AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: the big four :: WANDERĿUST ENT. :: dortoirs

my dear friend and i

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 14
Age : dix huit ans.
groupe : 화성 (mars).
rôle dans le groupe : lead vocal, sub rap & visual.
nom de scène : arisu. (아리수/アリス)
avatar : hwang hyun jin (stray kids).
DC : aucun
Points : 39

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t9993-i-feel-like-you-loved-me-a-lot-so-i-loved-you-back http://www.lights-camera-action.org/t10010-arisugawa-joshua-because-you-laugh-my-heart-feels-free http://www.lights-camera-action.org/t10009-arisugawa-joshua http://www.lights-camera-action.org/t10011-arisugawa-joshua http://www.lights-camera-action.org/t10013-arisuusagi http://www.lights-camera-action.org/t9060-marsofficial http://www.lights-camera-action.org/t9210-mars
Message
Lun 9 Juil - 0:15



my dear friend and i
((sound of love))  Even if I got lost, even if I lost you that’s not so bad. There’s a reason for anything that we feel that nobody can take from us. Leap into the sound of love this song is for you and me, like it’s melting. we're so in love, so much in love. james & joshua


Un coup de fil qu'il aurait aimé ne pas avoir, la voix d'une femme dans le cellulaire, la femme qui l'avait mis au monde, qui l'avait aimé et élevé et qui, aujourd'hui, lui avait rappelé une énième fois à quel point elle était heureuse, à quel point sa vie était magnifique avec sa nouvelle famille, deux filles merveilleuses et un mari aimant. Joshua n'avait plus sa place, Joshua n'était plus désiré au sein de cette famille, il n'était pas le fils de l'homme qu'elle aimait aujourd'hui, il n'était pas le frère de ses merveilleuses filles. Le métisse était devenu un étranger, qui n'avait pas de place dans cette famille. La fatigue, la faim et l'envie de pleurer, Joshua avait terminé son appel pour retourner dans la salle d'entraînement, devant le grand miroir. Aujourd'hui lui et son ami de toujours, James, avaient décidé de réviser la chorégraphie pour le comeback de MARS. Mais Joshua n'avait pas envie, il avait envie de s'effondrer dans un coin et pleurer.

Un bruit sourd, il était tombé en dansant et il entendait son ami, qui lui reprochait son manque de concentration, un peu stressé. Joshua l'avait envoyé balader avant de claquer la porte et retourner au dortoir, laissant le garçon s'entraîner tout seul. Quand James était rentré, les deux garçons ne s'étaient pas dit un mot, fâchés.

Un tour dans la salle de bain, il n'était pas si tard, mais Joshua s'était dit qu'il était préférable pour lui d'aller se coucher, il enfilait son pyjama rose bonbon, décoré de la seule femme de sa vie, Sailor Moon. Après avoir mangé des nouilles instantanés, il s'était dirigé vers sa chambre, traînant sa grosse peluche Rilakkuma sur lui, s'allongeant dans son lit, soupirant. Il essayait de penser à des choses heureuses, comme son enfance New-Yorkaise, en compagnie de James, quand ils jouaient dans les bacs à sable ou à cache-cache, ou alors quand ils volaient des malabars dans la supérette du coin, des bons souvenirs. Il fermait les yeux, souriant, amer. On ne voulait pas de lui.

Minuit, un réveil en sursaut. Les larmes aux yeux, le garçon se redressait avant de faire ce qu'il faisait toujours dans ces conditions, aller vers la chambre de son ami de toujours. Ami qu'il aimait bien plus que d'amitié encore aujourd'hui. Au départ, quand ils s'étaient croisés à l'agence, il était retombé sous son charme sans même savoir qu'il s'agissait de son premier amour, pour lui c'était le destin, le vrai destin. Ils étaient faits pour être ensemble et aujourd'hui, il le savait. « James... ». Il reniflait avant de s'approcher du lit où ce dernier était allongé, il savait qu'il ne dormait pas, il attrapait le haut de son pyjama, tirant dessus alors qu'il serrait sa peluche de l'autre main. « James I had a bad dream... ». Il savait qu'il pouvait parler dans sa langue natale avec son ami, ils avaient grandi ensemble.

Pas de réponse, Joshua posait sa grosse peluche au pied du lit, avant d'enjamber le corps du garçon, qui faisait face au mur. Joshua se glissait alors entre James et le dit mur, se collant contre lui, reniflant de plus belle. Il se collait contre le plus jeune, se recroquevillant afin de pouvoir poser sa tête contre son épaule, la rendant humide à cause de ses larmes.



what kind of alien are you, crying like a human?
Have you ever felt like you’re an alien? Aliens and humans never understand each other, aliens can only understand aliens themselves. One day, an alien met another alien. They understood each other well. But then, there was an incident that made them apart. And when they met again, one of the two was still an alien, but the other one has already turned into a human.


bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 382
Age : 16 ans
groupe : 화성 (Mars)
rôle dans le groupe : Main vocal, dance, maknae. Pot de colle officiel du groupe.
nom de scène : James
occupation : Rookie et attention seeker de profession.
avatar : Lee Felix (© sial)
DC : Bae Mun Hee (ym), Yang Gabriel (flow), Chuensang Sunan (flow), Park Sunwoo (staff)
Points : 52

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t8527-nimbus-2001-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8534-boy-meets-world-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8535-bang-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8537-bang-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8536-jamestagram-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t9210-mars
Message
Lun 9 Juil - 2:36





even if i got lost, even if i lost you that’s not so bad. there’s a reason for anything that we feel that nobody can take from us. leap into the sound of love this song is for you and me, like it’s melting. we're so in love, so much in love

C’est une journée déplorable, et un gamin exécrable, qui commence à la sentir peser sur lui, la fatigue qui l’accable de jour comme de nuit. Et ça le rend irritable, d’humeur trop désagréable, et ça lui rend le monde peu supportable, l’enfant à l’état de nerfs pitoyables - pas habitué à une telle fatigue lui qui d’habitude si énergique, est comparable à une véritable pile électrique.

Et le travail qui s’accumule, lui semble semblable aux travaux d’Hercules - James le condamné, alors incapable de ne pas s’irriter, pour quelques choses futiles, vulgaires broutilles - regrette ensuite cet emportement, et les disputes qu’il provoque stupidement.

Y a le coeur qui se serre clairement en repensant aux dernières conséquences de cet état, l’ami déconcentré ayant provoqué chez lui encore quelques éclats - et alors est déclarée la guerre froide entre les deux gardiens, d’une amitié qui remonte pourtant à si loin. Et c’est un sombre tourment qui alors naît, l’empêche de trouver même le sommeil tant désiré ; à retourner encore et encore dans sa tête les évènements, pourtant pas vouloir pardonner si facilement (gamin stupide aime pas avoir tort, risque de perdre son plus grand trésor).

Pas léger si délicat sur le sol du dortoir ; nouveau venu que l’on peut entendre mais pas voir - mais cette voix-ci on la reconnaîtra toujours, si douce entourée de velours ; qui s’exprime dans cette langue la seule qui nous est réellement familières, pour rappeler avec plaisir la terre mère. Pourtant l’enfant têtu il tente de l’ignorer, prétendre un sommeil dans lequel il ne peut pas plonger ; mais peut pas rester insensible aux larmes, voudrait baisser les armes.

Alors il laisse échapper profond soupir, mais se laisse aller à faiblir ; vient enrouler un bras autour de sa taille, sent la volonté qui déraille.

You know, I’m like very very tired...so why won’t you let me sleep ?

Mensonges mensonges jolis mensonges, il est incapable de rejoindre le pays des songes.

And I’m supposed to be mad at you right now.

Mensonges mensonges quand sur son visage naît le sourire croissant de lune, et dans son coeur une tendresse inopportune.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 14
Age : dix huit ans.
groupe : 화성 (mars).
rôle dans le groupe : lead vocal, sub rap & visual.
nom de scène : arisu. (아리수/アリス)
avatar : hwang hyun jin (stray kids).
DC : aucun
Points : 39

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t9993-i-feel-like-you-loved-me-a-lot-so-i-loved-you-back http://www.lights-camera-action.org/t10010-arisugawa-joshua-because-you-laugh-my-heart-feels-free http://www.lights-camera-action.org/t10009-arisugawa-joshua http://www.lights-camera-action.org/t10011-arisugawa-joshua http://www.lights-camera-action.org/t10013-arisuusagi http://www.lights-camera-action.org/t9060-marsofficial http://www.lights-camera-action.org/t9210-mars
Message
Lun 9 Juil - 8:56



my dear friend and i
((sound of love))  Even if I got lost, even if I lost you that’s not so bad. There’s a reason for anything that we feel that nobody can take from us. Leap into the sound of love this song is for you and me, like it’s melting. we're so in love, so much in love. james & joshua


Des larmes qui coulaient le long des joues, qu'il ne pouvait plus arrêter, Joshua était plus fragile que quiconque en cet instant. Il se sentait mal, accablé et surtout il avait envie de serrer James dans ses bras, parce qu'il ne lui restait plus que lui, au final. Son coup de cœur depuis l'enfance et le destin les avait réunis, c'était presque fascinant. Joshua n'avait jamais oublié son ami, pas une seule fois. Il voulait revenir en arrière, très loin en arrière, quand son père était encore en vie, qu'ils jouaient tous les deux dans le salon de la maison du plus vieux des deux, construire des immenses châteaux de leggo devant leurs petits yeux d'enfants, qu'ils détruiraient après pour mieux le reconstruire plus tard. Les journées devant la télévision, à regarder des animes en masse et finir par s'endormir avec James dans ses bras, après avoir fait les fou-fous toute la journée, épuisés. Revenir au temps où il avait une place dans sa famille, où sa mère l'aimait et le chouchoutait. Elle était si belle, si douce et gentille, comment avait-elle pu devenir si froide envers son propre fils ? Peut-être lui rappelait-il trop le visage de son défunt mari, au final c'est ce que Joshua s'était dit pour se rassurer, pour se dire qu'il n'avait rien fait de mal et qu'elle ne le détestait pas, mais qu'elle l'aimait beaucoup trop.

Recroquevillé sur lui-même, collé à son précieux ami, il soupirait, reniflant un peu moins fort. « Did you remember ? We used to sleep like that everynight, right... ». Sensible, perdu et triste, Joshua tremblait contre son ami qui lui mentait. Il avait beau ne pas avoir le nez qui s'allongeait, Joshua savait que James mentait, il n'arrivait pas à être froid si longtemps, parce qu'ils s'étaient perdus bien trop longtemps, maintenant qu'ils s'étaient retrouvés, ils ne pouvaient plus se séparer, surtout pour des broutilles. « Don't lie to me, we're together, your stupid pride is not allowed between us ». Il se redressait un peu, passant la moche de son pyjama sur l'épaule du plus jeune pour l'essuyer. Joshua forçait un sourire, alors que ses joues étaient rougies et humide à cause de ses larmes. Et même avec la pénombre dans la pièce, Joshua arrivait à voir la mine faussement boudeuse de son ami.

« Look, I missed you so much, i... i really don't want us to be mad at each others, that's stupid and you know it. ». Joshua savait qu'il avait manqué à James autant que l'inverse. Ils ne pouvaient pas le nier tous les deux, ils étaient constamment collés ensemble depuis que Joshua avait rejoint le groupe – les deux étant de nature tactile, qui plus est. Joshua posait sa main sur la joue du plus jeune pour le regarder. « I only have you ». Il souriait, amer, mais pas moins sincère pour autant.



what kind of alien are you, crying like a human?
Have you ever felt like you’re an alien? Aliens and humans never understand each other, aliens can only understand aliens themselves. One day, an alien met another alien. They understood each other well. But then, there was an incident that made them apart. And when they met again, one of the two was still an alien, but the other one has already turned into a human.


bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 382
Age : 16 ans
groupe : 화성 (Mars)
rôle dans le groupe : Main vocal, dance, maknae. Pot de colle officiel du groupe.
nom de scène : James
occupation : Rookie et attention seeker de profession.
avatar : Lee Felix (© sial)
DC : Bae Mun Hee (ym), Yang Gabriel (flow), Chuensang Sunan (flow), Park Sunwoo (staff)
Points : 52

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t8527-nimbus-2001-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8534-boy-meets-world-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8535-bang-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8537-bang-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t8536-jamestagram-woo-jin http://www.lights-camera-action.org/t9210-mars
Message
Sam 14 Juil - 4:48





even if i got lost, even if i lost you that’s not so bad. there’s a reason for anything that we feel that nobody can take from us. leap into the sound of love this song is for you and me, like it’s melting. we're so in love, so much in love

Il se fissure et se craquèle dans sa cage thoracique - le palpitant qui supporte pas les larmes tragiques (du moins à ses yeux lui qui tient tant à cet autre garçon, et qui voudrait pas le voir peiné plus que de raison). Il se fissure et se craquèle et fait un peu trop mal, organe vital mais un peu bancal ; qui voudrait alors de suite le pardonner, revenir à leur si précieuse amitié - ressuscitent alors quelques souvenirs heureux, quand tout n’était que joie et jeux ; lorsque la mère laissait au gamin enfin un peu de temps, loin des concours de chant pour vivre sa vie d’enfant. Ô ! qu’elle était belle leur si précieuse insouciance, à la saveur sucrée de l’enfance ; précieux souvenirs gravés dans chaque trait du visage de l’ami (maintenant que l’on sait que c’est lui), comme ses iris qui brillent toujours de la même jolie lueur, en écho à un chant de bonheur - c’est un regard qui rappelle de beaux jours passés et encore à venir, un futur à remplir de joies et de sourires.

Dieu ! que le coeur se serre un peu plus rien qu’à y repenser, pensant alors être bien stupide d’ainsi l’ignorer ; pourtant gamin têtu veut toujours pas abdiquer, mais resserre tout de même son étreinte sur l’aîné.

Yeah...yeah I remember...the good times, before my mom went crazy with the contests and all.

Un peu d’amertume dans la voix de l’ancien enfant-trophée - parce qu’à Joshua il a bien dû avouer, que sa famille parfaite elle a jamais existé, qu’il préfère se l’inventer ; famille de papier mâché, pour pas être jugé. Et à le sentir trembler contre lui il s’en veut encore un peu plus encore, à deux doigts de craquer et pardonner au trésor ; mime tout de même encore un peu l’agacement, pour pas céder si facilement.

I don’t have a stupid pride...it’s just...I don’t know, I’m just mad at you, period.

Et pourtant il sourit le gamin au coeur trop flexible, qui a pour lui une faiblesse tangible - à pas pouvoir résister, pas pouvoir lui en vouloir pour de vrai. Il sourit et déjà il voudrait juste se nicher au creux de ses bras, et faire comme si leur dispute n’existait pas ; pour passer une nuit paisible auprès de cet ami si précieux, qui compte ô combien à ses yeux. Et déjà il abdique et capitule, abandonne cette rancoeur ridicule - qui était même pas réelle, colère artificielle.

Yeah, I know...and I missed you too. A lot. I’m sorry for being mad over nothing - I guess...I guess I've just been so tired lately, everything gets on my nerves.

Alors l’enfant apaisé vient fermer les yeux pour mieux apprécier la main sur sa joue ; et voudrait déjà nicher son visage au creux de son cou - retenu peut-être par l’idée de celui qui n’apprécierait pas ça (mais il a tendance ce soir à oublier Cimba).

Hey, I’m sure there are a ton of other people that are here for you...but yeah, you have me - you will always have me, even when I’m mad - I’m here whenever you need me. I promise.

À rouvrir les yeux pour les plonger dans les siens, fixer même dans la pénombre des iris qu’il connaît si bien.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

my dear friend and i

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» MSN my dear friend ♪
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: the big four :: WANDERĿUST ENT. :: dortoirs-