AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: around the world

L'eau dix haie d'eau mère |#| MINOH&WINONA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Messages : 4830
Age : 25 ans.
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : lee bae
occupation : idole, visage de Nature Republic & peintre à ses heures perdues
avatar : park chanyeol (exo)
DC : song eun mi, jung ji won, rivers joohyun
Points : 21

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884p10-do-min-oh#152270 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t2059-lee-bae http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Sam 14 Juil - 12:25

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

Sydney. Une grande ville, magnifique, avec un opéra légendaire, dans le pays à la faune légendairement dangereuse aussi. Je pourrais résumer les choses comme ça, si ça m’apportait pas tout un tas de souvenirs. Plus exactement, si Winona s’amusait pas à jouer aux étrangères ? J’ai pas compris, franchement. Au début j’ai cru que c’était juste parce qu’il y avait du monde et qu’elle avait pas envie qu’on nous voit en train de parler, mais même quand je l’ai croisée par hasard et qu’il y avait personne, j’ai eu l’impression qu’elle me snobait. Alors okay, je peux pas trop lui parler, j’ai dû me barrer rapidement la dernière fois mais… J’ai pas envie qu’elle recommence à faire comme si on se connaissait pas ? Elle m’a peut-être vraiment parlé par politesse, parce que j’étais là et qu’elle avait pas envie de me foutre un vent ? J’sais pas. Non, franchement, j’sais pas. Et ça me pète les burnes. Sérieusement. C’est quoi son problème ?

Ils me cassent tous les couilles de toute façon. En plus y a le concert demain, et j’ai pas trop envie d’y aller en me prenant la tête pour ça. C’est vrai, faudrait pas que Lee Bae ait l’air de tirer la gueule pour on ne sait quelle raison obscure. Les gens pourraient inventer toutes les couilles du monde. Il aime plus ses fans. Il aime pas ce qu’il fait. Hahahah. Non, Lee Bae est juste vénère parce que madame Winona Evans a décidé de se la jouer ki t j’te conné pa. Mais je devrais pas me prendre la tête pour ça. C’est juste la confirmation de ce que je pensais déjà. Comme quoi il a pas toujours raison, Joonho. J’ai raison de pas tout dire aux gens. Au moins, on me prend pas pour une enclume.

Je termine ma tranche de bacon en soupirant avant de prendre mon dernier morceau de pain pour essuyer un reste de jaune d’œuf qui traîne dans mon assiette, puis je me lève. J’vais l’attendre à la sortie. Ouais, comme un tyran de cour de récréation. Sauf que je vais pas la racketter, je veux juste lui parler. Qu’elle m’explique au moins c’est quoi le malaise parce que j’aime pas qu’on me nie la gueule sans raison là. Du coup, comme j’ai vu qu’elle déjeunait, bah je vais l’attendre tranquillement. J’ai tout mon temps, là, tout de suite. La voilà qui arrive.

« Winona ? » Ouais son prénom complet. Vous le sentez, le mec vénère ? « T’as une minute ? » Elle a pas le choix de toute. Je l’emmène à l’écart pour discuter. Y a du monde mais je m’en bats les couilles, les trois quarts des gens sont des gars de l’hôtel ou des gars de l’agence. Ils me feront pas chier. Je la regarde en face. « C’est quoi le problème, là ? » Une fois ça passe, deux fois ça passe, mais ça devient systématique là. Qu’elle me le dise si je la fais chier, bordel, au moins ça sera réglé.

KEENY


I think I’ve truly fallen I’ll only think of you so I can’t think of anything else oh it’s an electric feeling, you you you I can’t think of anything when I look into your eyes I’ve never said this before each day feels like one minute When I’m with you ♡ finally
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 68
Points : 58

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Dim 15 Juil - 12:10

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

Australie. Ça faisait un moment maintenant que j'y avais pas mis les pieds. Est-ce que j'étais heureuse d'y être ? Oui. Ma famille me manquait et savoir qu'après la K-Con j'aurais la chance de pouvoir passer deux merveilleuses semaines avec eux ça me faisait plaisir. D'autant plus que mon frère, nous rejoindrait très prochainement. C'était pas facile de partager sa vie entre l'Australie, les Etats-unis et la Corée mais à force on s'y habituait. Il fallait juste apprendre à se détacher des gens. Et c'était sûrement la chose la plus difficile qui me soit donnée de faire. Encore plus difficile lorsque ce sont des personnes proches. Des personnes qui ont partagé un bout de chemin avec toi et dont tu ne prendras plus de nouvelles jusqu'à la fin de ta vie. Je n'aime pas y penser mais c'est bel et bien la vérité. On ne peut pas être proche de tout le monde. Les gens sont de passages Les gens sont toujours de passage. Et pour ne rien regretter il faut juste profiter. Profiter des gens qui sont là pour nous aider et nous faire du bien, profiter des gens qui nous accompagnent à chaque étapes de notre vie. Il faut aussi savoir saisir chaque opportunité. Et l'opportunité que j'ai aujourd'hui, c'est de pouvoir être présentatrice pour un grand festival appelé K-Con.

Depuis que je me suis lancée dans l'entertainement je peux pas dire que je m'y déplais. Il y a énormément d'inconvénients mais ça me fait de l'expérience, et puis je rencontre énormément de gens. Et surtout j'espère pouvoir voir mon frère réaliser son rêve. Il est presque au bout. Pour ma part, je sais que je ne ferai pas ça toute ma vie. Je sais que dans quelques années, je rentrerai à la maison, je recommencerai mon petit boulot d'infirmière, et si la chance est avec moi, j'aurai peut-être épousée un grand footballeur. Ouais c'est mon rêve de gosse : épouser un footballeur. Quoi qu'il en soit, que je sois animatrice, mannequin ou infirmière, les humains que je rencontre je ne les oublie pas. Et s'il y en a bien que j'ai pas oublié et qui est littéralement en train de me gacher mes vacances c'est lui. Lui et son mètre quatre vingt cinq. Lui et ses vêtements XXL. Lui qu'on reconnaitrait entre mille. Il y a quatre ans de ça, on avait eu une histoire. Assez longue pour que je l'appelle ex. Trop courte pour que je l'appelle autre chose que ex. Mais tout ça, c'était avant qu'il devienne célèbre. C'était avant que toute la célébrité et ses inconvénients ne le rattrapent. C'était la bonne époque où on pouvait se parler ou se balader sans avoir aucun problème. Maintenant il fallait se cacher. Il y a quelques jours voire semaines, on avait eu ce fameux mudgame où j'avais eu l'opportunité de le revoir. Ça faisait bien des mois que je lui avait pas parlé. Par peur de le déranger, et surtout par peur de ne plus savoir quoi lui dire. Ça servait à rien de vivre dans le passé.

Et si le mudgame s'était bien terminée, la suite de l'histoire n'est pas tout à fait pareille. On avait parlé un peu, rapidement en évitant de trop se faire remarquer. Puis y avait eu ce petit jeu du rodéo, pire humiliation de ma vie pour au final rentrer seule comme une conne car monsieur avait eu d'autres occupations. C'était là où la frontière Bae et Minoh commençait. Il fallait savoir dans quel camp se positionner. Quoi qu'il en soit, j'avais désormais décidé de le considérer comme ce qu'il était : une célébrité à part entière n'ayant plus le temps pour personne, et préférant pousser la chansonnette devant les caméras. Ça ne me déplaisait pas. Je l'aimais comme artiste, c'est juste que je le préférais avant.

Bref. L'Australie. L'hôtel. Et le petit-déjeuner. Je l'avais vu. Et il m'avait sûrement vu. Mais j'avais pas envie de lui parler. J'avais définitivement pas envie de lui parler. En plus il avait un concert alors ça servait à rien de m'énerver contre lui pour des sottises. Ça le stresserait plus qu'autre chose. Après avoir terminé mon thé et ma salade de fruits, je sortis de la salle pour rejoindre les ascenseurs les plus proches. Mais c'était sans compter sur sa putain de présence. J'aurai du le sentir non ? Je pensais qu'il s'était juste barré. Mais non. Je lève les yeux au ciel en soupirant avant d'appuyer sur le bouton de l'ascenseur. « J'ai pas le temps de parler Bae..» Je venge ma frustration sur le bouton, tapotant dessus machinalement sans lui laisser de repit. Lorsque l'ascenseur arrive je rentre dedans mais c'est sans compter sur le jeune homme qui me suit. Ok bon. Il va pas me lâcher. Il veut savoir quoi ? Pourquoi je l'ignore ? Je l'ignore parce qu'il est devenu putain d'égoïste. Je l'ignore parce que ça sert à rien. Tout ça sert à rien. «Je vois pas ce que t'attends, t'as pas une ville à visiter ? Des chorégraphies à répéter ? » J'appuie sur le bouton du 5e étage. «ça te prends souvent d'attendre les gens et de les attraper au détour d'un coin ? Tu veux quoi ? Tu veux savoir pourquoi je t'accorde pas d'attention c'est ça ? Ta pauvre petite âme est esseulée  ? Attends ce soir t'auras tout un public pour te servir l'ami. Ou tiens, poste une photo de ton petit dej, ça te fera des likes en plus »

KEENY


 from dusk till dawn

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 4830
Age : 25 ans.
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : lee bae
occupation : idole, visage de Nature Republic & peintre à ses heures perdues
avatar : park chanyeol (exo)
DC : song eun mi, jung ji won, rivers joohyun
Points : 21

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884p10-do-min-oh#152270 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t2059-lee-bae http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Dim 15 Juil - 14:53

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

Je n’ai aucun droit d’exiger qu’on me parle. J’ai moi aussi des périodes où j’ai pas envie de parler aux gens où je resterais enfermé dans ma salle de peinture pendant des heures, si on m’en laissait l’occasion. Sauf qu’en général, quand ça me prend, y a une raison. Ou un semblant de raison. Je décide pas simplement que je vais nier la gueule des gens, out of nowhere, parce que j’ai envie et que ça m’a pris au petit-déjeuner. Alors ouais, je comprends pas. On parlait bien pourtant, la dernière fois, non ?

Non mais de qui je me fous exactement ?

Ça me gave. Pour l’instant, tout le monde me gave. Entre Heeho qui me dit pas la vérité, Jaejin qui trouve ça drôle et Winona qui fait genre on se connaît pas, je crois que j’ai franchement touché le gros lot. Ou alors c’est moi le problème ? Je fais des trucs et les gens se disent que c’est mieux de pas me parler ? On sait jamais, hein, mon père avait peut-être raison tout ce temps, quand il me traitait d’attardé. J’suis peut-être un putain de con pas foutu de gérer ses relations avec les gens.

En tout cas, une chose est sûre, c’est que ça me casse les couilles d’avoir l’impression qu’on m’ignore sans raison. C’est peut-être dans ma tête. C’est peut-être même pas vrai. Elle m’a peut-être pas vu ? J’dois arrêter de trouver des excuses aux gens, elle peut pas ne pas m’avoir vu, y avait genre, quoi, deux mètres entre elle et moi ? On viendra pas m’inventer qu’elle est myope à ce point, soudainement.

Alors ouais, c’est peut-être mal de l’attendre à la sortie de cette foutue salle de déjeuner. C’est peut-être pas le truc à faire, quand t’es idole et que ton image compte plus que tout le reste, mais jusqu’à preuve du contraire, les trois-quarts des gens ici viennent du même milieu que nous, à part quelques couples de vieux que j’ai croisé à l’accueil hier matin. Sûrement une colo troisième-âge, quelque chose du genre. Non, j’dois arrêter, j’peux pas commencer à me foutre des gens parce que je suis énervé. Mais bordel qu’est-ce que ça défoule. Dans tous les cas, ça change rien, je l’ai déjà arrêtée, et c’est pas comme si je lui laissais le choix.

« Ouais, bah tu vas le trouver, le temps Winona. » Ce n’est pas comme si j’avais envie d’avoir cette discussion. Je préférerais que tout aille bien et qu’on se parle normalement, sans avoir à la chopper de justesse avant qu’elle disparaisse. Le pire, c’est qu’elle essaie encore de fuir. J’appuie sur le bouton de fermeture des portes, une fois à l’intérieur. Tant pis pour les gens qui voudraient entrer. « Bah ouais, ça s’apprend la veille, ces trucs-là, c’est bien connu. » Je ne lui donnerai pas raison, c’est même pas la peine d’essayer. J’appuie sur le bouton du dernier étage et je me mets bien entre elle et la porte. J’en connais une qui va rater son étage. « Je veux savoir pourquoi tu me nies la gueule, ouais. Et commence pas à faire la pétasse, tu sais bien que ça m’énerve. » craché-je malgré moi, en la regardant dans le blanc des yeux. Elle m’énerve. Elle m’énerve tellement, quand elle prend son petit air fier. J’pensais qu’après neuf mois, elle me connaitrait, quand même ? Je pense pas être le genre de mec qui va poster des trucs juste pour avoir des like.

La porte de l’ascenseur s’ouvre dans mon dos et je me retourne. Le cinquième étage. Y a le père Fourras et sa meuf qui attendent pour monter. « Permettez ? » Un large sourire bien fake, j’appuie sur la fermeture des portes. Et on est partis pour le dernier étage, sans compter les autres cons qui vont vouloir monter aussi. Mais désolé, ça fonctionnera pas.

« Sans dec, c’est quoi le souci ? Je t’ai fait un truc ? T’as tes règles ? » On sait jamais, que ça la rende exécrable. Franchement, je comprends pas pourquoi elle fait sa meuf, là. « Dis-le tout de suite si je t’emmerde, hein, au moins c’est réglé et j’perds pas mon temps. » Parce que ça me fatigue. Ça me fatigue à un point. J’veux rentrer chez moi, me caser dans mon pieu et dormir pendant deux semaines sans voir personne.

KEENY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 68
Points : 58

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Lun 16 Juil - 0:19

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

Étrangement j'ai pas la tête à m'énerver contre lui mais vu qu'il me cherche il va me trouver. Je soupire d'agacement en le voyant appuyer sur le bouton du dernier étage et prendre toute la place. Je l'écoute d'une oreille, mais une de ses remarques m'interpelle. J'écarquille les yeux et le pousse soudainement. « Pardon ? Une pétasse ? Tu viens de me traiter de pétasse ? Mais tu te prends pour qui pauvre type ? C'est beau ça ! Maintenant je suis une pétasse ! T'as encore d'autres insultes comme ça ? Une connasse ? Une pute ? Une salope ? Tu sais ce qu'elle te dit la pétasse ? Elle te dit d'aller te faire foutre ! Tu m'entends ?  »

Je suis complètement remontée.  Ça m'agace de m'énerver contre lui mais ce qu'il a dit j'accepte pas. Il se prend pour qui ? Il croit que parce que j'ai flirté 9 mois avec lui, il peut se permettre de m'appeler Pétasse ? Surtout que j'ai été un ange durant toutes ces semaines ? Et je suis une pétasse ? Gros con. Putain de gros con. Lorsque l'ascenseur s'ouvre à un étage au hasard, j'essaye de passer mais c'est sans compter sur cet ogre qui me barre l'accès à la sortie. «Oui ! Oui tu m'énerves ! T'es content ? Tu m'énerves !  Tu prends trop les choses pour acquises ! Tu penses trop que tu peux plaire à tout le monde  et que tout ce que tu fais peut être pardonné ! Je me demande si ça t'arrive parfois de te remettre en question tu vois ?  Puis t'agis toujours que dans ton intérêt et ça, ça à le don de m'énerver. Enfin non. Disons dans l'interet de Lee Bae, oui ça c'est clair. Alors tu vois , toi et ton pognon ! Toi et ton avarice ! Toi et ton ego de merde ! Allez vous faire foutre ! Je veux plus avoir affaire à eux. Ça sert à rien de côtoyer quelqu'un qui n'évolue pas dans le même monde que soi  »  Il la veut sa pétasse ? Bah la voilà, en chair et en os devant lui.

KEENY


 from dusk till dawn

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 4830
Age : 25 ans.
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : lee bae
occupation : idole, visage de Nature Republic & peintre à ses heures perdues
avatar : park chanyeol (exo)
DC : song eun mi, jung ji won, rivers joohyun
Points : 21

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884p10-do-min-oh#152270 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t2059-lee-bae http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Lun 16 Juil - 1:00

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

J’ai jamais été un ange, mais s’il y a bien une chose que je conseillerais à n’importe qui, c’est de ne pas m’énerver. Un conseil que Winona n’a visiblement pas à l’esprit, quand elle décide de me répondre. Parce que ouais, je l’ai traitée de pétasse, et vu son comportement, là, tout de suite, c’est la seule chose qu’elle m’évoque. Sérieusement. Je lui en foutrai moi, des âmes esseulées et des likes sur les réseaux sociaux. Vlà que je reste entre elle et la porte, même quand elle s’ouvre, sans manquer d’appuyer sur le bouton de fermeture à chaque fois. Parce qu’elle sortira pas, je peux vous l’assurer. Elle m’échappera pas avant de m’avoir donné un semblant d’explication. « J’irai pas me faire foutre avant que tu parles, tu rêves. »

Mais si encore ça faisait que m’énerver, ça serait pas un problème. Je me barrerais et on n’en parlerait plus. Mais non. Non. Évidemment que non. Je vous dresse pas la liste des choses qu’elle me reproche, ça serait trop long. « Quoi ? Mais… » C’est totalement faux. Elle le réalise ? Non, évidemment, elle réalise pas. On n’a jamais parlé de tout ça. Elle doit me voir comme tout le monde : une idole qui fait son job, qui sourit, qui vit sa passion, peut-être ? Si seulement elle savait. « Ok alors, je t’arrête tout de suite. T’en sais rien. T’en sais rien et je te permets pas de dire des choses pareilles, tu m’entends ? T’en sais quoi de ce que je pense et de ce que je vis ? T’es dans ma tête ? C’est ça qu’ils vous apprennent à l’école de journalisme ? À vous faire des films ? T'as écrit un travail sur le sujet et voilà, tu sais tout ?» Non parce que là, c’est blessant. Je m’en bats les couilles du fric que je gagne, j’aurais très bien vécu si j’avais été serveur toute ma vie. Je m’en bats aussi les couilles d’être l’idole de tout le monde. Putain de merde, j’ai du mal à croire que c’est vraiment Winona là, elle a pété sa durite à quel moment exactement ? Ou alors elle l’a toujours pensé ?  Elle le pensait déjà l’autre jour, quand on s’est croisés au Mud Festival, et j’ai été trop con pour comprendre.

« Franchement, j’te trouve mal placée pour parler de remise en question, là. C’est vraiment l’image que t’as de moi ? » Parce que ouais, si elle s’est convaincue de trucs pareils, je crois qu’il serait grand temps qu’elle réfléchisse. Je pense pas lui avoir prouvé que j’étais ce genre de personne, dans le temps. Du moins j’espère pas. Là, j’aimerais justement me remettre moins en question, vous voyez. Et je l’emmerde.

KEENY


I think I’ve truly fallen I’ll only think of you so I can’t think of anything else oh it’s an electric feeling, you you you I can’t think of anything when I look into your eyes I’ve never said this before each day feels like one minute When I’m with you ♡ finally
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 68
Points : 58

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Lun 16 Juil - 10:56

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

Oooooh Monsieur s'énerve ! C'est lui qui a ses putains de règles. 《Ose me dire que ta célébrité t'ai jamais monté au cerveau ! Ose me dire que tu penses encore à Minoh quand tu te lèves le matin ou que tu te couches le so...》 je me fais soudainement couper par les portes de l'ascenseur qui s'ouvre sur une femme chargée du room service. Putain c'est ce que j'aurai du faire. Commander le petit dej au lit pour éviter d'avoir à supporter cette tête de gland. Y avait des gens valaient mieux les avoir en photos bah la preuve avec Minoh. Là tout de suite j'aurai préféré l'avoir en poster grandeur nature plutôt que de me le taper 2 minutes dans un ascenseur. 《Tu ferais mieux d'aller réviser tes chansons plutôt que perdre ton temps ici 》je chuchote en soupirant avant de me retourner, pour m'interesser soudainement à l'affiche collée dans l'ascenseur faisant la promotion de tous les services de l'hôtel. Je sais qu'il est derrière moi mais je m'en cogne.

La dame du room-service finie par sortir. Les portes se referment et je reprends. 《Je vois pas pourquoi je devrais me remettre en question Minoh ! Toute ma vie j'ai fait que ça ! Je fais ça tout le temps ! Je suis encore en train de le faire maintenant ! Mais ça t'en sais rien ! T'en sais rien car tu baignes dans ton petit monde ! Je veux bien croire que t'ai des problèmes ! J'en ai aussi ! On a tous nos problèmes ! On a tous nos raisons d'être triste ! Et là tout de suite ce qui me rend folle c'est toi ! Alors s'il te plait sors de cet ascenseur, va répéter, va t'occuper, fais ta vie et laisse moi un peu de répit merci. Ça sera mieux pour ta réputation et pour mon moral. Tu le fais très bien depuis quatre ans alors ça devrait pas être très compliqué》

KEENY


 from dusk till dawn

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 4830
Age : 25 ans.
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : lee bae
occupation : idole, visage de Nature Republic & peintre à ses heures perdues
avatar : park chanyeol (exo)
DC : song eun mi, jung ji won, rivers joohyun
Points : 21

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884p10-do-min-oh#152270 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t2059-lee-bae http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Mar 17 Juil - 1:52

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

Je vais répondre quelque chose au moment où les portes s’ouvrent. Je soupire en voyant une meuf qui bosse pour l’hôtel et je me décale à contrecœur, les bras croisés devant moi. Qu’elle arrête de me ramener les chansons, putain. Je comprends pas, merde. Alors je m’appuie contre le mur de la cage d’ascenseur, les yeux posés sur les chiffres lumineux alors que la membre du personnel attend là, au milieu, comme un putain d’arbitre qui a sûrement aucune idée de l’interruption de jeu qu’il vient de provoquer.

Et quand les portes se referment, je regrette ce que j’ai dit. Non, j’en sais rien. J’en sais rien, elle en sait rien, on en sait rien. « Wino… » Mais elle continue. Et elle a raison. Je sais pas ce que j’ai fait pour qu’elle me voit comme ça. « J’comprends pas ce que j’ai fait… » Sûrement un truc auquel j’ai pas fait attention. Comme d’habitude. Un truc que j’ai dû faire parce que l’agence le voulait, parce que ma carrière le voulait, et que j’ai pas le choix si je veux être payé et pas me faire sanctionner. Peut-être un truc que j’ai pas compris parce que c’est devenu tellement automatique, tellement habituel que plus personne me le reproche, comme ils sont tous au courant. En fait, je suis même plus fâché, là. L’intervention de la femme du room service m’a calmé. J’arrive plus à m’énerver. C’est peut-être pas plus mal. Quoique, ça présage rien de bon. Je pince les lèvres. J’ouvre la bouche pour parler, mais je la referme directement. « Lee Bae se serait pas bougé le cul pour venir te parler, lui. » Je ferme les yeux et j’inspire profondément, rabattant mes cheveux des deux mains sur mon front. Pas maintenant. Je veux pas craquer maintenant. « Ce qui me tue, c’est qu’après tout ce temps, tu le comprennes toujours pas, ça.»

Je me sens comme un poisson hors de l’eau, à ouvrir et ferme la bouche pendant que je cherche mes mots. Je me sens tellement stupide. « Je suis pas Lee Bae. Je suis pas le... le mec parfait qui fait hurler les fans et qui a toujours rêvé de faire de la musique depuis qu’il est gosse. » Et ça vient. J’ai les larmes aux yeux. Je me déteste. « J’ai pas arrêté d’être Minoh le jour où j’ai débuté, comme ça, d’un coup. » Je claque des doigts en gardant les yeux sur elle. « Et si je pensais plus à Minoh, on serait même pas en train d’avoir cette conversation. » Parce que j’aurais totalement oublié qui elle était, j’aurais passé mon chemin sans me soucier de me faire ignorer, et j’aurais pas cherché à en parler avec elle. Mais elle comprendra sûrement pas, ça. « Si je me remettais pas en question et que ma réputation était si importante, tu crois vraiment que je serais venu te parler ? Maintenant ? Ou même au festival ? Honnêtement ? » Certes, j’ai pas employé la façon la plus tendre de l’aborder… mais je m'excuserai plus tard. Si elle m'en laisse l'occasion. « Tu crois que j’essaierais de savoir pourquoi t’agis comme ça, si tout ce qui comptait, c’était d’avoir des likes au compteur ? » Non parce que là, franchement, je comprends pas. Je comprends plus. Quelle logique elle utilise ? « Je te demande pas de me pardonner, pour ce que j’ai dit, pour ce que j’ai pu faire qui a pu te blesser ou t'énerver ou je sais pas quoi encore. Je te demande de m’expliquer. M’expliquer ce que moi, Minoh, je t’ai fait à toi, Winona. Après, je te laisserai tranquille. » J’inspire profondément. « Parce qu'aux dernières nouvelles, reprocher à quelqu’un d’être stupide, ça l'a jamais transformé en génie. »

KEENY


I think I’ve truly fallen I’ll only think of you so I can’t think of anything else oh it’s an electric feeling, you you you I can’t think of anything when I look into your eyes I’ve never said this before each day feels like one minute When I’m with you ♡ finally
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 68
Points : 58

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Mar 17 Juil - 16:39

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

«J'ai jamais dit que t'étais stupide Minoh arrête! » je soupire doucement. Peut-être que je vais avoir mes règles tout compte fait ? C'est tellement insupportable tout cet agacement qui fulmine en moi. C'est à croire que je suis tellement énervée que je me souviens même pas pourquoi je lui en veux. Je le fixe. La colère s'endort doucement tandis que la tristesse se réveille. Je le regarde dans les yeux. Ses yeux toujours aussi émotifs. Je crois apercevoir une certaine humidification dans ses prunelles. Ou peut-être que ce sont les miennes. Peut-être que c'est actuellement moi qui suis au bord des larmes. J'ai pas envie de pleurer. Pas ici, pas devant lui. Je n'ai pas envie de me ridiculiser. J'ai trop de choses sur le cœur qui doivent se contenir. Car si elles explosent, les larmes couleront. Et couleront. Et couleront encore.

Tout ce qu'il me dit, je le comprends. Je suis presque contente qu'il en parle. Il est agacé je le sens, mais il fait un effort pour rester calme. La manière dont il a de prononcer chaque mot. Le temps qu'il mets pour bien expliquer. Je le sens qu'il se retient lui aussi. De pas exploser ou de pas dire trop de choses contre moi. « Désolée... » je m'excuse machinalement. Je m'excuse pour avoir été si agressive. Je suis triste putain. Tout ça me rend triste. Ça m'énerve. « Ecoute...j'ai pas envie de te plomber avec mes histoires Minoh... C'est...T'as rien fait de mal en soi. T'es quelqu'un de gentil et altruiste, et ça je le sens...c'est juste que... » Je soupire doucement en voyant les étages qui continuent de défiler. Cet ascenseur est quand même vachement long. «ça fait des mois qu'on s'est pas parlés, et le seul jour où on peut s'adresser la parole, le seul jour où on fait un truc entre guillemet fun faut que tu te barres d'un coup. Je sais que pour toi c'est rien, mais je me suis juste sentie complètement humiliée ce jour là. Déjà que j'étais pas vraiment dans un accoutrement très sexy, mais en plus tu m'annonces de but en blanc que tu dois partir rejoindre ta manager. Ecoute c'est bien, tu respectes ce qu'on te dit et tant mieux, et peut-être que j'ai été trop sensible ce jour-là mais...j'ai... » ça y est je sens une larme couler, puis deux, puis trois, et tout un tas. « J'ai compris que ça servait à rien que j'attende quelque chose de toi. On a choisi la vie qu'on voulait mener, et il faut que j'accepte juste que t'ai pas le temps pour les gens. C'est frustrant mais c'est la vie, et c'est aussi pour ça que je t'ai pas donné de news durant tout ce temps, car j'ose plus rien faire. D'autant plus que t'as ta copine, je...je devrais même pas être encore dans ta vie, et je suis là comme une pauvre conne dans cet ascenseur à encore flipper au cas où on nous verrait et...j... » La porte arrive enfin au dernier étage. Les portes s'ouvrent. Il n'y a personne. Je sors de la cabine en invitant Minoh a faire de même.

«J'ai plus l'age de perdre mon temps, à accorder de l'attention à des personnes qui n'ont pas le temps non plus. J'ai plus envie de privilégier les gens qui me prennent pour des options. On a eu notre temps, ce temps est fini, maintenant faut que je passe à autre chose, et faut juste que je me mette en tête que j'ai pas le droit de te demander une attention totale même pour 30 minutes. » Et encore 30 minutes je suis généreuse. Parfois je m'amuse à m'imaginer ce qui se serait passé si le jour de mon départ je lui avais dit. Si je lui avais dit ces 2 putains de mots, ces 7 putains de lettres. Mais maintenant c'était trop tard. Maintenant il n'y avait plus que des lointains souvenirs et des milliers de regrets. Et comme on disait si bien : il me restait plus que mes yeux pour pleurer. Au fond c'était pas difficile de nous comprendre : Il donnait le peu qu'il pouvait, et je devais moi me contenter ce qu'il me donnerait. Après tout c'était sur ça que se basaient les bonnes relations humaines : à bases de compromis.

«On a tellement pas parlé depuis longtemps...depuis que tu es artiste, ça devient de plus en plus compliqué, d'un côté t'es occupé, d'un côté j'ai pas envie de déranger. D'un côté il y aurait trop de choses à dire, d'un autre il y aurait rien à dire. Je pense que c'est aussi pour une question de bon raisonnement que je préfère t'ignorer quand je le peux...c'est pas que je le veux foncièrement, c'est que ça me calme. Ça me calme de me dire que je t'ignore. Que j'ai mes raisons de t'ignorer. J'en suis arrivée à un point où je préfère vivre dans l'indifférence, comme ça j'embête personne. On dit souvent Qui ne risque rien n'a rien. J'ai mis en application ce proverbe y a quelques années et ça a tourné en ma défaveur. Maintenant je risque. Je risque de te perdre en tant qu'ami parce que je préfère. Je préfère ça que d’espérer, que de rester dans l'incertitude tout le temps» Et pourtant je sais que c'est le pire sentiment. C'est le plus horrible pour un humain, mais parfois il faut savoir oublier pour mieux recommencer pas vrai ? Putain faut que j'arrête de pleurer. J'essuie inutilement mes yeux. «Minoh t'es pire qu'une histoire sans fin. A chaque fois dans tous les chapitres...t'es le personnage mentionné dont on a aucune nouvelle, t'es le personnage dont tout le monde parle mais qui n'es pas vraiment là, t'es le personnage qui peut apparaître après six tomes tout comme jamais ne revenir, tu vois ce que t'es dans ma vie ? »

KEENY


 from dusk till dawn

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 4830
Age : 25 ans.
groupe : vict3ry
rôle dans le groupe : leader / lead rapper / second vocal / parolier
nom de scène : lee bae
occupation : idole, visage de Nature Republic & peintre à ses heures perdues
avatar : park chanyeol (exo)
DC : song eun mi, jung ji won, rivers joohyun
Points : 21

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t858-min-oh-je-voulais-un-titre-au-top-mais-j-touche-le-fond-fite-me-bye http://www.lights-camera-action.org/t937-do-min-oh-bangarang http://www.lights-camera-action.org/t884p10-do-min-oh#152270 http://www.lights-camera-action.org/t885-do-min-oh-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t886-do-min-oh-bibimbae#13800 http://www.lights-camera-action.org/t2059-lee-bae http://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Message
Mar 17 Juil - 20:22

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

« Non, je sais, c’était une façon de parler. » Pour qu’elle comprenne que me traiter d’avare, d’égoïste, de toutes ces choses, c’est pas une façon de résoudre le problème. Parce que j’ai bien compris qu’il y a un problème, mais que je suis pas foutu de le trouver tout seul. Y a tellement de choses qui partent en couilles, ces temps-ci. Joonho a peut-être raison, je suis peut-être juste pas empathique du tout. Alors je vais juste fermer ma gueule et l’écouter. L’écouter s’excuser alors que je devrais le faire, moi aussi, pour l’avoir traitée de pétasse, pour je ne sais quoi encore. Et quand elle en parle, je comprends. Ce fameux truc automatique dont je parlais, qui l’a blessée parce qu’elle a pas l’habitude. Parce que ça a jamais été comme ça, entre elle et moi. Parce que sur le moment, j’ai simplement pas voulu nous attirer des emmerdes, à elle comme à moi. Et je sais qu’elle a raison de m’en vouloir. Que j’aurais pas dû partir comme ça. J’aurais pu tenir tête à Saehee, ça aurait été qu’une fois de plus, après tout. Mais évidemment, non.

Je pince les lèvres quand elle commence à pleurer. C’est pas ce que je voulais. C’est vraiment pas ce que je voulais. Pourtant, c’est ce qu’il se passe, là, tout de suite. Je la laisse parler sans rien dire. Parce qu’une part de moi comprend ce qu’elle veut dire. J’ai pensé à Heeho aussi. J’ai pensé à ce qu’elle pourrait penser en me voyant parler à une étrangère. Et je peux pas en vouloir à Winona de se sentir comme ça. Je suis Winona hors de l’ascenseur, toujours silencieux. Et elle parle. Et elle parle. Et ça finit pas et en même temps, j’ai pas envie qu’elle arrête de parler parce que j’ai peur qu’elle parte et qu’on parle plus jamais. Alors par réflexe, je la prends dans mes bras. Pas longtemps. J’attends qu’elle finisse de parler. Qu’elle se calme, peut-être. Je supporte pas de voir les gens pleurer. Encore moins de ma faute. Et quand elle arrête de parler, je la lâche pour pouvoir la regarder en face, plus calme, mais aussi plus sérieux. J’ai pas envie qu’elle m’invente que je pense pas ce que je dis.

« Je suis désolé si je t’ai fait de la peine, Winona… Je t’avoue que sur le moment j’ai reçu le message et j’ai juste eu peur qu’on me prenne encore la tête avec ça. Mais ça veut pas dire que je veux plus te voir ou te parler. J’aurais pas dû partir comme ça. » C’était horrible, et j’en ai conscience. « Surtout que j’étais content de te voir, ça faisait tellement longtemps. » Un soupir m’échappe malgré moi. Ça serait sûrement plus simple si ça me prenait pas à la gorge moi-même. « C’était juste pas le bon endroit, pas le bon moment… » Je hausse les épaules. « Mais je le pensais, quand je t’ai dit que tu pouvais m’envoyer des messages ou m’appeler, c’était pas par politesse. Tu me déranges pas. Et c’est pas parce que je suis une célébrité que ça change quelque chose. J’sais que c’est que certains essaient de faire, mais j’veux pas oublier ma vie d’avant sous prétexte que maintenant, y a des parfaits inconnus qui pensent pouvoir dicter ce que je fais. » Parce que ma vie d’avant, je la regrette, même si j’ai appris à aimer la musique, à apprécier le monde dans lequel je travaille, à en chercher les qualités. Je reste un mec qui a aucune idée de ce qu’il veut faire de sa vie, et pas un rêveur qui réalise ses plus grands fantasmes. Mais ça, je lui ai jamais dit. Évidemment que je lui ai jamais dit.

« Alors si tu préfères m’ignorer, je respecterai ça, mais je veux pas que tu le fasses parce que tu penses que tu m’embêtes ou que j’ai pas le temps. Je peux prendre le temps, si on en parle avant. On s’arrange et je le trouve, le temps. Notre manager est peut-être dure à convaincre parfois, mais c’est pas un monstre, j’crois qu’elle comprendra, tant que je fais pas n’importe quoi. » Du moins, j’ai envie d’y croire. Même si je passe mon temps à la faire chier, je sais que Saehee fait bien son job, qu’elle le fait pour notre bien. « Mais je comprends que t’aies pas voulu pousser. Franchement je comprends. Parce que j’ai fait pareil. Avec toi, avec d’autres gens. Parce que je pensais que c’était mieux. Et tu sais quoi ? J’ai regretté à chaque fois. » C’est plus facile de partir que de voir les gens partir, mais on finit toujours par se demander ce qui aurait pu arriver. Je me rappelle ma conversation avec Jay, l’autre soir. Je me rappelle Miran. Je me rappelle Winona. Je me rappelle mes parents, mon frère, ma sœur, tous les amis à qui j’ai arrêté de parler soudainement, parce que j’avais peur qu’ils m’oublient ou me refusent. Ça a toujours été mon problème. Je pince les lèvres en reposant les yeux sur elle, gardant le silence quelques secondes. « Je suis désolé, pour avant. Vraiment. J’aurais pas dû te parler comme ça. » C’était incorrect, et méchant, et gratuit. Enfin presque.

KEENY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 68
Points : 58

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f155-campfire http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Message
Sam 25 Aoû - 11:37

L'eau dix haie d'eau mère
━ minoh & winona ━

« Ecoute... » Je soupire. Je ne sais même plus par où commencer avec toutes ces histoires. Non, vraiment, je sais plus. Je crois qu'il ne se rends pas compte. Je le sens. Je le vois. Il a strictement aucune idée de ce que je ressens. Il tente de se mettre à ma place, forcément. Mais c'est pas pareil. Ça sera jamais pareil. Il peut pas comprendre ce que j'ai enduré, et ce que j'endure encore. Je le pensais heureux avec sa célébrité, ses fans et tout ce qui suit. Peut-être pas. Peut-être qu'il a un manque de liberté accrue. Peut-être qu'il ne peut pas faire tout ce qu'il veut, mais il n'est pas le plus à plaindre. Quand on arrive à ce stade de célébrité, si on est incapable de l'assumer il faut juste partir, faire autre chose. Sinon faut être capable d'assumer les avantages et les désavantages de ce milieu. En tant que journaliste/animatrice qui débute encore je vois pas vraiment ça, et j'ai pas envie de le voir. Peut-être que tout aurait été plus simple dans un autre pays. Mais c'est pas certain. Aux Etats-Unis, il aurait croulé sous la drogue, en Europe il aurait croulé sous l'impot, ici il croule sous un manque de liberté sociale, et de liberté d'expression. La seule chose qui lui reste c'est lui, et lui-même lorsqu'il se couche le soir. C'est dingue ça, encore un truc pour lequel j'aurai bien voulu l'aider, mais ça aussi c'est encore interdit. Et après il souhaite que je prenne des nouvelles ? C'est donc à ça que notre relation est réduite ? Moi qui lui envoie un message ? Lui qui réponds rapidement avant de donner plus aucun signe de vie parce qu'il partira en tournée, parce qu'il aura des répétitions ou des photoshoots à faire ?

Non. On vie dans deux mondes distincts désormais et il faudrait peut-être qu'il se le mette en tête. «Je veux plus faire semblant Minoh. J'en ai marre. J'en ai marre de devoir prendre des pincettes pour tout. J'en ai marre de devoir calculer ce que je peux dire, ce que je peux pas dire, c'est...une prison dorée tout ce truc. C'est une putain de prison dorée...Arrête de dire que tu trouveras du temps. Y aura toujours un problème à un moment. Puis... » Puis la question du statut. A quoi ça sert qu'une personne revoit son ex, si ce n'est pour attiser les voyeurs ? On aurait du se quitter autrement. J'aurai sûrement du lui dire que je le détestais...ou ouais. Juste se quitter sur de mauvais termes. C'est toujours plus simple. Parce qu'à l'amiable...Se séparer à l'amiable ça mets une tension de merde qui n'existait pas avant, ça mets une tension qui aurait pu être évitée. Mais une tension pourquoi au juste ? Pour un mec qui s'en fout. Pour un mec qui a jamais été fichu de répondre à une lettre, ou du moins d'en parler ? Rien. Que dalle. J'aurai du le savoir en même temps...sortir avec un Coréen ça existe pas. On flirte juste avec eux. L'espèce de pompe à sang appelée cœur, il semblerait qu'ils en aient pas vraiment. Encore moins quand votre corps les guide plus que votre cerveau.

«J'ai plus envie de faire d'effort Minoh. J'ai plus envie. Tu comprends ? A un moment faut arrêter de se voiler la face. Je fais partie de ton passé, tu fais partie de mon passé et stop. Je pensais qu'on aurait potentiellement pu être ami, mais ça encore c'est du bullshit, t'as pas le temps. Je dis pas que c'est toi qui a instauré ça. Je dis juste que c'est la vérité okay ? T'as pas le temps ! T'as même pas le temps de répondre à une lettre quand t'es pas connu alors pourquoi tu répondrais à des invitations d'une ex quand t'es célèbre, et que t'as tout à perdre ? Je te le demande là, droit dans les yeux, pourquoi ? Pourquoi tu risquerais de tout perdre niveau réputation, et sentimental pour une ex avec qui t'as date à peine neuf mois ? » Je soupire, faisant les cent pas devant lui, j'ai envie de retourner dans ma chambre. Je ne sais même pas pourquoi je continue cette conversation. Ça nous mène nulle part. Ça nous mène nulle part tant qu'il saura pas.  «T'as été silencieux pendant des semaines, même des mois. C'était y a longtemps vu que c'était y a quatre ans Minoh, mais moi je m'en souviens, parce que étrangement, ça passe pas. J'ai rien mentionné quand je suis revenue après mon absence parce que je voulais pas que ça gâche tout...parce que j'étais flippée...parce que j'avais peur que tu me jettes. Mais au final j'aurai peut-être du. Vu au point où on est. J'aurai peut-être du te parler de cette lettre que je t'ai envoyé et que t'as magnifiquement mis de côté. Ça fait plaisir. Et c'est dingue parce que même quatre ans après j'arrive encore à être rancunière pour ça. Et a chaque fois que je te vois, j'ai beau t'apprécier y a cette haîne qui débarque... »

KEENY


 from dusk till dawn

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

L'eau dix haie d'eau mère |#| MINOH&WINONA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...
» Dévouée comme une fille envers sa mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: around the world-