AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Mirror maze ft. In Hyuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Messages : 1262
Age : 21 ans.
groupe : Artiste solo, actuellement en pause à cause de sa santé.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Jung Min Soo.
Points : 295

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Mer 27 Juil - 21:29

Mirror maze
In Hyuk
feat.
Nathanaël


 

 



 

 

Fate brings people together ... Even if they're lost in a maze !

Parler de ma passion ne m’a jamais dérangé et encore moins lorsque c’est une passion partagée. Je vois bien qu’In Hyuk aime la danse autant que moi, même si nous avons pratiqué des styles différents. Je trouve cela encore plus intéressant. Je suis toujours curieux d’en apprendre plus sur cet univers qui a encore beaucoup de secrets pour moi. Je n’ai pas touché à tous les styles, bien que j’en ai pratiqué des différents aussi allant du classique au moderne jazz ou encore la danse contemporaine. Il y avait aussi des cours de danse de salon en option pour ceux qui voulaient et je n’ai pas hésité à prendre cette option.

-     La danse classique est une danse stricte c’est vrai, surtout que j’ai étudié l’une des meilleures écoles d’Angleterre. Je me suis accroché car c’est ma passion. J’ai toujours admiré la grâce avec laquelle les danseurs classiques évoluent sur scène, je voulais faire pareil …

Un léger sourire se dessine sur mes lèvres. Je baisse les yeux. Si seulement il savait ce que cet univers bien trop rigoureux a fait à mon esprit et mon corps. S’il me voyait torse-nu il comprendrait tout de suite. Enfin … Certains pensent juste que je suis fin de nature et cela ne les choque pas plus que cela. Cependant, si on remarque à côté de cela que je m’alimente peu, le puzzle est facile à reconstituer. Ou peut-être pas comme personne n’a encore découvert mon secret. Ddol Mi s’en est dangereusement approchée lors de notre dernière rencontre mais j’ai réussi à tourner la situation à mon avantage.  

-     Merci, répondis-je avec un sourire. C’est gentil. Il m’arrive de participer à l’élaboration des chorégraphies de mes chansons, c’est déjà ça.

Je m’amuse toujours beaucoup à essayer de trouver des pas et ensuite les présenter à mon chorégraphe qui me dit ce qui est bien. Ensuite nous élaborons la chorégraphie à deux. Il est de très bons conseils. Ce n’est pas toujours comme ça, mais je prends toujours énormément de plaisir à le faire lorsque j’en ai l’occasion.

-     Ce ne dois pas être facile de trouver l’inspiration pour écrire des textes tout même … Tu moins c’est moins de vue … Tu as une technique pour aider l’inspiration à pointe le bout de son nez ? Tu écris peut-être sur tes propres expériences ? Je me mordille la lèvre. Désolé, c’était un peu indiscret.

Je me doute que l’écriture de texte soit être assez personnelle et je ne veux pas faire quelque chose de déplacer.

-    Oh, je n’ai pas complètement abandonné la danse. Je danse sur scène aussi, c’est juste différent. J’ai un peu laissé de côté la danse classique, mais je m’entraine toujours régulièrement seul à l’agence pour le plaisir. Tu voudras que je te montre ?

Je ne sais pas trop pourquoi je lui ai proposé cela … Ni pourquoi j’espère qu’intérieurement il dira oui. Cela me fait plaisir de partager avec lui et encore plus sur la danse classique. C’est une discipline qu’il n’a pas l’air de beaucoup connaitre et j’ai envie de lui en apprendre plus.

-    Et sinon j’ai eu envie d’aller à la Flow’ parce que j’avais envie d’essayer autre chose … Et je pense que c’était aussi une manière de renouer avec mes origines que de venir en Corée.

J’ai mis un peu de côté mon rêve de devenir danseur classique professionnel en acceptant d’être trainee à la Flow’, mais je ne regrette pas. Je me dis que je pourrais toujours me retourner vers la danse classique un peu plus tard. C’est une autre expérience, mais c’est tout autant épanouissant.

Des fans semblent me reconnaitre. Elles ne sont pas beaucoup et semblent plutôt timide alors je me lève pour aller vers elles. Je prends le temps de faire des photos et de signer des autographes. Je réponds à leurs questions avec beaucoup de plaisir, avant de retourner voir In Hyuk. Je lui réponds simplement que j’aime échanger avec mes fans. Pour moi c’est normal de me comporter ainsi. C’est quelque chose qui me tient à cœur. Notre conversation revient naturellement sur la danse. Je suis curieux et j’ai envie d’apprendre. Je me surprends à penser que si nous dansons parfois ensemble, ce sera une occasion de plus pour se voir et pour apprendre à se connaître. Ce qui est loin de me déplaire. Je bois quelques gorgées de smoothie, avant de lui répondre.

-    Bien sûr ! Je suis curieux, j’ai envie d’apprendre plus de chose sur ce style de danse que je ne connais pas ! affirmais-je en souriant. Je suis content que tu acceptes ! En échange je pourrais essayer de t’apprendre certaines danses que je connais ?

Certes je ne deviendrais pas le meilleur breakdancer en un cours et il en va de même pour In Hyuk vis-à-vis des styles que je pratique, mais je suis sûr que ce sera amusant et enrichissant. C’est le principal, non ?

-    J’ai ton numéro maintenant alors oui, je t’enverrai un sms quand j’aurais du temps libre. Je suis sûr qu’on trouvera un moment. Du moins je ferai en sorte de me libérer, cela me fait plaisir de partager ce genre de chose avec quelqu’un tout aussi passionné que moi, ajoutais-je très sincèrement.

Je prends quelques gorgées de ma boisson appréciant le calme du moment. En tout cas, je suis bien content que le hasard m’ait mis sur son chemin aujourd’hui, on a enfin pu faire connaissance. Du moins plus que les autres fois. Je n'ai pas envie d'accaparer trop son temps et si jamais à un moment il veut rentrer je ne lui en voudrais pas le moins du monde, mais j'ai tout de même envie de continuer la conversation.

- Hm ... Mis-à-part la danse, tu as d'autres passe-temps ou centres d'intérêt ? demandais-je voulant en apprendre plus à son sujet.


© Gasmask





   
   
Please stay ...
Hold my hand ☽ Before the dark night traps me in. Don’t leave me. Do you still love me ? If you feel the same, don’t leave today. Don’t ask why it has to be you. Just stay with me. I don’t expect a lot right now. Just stay with me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 1 Aoû - 17:43

Mirror Maze



En étant attentif à ce que Nathanaël me raconte sur ses années passées en Angleterre à étudier la danse classique avec assiduité, je me rends compte que même si le flow entre nous deux est agréable, nous sommes complètements opposés dans notre carrière. Bien entendu, je ne fais pas allusion à nos agences respectives, mais bien de nos styles. S’il est davantage porté vers la pop et le classique, je suis faible devant le rap et le hiphop. C’est intéressant de voir que malgré nos goûts différents, nous trouvons ici et là des points communs dans nos préférences. La danse en fait indéniablement partie et c’est sur cette passion que nous semblons nous accorder le mieux. Je me doute que participer aux chorégraphies de ses MVs doit être gratifiant et très excitant pour lui s’il aime autant l’art de se bouger sur une musique donnée. Je pourrais presque toucher l’amour de la danse dans sa voix lorsqu’il m’en parle et cette petite bonne humeur se multiplie chez moi. Envolées, les inquiétudes !

-C’est pas facile de composer du rap, mais c’est surtout parce que trop d’idées et de mots viennent en même temps. Faut que je fasse le tri à tête reposée, expliqué-je avant de rigoler un peu. Et oui, j’écris sur ce qui me touche personnellement. Ce que je ressens, ce que je vis, à quoi je réfléchis. Écrire des paroles, c’est se dévoiler en entier et c’est peut-être ça le plus flippant au final.

La conversation revient tout naturellement sur la danse et lorsqu’il me propose de danser pour moi, pour me faire une démonstration de ses talents en danse classique, je saute sur l’occasion sans aucune hésitation. Tout sourire, j’acquiesce et accepte avec une énergie peut-être un peu trop envahissante mais hé, on me refait pas ! Je comprends ensuite son besoin de revenir en Corée du Sud; on peut sortir le gars du pays au matin calme, mais pas le pays du gars – petite expression qu’on disait souvent au Canada et qui me faisait toujours sourire en repensant à la Corée du Sud. Les origines sont importantes, elles sont encrées dans le cœur et revenir sur les terres d’Asie avait été signe d’un nouveau départ pour moi.

-Tant que c’est pas de la danse classique, je suis partant, ris-je alors qu’il est revenu après avoir salué ses fans. Je ne crois pas être doué pour ce style plus doux et précis. Si j’avais à décrire ma danse, je dirais qu’elle est agressive et… hot ?

J’éclate de rire parce que je n’ai pas su trouver un meilleur mot pour décrire certains mouvements très suggestifs que nous faisons dans certaines chorégraphies. Ce que je pratique est une forme de liberté d’expression active et frappante qui frôle parfois le danger – certaines prouesses n’ont rien à envier aux cascadeurs – et l’explicite – je laisserais pas un enfant regarder une de nos pratiques. Les coups de hanches sont clairement trop présents pour être acceptables !

Je termine de manger ma crème glacée en croquant dans le cornet et suçote mes doigts gommés tout en écoutant Nathanaël. Je souris face à tant d’honnêteté et lui fait comprendre que c’est la même chose pour moi; les passions rapprochent les gens et les lient. Un silence confortable s’installe ensuite, mais j’ai l’impression que nous l’apprécions tous les deux. Je m’imprègne de tout ce que j’ai appris sur lui en un temps record et petit à petit, j’ai la sensation de donner un sens à sa personne en dehors de ce café renversé et de cette rapide rencontre dans la rue transformée en scène de freestyle. Du moins, c’est un début ! Moi qui suis sociable comme personne, je ne connais jamais assez de gens. Lorsque Nath reprend la parole, je réfléchis un peu avant de répondre à sa question.

-Je dois t’avouer que la vie de trainee prend tout mon temps, dis-je en ramenant mes genoux vers moi pour les entourer de mes bras. Même avant ça, je pense que je donnais tout mon temps libre à la danse et la musique.

Je dépose mon menton sur mes genoux, appréciant le ton plus doux de la conversation. L’après-midi est passée rapidement même si je voudrais rester ici à discuter avec Nathanaël encore longtemps, je sais que ça relève de l’impossible. Je veux pas d’ennuis inutiles avec le manager et le couvre-feu.

-Sans être un intérêt, je dirais que la famille est très importante pour moi, ajouté-je en retournant mon regard sur Nath. Mes parents sont encore au Canada, mais ma sœur est ici, en Corée. Y a aussi Mimi que je considère comme ma petite sœur. C’est comme une deuxième famille.

Enveloppé dans un cocon de bien-être, je souris avant de lui retourner la question.      
           
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1262
Age : 21 ans.
groupe : Artiste solo, actuellement en pause à cause de sa santé.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Jung Min Soo.
Points : 295

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Ven 5 Aoû - 9:05

Mirror maze
In Hyuk
feat.
Nathanaël


 

 



 

 

Fate brings people together ... Even if they're lost in a maze !

Malgré certaines différences, je trouve cela très intéressant de discuter avec In Hyuk. Le courant passe bien entre nous et je suis ravi d’en apprendre un peu plus sur lui, tout en m’intéressant à d’autres tyles de danse que je connais moins. La danse est toujours un très bon moyen d’attirer mon attention, c’est certains. Je ne peux m’empêcher d’être admiratif quand il m’avoue composer de temps à autre. Je n’ai jamais vraiment essayé de le faire, mais cela me semble tellement difficile … Comme le dit In Hyuk, c’est se confier sur ce que l’on ressent, je ne sais pas si je serai capable de coucher tout cela sur papier, si facilement … J’acquiesce d’un signe de tête, comprenant tout à fait ce qu’il veut dire.

- Je ne sais pas si je serai capable de le faire un jour, avouais-je avec un léger sourire.

À défaut de travailler sur les textes de mes chansons, il m’arrive souvent de participer à l’élaboration des chorégraphies. Puis la plus part du temps, même si je n’écris pas les textes, j’ai mon mot à dire tout de même, savoir si la chanson me parle et si je me sens de l’interpréter sur scène. À croire que la danse va devenir notre sujet de prédilection, nous revenons toujours à parler de cela. Danser ensemble ne me parait pas être une mauvaise idée. Nous sommes tous les deux aussi passionnés et même si on se connait peu, je trouve que le courant passe déjà très bien. Il accepte et son enthousiasme me fait plaisir. Je ris avec lui.

- Ne t’inquiètes pas, je te montrerai si ça te dis, mais tu n’aurais pas à le refaire. Je connais d’autres styles de danse qui devrait plus te convenir. J’ai hâte de te voir danser en tout cas, même si j’ai déjà eu un aperçut l’autre jour pendant la battle de danse de rue.

In Hyuk était allé danser avec beaucoup d’enthousiasme et cela m’avait fait sourire. Il est doué c’est indéniable et il met tellement de cœur dans ce qu’il fait, cela se voit. Je sirote lentement mon smoothie arrivant presque à la fin, je regarde rapidement l’heure sur ma montre. Pas que je sois pressé, loin de là, mais je ne voudrais pas accaparer tout son temps, s’il a autre chose à faire. J’acquiesce d’un nouveau signe de tête. Je peux le comprendre, quand j’étais trainee j’avais un emploi du temps chargé aussi. Ce qui n’a pas changé en devenant idole bien entendu, mais comme je faisais ce que j’aimais cela ne me gênait pas plus que cela … J’imagine que cela doit être pareil pour In Hyuk.

- Ma famille est tout aussi importante pour moi. Je peux comprendre ce que tu ressens vis-à-vis de ta famille, mes parents sont en Angleterre et parfois ils me manquent beaucoup … Je n’ai ni frère, ni sœur par contre. J’ai des cousins ici, je les vois de temps à autre et certaines personnes que j’ai rencontré ici sont comme une famille de substitution.

Je suis arrivé ici à dix-sept ans environ … Mes parents sont restés avec moi tant que je n’étais pas majeur puis ils sont repartis en Angleterre. Au départ c’était un peu dur d’être loin de ma famille et de mon pays natal. Ce n’était pas tous les jours roses, mais j’ai rencontrés des personnes qui ont gagné tout autant d’importance dans ma vie : Yena, Eun Mi, Ji Sun … Et j’ai aussi retrouvé des personnes que je connaissais d’avant, quand j’étais encore en Angleterre. Bien sûr j’en ai été ravi. C’était comme apporté un petit morceau de mon passé avec moi.

- Tu dois rentrer à quelle heure ? finis-je par demander. Pas que je m’ennuie avec toi, loin de là, mais je sais que quand j’étais trainee j’avais un couvre-feu assez stricte et je ne voudrais pas que tu ais des problèmes à cause de moi …

Cela m’embêterait vraiment que son manageur lui tombe dessus s’il rentre trop tard.

- On ne sera pas sans se revoir maintenant que j’ai ton numéro, ajoutais-je avec un léger sourire, posant mon regard sur lui.

Cette rencontre était totalement imprévue, mais c’était une belle surprise. Depuis le temps que l’on se croisait sans pouvoir vraiment faire connaissance, maintenant c’est chose faite. Nous avons plus de points communs que je ne l’aurais pensé et je me sens bien quand je discute avec lui. Je ne suis pas du genre à être timide quand je parle avec de nouvelles personnes, mais en présence d’In Hyuk, je me sens particulière à l’aise. C’est agréable. Je baisse à nouveau mon regard vers mon smoothie, remarquant que je le regarde toujours, buvant une dernière gorgée pour vider mon gobelet.


Spoiler:
 

© Gasmask





   
   
Please stay ...
Hold my hand ☽ Before the dark night traps me in. Don’t leave me. Do you still love me ? If you feel the same, don’t leave today. Don’t ask why it has to be you. Just stay with me. I don’t expect a lot right now. Just stay with me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 9 Aoû - 15:22

Mirror Maze



J’ai pour mon dire que lorsqu’on veut, on peut. Écrire ses propres paroles est chose difficile, mais la sensation qu’on a en chantant son histoire, ça a quelque chose de magique. De profond. D’intense. Y a rien de comparable que de donner vie à une chanson et de se dire qu’on a vraiment tout donné, de tout notre cœur, jusqu’à se sentir vide et plein à la fois. Parce qu’on a partagé un morceau de soi, que ça lui donne un tout autre sens.

-Je suis sûr que tu pourras si tu le veux vraiment, dis-je pour l’encourager. L’important, c’est que tu sois à l’aise avec l’idée de tout partager. C’est pas rien !

La conversation coule sans qu’on frappe de malaise ou qu’on butte sur une différence trop grande à accepter. C’est agréable, on ne manque pas de sujets à aborder. L’un et l’autre acceptons de se donner en spectacle un jour pas si lointain, le temps d’une danse classique pour lui et d’une danse hiphop pour moi. Je suis un peu soulagé de ne pas avoir à apprendre ses techniques; je ne suis pas certain que j’aurais excellé dans le processus. Chacun a ses forces et ses faiblesses, ainsi que ses préférences. Et ce qui est plaisant, c’est que ça nous semble tout à fait naturel d’en avoir et de les partager entre nous deux. Lorsque j’en viens à parler de ma famille, un sourire se dessine sur mes lèvres. Il s’agrandit quand Nathanaël me parle de la sienne, mais je me sens un peu triste. Être seul au pays n’a rien d’enjoué et je me compte très chanceux d’avoir ma sœur près de moi. À bien y réfléchir, j’ai aussi mon cousin, mais nous nous voyons un petit peu moins souvent comparé à nos échanges sms et nos retours d’appels. Soulagé que Nath ait rencontré des personnes qu’il affectionne tout autant que sa famille, j’acquiesce doucement.

-Je comprends, ça doit être difficile d’être aussi loin d’eux. J’espère que tu pourras aller les voir bientôt. C’est quand même plaisant et réconfortant que t’ais rencontré des gens qui t’apportent tout autant. Y a des personnes formidables cachées un peu partout !

Et parfois, ces personnes sont celles auxquelles on s’en attendait le moins. C’est bien fait, la vie ! Après quelques mots de plus, Nathanaël me rappelle que le temps a filé et en regardant l’heure sur mon cellulaire, c’est avec horreur que je grimace.

-Je risque d’arriver en retard pour le souper, t’as raison. Je trouverai bien une excuse, la situation ne peut pas être plus pire que maintenant de toute façon, dis-je en riant un peu.

Mais ça sonne faux et je me relève avant que la situation ne devienne trop malaisante et bizarre. Je secoue légèrement mon cellulaire en souriant avant de le glisser dans ma poche.

-Oui, pas question d’attendre le hasard ! Appelle-moi ou texte-moi quand tu auras le temps, souris-je. C’est vraiment fun de parler avec toi. Et bonne chance pour ton comeback, j’imagine que les promotions ne sont pas terminées.

Je tire la langue et je m’incline légèrement pour lui dire au revoir.

-Goodbye !

Et je prends la direction de la sortie, non sans lui avoir fait un grand signe de main à l’américaine. On me refait vraiment pas.    

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Mirror maze ft. In Hyuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Matériel Joo Se Hyuk
» Bois butterfly maze off
» Mirror fait briller
» Recherche Maze off
» bois maze off ou balsa carbo x5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-