AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 gravity ⚡ jaejin&ahreum

Aller à la page : Précédent  1, 2
yuseong media
yuseong media
yuseong media
avatar
yuseong media


Messages :
1564

Age :
21 ans. (18/09)

groupe :
d.avenue

rôle dans le groupe :
lead rapper, sub dancer, sub vocal, lead carotte

nom de scène :
4R3uM dite "Seo-npunggi le ventilo", première du nom, mère des magicarpes et des tamagochis

occupation :
Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, D.Avenue main troll, apprend à entretenir son petit jardin secret

avatar :
kim dahyun (twice)

DC :
seung lully (eye candy), lim gumiho (supernova), baek yeoreum (divine), won gayoung (wdl solo)

Points :
203


Mer 12 Déc - 22:30
gravity
Tu tentais de t'en sortir avec un petit sourire mystérieux pas forcément convainquant, et un haussement d'épaules qui finissait de vendre la mèche. Quel talent d'actrice. « Qu'est ce que tu insinues ? » Tu lançais en haussant le ton de façon dramatique., comme si tu étais outrée. Même si, oui, tu étais diplômée depuis un peu plus de deux ans seulement, quelques mois avant tes débuts. « Peut-être qu'il a quitté l'agence. Peut-être que c'est Joonho. » Tu éludais en haussant les sourcils. Tu aurais pu choisir Minoh pour entretenir le mystère, mais étrangement l'innocence de Joonho semblait plus crédible. Jusqu'au moment où Jaejin trouverait une façon de contredire ta tentative désespérée pour détourner son attention. C'était un gros coup de bluff, et tu n'étais pas très douée au poker.

Lorsque tu écoutais Jaejin, tu réalisais que tout n'était pas parfaitement rose entre les garçons non plus. Avoir grandi ensemble et juste à côté l'un de l'autre ne les avait pas empêchés de s'éloigner, pour finalement mieux se retrouver. Parfois tu te demandais la position de Joonho dans tout ça, avoir débuté à la KG, devoir trouver sa place parmi un duo fraîchement débuté mais se connaissant déjà depuis des années. Ils avaient le mérite de communiquer tous les trois entre eux, là où tu étais une véritable catastrophe. Parfois tu te disais que ça aurait été mieux si tu t'étais tout simplement posée un soir avec Meili et Haru, et que tu leur avais demandé honnêtement si quelqu'un leur plaisait, si elles avaient une relation amoureuse, avec qui. Plutôt que de le découvrir un beau matin, en découvrant la vingtaine d'appels ratés, et ta messagerie vocale remplie de hurlements hystériques de l'équipe de management, après une nuit de 4h, à quelques semaines d'un comeback.

Le sujet de ta famille semblait définitivement plus compliqué qu'il ne l'était vraiment. « Pour faire simple... » Tu plissais les yeux, en cherchant la façon dont tu allais présenter ça tout en évitant de rendre ça barbant. « Mes parents ont essayé d'avoir des enfants, mais les grossesses de ma mère n'arrivaient pas à terme. Ils sont tous les deux porteurs d'un gène d'un type d'hémophilie qui n'atteint que les embryons mâles. En résumé, ils vont très bien, mais ne peuvent pas avoir de garçons. » Et ils s'étaient rapidement tournés vers l'adoption, ce qui expliquait la différence de 5 ans entre l'arrivée de Taewa et ta naissance, soigneusement surveillée par l'hôpital. Probablement que les 6 mois que ta mère avait passé allongée dans un lit, à cause de sa grossesse considérée à risques, avait convaincu tes parents qu'adopter était peut-être finalement la meilleure des solutions. Au final, la fratrie s'était bien trouvée, tu faisais le lien entre les deux garçons, et tu avais tes deux gardes du corps. Puis vint le sujet de ton revirement de rôle. « Hé oui. » Même si tu restais assez honnête avec toi-même : ton rap était loin d'être aussi poli que beaucoup de rookies. Ton registre restait celui d'une rappeuse de girlgroup, pegi 16, sans trop forcer, sans vraiment chercher à faire trembler les iggy azalea et les eminem coréens.

« Je suis très préparée, tu as crû que je te faisais venir ici sans avoir déjà réfléchi ? » Tu plaisantais, mais si ce n'était pas si éloigné de la vérité. L'interrogation semblait compliquée, mais elle invitait à tout type de réponse. Inconsciemment, tu te doutais que Jaejin suivait ce genre de style, il te l'avait prouvé lors de votre dernière sortie, il observait, initiait. En revanche, sa seconde réponse te surprit davantage, te prouvant que tes premières impressions pouvaient être traîtres. Tu secouais la tête négativement. « Tant mieux, au moins, je peux manger de l'ananas sur ma pizza. » Tu faisais vivre le running gag. Peut-être qu'après ça, il allait songer qu'il devrait tout de même utiliser son droit de veto. « Je parle beaucoup. » Tu avais rapidement évoqué tes craintes, ton besoin de savoir les choses, de mettre des mots dessus. Ton manque de confiance te poussait à toujours imaginer le pire, à réfléchir plus que de nécessaire, il venait parasiter la spontanéité de certains moments.  « Parfois j'agis impulsivement. » Un fonctionnement à deux vitesses que tu ne pouvais pas expliquer toi-même. Sans doute que lorsque le cœur prenait le pas sur le cerveau, c'était plus facile d'être toi-même, il y avait moins de questionnements, les regrets ne pouvaient venir que bien après. « J'espère que tu seras capable de tout partager avec moi. D'autant plus si je fais ou dis quelque chose qui te blesse, je ne suis pas vraiment douée pour repérer les signes. Je préfère quand on me dit les choses directement. » Il t'arrivait de provoquer la confrontation, comme aujourd'hui, ou le doute avait fini par te ronger tellement que tu avais pris les devants et sous un coup de tête, tu l'avais invité ici.

« C'était ma meilleure question. » Tu avouais dans un rire gêné. S'il s'était attendu à recevoir d'autres interrogations élaborées, tu arrivais désormais à court d'idées. Ton regard glissait du jeune homme vers la table, et tu grignotais tout en observant les lueurs à travers la fenêtre. Tu finissais par te lever pour te rapprocher de la vitre, ton souffle formant une légère condensation sur le verre. « C'est vraiment magnifique. » Tu soufflais alors que tes iris agrippaient les couleurs néons de la ville dans son habit de nuit étincelant. Hissés si haut dans le ciel, la vue semblait quasi surnaturelle. « Je ne t'ai pas demandé, tiens. Tu as une phobie ? » Tu te retournais vers lui, songeant que si la baie vitrée n'était pas là, un pas et c'était le vide. Beaucoup de personnes ne pourraient pas se tenir à ta place pour cette raison. « La pizza-ananas n'est pas une réponse acceptable. » Tu précisais, la commissure droite de tes lèvres légèrement relevée, comme pour prévenir une potentielle réponse burlesque venant du garçon. Tu commençais à savoir ce dont il était capable.



yuseong media
http://www.lights-camera-action.org/t70-seo-ah-reum-o-je-suis-pas-ton-code-pin-moi-j-te-laisse-pas-3-chanceshttp://www.lights-camera-action.org/t113-seo-ah-reum-o-un-boomerang-c-est-comme-un-frisbee-pour-ceux-qui-n-ont-pas-d-amishttp://www.lights-camera-action.org/t114-seo-ah-reumhttp://www.lights-camera-action.org/t118-seo-ah-reum-o-running-out-of-batteryhttp://www.lights-camera-action.org/t2744-seo-ahreum-da_ahreumhttp://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficialhttp://www.lights-camera-action.org/t3229-seo-ahreumhttp://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
yuseong media
yuseong media
yuseong media
avatar
yuseong media


Messages :
1898

Age :
24 ans

groupe :
VICT3RY

rôle dans le groupe :
Lead vocal, parolier, compositeur

nom de scène :
Jay(sus Christ)

occupation :
idole, visage de pepero

avatar :
Byun Baekhyun (exo)

DC :
jisung + eunbi

Points :
208


Mer 19 Déc - 23:21
gravity
« Faux ! Impossible ! Mensonge ! » Il était outré. Comment osait-elle lui mentir éhontément en prenant en prétexte son propre fils ? Enfin, son fils. Pas vraiment, mais Joon Ho était un peu son fils parfois. En tant que maknae du groupe, c’était le rôle qui lui allait parfaitement bien, quand bien il semblait parfois être plus responsable et mature que ses aînés. Mais ce n’était pas ce qui comptait. C’était bien Ahreum le problème ici et son odieux mensonge. « Il n’a jamais été trainee à la YM ! Tu me mens, c’est très mal. » Elle n’avait qu’à dire un nom ! Jae Jin était encore plus intrigué mais il sentait que l’information ne serait pas à sa portée aujourd’hui. Tant pis. Il allait faire avec, espérer avoir plus de chance plus tard. C’était définitivement une question qu’il reposerait, même si ça n’avait pas tant d’importance, au fond. Un béguin adolescent comme tout le monde en avait un jour ou l’autre, c’était néanmoins bien plus intéressant quand ce béguin en question était avec une personne qu’il connaissait potentiellement.

Une partie de sa vie dévoilée, il accorda désormais son attention aux mots de la demoiselle, tentant de comprendre la complexité de la famille Seo. Pour faire simple, ce n’était pas simple du tout et il plissa les yeux, hochant la tête en songeant que sa mère aurait dû insister pour qu’il continue à regarder Grey’s Anatomy avec elle, et il aurait définitivement dû continuer Code Blue à l’époque, même s’il savait que ça aurait été impossible. Si le sourire d’Aragaki Yui n’avait pas suffi à le passionner, rien n’aurait pu le faire. Le résumé fut plutôt utile même s’il trouvait ça incroyable qu’une chose pareille existe. Ses lèvres se pincèrent, il pencha la tête légèrement sur le côté. « Ils auraient été bien embêté s’ils étaient Chinois. » Politique de l’enfant unique, tout le monde espère avoir un garçon et ce pauvre couple ne peut même pas en avoir. Ça faisait beaucoup de petites filles à vendre au marché noir avant de réaliser le problème en interne. Question de bon sens, il garda sa remarque pour lui.

Jamais auparavant il lui était arrivé de rencontrer une personne aussi préparée que Ahreum pour ce genre de questionnement. Il ne savait pas s’il devait s’en amuser ou s’en inquiéter. « C’est fou quand même d’être aussi préparé ! » Peut-être que ça l’inquiétait un peu. Parce qu’il n’avait jamais été comme ça et qu’il avait l’impression de rater un entretien d’embauche d’une certaine façon. « Ok donc j’ai une attente. Tu peux en manger, mais pas devant moi. Jamais. » Sinon, il la fixerait en la jugeant silencieusement, se demandant comment est-ce qu’il était possible de faire une chose pareille. Non, vraiment, c’était une question de mauvais goût et Jae Jin ne pouvait tout simplement pas le supporter. Mais il ferait avec. Comme il faisait avec le fait que Minoh détestait les gâteaux depuis toutes ces années. Par amour, on acceptait tout. Même le pire.

Elle parlait beaucoup et était impulsive. Il hocha la tête, songeant qu’il n’avait pas vraiment eu l’occasion de voir le second trait dépeint. Au contraire, elle semblait pour le moment tout le contraire d’impulsif, bien préparé, ne laissant rien au hasard. « D’accord. » Il pouvait accepter tout ça, lui parler, partager avec elle, même s’il y avait des choses dont il ne serait probablement pas capable. « Dire les choses directement, c’est pas mon truc mais je vais essayer ! » Il ferait de son mieux pour aller en ce sens, même s’il avait toujours préféré éluder ce qui le tracassait, laisser les choses se faire sans interférer.

Un sourire soulagé colora son visage. C’était sa meilleure question. Parfait. Il n’aurait plus besoin de réfléchir aussi durement. De loin, il observa la baie vitrée où avançait Ahreum, approuvant d’un hochement de tête. Oui, c’était vraiment très beau. « Il y a quelques années, je n’aurais jamais imaginé séjourner dans un hôtel comme celui-ci. » Tout changeait très vite et il n’allait certainement pas se plaindre de sa situation financière. Ses yeux ne la quittèrent pas quand elle revint vers lui. une phobie ? Un sourire malicieux se dessina sur ses lèvres. « Les personnes qui en mangent, alors ? » Pas de plaisanterie ? D’accord. Las, il se laissa tomber sur le canapé. « Non, j’en ai pas vraiment. J’aime pas trop le vide, ni prendre l’avion, c’est un peu bête d’avoir une carrière qui fonctionne dans ces cas-là. » Il en avait eu jusque là, de l’avion, cette année. Mais il s’y faisait. « Et toi ? Des phobies ? » Il se redressa pour écouter sa réponse.

Ses yeux détaillèrent la chambre jusqu’à trouver un élément intéressant. « Et si on arrêtait les questions un peu ? » Il s’approcha du point qu’il visait, se tournant rapidement vers Ahreum, souriant encore. « C’est mieux de ne pas tout savoir, surtout au début, non ? C’est lassant sinon. C’est bien d’agir sans réfléchir parfois. Etre impulsif ? » Oui, comme elle le disait. Sortant son téléphone, il le connecta par bluetooth au haut parleur de la chambre, optant pour une chanson de Bruno Mars, Locked Out Of Heaven, il se retournant, dansant gauchement en reprenant ses « yeah yeah yeah », partie qu’il maitrisait le mieux de la chanson. « Tu veux danser ? » Tendant sa main vers elle, il trouva cette option bien plus amusante, même s’il n’était pas doué en improvisation quand il s’agissait de danser. Peu importe, après tout, il n’était pas là pour ça et elle devait savoir qu’il ne brillait pas pour ses talents de danseur. « J’espère que tu aimes Bruno Mars, j’avais pas tellement d’option. » Enfin si, mais il n’avait pas envie de perdre dix ans à chercher. Il ferait mieux pour la prochaine.







Ugh... I didn't know you could read
♛ En vrai, j'ai jamais d'idée de texte, ni de titre, je suis pas assez fancy aesthetic drama love queen. Le dernier truc, c'est un gif, mais comme il pose... Walla. What a life. J'écoute Gashina au piano. C'est bien ça, Gashina au piano. J'aime bien Gashina.
yuseong media
http://www.lights-camera-action.org/t669-jae-jin-make-some-space-idkhttp://www.lights-camera-action.org/t697-bang-jae-jin-dat-s-right-my-typehttp://www.lights-camera-action.org/t756p20-bang-jae-jinhttp://www.lights-camera-action.org/t736-bang-jae-jinhttp://www.lights-camera-action.org/t713-bang-jae-jin-jaejayhttp://www.lights-camera-action.org/t8522-vict3ryofficialhttp://www.lights-camera-action.org/t2248-jay-bang-jae-jinhttp://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
yuseong media
yuseong media
yuseong media
avatar
yuseong media


Messages :
1564

Age :
21 ans. (18/09)

groupe :
d.avenue

rôle dans le groupe :
lead rapper, sub dancer, sub vocal, lead carotte

nom de scène :
4R3uM dite "Seo-npunggi le ventilo", première du nom, mère des magicarpes et des tamagochis

occupation :
Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, D.Avenue main troll, apprend à entretenir son petit jardin secret

avatar :
kim dahyun (twice)

DC :
seung lully (eye candy), lim gumiho (supernova), baek yeoreum (divine), won gayoung (wdl solo)

Points :
203


Ven 28 Déc - 23:20
gravity
Tu posais ta main sur ton thorax en prenant une expression dramatique, mi-stupéfaite mi-machiavélique. Tu t'étais doutée que tu avais pris la mauvaise cible en choisissant un ami proche de Jaejin dès le moment où tu avais prononcé le prénom de Joonho. Mais qu'importe, il était trop tard pour nier, puisqu'il était maintenant évident que tu avais inventé un bobard sur le moment pour détourner son attention. « Au moins, maintenant, tu sais que je mens très mal. » S'il était Sherlock, tu étais loin d'être Irene Adler.

Pour toi, tes frères n'avaient de différent que le fait que vous ne partagiez pas le même sang. Même si tu étais la seule n'ayant pas été adoptée, vous n'aviez jamais vécu à proprement parler avec cette différence. Taewa n'avait jamais cherché à retrouver sa famille, et si Jungwoo s'était posé pas mal de questions en grandissant, il semblait avoir passé cette période de réflexion existentielle. Tu fronçais des sourcils pendant quelques instants en tentant de comprendre cette histoire de nationalité, avant de voir ton visage s'illuminer d'un sourire espiègle. « Pffft. » Tu soufflais en le poussant gentiment. Tu ne savais même pas quoi répondre, tu te demandais juste ce qu'il devait se passer dans la tête du jeune homme dans ces moments là.

« Wouh. Ne me donne pas des idées. » Tu levais la tête pour voir si ce qu'il y avait sur la table pourrait faire l'affaire. Un peu de provocation. Mais pas de pizza, ni d'ananas. Un autre jour, peut-être. C'était assez fascinant, avec ses goûts très orientés, tu pensais que Jaejin aurait été le genre à fonctionner avec des repères, alors que visiblement, il suivait plutôt le mouvement, s'adaptait aux choses comme elles venaient. C'était à l'opposé de tout ce que tu avais vécu d'une certaine façon. Ta curiosité était piquée à vif.

Tu hochais la tête à son commentaire sur la suite. Tu avais grandi dans un cadre modeste, et tu n'avais vraiment pris la teneur de la réussite des D.Avenue que lorsque vous aviez fait votre tournée à travers le monde. Hotels, fans rencontrés alors que vous faisiez un peu de shopping dans le centre entre les dates de concert, marée de lightsticks s'agitant au rythme des chansons interprétées. Les cérémonies de récompenses aussi, avaient gardé leur côté surprenant, irréel. « Ça nous fait quelque chose en commun. Je déteste l'avion. » Tu répondis simplement. Tu n'avais pas particulièrement le vertige, mais tu t'étais toujours cramponnée comme une folle furieuse aux accoudoirs, à chaque décollage et à chaque atterrissage. Avant tes débuts, tu n'avais jamais mis les pieds à l'étranger pour cette raison notamment.

Tu relevais un sourcil à l'énonciation du mot impulsif, pariant sur le fait qu'il ne l'utilisait pas par hasard. Tout de moins, s'il cherchait à te provoquer, il avait réussi à le faire, car tu relevais le challenge. En entendant les premières notes de Locked Out Of Heaven, tu quittais instinctivement ton siège, t'avançant pas après pas, te dandinant sur le rythme, réduisant l'espace vous séparant. Alors que tu arrivais à sa hauteur, ta main vint glisser dans la sienne pour finalement s'enfuir le long de son avant-bras, remontant jusqu'à son épaule. Regard magnétique, poussée d'adrénaline, goût de danger. Tu retrouvais ce sentiment nostalgique de la façon dont il avait de faire disparaître tout ce qu'il se trouvait autour de vous. Que vous soyez au milieu d'une boîte de nuit ou dans une suite d'hôtel.

Tu sentais ton cœur cogner au rythme des basses, alors que tes mèches de cheveux rebondissaient sur ta silhouette s'agitant sur les percussions. Tes mains se perdaient dans sa nuque, glissaient dans sa chevelure, un sourire espiègle se teintait à la commissure de tes lèvres, ton front collé au sien. Ton pouce vint caresser sa lèvre inférieure, jusqu'à son menton, sa mâchoire. Tu savourais ce moment, tu le faisais durer assez pour qu'il reste gravé dans vos mémoires. La chanson atteignait son climax, tes lèvres vinrent se déposer contre les siennes en un baiser chaste, qui devenait plus avide. Un message que tu imprimais sur ses lèvres, accrochée à lui. 'Tu m'as manqué.' 'Ne m'abandonne pas.' Tu te détachais lentement, reprenais ton souffle, t'arrêtant sur les détails de son visage. Ses iris en amande, ses pommettes saillantes, ses lèvres charnues. Et c'est alors que tu réalisais qu'il était déjà trop tard, qu'il avait déjà commencé à s'insinuer silencieusement jusqu'à ton âme.

« Était-ce assez impulsif ? » Tu lançais en penchant la tête avec une moue fière.



yuseong media
http://www.lights-camera-action.org/t70-seo-ah-reum-o-je-suis-pas-ton-code-pin-moi-j-te-laisse-pas-3-chanceshttp://www.lights-camera-action.org/t113-seo-ah-reum-o-un-boomerang-c-est-comme-un-frisbee-pour-ceux-qui-n-ont-pas-d-amishttp://www.lights-camera-action.org/t114-seo-ah-reumhttp://www.lights-camera-action.org/t118-seo-ah-reum-o-running-out-of-batteryhttp://www.lights-camera-action.org/t2744-seo-ahreum-da_ahreumhttp://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficialhttp://www.lights-camera-action.org/t3229-seo-ahreumhttp://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
yuseong media
yuseong media
yuseong media
avatar
yuseong media


Messages :
1898

Age :
24 ans

groupe :
VICT3RY

rôle dans le groupe :
Lead vocal, parolier, compositeur

nom de scène :
Jay(sus Christ)

occupation :
idole, visage de pepero

avatar :
Byun Baekhyun (exo)

DC :
jisung + eunbi

Points :
208


Dim 6 Jan - 3:20
gravity
Deux mauvais menteurs, ils faisaient bien la paire. Cela promettait beaucoup d’honnêteté et quelques mensonges manqués, pour voir si ça fonctionnait encore. Un sourire fit office de réponse, satisfait que ce soit le cas. Il décelait assez mal quand les personnes lui mentaient, ce qui le rendait légèrement paranoïaque dès que quelqu’un lui disait quelque chose et qu’une petite voix lui soufflait que cela pouvait être faux. Au moins, avec elle, les choses seraient relativement faciles si son niveau de mensonge égalait ce qu’elle venait de faire devant lui. Tant mieux, oui. Elle gagnait un point, comme elle en gagnait à chaque fois qu’elle riait à son humour douteux que peu comprenait et appréciait à sa juste valeur. Comme elle le faisait, d’ailleurs, en soufflant et en le poussant, ne l’empêchant pour autant pas de rire à sa propre bêtise concernant ses frères. La famille Seo était un peu compliqué à comprendre, il était néanmoins satisfait d’en avoir appris un peu plus ce soir, d’avoir des informations autres que des bruits de couloirs ou des anecdotes qu’il pouvait trouver sur n’importe quel site internet.

« Si tu fais ça, je pars ! » Doigt menaçant, trahi par le sourire caché derrière ses lèvres pincés, qu’on devinait assez facilement. Les pizzas ananas étaient des insultes envers le peuple Italien. Avait-il un quelconque lien avec ce peuple ? Non. Il n’en avait même jamais rencontré et, s’il suivait sa logique avec les Allemands, ils n’existaient pas. Mais il trouvait que l’Italie était cool, il aimait bien les photos qu’il avait pu voir sur internet, ainsi que les plats « italien » revisité à la sauce coréenne qu’il avait pu goûter durant sa courte vie. Il acceptait de faire des concessions pour elle, évidemment, mais il y avait quelques limites à ne pas dépasser devant lui. Ou du moins, pas maintenant, ça allait trop vite. La pizza ananas venait au soixantième rendez-vous. Au moins.

Ce genre d’endroit devait les aider à réaliser le chemin parcouru en si peu de temps. Ces années en tant que trainee, où s’offrir un repas dehors était déjà un luxe inimaginable. Sa mère n’avait jamais gagné énormément, ses grands-parents les avaient souvent aidés. S’il y avait des frais imprévus, c’était souvent eux qui les payaient, sans jamais demander le moindre remboursement. Sa mère prenait cela comme un échec, il se souvenait de combien elle était irritable et fatiguée parfois, frustrée de ne pas avoir la vie qu’elle méritait. Jae Jin comprenait en voyant Ahreum que ce n’était pas non plus le genre d’hôtel qu’elle avait pu fréquenter avant les débuts des D.AVENUE. Ils entendaient parler de cette vie-là, de ce luxe sans trop y croire, admirant leurs aînés en espérant secrètement connaître tout ce qu’ils évoquaient. « Ah oui ? On a pas choisi la bonne carrière, tu sais ? » Vu comme c’était parti, ils risquaient de le prendre très souvent, l’avion. Mais Jae Jin était prêt à se sacrifier pour cela.

Impulsif. Le mot prenait beaucoup de sens. Changer de l’ambiance plutôt scolaire, chaste, ne pas tout contrôler, ne pas voir plus loin que ce qu’il était possible de prévoir. S’il admirait sincèrement toute personne se montrant aussi réfléchi qu’Ah Reum, il éprouvait quelques difficultés à s’en tenir au scripte, à préparer des mises en garde par crainte de ce qu’il pourrait se passer sinon. N’était-ce pas plus beau quand c’était improvisé ? Bruno Mars lui semblait être un bon choix pour une première danse. Dans ce contexte. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres en la voyant le rejoindre en se dandinant, l’une de ses mains se posa instinctivement sur sa taille, l’autre rejoignit la sienne pour un court instant. Depuis combien de temps ne s’était-il pas senti si bien ? Ses sentiments étaient difficilement descriptibles. Tout semblait confus dans sa tête, mais à ce moment précis, il ne voulait pas y penser. Juste profiter de l’insouciance d’un instant qu’on ne pourrait pas leur prendre. Sa main glissait dans son dos, il se rapprocha un peu, jusqu’à ce que leurs fronts se touchent, laissant ses yeux se fermer l’espace d’un instant. Celui d’après, ils s’embrassaient. Son cœur manqua un battement avant d’accélérer alors qu’il ne dansait plus vraiment, laissant ses doigts se perdre dans les cheveux colorés de la leader des D.AVENUE.

Lentement, il s’écarta, mettant un temps avant de rouvrir les yeux, souriant en la regardant. Il la contempla en silence, ses lèvres roulèrent l’une contre l’autre, goûtant indirectement encore les siennes. Une autre chanson avait automatiquement suivi, mais il n’y prêtait pas vraiment attention. « Tsk, je sais pas trop. On va dire que oui. » Il plissa son nez pour la taquiner, passant ses mains dans ses cheveux, il l’amena à nouveau contre lui, la capturant de ses bras alors qu’il suivait plus ou moins correctement le rythme de la chanson, plus lente que la précédente. Ses lèvres se posèrent furtivement sur son front avant de l’écarter pour pouvoir la voir. « Tu m’as manqué ces derniers moi, tu sais ? » Il se sentait toujours un peu ridicule quand il disait des choses comme ça. Un rire nerveux s’échappa alors qu’il tournait la tête, la secouant légèrement avant de revenir rapidement vers elle, capturant ses lèvres plus brusquement que la fois précédente. Avide, un tantinet langoureux, ses bras l’attirèrent plus près de lui. C’était moins embarrassant que des mots, plus sincère aussi. Les sentiments se trahissaient davantage par des gestes, tout comme les émotions. Il la libéra sans pour autant la laisser s’éloigner. « Trop impulsif ? »





Ugh... I didn't know you could read
♛ En vrai, j'ai jamais d'idée de texte, ni de titre, je suis pas assez fancy aesthetic drama love queen. Le dernier truc, c'est un gif, mais comme il pose... Walla. What a life. J'écoute Gashina au piano. C'est bien ça, Gashina au piano. J'aime bien Gashina.
yuseong media
http://www.lights-camera-action.org/t669-jae-jin-make-some-space-idkhttp://www.lights-camera-action.org/t697-bang-jae-jin-dat-s-right-my-typehttp://www.lights-camera-action.org/t756p20-bang-jae-jinhttp://www.lights-camera-action.org/t736-bang-jae-jinhttp://www.lights-camera-action.org/t713-bang-jae-jin-jaejayhttp://www.lights-camera-action.org/t8522-vict3ryofficialhttp://www.lights-camera-action.org/t2248-jay-bang-jae-jinhttp://www.lights-camera-action.org/t1275-vict2ry-yuseong-media
Contenu sponsorisé
 
gravity ⚡ jaejin&ahreum
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
» ❯ Le monde de Gravity Falls.
» defying gravity production.
» defying gravity (lola)
» Jung Ki Seok - Kiss me goodbye i'm defying gravity ...
» GRAVITY † quand le ciel te tombe sur la tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre