AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord

et dieu vit que cela était bon |#| HEEHO&JAESUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 60
Age : 22 ans
nom de scène : dante
occupation : trainee
avatar : yoo kihyun (monsta x) • fayrell
DC : dmo, sem, jjw, rjh
Points : 67

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t11602-dante-aidant-dante-est-reve-dante-a-beaucoup-de-potes-en-ciel-pour-un-gars-qui-va-aux-enfers http://www.lights-camera-action.org/t11612-oh-jae-sun-the-sun-also-rises#170729 http://www.lights-camera-action.org/t11609-oh-jae-sun#170592 http://www.lights-camera-action.org/t11613-oh-jae-sun#170731
Message
Jeu 6 Déc - 0:11

et dieu vit que cela était bon ♕Il était temps. Voilà deux ans que Jaesun habitait Séoul, et il n’avait toujours pas trouvé le courage de partir à la recherche de la personne qu’il espérait le plus rencontrer, quand il avait décidé de quitter Daegu pour rejoindre la capitale. Il ne savait rien d’elle, si ce n’était qu’elle était connue, qu’elle possédait une marque, qu’elle se nommait Heeho. Il avait atterri sur quelques articles à son sujet également, mais il se fichait bien, pour l’instant, de savoir avec qui elle pouvait bien être : à partir du moment où il n’arrivait même pas à se résoudre à faire le premier pas vers elle, qui était-il pour en juger ?

Jaesun paya la course avant de quitter le taxi qui l’avait emmené à l’adresse qu’il avait si précisément dicté. Peut-être était-ce trop osé, pour un premier pas. Et si elle n’avait pas envie de le voir ? De lui parler ? Son cœur se serra. Se souvenait-elle seulement de lui ? Son cœur se pinça. C’était possible : il ne s’était pas souvenu d’elle avant de retrouver cette photo, après tout… Mais elle était plus âgée que lui, alors il avait une plutôt bonne excuse.

Les yeux posés sur l’interphone, il pressa du bout du doigt le bouton situé à côté du nom de sa cousine, le cœur battant. Pour se donner du courage, il répéta mentalement le solo du premier mouvement de l’hiver de Vivaldi, qu’il avait travaillé d’arrache-pied après son entrée au conservatoire. Songeant l’instant suivant qu’il ne faisait qu’ajouter un côté dramatique à la situation, il laissa échapper un soupir. Ce n’était pas le moment d’agir comme une mauviette. Il était venu, il avait fait tout ce chemin, tous ces efforts pour la retrouver, il ne pouvait pas repartir maintenant ! Quand un grésillement se fit entendre, il trouva soudainement un élan de courage et ouvrit la bouche pour parler.

« Oh… Oh Heeho ? » Devait-il attendre une réponse ? S’exprimer ? « Je… Je m’appelle Oh Jaesun et je… »  Comment s’adressait-on à une cousine qu’on n’avait jamais rencontrée, si ce n’était dans un lointain passé ? « Je suis votre cousin. »

code par me'ow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 649
Age : 27
occupation : styliste & make up artist (YM + WDL)
avatar : SOLAR (mamamoo)
DC : jjh (ym) ; ts (kg) ; pcy (flow)
Points : 197

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1724-oh-hee-ho-artificial-love http://www.lights-camera-action.org/t2122-oh-hee-ho-um-oh-ah-yeh http://www.lights-camera-action.org/t1890p20-oh-hee-ho#171894 http://www.lights-camera-action.org/t3651-oh-hee-ho-someone-call-the-noona http://www.lights-camera-action.org/t3629-oh-hee-ho-ohh_1225
Message
Ven 7 Déc - 0:06

et dieu vit que cela était bon ♕ Décembre, et Hee Ho avait toujours des sentiments partagés. Elle adorait cette transition entre automne et hiver. Mais avec les années qui passaient, ses cicatrices grandissaient avec elle. Son anniversaire n'augurait rien de bon. Enfin, l'année passée fut l'exception à cette règle absurde qu'elle semblait s'imposer. Un doux sourire se forma sur ses lèvres alors qu'elle pensait à Min Oh. Sa tête pencha sur le côté droit, alors que sa main libre fourrageait dans le long pelage de Tai. Dai ronflait, de l'autre côté. Hee Ho porta sa tasse à ses lèvres. Savourant le goût de son chocolat chaud, la jeune femme ferma les yeux. Devant elle se jouait un film romantique étranger qu'elle ne suivait que d'un œil. Son jour de repos, elle avait bien décidé à le passer en mode cocooning, chez elle, seule avec ses deux chats. Min Oh était le bienvenu, s'il parvenait à arriver ici sans se faire prendre. Délogeant ses chats qui ne se pressèrent pas pour lui laisser sa place, Hee Ho posa sa tasse sur la table basse qu'elle rapprocha du canapé. S'allongeant de façon confortable, elle augmenta le son de sa télé. Devait-elle changer de film ? Netflix était bien pratique pour les indécis.

La mélodie de sa sonnerie la surprit. Min Oh ? Fronçant les sourcils, la jeune femme vérifia qu'il ne lui avait pas envoyé un message pour la prévenir. Elle n'avait pu louper ça, si ? Glissant ses pieds nus dans ses chaussons, elle approcha de la porte en serrant son long gilet tricotés contre sa poitrine, avant d'appuyer sur le bouton de son interphone. « Oui ? » Hee Ho se méfiait de tout le monde. Surtout lorsque c'était une voix inconnue qui lui répondit. Elle savait que les sasaengs redoublaient d'imagination pour atteindre leur but. Et si elles avaient pris ce pauvre garçon au hasard pour la pousser à ouvrir, sa voix semblait si mal assurée !

Mais lorsqu'il déclina son identité, Hee Ho eut l'effet d'une douche froide. Non. Ce n'était pas possible. L'espace d'un instant, elle fut tenté de lui dire que c'était une erreur, mais elle fut incapable d'ouvrir la bouche. Un flot de souvenirs la prit, et elle se sentit terriblement fébrile. Son cousin. Oui. Bien sûr. Fermant les yeux, Hee Ho inspira et expira lentement, en proie à une crise de panique. C'était ridicule ! « Qu'est-ce que tu veux, Jae Sun ? » Après une hésitation, elle secoua la tête, se résignant à lui ouvrir en lui précisant l'étage et le numéro de son appartement. Faisant les cent pas devant sa porte, Hee Ho fut tentée d'appeler Min Oh pour qu'il vienne immédiatement. Lorsque l'on frappa à la porte, la jeune femme se figea. Comptant jusqu'à dix, elle avança lentement vers la porte. Tournant la poignée, elle en attirant le battant contre elle. Et le voir fut un vrai choc. Ses yeux s'écarquillèrent malgré elle. Ce visage... Elle était persuadée que s'il était toujours en vie... « Hee Chul. » Dans un souffle à peine audible. Sa vue se brouilla.

code par me'ow



❀ 너와 내가 만든 컬러   ❀

me'ow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 60
Age : 22 ans
nom de scène : dante
occupation : trainee
avatar : yoo kihyun (monsta x) • fayrell
DC : dmo, sem, jjw, rjh
Points : 67

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t11602-dante-aidant-dante-est-reve-dante-a-beaucoup-de-potes-en-ciel-pour-un-gars-qui-va-aux-enfers http://www.lights-camera-action.org/t11612-oh-jae-sun-the-sun-also-rises#170729 http://www.lights-camera-action.org/t11609-oh-jae-sun#170592 http://www.lights-camera-action.org/t11613-oh-jae-sun#170731
Message
Lun 10 Déc - 17:46

et dieu vit que cela était bon ♕Jaesun n’avait jamais eu la chance de connaître sa famille. Il n’avait entendu parler des frères et des sœurs de ses parents qu’à la façon des dieux anciens des mythologies du monde : de lointains souvenirs, des discours rapportés incertains et lacunaires. S’il n’avait pas été fouiller le grenier pour récupérer sa colophane, ce jour-là, peut-être n’aurait-il jamais découvert l’existence de Heeho, dont ses parents taisaient religieusement l’identité. Elle était la plus mystérieuse de toutes, celle dont personne ne parlait jamais. Sauf lui.  S’il n’avait pas souhaité la rencontrer, retrouver ce bout de famille manquante, Jaesun n’aurait certainement jamais quitté Daegu pour rejoindre la capitale, ou pas aussi vite. Peut-être n’y serait-il allé que pour un week-end.

Mais aujourd’hui, il était là, debout devant la porte du bâtiment. Cette rencontre l’intimidait, mais il était également déterminé. Déterminé à en apprendre davantage sur elle mais, surtout, à comprendre les raisons pour lesquelles il n’avait que si rarement entendu parler d’elle auparavant. Tout ce qu’il lui fallait maintenant, c’était une bonne dose de courage ! Elle n’était pas un monstre à huit yeux et deux dents qui allait se précipiter sur lui une fois la porte ouverte pour le tuer, pas vrai ? Ce n’était que sa cousine, un membre de sa famille ! La famille était une chose sacrée, on n’y touchait pas.

« Te parler… Tu peux m’ouvrir, s’il te plaît ? » Il attendit le numéro de l’appartement et l’étage pour entrer, après avoir entendu le verrou s’ouvrir. Il s’assura que personne ne l’avait suivi, conscient des rumeurs dont sa cousine était la cible depuis quelques mois. Il emprunta ensuite l’ascenseur pour atteindre l’étage qu’elle avait mentionné. Il leva le menton et ferma les yeux, inspirant et expirant profondément, priant silencieusement pour que tout se passe bien lors de cette conversation. Une fois devant la porte, il frappa quelques coups nets, se redressant pour faire bonne figure, avant de s’éclaircir la gorge.

Il s’apprêtait à parler, mais il n’en eut pas le temps, surpris par l’expression de sa cousine. « Pardon ? » Il n’avait pas compris ce qu’elle avait dit. « …Je… Je peux repasser plus tard, si tu veux ? » Peut-être arrivait-il au mauvais moment ? Après une dispute ? Il n’osa pas la toucher, de peur de provoquer une réaction négative.

code par me'ow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

et dieu vit que cela était bon |#| HEEHO&JAESUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et Dieu dans tout cela?
» Dieu a dit : tu ne tueras point. [Livre 1 - Terminé]
» Et si ce n'était pas une nuit si ordinaire que ça ? [Livre 1 - Terminé]
» S'il ne venait pas, elle le savait, alors cela voudrait dire que c'était terminé, pour de bon. [WooHyun Kim / Kelly Johnson]
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord-