AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 mistletoe kisses ⚡ seok&lully

Aller à la page : 1, 2  Suivant
knockout global
knockout global
knockout global
Seung Lully
knockout global
mistletoe kisses ⚡ seok&lully ValuableBlaringAcornwoodpecker-max-1mb

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
268

Age :
20 ans (07/07)

groupe :
eyecandy

rôle dans le groupe :
lead dancer, vocal

avatar :
song ha young (fromis_9)

DC :
ahreum (d.avenue), gumiho (supernova), yeoreum (divine), gayoung (wdl solo)

Points :
107


Dim 30 Déc - 2:06
mistletoe kisses

OUTFIT  mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2728 'Seung Lully. Qu'es-tu en train de faire.' Cette pensée semblait tourner en boucle dans ton esprit alors que tu t'agitais furieusement de gauche à droite dans ton dortoir. Un 25 décembre. Avec ta famille à l'autre bout du monde. Mais une invitation de Seok à la passer chez lui. L'offre t'avait paru si belle, si irréaliste. Et pourtant, tu te trouvais bien là à virevolter entre ta chambre et la salle de bain, des paires de talons hauts disposées dans le couloir, du taylor swift en fond sonore, plusieurs robes étalées sur ton lit. Il t'avait donné une semaine pour répondre, mais il ne t'avait fallu moins que ça pour lui répondre un simple message "Le 25. Je serai là.".

Tes doigts caressaient la dentelle rose pastel, en une hésitation venant se peindre dans les traits de ton visage. « Argh, Shin Seok. » Tu pestais à voix haute, comme pour trouver un coupable à la raison de cette torture mentale. Tu finissais par l'enfiler en observant ton reflet dans la glace, tournoyant pour observer la façon dont la tulle s'élevait pendant quelques instants. Tu glissais ta main dans tes mèches brunes, ondulant le long de tes clavicules. Tu jetais un coup d’œil à l'heure et enfilais tes talons hauts à toute allure, attrapais une veste, l'écharpe qu'il t'avait offert, tout en rassemblant le nécessaire : ton sac à main, le bouquet de fleur, le cadeau. Le taxi te mena jusqu'à l'entrée de l'adresse que Seok t'avait fourni.

Tu restais quelques secondes à observer la porte, pour finalement presser la sonnette timidement. Tu continuais à penser que tu étais une grande idiote qui se jetait tout droit jusqu'à ta perdition. Toi et Seok, vous aviez cette lubie de vous entre-déchirer pour les plus petites choses. Mais ce soir, ce serait différent. C'était Noël, et il y avait sa famille. Vous ne pouviez pas vous permettre de grandes effusions dramatiques. Le déclic de la poignée mit fin à ta réflexion, et ton visage s'illumina à l'apparition du jeune homme dans le cadre de la porte. « Comme promis. » Tu lançais avec un grand sourire avant de le prendre dans tes bras chaleureusement, faute de savoir si tu pouvais vraiment te permettre plus. Tes yeux venaient décrire l'intérieur, les décorations, les lumières. « Est-ce qu'ils sont là ? » Chuchoté à demi-mot. Ses parents, sa famille. Tu n'osais pas vraiment t'aventurer plus loin, jetant des coups d’œil anxieux vers les couloirs. « Et s'ils me trouvent bizarre ? » Tu ajoutais alors qu'un pli se formait sous ta lèvre inférieure, trahissant ton angoisse. Tu ne savais même pas exactement quel rôle tu étais censée jouer ce soir. La bonne amie qui allait passer les festivités toute seule, la collègue de travail, une amie... proche ? « Tiens. » Tu lui tendais le bouquet de fleurs. « C'est pour ta mère. » Tu ne savais pas vraiment ce qu'on était censé offrir en Corée lorsqu'on se faisait inviter pour les fêtes. Chez toi, on aurait apporté des fleurs, ou une bouteille de vin, destinés à la maîtresse de maison. Alors tu étais restée fidèle à tes traditions.

A l'intérieur, tu abandonnais veste et écharpe, cueillie par la chaleur environnante. « Ne me laisse pas. » Tu le suppliais du regard. S'il t'obligeait à rester seule et à devoir faire la conversation, tu n'hésiterais pas à combler le vide sonore avec toutes les anecdotes les plus idiotes qui te viendraient à l'esprit. Et il le regretterait. Amèrement.


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudrehttp://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-yahttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silencehttp://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvllyhttp://www.lights-camera-action.org/t10381-seung-lullyhttp://www.lights-camera-action.org/t10405-eye-candy#159949
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Shin Seok
wanderlust entertainment
mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_opiauk4r9Z1vhqzz6o2_540

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
979

Age :
23, (05.02).

nom de scène :
seoksi boi

occupation :
manwhore, le tombeur de minettes, twerkiste professionnel

avatar :
e'dawn.

DC :
─ sha's account.

Points :
134

mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_m4k1q1mrv91rq45ln mistletoe kisses ⚡ seok&lully F6a4c4b34cc6ae1e98e075f1658d32a2

Jeu 3 Jan - 18:30






(LULLY & SEOK -- DÉCEMBRE 2018.)


(aesth.) °✧ Partage des tâches – communications étranges, cris, conseils et langages entremêlés. L'anglais et le coréen s'avéraient être ceux utilisés, à l'aide d'une aisance sans nom. Le garçon avait néanmoins, perdu une once de ses capacités au travers du langage anglo-saxon. La figure paternelle présente à ses côtés ne manquait guère de le taquiner à l'égard de ce fait, tandis qu'ils se retrouvaient emportés au travers de la fière estivale de Noël. Les préparations prenaient formes : décorations, repas, musique et tenues. La simplicité semblait être de mise, tandis que sa sœur aînée s'aventurait en des quelconques réprimandes à l'intention de ses goûts très prononcés en matière de mode et de parcelles vestimentaires arborées en ce jour. L'évidence même – de paraître convenable, tandis que le confort s'avérait favorisé. La tête blonde s'agitait de droite, à gauche. Les mots vociférés au sein de l'antre ne manquait aucunement de faire rire les habitants. L'ambiance est festive, chaleureuse. Enfin, il retrouve ces sentiments que sont : le bonheur et la simplicité. Ils lui avaient tant manqués. Les vacances démarraient sur les chapeaux de roues. La sonnerie retenti, signalant la présence de l'invitée. Il se jettera alors, à l'encontre de la porte. Conseillant à sa famille de ne guère en faire des tonnes, qu'il se retrouverait honteux si le contraire se déroulait. « Je vous fais confiance. » S'enquit-il de répliquer, tandis qu'il se jette auprès de l'extérieur. Sublime. À en couper le souffle. « Content que tu sois là. » Se permit-elle d'annoncer, tandis qu'un hochement de tête parviendrait à sustenter la demoiselle à l'égard du questionnement qui venait de se faire entendre. « Prêts à t'accueillir comme il se doit. Ce n'est pas tous les jours que je ramène une demoiselle chez mes parents... Encore moins, le soir de Noël. » Sublime – à nouveau. Rose poudré saillant à la perfection l'échine blanchâtre et les teintes foncées de sa chevelure. Léger baiser, glissé à l'encontre de ce faciès. L'encouragent ainsi, d'une manière légèrement égoïste. « Inutile de paniquer, tu verras. » Définitivement, nul.

Fleurs en main, demoiselle présente. Ils s'aventurent tous deux au travers de l'antre familiale – le salon, où résident ceux-ci. Large sourire, victorieux. La demoiselle s'avérait être une véritable marque de fierté en son esprit – égoïstement, ridiculement. « Papa, maman, Saem – ma sœur. Je vous présente ma petite-amie, la seule et l'unique : Lully. » Présentations réalisées, les fleurs seront déposées entre les mains expertes de la figure maternelle, gratifiant celle-ci d'un murmure. Remerciements dévoilés, bien vite envolée. « Je vais lui faire visiter, continuez. » Ils s'envoleront à leurs tours sous les regards emplis de curiosités. « Ils sont peut-être effrayants aux premiers abords, mais. Inutile de t'inquiéter. » Se confie-t-il, finalement. « Je suis vraiment content que tu sois là, tu sais. Savoir que tu serais seule ce soir, m'aurait embêté. » Ils se baladeront – mains dans la main. Les pièces visitées prendront fin lorsqu'ils se retrouveront tous deux nez à nez avec cette chambre. L'adolescence du garçon plainait en ces lieux. La décoration est essentiellement composée de posters, maillots, chaussures et ballons de basket-ball. Il ne s'était pas encore mis dans l'idée de se séparer de cela, bien trop attaché à de tels souvenirs. « Peu original, je le conçois. » Ajoute-t-il. Les doigts glissés auprès de ces maillots qu'il avait auparavant portés. Jalousant son identité du passé.



wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11848-seoksi-boihttp://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t11050-shin-seok-seeeok#165257http://www.lights-camera-action.org/t11168-seok#166562http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
knockout global
knockout global
knockout global
Seung Lully
knockout global
mistletoe kisses ⚡ seok&lully ValuableBlaringAcornwoodpecker-max-1mb

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
268

Age :
20 ans (07/07)

groupe :
eyecandy

rôle dans le groupe :
lead dancer, vocal

avatar :
song ha young (fromis_9)

DC :
ahreum (d.avenue), gumiho (supernova), yeoreum (divine), gayoung (wdl solo)

Points :
107


Dim 6 Jan - 22:23
mistletoe kisses

OUTFIT  mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2728 Ta main venait chercher celle de Seok, alors que tu passais la première épreuve : rentrer et paraître normale. Pourtant, tu avais du mal à contrôler ton expression légèrement figée. Le goût des lèvres de Seok sur les tiennes t'offrirent ce pic d'adrénaline dont tu avais besoin, pour oublier l'espace d'un instant tes angoisses. Ton sourire était tiré alors que tu t'inclinais poliment devant ces trois nouveaux visages. Mais c'est lorsque Seok se mit à parler que la surprise se mit à tournoyer dans ton regard, yeux écarquillés, bouche entrouverte. Petite-amie. Dans d'autres circonstances, il se serait mangé un coup discret dans le tibia, mais tu ne pouvais pas te le permettre face à ses géniteurs et sa frangine. Tu te contentais juste de le fixer avec un grand sourire tordu qui signifiait "à quoi est-ce que tu joues ? est-ce que tu as perdu la tête ?". Heureusement pour toi, il s'occupa de mettre les fleurs entre les mains de sa destinataire parce que ton cerveau était passé en pilotage automatique.

Tu le suivais silencieusement, prenant une grande bouffée d'air alors que vous disparaissiez du point de vue de sa famille. « Tu es sûr de ce que tu fais ? » Tu demandais dans un murmure, tout en te retournant de temps en temps, jetant des regards anxieux, comme si quelqu'un pouvait vous surprendre. Devant la porte menant au sanctuaire du jeune homme, tu cherchais ses iris, tentant de deviner à quoi il pouvait bien penser, sans vraiment réussir à le deviner. Tu n'étais pas surprise pas par la décoration, ni les divers objets placés dans cette chambre, même si, d'une certaine façon, tu avais l'impression de t'aventurer dans le journal intime du jeune homme. Tu savais à quel point le basket avait été un rêve et une part importante de sa vie. « Honnêtement, ça manque de peluches à mon goût. » Tu plaisantas, tout en t'approchant d'une de ses balles de basket. « Tu te rappelles quand on a fêté ton anniversaire ? C'était un sacré match de basketball. Un jour, je prendrai ma revanche. » Tu lanças, tout en te remémorant de cette soirée dans la froideur de l'hiver, du goût sucré du gâteau, du scintillement des guirlandes dans l'obscurité.

Tes mains venaient capturer le visage du garçon alors que tu le pressais tendrement. « Regarde comme tu es beau. » Et tu venais déposer un baiser sur ses lèvres, avant de lâcher un rire, le libérant de ton emprise. Son style habituel était plus sportif, fidèle à son image. Vêtements moins amples pour cette soirée, qui laissaient deviner la silhouette du jeune homme. « Et sinon, bravo. Je suis sûre que tes parents ne vont pas se poser de questions, vu que nous sommes, seuls, dans ta chambre. » Tu étais bien au courant des mœurs propres à la culture coréenne, à tous les préjugés sur la présence de deux individus de sexes opposés dans un même espace fermé.

« J'ai laissé ton cadeau à l'entrée, d'ailleurs. Je te le donnerai plus tard. Seuls à seuls. » Tu plissais les yeux, fière de ton petit effet de mystère. « Mais ne te fais pas des films. C'est juste embarrassant de te l'offrir devant ta famille. » Tu prévenais parce que tu savais à quel point Seok pouvait avoir une imagination incontrôlable. Mais ce que tu savais aussi, c'est qu'il n'était pas patient, pas du tout. Et qu'il viendrait sans doute négocier pour l'avoir plus vite, ou qu'il te le rappellerait de temps en temps. Même en terrain non conquis, tu ne pouvais t'empêcher de le taquiner à ta façon.


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudrehttp://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-yahttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silencehttp://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvllyhttp://www.lights-camera-action.org/t10381-seung-lullyhttp://www.lights-camera-action.org/t10405-eye-candy#159949
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Shin Seok
wanderlust entertainment
mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_opiauk4r9Z1vhqzz6o2_540

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
979

Age :
23, (05.02).

nom de scène :
seoksi boi

occupation :
manwhore, le tombeur de minettes, twerkiste professionnel

avatar :
e'dawn.

DC :
─ sha's account.

Points :
134

mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_m4k1q1mrv91rq45ln mistletoe kisses ⚡ seok&lully F6a4c4b34cc6ae1e98e075f1658d32a2

Dim 13 Jan - 20:50






(LULLY & SEOK -- DÉCEMBRE 2018.)


(aesth.) °✧ « J'ai hâte, de ces représailles. » Les sentiments s'entremêlent - souvenirs, légers tourments du passé. Le baiser créé alors, en son esprit et son cœur un gouffre. Au sein duquel, il se retrouve emporté. Il sombre, entre ces bras. Le faciès timidement teinté de ces minces couleurs rougeâtres. Sa chevelure décolorée sera utilisée dans l'espoir de dissimuler cet aspect. Ridicule, pensait-il. La beauté s'avérait être un sujet tabou - si ce n'est, une remise en question à l'encontre de l'objectivité de la demoiselle à l'égard de ses goûts. Plus précisément : ses goûts en matière de garnement dont, elle s'entichait follement, aveuglément. Amoureusement. Le garnement l'observa alors, à son tour. Silencieusement. Les mains glissées à l'instar de ce faciès féminin, subjuguée. Diable, que les semaines avaient été longues. « Je l'avoue, j'espérais secrètement que tu acceptes ma proposition. Je regardais toutes les heures mon téléphone portable dans l'espoir de. » S'enquit-il de répliquer, simplement. Sincèrement. « Ils ne sont pas nés de la dernière pluie, inutile de t'inquiéter puisque... » Bien vite - le faciès du garçon fut en mesure d'observer les alentours. Discernant aisément, sa sœur aînée (dissimulée, avec tant bien que mal) non loin de là. Ricanement cristallin, prise sur le fait accompli. Feindre l'ignorance. « Ils ont un espion de taille, rassure-toi. Ils seront au courant du moindre de nos faits et gestes. » Ajoute-t-il, finalement. « N'est-ce pas ? » Questionne-t-il, à l'intention de son aînée. Qui, mine de rien - avait pris la poudre d'escampette. Petite fouine. « Je serai patient, moi. Par contre, j'en connais certains qui le sont très certainement moins que moi. Surtout, aujourd'hui. » Bien vite, il emporte sa bien aimée au-delà de cette pièce qu'ils occupaient tous deux. Prêt à en découdre, répliquer et s'armer des moindres répliques qu'il serait en mesure de manipuler à son avantage.

Les garnements se retrouvaient tous deux, scrutés de part, ces présences féminines. Et ce, tandis que le paternel scrutait son fils. Satisfait - semblait-il. La demoiselle s'avérait être au goût du chef de la maison. Néanmoins, il en faudrait d'avantage afin d'amadouer la gent féminine. Les femmes, leurs habitudes étranges. La possessivité d'une figure maternelle. La curiosité d'une sœur aînée. Le mélange est dérangeant. Peut-être est-ce là, la principale raison d'avoir emportée la demoiselle hors de son champ de vision. Paternel s'inquiétant du sort réservé, le garçon l'est d'avantage. « Je ne suis pas serein, dad. » Se permet-il de dévoiler. Espérant égoïstement, qu'il parvienne à sauver sa douce d'entre les griffes de ces femmes qu'il avait su gérer et dresser au fil des années. Il n'en est rien. Seul, contre tous... Les minutes défilent, ses ongles seront rongés de part - la peur. Que diable, se passait-il ? Quels étaient les sujets abordés ? Les questionnements dévoilés ? L'interrogatoire prendrait-il fin rapidement ? Inspirant lourdement, il détourne son attention. L'énième cri de désespoir se lisant en son faciès.

Lorsque, enfin. Les demoiselles réapparaissent. Il discerne aisément les sentiments qui traversent les faciès de ces figures familiales : apaisées, amusées. Sourcils froncés, il rejoindra automatiquement celles-ci. Le sujet fut automatiquement évincé lorsque le repas semblait être annoncé. « Je suis désolé. » Souffle-t-il, à l'intention de la demoiselle. Persistant inquiet, ne sachant alors, aucunement sur quel pied danser. L'idiot n'avait pas tenu ses promesses, à contre cœur. « Qu'est-ce qu'elles ont dit, fait ? » Questionne-t-il, finalement. Et ce, tandis qu'ils se retrouvaient attablés. Mélodie hivernale, aux allures anglo-saxonnes. Les paroles chantonnées ravivaient l'atmosphère d'un sentiment chaleureux. « Je suis terriblement désolé, tu sais... Je ne pensais pas, que. » Coupé net, sur le fait accompli. C'était au tour de son paternel de se laisser emporter. Ses origines, d'où venait-elle, où s'étaient-ils rencontrés, était-il si idiot en sa compagnie, sa carrière et d'innombrables questionnements qui seraient en mesure de remplir les propres inquiétudes d'une figure paternelle. L'idiotie semblait être un trait familial.



wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11848-seoksi-boihttp://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t11050-shin-seok-seeeok#165257http://www.lights-camera-action.org/t11168-seok#166562http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
knockout global
knockout global
knockout global
Seung Lully
knockout global
mistletoe kisses ⚡ seok&lully ValuableBlaringAcornwoodpecker-max-1mb

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
268

Age :
20 ans (07/07)

groupe :
eyecandy

rôle dans le groupe :
lead dancer, vocal

avatar :
song ha young (fromis_9)

DC :
ahreum (d.avenue), gumiho (supernova), yeoreum (divine), gayoung (wdl solo)

Points :
107


Sam 26 Jan - 19:44
mistletoe kisses

OUTFIT  mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2728 « Mais je suis là. » Tu ajoutas alors qu'une plissure vint se former en haut de ton nez, pour arborer cette moue amusée. Ton sourire grandissait alors que tes mains venaient emprisonner celles du garçon. Maintenant que tu te tenais à ses côtés, tu étais sûre que tu avais fait le bon choix, même si cela signifiait que tu allais devoir passer l'épreuve de questions embarrassantes à table, où on vous demanderait comment vous vous êtes rencontrés, à quel moment vous avez décidé de sortir ensemble. Ton regard se tournait par dessus ton épaule alors que tu voyais que les iris de Seok semblaient suivre une présence située dans ton dos. Tu pivotais mais tu n'eus pas vraiment le temps de l'observer disparaître, tu perçus seulement le bruit étouffer de ses pas s'éloignant à toute vitesse. « Mmmh. » Tu plissais les yeux en te retournant de nouveau face à Seok. « Grande intimité. » Tu commentais. Tu te demandais s'il avait toujours vécu ainsi, son aînée venant l'épier. Ou si c'était juste l'occasion qui faisait ça. Pourtant, tu doutais être la première demoiselle que Seok ramenait chez lui. Peut-être pas à Noël, et peut-être pas depuis ses débuts, certes. Sans doute que tu pourrais faire de sa grande soeur ta plus grande alliée si tu te débrouillais bien. Tu étais assez curieuse d'en savoir plus sur les conquêtes passées du jeune homme.

Entraînée par Seok au travers des couloirs, ta main restait entrelacée dans la sienne. La pression de tes phalanges s'accentua alors que vous attiriez les regards. Pourtant, en soit, vous aviez l'habitude, d'être regardés. Mais c'était si différent que tu restais bêtement figée sans oser consulter le garçon du regard. Il savait. Il savait exactement ce qu'il se passait, mais il ne laissait rien transparaître. « Tiens, Lully, viens nous aider à choisir les décorations. » Rapidement, tu te sentais tirée jusqu'aux cuisines. Tu jetais un dernier regard de supplication à l'encontre du jeune homme. Il avait promis. Mais sa silhouette disparût alors que tes kidnappeuses fermaient la porte derrière elles. « Tu veux quelque chose à boire ? Eau ? Soda ? Vin ? » Alors qu'elles s'installèrent autour de la table qui faisait office de bar. Tu pris place non sans hurler intérieurement. « De l'eau, s'il vous plait. » Tu articulais en cherchant qu'est ce que tu étais censée faire. Ta présence avait été requise pour décorer quelque chose, mais tu te retrouvais assise sur une chaise haute en compagnie des deux présences féminines de la maison.

« Alors, comment vous êtes-vous rencontrés tous les deux ? » lança la plus jeune. Et tes yeux s'écarquillèrent, une toux secoua tes épaules. Tu pris une grande gorgée d'eau, avant de fixer la table à la recherche de la réponse parfaite. Tu te replongeais dans la genèse de votre histoire. « Hmm, c'était un ami d'un ami d'une amie au lycée. Et nous nous sommes recroisés par hasard. » Tu marquais un silence. « Seok m'a demandé de sortir avec lui. » C'était une version très résumée, pas forcément fidèle à la réalité. Mais tu cherchais à ce que ça s'arrête juste rapidement. Un rire gêné s'empara des deux interrogatrices, alors qu'elles ne semblaient pas vraiment très satisfaites de la façon dont tu expédiais ça. « Que font tes parents, d'ailleurs ? Ils ne vivent pas à Seoul ? » Tu pinçais les lèvres et secouais la tête. « Hmm, non. Ils tiennent ensemble un restaurant à New York. » Tu grattais nerveusement la base de ta nuque. Aussi la génitrice fronça les sourcils. « Tu es allée au lycée aux USA ? Tu ne te drogues pas, n'est ce pas ? » Tu fis presque un bond sur ta chaise en secouant les mains devant toi. « Non, non, je, hmm... Je suis arrivée en Corée lorsque j'avais 13 ans. » Un soupir de soulagement s'échappa des lèvres de l'inquiète. « Jusqu'où vous êtes allés ? » Demanda l'aînée de la fraterie, et aussi, la main de sa mère vint claquer la sienne. Ses lèvres formèrent un "quoiiii ?" indigné. Tu pensais que c'était le feu vert qui signifierait que tu méritais un joker pour cette question. Mais elle se retournèrent vers toi avec un sourire curieux. Tu te raclais la gorge. « On se tient la main... » Tu commençais en prenant un air de chien battu. « Je les ai vu s'embrasser tout à l'heure. » Commenta alors la grande sœur avec une certaine fierté. « ... Parfois on s'embrasse. » Tu corrigeas alors pour faire plaisir à la petite espionne. « Vous n'avez pas... » Tu bondissais. « NON. » Tu criais presque, avant de le répéter avec plus de douceur. Si tu n'aimais pas Seok du plus profond de ton âme, tu leur aurais sorti un magnifique "oui, souvent, plusieurs fois par jour, dans tous les sens, partout". Elles devraient voir les clips que tournaient le garçon, c'était loin d'être un enfant de cœur. L'aînée s’apprêta à ouvrir une nouvelle fois la bouche, mais tu coupas par instinct. « Excusez-moi, où sont les toilettes ? » Tu lanças et elles te désignèrent à l'unisson la porte de la cuisine. Tu te levais alors, et tel un robot tu traversais la pièce, pour t'en échapper. Tu jetais un regard rapide vers Seok. Il allait le payer. Plus tard.

Puis tu fondais jusqu'à la salle de bain, où tu t'enfermais. Tu observais ton regard perdu dans le miroir, en doutant. Étais-tu assez bien pour lui ? Pour sa famille ? Tu lâchais un long soupir, les mains agrippées à l'évier. Tu te recoiffais rapidement, et rejoignais la petite famille qui s'était attablée. Les excuses de Seok n'arrivèrent pas à t'arracher la moindre expression, tu gardais ce même sourire étrange, figé, accroché à ton visage. Tu secouais la tête négativement. Tu n'avais pas envie d'en parler. Pas maintenant, pas tout de suite. Une fois qu'ils seraient seuls. « Tout va bien. » Tu prononçais finalement en venant caresser rapidement le dos de la main du garçon. Même si, tout n'allait pas bien. Et que tu mourrais d'envie d'aller courir pieds nus dans la neige, si ça voulait dire que tu devrais subir une seconde fois l'épreuve des questions. Mais tu le faisais pour Seok.

Tu arboras ton sourire, celui que tu affichais aux caméras lorsque tu avais dormi 3h, et que tu étais épuisée mentalement. Et tu répétais ainsi machinalement en y apportant le ton, le velours de ta voix, comme si tu faisais de l'improvisation. « Je viens de New-York... » Tu commençais alors, et tu laissais le reste défiler comme un fil que tu tirais. Tu offrais le même baratin, mais les potins et les détails sur votre vie privée en moins. Une fois que tu eus fini de parler de toi, tu te retournais vers Seok. « C'était un jour de grand soleil. » Tu commençais. « Il m'a avoué ses sentiments. » Tu continuais en évitant son regard. « Et à partir de là, nous avons commencé à sortir ensemble. » Tu relevais les épaules avant de les relaisser tomber. « Nous nous entendons plutôt bien. C'est plutôt rare qu'on se dispute. » Ta main vint attraper celle du jeune homme, posées sur la table, à la vue de tous.

Peut-être que finalement, c'est de ça dont vous aviez besoin.
Une romance parfaite.
Au goût de pétales de roses.
Pourquoi ne pouviez-vous pas être cendrillon, et le prince charmant.


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudrehttp://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-yahttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silencehttp://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvllyhttp://www.lights-camera-action.org/t10381-seung-lullyhttp://www.lights-camera-action.org/t10405-eye-candy#159949
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Shin Seok
wanderlust entertainment
mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_opiauk4r9Z1vhqzz6o2_540

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
979

Age :
23, (05.02).

nom de scène :
seoksi boi

occupation :
manwhore, le tombeur de minettes, twerkiste professionnel

avatar :
e'dawn.

DC :
─ sha's account.

Points :
134

mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_m4k1q1mrv91rq45ln mistletoe kisses ⚡ seok&lully F6a4c4b34cc6ae1e98e075f1658d32a2

Dim 3 Fév - 21:21






(LULLY & SEOK -- DÉCEMBRE 2018.)


(aesth.) °✧ Il ne désirait qu'une seule et unique chose, en l'instant présent – mourir. Son corps ancré à l'instar de sa chaise, il s'enfonce au fil des secondes. Le temps défile, les mots s'enchaînent et les questionnements n'en sont que multipliés. Pourquoi diable, s'était-il aventuré au travers de tels agissements ? Pourquoi diable, n'avait-il pas pris soin d'emporter la demoiselle loin, d'une telle mascarade ? Il désirait faire connaître à ces figures familiales – sa compagne, néanmoins. Les conditions réunies n'étaient aucunement agréables, correctes. Loin de là. Gêné. Son cœur s'affolait, tandis que son crâne lui semblait tout à coup douloureux. Crispé. Sa main libre heurtait alors, la surface plane que représentait l'attablée autour de laquelle ils s'étaient rassemblés. Embêté. « Stop. Je suis sûr que vous avez déjà menés votre enquête – il suffit. Arrêtez de jouer la carte des curieux et mangeons. Pitié. » Suppliait-il, les interlocuteurs. Son faciès en disait long, concernant ses attentions. Il ne désirait qu'une seule et unique chose : partager un instant correct, auprès de sa famille et de sa petite-amie. Réunissant alors, sourires, rires et conversations en tous genres. L'enquête à l'égard de la demoiselle était un sujet clos. « Comptez sur l'autre, pour obtenir toutes les informations que vous souhaitez plus tard. Inutile de vous en faire. Surtout toi, mom. » S'enquit-il d'ajouter. Sœur aînée, journaliste. Plutôt friande d'informations en tous genres et de nouveautés. Elle ne manquerait aucunement de réaliser un curriculum vitae concernant la compagne du garnement. Pour le plus grand bonheur de la figure maternelle, possessive et protectrice à l'égard de son seul et unique fils. Le paternel pris alors, les devants. Usant de ce langage issu de sa contrée maternelle, l'Anglais. Il désirait ôter l'aspect gênant, plaisanteries en tous genres dans l'espoir de décrocher un sourire émanant de ces figures féminines. Diable, que cela lui avait manqué. Ils se servaient tour à tour. Et, tandis que la fièvre estivale pris le dessus. Les discussions fusaient. « Mangeons, je t'emmènerais quelque part. Après. » Se confie-t-il, discrètement.

Le repas se déroule finalement, calmement. Et ce, malgré les regards insistants à l'intention des deux tourtereaux. Les questionnements seront évincés. Le dessert sonnera la fin de ce tortueux instant et c'est avec joie qu'il se redressera afin de prendre la parole. « Je vais amener Lully quelque part, nous ouvrirons les cadeaux à notre retour – ou demain matin, si vous êtes couchés. » Ils n'avaient guère le choix, après tout. Il est fier de tenir tête à autrui, du haut de ses vingt-deux ans. Maître de ses choix, ses gestes, ses envies. « See ya. » S'enquit-il d'ajouter, tandis qu'il emportait à ses côtés la demoiselle. Sans demander son reste – ils se dirigeaient tous deux vers l'entrée. Regards ébahis et sourire victorieux émanant du paternel. « Je suis vraiment désolé, tu sais. Je ne pensais pas que les choses tourneraient comme ça, mais... J'ai des petites surprises, pour toi. C'est Noël, après tout. » S'habillant chaudement, l'une de ses larges vestes fut glissée sur les épaules de sa compagne. Le tout, accompagné de cette écharpe et de gants empruntés à sa sœur aînée. Il n'était aucunement question que l'un deux attrape froid de part – ce temps glacial.

Pourtant, à peine avait-il ouvert la porte d'entrée que le vent sera en mesure de le frapper. Il frissonnera légèrement, sans pour autant faire marche arrière. Ils s'aventurent tardivement à l'extérieur, si naïvement. Là, enfin. Un cri se fera entendre. Soulagé. « Saoulé. J'irais les rendre au magasin demain matin, et demander une famille d'échange. Ils laissent à désirer, ceux-là. » Plaisante-t-il, dans l'espoir de détendre l'atmosphère. « Bon. J'espère que tu es prête, parce que... » Bien vite – une boule de neige fut formée et jetée à l'instar de ce corps frêle. Chevelure blonde décolorée – s'agitant de droite à gauche, ricanant à gorge déployée. Enfin libre.


wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11848-seoksi-boihttp://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t11050-shin-seok-seeeok#165257http://www.lights-camera-action.org/t11168-seok#166562http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
knockout global
knockout global
knockout global
Seung Lully
knockout global
mistletoe kisses ⚡ seok&lully ValuableBlaringAcornwoodpecker-max-1mb

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
268

Age :
20 ans (07/07)

groupe :
eyecandy

rôle dans le groupe :
lead dancer, vocal

avatar :
song ha young (fromis_9)

DC :
ahreum (d.avenue), gumiho (supernova), yeoreum (divine), gayoung (wdl solo)

Points :
107


Mar 12 Fév - 23:43
mistletoe kisses

OUTFIT  mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2728 Tu sursautais sur ta chaise, en posant la paume de ta main contre ta poitrine, la table venait de trembler sous le coup de poing de Seok. Tu n'osais pas le regarder en face, alors tu inclinais juste légèrement la tête vers lui, en le regardant en coin, tout en guettant les réactions de ses proches. Une fois de plus, tu avais l'impression d'avoir tout gâché. Ce qui restait d'ambiance fut rattrapé de justesse par le géniteur de Seok, que tu devinais être un allié précieux du jeune homme, le tien aussi, sans doute. Tu pouvais deviner qu'il ne posait pas ces questions par manque de discrétion, il était juste intéressé.

Sous la langue de Shakespeare, ton sourire s'agrandissait, l'impression de briser les barrières coréennes, de mettre une parenthèse autour de tous ces préceptes que tu avais fini par accepter, mais qui restaient un mystère. En quoi était-ce vulgaire de laisser deux individus du sexe opposé seuls dans une même pièce, pourquoi était-ce si mal vu de fréquenter un étranger, quelle était cette lubie des coréens avec leurs shotgun marriages. Ce ne s'appliquait pas forcément à la famille de Seok, parce qu'ils avaient grandi avec les deux nationalités, mais même chez toi, tu savais que les choses auraient été plus ou moins identiques. Sans doute que ton père n'aurait eu que le Super Bowl à la bouche, et que ton frère aurait proposé une bière à Seok en tête-à-tête pour lui demander ce qu'il pouvait bien te trouver. Et ta mère, qui aurait sans doute chuchoté dans un coin que Seok était une nuisance à ta carrière, qu'elle avait lu des articles similaires, et que c'était toujours le parti féminin qui s'en sortait le moins bien dans ce genre d'affaires. Remarques qui auraient été balayées par les grognements de ton père, et de ses typiques "C'est pas comme si tu pouvais te glisser dans sa valise pour savoir comment ça se passe, alors contente d'avoir te profiter de leurs présences pendant qu'ils sont là".

Hochement de tête à l'invitation discrète du garçon. Le reste du repas sembla mieux se dérouler, même si tu gardais en tête le rictus de colère de Seok accroché à son visage. Tu profitais du retour de la chaleur pour complimenter les différents plats, et ce jusqu'à l'étape finale : le dessert. Tu posais ta cuillère, et presque aussitôt, le jeune homme annonça votre départ. L'échappatoire. Tu t'inclinais respectueusement tout en suivant ton complice jusqu'à l'entrée. « Tout va bien. » Tu le rassuras en venant pincer ses deux joues affectueusement. Les débuts avaient été houleux, mais tu avais réussi à profiter du moment.

Veste empruntée, écharpe remplie de souvenirs, gants volés à une âme curieuse. Tu prenais soin de glisser ton téléphone dans ta poche. Le froid vint cueillir vos deux silhouettes se découpant dans la pénombre. Quelques flocons volaient ça et là au dessus de vos têtes, noël blanc. Tes chaussures s'enfonçaient dans la neige dans un bruit duveteux, ton bras vint se crocheter à celui de Seok. Un cri s'échappa soudainement de ses lippes, venant crever la quiétude des lieux, tu fronçais les sourcils. « Pas comme ça. » Ta main droite vint se poser sur le ventre du garçon. « Tu dois utiliser ta voix de tête si tu veux crier, sinon tu vas ruiner tes cordes vocales. » Un sourire bancal vint s'installer à la commissure de tes lèvres. Et aussitôt, tu te retournais, dos au garnement, et en te pliant légèrement, tu rompais le silence d'un cri. Et d'un soupir, faisant flotter un nuage de condensation près de ton visage. Puis un rire complice, alors que tu rigolais à tes propres idioties.

« Ils s'inquiètent pour toi. » Tu expliquas, tout en enfonçant tes mains dans les poches de la veste, et que tu levais le menton vers le ciel pour repérer l'astre nocturne. « C'est la preuve qu'ils t'... » Ta phrase fut interrompue par la boule de neige venue s'écraser contre ton bras. Tu poussais un glapissement de surprise avant de te retourner vers le fautif. « Tu viens de signer ton arrêt de mort. » Tu répondis tout en t'accroupissant pour former une boule de neige à la hâte et l'envoyer vers le garçon. Tu détalais à toute vitesse pour aller te planquer derrière une voiture, tout en éclatant de rire.

C'était ainsi que vous étiez les plus heureux, à faire les imbéciles sans vous soucier d'être vus, que vos cris de rage soient entendus par toute la rue. A en juger par le fait que Seok avait pensé à te fournir des gants, tu devinais que ça avait été son projet dès le début, le fourbe. Plusieurs projectiles sifflèrent près de tes oreilles, esquivés à la dernière minute, alors que tu t'en prenais d'autres de plein fouet. Finalement, tu levais les bras en l'air en sautillant. « Je me rends. » Et tu diminuais la distance qui vous séparait par de petites enjambées.

Alors que vous vous enfonciez au hasard dans les ruelles de la ville, ta main vint trouver la sienne, que tu glissais dans la poche de ta veste. « J'ai envoyé plusieurs textes à la Wanderlust. » Un petit sourire amusé se pointa sur tes lèvres. « Ils semblent intéressés, ils m'ont envoyé un premier jet d'une composition de Park Sunwoo, pour que je travaille dessus. » Cela ne voulait pas dire que tout était gagné, mais tu avais le sentiment que c'était un pas de plus vers Seok. Tu détachais ta main de la sienne pour sortir ton téléphone et déplier tes écouteurs. Tu en glissais un dans l'oreille du jeune homme, et t'appropriais son jumeau. Ton index vint effleurer le bouton play. La plupart des parties rap avaient été confiées à quelqu'un d'expérimenté pour la demo, tandis que tu prêtais ta frêle voix sur le refrain, extrait envoyé à l'agence. « Dolabeoligeattago, da bul taeougo kkeojyo like a fire » (i'm going crazy, burn everything and go out like a fire) Tu articulais sans qu'un son ne s'échappe de ta bouche, tu suivais simplement l'apogée du titre, que tu connaissais maintenant un peu trop bien, à force de l'avoir changé, et encore changé sous les désirs de l'équipe de production. Plus d'émotions, plus d'énergie, plus de sentiments. Si seulement, ils savaient. Une fois la fin arrivée, tu récupérais tes écouteurs pour les fourrer dans ta poche. « Il faut encore du travail, mais j'y arriverai. » Tu promettais tout en entrelaçant tes doigts avec les siens. « Peut-être que cette chanson ne sera même pas pour toi. » Tu fis remarquer dans un rire sarcastique. Ce n'était pas le genre de choses que tu pouvais contrôler sans éveiller les soupçons, imposer tes préférences, pas maintenant que tu avais réussi le plus dur : mettre un pied à la wanderlust. « Joyeux Noel, Seok. » Tu ajoutas avec un petit sourire fier.


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudrehttp://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-yahttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silencehttp://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvllyhttp://www.lights-camera-action.org/t10381-seung-lullyhttp://www.lights-camera-action.org/t10405-eye-candy#159949
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Shin Seok
wanderlust entertainment
mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_opiauk4r9Z1vhqzz6o2_540

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
979

Age :
23, (05.02).

nom de scène :
seoksi boi

occupation :
manwhore, le tombeur de minettes, twerkiste professionnel

avatar :
e'dawn.

DC :
─ sha's account.

Points :
134

mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_m4k1q1mrv91rq45ln mistletoe kisses ⚡ seok&lully F6a4c4b34cc6ae1e98e075f1658d32a2

Ven 15 Fév - 22:05






(LULLY & SEOK -- DÉCEMBRE 2018.)


(aesth.) °✧ Ricanant à gorge déployée – les garnements s'aventurent en d'innombrables gestuelles et comportements enfantins. La neige se retrouve être leur arme de prédilection à l'encontre d'autrui. Boules de neige, poudres et éclaboussures seront ses alliées aux côtés de son adversaire. Qui, se présentera rapidement en tant que perdante. Bras dressés vers le ciel, carcasse féminine s'agitant alors, afin de rejoindre le garçon. Il accepte sa victoire – sans la moindre once de gêne. Plutôt fièrement. « J'ai gagné, comme toujours. » S'enquit-il de répliquer, simplement. Le basket-ball, la course, la bataille de boules de neige... Il gagnerait, à coup sûr, ces domaines qu'il considérait comme : sportifs. Qu'importe les enjeux, la situation et les difficultés. C'est finalement bras-dessus, bras-dessous qu'ils poursuivront leur route. Proches, à en faire pâlir plus d'un membre de sa famille qui oserait jouer la carte de la curiosité.

« Ah ? » L’onomatopée fut soldé d'un quelconque questionnement à l'intention des paroles dévoilées, en l'instant présent. La demoiselle avait pris soin de contacter son agence – et ce, afin d'obtenir une composition d'une identité qui lui était – à son humble avis, un sombre inconnu. « Je t'écoute. » Poursuivre ces mots, paroles engagées et emporter ce faciès légèrement inquiet en ce large sourire. Il avait très certainement l'air d'un idiot. Sa curiosité était piquée à vif, il était impatient de découvrir le résultat des premières ébauches. Il sautillait sur place, tandis que l'écouteur fut glissé au creux de l'une de ses oreilles. Ses mains trouvèrent refuge à l'encontre de celle-ci. Silencieux, immobile, concentré. Son regard fut clos, sa respiration silencieuse. Il murmure, chantonne faiblement. Il apprécie cruellement ces premières notes, ces mots dévoilés cruellement. « Je. » Coupé, net. Sa concentration fut stoppée lorsque l'écouteur fut ôté. Il gémit. « Cruelle, que tu es. Je n'ai pas le droit à plusieurs écoutes. » Bras croisés à l'instar de son buste, faciès mécontent (vulgaire tentative, de transmettre un message). « J'aime beaucoup, sache-le. Qu'ils osent donner cette chanson à quelqu'un d'autre. » Réplique-t-il, finalement. La production ne serait aucunement en mesure de jouer de la sorte avec ce morceau qu'il considérait – dès à présent, comme étant sien. Il ne perdrait guère de temps et était prêt à contacter l'agence – ou se ruer au sein de celle-ci afin de quémander égoïstement la production dont il semblait être question.

« Heh, wait. » Bras dressé vers le ciel, son cadeau n'avait aucunement été offert. Il persistait précieusement dissimulé au sein de l'une de ses poches. Résidant au sein de celle-ci : un papier blanchâtre griffonné et une boite, petite. « Éloignons-nous. » Quémande-t-il, tandis que son faciès n'a de cesse de se détourner au-dessus de son épaule. Observant alors, cette bâtisse habitée, au loin. (…) Ils trouvèrent tous deux refuge au sein d'un infime parc, au sein duquel il invita sa demoiselle à s'installer à l'encontre d'un banc (qu'il prit soin d'ôter la couche poudreuse de neige et de disposer sa propre écharpe afin qu'elle parvienne à s'asseoir sans la moindre encombre). « Prête ? » Question rhétorique, s'attendait-elle véritablement à un tel cadeau ? Accroupis, le papier fut déployé, sa gorge raclée et sa voix se fit entendre. « Hm, Lully. Je ne suis définitivement pas doué en ce qui concerne les cadeaux, ni même, les lettres. J'espère que tu ne seras pas déçue de ces mots. » Pause. Il est anxieux. Fébrile. « Je suis désolé, pour ces situations difficiles au sein desquelles je t'ai entraîné, de force. Je suis désolé, pour ces mots durs que j'ai pu avoir, envers toi. Je suis désolé, de t'avoir tenu tête au cours de ces derniers mois. Je suis désolé, pour ce comportement immature. Et je suis terriblement désolé, de t'avoir fait attendre. Je le sais, je ne te mérite pas, mais. J'ai toujours été égoïste, n'est-ce pas ? » Il osera alors, jeter un coup d'œil à l'intention de la demoiselle. « Je n'ai plus peur de le dire, ni même, de l'avouer : mes sentiments pour toi sont réels. » Bien vite – la boite qui auparavant, persistait au creux de l'une de ses mains, fut glissée à l'intention de sa douce. « Je t'aime, pour ce que tu es. Et non, ce que tu as fait. » Inspiration douloureuse et difficile. « Post-scriptum : il est trop tard pour tenter de m'oublier, je serais toujours là. Maintenant, tu peux ouvrir. » La boite semblait coûteuse, blanchâtre et sertie de quelconques motifs gravés. Au sein de celle-ci résidait un collier en or rosâtre – quelconque au sein d'une première face, mais retourné : se retrouvaient mélangés leurs initiales, gravés.


wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11848-seoksi-boihttp://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t11050-shin-seok-seeeok#165257http://www.lights-camera-action.org/t11168-seok#166562http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
knockout global
knockout global
knockout global
Seung Lully
knockout global
mistletoe kisses ⚡ seok&lully ValuableBlaringAcornwoodpecker-max-1mb

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
268

Age :
20 ans (07/07)

groupe :
eyecandy

rôle dans le groupe :
lead dancer, vocal

avatar :
song ha young (fromis_9)

DC :
ahreum (d.avenue), gumiho (supernova), yeoreum (divine), gayoung (wdl solo)

Points :
107


Ven 15 Fév - 22:11
mistletoe kisses

OUTFIT  mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2728 Le plus important pour toi, c'était qu'il sache que cette chanson, tu l'avais écrite en pensant à lui. Qu'il n'allait pas découvrir ton prénom accompagné soudainement de la mention d'un nom de la même agence. Trahison que tu ne contrôlais malheureusement pas. « C'est aussi le travail de Sunwoo. » Tu ajoutais en faisant la moue, tout en sautillant sur place dans la neige. Il n'apprécierait pas que son oeuvre finisse dans la nature, à droite, à gauche, écoutée par des inconnus. C'était naturel. Tu faisais déjà une entorse à la règle en lui faisant écouter avant même que vous ne soyez sûrs que le résultat serait retenu, et encore moins pour qui. « Je t'enverrais une copie des paroles. » Tu craquais finalement devant ses gémissements plaintifs. Au moins, ça n'engageait que toi. Tu savais qu'il n'avait encore qu'une version hybride, de toute façon. A en croire les producteurs, ils espéraient une vibe plus rock, tu n'osais pas l'avouer, mais tu pensais secrètement que les In2flames hériteraient de ce titre. La demande assez précise des enregistrements individuels d'instruments dans les derniers échanges de mails faisaient planer un doute. Mais tu n'étais pas encore assez impliquée dans le milieu pour savoir si Seok aurait un jour droit à une séance de titres potentiels, et que le tien se retrouverait dans la liste. Sous le coup, du hasard, ou du destin.

Vos pas marquèrent une pause à l'exclamation du garçon, qui sollicitait de créer un peu de distance entre les maisons éclairées, dont l'une était habitée par des proches un peu trop curieux. Tu hochais la tête et lui emboîtais le pas, vous enfonçant dans la quiétude d'un parc dans lequel la neige était restée intacte, lisse, comme un tapis de soie brillante blanche. Preuve que les gens du coin s'étaient réfugiés chez eux, au chaud, en famille, pour déballer les cadeaux. Arrivés près d'un banc, tu lâchais un grand rire sincère alors que tu l'observais se démener à faire disparaître la neige, se servant même de son écharpe que tu récupérais en grommelant. « Pourquoi est-ce que tu fais ça, elle va être toute mouillée. » Tu rouspétais tout en la serrant entre tes mains et en t'asseyant sur le bois du siège. Finalement, ton expression redevint neutre alors qu'il réclamait ton attention.

Un sourire timide naquit sur tes lèvres, tu sentais doucement que ton rythme cardiaque s'accélérait, tu anticipais ce qui allait se passer, mais tu mourrais d'envie de connaître la suite. D'un geste de la main, tu lui faisais signe que tu étais prête, et tu ne pus qu'observer, attendrie, la façon qu'il sortait de sa poche, ce papier pour le déplier. Tes pupilles se plissèrent alors que les premiers mots furent prononcés, et tes mains gravitèrent jusqu'à ton visage, phalanges recroquevillées pour cacher le choc qui se lisait sur tes lèvres. Si tu n'étais pas encore sûre, l'expression sérieuse de Seok t'arracha tous tes doutes. Tu avais l'impression de le voir ainsi pour la première fois, lui qui semblait toujours aussi taquin, presque vantard, fier, acharné dans la compétition. Alors que les flocons se glissaient dans la blondeur de sa chevelure, entouré de la blancheur poudreuse des lieux, prince des glaces. Tu songeais qu'il ne se alors battait avec personne, à part avec son propre courage.

Tu avais envie de le couper, insatisfaite parce qu'il pouvait bien croire. Votre histoire était ainsi, elle était faite de hauts, et de bas. De rire, et de larmes. De mots découpant comme des couteaux, vos sentiments acérés, l'un pour l'autre. A ses côtés, tu avais appris à tout aimer, ses sourires, ses moues, ses démons, ses victoires. Inconditionnellement. Il te faisait perdre la raison, mais pourtant il t'en donnait une de te lever tous les matins, avec l'impression d'être le personnage principal de ta vie. Voilà plus d'un an que vous aviez appris à vous reconstruire. A vous aimer, l'un, l'autre, vous-même.

Ton cœur semblait se soulever dans ta poitrine, il pouvait s'arrêter là, tu étais déjà si heureuse. De l'avoir à tes côtés, qu'il soit l'auteur de tes peines, de tes angoisses, de tes cauchemars. Il te hantait tellement, il était l'étincelle qui te réchauffait, le feu incontrôlable qui te brûlait, qui te faisait reculer, mais qui te fascinait assez pour que tu reviennes toujours. Tes mains restaient figées sur cette boîte, tes yeux se pouvaient se déloger du visage de Seok. Lorsqu'il prononça ces trois mots que tu désirais tant, ceux pour lesquels tu avais attendu des mois, qui t'avaient fait croire que tout était terminé, tu visualisais de nouveau là où tout avait commencé.

Ça ne changera rien au fait que je t'ai aimé.

Tels étaient les mots que tu avais prononcé, dans l'automne pluvieuse d'un 8 septembre. Tes iris plongèrent jusqu'à l'objet que tu avais gardé enfermé entre tes mains, au signal de Seok de l'ouvrir. Tu hésitais, c'était déjà un miracle que tu ai réussi à tenir bon jusque là. Les sanglots commençaient à monter en torrents, mais tu les réprimais, tu secouais la tête, tu te mordais la lèvre. Tu découvrais la chaînette aux dorures féminines, sertie d'un pendentif dont une des facettes cachait vos identités sous formes de lettres entrelacées. Le détail eut raison de toi, et sans bruit, tu sentais la tiédeur du liquide lacrymal qui venait perler sur tes joues, roulaient contre tes pommettes. « Merci Seok. » Tu marquais une pause en essuyant du revers de ta main les preuves de ta faiblesse. « C'est mon plus beau Noël. » Tu avouais enfin. Depuis plus de six années, tu t'étais retrouvée à l'autre bout du monde, à partager un gâteau avec d'autres trainees, à l'autre bout du monde de ta famille, si loin de tes racines.

Tes doigts s'enroulèrent autour de la chaînette, que tu glissais contre ta nuque, refermant le loquet, posant l'index à l'endroit où se trouvait le pendentif, à même ta peau. Tu te débarrassais de tes gants, et déposais une à une tes mains tièdes sur ses joues gelées par le froid. « Je t'aime, idiot. » Tu articulais, te penchant en avant pour apposer des baisers sur ses joues, son nez, ses paupières, son front, la naissance de sa mâchoire. Tu marquais une pause, cherchais son regard, avant de fondre jusqu'à ses lèvres, et d'y apposer tes sentiments. « Pourquoi est-ce que tu me fais pleurer, ils vont me trouver encore plus bizarre. » Tu ajoutais en reniflant dans un sourire mi-amusé mi-agacé. Délicatement, tu venais entourer sa nuque de son écharpe réchauffée entre tes mains.


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t6528-seung-lully-j-ai-peur-de-l-orage-mais-je-reve-du-coup-de-foudrehttp://www.lights-camera-action.org/t6774-seung-lully-if-you-were-bleach-and-i-was-hair-i-wouldnt-dye-for-yahttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t7274-seung-lully-call-of-silencehttp://www.lights-camera-action.org/t6611-seung-lully-luvllyhttp://www.lights-camera-action.org/t10381-seung-lullyhttp://www.lights-camera-action.org/t10405-eye-candy#159949
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Shin Seok
wanderlust entertainment
mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_opiauk4r9Z1vhqzz6o2_540

mistletoe kisses ⚡ seok&lully 2837534775 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3543671621 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837 mistletoe kisses ⚡ seok&lully 3640798837

Messages :
979

Age :
23, (05.02).

nom de scène :
seoksi boi

occupation :
manwhore, le tombeur de minettes, twerkiste professionnel

avatar :
e'dawn.

DC :
─ sha's account.

Points :
134

mistletoe kisses ⚡ seok&lully Tumblr_m4k1q1mrv91rq45ln mistletoe kisses ⚡ seok&lully F6a4c4b34cc6ae1e98e075f1658d32a2

Sam 23 Mar - 18:02






(LULLY & SEOK -- DÉCEMBRE 2018.)


(aesth.) °✧ Silencieux – anxieux, ses genoux disposés à l'instar du sol. Il sombrait. Qu'importe la neige. Il observait les moindres gestuelles de la demoiselle, à l'encontre de cette boite blanchâtre présentement dissimulée entre ses mains. L'ouverture fut rapide, soldée d'innombrables réactions faciales et corporelles. Les joues empourprées, larmes gisant à l'instar de son échine tandis qu'elle s'agitait. Les remerciements soufflés eurent raison de ses inquiétudes. Il sombrait – d'avantage. Postérieur niché à l'encontre du sol. Soulagé. Longuets furent les soupirs trahissant son silence. Il avait si longuement hésité, au travers de ces vitrines. Les multiples bijoux dévoilés sous le bout de son nez avaient eu raison de sa personne. Colliers, bracelets, boucles d'oreille, bagues et bien plus encore... Le moindre détail avait été réfléchi, travaillé. Il ne désirait aucunement un bijou visible – si ce n'est, sensible et distinctif à l'égard de ses véritables intentions. La bague s'était retrouvé être le premier bijou éliminé – sans crier gare, cela s'avérait être le bijou le plus dangereux pour tout artistes désirant être discrets. Les boucles d'oreilles furent les secondes, elles manquaient cruellement de personnalité. L'hésitation s'était retrouvée être entre le bracelet et le collier. Et c'est à la suite de multiples appels, émotions, sentiments et attentes qu'il fut en mesure de jeter son dévolu à l'intention de ce bijou. Il possédait les critères nécessaires afin de parfaire ses idées et son imagination débordante. « Si c'est ton plus beau Noël, je considère que c'est ma plus grande victoire alors. » S'enquit-il de répliquer, simplement. « Je t'aime, idiote. » Leurs corps enlacés, ces baisers disposés à l'instar de son faciès. Souriant bêtement. Ricanant faiblement. « Je crois qu'ils en ont assez vu, aujourd'hui. Je ne suis pas si bête que, j'en ai l'air. J'ai un plan de secours. » Redressé, parcelles vestimentaires légèrement trempées. Il s'agite – à son tour. L'index dressé vers le ciel. « Je ne te demande qu'une seule et unique chose : m'attendre ici, une nouvelle fois. » S'enfuir, rapidement. Il manquait de peu de rencontre le sol lors d'une glissade non contrôlée, tandis qu'il s'aventurait d'avantage auprès de son antre. Caché, là. Sac large au sein duquel résidait de quelconques babioles, parcelles vestimentaires et détails quelconques.

« Est-ce que tu te souviens, lorsque je leur ai dit qu'on ouvrirait les cadeaux demain matin, s'ils étaient couchés ? C'est pour une bonne raison. » S'enquit-il de répliquer, s'approchant de nouveau. Sac brandit, fièrement. « Je ne t'obligerais pas à dormir dans ma chambre d'adolescent, ce soir. Et, je ne te laisserais pas dormir à l'extérieur seule. Deal ? » Le garnement avait prévu bien d'avantage, qu'il n'en laissait paraître. Il avait pris soin de réserver une vulgaire chambre d'hôte – non loin de là, afin de parvenir à s'enfuir. Uniquement, ce soir. « Je ne suis pas fou au point de te forcer à dormir avec ma sœur. » Se confie-t-il, légèrement plaisantin. « À moins que... Ce ne soit ce que préfères ? » Questionne-t-il, au travers d'une quelconque rhétorique.

Ils seront tous deux menés au travers de ce chemin qu'il avait appris, par cœur. Simplement faire bonne figure, confiant. Ils traverseront rues et ruelles. Et ce, jusqu'à-ce qu'ils parviennent à entrevoir la bâtisse qu'ils se devront de pénétrer tous deux. L’atmosphère est paisible, agréable. La décoration est simpliste, convenable. Et c'est avec joie qu'ils seront tous deux emporté au travers de ces longs couloirs afin de rejoindre cette chambre qui serait leur – ce soir. Galant, la demoiselle fut la première invitée, suivi par ce garnement. Si fier. « Alors, qu'est-ce que tu en dit ? Je suis doué pour les surprises, je sais. » Se jetant ouvertement des fleurs, torse ridiculement frappé. Souriant d'avantage.


wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11848-seoksi-boihttp://www.lights-camera-action.org/t6812-shin-seok-seoksi#113869http://www.lights-camera-action.org/t6173-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t7167-shin-seokhttp://www.lights-camera-action.org/t11050-shin-seok-seeeok#165257http://www.lights-camera-action.org/t11168-seok#166562http://www.lights-camera-action.org/t8183-seok
Contenu sponsorisé
 
mistletoe kisses ⚡ seok&lully
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
» Thunder only happens when it's raining. |Luigi/Lully|
» Les Artistes [8/9]
» You're scared, I'm cold. Perfect match. (ft Ki Seok)
» Jung Ki Seok - Kiss me goodbye i'm defying gravity ...
» Nam Ho Seok ▬ How dare you underestimate me ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: ouest