AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 " si vous ne brillez pas d'intelligence, brillez au moins d'highlighter. " (SAN)

Joong San
staff



Messages :
186

Age :
「 25 -- 1308 」

occupation :
「 STYLISTE&MUA 」

avatar :
「 +TIAN ♡ KINTSUGI 」

DC :
「 KASSCADA TEAM ♡ 」

Points :
39


Jeu 7 Fév - 19:37
(ancienne fiche)

nom prénom

carte d'identité


nom prénom réponse
nom de scène (facultatif)
date de naissance réponse
lieu de naissance réponse
occupation (une seule, votre principale)  idol/compositeur/acteur/manager/trainee/ etc ...
orientation sexuelle réponse

spécialité majeure composition, stylisme, chorégraphie, paroles, production ou réalisation, etc...
spécialité mineure composition, stylisme, chorégraphie, paroles, production ou réalisation, etc...

taille réponse
poids réponse
signes distinctifs tatouages, cicatrice, autre

groupe sanguin réponse
signe astrologique réponse
phobie réponse

Code:
<t>nom prénom de la célébrité (nom de scène/groupe)</t> nom prénom de votre personnage

famille


parents
nom prénom, profession, âge.
nom prénom, profession, âge.

frères, soeurs
nom prénom, profession, âge.



(1993)

; oh, la naissance attendue – c’est le treize août, à onze heure quarante-deux du matin, que le gamin pousse son premier cri et pas le dernier ; sous le ciel magnifique de santorini, grèce. san, c’est le premier enfant du couple ; il apporte joie, amour et nuits blanches aux nouveaux parents

('93-'03)

ah. l’enfance. période si douce, si colorée, si innocente. san, il baigne dans l’amour de ses parents, il s’endort avec les histoires contées par la grand-mère. enfant choyé ; il vit tranquillement, il ne manque de rien. il a juste ce qu’il faut. il a les yeux qui brillent lors des repas de famille. et elle est grande la famille, alors san, il n’est jamais vraiment seul avec tous les cousins alors il ne développe pas le caractère d’un enfant unique. san, il sourit sous le ciel azur de santorini. et puis il y a le ventre de maman qui s’arrondit – et c’est lorsqu’il souffle sa cinquième bougie, qu’une petite sœur prend vie. et sa petite sœur, c’est la prunelle de ses yeux – petite princesse qu’il couvre de baisers et de câlins. et au final, la vie à quatre, ce n'est pas si mal. san. Il grandit, fait son petit bout de chemin – mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille, alors souvent, il rentre les genoux écorchés, les vêtements troués, la nouvelle paire de chaussures abîmée par la course avec le meilleur ami. il pousse, sous les soupirs désabusés d’un père fatigué par le boulot, sous les « arrête san, tu vas te faire mal » d’une mère protectrice. l’enfance, période si adorée du gamin. où une de ses préoccupations était : comment vais-je colorier mon arbre ? parce que san, c’est l’imagination débordante, le gamin qui ne tient pas en place. il court, il chahute, s’invente avec ses camarades. (…)

('03-'09)

à dix ans, san se voit contraint de dire au revoir à sa terre natale – papa est muté et l’occasion est trop belle pour ne pas la prendre. alors, au revoir grèce, bonjour paris. (…) conscients du risque à prendre s'ils mettent leurs enfants dans des écoles publiques directement, ils choisissent l’école à la maison pour un an. juste histoire d’apprendre les bases du français, de la société parisienne et tout ce qui peuvent leur permettre de bien s’adapter. (…) à onze ans, il est inscrit dans une école publique, l’intégration se fait correctement et san, se fait rapidement sa bande de potes ; une bande de potes qu’il ne quittera que lorsqu’il aura la vingtaine passée. (…)  l’adolescence – elle est typique ; études, soirées, les potes, les copines. rien de bien transcendant, pas de drames apparents ; il passe par tous les stades. pourtant, parmi tout ça, il se découvre une passion pour le stylisme – après tout, comment ne pas y baigner quand il vit dans la capitale de la mode ? alors secrètement,  à l’âge de quinze ans, il se met à dessiner, tenues, parures en tout genre – le choix est d’abord moqué, critiqué, un peu insulté par les camarades. parce que la mode, c’est pour les femmes, pas pour les hommes – mais san, n’en démord pas et n’hésite pas à frapper le premier regard mal placée ou la première insulte glissé à son égard – puis finalement, il est accepté. san, il est doué. pour autant, il sait faire attendre la dernière robe pour son rendez-vous avec sa petite-amie. (…) en cours, san, il se poste au milieu, ce n’est ni l’élève brillant, ni le cancre. pourtant, avec un peu d’effort, il pourrait remonter dans le classement – mais il se montre souvent flemmard et a souvent à se reposer sur ses lauriers. ce qui lui vaudra quelques remontrances de la part de ses professeurs, qui ne comprennent pas comment un garçon comme lui refuse de se montrer brillant.

(2010)

un peu blasé des remontrances et surtout, motivé par le fait qu’il puisse avoir une bourse. san, se donne à fond pour son année de terminal ; c’est avec les félicitations, qu’il obtient son baccalauréat en économie et sociale.

('10-'14)

dix-huit ans, à peine, il s’inscrit à l’esmod france – école réputée dans la mode. il entame alors le programme, styliste designer mode – formation qui dure trois ans et qu’il valide sans grande difficulté. cependant, sa troisième année, il décide de la terminer en corée du sud. il s'offre un petit caprice en y ajoutant une formation de makeup artist.

('14-'15)

le manque qui se fait ressentir, san décide de retourner une année à santorini, auprès de sa grand-mère - année sabbatique qu'il se décide à prendre après ses études ; juste histoire de savoir ce qu'il veut faire plus tard.

('15-'18)

vingt-deux ans et san, réussit à se faire embaucher comme étant assistant styliste chez vogue pour une durée de un an - promesse tenue face au stage excellé de troisième année. il apprend beaucoup, ça le passionne, mais san voit plus grand. (...) vingt-quatre ans, alors dès que le contrat touche à sa fin, il dépose un peu partout avant de réussir à se faire embaucher comme styliste et make up artiste freelance pour les agences d'entertainments.

2012 :

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Iusto, optio, dolorum provident rerum aut hic quasi placeat iure tempora laudantium ipsa ad debitis unde?




staff
http://www.lights-camera-action.org/t12268-si-vous-ne-brillez-pas-d-intelligence-brillez-au-moins-d-highlighter-san#182447http://www.lights-camera-action.org/t8342-fire-meet-gazoline#135125http://www.lights-camera-action.org/t8341-joong-san#135122http://www.lights-camera-action.org/t8372-jong-s-a-n#135439http://www.lights-camera-action.org/t8374-joongsan#135443http://www.lights-camera-action.org/t8371-joong-san#135435
 
" si vous ne brillez pas d'intelligence, brillez au moins d'highlighter. " (SAN)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
» Quel sport faite vous?
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: création :: passe l'audition