AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps :: serendipity :: mission 3

SEXY : SOMETHING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 9938
Points : 8397

trainee
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Jeu 14 Juil - 16:55

SERENDIPITY
SOMETHING
ISEUL, AHREUM & INSU.

chanson


paroles :
AH REUM ISEUL INSU


Don’t you look
Into my eyes and lie again
I’m sick of being alone
(Drop it)

heundeullineun pyojeong maltue
neon mwonga inneun deutae

ne mome bein natseon hyanggie
mwongae hollin deutae


nae choge jjillinabwa
heoreul jjireunikka neogsi naga
apdwiga iraetda jeoraetda wae geureoni
nae choge jjillinabwa
heoreul jjireunikka neogsi naga
wae deolkeok geobina
ison nwa nal  sogijima


naman mollasseotdeon Something
bunmyeonghi neukkyeojyeo Must be something

ppeonhan neoui geojitmal
geuman yeogikkajiman
Nothing, It’s something,
Stop it, no uh ~


heurin haneul sok geu mujigae
seulpi uneun piano
ne mome bein natseon hyanggie
mwongae hollindeutae


nae choge jjillinabwa
heoreul jjireunikka neogsi naga
apdwiga iraetda jeoraetda wae geureoni
nae choge jjillinabwa
heoreul jjireunikka neogsi naga
wae deolkeok geobina
ison nwa nal  sogijima

naman mollasseotdeon Something
bunmyeonghi neukkyeojyeo Must be something

ppeonhan neoui geojitmal
geuman yeogikkajiman
Nothing, It’s something,
Stop it, no uh ~



sarangeul swipge
eodeuryeogo hajima
huhoe hajima

sogigo yeojal tto ullineun
neon yeogikkaji
Bye, bye, bye,
out

naman mollasseotdeon Something
bunmyeonghi neukkyeojyeo Must be something

ppeonhan neoui geojitmal
geuman yeogikkajiman
Nothing, It’s something,
Stop it, no uh ~


naega jun sarangi neon useuwonni
naega jun sarangi jigyeowojyeonni
ni apeseo boigi sirheo
chamatdeon nunmul
naega jun sarangi neon useuwonni
naega jun sarangi jigyeowojyeonni
urin yeogikkajini
urin yeogikkajini


Vous répondrez en un seul post rp. Ce post rp n'est pas facultatif (sauf pour Insu), puisqu'il vous permettra de vous départager. Votre post vous rapportera 7 points (ajoutés manuellement). Vous pouvez poster dans l'ordre de votre choix.

Vous avez jusqu'à dimanche 17 juillet, à 21h pour écrire votre post.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2805
Age : vingt-six ans.
groupe : team fdp, représente.
rôle dans le groupe : touche à un membre de ma clique go, tu verras qu'on est pas tout seuls.
nom de scène : INSU-RTOUTLESTERRAINS.
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M // chorégraphe, manager des monstruosités.
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), shin seok(ay) & jung hana(nas).
Points : 90

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t64-insu-body-language-is-ma-mother-tongue http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid http://www.lights-camera-action.org/t5393-nam-in-su#93629
Message
Ven 15 Juil - 1:24





you mean,
somthing.




tenue



La curiosité. Un vice. Un défaut. Oui. Ce désir, d'en connaître davantage. De noyer, ce doux sentiment d'ennui. Traversant alors, inlassablement, mon esprit. Le tout, dirigé à l'intention de cette simple et unique organisation réalisée au travers de cette émission, au sein de laquelle : j'avais pris part. Actes, irréfléchis. Tantôt, intrigant. Tantôt, amusant. Porté, au travers du hasard. C'est en présence de deux demoiselles qu'il me fut permis de prendre place. Une unité, jaunâtre. Une unité, verdâtre. Je n'en étais pas moins, ravis. Et ce, à l'encontre de ce tirage au sort, aussi hasardeux avait-il pu être. Et pourtant. Je restais perplexe à l'encontre du thème défini. Ce simple et unique mot. Ces multiples mélodies, présélectionnées. Je semblais les connaître. Aussi agréables, que. Désagréables. Simplistes. Et, tout aussi étranges. D'une vulgarité, sans nom. À, de simples sous-entendus. Les goûts, divergeaient. Les désirs, de chacun se laissaient entendre. Et pourtant. C'est auprès d'une mélodie en question qu'il nous avait été permis de glisser notre dévolu. Un accord, commun. Un travail, commun. Des efforts, commun. Une mise en place. De multiples réflexions. Une once, d'originalité. Je n'avais émis qu'une seule et unique demande auprès de ces jeunes femmes : ne délester à ma personne que d'infimes parties de chant. Le chant, n'avait jamais été – d'après moi, un point fort. En, soi. Dérisoire. Et fort, ridicule. Je ne l'étais, que, bien davantage. C'est alors. Au travers de multiples mouvements, qu'il me serait davantage permis de démontrer mes compétences. Une mise en scène. Une histoire. De multiples heures de travail. M'adonnant, corps et âmes, à cet art. Et ce, au travers d'une seule et unique optique que pouvait être celle, d'obtenir le résultat escompté. Enfin. Un faible, sourire. Une douce attention, glissée à l'intention de ces jeunes femmes. De multiples paroles, dirigées à leur intention. Aussi dérisoires, ces encouragements avaient-ils pu être. Faire marche arrière, ne semblait guère être permis. Fièrement, vêtu. Apprêté, comme jamais encore, je ne l'avais été au sein de ces lieux. Pas, à pas. Je m'avançais auprès de cette scène, résidant au travers de la pénombre. Silence. Et enfin. Une douce mélodie se laissait entendre. Une concentration, sans nom. « Drop, it. » Mon être se mouvait alors, au travers des notes. Et, de la mélodie. Tantôt, lascivement. Tantôt, férocement. Jonglant, auprès des demoiselles. Jetant mon dévolu à l'encontre, de chacune d'entre elles au travers du script qu'il nous avait été permis de définir. Trahissant, ces paroles qu'elles se devaient de glisser au travers de leurs lippes. Jouant ce rôle, qu'il m'avait été permis d'endosser à la suite, de bien multiples réflexions. Davantage de sérieux. Et, de professionnalisme. Mis, en avant. Mon regard se portait alors, de droite, à gauche. La chorégraphie se voyait, réalisée. Sans, le moindre faux pas. Ni même, le moindre encombre. Aucune faille. Ce métier, qu'il m'avait été permis d'obtenir. Jamais encore, il ne m'avait été permis de réaliser la moindre erreur en présence d'autrui, à la suite de multiples heures d'entraînement. Jamais encore, il ne m’avait été permis d’émettre de telle erreur. Par ailleurs. L'enjeu, était de taille. Décevoir ces jeunes femmes . Jamais. Ô grand, jamais. Leurs voix. Se laissaient alors, entendre. Le jeu de séduction, se poursuivait alors. La fin. La fin, semblait proche.

Something.


Un doux soupir. Une main glissée, à l'encontre de mon faciès. Un sentiment de réconfort traversait alors, mon esprit. Embué, au travers de bien multiples ressentiments. Je n'étais que, davantage subjugué. Et enfin. « Les filles. Vous avez été, ab-so-lu-ment parfaites. Formidables. Et, c'est un avis objectif, sincèrement. Je, ouf. » Fier ? Je ne pouvais que l'être. Et ce, bien davantage. Je n'étais que davantage curieux à l'encontre du résultat qu'il me serait alors, permis de discerner au travers de bien multiples écrans télévisés afin de redécouvrir cette performance. D'un, œil objectif. Un avis, extérieur.


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
p101
avatar

Messages : 5129
Age : 20.21.06.97.
groupe : Call of Sirens ♥ 5th dimension
rôle dans le groupe : Main vocalist
nom de scène : 「LEXA 」
avatar : Choi Yoo Jung
DC : Wang Joohee
Points : 99

p101
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t125-iseul-like-an-atom-bomb http://www.lights-camera-action.org/t156-iseul-trouble-trouble-our-destiny http://www.lights-camera-action.org/t158-choe-iseul-oups-i-did-it-again http://www.lights-camera-action.org/t168-choe-iseul-yeoboseyo http://www.lights-camera-action.org/t398-choe-iseul-montristan http://www.lights-camera-action.org/t959-iseul-lexa http://www.lights-camera-action.org/t2555-call-of-sirens
Message
Ven 15 Juil - 15:36





you mean,
somthing.




tenue

La troisième mission se jouait sur un tirage au sort, ce qui angoissait d’une certaine façon la trainee de la Flow Entertainment puisqu’elle et la chance, cela faisait clairement deux même si jusqu’à présent, elle allait de surprise en surprise à chaque fin de mission. Ses deux principales sources d’inquiétude étaient partagées par l’ensemble des participants au fond, cette peur de ne pas avoir la chanson désirée et de ne pas tomber sur l’équipe désirée. Sauf qu’en y réfléchissant, elle tenait seulement à éviter le concept cute, de peur que cela lui colle trop à la peau. D’une certaine façon elle complexait depuis toujours sur sa petite taille et détestait cette manie qu’avaient les gens de répéter à tue-tête que tout ce qui est petit est mignon. Et puis, concernant ses partenaires, elle redoutait simplement de ne pas s’entendre avec eux du fait de sa timidité et maladresse de premier abord. C’était pile ou face, il y avait des jours où son côté renfermé était juste un souvenir lointain, et d’autres où cela la pesait terriblement. Nonobstant la dimension de compétition, Iseul ne sentait pas cet aspect dicter ses relations avec les autres trainees. Une main innocente tira le dé et sa prochaine mission tracée, tout pouvait se résumer en un mot : sexy.

C'était le concept qui présentait le plus de danger pour la trainee puisque les gens avaient tendance à la mettre dans le panier des cuties. Pour autant, elle s'en réjouissait silencieusement car c'était l'occasion pour elle de montrer une nouvelle facette d'elle. D'émission en émission, Iseul comptait surprendre les spectateurs de la même façon et la genèse de cette petite révolution s'était enclenchée au  moment où elle avait déposé sa candidature pour un tel format de show. Elle qui d'apparence semblait toujours légèrement endormi, débordait en vérité d'énergie. Elle qui semblait préférer les choix sécures, avait un goût pour le risque. Elle dont les traits juvéniles trompaient beaucoup, allait dévoiler un éclat insoupçonné de sa personnalité. Le choix de la chanson fut délicat puisque chaque chanson présentait sa particularité, sa subtilité, mais c'est aux côtés de Insu et de Ahreum, qu'elle comptait marquer les esprits sur le morceau des Girl's Day, Something. Un dilemme s'imposait vite, savoir comment un garçon pourrait interpréter cette chanson sans avoir à recourir à des robes et perruque (passant de la séduction à la dérision). Comment un garçon pourrait marquer la chanson par sa masculinité, sans avoir à dévoiler (ou arracher) son haut. Ils l'avaient décidé, au travers de cette performance, une histoire serait raconté, au travers des paroles, au travers des mouvements. Entre séduction et trahison, entre non-dit et chimère, entre rupture et revanche.

Sur cette scène plongée dans une obscurité d’encre de chine, Iseul fermait les yeux pour prendre une profonde inspiration. Dans les quelques prochaines secondes, le fruit d’un travail de groupe, d’innombrable heures de travail allaient faire l’objet d’un jugement. Tout ce temps consacré, réduite en quelques minutes. La dernière étape, la consécration. Le décompte se fait entendre au fond de son oreillette, et quand résonne le zéro, se déclenche une lumière tamisée et son corps commence à se mouvoir au rythme de musique. « Don’t you look into my eyes and lie again, I’m sick of being alone », première ligne et déjà, elle oublie le stress et s’immerse dans la peau de son personnage. Oubliez Iseul, la voilà métamorphosé en une Lexa méconnaissable et dont il est presque impossible de détacher son regard. Jouant avec la caméra, elle n’offre aucune clin d’œil ou sourire innocent, elle est troublante et sensuelle, elle est surprenante et distante. Ses mouvements coupent le souffle et hypnotise le regard, le charme est lancé. Vous pourrez la penser à portée de main, mais dès que vous penserez la saisir, elle vous échappera irrémédiablement et ce, jusqu’à la dernière note, jusqu’au dernier accord.

Son sourire ne se redessine sur ces lèvres qu’à son retour des coulisses. Le souffle lui manque, mais l’appel de la scène est encore vif, à tel point que si on lui demandait d’y retourner tout de suite, elle acquiescerait sans l’ombre d’une hésitation. Un sentiment d’accomplissement et de fierté gonflait chaque de ses respirations, et le compliment que lui offrit son seul et unique partenaire masculin lui arracha un rire. « Et toi, épatant. Ahreum, Insu, partagez cette perfomance avec vous… c’était vraiment fantastique. »


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1049
Age : 20 ans.
groupe : d.avenue
rôle dans le groupe : lead rapper, sub dancer, sub vocal
nom de scène : 4R3uM dite "Seo-npunggi le ventilo", première du nom, mère des magicarpes et des tamagochis
occupation : Mem8rE DE l'4e57hE71c 7e4M, D.Avenue main troll
avatar : kim dahyun (twice)
DC : wang jinhee, seung lully
Points : 88

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t70-seo-ah-reum-o-je-suis-pas-ton-code-pin-moi-j-te-laisse-pas-3-chances http://www.lights-camera-action.org/t113-seo-ah-reum-o-un-boomerang-c-est-comme-un-frisbee-pour-ceux-qui-n-ont-pas-d-amis http://www.lights-camera-action.org/t114-seo-ah-reum http://www.lights-camera-action.org/t118-seo-ah-reum-o-running-out-of-battery http://www.lights-camera-action.org/t2744-seo-ahreum-da_ahreum http://www.lights-camera-action.org/t6256-daebakavenueofficial http://www.lights-camera-action.org/t3229-seo-ahreum http://www.lights-camera-action.org/t4466-daebak-avenue
Message
Ven 15 Juil - 19:27





you mean,
somthing.




tenue


Troisième mission, troisième semaine que tu endurais les entraînements intensifs, et l'épreuve de cette semaine ne prévoyait rien de beaucoup plus calme, puisque vous étiez pris à votre propre jeu. Distribuer des lignes, peut-être que c'était devenu un jeu d'enfant pour certains, mais cette fois les règles avaient changé. C'est sous l'effigie d'un concept que tu allais devoir te plier et le hasard déterminerait donc aussi les personnes avec qui tu allais coopérer.

Sexy. Le thème que tu avais tiré sonnait à la fois comme une délivrance et une torture à tes yeux. Si tu voulais absolument éviter le concept rétro qui semblait être la bête noire de la compétition, mais aussi celui qui demandait le plus de technique, le concept badass était celui que tu désirais réellement. Pour quelles raisons ? Du haut de tes dix-huit ans, tu n'étais pas vraiment sûre de savoir quelle dimension le mot 'sexy' pouvait prendre, et tu craignais intérieurement les réactions du public lorsqu'ils verraient ton prénom collé avec le mot sexy. Mais tu avais le goût du risque et tu ne te jetais pas seule dans la fosse aux lions, puisque la jeune Iseul de la Flow et Insu, un jury allaient t'accompagner. Something, c'était votre choix, celui sur lequel vous vous étiez arrêtés après une concertation générale.

Il t'avait fallu un certain temps pour assimiler les mouvements clés, comme le fameux "j'ai fait tombé mon stylo en face de mon crush et je me baisse pour le ramasser" qui suivait le 'drop it' entonné par Insu. La danse était ton domaine de prédilection, donc mémoriser les mouvements n'était pas ton plus grand challenge, mais c'était l'énergie qui s'en dégageait qui était différente de toutes les performances que tu avais pu faire jusqu'à aujourd'hui. Il n'y avait pas de grands sourires, et tu devais t'efforcer de contrôler tes gloussements pour que seule une expression neutre ne se peigne sur ton visage. Le moindre sourire en coin ou plissement pouvait anéantir l'ambiance générale qui était solennelle et élégante.

Tu t'avançais sur la scène et passais ta main dans tes cheveux noir de jais, alors que vos silhouettes se fondaient dans l'obscurité. La musique se percutait contre les murs, et ton corps se mit à onduler, tes lèvres ne s’entrouvraient que pour articuler les lignes que tu avais répété pendant toute une semaine. Tes cils papillonnèrent en ailes de corbeaux, alors que tu te mouvais, innocente dans cet habit séducteur, adolescente aux traits encore marqués par l'enfance, mais dont les courbes dessinées par ta tenue révélait les formes d'une jeune femme. La musique s'épuise, et vous disparaissez de nouveau dans l'obscurité des néons qui s'éteignent un par un.

En coulisses, tu accordais un sourire timide à Insu et Iseul, te sentant soudain pudique de t'être montrée sous ce nouveau jour, comme si tu t'étais soudain déshabillée face au monde. Tu évitais leur regard tout en applaudissant leur performance, qui était vraiment à la hauteur du travail qu'ils y avaient mis. Maintenant, ton destin était entre les mains du jury, mais tu tentais d'oublier l'angoisse, alors que tes bras se croisaient pour couvrir tes avant-bras et que tu fixais l'écran pour observer les performances suivantes.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

SEXY : SOMETHING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps :: serendipity :: mission 3-