AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

begin. } w/ jaeyong.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 2314
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 125

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Mer 4 Mai - 1:52






this is it.
Jae Yong & In Su.




Ce sentiment si désagréable. Il vous ronge de l'intérieur. Détruis vos pensées. Votre conscience vous abandonnes et vous osez jeter votre dévolu à l'intention du moindre détail qui parviendrait à détourner votre attention à l'égard d'un sujet tout autre. Aussi quelconque et inutile soit-il, vous pensez bien faire. Croire que ces agissements ne s'avéraient être qu’éphémère, et pourtant. Je sentais mon cœur battre à tout rompre à l'encontre de ma cage thoracique. Mon souffle se voyait coupé. Je semblais partagé entre ces doux sentiments de victoire que cette nouvelle osait m'offrir, mais aussi, ce stress lourd. Il me consumait. Et je me contentais de noyer celui-ci au travers de cette énième tasse emplie de ce liquide noirâtre hautement dosé en caféine que j'avalais, sans la moindre sensation d'abus. Mes mains se resserraient à l'encontre de ce gobelet plastifié qui vint trouver refuge auprès de l'une de ces nombreuses corbeilles à déchets mis à disposition avant que je ne puisse être dirigé vers ces lieux qui semblaient m'attendre. Longeant, couloirs, après couloirs. Tel un condamné à la peine de mort, je laissais mon être erré en ces lieux. Quittant alors, l'une de ces agences que j'occupais actuellement afin de délaisser mon corps rejoindre l'un de ces nombreux moyens de locomotion mis à disposition afin de me mener au sein de ce lieu de rendez-vous. Le tout, confronté à mon propre reflet à l'encontre de ces vitres teintées. Ce voyage en enfer s’avérait être bien plus rapide que je n'avais pu l'avoir espéré. Le temps défilait à une vitesse grand V.


Cet air meurtri se laissait découvrir sur mon faciès tandis que je vins vulgairement tapoter celui-ci à l'aide de chacune de mes mains. Frottant vigoureusement celui-ci dans le seul et unique espoir de recouvrir le jeune homme que je semblais être en habitude. Sûr de lui. Idiot à tout rompre. Rebelle dans l'âme. Et bien plus encore. Je ne pouvais aucunement être permis de démontrer une quelconque faiblesse à l'égard de ces pointures de la scène qui possédait un nom au travers du domaine de l'Entertainment. Une politesse échangée. M'inclinant à l'encontre de ces multiples personnes présentes sur place tandis que j'osais me présenter, énonçant ainsi, mon nom, mon prénom, mais aussi la raison de ma venue en ces lieux. Remplissant les conditions nécessaires afin de parvenir à faire « bonne figure » je semblais néanmoins perplexe face aux membres de ce groupe que je n'avais jamais eu l'occasion de croiser. Mis à part, de vulgaires regards échangés. Rien de plus ne semblait avoir été partagé avant ce jour.


Ce jour, si spécial.


Et, c'est à la suite de ce court instant de préparation capillaire, faciale et vestimentaire que j'osais être dispensé de bien d'autres obligations. Me laissant ainsi, mener ma personne avec une certaine liberté auprès de ces lieux de tournage que je découvrais à mon tour. Agréablement surpris. « Hé beh. Ils n'ont pas lésiné sur les moyens. » Murmurais-je finalement avant que je ne puisse détourner mon attention à l'égard de l'un de ces jeunes hommes qui se tenait là. Non loin de ma personne. Il semblait fin prêt, néanmoins, l'étaient-ils tous autant qu'il pouvait lui-même l'être ? Les multiples cris, panique, et course-poursuite contre la montre me portaient à croire que tout ne semblait guère se dérouler comme prévu. « Il y a un souci ? J'pensais pas que c'était si agité, sur un simple tournage de clip. Enfin. Je m'y connais pas trop, au fond. » Une sincérité sans nom qui parviendrait très certainement à me faire défaut... Néanmoins. Le naturel revient si facilement au galop que vous ne parviendrez guère à évincer celui-ci fort longtemps.





electric bird.


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.


Dernière édition par Nam In Su le Mer 4 Mai - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 4 Mai - 10:27






this is it.
Jae Yong& In Su.




Le jour-j était arrivé. Après de nombreuses semaines de préparations pour ce come-back, c’était avec attente, appréhension et excitation que je m’étais levé aux aurores ce matin. Le soleil n’ayant pas encore pointé le bout de son nez, je m’étais dirigé vers le set de tournage. Je savais que l’équipe avait bien travaillé et j’attendais de voir le résultat. J’étais quelqu’un d’exigeant, comme tout le monde, mais quand ça touchait mon propre travail, je devenais insatiable, avide et intransigeant. En bref, c’était une vraie plaie parfois de travailler avec moi, mais c’est pour ça que la KG me gardait dans leur rang. J’étais quelqu’un de perfectionniste et d’entraîné, alors au final, on trouvait toujours un moyen de s’entendre.
Ma doudoune sur les épaules, j’attendais que l’on m’explique le déroulement de la journée alors que les autres membres du groupe écoutaient également et il valait mieux, sinon je les frappais. Je n’avais pas envie d’être le seul à retenir les consignes. C’est après les rapides explications que le manager arriva pour nous dire qu’un petit nouveau allait arriver pour le backdancing. J’haussais un sourcil. Un nouveau ? Je connaissais pas mal de backdancer mais si c’était un petit nouveau et sa première expérience dans le domaine, je ne pouvais pas imaginer ce qu’il ressentait à l’instant.

C’est juste quelques minutes après qu’il était là. Je le saluais poliment d’abord intrigué par la personne qu’il représentait. Clairement, il n’était pas à l’aise. Je pouvais le dire en un seul regard, vu la manière dont il joignait ses mains et son regard fuyant. Mais je le comprenais. Alors que j’allais me faire apprêter pour le tournage, ce qui prit quelques instants, j’entendis également tout le rush du tournage, mais c’était normal. Nous ne devions pas nous éterniser mille ans, deux jours tout au plus mais ce n’était pas un drama ni un film, alors autant se concentrer et finir les scènes.

«Il y a un souci ? J'pensais pas que c'était si agité, sur un simple tournage de clip. Enfin. Je m'y connais pas trop, au fond. »
«Non ne t’en fais pas, c’est normal. » répondis-je avec un petit sourire. « C’est ton premier MV ? Ne t’en fais pas, on va faire une partie répétition et après on tournera vraiment. Mais ce que je te conseille, c’est de vraiment te concentrer sur toi, pas de nous, parce que nous nous occupons de la caméra »

Je pouvais lui donner quelques conseils après tout, je n’allais pas le laisser se faire bouffer par les pros ici. Il devait se faire ses propres armes par lui-même, mais nous sommes tous passés par là un jour. Être le maknae, le petit nouveau de la troupe et devoir réapprendre encore et encore. Je lui adressais une tape amicale sur l’épaule.

« In Su c’est ça ? Si tu es là c’est que tu as beaucoup de talent, alors j’ai hâte de voir ce que tu vaux. Ah…Et appelle moi Jae Yong,’kay ? »

Je n’aimais pas trop imposer de barrières entre les membres du staff. Ils étaient un cercle proche, alors que les purs & durs étrangers, je préférais encore qu’ils m’appellent par mon pseudo. J’étais quelqu’un de bizarre, mais c’était ainsi. D’ailleurs, faisant parti d’un groupe qui un jour sera un groupe « ancien », je préférais garder cette notion de respect des aînés. Mais ici, c’était différent. J’entendis le « RÉPÉTITION » et répondis un « On arrive » en retour.

« Allez, fais-nous voir »

Je me détournais pour aller rejoindre le directeur du tournage, celui nous expliquant comment on allait procéder exactement. Le plus gênant n’était pas le sol, mais l’éclairage. En fait nous étions bien éclairé au niveau du visage avec de la lumière blanche. En gros nous serions aveuglés pendant quelques instants.

« Baissez les lumières, vous voulez qu’on devienne aveugle comme une taupe ? » fis-je avec mécontentement. « Vous n’avez qu’à retoucher ça plus tard sur le logiciel mais il est hors de question que l’on film avec de la lumière dans les yeux »

Jae Yong le professionnel, Jae Yong l’intransigeant, Jae Yong le cruel. C’était bien pour ça que je me faisais appeler Hadès dans le showbiz. On n’avait pas trop le choix que de se faire respecter afin de ne pas se faire marcher sur les pieds, et je m’y étais fait.




electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2314
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 125

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Mer 4 Mai - 22:15






this is it.
Jae Yong & In Su.




Tout naturellement, l'homme auprès duquel j'avais pris soin d’entamer une quelconque conversation se permit de m'offrir une réponse, mais aussi, une attention quelque peu surprenante. Le tout accompagné de multiples conseils concernant l'idée que je semblais être physiquement et mentalement fébrile à l'égard de la situation au travers de laquelle je me retrouvais à présent plongé. Celui-ci pris, soin de m'incite à prendre d'avantage confiance en mes capacités. Le tout, accompagné de la simple et unique idée que j'étais maître de mes actes. Maître de l'instant. Maître de ma personne. C'est alors, à la suite d'une lourde inspirant que je pris l'initiative de frapper très légèrement à l'encontre de mon faciès afin de parvenir à recouvrir la personne que j'avais toujours été. Cet énergumène quelque peu spécial, mais pas moins apte à réaliser un travail des plus convenables qu'il soit. Recouvrant cette douce confiance.

Ces sombres inconnus se tuaient à la tâche. Couraient, çà et là au travers de la bâtisse. Haussant le ton. Usaient de multiples stratagèmes. Suivaient les ordres et les multiples demandes des membres du groupe qui se voyaient à présent exigeant concernant la lumière qui se voyait les surplomber tandis que je me retrouvais accompagné de ces jeunes hommes que j'avais auparavant rencontrés lors des répétitions. Certains s’avéraient être amicaux, tandis que d'autres bombaient le torse dans l'idée de paraître supérieure face « au petit nouveau » que je représentais. Amusé, je ne put réprimer ce faible sourire amusé qui vint prendre possession de mes lippes. Et ce, tandis que mon esprit tentait – avec tant bien que mal – d'accaparer mon attention. Parvenant ainsi, à m'offrir ces souvenirs recelant ces nombreux pas de danse que j'avais assimilé au fil des précédentes semaines.

« Go. » Ce faible murmure eut dont d'amener en ma personne ce sentiment que je devais m'adonner corps et âme à la réalisation de ce clip vidéo. Aussi nombreuses les scènes seront-elles. Aussi longues les prises seront-elles. Aussi multiples les erreurs seront-elles. Qu'importe. Les poings serrés, c'est finalement tête baissée que je laissais porter mon corps au travers de ces notes qui s'enchaînaient et se répétaient à une vitesse folle. Tout semblait couler de source. Tout semblait aller vers le côté positif de la situation. Malgré les cris et les quelconques erreurs réalisées. Les membres du groupe semblaient, eux aussi, très professionnels. Je ne pouvais qu'être davantage admiratif de ces personnes.

« Et... Pause ! » Annonça finalement l'un des directeurs. Le tout, en brandissant l'un de ces nombreux papiers blanchâtre afin de parvenir à attirer notre attention envers sa personne.

Sueur, souffle coupé, multiples soupirs, c'est finalement vulgairement installé à l'encontre de la surface plane que représente le sol que je vins trouver refuge. « Au fait, merci pour les conseils. J'dois bien avouer n'avoir jamais porté un quelconque intérêt envers le groupe, mais. Franchement, s'ils sont tous comme vous, j'veux bien me retrouver dans cette situation jusqu'à la fin d'ma vit. Il y a aucun souci. » Répliquais-je finalement, à l'intention de ce jeune homme prénommé Jae Yong, lors de son passage à mes côtés.

Peut-être étais-je bien trop familier, ou tout bonnement à l'aise. Peut-être n'étais-je aucunement permis de m'adresser à lui d'une telle sorte. Néanmoins, il était bel et bien trop tard. N'est-ce pas ?




electric bird.


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 9 Mai - 13:00






this is it.
Jae Yong& In Su.




Les paroles du petit nouveau me fit vaguement sourire, bien que là maintenant, j’étais bien plus essoufflé et agité que la veille. Je lui souris en retour avant de dire avec un sourire en coin :

« Sans vouloir me vanter, nous sommes plutôt un groupe plus ouvert que d’autres, alors non, les groupes ne sont pas tous ainsi, mais si tu arrives à te sentir à l’aise, tant mieux. »


Je lui tendis une bouteille d’eau afin qu’il puisse se ré-hydrater. La journée ne faisait que commencer et j’avais déjà envie de donner mes propres directives. J’étais connu comme étant la bête de travail hyper exigeante et sans défaut possible. Avec les autres, j’allais regarder le résultat, faisant quelques commentaires et ainsi, je regardai aussi les backdancers avant de lever les yeux et de dire assez fort.

« Un peu plus d’énergie les gars ce serait cool ! »

Ce n’était pas un reproche, ni un commentaire particulièrement méchant, je dirai que c’était des paroles d’encouragement. J’aimais quand tout le monde était synchro dans l’équipe et les danseurs en faisaient partie. Je parle quelques secondes avec le directeur avant que nous reprenions.

« Ok les gars ! Cette fois on donne ce qu’on a, comme si nous allions mourir demain, même si on doit recommencer cent fois, je veux pas entendre un « Je peux pas » compris ? »

Je fis un high five à chacun et quand nous étions en place, nous donnions le meilleur de nous même et je comptais sur vous tous, et aussi sur toi pour que tu montres de quoi tu étais capable car tu en avais dans le ventre.
J’entendis un « Ok cut ! » vers la toute fin et lâchais un « wouah » en me tenant sur mes genoux. Les stylistes et le staff se précipitaient vers nous afin de nous rafraîchir, et aussi rectifier le maquillage ou la coiffure. Je regardais le nouveau, In Su.

« T’as l’air de bien t’y faire, continue c’est du bon boulot » dis-je en fermant les yeux à cause de la maquilleuse.

Si tu continuais comme ça, je n’avais aucun doute sur ton futur. Tu allais sûrement faire fureur dans les agences et les groupes en vogue.



electric bird.



I'M SORRY C'EST COURT
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2314
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 125

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Mer 11 Mai - 19:26






this is it.
Jae Yong & In Su.





Je me voyais puiser au travers de ces dernières forces physiques et mentales que je possédais, afin de suivre les multiples directives mises en avant. De la part du personnel travaillant sur ce projet, comme les simples personnes issues de ce groupe qui souhaitaient obtenir un résultat proche d'une quelconque perfection. Tout naturellement, je me pliais aux règles. Comme la plupart de ces autres jeunes hommes qui semblaient, à leur tour, fort bien épuisé.  Et c'est au travers de cette énième prise que le tout fut rendu davantage impressionnant. Voir même, exceptionnel. Ces larges sourires qui ornaient les multiples visages de ces sombres inconnus qui portaient un regard à l'encontre de ces larges écrans jonchant sous leurs yeux, le résultat semblait amplement satisfaisant et je n'en étais moi-même que davantage surpris lorsque le fruit de mes efforts vint enfin payer. De vulgaires compliments lancés à l'égard des uns, des autres. Des salutations échangées. C'est à la suite de ces nombreux échanges bien moins hostiles que je pris l'initiative d'hydrater à nouveau mon organisme tandis que ce liquide incolore se permettait de glisser à l'encontre de mon faciès et, de mon être, lors de cet acte précipité et... Quelque peu barbare, par la même occasion.

« Ha, ha. Je suppose que je ne peux qu'être fier de recevoir un tel compliment de ta part. » Chaussez le naturel ? Il revient rapidement au galop.

Ce tutoiement n'avait très certainement pas lieu d'être, ni même, une diverse marque de respect à l'égard de sa personne, néanmoins. Je n'avais, jamais encore, été capable de réaliser une quelconque marque de respect au travers du vouvoiement envers une toute autre personne que ceux que je « respectais » véritablement. En l’occurrence. Malgré l'idée que cette personne soit une pointure du monde de l'Entertainment. Il n'en était pas moins une personne semblable à tout autre inconnu que je serais permis de croiser en ces rues de la capitale du matin calme si on osait lui ôter ce halo de célébrité jonchant au-dessus de son crâne. « Avec le groupe et le staff, vous fêtez ça ? Sinon, je peux proposer une petite fête, rapidement. Histoire de profiter de l'euphorie de l'instant. » J'avais appris à mes dépens que les célébrations de ce type s'avéraient être une sorte de rituel dont un bon nombre de personnes portaient un certain plaisir à l'égard de ces organisations de dernières minutes.

Et ce, malgré la certaine fatigue qui osait pointer le bout de son nez au sein de nos esprits las. Une quelconque proposition de ce genre allait très certainement raviver les quelconques inconnus persistant à vouloir rester en ces lieux. Membres du Staff, compagnon de cet homme, ou bien, tout autre personne. Chacun s'avérait être le bienvenu.



electric bird.


Spoiler:
 


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.
Revenir en haut Aller en bas

begin. } w/ jaeyong.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tirage septembre Thermacell(terminer)Claude Begin
» Steve Begin a Montréal !!!
» Psv 2014 Nexus Begin's
» Bonjour a tous
» Profil SS Marc Bégin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-