AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

insu + special training

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Messages : 2030
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah & Wang jihyo
Points : 137

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Mer 4 Mai - 7:55




special training
Insu & Jisoo


C’est au bord de la crise de panique qu’elle avait contacté Insu aux alentours de 19h ce soir-là. La fin de son cours de danse à l’agence c’était terminé par l’annonce d’une évaluation très importante la semaine suivante. Leur prof avait bien insisté que le CEO de l’agence y assisterait et que les performances réalisées ce jour-là seraient prises en compte dans l’évaluation globale des trainees pour l’estimation de leurs débuts. Et Jisoo est motivée comme jamais à être dans les cinq premiers au classement, même si elle risque très probablement de ne pas réussir à l’être en danse. Elle compte bien compenser à fond avec l’évaluation de chant et un peu avec l’évaluation de rap mais il faut qu’elle puisse mettre toutes les chances de son côté en danse également. C’est donc désespérée qu’elle avait envoyé un message à Insu, un danseur professionnel qui était venu une fois animer un stage de danse à l’agence. Heureusement pour elle, il avait accepté de venir l’aider le soir-même.

Après avoir couru à travers l’agence pour prendre une douche (histoire d’être un minimum propre entre deux cours de danse quand même), trouver des bouteilles d’eau, tenter de réserver la salle dans laquelle elle a l’habitude de s’entrainer, elle est finalement assise au centre de ladite salle, une tablette devant les yeux, se passant en boucle la vidéo enregistrée par son professeur pour apprendre la danse. Au plus Jisoo regarde la vidéo et au plus elle se dit que cette chorégraphie est tout bonnement impossible à réaliser. Elle voit clairement dans les gestes de son professeur qu’il s’agit d’une chanson de boysband et elle a déjà à peine assez de grâce pour réaliser une chorégraphie de girlsband. La cause est perdue d’avance. Elle soupire, verrouillant la tablette avant de s’allonger au sol, le regard perdu dans le vide. Elle n’y arrivera jamais.

©TENNESSEE.



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2319
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 135

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Mer 4 Mai - 14:21






work this out.
Ji Soo & In Su.




Un faible soupir se permit de trahir mon état d'esprit. Errant là, au travers de ces nombreuses rues et ruelles de la capitale du pays du matin calme. Je me contentais d'observer inlassablement chacun de ces détails qui osaient se dévoiler sous ce regard fatigué et las que je dirigeais à l'intention de ces multiples bâtisses, boutiques, café, et restaurations. Ces sombres inconnus qui se dévoilaient face à ma personne. Ces bruits sourds, ces vulgaires parcelles de discussions qui se frayaient un chemin au creux de mes sens auditifs. Et, bien plus encore. Tout ceci n'était qu'un quotidien répétitif que je me devais d'assumer et de traverser au fil des jours qui se découvraient à ma personne au travers de chacune matinée au sein desquelles je me voyais ouvrir les yeux. Ce faible sourire niché contre mes lippes. Mon attention fut, néanmoins, détournée envers cet objet issu des nouvelles technologies résidant au creux de l'une de mes poches. Des multiples vibrations s'étaient fait ressentir avant que je ne puisse y découvrir les raisons de cet acharnement. Ces messages rapides et écrits démontraient une certaine détresse de la part de mon interlocutrice. Tout naturellement, je me retrouvais partagé entre ces sentiments forts opposés : l'amusement de voir la jeune femme en question au sein d'un sentiment peu convenable, mais aussi, une douce panique à l'encontre de ses suscitations. Répondant alors, avec une rapidité sans nom, c'est au travers de mon élan d'errance que mon corps dû se rendre à l'évidence que je me devais de faire un retour auprès de ces lieux que j'avais quitté il y a de cela quelques minutes auparavant.


Jetant ce sac que je possédais contre mon dos, c'est avec une féroce motivation que je pris l'initiative d'emporter lors de mon passage en ces rues de quoi sustenter une quelconque faim qui oserait pointer le bout de son nez au sein de nos organismes avant que je ne puisse de nouveau faire irruption au travers des couloirs de l'agence. FLOW Entertainment. Jamais encore, je n'avais osé m'imaginer pénétrer en ces lieux dans le seul et unique but de subvenir aux demandes d'une jeune femme dans le besoin. « Excusez-moi, une salle de danse a-t-elle réservé par Mademoiselle Ahn ? » Quémandais-je auprès de l'une de ces jeunes femmes confortablement installée auprès de l'un de ces nombreux bureaux alignés non loin de l'entrée. Arborant ce sourire quelque peu professionnel, elle fut malgré tout, capable de m'offrir une réponse convenable à la suite de mon questionnement.


« Alors Miss. Déjà prête à abandonner ? » Répliquais-je finalement lorsque je fis, finalement, mon apparition au travers de cette pièce que la jeune femme en question habitait. Son corps niché contre le sol, je pouvais si facilement distinguer au travers de son expression faciale que rien ne semblait convenir. Se voyait-elle déjà perdante avant d'avoir véritablement tenté, le tout pour le tout ? « Aller, debout, faut pas s'avouer vaincu, je t'ai déjà vu bien plus combattante que ça, hein. » Ajoutais-je finalement tout en me délestant de mes effets personnels.

Mes mains se joignirent au travers d'un claquement afin d'attirer son attention avant que je ne puisse m'emparer, à mon tour de cette tablette gisant à son tour, contre le sol, aux côtés de la jeune femme en question. « L'enfer, c'est ça ? » Le ton de la plaisanterie était mis en avant. Redonner le sourire, lui offrir cette douce lueur d'espoir. Telles étaient les étapes à franchir avant que nous ne puissions débuter ces longues heures d’entraînement. Et c'est, tout naturellement, avec un certain sérieux que je vins porter un regard à l'intention de cette vidéo pré-enregistrée de ces nombreux pas de danse à réaliser à l'occasion de cette évaluation. « Merde. Ils n'y sont pas allés de main-morte, ces cons. Mais, ils nous sous-estiment pas mal. J'te lâcherais pas tant que tu n'arriveras pas à m'sortir ça. Compris ? »



electric bird.


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2030
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah & Wang jihyo
Points : 137

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Mer 4 Mai - 18:18




special training
Insu & Jisoo


Elle en a vu passer des chorégraphies, depuis qu’elle a rejoint les rangs de la Flow Entertainment. Et pourtant, elle a l’impression de vivre chaque nouvelle danse à apprendre comme une marche vers l’abattoir où on l’attend pour décortiquer chacun de ses mouvements et la mettre en paquet sous vide à la fin, prête à être cuite. Après avoir regardé le professeur répéter au moins vingt fois les mêmes pas, uniquement ceux des vingt premières secondes, elle avait déjà la tête qui tournait. Retenir rien que ces vingt premières secondes relevait du miracle, retenir presque quatre minutes, c’est carrément passé au stade de fantasme pour elle. Plus les mois et les années passent et plus le niveau s’élève dans son groupe d’entrainement alors qu’elle est loin de le suivre. Mais avant, c’était encore à peu près facile, pour elle. Elle s’en sortait toujours, pas toujours dernière. Bon, c’est arrivé quelques fois, qu’elle se retrouve en dernière position du classement pour ce qui concerne les évaluations de danse, mais les autres domaines lui permettaient de se rattraper au classement général. Mais là, elle approche dangereusement de ses dix-huit ans et elle aimerait débuter avant ou du moins autour de sa date d’anniversaire. Ce serait un cadeau tellement génial pour elle, que d’être sur scène, pour se produire en promotion, le jour de son anniversaire.

Allongée sur le sol de la salle d’entrainement, les yeux perdus dans le vague, elle attend l’heure de sa mort. La semaine prochaine, très probablement. Ce serait une telle honte pour elle ne pas réussir à passer son évaluation, d’être recalée et éventuellement de voir son contrat avec l’agence se rompre. C’est les pas de Insu qui la réveille de sa torpeur et elle se met en position assise au moment où il lui dit de se mettre debout, qu’il ne fallait pas qu’elle s’avoue vaincue dès le début. C’est vrai, elle a déjà été plus combattante que ça. « Je crois que ce coup-ci, c’est mort de chez mort pour moi. » dit-elle en chouinant, ramenant ses genoux contre sa poitrine et les encerclant avec ses bras.

Elle l’observe alors qu’il prend connaissance de la chorégraphie qu’elle doit apprendre avant la semaine prochaine. Secrètement, elle espère qu’il trouvera ça aussi dur qu’elle ne la trouve compliquée. Mais bon, il est danseur professionnel alors rien ne doit lui sembler compliqué. « Non, ils y sont pas allés de main morte. C’est la plus compliquée que j’ai vue en quatre ans ici. » dit-elle tristement en se relevant et en tirant sur ses jambes. « J’espère que t’avais pas des plans pour ta matinée demain parce qu’on risque d’y être encore. » lui dit-elle en rigolant doucement. Malgré sa petite plaisanterie, elle était presque à moitié sérieuse. Connaissant ses compétences, apprendre rien qu’une minute de la chorégraphie lui prendra pas moins de deux bonnes heures. Et il fait déjà nuit lorsqu’elle regarde par les fenêtres au fond de la salle.

©TENNESSEE.



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2319
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 135

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Mer 4 Mai - 22:04






work this out.
Ji Soo & In Su.




Ce faible sourire amusé niché contre mes lippes ne me quittait guère. Et ce, tandis que je me voyais observer la jeune femme. Elle osait m'offrir ses ressentiments à l'égard de cette quelconque chorégraphie. Répliquant alors, le simple et unique fait qu'il serait très certainement impossible pour elle de réaliser celle-ci en si peu de temps qu'une seule soirée. Que, de longues heures de travail allaient très certainement nous attendre. Mais aussi, que la simple vue du soleil levant au petit matin allait être, non un choix, mais bel et bien une obligation. « Mon clébard m'attendra très certainement, mais. Il y a quelqu'un chez moi, je suppose qu'il prendra soin de lui en comprenant que je ne rentrerais pas, ce soir. » Osais-je finalement répliquer avant que je ne puisse à mon tour abandonner cette quelconque tablette auprès de la surface plane que représentait le sol. Une main tenue à l'égard de la jeune femme, je vins affliger une certaine pression à l'encontre de l'une de ses mains afin de l'inciter à se relever convenablement. « Ji Soo. » Commençais-je, et ce, tandis que je détournais la jeune femme auprès de l'un de ces nombreux miroirs qui constituaient une armure murale afin de parvenir à s'observer, sous toutes les coutures possibles.


« Rien n'est impossible. Compris ? C 'dur, certes. Mais tu m'as moi, ton arme secrète. J'doute que tous les back-up dancer vont oser ramener leur cul à une telle heure pour aider une simple gamine de l'agence. J'me trompe ? Alors maintenant, ressaisis-toi. Dis-moi simplement ce que tu trouves dur, on balance de côté. On s'colle sur la facilité au début. » Poursuivais-je avant que je ne puisse m'emparer de l'un de ces nombreux pupitres glissés à nos côtés afin d'user de celui-ci afin de glisser ce vulgaire écran tactile. Le tout, superposé en hauteur afin d'obtenir une meilleure vision de l'ensemble.

« La musique est grave cool, en plus. T 'sais. J'ai raté j'sais pas combien d'auditions et de concours avant d'en arriver, où j'en suis. Alors, tu peux aussi t'en sortir. » Me contentais-je d'ajouter. Peut-être était-ce une vulgaire confession afin de parvenir à redonner du courage à la jeune femme. Lui permettre de regagner sa rage de vaincre. Qu'importe. Je n'étais qu'un piète Mentor qui tentait, néanmoins, d'offrir à cette demoiselle un nouvel espoir au travers de cette situation qui semblait, d'après elle : « perdue d'avance ».

« Alors maintenant, je veux l'expression faciale d'une gamine qui veut simplement écraser ses concurrents, malgré la difficulté. Compris ? » D'un simple haussement de voix, je vins délester ma personne de mes effets personnels qui s'avéraient très certainement encombrants face à la situation présente. Troquant ces vulgaires chaussures de ville pour de véritables baskets. Aussi usées pouvaient-elles être, elles n'en étaient pas moins un trésor pour moi. Une marque de réussite.




electric bird.


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.


Dernière édition par Nam In Su le Jeu 5 Mai - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2030
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah & Wang jihyo
Points : 137

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Jeu 5 Mai - 17:35




special training
Insu & Jisoo


Elle voit déjà la fin de sa courte carrière de trainee dans l’agence prendre fin après les évaluations de la semaine prochaine, c’est vrai. C’est mort pour elle, elle en est plus que certaine. Mais dans son malheur, elle a la chance d’avoir Insu pour l’aider à assimiler cette chorégraphie tout droite sortie des enfers. Elle sait d’avance qu’il ne la lâchera pas avant qu’elle se débrouille un minimum sur la chorégraphie, quitte à y passer la nuit. Elle ne peut d’ailleurs pas s’empêcher de plaisanter en lui disant que ses plans pour la soirée et la matinée étaient foutu à cause d’elle. Elle ne savait même pas qu’il avait un chien. « Tu devrais peut-être prévenir la personne, qu’elle n’attende pas demain matin pour sortir ton chien. Il risque de saccager ton appartement. » lui dit-elle, sceptique. Si le pauvre chien ne sort pas ce soir, il risque probablement de devenir fou dans l’appartement sans pouvoir aller faire ses besoins. Il l’aide à se relever correctement avant de la pousser à faire face aux nombreux miroirs se trouvant sur les murs de la salle. Rien n’est impossible, elle le sait bien. Elle rigole doucement quand Insu lui dit qu’il est son arme secrète. Ce n’est pas faux en soit, le danseur est une de ses armes secrètes pour réussir.

Elle le laisse installer la tablette de l’agence sur un des pupitres disponibles de manière à ce qu’elle soit à une hauteur convenable pour pouvoir regarder la vidéo sans être accroupi. Elle tape sur le bouton « démarrer » et attend le passage avant de mettre sur pause. « C’est là. Genre l’espère de break dance horrible qui va trop vite. Je suis pas assez rapide pour ça moi. » dit-elle tristement. Elle se retient de chouiner, ne voulant pas passer pour une gamine même si c’est souvent le rôle qu’elle se donne quand elle n’arrive pas à accomplir ce qu’on lui demande. En tout cas, devant ses amis. Elle n’oserait jamais le faire devant un professeur.

Insu marque un point, la musique est top. Mais c’est ce qu’il dit par la suite qui la surprend. Il a raté plusieurs auditions et concours avant d’enfin réussir à devenir danseur ? Elle n’aurait pas pu s’en douter. « T’as vraiment loupé des auditions toi ? J’te crois pas, tu dis ça pour que je me décourage pas ! » dit-elle en rigolant, lui donnant un petit coup de poing sans trop de force dans l’épaule. Même si elle le dit, elle ne le pense pas. Elle sait que le monde de l’entertainement est dur pour tout le monde, pas seulement les idoles. Même les danseurs doivent en baver, de même que tous les gens gravitant autour de ces stars. Elle s’en doutait avant et après avoir été sélectionnée par la Flow, son idée n’a fait que se renforcer.

Elle essaie de durcir son visage pour montrer un air de battante mais en croisant son propre reflet dans le miroir, elle n’arrive pas à garder son sérieux. « J’peux pas me regarder si je fais cette tête. J’ai l’air d’être le diable sérieux, regarde. » dit-elle en se tournant vers lui et en reprenant son visage féroce.


©TENNESSEE.



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2319
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 135

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Ven 6 Mai - 20:51






work this out.
Ji Soo & In Su.




Un faible soupir parvint à se frayer un chemin au travers de mes lippes avant que je ne puisse être permis d'hydrater mon organisme d'un quelconque liquide incolore et quelque peu frais. Et ce, dans le seul et unique but de raviver en mon esprit. Amenant ainsi, ces dernières forces que je possédais à se rallier à ma cause afin que je puisse permettre à cette jeune femme d'obtenir des convenables conseils. Mais aussi, une aide indéniable afin de parvenir à améliorer son statut actuel à l'encontre de cette danse qu'elle se doit d'apprendre et s'approprier lors des jours à venir afin de sembler irréprochables lors de son évaluation. C'est alors, bras croisés contre mon torse, que je vins poser un regard fort intrigué à l'égard des difficultés que la jeune femme venait de m'exprimer. Tout naturellement, cette partie s'avérait n'être rien d'autre que celle que j'affectionnais davantage aux autres. Cette faible part masculine, cette façon de mouvoir son corps au rythme de la mélodie d'une manière quelque violente, voire même, saccadé. Je devais bien avouer y trouver étrange le simple de délaisser une quelconque personne issue de la gent féminine s'adonner à un tel art. Néanmoins, il ne semblait guère n'y avoir d'autres choix que de se plier aux règles. Je vins alors, répéter à de nombreuses reprises ce court passage afin de parvenir à assimiler les principaux pas que la demoiselle se devait d'enchaîner avant que l'un de mes doigts ne puisse s'écraser à l'encontre de l'écran tactile afin de parvenir à faire taire ce doux engin de torture qu'il représentait en l'esprit de ma compagne.


« J'en ai raté, pas autant que mes dix doigts réunis. Mais, j'en ai raté. Au fond, les échecs c'pas si mal. Mais là, on ne va pas s'avouer vaincu si facilement... » Poursuivais-je à la suite des paroles de la jeune femme, néanmoins. Je fus rapidement pris d'un faible fou rire lorsque je pu discerner cette expression faciale qu'elle osait démontrer face à ces nombreux miroirs qui nous entouraient. Diable. Elle semblait ridiculement sérieuse. Et je me permis de rapidement mettre fin à un tel « massacre ». Mes mains, rejoignant rapidement son visage, je vins tirer aux côtés de ses sourcils afin de n'affliger guère davantage de dégâts. « Le jour où tu t'engueule avec quelqu'un, promet-moi une chose : ne jamais faire cette tête. Parce que j'te jure... Que la personne sera loin d'avoir peur. » Ajoutais-je finalement, le tout ponctué d'un énième ricanement.

« Aller, cela suffit, ha. » Répliquais-je finalement au travers d'un léger râle. Mon corps se mouvait au travers de la pièce au sein de laquelle nous nous trouvions afin de délaisser la mélodie en question de l'examen s'emparer des lieux. « J'te montre. Le début, tu essayes d'assimiler le plus de choses. Concentration. Et ensuite, on fera pas, à pas, je pense. Compris ? » Sans la moindre attente, je vins accorder moi-même une réponse positive à l'égard de mes propres paroles avant que je ne puisse délaisser mon être au travers de cet art que j'affectionne tant. Naturellement, je ne connaissais guère l'entièreté du sujet. Néanmoins, j'étais parvenue à en retenir une mince partie.

« Alors ? » C'est à la suite de ce questionnement et d'une piètre démonstration que je vins détourner mon attention à l'encontre de la jeune femme présente à mes côtés. « Tu veux toujours mourir ? Abandonner ? »



electric bird.


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2030
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah & Wang jihyo
Points : 137

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Lun 16 Mai - 0:04




special training
Insu & Jisoo


Lors de ses premiers pas à l’agence, le mot ‘abandon’ ne faisait pas parti de son vocabulaire. Il y a quatre ans, elle était déterminée à réussir, à devenir une star, à être célèbre. C’était son but ultime dans la vie. À travers sa chaîne, elle partageait sa passion pour la musique avec des covers, puis pour le chant, avec d’autres covers. Puis elle s’est mis au rap, doucement mais surement, allant jusqu’à tenter des covers assez désastreuses pour le moment. La seule chose qu’elle n’expose pas à son public, ce sont ses talents inexistants en danse. La danse n’a pas toujours été son enfer, loin de là. Lors de sa première année en tant que trainee, la danse était loin d’être sa hantise, elle aimait même bien découvrir de nouvelles choses, s’améliorer. Mais au fil des mois, plus les cours s’enchainaient et plus elle avait l’impression de stagner, de ne plus progresser. Les évaluations de danse devenaient un cauchemar pour elle au point qu’elle ne dormait plus la nuit. Et là, elle sait clairement que la prochaine évaluation est cruciale.

Elle ne peut pas croire que Insu a déjà loupé des auditions, c’est impossible. Chaque fois qu’elle l’a vu danser, il ne s’est pas loupé une seule fois, le talent l’habitude aux yeux de la demoiselle, c’est indéniable. Bon, évidemment, il n’en a pas loupé des masses, ça reste Insu après tout. Les échecs permettent d’avancer, de se construire, Jisoo le sait. C’est comme ça qu’on apprend, qu’on s’améliore, qu’on devient meilleur. C’est comme ça qu’elle est devenue une pianiste hors pair et qu’elle se débrouille de mieux en mieux à la guitare.

Elle essaie de durcir son visage comme il le lui demande, essayant d’afficher un air de battante, de guerrière mais elle échoue misérablement. Les mains d’Insu viennent tirer sur les côtés de ses sourcils pour améliorer son expression faciale. Et il lui dit qu’elle est loin de faire peur avec cette tête. Elle ne s’en serait pas doutée toute seule, incroyable. « En même temps, avant que je m’engueule avec quelqu’un tu sais… » dit-elle en haussant les épaules avant de rire doucement. Ce qui est la stricte vérité. Elle ne s’énerve jamais, ou du moins jamais très sérieusement.

Insu commence alors à enchainer les premiers pas, après avoir regardé la vidéo de démonstration une seule fois. Ou comment faire déprimer Jisoo en quelques secondes. Elle essaie de reprendre ses mouvements derrière lui mais elle est loin d’y arriver correctement. Rien que les premiers pas lui semblent être une descente droit dans les enfers de l’agence. « J’y arriverais jamais. » dit-elle en soupirant. « Rien que les trois premières secondes c’est super rapide, super précis, j’ai l’impression d’avoir un balai dans la colonne et dans le derrière, regarde. » continue-t-elle avant d’essayer de répéter les mouvements d’une manière bien trop imprécise et loin du rythme initial.



©TENNESSEE.


PS : j'pense que choisir une danse serait plus judicieux pour la suite ? du coup, j'me suis basée sur cette vidéo de cover : https://youtu.be/VK-0YDpVJWk



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2319
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 135

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Lun 16 Mai - 15:17






work this out.
Ji Soo & In Su.





Pour la énième fois, les paroles de la jeune femme me laissaient percevoir une once de regret concernant l'idée qu'elle ne parviendrait, aucunement, à manier les pas de cette chorégraphie d'une manière convenable avant la date butoir. Jour, au travers duquel elle se devrait de démontrer ses connaissances en la matière. Et ce, malgré l'idée qu'elle ne parvienne à assimiler aucun de ces mouvements, nous devions – malgré tout – ne pas perdre espoir. Je me devais de lui offrir un esprit combatif. Une once d'espoir qui se verrait, une nouvelle fois, animer cette idée de vaincre au creux de son esprit. Balayant, ainsi, ces vulgaires idées noires qui se voyaient lui briser tout rêve d'y parvenir. J'avais, moi-même, pensé à renoncer à de multiples reprises auparavant. Néanmoins, je ne l'avais jamais réellement fait. Pourquoi ? Par simple fierté. Ces rêves qui avaient tant animé mes nuits et mon subconscient s'étaient permis de me porter, me guidant vers l'être que je présente actuellement sous le regard perdu de la jeune femme.


Tout naturellement, je me stoppai net. Détournant rapidement mon attention envers la demoiselle en question. La démonstration peu convenable de la chorégraphie en question que celle-ci se voyait réaliser sous mes yeux ne parvint qu'à décrocher un faible ricanement amusé de ma part. Certes, cette chorégraphie possédait de bien nombreux mouvements difficiles. Mais, ils avaient tout de même su doser le tout. Tantôt, actif. Tantôt passif. Et pourtant. Elle semblait y discerner un nombre indéfinissable de points négatifs. Du rire, au soupir. Je vins rabattre ma chevelure vers l'arrière de mon crâne avant que je ne puisse m'avancer, une nouvelle fois, à ses côtés. Disposant les paumes de mes mains auprès de sa personne, c'est à la suite d'un léger appui à l'encontre de ses épaules que je me permis de reprendre la parole. « Déjà, si t'es tendue comme ça, ça va l'faire. Tu crois qu'ils se soucient véritablement de la chorégraphie ? Ce qu'ils veulent voir, c'est une réussite. Une amélioration. Une détermination. » Énonçais-je, dans un premier temps.


« J'sais pas combien vous êtes à devoir vous déchirer pour ces conneries, mais si le mental n'est pas là, le corps ne suivra pas. J'peux te l'assurer, Ji Soo. Alors, idiote. Réveilles-toi. » Une légère frappe glissée envers le haut du crâne de la jeune femme, afin de parvenir à captiver l'attention de celle-ci, c'est finalement après de mes effets personnels que je vins trouver refuge. Une bouteille d'eau nichée contre l'une de mes mains, objet issu des nouvelles technologies dans l'autre. C'est à la suite d'un élan de bonté que je vins prévenir mon colocataire de cette longue nuit que j'allais très certainement passer au sein de l'agence au sein de laquelle je me trouvais.

Cette vague d'eau fraîche parcourant agréablement mon organisme semblait éveiller en moi les dernières forces dont je semblais ressentir un besoin important en l'instant présent. Et, c'est au travers du prénom de la jeune femme énoncé à de multiples reprises que je repris : « Maintenant, ne joue plus à la casse couille, et tu vas m'suivre. Sans rechigner, ou t'imaginer te ridiculiser. Ouais ? J'te rassure, j'ai déjà vu pire danseuse que toi. » Une simple phrase afin de parvenir à rassurer la jeune femme. Mais, pas seulement. J'avais déjà vu bel et bien pire au travers de ces longues années d'acharnement au travers de ces nombreuses agences que j'avais pu parcourir.

La jeune femme était loin, devant. Elle manquait seulement de confiance. Et, d'un entraînement acharné, tout simplement.

C'est donc, à la suite de ces énièmes paroles que je me lançais. Pas à pas. Mouvement, après mouvement. Aide, à la suite d'une nouvelle aide. Les minutes filaient à une vitesse folle. La mélodie se lançait, puis, se stoppait d'une manière répétitive. Le tout, ne faisait que débuter. J'en étais certain.



electric bird.



edit + yaaaas, perf chou. ♥


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2030
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah & Wang jihyo
Points : 137

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Ven 20 Mai - 22:36




special training
Insu & Jisoo


Insu lui explique qu’ils ne se soucient pas de la chorégraphie en elle-même mais surtout de l’amélioration et de la détermination des trainees. Et en ce moment même, elle manque énormément de détermination et de motivation pour s’entrainer et surtout retenir cette chorégraphie. L’amélioration. Elle qui a l’impression de régresser à chaque nouvelle chorégraphie enseignée en cours de danse, elle est mal à ce niveau-là. Plus le niveau général monte et plus celui de la demoiselle diminue, incroyable. « J’crois que j’ai perdu ma détermination en essayant de retenir la chorégraphie de l’évaluation précédente tu sais » dit-elle tristement. Le pire, c’est que ça ne concerne vraiment que la danse. « Et l’amélioration… J’ai plus l’impression d’exceller dans la régression depuis quelques longs mois » continue-t-elle en rigolant doucement. Combien sont-ils à se déchirer pour ces évaluations ? Peu au final. C’est vrai que le nombre de trainee a tendance à diminuer au fur et à mesure que la demoiselle prend en âge. Certains débutent, certains abandonnent, certains changent d’agences. Et Insu aborde le sujet du mental. Sans mental, rien ne suit. Et Jisoo sait que dans ce milieu, il est obligatoire d’avoir un mental d’acier, un mental à tout épreuve, pour affronter chaque jour avec force. Il lui tape l’arrière du crâne pour la réveiller. « Yah. Déjà que j’ai peu de neurones, si en plus tu en détruis d’autres, comment tu veux que je réussisse quelque chose dans ma vie. » dit-elle en affichant une mine boudeuse.

Elle lui laisse le temps d’aller boire un coup, essayant de répéter de son côté les quelques pas qu’elle a réussi à assimiler durant l’entrainement avec le coach de l’agence. C’est peu, à vrai dire, mais c’est mieux que rien. Après quelques minutes, Insu se relève et la gronde un bon coup. Finis les enfantillages, il est temps de se mettre très sérieusement au travail. Il a vu pire qu’elle. « C’est presque rassurant, même si j’ai vraiment du mal à le croire » dit-elle en rigolant. Et elle le suit lentement mais surement les pas du danseur.

(ellipse de quelques heures)


Après plusieurs heures d’acharnement, la demoiselle n’en peut plus. « Pause ! » annonce-t-elle en arrêtant la musique avant de se lancer glisser contre un des murs de la salle. Essoufflée, son regard se perd dans le vide. Au moins trois heures qu’elle s’entraine avec acharnement sur cette chorégraphie qu’elle a fini par apprécier un minimum. « Plus besoin de régime avec une chorégraphie pareille, j’ai perdu au moins 5 kilos et trois os » rigole-t-elle avant de laisser tomber son dos au sol. Quelques minutes de repos allongé ne devraient pas faire de mal. « T’es vraiment un super professeur. T’as pensé à te reconvertir en professeur pour plus tard ? Ou alors à faire du part-time job en tant que professeur ? » demande-t-elle en tournant la tête vers Insu.




©TENNESSEE.



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2319
Age : vingt-cinq ans.
occupation : staff, aka. back-up dancer, (& chorégraphe.)
avatar : im jaebeom (got7).
DC : kang junho(e), bae khean(oa), jung hana(nas) & lee hyuki(ki).
Points : 135

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t74-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t73-nam-in-su http://www.lights-camera-action.org/t75-nam-in-su-ring http://www.lights-camera-action.org/t76-nam-in-su-knockout_kid
Message
Sam 21 Mai - 14:50






work this out.
Ji Soo & In Su.




Des nombreuses heures se voyaient à présent dépassées. Les minutes semblaient s'être écoulées à une vitesse folle. Les secondes, je n'avais guère pris la peine de les compter. Mon corps ressentait, à présent, les multiples efforts physiques réalisés précédemment. Cette fine couche de sueur nichée contre mon échine confirmait mes pensées. Mon souffle saccadé me procurait cette douce sensation de bien-être. De satisfaction, en soi Et c'est, au travers d'un geste fort ridicule que je vins trouver refuge contre le sol lorsque ce simple et unique mot de la part de la jeune femme se fit entendre. Ce mot tant apprécié. Ce mot qui s'avérait entrevoir ce sentiment de liberté, un court instant. Un léger ricanement traversait alors, mes lippes suite à cette énième pensée dont elle me fit part, verbalement. Il est vrai. J'avais moi-même assisté à de bien nombreuses pertes de poids lorsque le rythme devenait insoutenable. Intensif. Dur. Néanmoins, j'avais toujours su gérer mon corps, comme personne. Ce corps : mon outil de travail. Il se devait d'être aussi proche de la perfection que j'osais le croire, ou l'imaginer. Sans ça, je ne serais très certainement pas capable de réaliser de tels efforts en une simple journée. Ni même, là où j'en suis, actuellement. « Promis. Après ton évaluation, je traînerais dans un bon restaurant, pour fêter ça. Histoire de ne pas perdre la main. Parce que j'aimerais éviter que tu deviennes comme ces gamines-là. Des vrais sacs d'os ambulant, dégueulasse. » Poursuivais-je, finalement. Il est vrai, je n'avais – encore – jamais saisi le sens d'un tel acharnement physique à l'encontre de la gent féminine au travers du domaine du divertissement. Déconcertant.


Bouteille en plastique recluse au creux de l'une de mes mains, c'est finalement redressé que je fis face à la demoiselle. Le temps de laisser ce liquide quelque peu frais, incolore, parcourir mon organisme. Mon échine frémissait. Un soupir se laissait entendre à la suite de cet acte. Fort désaltérant.


« Moi. Nam In Su, tu m'vois vraiment, en tant que prof, Jisoo ? Jamais d'la vie. Les stages, ça me suffit largement. Jamais j'pourrais gérer des gamins avec autant d'acharnement, tous les jours. Ha non, ça me casserait rapidement les couilles. Même si j'sais faire quelques exceptions. » Argumentais-je, le tout, agrémenté d'un quelconque clin d’œil offert à la jeune femme en guise d'une simple taquinerie. « Aller. Debout, Miss. On va faire un tour aux distributeurs, histoire de prendre un truc à manger. Sinon, tu vas finir par m'tomber dans les pommes. » Répliquais-je, finalement. La nourriture que j'avais pris soin d'apporter ne semblait guère délectable au vu de nos états physiques actuels.


Main alors, tendue. C'est finalement à la suite d'une faible pression affligée auprès de l'une des siennes que je parvins à redresser ce poids plume qu'elle représentait. « Au fait, y a des nouvelles qui circulent sur des lancements du groupe, en ce moment. Dans les couloirs. Genre, j’entends pailler à chaque fois, t'en sais un petit plus sur cette histoire ? On sait jamais, si j'peux postuler, ou m'proposer pour certaines choses, ça pourrait être cool. Histoire de changer. » De nouveaux horizons. Un nouvel air a aspiré. Une quelconque manière de démontrer mes propres capacités auprès d'une horde de jeunes femmes. Qu'importe, j'étais prêt. « Et, je paye pour nous deux, si t'as des infos. croustillantes. Juré. »




electric bird.


on days where thin rain falls like today, i remember your shadow. our memories that I secretly put in my drawer, i take them out and reminisce again by myself.
Revenir en haut Aller en bas

insu + special training

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» recherche piéces noires V-ROD Night special
» Ebay - 2 CV 6 Special pour pièces (?) AVEC carte grise + piè
» Velo special - ca veut dire quoi??
» Carlos training au Vigeant
» [Vends] twintip special Vague 190 euros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-