AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Loser ft Joon Ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 21 Juil - 20:23

loser
Joon Ho & Kalen

Qu'est-ce qu'il n'aimait pas les grosses réunions organisées par l'agence… Le blond n'en avait rien à faire de ses collègues, nom un peu trop pompeux. Déjà qu'il n'appréciait pas toutes ces manières envers les vieux. Des fois, il en avait vu se baisser tellement bas pour les saluer qu'il s'était demandé si la personne allait être capable de se relever. Pour quelqu'un qui était né dans un endroit où le respect se méritait plus par les actes qu'en fonction de l'âge, c'était toujours aussi bizarre. Pour sa part et, c'est bien parce que sa manager l'avait fait chier avec ça, il s'inclinait seulement au niveau de la tête. Fallait pas trop lui en demander non plus…

Au moins, pendant les deux heures de torture, il s'était trouvé une occupation très intéressante, faire chier Joon Ho qui était, pour son plus grand malheur sûrement, en face de lui. Lorsqu'il avait remarqué l'absence du nom du futur groupe de l'autre, il ne s'était pas retenu de le rayer et de crâner en voyant le sien au tableau. Même s'il avait dû se mettre davantage à la musculation pour son torse puisque le concept ainsi que le MV allait avoir besoin d'un torse plus imposant. Kalen ne comptait pas, de toute manière, devenir difforme. C'était essentiel et non négociable que le rendu reste harmonieux. Pas de régime non plus en vue, il l'avait annoncé dès le départ en signant son contrat.

La réunion terminée, il fut un des premiers à sortir. Un membre du staff lui accrocha la jambe et il discuta avec quelques minutes. Ce fut sur le chemin du retour qu'il recroisa la route de sa victime favorite. Arrivé non loin, sa voix se fit entendre. « Ça sent le loser dans le coin, c'est bizarre. Je ne vois pas Joonabot... » Il tourna autour de lui avant de se planter devant l'intéressé. « Ah mais si tu es là. Tu manques tellement de charisme que ça te rend presque invisible. A défaut de devenir célèbre un jour, tu peux toujours te recycler dans la sécurité ou le vol. » Sourire narquois. Il savait déjà qu'il l'avait rendu énervé durant la réunion et les réactions de l'ambitieux valaient toujours son pesant d'or. Rarement ses réparties par contre… Son vis-à-vis était le parfait exemple de sois belle et tais-toi, tellement cliché dans l'entertainment américain. « En tout cas, j'ai pas encore vu ton nom au tableau. C'est pas toi qui disais que les débuts allaient pour être bientôt à la réunion d'avant, à celle d'encore avant et… Bah, j'arrête là sinon ça ne finit plus. Ca va être la faute à qui ou à quoi encore cette fois ?»
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 460
Age : 20
groupe : fireflies
rôle dans le groupe : rappeur secondaire, danseur, visual
nom de scène : Juno
occupation : rookie
avatar : Oh Sehun (exo)
DC : Oh Hee Ho (solar/mamamoo)
Points : 70

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t815-jeong-joon-ho-so-i-m-untouchable-man http://www.lights-camera-action.org/t859-jeong-joon-ho-donnez-moi-que-1-ligne-par-chanson-omg-svp http://www.lights-camera-action.org/t966-jeong-joon-ho#14908 http://www.lights-camera-action.org/t1344-jeong-joon-ho-call-me-baby-monster-maybe http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global En ligne
Message
Ven 22 Juil - 0:10

loser
Kalen & Joon Ho

Jambes croisées, Joon Ho rêvait de pouvoir chausser d'énormes lunettes de soleil. Le visage inexpressif, il savait très bien le prendre. Alors, à quoi bon ? Jouer les divas ? Pas encore. Puisqu'il ne débuterait toujours pas ce mois. Comme lui rappelait cruellement ce tableau d'affichage. Il n'écoutait même plus ce qui se disait. Il cherchait déjà quoi répondre à sa mère, qui lui poserait encore une fois la question, ce soir. Comme elle le faisait inlassablement depuis si longtemps que le fils avait arrêté de compter.

Non, s'il rêvait de lunettes noires, c'était pour ne plus voir la sale tronche de l'imbécile en face de lui. Monroe Kalen, et ses manières d'arriéré américain. Un rustre, un idiot. Il ne respectait rien, et surtout pas sa personne. Ce qui avait grandement le don d'agacer Joon Ho. Et cet abruti le savait. Malgré tous les efforts du Coréen pour paraître calme, il ne pouvait s'empêcher de lui rendre certains regards, d'essayer de le remettre à sa place d'un coup d'œil bien senti. Mais son vis-à-vis ne semblait pas comprendre, con comme il l'était.

Joon Ho n'avait pas assez d'insulte pour dénommer Kalen. Il essayait tant bien que mal de l'éviter, puisqu'il l'agaçait au plus haut point. C'était épidermique. Il ne le déstabilisait pas. Jamais. Simplement, moins il le voyait, mieux il se sentait. Alors, bien sûr, que son nom n'apparaisse pas sur ce fichu tableau fut du pain béni pour cet Américain de malheur. Joon Ho avait beau tenter de l'ignorer, ses tentatives pour jouer celui qui ça n'atteignait pas restaient bien vaines. A force de rouler dans leurs orbites, ses globes oculaires allaient bientôt rouler sur la table. Ses doigts martelaient sa cuisse. Il fallait rester digne, imperturbable. Pinçant les lèvres, il se retenait si fort de lui demander de se la fermer. Joon Ho ne comprenait vraiment pas pourquoi les dirigeants de l'agence lui donnaient sa chance à lui, un imbécile de première, étranger de surcroît, qui n'avait ni manières, ni respect pour les règles qu'on leur imposait. Soit, celles-ci étaient très stupides, il n'empêchait qu'elles constituaient une certaine institution dans le domaine.

Joon Ho se retint à peine de pousser un soupir de soulagement, en attendant le raclement des chaises. Enfin terminée, cette réunion assommante et humiliante. Il n'avait suivi que d'une oreille à peine attentive. L'un de ses bandmates lui expliquerait sûrement de quoi il en avait retourné. Quittant la salle, il jeta un regard noir à l'autre abruti dont un membre du staff tenait la jambe. Tant mieux. De retour dans le couloir, pour lui ce fut un appel qui le retint. Rien d'important, mais qui lui valu le bonheur de se retrouver nez à nez avec Kalen. Joie sur la terre, paix sur les peuples.

« Qu'est-ce que tu veux, Marilyn ? » Tant qu'à avoir un prénom de nana, autant en avoir un beau. Rangeant son téléphone d'un geste agacé, Joon Ho avait du mal à cacher son irritabilité. « Tu sais, même Trump est plus drôle que toi ! » Le problème avec l'Américain, c'était qu'il savait où frapper. « Avec ton comeback, on veut pas te faire d'ombre. » Concurrence déloyale, tout ça. Reniflant dédaigneusement, il planta son regard dans le sien. « C'est pour bientôt. » Il pinça les lèvres. Oui, cette fois c'était la bonne. « Et si tu retournais t'entraîner ? A trop marcher comme un canard, tu vas finir par danser comme une dinde. » Bon ça, ce n'était que des bruits de couloirs dont il n'avait pas envie de prêter attention. Ce genre de rumeurs, Joon Ho s'en passait volontiers. La vie sexuelle de ses camarades, il s'en fichait éperdument, celle de Monroe la première. Surtout la sienne.
Made by Neon Demon


Messing with my head
You were my sun, you were my earth, but you didn't know all the ways I loved you, no. You told me you loved me, why did you leave me, all alone?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 25 Juil - 0:01

loser
Joon Ho & Kalen

Pour sûr que malgré les grands airs de Joon Ho, son air n'était que faussement serein. Et bien qu'il devait prendre l'américain pour un idiot, il ne l'était pas. Il savait reconnaître les signes d'agacement, même les plus infimes, parce qu'il a toujours adoré rendre dingue les autres. Bien entendu que les regards qui tentaient de tuer lui firent ni chaud ni froid. A la fin de la réunion, se faire attraper par un autre employé pour discuter l'avait fait croire qu'il avait manqué l'occasion de pouvoir se payer la tête du coréen. La chance en avait décidé autrement. « Oh tu connais cette déesse. Comme quoi tu n'es peut-être pas aussi irrécupérable que ça. » Tacla-t-il à nouveau. Ça faisait longtemps qu'il avait arrêté de dire que la version féminine de ce prénom ne s'écrivait pas du tout comme ça. « Mais c'est qu'il est gentil ce petit dongsaneg de penser autant à ses aînés au point de rester dix ans dans l'ombre. Quelle dévotion... » Le railla-t-il. « Tu vas réussir à me mettre la larme à l’œil... » Ironique à souhait.

Son regard soutint celui de l'autre. Il n'avait pas de problème avec regarder les autres dans les yeux, n'étant pas asiatique. « C'est toi que tu essaies encore de convaincre ou bien... ? Je sais pas si cet entêtement peut-être qualifié d'être admirable ou si ça ne s'apparente pas à de la bêtise... »  Renchérit-il alors que leur conversation ressemblait à une bataille. La dernière phrase le fit rire de manière moqueuse. « T'inquiète pas pour moi, je n'ai pas ce genre de problème. Puis au moins j'ai une vie sexuelle, moi. » Commença-t-il, en insistant bien sur le dernier mot. « Toi, à part ta main droite, tu connais quoi, hm ? Ça m'étonnerait même pas que tu sois encore puceau vu ta gueule. »

Les douceurs prononcées, il n'arrêta pas là. « Kanon fêtera ses 3000 jours d'existence alors que tu seras encore en train de t'entraîner. Faut croire que tu ne le fais pas assez bien, ou pas assez fort, ou que personne n'ose te foutre dehors après toutes ses années d'investissement alors qu'au final, tu es naze. C'est comme employé de bureau que tu vas devoir rembourser ta dette. Je me demande de combien de millions elle est... » Cette pensée le fit sourire de manière moqueuse. C'était toujours aussi appréciable de dire la vérité à l'autre idiot. S'il n'avait pas encore commencé c'était que, contrairement à lui, il lui manquait quelque chose d'essentiel qu'on ne trouvait pas dans les salles de training.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 460
Age : 20
groupe : fireflies
rôle dans le groupe : rappeur secondaire, danseur, visual
nom de scène : Juno
occupation : rookie
avatar : Oh Sehun (exo)
DC : Oh Hee Ho (solar/mamamoo)
Points : 70

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t815-jeong-joon-ho-so-i-m-untouchable-man http://www.lights-camera-action.org/t859-jeong-joon-ho-donnez-moi-que-1-ligne-par-chanson-omg-svp http://www.lights-camera-action.org/t966-jeong-joon-ho#14908 http://www.lights-camera-action.org/t1344-jeong-joon-ho-call-me-baby-monster-maybe http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global En ligne
Message
Dim 7 Aoû - 16:20

loser
Kalen & Joon Ho

Lui n'était peut-être pas irrécupérable, mais Monroe, oui, définitivement. Au point où lui éclater la tête contre un mur ne serait pas une grande perte pour l'humanité. Mais pas sûr que Joon Ho aimerait payer une dette à la société pour lui, alors qu'il aurait clairement fait un geste pour elle en se débarrassant d'un gars comme lui. Non, pas de pulsion meurtrière. Juste l'envie de faire ravaler son arrogance à l'Américain. Quelle dévotion, oui. Et lui, quel humour, vraiment ! « Chiale, tu pisseras moins. » Joon Ho pouvait l'y aider, éventuellement.

Tenant bon, le trainee soutint le regard de Kalen. S'il pensait l'intimider, c'était raté. Joon Ho en oubliait sa politesse et son respect. Ne toute façon, l'autre s'en fichait pas mal, n'en possédant pas de base. De bêtise, par contre, Monroe n'en était franchement pas dépourvu. C'était même triste, à ce niveau-là. Secouant la tête, Joon Ho refusa de répondre. Son entêtement était guidé par sa passion, mais peut-être que l'Américain était un peu trop handicapé des sentiments pour comprendre. Le plus jeune savait que beaucoup se posait des questions, concernant son talent, mais lui savait qu'il n'en était pas dépourvu. Qu'une agence comme la KG se serait depuis longtemps débarrassé de lui s'il n'avait pas un quelconque potentiel.

La grande question, c'était pourquoi Joon Ho avait-il lancé Kalen sur sa vie sexuelle. Il devrait depuis longtemps savoir qu'aucun tabou ne dérangeait ce dernier, et que pour parler de ça en plein couloir, il ne s'en gênerait pas. Pinçant les lèvres, le trainee serra la mâchoire. Si cet abruti savait. Mais non, Joon Ho ne pouvait pas parler de ça. Parce que c'était personnel, et surtout, parce que ça lui retomberait sûrement dessus. Pas de scandale avant ses débuts. N'empêche que c'était terriblement frustrant, surtout quand la vérité se dessinait sous les traits de la plus canon des noonas. Dommage. « Tu connais pas le dicton ? Ce sont ceux qui en parle le plus qui en font le moins. Et inversement. » Sourire ironique au coin des lèvres. Qu'on le laisse tranquille sur ce sujet.

Roulant des yeux, il souffla par le nez. Cet abruti était un réel idiot. De vraies attaques d'école primaire. Bas, si bas. « Tu ne les atteindras même pas, ces 3000 jours. Tu seras retombé dans l'oubli, quand tout le monde m'acclamera. » Le conte du lièvre et de la tortue, tout ça. Bon, c'était peut-être présomptueux, mais avec Monroe, il n'y avait que ça qui pouvait marcher. De toute manière, la persévérance marchait mieux que l'arrogance, Joon Ho voulait y croire. « Ta dette sera plus lourde, tu me supplieras à genoux de t'aider à la rembourser. T'as l'habitude, non ? » On avait dit stop les sous-entendus sexuels. « Tu permets, tant qu'à perdre mon temps j'aimerais que ce soit avec quelqu'un d'autre. » Et si Kalen se trouvait une autre victime. Ils n'étaient pas au lycée, et le harcèlement c'était mal. Mais on lui pardonnait, allez, le pauvre était américain.
Made by Neon Demon


Messing with my head
You were my sun, you were my earth, but you didn't know all the ways I loved you, no. You told me you loved me, why did you leave me, all alone?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 19 Aoû - 20:43

loser
Joon Ho & Kalen

Kalen écouta ce vieux dicton sortir de la bouche du coréen. « Ouaw quelle répartie... Ça existe encore les gens qui utilisent ce genre de phrases hasbeen... » Nullement gêné de continuer son jeu favori, il ne manquait rien du fait que, sous son air calme, le corps de l'autre était particulièrement tendu. Pour quelqu'un qui était un minimum observateur, c'était tellement facile de lire ce genre de signes bien plus expressifs que des mots faux. « C'est un festival dis donc... Tu es autant à court d'arguments que ça que tout ce que tu es capable de sortir ce sont des phrases milles fois entendues ? Essaie de sortir un peu, de rencontrer des gens et de voyager, tu réaliseras par toi-même qu'il y a toujours des exceptions à ces phrases. Tu penses que je me vante, alors que je ne dis que la vérité, c'est pour ça que je ne vais pas te prouver que tu as tort sur le sujet. » Fait facilement vérifiable au vu du nombre de personnes qu'il s'était déjà tapé dans l'agence. Ceux extérieurs, c'était plus compliqué.

Après, la répartie du coréen se décida à redevenir un peu meilleur. Enfin, à son niveau hein. Il ne fallait pas trop en demander non plus. Imaginer la scène décrite l'amusa grandement, bien qu'il savait parfaitement que cela ne se produirait pas. Kalen avait trop de choses qui le rendait inoubliable, le public ne se lasserait pas, il en était convaincu et les choix de ses chansons à chaque album allaient dans ce sens. Par contre, s'il croyait que l'attaque sur la promotion canapé allait le toucher, ce fut tout le contraire. « T'attends quoi pour te casser ? » L'américain savait très bien que si l'autre ne l'avait pas encore faire, c'était parce qu'il considérait ça comme une défaite. « Puis, franchement, dans quel monde tu vis au juste ? C'est pas un camps de bisounours dans le divertissement. Pourquoi tu penses que les trainees filles sont toujours surveillées et bien dociles, hm ? Y a pas si longtemps que ça, il y a eu un manager impliqué avec une mineur parce qu'il la formait à plus que danser et chanter en compagnie d'une idole. C'est partout pareil, sauf que c'est bien caché. Les actrices baisent pour avoir certains rôles, les acteurs aussi, c'est pas un mythe non plus que ce soit la même chose pour certains membres de groupes. Les sponsors, c'est pas mieux. Je n'ai pas honte d'avoir fait ce qu'il fallait quand il le fallait, je recommencerai même. Pas parce que je  manque de talent, mais parce que je n'ai pas que ça à foutre d'attendre. Tu peux continuer à me regarder avec condescendance, je m'en branle. Preuve en est que j'ai eu raison, j'ai été lancé, pas toi. Ce sont les règles du jeu dans ce milieu, je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas m'en servir. Un conseil, fais tomber tes idéaux et vite, si tu veux pas te prendre des claques dans la gueule et te faire mettre de côté. » A présent, il attendait qu'il se casse ce gros niaiseux.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Loser ft Joon Ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TOUR DE COREE 2009
» Besoin de votre avis pour vitres teintées
» WTA DUBAI 2015 : infos, photos et vidéos
» just a little break + jeong joon ho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-