AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Butterfly Effect - Seol Yena & Song Yoo Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 26 Juil - 7:45

Butterfly effect
Le temps ne se compte pas, ne se quantifie pas. C’est une illusion qu’on lui donne pour attribuer un sens à une vie dont la fin inconnue effraie. On a ainsi l’impression d’avoir du temps, de le tenir entre nos mains et de pouvoir l’utiliser comme bon nous semble sans jamais s’en soucier. Il n’y a que les gens paresseux, sans rêve et totalement inconscients qui vivent ainsi. Pour ma part, je vois aujourd’hui comme une continuité d’hier et un avant-goût de demain; une vie ne s’éparpille pas en mille morceaux. Chaque geste et parole compte et rien ne peut être isolé. Sauf que présentement, ma théorie du temps, je l’envoie balader bien loin. Je ne connais aucun répit entre mes pratiques de piano, de chant et de danse; les journées s’enchaînent sans que je ne puisse les compter, ma réserve de bonbons s’amenuise, mes apparitions sur V se font plus rares et surtout – surtout – je ne ramène plus personne à l’hôtel. J’imagine que c’est ce qu’on appelle faire un comeback.

Assis sur le plancher de la salle de danse, j’observe mon reflet dans le miroir. Mes pieds joints y sont collés et lentement, je me penche vers l’avant pour étirer tout mon dos et mes jambes. Mes paumes de mains s’aplatissent sur le miroir et je chuchote le compte jusqu’à quarante-cinq secondes avant d’écarter les jambes au maximum. Je continue les étirements, couvert comme une bête prête à hiberner pour un hiver qui n’existe pas à Séoul. Bien qu’une légère fièvre m’ait gagné depuis hier soir, je ne peux me résoudre à reporter cette première rencontre avec ma chorégraphe attitrée. Incapable d’accepter la défaite, j’ai refusé la journée de repos que mon manager voulait me donner. Je me suis bien couvert pour palier à mon manque de chaleur qui me faisait grelotter et me voilà enfin, en salle d’entraînement, attendant patiemment celle qui brisera la glace. Première chorégraphie, premier title track. Selon mon manager, cette fille n’a rien à envier aux autres chorégraphes plus âgés et tous les styles qu’elle pratique s’entremêlent pour se coller à son image. Il me tarde de la rencontrer et de me plonger dans l’apprentissage de cette danse qui, selon la chanson choisit pour le MV, balancera sûrement entre le contemporain et le moderne.

Il ne me reste plus qu’à croiser les doigts, mais l’inquiétude est à des miles de me gagner. Je fais confiance en mon manager et, étant en solo, je sais ma voix lourde et portante sur ce que je désir faire en tant qu’artiste. L’image que je veux donner de mon travail et de ma créativité est respectée. Encouragé à développer mes idées, il n’est pas si étonnant que je sois enseveli de compositions, terminées ou non. D’ailleurs, ce titre mis en avant sur mon premier album à paraître m’a demandé beaucoup plus de perfectionnement que tout le reste. Si l’originale au piano a été plus ou moins facile à écrire, la version qui s’entend plus pop pour le titre phare m’a donné du fil à retordre. C’est d’ailleurs pour m’habituer davantage à sa forme musicale que je la laisse jouer en musique d’ambiance dans la salle. Et alors que je m’échauffe avec de l’improvisation contemporaine, ma voix s’élève pour se coller aux paroles enregistrées.            
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 358
Age : 24 ans
occupation : chorégraphe et backdanseuse
avatar : park kyungri (9muses)
DC : kim eun mi, yoon jamie, wang so hee
Points : 50

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1402-seol-yena-gracefully http://www.lights-camera-action.org/t1410-seol-yena-expectation http://www.lights-camera-action.org/t1411-seol-yena http://www.lights-camera-action.org/t1418-seol-yena-ring-ring http://www.lights-camera-action.org/t1419-seol-yena-yenadance
Message
Lun 1 Aoû - 17:38




butterfly effect
♫ ♪


[ outfit ] La chanson jouait constamment dans sa tête. Même que parfois, elle se réveillait au milieu de la nuit. Le travail finissait toujours par la rattraper. Alors elle se retrouvait debout, devant son mur de miroir, à essayer des choses. À prendre des notes alors qu'elle étirait ses longues jambes. À réfléchir à l'enchaînement des mouvements. Puis elle allait se recoucher.

Ainsi de suite.

Au final, elle était arrivée à un résultat qui lui convenait. La jeune chorégraphe pouvait être fière d'elle. Il ne restait plus qu'à l'enseigner. Et le jour J arriva.

Elle arriva à l'agence toute prête, son carnet dans son sac, un élastique à cheveux au poignet. Yena, aussi relax soit-elle, ressentait toujours un petit stress. C'était la première fois qu'elle travaillerait avec ce Song Yoo Jin. Elle n'avait pas beaucoup entendu parler de lui comme élève. Elle le rencontrait pour la première fois aujourd'hui. Elle était persuadée que, comme tout le monde dans l'industrie, c'était quelqu'un de travaillant. Puis, elle se savait comme une personne qui s'avait s'ajuster, même dans les moindres détails. Elle n'avait pas à s'inquiéter, mais ce petit stress de la première rencontre était présent.

Avant d'entrer dans la salle d'entraînement, elle toqua en souriant. Elle entendait la chanson, mais surtout une voix par-dessus. Doucement, elle ouvrit la porte et pénétra dans la pièce. Elle le vit en train de s'échauffer, de s’imprégner de la mélodie. Malheureusement, elle venait à le stopper. La classe allait commencer.

«Bonjour! Je m'appelle Seol Yena, et je suis la chorégraphe. Enchantée!»

Elle s'inclina poliment avant d'aller déposer ses effets sur un des bancs logeant le mur. Elle prit avec elle son carnet et rejoignit Yoo Jin devant les miroirs. Yena était connue pour être douce. Elle haussait que rarement sa voix. Elle ne se fâchait pas, et s'il y avait un problème, elle le communiquait tranquillement. Elle n'était pas du genre à s'emporter facilement, ni à critiquer ses élèves brusquement comme certains autres chorégraphes. À la fin, sa façon de faire menait au même résultat, et peut-être même à un peu mieux. Enfin, elle aimait bien se l'imaginer. On ne se doutait pas qu'elle enseignait aussi la danse à de jeunes enfants.

«J'ai une question pour toi. Niveau danse, sur une échelle de 0 à 10, dix étant le meilleur, combien te donnerais-tu? Honnêtement. Ne t'inquiètes pas, je ne suis pas tyrannique.»

Après tout, elle lui demandait, à lui et à tous les autres avec qui elle a travaillé auparavant, seulement pour connaitre son niveau afin de pouvoir mieux l'accompagner dans la démarche.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 2 Aoû - 6:17

Butterfly effect
Immergé par l’improvisation que je tente, je me love dans une bulle fragile et en oublis l’inconfort que m’apporte la fièvre. Je force ma voix grave à monter dans les tons plus hauts, plus clairs, mais ce rendu en accapella ne m’enchante guère. Il n’y a jamais juge plus sévère que soi-même. Tout en m’échauffant sur le remix de ma composition, je trouve le calme et la concentration qui me sont nécessaires pour donner le meilleur de moi-même lorsque la demoiselle pointera le bout de son nez. D’ailleurs, la porte s’ouvre sans que je n’ai entendu un quelconque bruit pour annoncer la venue d’une jeune femme aux longs cheveux noirs. J’arrête mes mouvements dans une grande inspiration; loin du soupir, ce n’est que pour reprendre mon air. Je détaille rapidement de la tête au pied celle que je devine être la chorégraphe pour ce premier vidéo clip. En quelques pas, je me dirige vers la chaîne stéréo pour mettre sur pause la musique. Le silence se fait rapidement dans la salle d’entraînement et elle se présente à moi en s’inclinant rapidement. Je la salue également de manière formelle, m’interdisant instantanément de penser à quoi que ce soit relié à sa beauté. Mélanger la vie professionnelle et les envies égoïstes est proscrit et ce, sans exception. Pour l’instant, je n’ai pas enfreint cette règle personnelle que je me suis imposé tout naturellement.

-Song Yoo Jin, mais Yoo fera amplement l’affaire, dis-je en reprenant mon souffle. Les formalités ne sont pas nécessaires, personne à impressionner ici.

J’essuie mon visage à l’aide de mon hoodie et prends une gorgée d’eau. Yena s’approche de moi avec ce que je devine rapidement comme étant un carnet de notes. Tout à coup, j’ai l’impression d’être revenu dans mes premières années en tant que trainee. Un petit goût amer en bouche, j’écoute ce que Yena me dit. Sa voix douce et calme m’indique instantanément qu’apprendre cette chorégraphie ne sera pas une longue confrontation entre elle et moi.

-Considérant que dix est le meilleur et que je devrais être un professionnel en danse pour l’atteindre, je me donne un sept, avoué-je le plus sincèrement du monde. Plus haut, je laisse ça aux danseurs de carrière.

Je détache la chemise à ma taille et la lance mollement au coin de la pièce le plus proche. Si je peux être un charmant salaud au quotidien, le sérieux et la détermination sont mots d’ordre lorsque je suis enseveli pas le travail. Cette fois ne fait pas exception.

-Mais si j'atteins un huit sur dix après avoir travaillé avec toi, je serai satisfait, ajouté-je en jetant un coup d’œil à son cahier. Je ferai de mon mieux.

J’acquiesce de la tête pour appuyer mes mots. Il me tarde de voir ce qu’elle a composé en chorégraphie, mais je la laisse sagement diriger l’entraînement d’aujourd’hui. Après tout, ce n’est pas moi le spécialiste, mais elle. Savoir nos forces et nos faiblesses sauve du temps à tout le monde.            
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 358
Age : 24 ans
occupation : chorégraphe et backdanseuse
avatar : park kyungri (9muses)
DC : kim eun mi, yoon jamie, wang so hee
Points : 50

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1402-seol-yena-gracefully http://www.lights-camera-action.org/t1410-seol-yena-expectation http://www.lights-camera-action.org/t1411-seol-yena http://www.lights-camera-action.org/t1418-seol-yena-ring-ring http://www.lights-camera-action.org/t1419-seol-yena-yenadance
Message
Mar 9 Aoû - 2:49




butterfly effect
♫ ♪


[ outfit ] Ce fût sans difficulté qu'elle créa quelque chose à la hauteur de ses propres attentes. La mélodie l'avait tant inspiré, ça avait été si facile. Si libérateur. Sa chanson préférée depuis un moment. Et seulement une poignée de personnes pouvait partager la même chose.

Elle aussi, elle était excitée à l'idée du comeback. Son oeuvre, elle allait la donner à quelqu'un qui l’exécutera sur scène. Sa petite fierté que très peu de personne connaissait, connaîtrait.

Tranquillement, elle arriva sur les lieux d'entraînement. Elle n'était pas surprise de voir que la salle était déjà occupée par son élève qu'elle écouta chanter et regarda improviser une danse. Drôlement, il n'était pas si loin de ce qu'elle avait pensé pour la chorégraphie. Yena se présenta poliment, à son habitude, et d'une tranquillité déconcertante.

«D'accord. Yoo.»

Ça s'annonçait déjà pas mal comme collaboration. Elle s'approcha, son carnet en main, et lui posa la question qu'elle avait l'habitude de poser à ses nouveaux élèves. Important pour elle. Sa réponse lui satisfaisait. Elle inscrit rapidement un 7 sur 10 dans le coin droit, au haut de sa page tout en hochant la tête. Déterminé, le jeune homme, comme elle aimait ses élèves. Il visait un 8 sur 10. Faisable.

«Ah! Bon, parfait. On va pouvoir commencer. Je te montre l'intégrale pour te donner une idée, ensuite on travaille bout par bout, ça te va?»

Elle déposa son carnet ouvert près des miroirs, en plein milieu de la pièce. Son objet pour déterminer le centre, et son aide-mémoire à la fois. Un petit tour vers la chaîne stéréo pour prendre la télécommande, elle se positionna au centre et fit rejouer la musique une seconde pour faire recommencer la chanson du début. Rapidement, elle fit glisser la télécommande vers son carnet pour s'en débarrasser, puis pu commencer la chorégraphie. Un peu plus et elle imaginait par elle-même les effets spéciaux et les spotlights.

Gracieuse, mais puissante à la fois. Chose pas toujours évidente à faire, mais c'était bien de la pratique qu'il fallait. Yena y mettait tout son coeur. Un sans erreur. Dans sa bulle. Elle enchaîna les mouvements, parfois en fredonnant les paroles. Elle termina en beauté, puis décrocha complètement de l'ambiance dans laquelle elle s'était mise. La belle poussa ses cheveux vers l'arrière et se retourna vers Yoo Jin tout en reprenant la cadence habituelle de sa respiration.

«Alors? Prêt?»


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 11 Aoû - 5:04

Butterfly effect
Je la regarde gribouiller dans son cahier, curieux de ce qu’elle peut bien y inscrire. Ma vision est légèrement floue par moment, mais c’est sûrement un effet secondaire de ma fièvre qui ne semble pas vouloir diminuer. Heureusement pour moi, je suis assez déterminé pour en devenir borné à mes heures; il n’est pas question que je me repose sur mes lauriers alors que je dois mémoriser le plus rapidement possible cette chorégraphie. Elle est unique, importante pour la vidéo qui sera tournée pour la sortie de cette chanson titre, mais tout aussi précieuse pour le visuel lorsque je monterai sur scène. Je n’ai aucune idée de ce à quoi ressemblera mon premier show, mais je me doute qu’on ne me laissera peut-être pas la scène seule. Sauf si la Flow Entertainment accepte d’ajouter mes anciennes compositions à la prestation, je sais tout cela impossible. Je sens que les discussions sérieuses ne manqueront pas d’animer les prochaines semaines.

-Parfait, répondis-je simplement en la regardant déposer son cahier au sol.

Je ne manque pas de glisser mon regard sur ses fesses lorsqu’elle se penche, mais sans plus. Lorsque le travail est de mise, ce n’est pas le temps de reluquer le corps parfait de sa chorégraphe. Du moins, c’est ce que je me répète alors que mes yeux suivent le mouvement des hanches de Yena. Elle se dirige vers la chaîne stéréo pour prendre la télécommande et retourner au centre, prête à me faire l’intégrale de la danse. La musique résonne, l’expression sur son visage change et l’ambiance se fait lourde. Ses mouvements son gracieux et précis pour une seconde, puis secs et poignants pour l’autre. Chaque pas de reculons, chaque main qui coupe l’air… Une chorégraphie contemporaine dans toute sa splendeur. Et tandis que mes yeux se régalent de voir cet art en symbiose avec ma composition, mon cœur saigne. C’est la première fois qu’une fille entend cette chanson. La première fois qu’une autre personne que moi danse sur ces notes. Pour un homme qui a écrit cette musique au nom de son amour perdu, c’est comme arracher les ailes d’un ange, plume par plume. C’est souffrant, mais si beau à la fois. Lorsque le silence revient dans la salle de danse, je déglutis et passe une main derrière ma nuque chaude. Je peux le faire.

-Je peux pas être plus prêt que maintenant, souris-je légèrement. Tu as vraiment composé seule cette chorégraphie ?

J’enlève ma casquette et mon coton ouaté pour ne rester qu’en t-shirt gris et jogging. Mine de rien, je prends soin de remonter le masque sur mon nez pour diminuer les risques de donner ma fièvre à Yena. Si cela s’avère être un virus tenace sorti de nulle part, il vaut mieux prendre des précautions. Je passe une main dans mes cheveux, étendant légèrement des perles de sueur accumulées sur mon front.

-J’ai suivi des cours de danse contemporaine, ça devrait bien aller.

Un frisson me parcourt tout le corps alors que je prends place à un peu plus d’un mètre, à la droite de Yena. Nos silhouettes apparaissent toutes les deux dans le miroir et je compte sur ce fait pour observer chaque mouvement qu’elle voudra bien me faire mémoriser.

-C’est quand tu veux.                
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 358
Age : 24 ans
occupation : chorégraphe et backdanseuse
avatar : park kyungri (9muses)
DC : kim eun mi, yoon jamie, wang so hee
Points : 50

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1402-seol-yena-gracefully http://www.lights-camera-action.org/t1410-seol-yena-expectation http://www.lights-camera-action.org/t1411-seol-yena http://www.lights-camera-action.org/t1418-seol-yena-ring-ring http://www.lights-camera-action.org/t1419-seol-yena-yenadance
Message
Mer 17 Aoû - 21:01




butterfly effect
♫ ♪


[ outfit ] Après avoir inscrit la note qu'il se donnait dans le coin de son carnet, Yena lui proposa de lui montrer la chorégraphie complète, question qu'il sache à quoi s'attendre. Elle était certaine qu'il ne serait pas trop surpris du genre, à l'écoute de la chanson. C'était plutôt évident. La brunette déposa son carnet par terre où sera son centre, puis installa le matériel, l'audio.

Prête, go. Elle exécuta sa chorégraphie comme si elle était seule chez elle devant ses grands miroirs. Comme si Yoo Jin n'était pas là. Yena savait entrer dans une bulle, et rapidement. Ainsi, elle pouvait devenir une toute autre personne pendant un instant de trois-quatre minutes, être ailleurs pour trois-quatre minutes. Elle savait saisir les émotions, cadeau d'une empathie bien présente chez elle, et ce même si les paroles ne venaient pas d'elle. La belle termina sa routine et revint dans la salle d'entraînement. Elle sourit doucement à Yoo Jin et lui demanda s'il était prêt.

«Oui, toute seule chez moi.» répondit-elle doucement, un sourire en coin.

Elle pouvait aussi le prouver s'il doutait, vraiment. Yena fit quelques pas, marchant en rond, puis repris possession de la petite télécommande alors que Yoo Jin se préparait.

«Tant mieux. Je n'y doute pas alors.»

Yena se positionna vers la gauche et laissa Yoo Jin venir vers elle. Ils allaient pouvoir commencer.

«D'accord. Alors... On se place comme ça, on marche. Un peu comme tu veux, c'est l'attitude qui importe le plus au début.» dit-elle calmement, en appuyant sur la télécommande pour faire jouer la musique.

Il était bien important de s’imprégner de la mélodie du début. Il n'y avait pas de compte à ce moment, car la chorégraphie commençait vraiment après. Yena se permit d'arrêter la musique quelques secondes après, prête à commencer l'enseignement, étape par étape, mouvement par mouvement. Yena se regarda dans le miroir et créa un espace entre ses pieds en écartant ses jambes, dépassa un brin la largeur des épaules. Elle jeta un oeil à l'exécution de Yoo Jin.

«Un espace comme ça, on descend...»

Elle commençait par les mouvements du bas du corps, comme les mouvements de bras qui se faisaient en même temps étaient beaucoup plus compliqués. Il fallait bien se positionner au départ. Malgré elle, ses bras se faisaient aller, mais c'était la prochaine étape.

«Genou sorti, on rejoint, toc.»

Elle s'arrêta là pour l'instant.



(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas

Butterfly Effect - Seol Yena & Song Yoo Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chiots bergers australiens
» Butterfly Joo Se Hyuk + Neubauer combination effect
» Bois butterfly maze off
» Butterfly Sriver G2 FX 2.1 mm Noir
» Vends bois ( Butterfly, Nittaku)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-