ignite ((haewon))

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 ...
Voir le deal
2.99 €

 

 ignite ((haewon))

Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
ignite ((haewon)) Tumblr_p3n50x8Vlp1rc0qiso7_400

ignite ((haewon)) 2837534775 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3640798837

Messages :
1220

Age :
vingt neuf.

groupe :
HOR:ZON PROJECT (ex nuknd)

rôle dans le groupe :
vocaliste, rappeur, compositeur.

nom de scène :
nero.

avatar :
jaypark.

crédits :
@meow bb.

DC :
hyeji (wdl), sorina (staff), yukhei (ym), seonghwa (staff)

Points :
27


Lun 23 Déc 2019 - 23:54
IGNITE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

c'était allé si vite. un appel, un message puis, sans comprendre, sa silhouette se diffusait au milieu de ce limpide chaos. l'échos d'un ancien chapitre l'étouffant. le coupable coincé dans sa gorge, résonnait dans son atlas tel une mauvaise chanson dont on ne pouvait se passer. la symphonie vibrait, écumait ses pensées quitte à le forcer à porter son attention sur ce qui, autrefois, n'existait pas. sur ce qui aurait du être important, mais qui fut oublié au point de soumettre une vie pour un égoïsme que l'astre regrettait amèrement.

l'oubliée dansait, à présent. valsait sur ces lignes imaginaires, créant sa propre mélodie à défaut de s'être vu l'offrir. l'histoire s'était créée, les pages encrées de ces mots dont jiho n'eut guère envie de lire, auparavant. tant de romans étaient en train de prendre la poussière au prix d'une rancune dont l'écrivaine n'était point coupable. elle n'y était pour rien. mais le bourreau n'écoutait pas, non. il exécutait, avant que le salut ne vienne raviver sa lumière. artémis avait donc usé de sa flèche pour rappeler l'inconscient à la raison. il n'était pas trop tard pour courir après ces années perdues. alors, et sans foi ni loi, la gêne ne priva pas son geste de ramener le passé à ses côtés. ses doigts faisant prisonnier le poignet de la belle afin de la tirer vers lui, et l'entraîner loin de l'honteuse envie. tu viens avec moi comme un besoin d'ordonner parole et geste, comme un besoin de laisser glisser une raison inaudible, égarée dans ces poussières étoilées illuminant les obsidiennes. étrange paradoxe était-ce, alors que le regard semblait si fermé, si peu amusé par l'ambiance déconcertante qui s'était animée autour de sa jeune sœur. le jugement pesait lourd dans son regard, à mesure que celui-ci valsait entre ces visages, avant de se perdre dans ces deux océans sombres qu'il eut honteusement oublié. mais quel droit avait-il, à se présenter ainsi, face à elle, après tant d'années d'absence ? quel droit avait-il, si ce n'était ce cyanure corrodant l'intérieur ; symptôme d'un regret dont il souhaitait à présent mettre un terme. oh non, il avait perdu sa place il y à de cela bien trop longtemps. mais il n'était jamais trop tard pour la récupérer.

 
wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11803-yang-jiho-2eme-version#178814http://www.lights-camera-action.org/t8984-yang-jiho-got-malo-in-him#141978http://www.lights-camera-action.org/t19051-yang-ji-ho#253936http://www.lights-camera-action.org/t8986-yang-ji-ho#142031http://www.lights-camera-action.org/t8987-neroism-yang-jiho#142036http://www.lights-camera-action.org/t13707-horzonprojecthttp://www.lights-camera-action.org/t8985-nero-yang-jiho#142029http://www.lights-camera-action.org/t13706-horzon-project#196459
Eun Haewon
new edge
new edge
new edge
Eun Haewon
new edge
ignite ((haewon)) 5a12389e518148b8da65db6c73842ecb7f984f47

ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621

Messages :
254

Age :
20 Y.O, 2311 *ೃ

groupe :
VOX POP *ೃ

rôle dans le groupe :
MAIN SUNSHINE *ೃ

nom de scène :
MIA *ೃ

occupation :
ROOKIE, COMPOSITRICE RÊVEUSE, ARNAQUEUSE PRO, CONQUÉRANTE DE VOS COEURS *ೃ

avatar :
KIM PRETTY DOYEON *ೃ

crédits :
©OVERZONE & ©ASTRA, ©SARASVATI *ೃ

DC :
SIAL'S GUCCI GANG *ೃ

Points :
60


Jeu 16 Jan 2020 - 15:45
IGNITE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

— ce soir encore, la nuit lui procure cette délicieuse sensation de flottement, dont les doigts pailletés de néons glissent sur sa peau avec la fièvre de minuit. elle se sent ailleurs, haewon, comme spectatrice de sa propre silhouette fluide dans les brumes du soir – elle aime se voir ainsi.
hors du temps.
idéale.
son sourire carmin s’étire dans la pénombre et semble être un appel à la perte de soi – il y a quelque chose d’étrange qui pétille dans son regard, une lueur espiègle aux allures plastifiées, à mi chemin entre artificiel et surnaturel ;
haewon dame de la nuit, ou juste fille à conneries, qui danse dans cette robe rouge sans penser au lendemain, à l’après, ne quitte jamais du regard ces hommes sûrement trop âgés, ou pas assez pieux pour la sauver.

ils sont riches. ça saute aux yeux. des costumes parfaitement repassés aux montres hors de prix. à leur odeur d’après rasage et de parfum qui embaume leur col. à cette façon arrogante qu’ils ont de la regarder, dans leur posture. ils transpirent tellement l’argent qu’haewon est prête à en subtiliser la moindre goutte. vous m’offrez un verre ? ses sourcils dansent au dessus de son regard d’ombre – ils laissent place au défi, au challenge : aucun d’eux ne pourra refuser. son âme oscille encore, les duper, ou simplement en profiter ? l’arnaque est facile mais retirer légalement quelques billets à ces hommes ne semble pas non plus impossible. toujours en est-il que ses lèvres laissent échapper un léger rire face à l’approbation –
la nuit serait riche ce soir.

la voute nuptiale sera couverte d’or et de pierreries.
si aucun monstre du placard ne daigne se réveiller, évidemment, et la tirer de cette douce rêverie avec force –
elle à peine le temps de réagir, la voilà déjà dehors, et le froid vient mordiller ses épaules nues, la ramenant en un instant sur terre. attends, tu déconnes là ? haewon elle te dévisage, avec l’immense envie de t’en coller une – c’était ça, votre famille, teintée de violence et de désaccords. tu viens de me foutre en l’air mes plans là en fait. elle grogne, mauvaise, lâche le plus profond des soupirs. file moi ta veste, je me les pèle là. l’ordre est donné sans même que vos regards ne se croisent – la tension est palpable, elle vibre le long d’un fil invisible, teinté de reproches et déceptions.
lorsqu’enfin le tissus épouse ses bras, la demoiselle tire une clope à moitié écrasée de sa poche, l’allume sans penser. tu fais la police maintenant ? t’sais que t’es pas irréprochable non plus ? sérieux, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. elle crache la fumée dans un souffle, laisse un grognement lui échapper. alors quoi ? tu viens me faire la leçon maintenant ? c’est quoi ton problème putain. il y en avait tellement qu’haewon ne saurait plus les compter.
 



you don't own me

new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15330-haewon-artistic-groovehttp://www.lights-camera-action.org/t15456-justmiahttp://www.lights-camera-action.org/t15882-voxpop_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t15881-vox-pop
Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
ignite ((haewon)) Tumblr_p3n50x8Vlp1rc0qiso7_400

ignite ((haewon)) 2837534775 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3640798837

Messages :
1220

Age :
vingt neuf.

groupe :
HOR:ZON PROJECT (ex nuknd)

rôle dans le groupe :
vocaliste, rappeur, compositeur.

nom de scène :
nero.

avatar :
jaypark.

crédits :
@meow bb.

DC :
hyeji (wdl), sorina (staff), yukhei (ym), seonghwa (staff)

Points :
27


Jeu 23 Jan 2020 - 0:50
IGNITE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


l'effronté osait entrer au sein d'un royaume où il n'était guère le bienvenu, piétinant rêves et désirs sans y prêter une once d'attention. encore une fois, l'égoïsme parle, l'âme protectrice, sonnant si faux lorsque les macabres souvenirs se mettent à danser autour d'eux. si faux, c'était si faux. le geste, la voix. la façon dont l'écho se portait et mourrait sur ses lèvres. qui était-il pour parler ? déranger le bal, la valse entraînante finalement stoppée sous les ordres d'un appel lointain. qui était-il, pour déranger l'invitée, quand pendant des années il ne fut qu'une ombre rôdant à ses côtés. la culpabilité d'une absence le rongeait-il finalement ? oh joie et miracle, affirmèrent les juges des temps passés.

le réveil se serait presque fait désirer.

mais narcisse se veut pour autant sincère. derrière la rédemption, le souhait qu'un jour peut-être le pardon se mette enfin à germer. mais narcisse est fier face à ce qu'il connaît aussi dur que la roche. haewon était de ces roses dont on n'osait s'approcher, ni même cueillir par crainte que les ronces ne viennent vaincre l'ennemi. idiot était-ce, peut-être, que de croire qu'un mot résoudrait bien des peines. j'espère bien l'affreux ne s'en cache pas, satisfaction mince d'une victoire qu'il offrit volontiers aux responsables. voilà donc une chose de faite, l'audacieuse ne risquerait rien ce soir, au moins. pour autant c'est le sourire absent qu'il se montre à elle. à la place, une trace de lassitude face à un comportement lui provoquant d'étranges déjà-vu. il ne relève pas, ne dit rien pour l'instant. il se contente simplement d'exécuter les requêtes de l'enfant. c'est donc de sa veste dont il fut dépouillé pour un soir, réchauffant ainsi l'être furieux dressé sous ses yeux. haewon avait grandi. elle n'était plus ce bourgeon crédule à qui il n’osa guère porter un semblant d'attention. elle avait toutes les raisons de lui en vouloir. ce n'était pas le temps d'une soirée, mais bien vingt ans d'ignorance qui pesèrent si lourd sous le plexus de l'un, et de l'autre. c'est bon tu t'es calmée ? l'affront, ça en était presque risible. mon problème c'est qu'à cause de tes conneries, j'ai les parents sur le dos le soupir se cristallise sous le froid, poussant le garçon à enfouir temporairement son nez sous son épaisse écharpe, les mains suivant le geste en cherchant un semblant de chaleur au fond de ses poches. il serait temps que t'arrêtes d'en faire qu'à ta tête et que tu penses à grandir. t'as vingt ans, haewon ! jiho le savait, il n'était pas irréprochable. lui qui aligna les scandales alors qu'il avait la responsabilité d'un groupe sur les épaules. lui qui quitta le pays sans dire un mot à qui que ce soit. lui dont l'enfance n'était pas aussi chaleureuse que la vie dans laquelle il s'était confondu. habitué des bêtises et fausses galères qui, aux yeux d'un enfant, justifient bien des actes illégaux. l'envie de se forger une histoire, une identité. être quelqu'un d'autre avant même d'être soi-même. tes bêtises, c'est pas mon problème et je suis clairement personne pour te dire ce que tu es censée faire. j'veux pas qu'il t'arrive quelque chose, c'est tout

 
wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11803-yang-jiho-2eme-version#178814http://www.lights-camera-action.org/t8984-yang-jiho-got-malo-in-him#141978http://www.lights-camera-action.org/t19051-yang-ji-ho#253936http://www.lights-camera-action.org/t8986-yang-ji-ho#142031http://www.lights-camera-action.org/t8987-neroism-yang-jiho#142036http://www.lights-camera-action.org/t13707-horzonprojecthttp://www.lights-camera-action.org/t8985-nero-yang-jiho#142029http://www.lights-camera-action.org/t13706-horzon-project#196459
Eun Haewon
new edge
new edge
new edge
Eun Haewon
new edge
ignite ((haewon)) 5a12389e518148b8da65db6c73842ecb7f984f47

ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621

Messages :
254

Age :
20 Y.O, 2311 *ೃ

groupe :
VOX POP *ೃ

rôle dans le groupe :
MAIN SUNSHINE *ೃ

nom de scène :
MIA *ೃ

occupation :
ROOKIE, COMPOSITRICE RÊVEUSE, ARNAQUEUSE PRO, CONQUÉRANTE DE VOS COEURS *ೃ

avatar :
KIM PRETTY DOYEON *ೃ

crédits :
©OVERZONE & ©ASTRA, ©SARASVATI *ೃ

DC :
SIAL'S GUCCI GANG *ೃ

Points :
60


Mer 25 Mar 2020 - 3:25
IGNITE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

— haewon n’a peur de rien. ou plutôt elle aime le penser. haewon toute en failles dresse une armure de satin et dévoile sa peau constellations ; elle fait de sa vulnérabilité une force, ses lèvres une épée.
haewon n’a peur de rien. elle a appris à survivre au travers de ces carcasses de béton et d’acier qui chaque soir la voient s’affairer à ses petites cachoteries qui n’ont plus rien d’enfantin – détachée du monde, du reste, de tout : elle flotte.
la demoiselle fauve qui se sent (se croit) indépendante sans famille ni logement et prétend s’y complaire quand en réalité la solitude la guette éternellement, viens lui chatouiller les côtes jusqu’à ce qu’elle cède au plaisir des draps contre sa peau et de la chaleur humaine pour tenter
d’être
un peu plus
((vivante))

& observe entre ses cils la désillusion que tu lui apportes, partagée entre joie subtile comme une étreinte fugace de te voir là à ses côtés et cette colère qui gronde encore et toujours entre ses côtes –
car haewon attend toujours la déception.
elle finit toujours par arriver, cette maudite faucheuse frappante diligemment contre sa porte pour remplir sa mission du soir. ses larmes coulent toujours silencieusement (la nuit, minuit passé) quand elle contemple l’absence de sa réalité (tout est distendu, rien n’a de forme, et se casse à ses pieds).
son doigt se pointe face à tes deux yeux, un grognement peu subtile qui s’échappe d’entre ses lèvres dépeintes pour marquer la désapprobation j’pourrais en avoir pour la nuit si j’savais pas déjà que t’étais une cause perdue. un soupir s’étouffe dans sa clope qu’elle détient fermement dans sa bouche – le goût des cendres revient. il demeure encore et toujours. ah, évidemment. les parents. j’me disais bien que c’était trop beau pour que tu viennes me voir. elle s’énerve un peu (juste un peu) sur son briquet qui claque entre ses doigts, témoigne de cette fameuse lassitude à la tristesse et au chagrin. elle est là la déception. elle n’a pas mis longtemps à arriver. t’as qu’à prétendre que tu m’as vue, que je vais bien, pas la peine de te taper le déplacement. son regard se relève un peu, il se tétanise dans une condition étrange – peut être que l’alcool n’aide en rien. elle sonde ton visage sans réellement penser y parvenir. t’exprimes rien qu’un brouillon d’encre, de fusain, t’es raturé de la même façon qu’elle. y’en a pas un pour rattraper l’autre. et toi t’en as vingt neuf. et c’est aussi pitoyable que moi. sérieusement, tu te prends pour qui jiho, pour me faire la morale ? elle s’appuie sur la rambarde ; le métal glacé par la rosé semble fondre sous ses doigts alors que ses mains semblent effleurer de la neige fondue – tapotant ces cendres pour qu’elles viennent toucher l’asphalte. t’as décidé de te réveiller de ton rôle de frère maintenant ? j’en ai ma claque de tes changements d’humeur. laisse moi respirer. j’vis très bien sans toi dans les parages, comme tu as pu le remarquer. peut être que l’ennui se marbre au creux de ses reins et que le manque d’argent, d’attention, de tout, s’aligne en lettres peintes sous son regard et se délavent au fil des jours –
peut-être,
mais elle vibre, haewon.
 



you don't own me

new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15330-haewon-artistic-groovehttp://www.lights-camera-action.org/t15456-justmiahttp://www.lights-camera-action.org/t15882-voxpop_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t15881-vox-pop
Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
ignite ((haewon)) Tumblr_p3n50x8Vlp1rc0qiso7_400

ignite ((haewon)) 2837534775 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3640798837

Messages :
1220

Age :
vingt neuf.

groupe :
HOR:ZON PROJECT (ex nuknd)

rôle dans le groupe :
vocaliste, rappeur, compositeur.

nom de scène :
nero.

avatar :
jaypark.

crédits :
@meow bb.

DC :
hyeji (wdl), sorina (staff), yukhei (ym), seonghwa (staff)

Points :
27


Lun 18 Mai 2020 - 20:22
IGNITE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


le sourire au bord de la lame aiguisée. il ne s'en sert pourtant pas, abandonnant son arme, et ravale ces mots.
c'est inutile.
jiho n'est pas juge. ne le sera jamais.
certainement pas avec elle.

haewon. l'ange tente son envol, s'élance et projette de ses ailes, des bribes de souvenirs que le garçon eut longtemps embrassé. oh non, ce n'est pas à elle que la morale sera faite. l'erreur coule encore là-dessous. elle retient l'homme en ces heures infinies, l'astre rendu à compter ces moutons mélancoliques dans l'espoir de balayer ses insomnies.
mais moins il dort. plus il y pense.
et plus il pense, moins il oublie.
boucle infernale qui tourne et tourne encore dans l'encéphale. et en son centre, haewon. regret éternel et maladresse consument ses actes jusqu'à en dérober tout leurs sens.

et de ces mots, elle fracasse. débris qui valsent en une danse si connue, à présent. même refrain, même mélodie. la rancœur qui chante et porte de sa voix, ce qui se dessine dans cette immense impasse.
silence (la réponse funeste).
de son regard, pourtant, il accepte les blessures. il n'a rien à dire. si ce n'est la reconnaissance d'une vérité qu'il lui offre, volontiers.
et de ce même regard, il tente de percer cette carapace. cherche une faille, un indice lui permettant de le rassurer.
mais c'est bien trop désordonné là-dedans. forteresse de béton, l'accès est complexe.
haewon ne laisse rien transparaître, ou projette, telle une artiste, l'imagination qu'elle désire porter à autrui.en effet, faut dire que t'es pas vraiment du genre bavarde elle est loin, haewon.
si loin qu'il peine à l'effleurer. que j'sois là pour eux, ou pour toi, ça change quoi ? me fais pas croire que tu t'en soucies subitement des années brisées. et ces brisures, ils les piétinèrent.
ce n'est plus que du sable de verre.
irrattrapable.

et il rit.
c'est si faux.
comme s'il ouvrait pour la première fois les yeux sur ce que leur relation était devenue.
si elle avait, seulement, existé.
c'était comme croire à un mensonge.
non, t'as raison. j'suis pitoyable mais il tente, malgré tout, de se racheter. c'est pas à moi de faire le juge. mais me donne pas le mauvais rôle non plus, haewon. il en avait assez. assez de ne pas avoir l'impression de se comprendre, mutuellement.
j'vois ça, t'as l'air d'avoir ta vie sous contrôle sourire, faux. regard fermé, las. l'envie d'abandonner qui frappe, fort. il ne veut plus s'en soucier. mais ne le peut pas. le regret le guette, au loin. jiho a suffisamment déconné, avec elle. avec haeyeon. avec cette famille, quelque peu bancale.
c'était comme tenir sur un fil, en équilibre. le vide appelle, mais il s'accroche, comme il peut, à cet air qui le frôle. leurres toi autant que tu veux. tu crois que tes mensonges dureront combien de temps ?


 
wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11803-yang-jiho-2eme-version#178814http://www.lights-camera-action.org/t8984-yang-jiho-got-malo-in-him#141978http://www.lights-camera-action.org/t19051-yang-ji-ho#253936http://www.lights-camera-action.org/t8986-yang-ji-ho#142031http://www.lights-camera-action.org/t8987-neroism-yang-jiho#142036http://www.lights-camera-action.org/t13707-horzonprojecthttp://www.lights-camera-action.org/t8985-nero-yang-jiho#142029http://www.lights-camera-action.org/t13706-horzon-project#196459
Eun Haewon
new edge
new edge
new edge
Eun Haewon
new edge
ignite ((haewon)) 5a12389e518148b8da65db6c73842ecb7f984f47

ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621

Messages :
254

Age :
20 Y.O, 2311 *ೃ

groupe :
VOX POP *ೃ

rôle dans le groupe :
MAIN SUNSHINE *ೃ

nom de scène :
MIA *ೃ

occupation :
ROOKIE, COMPOSITRICE RÊVEUSE, ARNAQUEUSE PRO, CONQUÉRANTE DE VOS COEURS *ೃ

avatar :
KIM PRETTY DOYEON *ೃ

crédits :
©OVERZONE & ©ASTRA, ©SARASVATI *ೃ

DC :
SIAL'S GUCCI GANG *ೃ

Points :
60


Lun 1 Juin 2020 - 3:00
IGNITE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

— comme de la crasse. comme du goudron qui s’accroche, bafoue les ailes de l’oiseau, souille la pureté du peuple des airs, prive d’une liberté – cette prison liquide, corrosive, qui semble s’imprégner dans les chairs.
comme une tâche que l’on pourrait frotter, frotter si fort que l’essence humaine se mêlerait à l’encre noire, mais que rien n’y ferait, ni ne changerait.
une relation bancale, mal construite, aux fondations englués dans l’argile, subissent chaque glissement de terrain. haewon qui rejète, repousse ; ton visage synonyme d’abandon, d’espoir, de déception – que quelque part, elle ne voudrait qu’aimer.
parfois, dans une tentative presque désespérée, elle voudrait se raccrocher à toi. rappeler ce grand frère qu’elle a toujours cherché comme ultime repère – ce semblant de réalité, cette image sous papier glacé qui ne figure que dans son magazine de vie idéalisé auquel elle n’a jamais eu droit ; ce mensonge.
tétanisée dans sa propre bêtise, elle n’a plus qu’à s’accrocher à ta veste et à sa clope. la mine sombre, déçue, glisse contre l’asphalte – tandis que ses bottines semblent en racler furtivement le sol, à la recherche d’un échappatoire à ton regard. que je sache, ça t’a toujours plutôt bien arrangé le fait que j’sois pas l’genre à causer. résignée, elle finie par glisser son briquet dans sa poche – mauvaise addiction, le genre de prison qu’elle ignore, là encore, préfère se rattacher à ce semblant de liberté qu’elle adore proclamer ; comme la dernière parcelle de son identité gâchée.
et ses yeux se relèvent, roulent dans ses orbites face à ta connerie – la même que la sienne, en un pantone de couleur un peu différent du sien ; le nuancier qui s’étale de manière énigmatique sous son regard. alors elle hoche juste la tête. encaisse. c’est bien, t’as raison. joue au con. comme si elle n’avait pas longtemps cherché son attention – la gamine qui a, depuis quelques années déjà, abandonné la chasse au trésor.
la carte est fausse. truquée.
tout ça pour dire que t’es pas obligé de t’en donner cette peine si t’en as pas grand chose à carrer. tu leur dois rien, ni à moi d’ailleurs. ou peut-être que si. silencieusement, le carnet des doléances s’allonge. sa rancune devient une armure plus épaisse que du béton.

haewon, pourtant, est mauvaise comédienne. derrière ses faux semblants, le chevalier est déjà corrompu de failles et de détresse, à l’image de ces cendres qui s’échouent à ses pieds alors que son doigt tapote pensivement sa clope. le regard fixe sur ton visage qui s’éclate en rire cassé, elle tressaille presque – la note est fausse, si fausse qu’elle résonne en son sein. j’te donne le mauvais rôle ou tu veux juste pas assumer ? elle te scrute un peu, enfonce le clou. peu importe si tu dois être crucifié. tant que tu la regardes. elle.
c’est peut-être pas une vie parfaite. mais c’est la mienne, au moins. plus aux chaines d’un autre, qui avait fini par tout lui prendre. tout lui jeter à la figure. mes pratiques peuvent te sembler discutables, mais elles ont au moins le mérite de me donner de quoi bouffer. elle finit par lâcher le mégot à terre, l’écraser sous sa pompe, alors que ses doigts se retiennent à la rambarde qui s’offre à elle.
elle pourrait tomber.
tu ne la retiendrais pas.
mes autres taffs payent pas assez. j’gagne pas grand chose alors j’fais avec les moyens du bord. et puis j’ai réussi à dégoter quelques combines. ça peut sembler être de l’argent facile mais comme ça j’me débrouille. elle hausse les épaules. c’est peut-être un mauvais choix. mais y’a pas eu grand monde pour lui montrer le chemin à suivre. ou personne qu’elle a souhaité écouter. t’es venu pour quoi au juste, jiho ? j’te suis pas en fait. voir si elle va bien. s’assurer qu’elle sait où dormir. qu’elle est en bonne santé. peu importe. tu peux dire n’importe quoi, au fond, ça lui irait.

 



you don't own me

new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15330-haewon-artistic-groovehttp://www.lights-camera-action.org/t15456-justmiahttp://www.lights-camera-action.org/t15882-voxpop_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t15881-vox-pop
Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Yang Ji Ho
wanderlust entertainment
ignite ((haewon)) Tumblr_p3n50x8Vlp1rc0qiso7_400

ignite ((haewon)) 2837534775 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3543671621 ignite ((haewon)) 3640798837

Messages :
1220

Age :
vingt neuf.

groupe :
HOR:ZON PROJECT (ex nuknd)

rôle dans le groupe :
vocaliste, rappeur, compositeur.

nom de scène :
nero.

avatar :
jaypark.

crédits :
@meow bb.

DC :
hyeji (wdl), sorina (staff), yukhei (ym), seonghwa (staff)

Points :
27


Ven 10 Juil 2020 - 1:20
IGNITE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


les regrets se forgent sous sa peau, creusent davantage leur empire. infrangible royaume dont il ne veut guère être propriétaire. c'est dans ce regard, qu'il y perçoit toutes les fondations. le déni a trop longtemps duré, l'irresponsable se heurte enfin à ses causes d'antan.
haewon, la conséquence de tout un cirque qu'il monta de ses propres mains.
gosse encore immature, vivant sa propre guerre et menant à bout portant ses espoirs du haut de son étendard. guerre cruelle aux victimes imprévues. mais à l'époque, tout était noir. à l'époque, c'était plus facile de haïr. c'était plus facile de distribuer ces rôles fictifs, car l'enfant se sentait trahi. à l'époque, l'enfant voyait le monde comme son bourreau.
c'était un père qu'on lui arracha à un âge si jeune, bien trop jeune pour qu'il puisse comprendre ce que tout ceci sous-entendait, ou pour qu'il puisse faire la part des choses.
c'était une famille qu'on le força à accepter. l'impression de voir cette figure tant aimé s'effacer du tableau. cette même silhouette à présent remplacée par une personne que jiho refusa d'accepter comme paternel.
c'était des sœurs qui fleurirent dans son eden. la somme de cette effroyable mathématique.
le refus était d'autant plus lourd pour ses frêles épaules. égoïsme dans l'âme, ce n'était là que le cri d'un enfant effrayé à l'idée d'être oublié, remplacé à son tour. si sa mère avait pu effacer son père si facilement, qu'en serait-il de lui ?

les temps changent. les gens aussi, haewon. il causait. encore et encore. des paroles sourdes, des paroles n'arrivant guère à percer cette muraille de glace que la cadette s'était forgée. à elle non plus, il ne pouvait pas lui en vouloir. elle menait sa propre guerre, à présent. la rose avait encore besoin de temps avant de déployer ses véritables couleurs. t'as pas l'air de bien comprendre, je crois faux agacement dans sa voix. l'inquiétude qui se sème naturellement. il n'y peut rien. haewon est son inquiétude, en ces heures funestes. la peur au ventre de la voir devenir cette ombre qu'il fut, autrefois. je suis désolé. j'ai des années de retard là-dessus, j'en ai bien conscience mais.. s'il te plaît, laisse-moi me rattraper le soupir qui s'échappait, les mains s'enfouissant un peu plus au fond de ses poches. les mots se retinrent à la frontière, n'osèrent se dévoiler de peur d'attiser le mauvais feu. ce n'était pas de lui dont il était question, après tout. non, c'est pas à moi de juger si ce que tu fais est convenable ou non. tant que t'es heureuse tant qu'elle était en sécurité. voir comment tu t'en sors l'espoir que sa vie était au moins un peu plus ordonné que la sienne. que haewon se portait mieux que ce portrait que leurs parents vendaient volontiers d'elle. t'es pas seule, haewon. qu'importe ce dont tu as besoin, ma porte te sera ouverte


 
wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t11803-yang-jiho-2eme-version#178814http://www.lights-camera-action.org/t8984-yang-jiho-got-malo-in-him#141978http://www.lights-camera-action.org/t19051-yang-ji-ho#253936http://www.lights-camera-action.org/t8986-yang-ji-ho#142031http://www.lights-camera-action.org/t8987-neroism-yang-jiho#142036http://www.lights-camera-action.org/t13707-horzonprojecthttp://www.lights-camera-action.org/t8985-nero-yang-jiho#142029http://www.lights-camera-action.org/t13706-horzon-project#196459
Contenu sponsorisé
 
ignite ((haewon))
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: est :: Why Not