AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks

and i will see you someday again in the clouds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 2140
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 184

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/ En ligne
Message
Sam 30 Juil - 11:21

TENUE † Il pleuvait sur Séoul. C’était une sale journée. Comme depuis quelques jours. On était jeune, mais ça ne voulait pas forcément dire qu’on avait la vie devant nous. On pouvait mourir à tout instant. Et ça on avait tendance à l’oublier bien trop vite. Main sur le visage, je me frottais celui-ci en regardant par la fenêtre de mon studio. Le cœur lourd, les pensées bien loin, je restais un long moment à fixer ce vide. La pluie tomber, les éclairs parsemer le ciel, et le bruit sourd du tonnerre gronder. Je ne faisais rien de constructif. Parce qu’elle était dans mes pensées. Parce que je ne cessais de me préoccuper d’elle depuis sa mort. Sans nouvelle depuis le jour de l’enterrement j’avais peur. Peur qu’elle puisse faire une connerie. Yeux fermés brièvement, je me secouais la tête avant de me détourner et prendre mon téléphone. Pour la énième fois j’appelais sans qu’elle ne décroche. Lasse, je soupirais franchement avant de mettre le téléphone dans ma poche. Quittant le studio, sans même avertir qui que ce soit je quittais l’agence en prenant une des voitures de celle-ci. J’aurais pu prendre le métro, le bus, mais non, je préférais prendre une voiture. Plus rapide, ou pas. Me garant devant l’immeuble je le fixais avant de sortir de l’habitacle et monter les étages. Devant la porte je frappais un coup avant de poser ma main à plat sur celle-ci. « Jinah. C’est moi, ouvre-moi. » Accepter la mort de la personne qu’on aime, je savais que c’était difficile. Une rupture l’était, alors un décès… C’était surement pire que tout. Fermant brièvement les yeux en ayant aucune réponse, je frappais avec force sur la porte. « Jinah ouvre cette foutue porte ! » Et elle savait que je pouvais me montrer violent quand je m’y mettais. Cette porte allait voler en éclat ! Ignorant la voisine qui venait d’ouvrir la porte pour regarder, je cachais mon visage en restant face à la porte dans la pénombre du couloir. Un coup de pied dans la porte, je frappais un peu plus avant de charger la porte en me défonçant l’épaule. Pourquoi les coréens faisaient des portes si épaisses. Frappant la porte à plusieurs reprises, j’attrapais la poignée pour faire bouger la porte avant de reculer d’un coup et me prendre le mur derrière. La porte n’était pas verrouillée… Entrant je la claquais avant de la retrouver dans le salon. « T’aurais pu me répondre. Ça m’aurait évité de me défoncer. » Soupirant, je m’approchais d’elle avant de caresser ses cheveux.





so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 370
Age : 21 ans
groupe : moonlight
rôle dans le groupe : lead rap, sub-dance
occupation : boxeuse à ses heures perdues & parfois parolière
avatar : jo eunae/d.ana from sonamoo
DC : ahn jisoo (fe)
Points : 145

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t992-jo-jinah-paradise-lost http://www.lights-camera-action.org/t993-jo-jinah-you-can-hurt-me-now http://www.lights-camera-action.org/t1013-jo-jinah#56288 http://www.lights-camera-action.org/t1014-jo-jinah
Message
Sam 30 Juil - 22:10

TENUE † Les rideaux sont tirés depuis plusieurs jours déjà et personne ne les a rouverts. La pluie tape de manière régulière contre les carreaux, créant une douce mélodie dans le studio. Vingt-cinq mètres carrés de pénombres et de silence ponctué par le son des gouttes tapant contre la vitre. Ta respiration calme est présente aussi, mais faible en comparaison. La télévision tourne mais le son a été coupé. Tu regardes, absente, les images qui défilent sur l’écran, sans vraiment t’y intéresser. Ton esprit est ailleurs, perdu. Tes yeux ne voient rien d’autre que son sourire, celui que tu n’oublieras jamais et qui pourtant s’estompe doucement de ton esprit. Son sourire magnifique, celui qu’il ne réservait qu’à toi et uniquement toi. Votre bonheur te semblait éternel, sans fin, invisible. La vie s’offrait à vous. Ta réussite puis la sienne, votre vie, ensemble, votre famille, votre épanouissement, à deux. Et cette chienne vous a rappelé, t’as rappelé, que le bonheur est, au final, bien trop éphémère.

Deux semaines que tu vis dans une sorte de coma éveillé, que tout ce qui se passe autour de toi ne t’atteint pas vraiment, te dépasse sans te heurter. La vie continue, autour de toi, mais la tienne n’est plus. Elle est partie avec lui, quand il t’a quitté à travers cet accident qui lui a coûté la vie. Une larme roule sur ta joue et tes bras se resserrent autour de tes jambes déjà bien collées contre ta poitrine, ton corps enfoncé dans votre sofa. Votre appartement te semble si froid depuis qu’il est parti. Ta vie te semble si fade depuis qu’il n’est plus là. Ton téléphone vibre presque continuellement. Des amis, des membres du staff de l’agence, ton manager, ta grand-mère. Mais tu ne réponds à personne, tu ne veux entendre personne, ne veux voir personne. Ils te disent qu’ils te comprennent mais personne ne peut comprendre ce que tu ressens.

On frappe à ta porte mais tu sais déjà que tu n’iras pas ouvrir. Tu es presque certaine de savoir qui se trouve derrière et la voix te demandant d’ouvrir ne fait que confirmer tes soupçons. Byuntae. Tu n’iras pas lui ouvrir la porte. De toute façon, elle n’est même pas verrouillée. N’importe qui peut entrer sans que tu aies seulement besoin de te lever du sofa. Tu attends encore quelques minutes et la porte s’ouvre avec fracas, laissant le jeune homme pénétrer dans ton cocon de solitude. Tu restes silencieuse lorsqu’il ferme la porte derrière lui et commence à te parler avant de caresser tes cheveux. « Désolé » chuchotes-tu, certaine qu’il t’entendrait. Le regard dans le vide, tu ne bouges que pour venir essuyer cette larme ayant glissée sur ta joue. « J’espère que tu ne t’es pas trop fait mal » continues-tu avant de finalement tourner ton regard vers lui. Tu devrais avoir honte de l’état de votre, de ton appartement. Le ménage n’a pas été fait depuis deux semaines et des paquets de gâteaux et bouteilles d’eau vide trainent à tes pieds. Tu ne manges pas plus que nécessaire, ne bois pas plus que nécessaire, prends uniquement une douche par jour et ne te lève que pour aller aux toilettes. C’est devenu ton quotidien.
 



ps: je me suis laissée emporter pour ce début, j'suis désolé
ps2: la tenue est sans les chaussons/chaussures dégueu
ps3: elle a les cheveux blonds au moment du flashback, mais du coup avec de grosses racines noires bien apparentes
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2140
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 184

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/ En ligne
Message
Dim 31 Juil - 11:17

TENUE † La mort c’était pour toujours. On né pour mourir, c’est le deal, c’est comme ça. On ne nous demandait pas notre avis, quand on prenait conscience réellement de notre vie, qu’on grandissait, on apprenait alors qu’il fallait mourir un jour. Le plus tard possible. Malheureusement tous les jours dans ce monde, des gens crevaient à tout âge. Parfois trop jeune, parfois injustement, mais dans tous les cas il fallait faire avec. On n’avait pas le choix. Personne n’avait encore trouvé le moyen de faire revenir les morts à la vie. Une vie après la mort ? C’est ce que tout le monde voulait croire, grâce ou à cause de la religion, qui prône la vie après la mort. Une sorte de renaissance. Peut-être était-ce vrai. Après tout nous existions bien, alors il y avait peut-être quelque chose après la mort. Ou alors on ne s’en souvenait pas quand on renaissait. On n’aura jamais la réponse. Sauf peut-être à notre mort. Dans tous les cas, ceux qui restent sur terre après la mort d’un être cher, sont ceux qui souffrent le plus. Ceux qui doivent panser leur blessure et aller de l’avant. C’est ça, la pire chose qui soit. Parce que quand on est mort. On ne ressent plus rien. C’est bien pour ça que j’étais là, pour l’aider, pour pouvoir la faire avancer dans son deuil qui semblait être plus qu’horrible. Perdre l’être cher n’avait jamais été facile. « Désolé » Je souriais doucement en m’accroupissant pour être à sa hauteur. Elle avait une sale mine. L’odeur dans l’appartement n’était pas des plus excitants, mais au moins, elle prenait un tant soit peu d’elle. Elle avait tout de même minci, des traits marqués à force de pleurer. La tristesse la rongeait. « J’espère que tu ne t’es pas trop fait mal » Fronçant les sourcils, je l’observais quelques instants, silencieusement avant de fourrager ses cheveux. « Ne t’inquiète pas pour moi idiote. » Je lui donnais une faible pichenette sur le front en soupirant. « Préoccupe-toi de toi avant. » Parce que t’es dans un sale état. Soupirant, je me relevais pour ouvrir une fenêtre et aérer cette pièce. « J’suis sûr tu te nourris de ramyuns et de kimchi. Et encore. » Je soupirais longuement en faisant le tour rapidement du petit appartement. « Tu veux qu’on aille marcher un peu ? D’une ça te fera prendre l’air, deux t’as besoin de bouger avant de te transformer en robot et de trois. » Je me tournais vers elle pour la fixer. « Tu peux pas dire non à oppa. » Je lui fis un grand sourire un peu débile pour la faire sourire.



Que des ps Mais merci pour la précision ♥ Et ne t'inquiète pas pour la longueur




so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 370
Age : 21 ans
groupe : moonlight
rôle dans le groupe : lead rap, sub-dance
occupation : boxeuse à ses heures perdues & parfois parolière
avatar : jo eunae/d.ana from sonamoo
DC : ahn jisoo (fe)
Points : 145

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t992-jo-jinah-paradise-lost http://www.lights-camera-action.org/t993-jo-jinah-you-can-hurt-me-now http://www.lights-camera-action.org/t1013-jo-jinah#56288 http://www.lights-camera-action.org/t1014-jo-jinah
Message
Mar 2 Aoû - 21:37

TENUE † La télévision tourne encore en sourdine quand il entre dans la pièce. C’est d’ailleurs la seule source de lumière dans ton logement, le rendant tristounet. Il s’accroupit à ta hauteur pour pouvoir te regarder dans les yeux. Il te réplique de ne pas s’inquiéter pour lui suivit d’une petite pichenette sur ton front, pichenette qui te fait t’enfoncer un peu plus dans le canapé. Tu es désolé pour lui qu’il ait à toucher ton visage surement dégueulasse et tes cheveux infects. Prendre soin de toi n’est plus ta priorité actuellement. Pleurer toute la journée y ressemble plus. Il t’abandonne pour aller ouvrir la fenêtre, histoire d’aérer ton studio qui doit presque sentir le moisi depuis. Doucement tu déplies tes jambes avant de poser tes pieds au sol. Tes yeux baladent dans le studio, se posant rapidement, tour à tour, sur les paquets vides, les bouteilles vides, les miettes. Déplorable. Tu te lèves enfin pour commencer à ramasser les paquets vides. C’est honteux de laisser quelqu’un entrer chez toi alors que tu n’as rien nettoyé depuis des jours. Ta grand-mère aurait terriblement honte de toi. « Des gâteaux et de l’eau » lui réponds-tu, sans oser lui avouer que tu n’as même pas le courage de faire cuire quoi que ce soit. C’est loin d’être bon pour le régime que t’imposes l’agence mais tu sens bien en t’habillant après ta douche que tu as perdu du poids en deux semaines.

Tu ne peux t’empêcher de laisser échapper un faible rire à la dernière réplique de ton ami. Tu ne peux pas dire non à oppa. Tu n’as pas ris depuis l’appel de l’hôpital. Tu pensais même ne plus jamais rire, à vrai dire. « Je pense pas que sortir dans cet état-là soit une très bonne idée » dis-tu doucement, ramassant d’autres paquets de gâteaux avant de te trainer lentement vers la poubelle de la cuisine, déjà fort pleine. « En plus il pleut » dis-tu sur un ton neutre. Tu adores la pluie, là n’est pas le problème. C’est surtout les souvenirs que tu as avec lui, sous des pluies torrentielles, qui t’effraies. Les voir revenir, au milieu de la rue, et finir par t’effondrer en larmes devant Byuntae. Ridicule.  

 

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2140
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 184

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/ En ligne
Message
Mer 3 Aoû - 17:15

TENUE « Des gâteaux et de l’eau » C’était pire que des ramyuns et du kimchi… Son corps n’allait pas suivre bien longtemps. Déjà qu’elle était maigre comme un coucou, si en plus elle en mangeait pas de façon saine elle allait se retrouver à l’hôpital, avec une perfusion au bras pour malnutrition. Soupirant de façon inaudible, histoire qu’elle ne voit pas à quel point ça pouvait m’agacer mais aussi car j’étais inquiet, je la fixais. Trop chétive. Trop fragile. Elle devait reprendre du poil de la bête. « Ce n’est pas un repas ça… » Comme si elle ne le savait pas. Soupirant, je fouillais un peu les placards de la cuisine. A quoi je m’attendais mon dieu. L’entendre doucement rire me fit un peu sourire. Au moins, elle n’avait pas totalement perdu son rire. C’est qu’il y avait un espoir. De pouvoir rapidement la sortir de ce mutisme de cet isolement bien trop important. « Je pense pas que sortir dans cet état-là soit une très bonne idée » Je me tournais vers elle, en la fixant. Pourquoi elle ne voulait pas sortir ? Dans cet état-là ? Le sien ? On s’en foutait. Même si c’est vrai qu’on aurait dit un verre près à se casser. « En plus il pleut » Ah oui. La pluie. Soupirant, cette fois, fortement, je vins m’asseoir près d’elle en le fixant. « Ok, on ne va pas sortir manquerait plus que tu choppes une pneumonie. » Avec la chance qu’on avait en ce moment. Non merci. Passant une main sur mon visage je sortis mon téléphone de ma poche. « J’sais pas toi, mais moi je crève la dalle. » Comme d’habitude, alors j’allais bien commander à bouffer. Les odeurs lui donneront surement faim. Si ça pouvait la motiver un tant soit peu alors c’est tout ce qui comptait. Appelant pour commander quelques plats, je raccrochais bien rapidement avant de la regarder et regarder l’appartement. « Tu comptes rester ici combien de temps ? Tu n’as pas mal au cul de rester assise ? » J’avais jamais mâché mes mots, c’est pas maintenant que j’allais le faire. « Tu comptes abandonner ton rêve ? » J’allais dans le vif du sujet, mais il fallait aussi la remuer.





so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 370
Age : 21 ans
groupe : moonlight
rôle dans le groupe : lead rap, sub-dance
occupation : boxeuse à ses heures perdues & parfois parolière
avatar : jo eunae/d.ana from sonamoo
DC : ahn jisoo (fe)
Points : 145

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t992-jo-jinah-paradise-lost http://www.lights-camera-action.org/t993-jo-jinah-you-can-hurt-me-now http://www.lights-camera-action.org/t1013-jo-jinah#56288 http://www.lights-camera-action.org/t1014-jo-jinah
Message
Jeu 11 Aoû - 22:30

TENUE † Tu ne manges plus depuis que tu es revenue de chez ta grand-mère, depuis qu’il a été enterré auprès du reste de sa famille. Là-bas tu te forçais pour faire bonne figure mais ici, personne n’est là pour te juger, te surveiller. C’est pas un repas, tu l’entends dire. Tu le sais bien, jamais tu n’aurais mangé qu’un demi paquet de gâteaux pour repas avant, jamais. Mais tu n’as plus la force de te lever et de cuisiner comme tu le faisais avant, avec lui, pour lui. Chaque geste, chaque minute passée dans votre kitchenette avait un sens avant.

Tu ne peux pas sortir dans un état pareil. Tes racines brunes doivent facilement faire dix bons centimètres et tes cheveux sont plus que sales. Sans même parler de ta tenue et de ton visage ensommeillé. Les paquets de gâteaux vides mis à la poubelle, tu restes debout, immobile, à le regarder tourner dans ton petit appartement. Il sort son portable de sa poche en te disant qu’il a faim. Tu hausses les épaules, lui faisant comprendre qu’il peut commander à manger, que tu ne t’en préoccupes pas vraiment. Doucement, tu retournes t’assoir sur le canapé, te serrant contre un accoudoir avant de remonter tes jambes contre ta poitrine. Il te demande alors combien de temps tu comptes rester ici, enfermée dans ta solitude. « Je sais pas » chuchotes-tu. Tu n’as plus que quelques jours de congés accordés par l’agence par rapport à ta situation, il faudra bien que tu te décides à y retourner, à y remettre les pieds pour reprendre l’entrainement. Et puis le coup de grâce. Vas-tu abandonner ton rêve. « Ça a jamais été MON rêve. C’était le sien. J’ai toujours fait ça pour lui ! » dis-tu, ta voix beaucoup plus nette qu’avant. « J’ai jamais demandé à devenir trainee, à passer mes jours dans une salle d’entrainement avec des gamines de seize ans. C’est pour lui que j’ai passé l’audition ! » éclates-tu, ta voix tremblant légèrement sur la fin. « J’ai toujours fait ça pour lui et il est même plus là » finis-tu avant de laisser tes larmes s’échapper et d’enfouir ton visage dans tes jambes, te cachant de la vue de ton ami.
 

 

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2140
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 184

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/ En ligne
Message
Lun 15 Aoû - 15:58

TENUE « Ça a jamais été MON rêve. C’était le sien. J’ai toujours fait ça pour lui ! » J’inspirais longuement en la regardant. Qu’est-ce que je pouvais dire dans ce genre de moment ? Elle avait réalisé son rêve ? Et donc ? C’était une belle connerie. Réaliser le rêve des autres, n’amenait à rien. Il fallait vivre sa propre vie. Il n’y a que comme ça que l’on peut être serein et surtout se sentir bien. « J’ai jamais demandé à devenir trainee, à passer mes jours dans une salle d’entrainement avec des gamines de seize ans. C’est pour lui que j’ai passé l’audition ! » Me frottant le visage, je sorti un paquet de clope pour m’en allumer une. Cherchant un cendrier, je le posais sur la table basse du salon avant de m’asseoir à nouveau et la regarder. « J’ai toujours fait ça pour lui et il est même plus là  » Reniflant, un sourire se logea sur mon visage. Petit mais visible. « Alors quoi ? Tu vas lui en vouloir maintenant qu’il n’est plus là pour ce que tu es en train de faire ? » J’étais peut-être un peu trop brute, mais je n’aimais pas y aller par quatre chemins. « Jinah. Il n’est plus là. Mais tu ne peux pas lui en vouloir. Ni t’en vouloir. C’était son rêve, tu as accepté de le réaliser. » Il ne l’avait pas forcé que je sache. Ou alors je n’étais pas au courant. « Vis pour lui. Il n’est plus là. Je ne te dis pas de vivre sa vie. Mais. Garde une part de lui en toi. Soit forte et je suis sûr que de là où il est, il sera content de voir que tu t’en sors. » Entendant sonner, je me levais, gardant la clope entre mes lippes. La bouffe était là. Tendant plusieurs billets, je claquais la porte avant de tout poser devant elle l’air de rien. Déballant afin que l’odeur de la nourriture vienne lui chatouiller les narines. « Tu devrais pas baisser les bras. Beaucoup tuerait pour être à ta place alors qu’ils s’entrainent depuis x temps. Jinah. Ecoute, je sais que tu es à fleur de peau mais il faut te reprendre en main. Il n’aimerait pas te voir comme ça. »





so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 370
Age : 21 ans
groupe : moonlight
rôle dans le groupe : lead rap, sub-dance
occupation : boxeuse à ses heures perdues & parfois parolière
avatar : jo eunae/d.ana from sonamoo
DC : ahn jisoo (fe)
Points : 145

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t992-jo-jinah-paradise-lost http://www.lights-camera-action.org/t993-jo-jinah-you-can-hurt-me-now http://www.lights-camera-action.org/t1013-jo-jinah#56288 http://www.lights-camera-action.org/t1014-jo-jinah
Message
Ven 23 Sep - 21:51

TENUE † « Alors quoi ? Tu vas lui en vouloir maintenant qu’il n’est plus là pour ce que tu es en train de faire ? » Ton visage toujours entre tes jambes, sa réponse te prend au dépourvu. Tu ne pensais pas qu’il dirait une chose pareille. En vouloir à l’homme de ta vie alors qu’il n’est plus là ? Comment est-ce que tu pourrais seulement lui en vouloir ? C’est impossible. Tu relèves lentement la tête, les yeux écarquillés. « Jinah. Il n’est plus là. Mais tu ne peux pas lui en vouloir. Ni t’en vouloir. C’était son rêve, tu as accepté de le réaliser. » C’est vrai, c’était son rêve mais si tu en es là aujourd’hui, c’est aussi parce que tu as signé pour ça, pour réaliser son rêve et le rendre à le fois heureux et fier. Tu voulais briller pour lui, à l’origine. « Vis pour lui. Il n’est plus là. Je ne te dis pas de vivre sa vie. Mais. Garde une part de lui en toi. Soit forte et je suis sûr que de là où il est, il sera content de voir que tu t’en sors. » Vivre pour lui. Ça te semble si dur d’y penser, alors le faire ! Comment est-ce que tu peux vivre et t’épanouir dans un monde où il n’est pas à tes côtés. Tu laisses tes larmes couler, silencieusement, alors qu’il va ouvrir au livreur avant de venir tout poser sur la table basse devant toi. Les odeurs atteignent tes narines et tu ne peux pas lutter contre ton ventre qui commence à gronder doucement. « Tu devrais pas baisser les bras. Beaucoup tuerait pour être à ta place alors qu’ils s’entrainent depuis x temps. Jinah. Ecoute, je sais que tu es à fleur de peau mais il faut te reprendre en main. Il n’aimerait pas te voir comme ça. » Tu soupires, effaçant les larmes de tes joues avant de frotter tes yeux doucement. Il a raison, sur toute la ligne, tu ne peux pas le nier. « Je baisserais pas les bras. Mais j’ai du mal à imaginer qu’un jour, peut-être, je ferais mes débuts et qu’il ne sera pas là pour le voir, vraiment » murmures-tu, essayant d’adopter une voix neutre et de ne plus craquer. « C’est dur d’imaginer que, si un jour ça arrive, je remporterais des prix sans qu’on puisse le fêter tous les deux » dis-tu en soupirant avant de t’assoir en tailleur. « J’arrive pas à me projeter sans lui, à imaginer qu’il ne sera plus jamais là. » Ta voix se brise doucement. « Comment je vais faire, sans lui ? Comment je vais faire quand j’aurais mes moments de doute, que je paniquerais à l’idée de monter sur scène, à l’idée de devoir tourner une émission ? » La panique s’empare alors de toi. Comment est-ce que tu vas faire pour supporter la pression s’il n’est plus là pour toi ? Comment ?
 



j'suis tellement désolé pour le temps de réponse
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2140
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 184

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/ En ligne
Message
Mar 4 Oct - 14:38

TENUE « Je baisserais pas les bras. Mais j’ai du mal à imaginer qu’un jour, peut-être, je ferais mes débuts et qu’il ne sera pas là pour le voir, vraiment » Ca ne devait pas être facile à vivre. Je ne pouvais pas dire que je comprenais. Parce que je ne comprenais pas. Je n’avais jamais perdu quelqu’un de la sorte. Rompre ? Non. La personne n’était pas morte. C’était pire que tout. Elle ne le reverrait jamais. C’était loin d’être pareil. Bien au contraire… Je ne pouvais pas imaginer le mal-être qu’elle pouvait ressentir dans son cœur. « C’est dur d’imaginer que, si un jour ça arrive, je remporterais des prix sans qu’on puisse le fêter tous les deux » ses paroles étaient tristes, que pouvais-je faire pour qu’elle ne cesse de déprimer ? Moi-même je ne le savais pas. Je n’étais pas un expert pour ça. Bien au contraire. J’étais le genre de mec sans tact… Trop brute… « J’arrive pas à me projeter sans lui, à imaginer qu’il ne sera plus jamais là. » Une de mes mains se posait doucement sur son épaule pour la caresser tendrement. « Comment je vais faire, sans lui ? Comment je vais faire quand j’aurais mes moments de doute, que je paniquerais à l’idée de monter sur scène, à l’idée de devoir tourner une émission ? » Soupirant doucement, je me rapprochais d’elle pour la prendre dans mes bras. Main dans le dos, je caressais doucement dans un effort de réconfort. « Si tu as besoin d’aider dans tes moments de doutes, je suis là. Je ne suis pas lui, mais je saurais être ton oreille et ton épaule si besoin Jinah. » Marmonnai-je doucement en fourrageant ses cheveux. « Je ne te laisserai pas seule. Tu peux compter sur moi. Ça sera difficile, mais je serai présent pour toi quand t’en auras besoin. » Un coup de fil, n’importe quoi, et je serais présent avec elle, c’était pas bien compliqué et je pouvais aisément faire ça pour elle. Et pour lui, même s’il n’était plus de ce monde. « Sauf si tu veux pas de moi. Mais même si tu ne veux pas de moi, je viendrais t’embêter. » Je lui pinçais la joue avant de la repousser doucement pour la taquiner. « Allez. Souris-moi un peu. » pour la motiver, je lui fis un franc sourire.



T'inquiète pas




so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

and i will see you someday again in the clouds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks-