nocturnes — ((junsu))

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation offerte
Voir le deal

 

 nocturnes — ((junsu))

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Im Jacob
new edge
new edge
new edge
Im Jacob
new edge
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_pgv4bnHAyb1ws95a3o1_540

nocturnes — ((junsu)) 3543671621 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837

Messages :
210

Age :
21 y.o (int.) ; 22 y.o (kr) (300499)

groupe :
flying to wonderland (ftw)

rôle dans le groupe :
lead guitare, vocaliste. idiot, 1/2 casse-cou line.

nom de scène :
jacobbogossdu48 ((jake))

occupation :
"idol", chacal ; « avoir l’air triste » d’après junsu.

avatar :
mark youthinkyabigboi lee

crédits :
ozzman (avatar) ; sial (signature)

DC :
rose’s garden ((gabriel, hyunbin, yijun, eunwoo, hajoon, sunan, yue, eiji))

Points :
33


Ven 17 Jan - 17:13






nocturnes

Ce sont les seules qui comptent, lorsqu’elles résonnent ainsi sous mes doigts. C’est une sensation presque jouissive alors que j’m’éclate le bout des doigts déjà cornés à presser les cordes métallisées. Et mon pied bat la mesure au fur et à mesure des accords, et ma tête remue en accord avec le mouvement de mes lèvres qui s’étirent au fil des paroles. Si je ne sais presque plus ce que je chante, j’aime le chanter, j’aime faire vibrer ma voix aussi fort que le son de ma guitare qui s’éveille sous mes doigts, vibre comme moi seul peut la faire vibrer. Pourtant mon attention n’est pas sienne toute entière, puisque mes yeux naviguent de mes doigts à lui, à Junsu qui danse au milieu du salon, là où devrait d’ordinaire se trouver une table basse qu’on a reléguée au mur. Ça m’impressionne que cette capacité à faire du beau avec le mouvement, moi qui suis raide comme un manche, et ne suis pas fichu de coordonner mes mouvements pitoyables.

On pourrait dire que c’est la colocation parfaite. Là où ma grand-mère râlait autre fois de mes sessions de guitare nocturnes, il s’y joint dans la danse, et ces moments illuminent mes insomnies, m’éloignent de leurs tourments. Lorsque mes rêves se perfusent de figures effrayantes et de souvenirs innommables, je me saisis du manche de ma guitare et je viens ici, j’efface les mauvais rêves de quelques accords magiques, et s’il me rejoint, alors tout est oublié. N’avez-vous jamais vu le visage de la passion ? Nous en sommes sûrement une assez fidèle représentation, nous, qui nous versons à ces activités chéries jusqu’aux heures les plus tardives. Ici, on rythme la nuit et les heures de quelques accords, qu’ils soient joués ou dansés. Ça chasse les mines tristes, ça tue la torpeur des insomnies, et c’est tout simplement plaisant. Je ne sais pas si Junsu a le sommeil aussi chaotique que le mien, pour être honnête. J’apprécie simplement sa compagnie dans ce genre de moments. Pourtant, il faut bien que j’interrompe quelques instants ce concert privatif, puisque résonnent finalement les derniers accords de la chanson, puisque je n’ai aucune idée de ce que sera la prochaine. Alors j’allume une cigarette pour meubler le silence, balance le briquet et mon paquet sur l'autre bout du canapé, et je le regarde tout en tirant à moi le cendrier.

Comment tu fais pour improviser comme ça ? Je t’envie. Moi je sais pas danser même quand on me donne une chorégraphie.

Et je ricane, avale une bouffée de fumée grise que je recrache par le nez, pour le style, par habitude. Je me dis qu’Alex aurait roulé des yeux, j’efface cette pensée d’une nouvelle bouffée.

T’as des requêtes pour la prochaine chanson ? J’ai pas d’idées, mais j’suis toujours pas fatigué.

Jamais fatigué, je dormirais demain, j’ai toute ma vie pour dormir, toute ma vie pour jouer, aussi, pourtant je le fais comme s’il ne me restait que cette nuit.

(c) SIAL ; icons kwaiinekoj


new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15499-mismatch-jacob#218675http://www.lights-camera-action.org/t15502-supermassive-black-hole-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t18613-im-jacob#248471http://www.lights-camera-action.org/t15503-jacob-imhttp://www.lights-camera-action.org/t15504-notawerewolf-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t17088-ftw_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t17131-jacob-flying-to-wonderland#241813http://www.lights-camera-action.org/t17087-flying-to-wonderland-ftw
Nam Jun Su
staff
staff
staff
Nam Jun Su
staff
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_plz3ayTYsO1uzyr9qo5_540

nocturnes — ((junsu)) 2837534775 nocturnes — ((junsu)) 3543671621

Messages :
946

Age :
19 ans (140600)

nom de scène :
spring

occupation :
backdancer

avatar :
lee chan (dino - svt)

crédits :
me'ow

DC :
do minoh, jung jiwon, oh jaesun, kim kyung, shimizu ren, liu taejoon, jeong suhee, kang jesse

Points :
196

nocturnes — ((junsu)) GYqgHdg

Ven 17 Jan - 19:41






nocturnes

Tout en rythme, ma main brisa le ciel invisible qui s’élevait au-dessus de ma tête, jointe dans l’instant par sa jumelle avec laquelle elle se lia. Seconde par seconde, j’improvisai, en chœur avec les accords, sans savoir si je domptais la musique ou si c’était le contraire. C’était ça, l’équilibre, l’harmonie du corps et du son, la danse, cette passion pour laquelle je vivais depuis mes plus tendres années. J’en oubliais tout : absorbés par les notes s’effaçaient les bruits de la ville, les pas des voisins qui marchaient à l’étage ; les voix sur le palier ne m’atteignaient plus. Il n’y avait que cette musique, ces accords, la voix sensuelle, presque sauvage, de la guitare de Jacob. C’était comme un rituel, un ballet d’oiseaux de nuit : L’un jouait, l’autre dansait, quand s’étaient évanouies les dernières lueurs du jour. Pantin désarticulé, je laissais l’inspiration poser sur chaque note un mouvement nouveau, respirant calmement pour ne pas m’essouffler, quand le rythme m’en laissait encore la chance.

Il n’y avait qu’un moment où cessait cette parfaite symbiose. Le moment où la réalité reprenait le pas sur le rêve, que la musique laissait place aux bruits et que je reprenais conscience de la présence de Jacob, sans qui la bulle n’aurait jamais existé. Je restai debout en silence, les yeux posés sur lui, jusqu’à ce que ses propos viennent fendre mes lèvres d’un large sourire. « C’est une question d’habitude. » Presque dix-sept ans que je dansais, à se demander si danser n’était pas devenu synonyme de vivre. « Puis quand tu joues des choses que t’as déjà joué, je me souviens des accords et du rythme, c’est plus facile. Tu finiras par y arriver aussi. » Je restai debout pendant qu’il fumait, m’éloignant de quelques pas pour ne pas subir cette fumée âcre que je détestais.  

Incapable de rester sans bouger, je tournoyais sur moi-même quand j’entendis sa question. Je reposai les yeux sur lui, pensif. « Hm… Tu connais les accords de Paint Me des Eden ? » Une chanson douce, au rythme plutôt lent. J’aimais l’énergie autant que la douceur, les droites et les courbes. Toutes pouvaient s’associer, se mêler en harmonie. Je n’avais pas envie de dormir, mais de le prouver, à moi-même comme aux mondes. « Sinon, quelque chose de lent. » Un rire fila entre mes lèvres. « Avec un peu de chance, ça nous bercera. Il se fait tard. » Et je me couche d’ordinaire plus tôt, à l’exception des soirs où, comme aujourd’hui, j’ai bien trop d’énergie à donner.


(c) SIAL ; icons kwaiinekoj


staff
http://www.lights-camera-action.org/t14880-jun-su#207562http://www.lights-camera-action.org/t14916-nam-jun-su#209707http://www.lights-camera-action.org/t14944-nam-jun-su#208322
Im Jacob
new edge
new edge
new edge
Im Jacob
new edge
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_pgv4bnHAyb1ws95a3o1_540

nocturnes — ((junsu)) 3543671621 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837

Messages :
210

Age :
21 y.o (int.) ; 22 y.o (kr) (300499)

groupe :
flying to wonderland (ftw)

rôle dans le groupe :
lead guitare, vocaliste. idiot, 1/2 casse-cou line.

nom de scène :
jacobbogossdu48 ((jake))

occupation :
"idol", chacal ; « avoir l’air triste » d’après junsu.

avatar :
mark youthinkyabigboi lee

crédits :
ozzman (avatar) ; sial (signature)

DC :
rose’s garden ((gabriel, hyunbin, yijun, eunwoo, hajoon, sunan, yue, eiji))

Points :
33


Dim 19 Jan - 2:36






nocturnes

Il est étrange de retrouver ce semblant de silence. La pièce semble vide après avoir été emplie par le son de ma guitare, de ses pas sur le solde. Cette quiétude a un petit quelque chose d’apaisant, pourtant, je la brise d’un son de briquet, de quelques mots, compliments. Parce que je ne comprends pas comment accéder à cette fluidité de mouvement, parce qu’il m’impressionne, Junsu. Il me fait l’effet de la plume, portée par la brise des notes sans aucun effort, tourbillonne avec naturel dans la pièce sans jamais sembler liée au sol avant la dernière note ; et je me régale de cette vision autant que je l’envie, sans réellement en verdir. Danser n’est pas une fin en soit, une simple obligation à laquelle je dois me plier sans enthousiasme. Seulement, j’aimerais m’épargner la colère de ces chorégraphes de l’agence, en me disant que tout aurait été plus simple si, comme lui, je semblais avoir été bâti pour ça.

J’ai l’impression que je m’y ferais jamais. Je suis pas fait pour ça, vraiment...je désespère tous les profs de danse qui passent sur mon chemin.

Et je ris, goguenard, ça fait s’enfuir de mes lèvres un peu de fumée.

J’ai comme un doute sur la fin de ta phrase - pour citer l’un de mes profs de danse, justement, j’ai vraisemblablement ‘un vrai balais dans le cul’.

Les yeux levés au ciel, parce que je trouve ça un peu abstrait, parce que j’ai encore demain pour m’en soucier. Là, maintenant, j’ai simplement envie de jouer, lorsqu’il n’y a rien de mieux au monde que de martyriser les cordes de ma guitare, première victime de chacune de mes crises, de mes insomnies, de mes joies, de chaque émoi qu’elle supporte en chanson, fidèle à moi depuis des années.

Et j’écoute Junsu tout en tentant de me remémorer les accords de la chanson citée, me saisissant de mon téléphone pour demander à Internet de me rappeler les quelques que j’aurais pu oublier.

Alors ouais attends, j’suis plus sûr d’un truc…

L’oreille distraite pour lui, toute à mon instrument, je gratte sur ma guitare quelques notes accélérées, fredonne la mélodie ; quelques secondes pour me resituer.

Ok, j’me souviens - je l’avais apprise quand elle est sortie. J’aime beaucoup cette chanson ! Ça m’a donné envie d’apprendre le piano.

Ce que je n’ai toujours pas fait. Fidélité à ma guitare, manque de temps, confort de ce que je connais déjà, qui sait. Alors, je garde à mes côtés cette bonne vieille amie de bois, que je suis d’ailleurs prêt à encore solliciter, laissant tomber ma cigarette dans la bouteille vide qui traîne sur la table basse.

Si tard que ça ? J’ai pas fait très attention à l’heure, pour être honnête…t’façon, j’arrive pas à dormir.

Satanées insomnies. Je les balaie d’un geste de tête, de mes doigts qui prennent position sur les cordes. Mes yeux rivés à lui lui demandent la permission de commencer, s’attendent à le voir prêt.


(c) SIAL ; icons kwaiinekoj


new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15499-mismatch-jacob#218675http://www.lights-camera-action.org/t15502-supermassive-black-hole-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t18613-im-jacob#248471http://www.lights-camera-action.org/t15503-jacob-imhttp://www.lights-camera-action.org/t15504-notawerewolf-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t17088-ftw_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t17131-jacob-flying-to-wonderland#241813http://www.lights-camera-action.org/t17087-flying-to-wonderland-ftw
Nam Jun Su
staff
staff
staff
Nam Jun Su
staff
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_plz3ayTYsO1uzyr9qo5_540

nocturnes — ((junsu)) 2837534775 nocturnes — ((junsu)) 3543671621

Messages :
946

Age :
19 ans (140600)

nom de scène :
spring

occupation :
backdancer

avatar :
lee chan (dino - svt)

crédits :
me'ow

DC :
do minoh, jung jiwon, oh jaesun, kim kyung, shimizu ren, liu taejoon, jeong suhee, kang jesse

Points :
196

nocturnes — ((junsu)) GYqgHdg

Mer 22 Jan - 14:34






nocturnes

La danse n’avait jamais été un paisible animal que chacun domptait sans problème. La danse, comme chaque partie de l’art, demandait du travail, de la pratique. Comme pour la voix que le chanteur polissait sans relâche, le danseur devait prendre soin de son corps, aiguiser ses réflexes et faire attention à ne jamais se blesser, au risque de quoi ses efforts seraient longuement compromis. On ne réparait pas un muscle déchiré comme on buvait une tasse de thé bien chaud au citron. Chaque entorse, chaque blessure laissait des marques parfois irréversibles. Pour toutes ces raisons, je comprenais que certaines rechignent à danser. Tout le monde n’avait pas la même facilité à travailler, ni la même envie. Les affinités étaient une affaire de goût, et je n’étais pas en mesure d’en juger.

« Tant que tu fais ce qu’ils te demandent, c’est le principal. » Je ris doucement. « Et j’essaierai de ne pas trop te juger, quand tu auras débuté. » Décochant un clin d’œil à Jacob, je gardai mon sourire espiègle aux lèvres. « D’ailleurs, il y a du nouveau ? »

Qu’il débute ou non, cela m’importait peu, en vérité : je n’étais pas dérangé par les airs de guitare qui flottaient dans l’appartement à la nuit tombée. Je me moquais de savoir si Jacob allait dormir au milieu de la nuit parce qu’il était si passionné par ses cordes et sa musique qu’il en oubliait l’heure. Au contraire, cette passion, je l’admirais. Je me reconnaissais dans cette attitude, dans cet oubli du monde qui survenait lorsqu’on ne faisait qu’un avec la chose qu’on aimait le plus faire. Mais encore une fois, je m’égare.

Quand je reconnais les accords, je souris, satisfait. « Tu devrais, je suis sûr que ça t’irait bien ! » Je ne pus m’empêcher de rire. « Ça enlèverait un peu de ton côté rebelle déjanté, mais ça t’irait bien. » Et ça, j’en étais persuadé.

Je ris doucement. « Oui, j’ai vu l’heure juste avant. Il est 2 heures. » Déjà deux heures. « Si je travaillais pas je m’en moquerais un peu, mais faudra que je me lève avant 10 heures. » Ce qui en soit, me laissait encore huit heures de sommeil. De quoi me souciais-je donc ? Je reposai les yeux sur Jacob pour lui donner le signal, après avoir repris position. « Vas-y. » Et quand il commença à jouer, mes mouvements vinrent se greffer à la musique que je connaissais par cœur. Je connaissais les rythmes, les enchaînements. Je connaissais le moment précis où le refrain se substituait au couplet. En douceur, encore et toujours. Dans ma bulle à nouveau.

À la fin de la chanson, je me redressai en souriant. J’aurais pu passer la nuit entière à danser. « Merci ! » Et je souris encore, puis, saisit par une pensée soudaine, je portai la main à mon ventre. « T’as pas un peu faim ? » Moi, j’entendais mon estomac gargouiller dans le silence de la pièce comme un vilain orage d’été.

(c) SIAL ; icons kwaiinekoj


staff
http://www.lights-camera-action.org/t14880-jun-su#207562http://www.lights-camera-action.org/t14916-nam-jun-su#209707http://www.lights-camera-action.org/t14944-nam-jun-su#208322
Im Jacob
new edge
new edge
new edge
Im Jacob
new edge
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_pgv4bnHAyb1ws95a3o1_540

nocturnes — ((junsu)) 3543671621 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837

Messages :
210

Age :
21 y.o (int.) ; 22 y.o (kr) (300499)

groupe :
flying to wonderland (ftw)

rôle dans le groupe :
lead guitare, vocaliste. idiot, 1/2 casse-cou line.

nom de scène :
jacobbogossdu48 ((jake))

occupation :
"idol", chacal ; « avoir l’air triste » d’après junsu.

avatar :
mark youthinkyabigboi lee

crédits :
ozzman (avatar) ; sial (signature)

DC :
rose’s garden ((gabriel, hyunbin, yijun, eunwoo, hajoon, sunan, yue, eiji))

Points :
33


Dim 9 Fév - 1:00






nocturnes

Danser est l’une de mes plus grandes plaies, dans cette industrie que j’ai rejoint un peu par hasard. Parce que mon corps n’est pas fait pour se plier à la musique de cette façon, laissant le rythme guider mes pas : moi, je suis de ceux qui préfèrent y plier leur voix, ou leurs doigts au son d’une guitare pincée. Moi, je vibre bien trop facilement à la première note échappée de mon amante de bois, et mon coeur bat en rythme avec les accords. Moi, c’est ma voix qui danse en parfait accord avec la mélodie, et je me perds un peu, dans le mélange des deux, je me perds tellement que l’idée de déranger cette parfaite harmonie de mouvements réfléchis et prémédité me semble un peu absurde. Pourtant, cet univers si différent du mien est fait d’invariables et de constantes, de règles strictes auxquelles il faut réussir à se plier sous peine de casser sec, et danser en fait partie. Comme tout ici, il faut le faire de façon parfaite et millimétrée, un concept que j’ai parfois du mal à intégrer. Alors, je peux en toute sincérité avouer être impressionné, par Junsu et sa grâce qui semble naturelle.

On va dire ça - hey ! Ne me juge pas du tout, même, je fais beaucoup d’efforts.

L’air faussement vexé, je me relâche d’un rire.

Pas trop...ils se concentrent sur les débuts de leur premier girlgroup, ils m’ont pas parlé de quoi que ce soit. C’est pas très grave, je suis pas spécialement impatient.” Après tout, cette voie résulte pour moi plus d’un hasard que d’une vocation. “Et puis, je suis vraiment content pour Sori.

Je suis on ne peut plus sincère. Dans un monde sans Alexander, ma sœur est mon unique pilier. Elle signifie tant pour moi que je ne peux qu’espérer la voir briller. Si elle est déjà une étoile à mes yeux, je suis intimement convaincu qu’elle le deviendra pour le reste du monde.

J’ai parfois l’impression qu’elle est mon dernier rempart avant la chute. Elle, et puis la musique que je chéris chaque jour un peu plus, parce que je n’ai jamais perdu la magie qui opère dès lors que mes doigts se saisissent du manche, ne serait-ce que pour gratter quelques accords au hasard, espérant me souvenir de ceux qui forment la chanson demandée. Si j’ai parfois l’impression de ne faire qu’un avec l’instrument, ma curiosité me pousse parfois à me dire que d’autres me plairaient : le piano m’intrigue de plus en plus, même s’il n’a pas la praticité ou la mobilité de mon outil préféré.

Je devrais, oui ! J’devrais voir si un de mes potes ne peut pas me filer des cours…

Parce que dans la joyeuse petite bande que je côtoie, il doit bien y en avoir un qui sait jouer - pas vrai ?

Rebelle déjanté ? Moi ? Tu trouves ?

Il est vrai que je dois peut-être donner cette impression, avec mon comportement des deux dernières années. J’esquisse alors un rire léger, mes yeux quittant le manche de ma guitare pour rencontrer le visage de mon colocataire.

Déjà ? Eh beh. J’ai pas vu l’heure filer.

Jamais lorsque je joue, aussi cliché ou triste que cela puisse sembler, ces instants comptent parmis les rares où je me sens vivre vraiment.

Vrai que j’ai entraînement demain, aussi...bon, je crois que l’entraîneur est habitué à ma dégaine de zombie, depuis le temps.

Parce qu’il est vrai que je dors généralement assez peu. J’y suis habitué, et je crois sincèrement que mon corps s’est adapté à fonctionner avec peu de sommeil - peut-être que cette conviction est ce qui me pousse à ignorer les heures, entre autres. Ou alors, c’est la musique lorsqu’elle m’emporte une fois de plus : elle est un peu magicienne, capable d’effacer le reste du monde lorsque je me mets à chatouiller les cordes, et je pense que Junsu est un peu comme moi lorsqu’il commence à danser. Ici, bercés par la douceur d’une chanson, l’on oublie que l’on est pas seuls au monde et que le temps continue de défiler malgré tout. Cette sensation est l’une de mes préférées. J’ai rarement envie de la sentir s’arrêter, me ramener à une réalité plus grisâtre que la musique et son univers coloré.

Pourtant il faut bien qu’elle cesse, puisqu’aucune chanson n’est éternelle, et puisque la nature nous rappelle à elle, comme pour nous rappeler que nous lui étions toujours soumis.

Merci à toi. J’avais oublié comme j’adore cette chanson...

Je souris, et hoche la tête à son interrogation.

Si, carrément. Y a quoi, dans le frigo ?

Joignant le geste à la parole, je me lève pour aller ouvrir ce dernier, constatant surtout qu’il me faudra bientôt aller faire des courses - la plaie.

Je crois que j’ai encore des ramens dans le placard…

Mon estomac se joint alors à celui de Junsu, créant ici une sorte d’harmonie affamée.



(c) SIAL ; icons kwaiinekoj


new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15499-mismatch-jacob#218675http://www.lights-camera-action.org/t15502-supermassive-black-hole-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t18613-im-jacob#248471http://www.lights-camera-action.org/t15503-jacob-imhttp://www.lights-camera-action.org/t15504-notawerewolf-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t17088-ftw_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t17131-jacob-flying-to-wonderland#241813http://www.lights-camera-action.org/t17087-flying-to-wonderland-ftw
Nam Jun Su
staff
staff
staff
Nam Jun Su
staff
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_plz3ayTYsO1uzyr9qo5_540

nocturnes — ((junsu)) 2837534775 nocturnes — ((junsu)) 3543671621

Messages :
946

Age :
19 ans (140600)

nom de scène :
spring

occupation :
backdancer

avatar :
lee chan (dino - svt)

crédits :
me'ow

DC :
do minoh, jung jiwon, oh jaesun, kim kyung, shimizu ren, liu taejoon, jeong suhee, kang jesse

Points :
196

nocturnes — ((junsu)) GYqgHdg

Dim 9 Fév - 19:11






nocturnes

Un sourire amusé étira mes traits à la remarque de Jacob. « Je sais, c’était pour te charrier. » J’aimais bien l’ennuyer, parfois, mais je savais parfaitement que certaines personnes avaient des affinités avec certaines disciplines, comme la danse ou la composition, et d’autres étaient incapables de dompter l’une ou autre, selon leurs préférences. «  En plus, je ris, mais je serais bien incapable de jouer de la guitare, alors on est quittes ? » ajoutai-je en un rire.

« Ils vont faire débuter des filles ? » J’avais l’impression que c’était arrivé si vite. Je hochai la tête. « Sori… C’est ta sœur hein ? » J’avais encore quelques difficultés à replacer les gens. Après tout, je ne vivais pas là depuis bien longtemps, et même la colocation se passait bien, je ne connaissais pas si bien Jacob qu’on aurait pu le penser. « Tu sais pour quand c’est prévu ? » Ça m’intéressait beaucoup, tout comme j’étais curieux de savoir quand Minjun débuterait… À la différence que je n’attendais pas ces débuts avec autant d’impatience, parce que ça signifiait qu’on allait avoir moins de temps pour se voir.

«  Oui, je trouve. » Jacob me renvoyait parfois cette image de rebelle. « Tu fumes, tu joues de la guitare… C’est un peu le stéréotype du gars cool dans les séries. » Je ris avant de continuer. «  Mais t’es sympa toi, pas comme les types dans les séries. Souvent, ce sont des cons. » Qu’il ne s’y méprenne pas, c’était un compliment, même si je n’étais pas forcément doué pour ça.

C’était peut-être la fatigue qui me poussait à dire tout ça. En tout cas, je commençais à sentir le poids des heures sur mes épaules. « Ils vont peut-être bientôt te proposer une cover de Thriller? » Dégaine de zombie… Vous saisissez ? D’accord, j’allais peut-être arrêter l’humour, à force, plus personne n’allait supporter mes blagues.

À la place, je laissai la musique me porter, comme c’était si souvent le cas, et une fois le morceau terminé, je continuai à sourire. «  Ah, de rien ! Je l’adore aussi. Elle a l’air super douce, mais je la trouve… puissante ? » Elle allait vous chercher à un endroit où vous ne l’attendiez pas. C’est à peine si je savais mettre des mots sur mes émotions, quand je l’entendais, quand je dansais dessus. Mais une fois la danse terminée, j’avais surtout faim. «  Hm… Autrement je crois qu’il doit rester du porc aux légumes… J’en ai préparé trop ce soir. T’en veux un peu ? » J’avais pris l’habitude de cuisiner depuis que j’avais quitté la maison, même si mes repas n’étaient pas très élaborés. Au moins, je mangeais équilibré… Du moins j’essayais.

(c) SIAL ; icons kwaiinekoj





sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
staff
http://www.lights-camera-action.org/t14880-jun-su#207562http://www.lights-camera-action.org/t14916-nam-jun-su#209707http://www.lights-camera-action.org/t14944-nam-jun-su#208322
Im Jacob
new edge
new edge
new edge
Im Jacob
new edge
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_pgv4bnHAyb1ws95a3o1_540

nocturnes — ((junsu)) 3543671621 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837

Messages :
210

Age :
21 y.o (int.) ; 22 y.o (kr) (300499)

groupe :
flying to wonderland (ftw)

rôle dans le groupe :
lead guitare, vocaliste. idiot, 1/2 casse-cou line.

nom de scène :
jacobbogossdu48 ((jake))

occupation :
"idol", chacal ; « avoir l’air triste » d’après junsu.

avatar :
mark youthinkyabigboi lee

crédits :
ozzman (avatar) ; sial (signature)

DC :
rose’s garden ((gabriel, hyunbin, yijun, eunwoo, hajoon, sunan, yue, eiji))

Points :
33


Mer 4 Mar - 0:09






nocturnes

J'apprécie beaucoup cette sorte d'aisance dans laquelle Junsu et moi évoluons. Je ne le connais pas beaucoup, c'est vrai. Pour autant, je me sens à mon aise à ses côtés, et puisque nous vivons ensemble, c'est l'important, pas vrai ? Assez pour qu'il soit le genre de personnes autour de qui j'ai tendance à éclaircir un visage d'ordinaire plutôt grisâtre, bien plus détendu dans ce genre de moments, ma guitare à la main, à l'écouter moquer mes talents inexistants dans sa discipline préférée. L'oeil éclairci, je me pare alors d'un sourire amusé.

"T'as de la chance que je sois pas tellement susceptible, va."

Pas si attaché à mon ego que ça, je suis bien le premier à dénigrer ma façon de danser. Il faut dire que je n'ai vraiment pas été fait pour remuer de cette façon. Pas statique pour autant, je ne dispose juste d'aucune forme de grâce.

"On va dire ! C'est pas si dur, en vrai, la guitare. Enfin, je joue depuis toujours, ça doit aider..."

Parce qu'il faut bien le reconnaître : le fait que l'objet de bois (certes, pas toujours le même) m'accompagne depuis l'enfance doit bien jouer un rôle dans ma capacité à le manier. Je le connais par coeur, ce corps de cordes, il me connaît lui aussi, assez pour réagir en un instant au moindre de mes touchers.

"Ouaip' ! Un groupe de trois. Je sais pas si j'suis censé en parler, cela dit...mais c'est pour bientôt donc !"

La confidence sera de courte durée.

"Oui. Ma soeur jumelle."

La précision me semble importante : moi, je n'ait pas été fait de deux moitiés, mais bien de trois tiers. Si l'on m'a arraché l'un d'entre eux, Sori est l'unique qu'il me reste, et son importance à mes yeux ne saurait être négligée.

"Bientôt, très bientôt - début février, si mes souvenirs sont bons."

Assez tôt pour que l'on m'arrache bien trop souvent la présence de ma tendre soeur, tenue à ses entraînements drastiques et à moult sessions studio. Si j'ai hâte de la voir briller, je ne peux nier que cette soudaine effervescence, au sein de son existence, me déplaît quelque peu. Puis je me dis que, lorsque viendra mon tour, la situation ira pour le pire - et puisque cela m'effraie, je m'efforce de ne plus y penser. Mieux vaut ignorer qu'avoir peur.

"Ah ? T'as peut-être raison. Ça veut dire que tu me trouves cool ?" Je hausse un sourcil, espiègle. "Je devrais peut-être porter une veste en cuir plus souvent." Je réserve généralement cette dernière à mes sorties moto.

"Euh...merci, j'imagine ? Content de savoir que tu ne me trouves pas con, alors."

Junsu ne dit pas les choses comme le font les autres, je commence à m'y faire. Il me fait rire, en général - c'est toujours bon de rire -, avec ce genre de commentaires comme celui qui suit.

"Tu fais espérer le fan de Michael Jackson en moi..."

Sa mort fut le plus triste événement de l'année 2009, personne ne pourra me persuader du contraire. En bon garçon d'une vile où il vécut quelques mois, j'en avait été tout chamboulé - puis moi, je suis sûrement un peu cliché dans mes goûts musicaux, entre Michael Jackson et Eminem, pour un habitant de Détroit, ou pour un américain. Ce qui ne m'empêche pas de connaître Thriller par coeur, capable de la chanter jusqu'à dans mon sommeil.

"Ouais, je vois ce que tu veux dire ! Les voix des chanteuses jouent beaucoup, aussi. J'trouve qu'elles dégagent un quelque chose de très particulier, j'aime énormément - faudrait que je suive un peu plus ce qu'elles font."

Ai-je rendu honneur aux artistes originales par ma reprise nocturne ? Probablement pas, j'ai le timbre fatigué et la voix rayée par les griffes du tabac. Bon chanteur, oui, probablement un peu moins cela dit à deux heures du matin, sans être mauvais non plus.

"Oh, je dis pas non ! Faut que je fasses des courses avant de me transformer en plat de nouilles instantanées."

Pince-sans-rire, je fouille dans un placard et en dégaine deux assiettes, deux paires de baguettes, et deux verres que viendra vite remplir le contenu de la bouteille de Seven Up Mojito trouvée dans le frigo. De quoi accompagner le centre de notre fringale nocturne.

(c) SIAL ; icons kwaiinekoj


new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15499-mismatch-jacob#218675http://www.lights-camera-action.org/t15502-supermassive-black-hole-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t18613-im-jacob#248471http://www.lights-camera-action.org/t15503-jacob-imhttp://www.lights-camera-action.org/t15504-notawerewolf-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t17088-ftw_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t17131-jacob-flying-to-wonderland#241813http://www.lights-camera-action.org/t17087-flying-to-wonderland-ftw
Nam Jun Su
staff
staff
staff
Nam Jun Su
staff
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_plz3ayTYsO1uzyr9qo5_540

nocturnes — ((junsu)) 2837534775 nocturnes — ((junsu)) 3543671621

Messages :
946

Age :
19 ans (140600)

nom de scène :
spring

occupation :
backdancer

avatar :
lee chan (dino - svt)

crédits :
me'ow

DC :
do minoh, jung jiwon, oh jaesun, kim kyung, shimizu ren, liu taejoon, jeong suhee, kang jesse

Points :
196

nocturnes — ((junsu)) GYqgHdg

Sam 7 Mar - 0:55






nocturnes

Par chance pour Jacob, je ne suis pas l’un de ces convaincus de la danse qui pensent que tout le monde devrait être capable de danser. Je ne suis moi-même pas capable de jouer d’un instrument, alors j’aurais bien tort de le critiquer parce qu’il ne possède pas mes capacités dans ma discipline. Il y a suffisamment de talents dans ce monde pour que chacun puisse compléter à sa façon le merveilleux kaléidoscope que nous formons tous ensemble. Exiger que tout le monde soit capable de tout, ça serait comme faire du monde une peinture unie et sans intérêt. Je préférais les choses comme elles étaient.

« Oui, parce que pour moi, c’est pire que de la chimie. » dis-je en riant doucement. J’avais l’impression qu’ils pouvaient placer leurs doigts partout sur le manche, leur mélodie serait jolie. Et pendant ce temps, voilà que j’étais incapable de faire de même si on me collait une guitare entre les doigts. Je faisais n’importe quoi et je prétendais avoir l’air cool, voilà la vérité. « Oh, j’ai hâte de voir ! Je suis sûr que ça sera génial ! » J’avais beaucoup de mal à imaginer un échec, compte tenu des capacités de Jacob pour la musique, mais je n’étais pas un grand spécialiste en la matière, alors j’aurais peut-être dû m’abstenir de faire des commentaires prématurés ? Non. Je n’étais pas le genre à partir pessimiste, alors je maintenais mon avis. « Ah, mais oui, j’suis con, pardon. » J’avais un peu de mal à le retenir, comme ils ne se ressemblaient pas… J’espérais qu’il ne m’en voudrait pas trop de ne pas l’avoir retenue. Dans tous les cas, je hochai la tête, notant dans un coin de mon esprit les débuts imminents d’un autre groupe de la New Edge… j’espérais vraiment que Minjun allait avoir cette chance, lui aussi.

« Bah oui ? T’es cool à côté de moi. » Moi, j’étais plutôt un gars sympa qui n’avait pas grand-chose d’impressionnant, à part peut-être quand j’allais danser, maquillé et habillé en conséquence, mais quand même. Je ne me trouvais pas particulièrement cool. Un sourire me vint. « Tu devrais ! » Et je ne pus retenir un rire en l’entendant. Évidemment, que je ne le trouvais pas con. Jacob ne m’avait jamais donné l’impression d’être stupide, et je doutais très sincèrement qu’il le soit. « T’es fan de lui et tu sais pas danser ? » demandai-je, arborant un air faussement choqué en croisant les bras. « Je te charrie. » Encore une fois, oui. C’était si facile. Cet homme était un danseur incroyable, tout de même. Dire que j’avais tout juste neuf ans quand il est mort.

« Oui ! C’est pas toujours facile de chorégraphier des chansons pareilles, mais j’adore ça. » Les chansons très douces passaient tellement bien avec la danse contemporaine, en plus, je n’avais aucune raison de m’en plaindre. « Elles ont des chansons vraiment cools en plus. » J’avais acheté leur album et je n’étais peut-être pas très objectif, mais qu’importe.

À la cuisine, je souris en sortant la boîte où j’avais rangé les restes de mon repas de la veille. Je calculais si mal mes quantités qu’il y avait encore assez pour nous deux. Du moins, assez pour une fringale de milieu de nuit. Je plaçai le tout au micro-onde pour le faire réchauffer avant de revenir vers Jacob pour séparer le contenu en deux portions. « On pourra aller faire les courses ensemble de la semaine si tu veux ? Sinon tu me dis ce qu’il te faut et je passe au magasin en rentrant du travail. » Je n’étais pas très difficile, pour ce genre de choses. « Bon appétit ! » lançai-je avant de le remercier pour le verre de 7up et de commencer à manger. « Oh, je t’ai dit qu’on avait ouvert une chaîne youtube avec Eunwoo ? » À croire qu’au sujet de la danse, rien ne m’arrêtait.

(c) SIAL ; icons kwaiinekoj





sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
staff
http://www.lights-camera-action.org/t14880-jun-su#207562http://www.lights-camera-action.org/t14916-nam-jun-su#209707http://www.lights-camera-action.org/t14944-nam-jun-su#208322
Im Jacob
new edge
new edge
new edge
Im Jacob
new edge
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_pgv4bnHAyb1ws95a3o1_540

nocturnes — ((junsu)) 3543671621 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837 nocturnes — ((junsu)) 3640798837

Messages :
210

Age :
21 y.o (int.) ; 22 y.o (kr) (300499)

groupe :
flying to wonderland (ftw)

rôle dans le groupe :
lead guitare, vocaliste. idiot, 1/2 casse-cou line.

nom de scène :
jacobbogossdu48 ((jake))

occupation :
"idol", chacal ; « avoir l’air triste » d’après junsu.

avatar :
mark youthinkyabigboi lee

crédits :
ozzman (avatar) ; sial (signature)

DC :
rose’s garden ((gabriel, hyunbin, yijun, eunwoo, hajoon, sunan, yue, eiji))

Points :
33


Jeu 19 Mar - 18:46






nocturnes

Je me dis parfois que Junsu est à la guitare ce que je suis à la danse. Parce que s'il semble la trouver incompréhensible, j'ai toujours eu des facilités d'apprentissage quant à mon instrument favori, et que je le connais désormais comme le creux de ma main, ou le bout de mes doigts qui le font chanter. Résultat d'années de pratique, mais également d'un amour profond pour cette discipline. Si je pouvais gagner ma vie en jouant, je le ferais volontiers, mais puisque l'agence semble résolue à me faire danser, je n'ai plus qu'à me faire violence...ou prier pour un coup de chance.

"À ce point ? Enfin j'imagine que je peux comprendre. Le chorégraphe qui nous entraîne en ce moment, il nous lance certains enchaînements qui me fichent un mal de crâne...à ce rythme, j'ai plus de chance de mourir de migraine que de débuter."

Et je ricane. À chacun ses difficultés : au fond, rester trainee quelques temps encore est loin de me déranger. Moi, je n'aspire à aucun genre de grandeur, à aucune carrière flamboyante en étant ici. J'étais seulement perdu et en manque de repères, alors, je suis allé rejoindre celle qui l'a toujours été. Ce qu'il adviendra de moi après cela, je n'en ai plus grand chose à faire.

"Évidemment, que ce le sera ! Déjà, y a Sori dedans, c'est un super facteur réussite."

Sori, je la charrie beaucoup, mais la vérité est que je suis on ne peut plus fier d'elle, comme elle le sera de moi, j'imagine, le jour où j'effectuerais mes débuts. Pour l'instant, je me contente de l'observer s'élever depuis ma place au sol : elle deviendra du ciel la plus brillante étoile.

"Je commence à avoir l'habitude, va."

Je souris, taquin. Junsu est parfois peu vif, il est vrai, mais je l'apprécie comme il est - au final, je crois qu'il n'est pas tant stupide que complètement obnubilé par ce qui le passionne. Et moi, je suis du genre à penser que voilà chez lui une grande qualité : tant de passion et de dévotion, ce n'est pas forcément donné à tous.

"Eh, t'es cool à ta façon !"

Enfin. Cool. Tout dépend du point de vue, j'imagine. Quand j'étais lycéen, un garçon sachant danser comme lui aurait été considéré comme plutôt cool par les populations féminines, un peu moins par les masculines, à mon avis du moins. Tout de même, je l'apprécie, et cela suffit à le rendre cool.

"Je note, je note - la veste en cuir, quoi d'autre...tu penses que je devrais m'acheter des lunettes de soleil ? Je vais me trouver un recueil de poèmes pour sortir des phrases super profondes tout le temps."

Et je gomme mes bêtises d'un nouveau rire, le coeur d'un coup léger. J'apprécie ce genre de moments, le rire et la légèreté. La lueur. Parce qu'il est sûrement vrai que j'ai l'air sûrement moins vif depuis deux ans, mais qu'il est aussi finalement pas si difficile de me raviver, et que je me rends compte uniquement lorsque ça arrive que ça peut me manquer.

"T'as vu ça ! On devrait me retirer ma carte du fanclub de MJ," prononcé à l'américaine, bien sûr, "je la mérite pas."

Dans le temps, j'étais capable de produire un moonwalk à peu près correct, pourtant. Voilà qui me pousse à me demander si j'en suis toujours capable - j'attendrais peut-être que Junsu ne soit plus là, pour essayer.

"Mais bon, on va dire que comme je chante plutôt bien, ça compense ? Mon cover de Billie Jean est plutôt sympa, d'après ma mère."

L'objectivité n'est donc pas forcément de mise. Ce qui ne m'empêche pas d'y croire : je ne suis pas du genre à facilement douter de mes propres capacités, et j'ai passé nombre d'heures à perfectionner chaque reprise, à la guitare comme à la voix, souvent combinées, que j'ai pu effectuer. Parce que la musique résonne pour moi comme un second souffle, je ne saurais me résoudre à la négliger.

"Je n'y connais rien, mais je veux bien te croire ! Enfin, t'as eu l'air de très bien t'en sortir."

Une fois de plus, Junsu m'impressionne de capacités que je n'ai pas.

"Je connais surtout celle-là...et euh. Déjà Vu je crois ? Celle-ci est super cool aussi."

Un style plus rock qui n'a pas été pour déplaire à la première écoute.

Vadrouillant dans la cuisine à la recherche de tout le matériel nécessaire au contentement de mon estomac, je hoche la tête à écouter la proposition de mon colocataire : il est vrai que refaire des courses ne me ferait pas de mal, et ce n'est pas comme si j'étais surbooké, en ce moment. Il faut même dire que, l'agence concentrant dernièrement ses ressources sur Vox Pop, les quelques semaine venant de passer ont été plutôt calmes.

"Je viendrais avec toi, je crois que j'ai le temps cette semaine. C'est une bonne idée, c'est vrai que le frigo commence à faire de la peine..."

On dirait un peu celui d'un étudiant fauché. Sauf que je ne suis ni étudiant, ni si fauché que ça.

"Bon appétit à toi aussi !"

Allègre, mon humeur augmente parallèlement à la proximité de ma bouche et de la nourriture. J'ai visiblement plus faim que je ne l'aurais pensé.

"Ah ? Non, tu m'avais pas dit. Eunwoo, c'est un pote à toi ?"

Le nom me dit quelque chose, mais je n'arrive pas à y associer un visage.

"Chaîne de danse, je présume."

Venant de lui, je ne m'attends à rien d'autre.

(c) SIAL ; icons kwaiinekoj


new edge
http://www.lights-camera-action.org/t15499-mismatch-jacob#218675http://www.lights-camera-action.org/t15502-supermassive-black-hole-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t18613-im-jacob#248471http://www.lights-camera-action.org/t15503-jacob-imhttp://www.lights-camera-action.org/t15504-notawerewolf-jacobhttp://www.lights-camera-action.org/t17088-ftw_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t17131-jacob-flying-to-wonderland#241813http://www.lights-camera-action.org/t17087-flying-to-wonderland-ftw
Nam Jun Su
staff
staff
staff
Nam Jun Su
staff
nocturnes — ((junsu)) Tumblr_plz3ayTYsO1uzyr9qo5_540

nocturnes — ((junsu)) 2837534775 nocturnes — ((junsu)) 3543671621

Messages :
946

Age :
19 ans (140600)

nom de scène :
spring

occupation :
backdancer

avatar :
lee chan (dino - svt)

crédits :
me'ow

DC :
do minoh, jung jiwon, oh jaesun, kim kyung, shimizu ren, liu taejoon, jeong suhee, kang jesse

Points :
196

nocturnes — ((junsu)) GYqgHdg

Sam 21 Mar - 17:35






nocturnes

Je n'aurais pu passer une journée entière sans danser, ne serait-ce que pour de faux. J'avais besoin de bouger, de dépenser mon énergie, même si danser se résumait à sautiller frénétiquement sur une chanson upbeat pendant que je préparais mon repas du soir. Danser était la bouffée d'oxygène de mes journées, le rythme de ma vie, avec lequel je m'éveillais le matin pour me coucher le soir. Sans ce sport auquel je m'accordais parfaitement, je ne valais pas plus qu'un film à l'image abîmée, presque invisible, dont on ne pouvait plus rien faire si ce n'était le destiner à la poubelle. Une pensée bien triste, j'en avais conscience, mais également bien réelle : personne n'aurait pu me faire changer d'avis à ce sujet.

« Oui, à ce point ! » Un franc rire fila entre mes lèvres alors que je me revoyais, enfant, en train d'essayer de comprendre comment fonctionnait une guitare. C'était intéressant en soi, tout comme le résultat qu'on obtenait lorsqu'on était parfaitement capable de jouer, mais je m'étais très vite lassé, au contraire de la danse qui m'avait directement passionné. Quand je voyais des personnes manier un instrument comme c'était le cas de Jacob, je ne pouvais qu'être gagné par l'admiration. Jamais je ne serais capable de jouer comme il le faisait, et je n'en éprouvais pas réellement l'envie. Mon rôle de spectateur improvisé me suffisait amplement.

« C'est pas très objectif ça, monsieur Jacob ! » Je ris doucement. « Et c'est moi qui dis ça... » dis-je en me cachant le visage. Moi, qui passais mon temps à encenser le travail de mon frère comme si j'avais été en possession d'un diamant brut. Je devais bien avouer que mon objectivité par rapport à Insu était assez réduite, mais je ne m'en voulais absolument pas : à mes yeux, Insu était une personne incroyablement talentueuse, et si j'avais un jour la chance de lui arriver à la cheville, j'en serais profondément honoré. Cela m'encourageait à travailler toujours plus dur, afin qu'il soit fier de moi et de l'individu que j'étais devenu, même si nous n'avions pas vraiment grandi ensemble.

« Je trouve pas vraiment, mais ça me va comme ça aussi. » dis-je en riant. Je ne m'étais jamais trouvé particulièrement cool. Je passais le plus clair de mon temps à danser, quand je n'étais pas fourré avec Minjun, et je n'avais pas beaucoup de gens autour de moi... Pour le look de rebelle, on repasserait clairement. J'essayais surtout de ne pas m'habiller trop mal, quand j'en avais l'occasion. C'était sûrement suffisant. « Mais je prends le compliment, merci. » S'il me trouvait cool, ça faisait au moins une personne ! « Des lunettes de soleil et peut-être te laisser pousser la moustache. » Je laissai un petit silence avant de rire doucement. « Oublie pour la moustache. » Si tout le monde mourait de rire sur son chemin parce qu'il suivait mon conseil ridicule, les choses risquaient de très mal finir pour moi. « Ton regard est comme... Comme... Une tranche de lard. » Je réfléchis... « Non c'est pas pour moi la poésie, t'as sûrement raison, trouve un recueil. » Et me voilà à nouveau parti pour rire.

« T'as raison, d'ailleurs je vais de ce pas appeler la société des fans de MJ pour leur signaler tes manquements effroyables. » Et c'est un rire dans la voix que j'avais sorti mon téléphone, prétendant que j'allais composer le numéro de cette fameuse société, avant de le remettre dans ma poche en riant comme un idiot. « C'est vrai, ça peut compenser. Il était impressionant pour ça aussi... Tu me l'as déjà fait écouter ? » Je n'en avais pas souvenir, mais j'avais très envie de voir ce que ça donnait, maintenant qu'il en parlait ! « En vrai ça pourrait pas être pire que moi qui chante. Une vraie horreur. » Je n'avais pas choisi la danse pour rien... Même si je n'avais pas non plus choisi la danse pour éviter le chant. Il ne fallait pas s'y tromper.

La chanson terminée, je me redressai un peu. «  Merci. » Je mettais beaucoup d'amour dans chaque chorégraphie que j'imaginais, improvisation ou non. J'avais envie, un jour, d'être capable de mettre au point une chorégraphie pour quelqu'un de plus ou moins connu, et de peut-être réussir à me hisser au rang de chorégraphe... Ce n'était pas pour maintenant, mais je ne voulais pas abandonner cette idée. « Oh oui, Déjà Vu est vraiment belle. » J'avais adoré cette chanson, tout comme le reste de leur album. Je n'étais peut-être pas très objectif, comme elles étaient mes amies, mais j'avais quelques espoirs. « T'as jamais pensé à en faire une cover ? Ça t'irait bien. » Bon, ce n'était peut-être pas son genre de chansons, mais proposer ne me coûtait rien !

« Ça sera mission ravitaillement alors ! Faudra qu'on fasse une petite liste... » Je réfléchis un peu. « Ça te dirait qu'on essaie de manger plus souvent ensemble ? Je cuisine pas très bien mais ça me dérange pas de cuisiner si t'as la flemme... » Au moins, comme ça, on serait un peu moins seuls. C'était triste, de manger seul face à son assiette, et ça arrivait un peu trop souvent. La faute à nos horaires, j'en avais conscience... Mais on pouvait essayer de changer ça, non ? « Ça serait un peu convivial comme ça ! » Et sur ces mots, je m'installai pour manger, moi aussi, hochant vivement la tête en réponse à sa question. « Un autre backdancer ! Il est vraiment sympa. » Je souris, trop content de partager notre création avec quelqu'un d'autre. « Oui ! Ça s'appelle Springrollz et on poste des covers de danse ! Tu crois que tu pourras y jeter un oeil ?  » Beaucoup trop content, disais-je. L'instant suivant, je recommençai à manger tranquillement, réprimant un bâillement qui me vint soudainement. « Je crois que je vais plus tarder moi par contre... » avouai-je à mon colocataire.

(c) SIAL ; icons kwaiinekoj





sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
staff
http://www.lights-camera-action.org/t14880-jun-su#207562http://www.lights-camera-action.org/t14916-nam-jun-su#209707http://www.lights-camera-action.org/t14944-nam-jun-su#208322
Contenu sponsorisé
 
nocturnes — ((junsu))
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre