call me when you're free // hyunko

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -87%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
19.20 €

 

 call me when you're free // hyunko

Hirai Keiko
flow entertainment
flow entertainment
flow entertainment
Hirai Keiko
flow entertainment
call me when you're free // hyunko Tumblr_plt1h01KFg1xm38xzo10_r3_400

call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621

Messages :
240

Age :
20 yo / 0609

groupe :
H E R O I N

rôle dans le groupe :
(maknae) main rap

nom de scène :
kei

occupation :
beatmaker ; guitarist ; nation's fairy

avatar :
boté nana komatsu

crédits :
@gizniee.

DC :
n.saül (flw) o.jin (kg) m.jennie (ym)

Points :
137


Dim 19 Jan - 22:50




❝ Boy, do you feel me now
I'm trying to get to you
You know you want me too
and I know how you want it, ooh ❞

elle se sentait transportée, envolée vers un univers nouveau à l’euphorie constante. ces mamas, cette cérémonie elle s’en souviendrait sans doute toute sa vie. la joie de l’avoir passer dans son pays ou la langue maternelle caressait le palais à chaque remerciement. et de savoir que son père avait fait partie de cette foule immense, vague de soutien et de réconfort pour les nerfs trop peu solide pour une première fois.

le message de lui qu’elle avait eu à la fin du show, les larmes de reconnaissance et de confiance entre eux. elle était plus qu’heureuse de la chance qu’elle avait eu, du courage de son père de l’avoir envoyer seule la bas.

repartir après la cérémonie, prix sous les bras, confort agréable et sourire des bandmates à ses côtés ne pouvait que suffit à son bonheur. elle voulait indéfiniment rester dans cette bulle de douceur mais elle en avait été arrachée à la sortie du van. repas des staffs, joie de l’agence, et trop de monde d’un coup. elle était heureuse mais ce tourbillon de monde la bousculait dans ses habitudes.

alors rejoindre le calme de la chambre avec eiko était un grand soulagement. pouvoir dormir, discuter un peu dans la langue du pays avec l’amie, de la cérémonie, des prix.

puis le téléphone se joue d’une délicate mélodie. une sonnerie spéciale, bien trop reconnaissable. coeur palpitant. qui s’excuse auprès d’eiko pour se muer au dédale des couloirs. un coin de murs pour s’y poser et répondre. voix frêle. coeur en implosion

« salut hyunbin … »


(c) SIAL


flow entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t13211-rain-again-tomorrow-keiko#191283http://www.lights-camera-action.org/t13317-assume-form-keiko#191506http://www.lights-camera-action.org/t13524-hirai-keiko#194170http://www.lights-camera-action.org/t13318-keiko#191510http://www.lights-camera-action.org/t13319-low_key-keiko#191520http://www.lights-camera-action.org/t13842-heroin#197340http://www.lights-camera-action.org/t14438-kei-hirai-keiko-heroinhttp://www.lights-camera-action.org/t14049-h-e-r-o-i-n
Nae Hyunbin
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Nae Hyunbin
wanderlust entertainment
call me when you're free // hyunko 1644009454ea877686e197485699e5e2290ae833

call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837

Messages :
157

Age :
20yo (int.) ; 21yo (kr.) (010699)

groupe :
spawn, les terreurs

rôle dans le groupe :
leader, main rap, vocal ; boule de nerfs et daron officiel

nom de scène :
miaouss, le revenant. st hyunbin

occupation :
idole, nervous mess, n°1 wdl stan. se faire vénérer par jaesun

avatar :
jung la douceur jaehyun

crédits :
cez

DC :
rose's garden ((gabriel, yijun, eunwoo, hajoon, jacob, sunan, yue, eiji))

Points :
50


Sam 1 Fév - 17:03




❝ Boy, do you feel me now
I'm trying to get to you
You know you want me too
and I know how you want it, ooh ❞

Il est baigné d’étoiles. Les leurs, à eux quatres, puis celles qui tapissent leurs pieds. Il a la tête en haut du ciel, et les yeux plein de lumières que font naître les rêves éclos, les rêves qui s’accomplissent, chaque souhait formulé à la lueur de la lune qui commence à naître puis grandir sous ses yeux. Parfois, il se demande jusqu’où ira l’ascension, et s’il finira écrasé au sol avant même d’avoir atteint le sommet - il en a vu tant s’effacer sur la montée, avant le paroxysme, qu’il se demande parfois s’il n’a pas atteint le sien sans même le savoir. Cette idée lui fait peur, alors, il tente de respirer et la repousser au fin fond du crâne. Ce soir, Hyunbin voudrait juste être heureux. Il a fêté avec eux ces deux victoires à leur nom.

Et puis il y a elle. Keiko nouvellement retrouvée s’est vue, ce soir elle aussi, couronnée d’étoiles. Elle était belle, Keiko, dans sa tenue de scène, trop belle pour ne pas la regarder, pour ne pas sourire en la regardant, pour ne pas lui envoyer un message dès lors que son téléphone fut à nouveau en sa possession. Hyunbin ne se sent que trop chanceux d’avoir à nouveau cette occasion.

Il y a un temps pour tout. D’abord est venu celui de la célébration, dans le grand bruit qui les accompagne toujours, pour fêter la victoire et la réussite du groupe qui n’a visiblement pas dit son dernier mot. Maintenant, vient celui du calme. Il s’en délecte tout autant, allongé sur les draps frais. Il a appelé sa mère d’abord : la savoir fière le rend plus heureux qu’il ne peut l’imaginer. Et bien vite, c’est son numéro qui est composé sans trop y réfléchir, par une envie d’entendre sa voix, une envie de lui parler quand l’emploi du temps surchargé des derniers temps ne lui permet pas de le faire aussi souvent qu’il le voudrait. Ce soir, ils ont gagné - il a bien le droit d’ainsi s’en récompenser.

Salut, toi.

Sa voix fait faire des pirouettes au coeur, encore adolescent sous ces aspects, fleur toujours aussi bleue.

J’espère que je te dérange pas. J’avais envie de t’entendre. Et puis, de te féliciter de vive voix, alors - encore félicitations.

Il sourit, sans qu’elle puisse le voir.

Vous avez fêté ça, du coup ?

Il imagine que oui. Les nouvelles protégées de la Flow ont bien du mérite. Lui en tous cas, il est fier d’elle - il espère que ça vaut bien quelque chose à ses yeux.


(c) SIAL


wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t14892-skeleton-flower-hyunbinhttp://www.lights-camera-action.org/t18610-nae-hyunbin#248468http://www.lights-camera-action.org/t11652-spawn_offhttp://www.lights-camera-action.org/t12057-spawn_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t12248-spawn
Hirai Keiko
flow entertainment
flow entertainment
flow entertainment
Hirai Keiko
flow entertainment
call me when you're free // hyunko Tumblr_plt1h01KFg1xm38xzo10_r3_400

call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621

Messages :
240

Age :
20 yo / 0609

groupe :
H E R O I N

rôle dans le groupe :
(maknae) main rap

nom de scène :
kei

occupation :
beatmaker ; guitarist ; nation's fairy

avatar :
boté nana komatsu

crédits :
@gizniee.

DC :
n.saül (flw) o.jin (kg) m.jennie (ym)

Points :
137


Sam 15 Fév - 16:09




❝ Boy, do you feel me now
I'm trying to get to you
You know you want me too
and I know how you want it, ooh ❞

les doigts dessinant des arabesques sur la moquette du couloir, peut être un peu idiote à se masquer ainsi devant la vue de tous. recroquevillée dans un coin calme du palier leur étant dédier. qui allait devoir sans doute tout expliquer à eiko après. qui voulait garder son secret pour elle même. qui ne savait pas si les bandmates seraient à même de comprendre, la peur qui succède à la joie.

elle ne sait pas trop encore quoi penser, enfant trop timide, peut être une peu trop paranoïaque pour oser se confier aux amies.

sauf que la machine émet un son. pas n’importe lequel. le sien.

toi

implosion à l’entente du petit nom, pour elle. le rire est timide discret. elle ne se délectera jamais assez de l’entendre parler.

« tu me dérange jamais tu le sais … j’avais envie de t’entendre … aussi. »


le rouge qui s’attache à la peau, les expressions qui se posent sur le sourire aussi, s’amuse de pouvoir laisser parler son corps sans qu’il ne puisse vraiment la voir.

« et merci beaucoup ! vous aussi vous avez briller ce soir … c’était amplement mérité ! »

qui connaissait les efforts qu’il pouvait fournir avec spawn, s’était retenue de s’emballer à le voir monter su scène tellement fière de leurs victoires. caméra et fan qui auraient pu faire lien, ou peut être pas. tout ce monde de la célébrité qui était encore largement nouveau.

« oui ! on s’est faites bombardées par le staff en rentrant à l’hotel haha ! ils nous avaient préparé un festin c’était super, même si notre manager à fini un peu éméché … »

qui pouffe de rire au souvenir de leur manager, pilier strict se laisser aller à la joie face à leur victoires. ça lui faisait plaisir de voir autant de gens heureux autour d’elle.

mèches de cheveux qui s’accroche au doigts, coeur toujours autant fou dans la poitrine. les sentiments qui s’installent dans son crâne. par ce qu’il l’avait appeler en premier. par ce qu’elle ne savait plus retenir son sourire même si il n’arrivait peut être pas à la voir.

« j’imagine que vous avez du faire la même de votre côtés … »

qui le revoit à la soirée, les mots qui se forment à son image. le téléphone qui atténue la nervosité presque adolescente qu’elle pouvait avoir quand elle était prêt de lui.

«  tu était … très beau ce soir … encore plus que d’habitude … j’aurais aimé te voir de plus près. »

joues rosies par la confessions, qui éloigne un peu le téléphone de l’oreille le temps de s’autoriser à calmer son palpitant.
(c) SIAL


flow entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t13211-rain-again-tomorrow-keiko#191283http://www.lights-camera-action.org/t13317-assume-form-keiko#191506http://www.lights-camera-action.org/t13524-hirai-keiko#194170http://www.lights-camera-action.org/t13318-keiko#191510http://www.lights-camera-action.org/t13319-low_key-keiko#191520http://www.lights-camera-action.org/t13842-heroin#197340http://www.lights-camera-action.org/t14438-kei-hirai-keiko-heroinhttp://www.lights-camera-action.org/t14049-h-e-r-o-i-n
Nae Hyunbin
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
wanderlust entertainment
Nae Hyunbin
wanderlust entertainment
call me when you're free // hyunko 1644009454ea877686e197485699e5e2290ae833

call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837 call me when you're free // hyunko 3640798837

Messages :
157

Age :
20yo (int.) ; 21yo (kr.) (010699)

groupe :
spawn, les terreurs

rôle dans le groupe :
leader, main rap, vocal ; boule de nerfs et daron officiel

nom de scène :
miaouss, le revenant. st hyunbin

occupation :
idole, nervous mess, n°1 wdl stan. se faire vénérer par jaesun

avatar :
jung la douceur jaehyun

crédits :
cez

DC :
rose's garden ((gabriel, yijun, eunwoo, hajoon, jacob, sunan, yue, eiji))

Points :
50


Jeu 12 Mar - 0:29
[



❝ Boy, do you feel me now
I'm trying to get to you
You know you want me too
and I know how you want it, ooh ❞

La tête dans les nuages s’enterre dans l’oreiller pour y masquer un sourire à en déchirer ses joues. Keiko, elle a une voix à en faire exploser le coeur, surmené de battements désordonnés et saccadés dès lors qu’il l’entend. Alors Hyunbin, il se dit que c’est peut-être mieux, au fond, qu’il n’ai pas son sourire en face de lui : qui sait s’il y survivrait ? Il n’est que trop niais, mais c’est l’âge, dit-on, des amours trop sucrés. L’adolescence, voilà même pas un an qu’il l’a quittée, et il peut bien conserver quelques traits de ces années que le travail a volées.

C’est bon à savoir, alors ! J’essaierai de t’appeler plus souvent - c’est vrai qu’on est tous les deux très occupés, mais...je suis toujours content de te parler, tu sais ? J’veux dire. Les SMS, c’est sympa, mais c’est pas la même chose.

Puis qui sait, si un jour vient à leur manager l’étrange lubie de farfouiller dans son téléphone. Dieu sait qu’il préfère garder cette histoire dans son jardin secret, rose trop précieuse pour risquer que des décisionnaires austères ne viennent la piétiner : Hyunbin se sait sérieux, il se sait discret, qui sait cependant si les hauts-placés le verraient également.

Merci beaucoup ! Je t’avoue que je trouve toujours ça aussi ouf. Le soutien qu’on reçoit depuis nos débuts...j’espère que ça continuera.

C’est cette peur qui écrase toujours sa gorge : parce que si l’ascension semble perpétuelle, qui sait quand est-ce qu’elle voudra s’arrêter ? Et s’ils avaient atteint un pallier ? Hyunbin a peur du paroxysme, de la dernière marche à gravir avant de toutes les dévaler. En un sens, la descente est bien plus difficile que la montée.

Vraiment ? Rah, ça a dû être drôle à voir, j’espère que t’as pris une vidéo.

Le ton se fait taquin, il ne connaît pas ce manager, mais s’intéresse assez à elle pour s’intéresser à lui. À chaque constituante de sa vie : trop de pièces à assembler pour recomposer son puzzle à elle, mais Hyunbin, avide de l’admirer dans toute sa splendeur, ne veut pas en manquer une seule. Et puis il sourit, à nouveau. Ses doigts jouent avec la coque du téléphone, le fil des écouteurs. L’air niais.

Ouais, on a fêté ça comme il se doit - c’était fun, mais je suis aussi content du retour au calme...on a eu pas mal de performances, ça m’a vidé.

Et si ses yeux témoignent de la fatigue lorsqu’ils semblent parfois peser des tonnes, si son corps semble appelé tout entier par la chaleur des draps où il est étendu, il n’a pourtant aucune envie de raccrocher, abandonner sa voix pour suivre celle de Morphée : ces quelques mots valent bien quelques heures de sommeil, au moins.

Le coeur s’emballe et fait bouillir le sang qui remonte jusqu’à ses joues, rouges de roses écrasées pour les peindre sur sa peau. Ce sont ses mots qui se font artistes de son visage, celui qu’ils décorent à chaque fluctuation de la voix, parole tendre, intonations qui font naître un sourire, des joues rouges, des yeux étoilés.

Merci.” Simplicité de la voix grave posée sur le fil. “Toi aussi, tu étais belle. Ravissante, même. J’ai hâte de revoir ton visage de plus prêt.

D’un sourire timide, il se fait adolescent.

T’es toujours jolie, de toute façon.

Et de mots fleuris, il se fait compliment.

Je pense que j’ai...beaucoup de chance.

Qu’il conclut en un nouveau sourire, une grimace d’espièglerie masquée par la cécité d’un coup de fil, se décèle dans la voix mais pas autant que sur le visage d’un imbécile heureux.



(c) SIAL


wanderlust entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t14892-skeleton-flower-hyunbinhttp://www.lights-camera-action.org/t18610-nae-hyunbin#248468http://www.lights-camera-action.org/t11652-spawn_offhttp://www.lights-camera-action.org/t12057-spawn_officialhttp://www.lights-camera-action.org/t12248-spawn
Hirai Keiko
flow entertainment
flow entertainment
flow entertainment
Hirai Keiko
flow entertainment
call me when you're free // hyunko Tumblr_plt1h01KFg1xm38xzo10_r3_400

call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621 call me when you're free // hyunko 3543671621

Messages :
240

Age :
20 yo / 0609

groupe :
H E R O I N

rôle dans le groupe :
(maknae) main rap

nom de scène :
kei

occupation :
beatmaker ; guitarist ; nation's fairy

avatar :
boté nana komatsu

crédits :
@gizniee.

DC :
n.saül (flw) o.jin (kg) m.jennie (ym)

Points :
137


Sam 21 Mar - 17:51




❝ Boy, do you feel me now
I'm trying to get to you
You know you want me too
and I know how you want it, ooh ❞

à tenter de calmer le coeur qui cogne comme un fou elle se fait fantôme à l’oreille de téléphone. se nourrit des son que l’instrument lui donne. les échos adorées que ta voix invente, fait à son coeur de drôle de grands huit. trop heureuse de pouvoir sentir ta présence d’un peu plus près, au murmure que le combiné vous offre. tourtereaux ébloui par la nuit.

« haha ! je veux bien, j’essaierais de le faire aussi … les sms c’est pas pareil .. je peut pas t’entendre par message. »


et c’est bien ta voix qui nourris le feu qui s’imprime en elle. chaleur qui fait revivre les sens, éloigne la fatigue et l’ancre dans le moments présents. un moment hors du temps ou seul toi et elle en sont les maîtres.

qui sourit à l’evocation de la victoire, douce mélodie qu’elle ne souhaite pas interrompre de mot futile, à apprécié juste t’entendre parler, raconter la nuit de ton point de vue, les paillettes et les espoirs qui font leur vie d’une vision nouvelle. l’oreille qui s’attarde aux paroles tout de même, active spectatrice du spectacle des mots.

« j’aurais du ! t’aurais du voir sa tête. il était aussi rouge que le tapis du début de la cérémonie ! »

émotion adolescente alors qu’elle se sentait comme une gamine, racontant les écarts des plus grands, la voix emplie de malice. les jambes qui s’écartent sur le tapis doux du couloir, guette un peu les échos, la voix d’eiko qui devait peut être la chercher. mais elle ne veut pas se faire arracher du fil de la conversation. elle avait attendu d’entendre sa voix depuis trop longtemps.

« hmm … la même, mais c’était tellement fou, j’ai du mal à croire que c’était réel. »

les prix, les performances, les filles dans leurs costumes adorner de velours. scintillant comme des étoiles filant tout en haut du ciel. irréel.
et pourtant elle est là, a sentir son coeur implosé, les mains fermement agrippé au sol du couloir, à calmer son coeur d’adolescente amourachée. le meilleur des sentiments.

il avait de la chance, elle à envie de hurler. que son nom fait battre son coeur si forts. que la moindre de ses évocations font tourner les radio de ses pensées vers lui. qu’il est l’unique présence qui traverse son esprits.
et qu’elle l’aime
dieux qu’elle l’aime.

« …. »

le souffle qui se coupe dans le micro du combiné, rassemble ses mots, essaye de ne pas se laisser submerger.

« moi aussi je veux voir ton visage de plus prêt. tout. tout voir …  dommage que tu sois si loin quand tout ce que je veux faire c’est t’embrasser … »

offrir son coeur à tes lèvres. te sentir un peu plus près d’elle.
(c) SIAL


flow entertainment
http://www.lights-camera-action.org/t13211-rain-again-tomorrow-keiko#191283http://www.lights-camera-action.org/t13317-assume-form-keiko#191506http://www.lights-camera-action.org/t13524-hirai-keiko#194170http://www.lights-camera-action.org/t13318-keiko#191510http://www.lights-camera-action.org/t13319-low_key-keiko#191520http://www.lights-camera-action.org/t13842-heroin#197340http://www.lights-camera-action.org/t14438-kei-hirai-keiko-heroinhttp://www.lights-camera-action.org/t14049-h-e-r-o-i-n
Contenu sponsorisé
 
call me when you're free // hyunko
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
» [UPTOBOX] Tropa de Elite 2 - O Inimigo Agora É Outro [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Shaolin Basket [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: around the world