AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Don't cry beauty... | ft. Ahn Jisoo ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 2 Aoû - 4:28



Don't cry beauty...
Jisoo & Sijin
TENUE ■ « Yeah, c'était génial les gars. Si on continue comme ça, on f'ra bientôt nos débuts. » Ouais bon, c'est peut-être vite dit quand même, parce qu'il faut que le CEO soit d'accord et qu'il juge notre musique suffisamment aboutie que pour nous offrir la chance de nous lancer. J'ai bon espoir que ça arrive rapidement, parce qu'on est foutrement bon dans notre domaine quand même puis on change un peu des groupes que l'agence à lancé dernièrement. Assit sur mon tabouret derrière l'imposante masse de toms et de cymbales en tous genres, j'étire longuement les muscles, agréablement endolori, de mes bras après la matinée complète qu'on a passé confinés dans notre salle d'entrainement à répéter encore et encore sans relâche pour que ce soit parfait. A force, on en connait chaque note sur le bout des doigts et pour ma part, je pourrais la jouer les yeux fermé sans difficulté. Glissant la main dans ma poche arrière j'attrape mon téléphone, jetant un coup d'œil à l'heure, même si le grondement d'un estomac derrière la guitare m'indique sans peine qu'il est l'heure d'aller grignoter un petit truc. La tête du manager qui passe dans l'entrebâillement de la porte confirme que c'est l'heure de manger et sans attendre je reprends mon rôle de leader pour éjecter de la salle les membres du groupe d'un simple: « Je veux tous le monde ici à 13h30, sinon c'est la fin. »

Non, je vais pas les tuer s'ils sont en retard, ni les virés, mais la guerre sera officiellement déclaré et je peux me montrer chien dans ces cas là. Je serais capable de les réveiller aux aurores demain matin en leur balançant un seau d'eau glacé ou de rajouter du dentifrice dans leur shampoing, peut-être même du poivre dans leur thé, du sel dans le café à la place du sucre. Ouais, je sais… C'est pas sympa, mais ils me le rendent plutôt bien. En fait, on le dirait pas forcément en nous voyant comme ça, mais dans le fond, on est juste quatre grand gamins du genre à se battre à coup de chantilly, de ketchup et de moutarde. Bref, perso ne s'attarde si ce n'est moi. Contrairement aux autres, je n'ai pas spécialement faim.

La porte se refermant derrière Jin Seon, je reste quelques instants coincé sur mon téléphone. J'envoie un texto à un ami avant de le ranger et jamais fatiguée, mes mains retrouvent d'instinct mes baguettes, mais les reposent aussitôt pour se saisir de ma bouteille d'eau. C'est que la batterie c'est plus physique que ça n'en donne l'air. Certes je suis assit comparé aux autres, mais mes bras, comme mes jambes, sont toujours en mouvement. J'avale une longue gorgée d'eau quand la porte s'ouvre à nouveau. L'espace d'un instant j'imagine que c'est le manager qui revient voir pourquoi je suis toujours là, mais la silhouette que je reconnais dans l’embrasure me fait aussitôt sourire et j'abandonne directement ma bouteille pour me lever. « Oh Jisoo-ah. » Ça fait un moment que je ne l'ai pas vue. Il faut dire que ma muse est plutôt occupée depuis ses débuts, mais je suis vraiment heureux de la voir, même si je doute qu'elle soit aussi contente. Victime d'un scandale, elle est l'objet de nombreuses critiques et rumeurs infondées, ça m'attriste parce que la majorité de ces gens qui médisent sur son dos, ne la connaisse pas vraiment. C'est toutefois avec le sourire que je la rejoins, les yeux pleins d'étoiles comme chaque fois qu'ils se posent sur son visage. C'est qu'elle est belle. Elle l'a toujours été et elle sera toujours la plus belle pour moi.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2011
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah (wdl)
Points : 205

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Mer 3 Aoû - 23:13



Don't cry beauty...
Jisoo & Sijin
TENUE ■ La seule chose qui lui permet encore de garder l’envie de se lever le matin est tout simplement le début du trio qu’elle va former sur scène avec Heera et Iseul, deux autres idoles de l’agence. Elles s’entrainent régulièrement toutes les trois, surtout au niveau vocal. Après leur lancement en solo, à tour de rôle, l’agence a prévue de les faire débuter en trio, le temps d’un single, pour tâter le terrain et évaluer le potentiel des filles réunies ensembles. Et si ce single fonctionne comme l’agence l’espère, alors l’équipe marketing s’occupera de la suite. Alors tous les matins, elle se lève pour le bien du trio, pour rejoindre ses amies et s’entrainer. Elle en est à un stade où la salle de sport devient presque un réconfort, et pourtant, c’est loin d’être le cas d’habitude. Elle qui rechigne au moindre effort physique, elle trouve à la salle de sport le moyen de vider son esprit et de ne plus penser à rien. Mais dès qu’elle dispose de temps libre et qu’elle passe quelques minutes sur les réseaux sociaux, la réalité la rattrape et la fouette en pleine face. La première fois, elle en a ri plus qu’autre chose. Tenir la main d’une amie lui semble tellement naturel qu’elle n’a jamais fait attention à ses gestes. Alors oui, lorsque le premier scandale a éclaté, elle en a rigolé. Tenir la main d’une de ses plus proches amies lui semblent tellement anodin, elle ne compte pas changer ses habitudes parce que ses fans la pensent lesbienne pour ce simple geste. En revanche, le deuxième scandale… a été moins clément avec elle. Une photo d’elle et une amie, s’embrassant, au milieu d’une ville canadienne, durant leur petit weekend bien mérité après une bataille acharnée lors d’une soirée. Et ça, c’est pour sa carrière le début de la fin. En moins d’une semaine, l’agence a annulé sa participation à l’émission Heartbreaker Hotel, mis fin à ses engagements promotionnels en solo sur les festivals de l’été et mis en pause sa carrière personnelle. La seule chose qu’ils n’ont pas annulé, c’est son implication dans le trio. Encore heureux.

Assise dans la salle d’entrainement que ses deux amies viennent de quitter pour aller déjeuner, elle lit les derniers commentaires publiés sur le net. De la haine, encore de la haine, toujours de la haine. On demande à ce que son contrat soit annulé, à ce qu’elle arrête ses activités définitivement, à ce qu’elle meure même. Elle ne pensait pas que tout ceci irait si loin. Son téléphone verrouillé à la main, elle quitte à son tour la salle d’entrainement, se retrouvant nez à nez avec certains membres de RIOT en train de sortir de la salle d’entrainement voisine. Un rapide regard lui confirme que Sijin n’est pas sorti, une chose qui lui ressemble bien. Elle attend quelques instants que les membres soient plus loin et se décide à rejoindre son ami dans la salle d’entrainement. Elle qui pensait fuir l’agence pour le déjeuner histoire d’aller s’empiffrer afin d’oublier ses problèmes. Une main sur la porte, elle reste immobile quelques minutes, essayant de trouver une excuse débile à sa présence ici et surtout, un moyen d’avoir l’air joyeuse.

Une dernière respiration et elle pousse la porte de la salle d’entrainement, découvrant Sijin en train de boire. Un sourire digne d’un film à oscars s’affiche sur son visage alors qu’elle referme la porte. « Tu n’as pas parti manger avec les autres ? » demande-t-elle en venant s’asseoir sur un tabouret présent à côté de la batterie du jeune homme. « Vous vous entraînez dur, tu te reposes assez j’espère ! » Voir Sijin peut lui changer les idées. Tout du moins c’est ce qu’elle espérait. Une vibration de téléphone lui rappelle que la vie continue et que les commentaires pleuvent. Un nouveau, souhaitant sa mort. Ça ne s’arrêterait donc jamais. Ses doigts se resserrent autour de l’appareil, faisant blanchir ses phalanges alors qu’elle déglutit, son sourire s’effaçant peu à peu.

Codage par Emi Burton


petit ps, j'aime les ps : j'ai dis dans mon rp que l'action se déroule avant le début en trio des flower girls & pour la tenue, c'est sans les lunettes de soleil



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 4 Aoû - 0:36



Don't cry beauty...
Jisoo & Sijin
TENUE ■ C'est fou mais dès que Jisoo est dans les parages, mes yeux ne peuvent de détacher d'elle. Je dois avoir l'air d'un parfait idiot à la fixer ainsi, mais c'est plus fort que moi. Elle est comme le feu qui attire les papillons de nuit. Même si la chaleur et le danger sont parfaitement palpables, il y a cette irrésistible attraction qui les empêche de faire demi-tour. Ne compte plus alors que les jeux de lumières qui dansent dans les flammes. Oui, Jisoo est un feu et je suis le papillon, incapable de m'éloigner d'elle même si je sais que je vais encore me brûler. Mais tant que c'est elle, je veux bien me brûler encore et encore pour l'éternité. D'un geste nonchalant, je repose ma bouteille alors qu'elle s'installe et secoue légèrement la tête à sa question. « Hum, j'avais pas vraiment f… envie de manger avec eux, en fait. » En fait, je n'ai pas spécialement faim surtout. Et j'ai encore moins envie de les rejoindre maintenant qu'elle est là et que je peux passer un peu de temps avec elle, la voir sourire. Dans ma poitrine mon cœur bat avec un peu plus de vigueur. « Bien sûr qu'on travail dur. On doit être vraiment bon pour pouvoir faire nos débuts. Puis je veux que ma muse soit fière de moi... Autant que je le suis d'elle. » Peut-être que si je deviens quelqu'un de vraiment célèbre dans le monde entier, elle finira par sortir avec moi, malgré cette stupide règle. C'est sans doute idiot de penser ça, mais je continue a m'accroché à l'espoir qu'un jour elle se rendra compte que je ne suis pas seulement l'ami d'enfance, mais que je peux aussi être plus. En attendant, je travaille dur et je garde un œil sur elle. « Mais toi aussi tu travailles dur Jisoo. J'espère que tu prends soin de toi. »

Le vibreur de son téléphone attire son attention, alors que la mienne reste fixée sur elle et je vois doucement son sourire se faner sur ses lèvres, signe plus qu'évident que ce qu'elle lit n'est pas agréable. La photo et le scandale me reviennent aussitôt à l'esprit, tout comme les quelques critiques que j'ai pu lire un peu plus tôt dans la journée. Et je sais, sans qu'elle n'ait besoin de le dire à voix haute, combien ça la blesse. Je le sens comme si chacune de ces critiques m'était personnellement adressée. Quoi qu'on puisse en dire ou en penser, Jisoo est une fille au cœur tendre et sensible. Elle prend tout comme une éponge qui absorbe l'eau sans pouvoir l'arrêter et ça me fait mal à moi aussi. « Hé… Ça va? » Du bout des doigts, j'attrape une de ses mèches avec laquelle je joue un court instant. J'aime la texture de ses cheveux souple et soyeux sous mon épiderme. « Tu ne devrais pas faire attention à ce que les gens racontent. Ils retournent facilement leurs vestes et ne te connaissent pas vraiment. » J'essaye de relativiser un peu les choses, même si dans le fond je suis en colère contre tous ceux qui se permettent de lui faire du mal. Je sais mieux que personne que les mots peuvent faire plus de dégâts que les coups. Je voudrais pouvoir la protéger des critiques, l'enfermé dans un cocon de coton pour que personne ne puisse l'atteindre, mais face aux média et à la haine, je suis bien impuissant malgré toute ma volonté. Et mes poings ne me sont d'aucune utilité dans ce genre de situation, même si casser la gueule de ce fichu journaliste à deux francs me ferait un bien fou. Non, tout ce que je peux faire, c'est être là et la soutenir dans ce mauvais moment en espérant que les gens se lassent rapidement.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2011
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah (wdl)
Points : 205

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Sam 13 Aoû - 0:50



Don't cry beauty...
Jisoo & Sijin
TENUE ■ Il n’a pas vraiment envie de manger avec eux. Un peu comme elle n’a pas envie de manger avec les filles, non pas parce qu’elle n’apprécie pas leur présence mais parce qu’elle n’a simplement pas la tête à ça. En temps normal, elle l’aurait taquiné, travaillé, au corps s’il le fallait, pour savoir pourquoi est-ce qu’il ne voulait pas manger avec les autres membres du groupe. Elle qui est de nature très curieuse n’a pas l’esprit à questionner son ami pour en savoir plus. Elle ne peut s’empêcher de rire doucement quand il parle de la fierté qu’il a à propos de ses débuts en tant que soliste. Et elle acquiesce discrètement quand il lui dit qu’elle aussi, elle doit prendre soin d’elle. Evidemment qu’elle prend soin d’elle, elle mange même un peu trop d’après son manager. La faute des fans qui lui offrent et lui envoient de la nourriture ! Elle ne peut pas laisser tout ça se périmer, ce serait du gâchis.

Et puis la vibration de son téléphone lui rappelle la réalité, ce scandale qui la poursuit et les commentaires qui vont avec. Mettre des alertes sur certains articles n’est pas une bonne idée, elle le sait. Mais elle ne peut pas s’en empêcher. Surement le fait d’être toute nouvelle dans le grand bain des idoles, elle se sent presque obligée de surveiller tout ce qu’on dit sur elle, en bien comme en mal. Elle-même ne saura pas expliquer pour quelle raison elle fait ça. Elle n’a presque qu’une hâte : la sortie d’articles sur le trip qu’elle va former avec Iseul et Heera. Avec un peu de chance, les gens vont l’oublier et se focaliser sur ses deux amies, sur la chanson et le potentiel qu’elles ont à trois. Ses yeux quittent son écran pour croiser ceux de Sijin qui joue avec une mèche rebelle de ses cheveux. Heureusement qu’il est là. Ne pas faire attention à ce que les gens disent d’elle, plus facile à dire qu’à faire. Quand les commentaires pleuvent en négatif sur elle, que les articles tournent sur les réseaux sociaux, tout comme les commentaires de haine, c’est vraiment difficile pour elle. Elle laisse échapper un soupir avant de verrouiller son téléphone. « En même temps, c’est de ma faute, on aurait jamais dû faire un truc pareil au milieu de la rue » dit-elle tristement. Oui, elle a en quelque sorte tendu le bâton pour se faire battre, elle ne se leurre pas. « Je sais pas ce qu’il nous a pris. On était euphorique d’être au Canada, d’être enfin ‘’libre’’ de la pression qu’on a ici… » Elle-même ne sait pas ce qu’il leur a pris de s’embrasser comme ça, en pleine rue. « En plus, je l’aime même pas ! Enfin, c’est une de mes meilleures amies mais ça va pas plus loin ! » s’énerve-t-elle. C’est vrai quoi, quand bien même elle a embrassé son amie, elle n’est pas pour autant amoureuse d’elle ou même en couple avec elle. « C’est injuste » dit-elle alors qu’une larme solitaire coule le long de sa joue.



Codage par Emi Burton



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 13 Aoû - 13:39



Don't cry beauty...
Jisoo & Sijin
TENUE ■ Elle est sous mes yeux comme une rose qu'on aurait coupée et qui se meurt doucement. Elle a beau tenter d'être forte, je sais combien tout ça la touche. Parce que je l'aime et parce que sans faire partie du même groupe, on fait partie de la même agence, parce qu'on a embarqué volontairement dans le même bateau. Parce que les critiques, en plus de la blesser, ont des répercussions sur sa carrière, sur ses rêves. Même si je ne le montre pas, je suis furieux parce que personne n'a le droit de lui faire tant de peine, personne ne peut la blesser comme ça et pire encore, je m'en veux parce que j'ai beau l'aimé plus que tout, je suis incapable de la protéger de la méchanceté d'autrui, incapable de lui éviter les blessures que chacun des commentaires haineux écris a son encontre lui infligent… Et pourtant, j'aimerai tellement pouvoir prendre chacun des coups à sa place, autant que j'aimerais pouvoir lui promettre que ce genre de chose n'arrivera plus jamais, qu'elle n'a rien a craindre. Je sais malheureusement combien les gens peuvent être blessants et mauvais, combien ils retournent facilement leurs vestes aussi. S'il n'y avait pas eu cette stupide règle et si elle ne risquait pas de perdre sa place à la Flow, j'aurais pu raconter au monde entier que ce n'était pas avec cette fille qu'elle avait une histoire, mais avec moi. Perdre ma place n'est rien si ça lui permet d'échapper aux commentaires venimeux. Et même si elle m'en voulait de faire courir de fausses rumeurs sur nous, après le nombre de fois ou elle m'a repoussé, ça aussi je pourrais le supporter, mais pas qu'elle soit mise dehors par ma faute. Mes iris ne quittent pas son visage. Même triste, Jisoo reste magnifique et l'espace d'un instant, je me perds dans sa contemplation. Ses cheveux qui cascadent sur ses épaules et encadre son visage, ses yeux sombres et brillant semblant sorti du pinceau d'un peintre, à la fois fin, doux et si félin, ses lèvres pleines et rosée, comme une fleur de lotus au centre d'un étang. Parfois je me demande si elle est vraiment humaine… Ou s'il est possible qu'elle soit une créature divine, un peu comme les Gumiho, et que ce soit la raison qui me rends esclave de son sourire. Serait-il possible qu'elle m'ait jeté un sort, qu'elle m'ait envoûté? Dès qu'elle est là plus rien d'autre n'existe. Il n'y a rien d'assez important pour ternir l'image que j'ai d'elle, pas même ce scandale qui la frappe de plein fouet.

Jouant distraitement avec l'une de ses mèches de cheveux, je l'écoute me raconter de sa voix triste et désolée, ce qui les a conduit elle et Ddol Mi à se comporter de la sorte. C'est vrai que ce n'était peut-être pas la chose la plus recommandée à faire, même loin de Séoul, mais je suis le spécialiste des conneries en tous genre alors je peux la comprendre. Puis même si on rêve de devenir des idoles, la pression qu'on subit ici est vraiment lourde à portée au quotidien, donc c'est un peu normal d'avoir besoin de se détendre de temps en temps. Je pense sincèrement que celui qui n'a jamais vécu ne serait-ce qu'une journée en temps qu'idole ou même trainee, ne peut pas réellement comprendre. C'est un peu comme si notre vie ne nous appartenait plus, on vie entièrement pour l'agence, on ne dort presque pas, on s'entraînement parfois jusqu'à vingt heures par jours, sans autre contact sociaux que les membres de nos groupes ou du staff. Non, je ne pense pas vraiment que les fans se rendent réellement compte de se qu'on doit endurer. « Malheureusement, les gens ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez. Ils se contentent souvent de la première explication qu'ils trouvent. » Je suis sincèrement désolée pour Jisoo, pour son amie aussi, parce qu'aucune des deux ne mérite ça. Les gens sont comme des centaines de chiens affamés qui se jette sur le même et unique os. Dans ces cas à, la seule chose à faire – et c'est bien malheureux – c'est soit attendre qu'ils se lassent, soit lancer un nouvel os. Dans tous les cas, c'est effectivement très injuste. Mon cœur se fend littéralement rien qu'à l'entente de sa voix et de la peine que je peux y ressentir, mais plus encore lorsqu'une unique larme coule lentement sur sa joue délicate. Tout aussi lentement je relâche la mèche de cheveux qui n'a pas quitté mes doigts, pour effacer tendrement du pouce la perle salée qui glisse sur son épiderme. Sans vraiment prendre conscience de mes gestes, je me glisse au bord de mon tabouret et passe les bras autour de ses épaules pour l'attirer dans un câlin. « Je sais… Je suis désolé. » Tellement désolé que ça lui arrive à elle, de ne rien pouvoir faire pour la protéger des critiques. Si casser la gueule de tous ces gens pouvait arranger les choses, je le ferais volontiers.

D'un coup, je m'éloigne d'elle avec le sourire. Je dois vraiment avoir l'air d'un dingue qui change d'humeur comme de chemise, pour passé d'un moment tendre et réconfortant, à l'excitation totale. Comme un gamin qui échafaude mille et un plan pour rendre son père furieux, je réfléchi en vitesse. « Dis moi Jiji, tu as quoi de prévu cet après-midi? »
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2011
Age : 18 ans
groupe : call of sirens
rôle dans le groupe : vocaliste & rappeuse
nom de scène : mary
avatar : ahn solbin (laboum)
DC : jo jinah (wdl)
Points : 205

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t61-ahn-jisoo-a-bird-set-free http://www.lights-camera-action.org/t71-ahn-jisoo-friendships-never-end http://www.lights-camera-action.org/t72-ahn-jisoo-activite-rp#63882 http://www.lights-camera-action.org/t77-ahn-jisoo-u-used-to-call-me-on-my-cellphone#177 http://www.lights-camera-action.org/t78-ahn-jisoo-ahn_mary#178 http://www.lights-camera-action.org/t637-mary-flow-ent
Message
Mar 13 Sep - 19:56



Don't cry beauty...
Jisoo & Sijin
TENUE ■ Avant même l’embarquement, elle avait su que cette escapade au Canada serait inoubliable, de toutes les manières possibles. Elles avaient réussi à gagner un petit jeu lors d’une soirée pour les idoles et trainees, un jeu dans lequel elles avaient mangé de la mousse, trébuché, pris des douches froides, tant et plus. Alors oui, la récompense en valait la peine, elle leur avait permise de voyager, de découvrir le Canada, de s’échapper de la pression du training. Mais elle avait également son revers : ce magnifique scandale qui les avaient rattrapé quelques semaines plus tard. Alors oui, elles avaient dépassé les ‘limites’, elles avaient osé s’embrasser en pleine rue. Mais comment pouvaient-elles imaginer que des fans les avaient suivies ? Ici ? Jusqu’au Canada ? La jeune rookie n’aurait jamais imaginé être suivie par des fans si loin. Elle ne pensait même pas avoir des fans capables de la suivre à ce point-là, ou même d’avoir des fans ailleurs qu’en Corée. Certes, il lui est déjà arrivée de réaliser des covers uniquement en anglais sur sa chaîne youtube mais elle n’aurait jamais pensé que sa réputation était à ce point internationale. Mais au final, le pire n’avait pas été l’article en question, c’était plutôt les commentaires qui avaient plu à sa suite. Des commentaires haineux, homophobes, souhaitant sa mort et l’arrêt définitif de ses activités. Et c’est ça, qui lui faisait le plus mal.

Les gens ne cherchent pas plus lui que le bout de leur nez, oh oui, ça elle l’a bien compris maintenant. Ils se contentent de la première explication qui leur vient à l’esprit. Et c’est elle qui subit, elle récolte le fruit de ses conneries. Elle ferme les yeux quand Sijin essuie la petite larme solitaire glissant sur sa joue. Ne pas en laisser d’autres s’échapper, rester forte. Il passe ses bras autour d’elle pour lui faire un câlin et c’est à ce moment-là que les sanglots explosent. « J’aimerais que les gens passent à autre chose » chuchote-t-elle entre deux sanglots, s’accrochant à son ami comme à un pilier. « J’en peux plus de vivre ça, de recevoir des messages de haines sur mes réseaux sociaux et de devoir cacher mes émotions aux autres » dit-elle, ses sanglots se calmant peu à peu. Elle a l’impression qu’il n’y a que lui devant qui elle peut laisser transparaitre ses sentiments et ses émotions. Elle frotte vivement ses joues et ses yeux alors qu’il s’éloigne d’elle. Allez, ça ira mieux après.

Elle lui retourne son sourire, un peu moins pétillant que celui de son ami néanmoins. Avec ces yeux et ce regard, il a au moins quelque chose à l’esprit. Ses plans pour l’après-midi ? En dehors d’entrainements sportifs, elle n’a rien de prévu. « Euh… J’ai entrainement avec les filles mais bon, je pense pas que ce soit obligatoire. C’est un entrainement collectif avec les autres trainees alors bon…. » réfléchit-elle à haute voix. « Tu dois pas t’entrainer avec le groupe toi ? » ne peut-elle s’empêcher de lui demander.
Codage par Emi Burton


désolé pour le délais de réponse, entre mon déménagement et la fin du boulot + la rentrée



these wounds won't seem to heal
this pain is just too real
there's just too much that time cannot erase
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 18 Sep - 3:10



Don't cry beauty...
Jisoo & Sijin
TENUE ■ On a beau se démener, faire tout ce qu'on peut, tenter de donner le meilleur de nous-mêmes, au final, nous somme toujours irrémédiablement dépendant de nos fans… pour le meilleur, mais aussi pour le pire. S'ils détiennent la clé de notre succès, ils sont également l'épée de Damoclès qui peut s'abattre à tout instant sur nos têtes pour nous plonger dans l'obscurité la plus totale. Jisoo, ma douce et tendre muse, en fait la douloureuse expérience en ce moment et malgré mon plus profond désir de lui venir en aide, je suis incapable de changer l'avis des fans et des anti-fans, concernant cette triste histoire. Et ça m'exaspère. Etre impuissant face au chagrin que je lis sur son visage, me donne un amer goût en bouche, me fait me sentir presque moins que rien. Je voudrais pouvoir effacer tout ça et lui redonner le sourire. Un vrai sourire. Pas un de ces sourire factice qu'elle me sort ces derniers temps. Non, je voudrais un de ces resplendissant sourire qui illuminent ses yeux, leur donnent cette petite étincelle malicieuse et pétillante. Malheureusement, j'en suis incapable et tout ce que je peux faire, c'est être là pour l'épauler, l'écouter, lui murmurer que tout va s'arranger, que ce n'est qu'une question de temps… Etre là pour sécher ses larmes également, comme à cet instant où du pouce j'efface une larme solitaire qui coure le long de sa délicate joue. Etre là pour lui prête mes bras, pour former autour de son corps un cocon de réconfort, un endroit sur et secret où elle peut lâcher prise.

Les sanglots qui la secouent au moment où mes bras se nouent autour d'elle me brisent le cœur et me blessent sincèrement, comme autant de lames chauffés à blanc qu'on enfoncerait dans ma chaire. Celui qui dit que l'amour faisait mal n'avait pas totalement tord, mais c'est loin de ce qu'on peut imaginer. Je ne souffre pas à cause d'elle, mais avec elle. Je souffre de me prétendre amoureux et de ne pas pouvoir soulager sa douleur. C'est un sentiment plus terrible que tous les autres. Je fais face à ses larmes sans aucun moyen d'y mettre fin. Et comme toujours dans ces cas là, je serre les dents et resserre sur elle mon éteinte, caressant maladroitement son dos en la laissant marquer mon épaules de perles salées, graver de ses mots douloureux mon cœur tendre sans la moindre anesthésie. Patiemment, j'attends que ses larmes se tarissent, laissant mes doigts courir ici et là dans son dos. « Je t'aime Jisoo et je suis là… de jour comme de nuit. Si tu as besoin de parler, d'un endroit où laisser couler tes larmes, si tu as besoin de laisser éclater ta colère… Viens. Je t'écouterai, je sécherai tes larmes, je te laisserai te fâcher. Tu n'es pas seule. Viens, n'importe quand. » Ce n'est pas grand-chose, mais c'est ce que je peux faire de mieux pour elle. C'est une sale période et elle a besoin de se sentir entourée, comprise et soutenue. Je suis amoureux d'elle, vraiment et tout ce que je veux c'est lui montrer que je ne suis pas seulement le mec qui l'ennuie, qui lui demande pour sortir avec elle dès qu'il en à l'occasion, mais je peux aussi être l'épaule sur laquelle on pleure, celui qui réconforte, celui qui écoute, sérieux, discret et présent.

Soudainement une idée me vient et je m'éloigne d'elle avec un sourire, au risque de passé pour quelqu'un de lunatique, ce que je ne suis pas, mais mes pensées ne sont tournées que vers elle et vers un moyen de lui changer les idées. Naturellement, je lui demande ce qu'elle a de prévu pour l'après-midi, ne voulant pas réellement empiéter sur son temps d'entraînement, même si dans le fond j'estime que c'est un cas de force majeur. Un entrainement mais pas réellement obligatoire? La réponse me convient parfaitement. Je me sentirai moins coupable si elle ne rate rien de vraiment important. Sa question en revanche est assez déroutante, parce que je n'avais pas vraiment pensé à moi dans tous ça, ni aux gars, même si je suis certain qu'aucun ne m'en voudra et ils sont capable de travailler même si je ne suis pas là. « En théorie si… Mais je n'ai jamais aimé la théorie. La pratique c'est toujours mieux. » Rapidement, je glisse la main dans la poche de mon jeans pour attraper mon téléphone et pianote tout aussi vite sur mon écran, un message à l'attention du guitariste.

Hey bro', désolé pour la répète… Cas de force majeur. Veille sur les enfants, qu'ils ne fassent pas trop de bêtises. Je te raconte plus tard. Love love babe ♥

Le message envoyé, je coupe mon téléphone avant de le remettre là ou je l'ai pris pour attraper cette fois celui de ma muse et l'éteindre également, sauf que je ne le lui rends pas et le glisse avec le mien avant de me lever. « Pas d'objection. Te couper un peu de tout ça ne te fera pas de mal. Cet après-midi c'est juste nous, Jisoo et Sijin… Pas Mary et Sinya, laissons un peu l'agence de côté. » Je sais d'avance que pour ça je vais avoir des soucis avec mon manager, avec le sien et avec le CEO, mais à ce moment je m'en fiche royalement. J'aviserai le moment venu et j'accepterai sans broncher la moindre sanction, si c'est le prix à payé pour qu'elle soit tranquille au moins quelques heures. Qui ne tente rien, n'a rien. Il y a des moments où il faut prendre des risques pour le bien de tous… pour celui de Jisoo en l'occurrence. Lentement, je lui tends la main dans une demande implicite. Est-ce qu'elle me fait suffisamment confiance pour me suivre? Moi je n'hésite pas un instant à m'exposer au courroux du staff pour elle et si j'aimerais que ce soit réciproque, je préfère lui laisser le choix.
Codage par Emi Burton


Post-scriptum:
 
Revenir en haut Aller en bas

Don't cry beauty... | ft. Ahn Jisoo ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BEAUTY GIRL DE BELAIR. Photos P9 à 3 mois
» Mini -Black Beauty- de Blax
» Beauty mon pt'tit crême....
» Dpt 77, 16 ans, Magic Beauty Fort, hongre SF, URGENT, contact Cécile
» Beauty, mon tervuren!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-