KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Case Logic Snapview Étui pour Apple iPad ...
Voir le deal
11.23 €

 

 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jung Ji Sung
staff
staff
staff
Jung Ji Sung
staff
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 330eecfecf5b866770d313ad57e8767f

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2186849763 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3640798837

Messages :
524

Age :
27 ans

groupe :
SPAWN (fanmeet: 10)

rôle dans le groupe :
manager

occupation :
Manager, chorégraphe, producteur

avatar :
Nam Joohyuk

crédits :
morning rain

DC :
every's fun squad

Points :
9


Dim 22 Mar - 1:13


|
kaigan doori
saeko & jisung



Une longue inspiration, un regard nerveux sur sa montre, Ji Sung attendait, bien droit, devant l’immeuble dans lequel il avait résidé pendant près d’un an avec les Divine. Un masque levé au-dessus de son nez, son regard se perdait sur son téléphone, qu’il finit par ranger rapidement. Qu’est-ce qu’elle faisait, où est-ce qu’elle était ? voilà près de trois mois qu’il était officiellement devenu le manager des Spawn, qu’il cherchait encore un peu ses marques au milieu de quatre garçons. C’était plus détendu, selon lui, que chez les Divine, il se sentait moins stressé, moins le besoin de faire attention à ce qu’il disait. moins de larmes, plus de blagues idiotes. Une ambiance « virile » qu’il comprenait mieux, même si ça lui manquait un peu, parfois. Etre le seul homme au milieu de cinq filles avaient eu ses avantages, elles étaient plus mignonnes, même si ça ne l’avait jamais particulièrement affecté.

Alors qu’une voiture s’arrêta devant lui, il n’eut aucun mal à reconnaître la petite personne qui la quitta. Saeko n’avait pas grandi. Evidemment, à son âge on avait bel et bien fini sa croissance. Elle l’avait appelé il y a quelques jours, ayant perdu il ne savait quoi dans l’ancien appartement, Ji Sung avait, par chance, toujours les clés, qu’il devait rendre après un dernier passage. « Hey, t’es en retard, ça fait vingt minutes que j’attends. » Il tapota sur sa tête pour la saluer, sans ayant réellement besoin de beaucoup lever sa main pour l’atteindre. « C’est quoi que t’as oublié, déjà ? » Il baissa brièvement son regard sur elle, alors qu’il pénétrait dans le bâtiment, appuyant sur le bouton de l’ascenseur. « On devrait prendre les escaliers, pour faire de l’exercice. » Ji Sung eut besoin de quelques secondes pour se souvenir de l’étage, appuyant sur le bon bouton, il resta immobile, le regard figé sur les étages qui défilaient avant de se poser sur elle. « Je te manque ? Je peux voir à tes fesses que oui. » Léger sourire alors qu’il quitta l’ascenseur, se maudissant pour les conneries qu’il disait, s’approchant de la porte pour la déverrouiller.



(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon kawaiinekoj





To keep me warm, I got to feel the Fire
Nymphadora Tonks ☽ tough life
staff
http://www.lights-camera-action.org/t10006-ji-sung-i-m-so-sickhttp://www.lights-camera-action.org/t10057-jung-ji-sunghttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t10071-ji-sung-no-callbackhttp://www.lights-camera-action.org/t18350-jejunghttp://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Tani Saeko
knockout global
knockout global
knockout global
Tani Saeko
knockout global
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Da38bcbd3b0e4ff84bb535e078535a42cea1ce4d_00

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2837534775 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621

Messages :
563

Age :
22 (12.07.98)

groupe :
DIVINE ★ (신성한).

rôle dans le groupe :
LEADER, MAIN SINGER & DANCER ; ACTRESS (JPN)

occupation :
JPN CINNAMON ROLL

avatar :
Nako bb ♥

crédits :
me'ow ♥

DC :
Joonho, Chaeyeon, Naeun, Yeol, Jaehyuk, Daehyun, Woohyun, Yonghwa

Points :
25

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 19ffba91d02253c622ba1758fd8fb12fKAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG E218295dabf1d96ac3dd389b647bf8e3KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Tumblr_inline_nhrmc4NM251qk1or3

Sam 28 Mar - 1:18


|
kaigan doori
jisung & saeko



Elle l’avait entendu, cette voix féminine. Elle n’avait pas compris ce qu’elle avait dit, mais ce n’était pas le plus insupportable. Non, ce qui lui faisait mal, c’était ce rire. Ces rires. Celui de la femme, puis de Ji Sung, juste avant qu’il accorde enfin de l’attention à la personne qui le contactait, demandant de répéter. Qui était à l’appareil ? Elle. Juste elle. Saeko. Tani Saeko, avait-elle crû bon de préciser, comme si son ancien manager pouvait en connaître plusieurs. C’était peut-être le cas, après tout, elle ne savait pas ce qu’il faisait de son temps libre – même si elle en avait une idée, maintenant. Mais c’était ridicule d’être fâchée à cause de ça. Et Saeko avait beau essayer, au départ, de se dire que si elle était agacée, c’était parce qu’il l’avait d’abord ignorée après avoir décroché, elle savait pertinemment que c’était cette voix. Avec qui était-il, quand il avait pris son appel ? Surtout que maintenant, la Japonaise se sentait parfaitement stupide. Cet objet, elle n’y tenait même pas vraiment. Pourrait-il avouer que ça n’avait été qu’une excuse pour revoir Ji Sung, après des mois sans lui avoir vraiment adressé la parole ? Pendant les MAMA, elle l’avait ignoré au possible, surtout après sa chute ridicule sur le tapis rouge. Ce soir-là, Saeko était restée collée à Ye Won, de peur qu’on la taquine seulement à ce sujet. Cela avait été trop d’émotion, elle n’aurait pas supporté.

Quand la voiture s’immobilisa, le cœur de Saeko se mit à battre un peu trop vite dans sa poitrine. Elle l’aperçut immédiatement. Se lissant ses cheveux désormais blonds en vue de leur prochain comeback, Saeko rajusta le col de sa robe, avant de saisir son sac-à-main, et de sortir du véhicule. Malgré ses talons compensés, elle restait une naine à côté de Ji Sung. « Vingt minutes ? Mais t’es arrivé combien de temps en avance ? J’ai à peine cinq minutes de retard sur l’horaire que je t’ai donné ! » Pourquoi devait-il toujours exagérer ? Ou elle, tomber dans le piège ? « Des vêtements. Tout un carton. » Des habits qu’elle avait d’abord compté abandonner, avant de se dire que c’était une bonne excuse pour revoir Ji Sung seul à seule. Entrant dans l’immeuble, Saeko fut d’abord prise d’une vive émotion, avant que toute nostalgie ne vole en éclats par la faute de son ancien manager. Elle se contenta d’un regard noir, avant de légèrement le bousculer en entrant dans la cabine. Saeko se rendait compte que de se retrouver à proximité de Ji Sung la perturbait plus qu’avant. Elle en rougissait presque, en y pensant. Mais heureusement pour elle, le charme se rompait à chaque fois qu’il ouvrait la bouche. « Arrête de parler de mes fesses, je vais finir par croire qu’elles t’obsèdent. » L’idole se colla tout de même à la paroi de l’ascenseur, s’éloignant de Ji Sung. « Tu parles aussi comme ça aux membres de SPAWN ? » Tiens, elle se demandait ce que devenait Morgan. « Et nous, on te manque ? » Que Ye Won la pardonne, mais Saeko pensait surtout à elle, en posant la question à leur ancien manager.

(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon izne




✯ VIOLETA ✯

me'ow
knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t11935-saeko-made-in-kawaii#179478http://www.lights-camera-action.org/t10262-tani-saeko#158108http://www.lights-camera-action.org/t19287-tani-saeko#256862http://www.lights-camera-action.org/t14390-moshi-moshi-saeko-speaking#203051http://www.lights-camera-action.org/t11054-saeppi#165285http://www.lights-camera-action.org/t10203-divine#157307http://www.lights-camera-action.org/t12660-saeko-divine#186250http://www.lights-camera-action.org/t10202-divine#157306
Jung Ji Sung
staff
staff
staff
Jung Ji Sung
staff
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 330eecfecf5b866770d313ad57e8767f

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2186849763 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3640798837

Messages :
524

Age :
27 ans

groupe :
SPAWN (fanmeet: 10)

rôle dans le groupe :
manager

occupation :
Manager, chorégraphe, producteur

avatar :
Nam Joohyuk

crédits :
morning rain

DC :
every's fun squad

Points :
9


Dim 12 Avr - 20:33


|
kaigan doori
saeko & jisung



Ji Sung attendait, encore et encore, trop habitué à être ponctuel, par la profession qu’il exerçait, mais également impatient, concernant la personne qui lui avait donné rendez-vous. C’était stupide, il le savait, il se trouvait clairement stupide, et c’en était au point où, au fond, il se demandait s’il n’avait pas un problème. Parce qu’elle était majeure, oui, et au fond, on pouvait bien dire qu’elle avait 22 ans, elle restait si petite. Ce n’était pas de sa faute, il le savait, mais elle était loin, si loin du type de femmes sur qui il se retournait dans la rue. Mais c’était étrange, inhabituel pour lui, Saeko avait quelque chose d’inhabituel, de féérique, qui avait illuminé sa vie pendant près d’un an, sans même s’en rendre compte. Sans qu’il ne s’en rende compte lui-même. C’était bien à ce moment-là qu’il réalisait qu’il était bien stupide.

Elle arriva enfin, quittant le véhicule, Ji Sung retrouva son calme et son attitude excécrable, comme un enfant dans une cour de récréation qui ne trouvait pas de meilleure solution. « Tu devrais savoir que je suis très ponctuel. » Un sourire vrilla au coin de ses lèvres. lui qui n’avait jamais tolérer le moindre retard de la part des Divine. Pas de ‘retard de stars’ dans les émissions ou pour les enregistrements en studio, ils devaient toujours arriver pile à l’heure et c’était bien quelque chose qu’il imposait encore aux Spawn. « Tout un carton ? Mais comment t’as fait pour oublier ça ? » Encore, une petite boîte, un collier, il ne savait trop quoi, mais une boite entière ? Ji Sung avait arquer ses sourcils, finissant par simplement entrer sans poser trop de questions.

Parler de ses fesses, quelle idée ! comme une blague récurrente qui ne faisaient plus rire personne. levant la tête, de son air le plus convaincant (c’est faux), il secoua la tête. « Evidemment, obsédé par tes fesses. Alors que je peux pas les voir d’où je suis. » Allez, après son poids, sa taille, c’était très intelligent. « Non, t’en fais pas, on a pas une relation aussi spéciale. » Il pouffa, tournant la tête. C’était un peu vrai. les Spawn, c’était différent. Enfin, surtout elle. elle, c’était différent. Son regard s’était posé sur elle, longtemps, du moins, c’était l’impression qu’il avait eu. Si elles lui manquaient ? Si elle lui manquait. Ses yeux ne le lâchait pas jusqu’à entendre le « ding » de l’ascenseur, annonçant qu’ils étaient arrivés à l’étage. Un sourire en coin étira ses lèvres avant qu’il ne se décale de la paroi que pour passer devant elle. bien sûr qu’elle lui manquait. Qu’il avait été un peu trop heureux à l’idée de pouvoir la revoir aujourd’hui. Ouvrant la porte de l’appartement, il laissa Saeko entrer, détaillant chaque coin de ce grand appartement désormais vide. « C’est vraiment très étrange. Maintenant qu’il n’y a plus de meubles, plus rien. » Son cœur se serra alors qu’il fera la porte derrière lui. Sa main glissa sur un meuble, un soupir resta coincé dans sa gorge. « Il y a encore la tâche que tu avais faite, quand Yeoreum t’avais effrayée. » Saeko avait renversé un peu de son bubble tea, on pouvait voir une ombre un peu jaune sur le mur blanc. « Avec tes vêtements, c’est vraiment tout ce qui me fait réaliser qu’on a bien vécu ici. » Maintenant que tout était vide, c’était comme si tout avait disparu.



(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon kawaiinekoj





To keep me warm, I got to feel the Fire
Nymphadora Tonks ☽ tough life
staff
http://www.lights-camera-action.org/t10006-ji-sung-i-m-so-sickhttp://www.lights-camera-action.org/t10057-jung-ji-sunghttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t10071-ji-sung-no-callbackhttp://www.lights-camera-action.org/t18350-jejunghttp://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Tani Saeko
knockout global
knockout global
knockout global
Tani Saeko
knockout global
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Da38bcbd3b0e4ff84bb535e078535a42cea1ce4d_00

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2837534775 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621

Messages :
563

Age :
22 (12.07.98)

groupe :
DIVINE ★ (신성한).

rôle dans le groupe :
LEADER, MAIN SINGER & DANCER ; ACTRESS (JPN)

occupation :
JPN CINNAMON ROLL

avatar :
Nako bb ♥

crédits :
me'ow ♥

DC :
Joonho, Chaeyeon, Naeun, Yeol, Jaehyuk, Daehyun, Woohyun, Yonghwa

Points :
25

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 19ffba91d02253c622ba1758fd8fb12fKAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG E218295dabf1d96ac3dd389b647bf8e3KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Tumblr_inline_nhrmc4NM251qk1or3

Dim 26 Avr - 3:03


|
kaigan doori
jisung & saeko



« J’ai compris, excuse-moi pour ces cinq minutes de retard ! » Saeko leva les yeux au ciel, ainsi que ses mains. Le sourire de Ji Sung était irritant, mais la jeune femme savait qu’il n’y avait pas que ça qui l’agaçait actuellement. Elle ne pouvait se sortir de l’esprit que son ancien manager préférerait sûrement être ailleurs, par exemple, avec la propriétaire de cette voix qu’elle avait entendu derrière lui quand elle l’avait appelé. « Ne t’inquiète pas, ce sera rapide, et après tu pourras retourner auprès de… qui tu veux. » Elle s’était avancer vers l’immeuble pour cacher la rougeur de ses joues, son cœur se serrant en réalisant que ce chemin lui manquait. Mais elle s’était promis de ne pas craquer bêtement. Ce n’était qu’une tour de béton. Ce n’était qu’un appartement. Pourtant, elle avait trouvé cette excuse stupide de carton à récupérer. A la réponse de Ji Sung, elle comprit que c’était un peu gros. En réalité, ce carton avait été laissé là exprès, pour être donné – ou vendu, elle s’en fichait. Peut-être remettre les pieds dans cet appartement n’était pas sa seule motivation. Car elle savait que le seul qui pourrait l’y accompagner, c’était Ji Sung. Et c’était quand elle l’avait appris, que la jeune femme s’était empressée de trouver la moindre excuse pour y retourner, un peu honteuse. « Je m’en suis rendue compte en emménageant dans notre nouvel appartement. Il y a des affaires que j’ai laissé que je voulais garder. » Comme lui, pensa-t-elle bêtement.


Heureusement, Ji Sung rendait un peu plus supportable sa propre absence. Ses petites piques n’avaient pas manqué à la Japonaise qui plissa ses yeux. « Et moi heureusement que je peux pas voir ta tête d’où je suis. » Qu’elle répondit du tac au tac, de façon très intelligente et réfléchie. Un rire ironique lui échappa à la réponse concernant sa relation avec SPAWN. « Ah, ils en ont de la chance. » Un sourire en coin déforma un peu ses traits, avant qu’elle ne reprenne son sérieux. Elle devait lui poser cette question stupide. Est-ce qu’elles lui manquaient ? Est-ce qu’elle, Saeko, lui manquait à lui, Ji Sung ? N’entendant pas de réponse, elle leva finalement les yeux vers lui, et son cœur manqua un battement quand son regard croisa le sien. Ils restèrent tous deux silencieux, et seul le ‘ding’ de l’ascenseur sembla capable de les sortir de leur drôle de transe. Pinçant les lèvres et gonflant un peu les joues, Saeko étouffa un juron – baka ! – alors qu’il passait devant elle, son stupide sourire charmeur aux lèvres. Elle trottina derrière lui jusqu’à la porte encore beaucoup trop familière dans son cœur, ressentant immédiatement une nostalgie palpable tandis que Ji Sung ouvrait la porte.

Serrant ses mains contre sa poitrine, Saeko avança prudemment dans l’appartement. « C’est si… grand… Et vide. » Elle se retourna vers Ji Sung, ses yeux accrochant la tâche sur le mur. Elle pinça les lèvres. « Dire que c’est moi que tu as réprimandé ! » Ses sourcils se froncèrent alors qu’elle posait le regard sur son ancien manager. Mais son visage reprit bien vite un air sérieux tandis qu’elle avançait vers la chambre qu’elle avait partagé avec la maknae. Aujourd’hui, cette dernière ne lui donnait quasi plus de nouvelles, tout comme No Eul, et Eun Mi lui en donnait de moins en moins souvent. Saeko déprimait en y pensant, mais espérait que tout allait pour le mieux pour ses trois anciennes bandmates. Entrant dans la pièce, elle ressentit une vague de chagrin l’envahir. A la nostalgie se mêlaient déception et culpabilité. La jeune femme s’assit sur son ancien lit. « Notre nouvel appartement est si petit, il doit faire moins de la moitié de celui-ci. On dort dans la même chambre, dans le même lit. » C’était leur seule demande. Pas de lits superposés, mais un grand lit double. Son regard balaya la pièce, tombant alors sur l’excuse de sa venue. Un carton sur lequel elle avait elle-même écrit au feutre ‘Saeko, à donner’. Ses yeux se levèrent alors à la recherche de son ancien manager. « Ji Sung… ? J’ai peut-être menti. » Elle baissa la tête, regardant ses mains dont les doigts jouaient nerveusement entre eux. « Je n’ai pas besoin de ces vêtements, je voulais juste revenir ici… » Légère pause, durant laquelle elle prit une discrète inspiration. « Et te revoir. » Pour un moment, même un court instant. Juste elle et lui.

(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon izne




✯ VIOLETA ✯

me'ow
knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t11935-saeko-made-in-kawaii#179478http://www.lights-camera-action.org/t10262-tani-saeko#158108http://www.lights-camera-action.org/t19287-tani-saeko#256862http://www.lights-camera-action.org/t14390-moshi-moshi-saeko-speaking#203051http://www.lights-camera-action.org/t11054-saeppi#165285http://www.lights-camera-action.org/t10203-divine#157307http://www.lights-camera-action.org/t12660-saeko-divine#186250http://www.lights-camera-action.org/t10202-divine#157306
Jung Ji Sung
staff
staff
staff
Jung Ji Sung
staff
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 330eecfecf5b866770d313ad57e8767f

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2186849763 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3640798837

Messages :
524

Age :
27 ans

groupe :
SPAWN (fanmeet: 10)

rôle dans le groupe :
manager

occupation :
Manager, chorégraphe, producteur

avatar :
Nam Joohyuk

crédits :
morning rain

DC :
every's fun squad

Points :
9


Lun 27 Avr - 1:03


|
kaigan doori
saeko & jisung



Pourquoi devait-il se comporter comme ça avec elle ? Ji Sung n’en avait pas la moindre idée, se posant parfois la question, de comment il en était arrivé là. Il hésitait parfois à se rendre dans des bars pour bénéficier de psychologie de comptoir. Qu’on lui explique que son comportement exécrable venait probablement d’une violente chute à vélo quand il n’avait que huit ans. Non, sans doute pas. La vérité était assez simple. Il n’était pas la personne la plus extravertie au monde, ni la plus ouverte et l’idée même d’une relation quelconque avec Saeko le menait à une sorte de confusion. Il avait mis du temps à le réaliser, que son intérêt pour l’idole grandissait avec le temps, qu’il avait fini par étrangement passer plus de temps dans l’appartement qu’ils partageaient, jusqu’à ce que son chat y réside en permanence, donc lui aussi. Mais ça, il se disait que c’était normal, et maintenant, il réalisait. Il se disait qu’il avait été stupide.

Un hochement de tête, pas vraiment convaincu. Oui, ce serait rapide. Il n’en était pas forcément soulagé, ni particulièrement heureux. « Je t’avais déjà dit pourtant, de vérifier cinq fois avant de partir. » Un soupir franchit ses lèvres. il avait même laissé plusieurs notes pour qu’elles ne laissent rien et sachent s’organiser une fois le jour du déménagement arrivé. Dans l’ascenseur, il faisait de son mieux pour ne pas trop la regarder, ni pour ne pas avoir l’air trop stupide. Il devrait éventuellement arrêter de parler de ses fesses un jour, et également arrêter de sourire un peu trop largement à sa répartie. « T’as perdu un peu la main, c’était pas ta meilleure. » Les Spawn avaient effectivement plus de chance. Ji Sung se sentait plus à l’aise avec eux, même si c’était différent et que parfois, les Divine lui manquaient, surtout elle. devait-il lui dire ? Pendant un instant, il avait hésité, alors qu’ils se fixaient tous les deux, finissant par simplement sortir de l’ascenseur, comme pour s’échapper.

L’appartement semblait bien plus grand une fois vidé. Son regard scrutait les moindres coins, il ne savait pas exactement ce qu’il pouvait faire maintenant, évoquant bêtement cette tâche. « C’est le rôle de la leader, de se faire blâmer, non ? » Sauf pour les Spawn, là, c’était définitivement le rôle de Morgan. Ses doigts glissaient sur le bar, finissant par s’y appuyer alors qu’il ne savait pas vraiment quoi faire dans cet espace. Il revoyait l’agence que cela avait encore il y a quelques mois, le bruit constant, d’une chambre à l’autre, les entraînements des filles, aussi bien en chant ou en danse, dès qu’elles le pouvaient et trouvaient l’espace nécessaire. « Vraiment ? Ils auraient pu vous donner mieux. » Elles avaient du succès, elles méritaient un lieu de vie assez grand. « C’est ce que tu voulais, non ? Continuer à partager ta chambre. » Il l’écoutait, quand elle parlait, malgré tout. Son regard se posa sur le carton qu’elle finit par trouver. Saeko, à donner. Par réflexe, ses sourcils se froncèrent. « Menti ? » Son cœur manqua un battement, il se redressa un peu en la fixant. Elle voulait le revoir ? Ce n’était qu’un prétexte ? Trop de sentiments contradictoires se mêlaient dans son esprit et Ji Sung ne savait pas comment se comporter. Parce qu’évidemment, il était heureux. Probablement trop. Mais en même temps, il ne devait pas l’être. « T’es vraiment une idiote toi. » Parce que vouloir le revoir après tout ce qu’il lui disait ces derniers mois, c’était clairement une idée stupide. Posant sa main contre son front. « J’ai menti aussi. » Non, il n’allait pas rectifier le tir concernant son fessier. « J’avais plus les clés, j’ai dû supplier l’agence s’occupant de l’immeuble de bien vouloir me les donner. » Pour qu’il vienne seul, parce qu’un agent voulait se déplacer. « Du coup, on est tous les deux, bêtement dans un appartement vide pour récupérer des affaires dont t’as pas besoin ? » Qu’ils étaient idiots tous les deux. « Tu sais Saeko, ce serait pas possible ? » La panique le faisait parler, détruisant ce qui n’était même pas encore construit. S’il essayait de la convaincre lui ou elle, il n’avait aucune certitude.




(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon kawaiinekoj





To keep me warm, I got to feel the Fire
Nymphadora Tonks ☽ tough life
staff
http://www.lights-camera-action.org/t10006-ji-sung-i-m-so-sickhttp://www.lights-camera-action.org/t10057-jung-ji-sunghttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t10071-ji-sung-no-callbackhttp://www.lights-camera-action.org/t18350-jejunghttp://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Tani Saeko
knockout global
knockout global
knockout global
Tani Saeko
knockout global
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Da38bcbd3b0e4ff84bb535e078535a42cea1ce4d_00

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2837534775 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621

Messages :
563

Age :
22 (12.07.98)

groupe :
DIVINE ★ (신성한).

rôle dans le groupe :
LEADER, MAIN SINGER & DANCER ; ACTRESS (JPN)

occupation :
JPN CINNAMON ROLL

avatar :
Nako bb ♥

crédits :
me'ow ♥

DC :
Joonho, Chaeyeon, Naeun, Yeol, Jaehyuk, Daehyun, Woohyun, Yonghwa

Points :
25

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 19ffba91d02253c622ba1758fd8fb12fKAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG E218295dabf1d96ac3dd389b647bf8e3KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Tumblr_inline_nhrmc4NM251qk1or3

Sam 2 Mai - 2:42


|
kaigan doori
jisung & saeko



Ji Sung pouvait être si agaçant. Il tapait rapidement sur le système, faisait souvent des remarques désobligeantes, et avait ce sourire en coin qui vous donnait envie de le frapper derrière la tête pour le lui enlever. Alors pourquoi Saeko ne parvenait jamais à lui en vouloir totalement ? Pourquoi, malgré le ton moralisateur de son ancien manager, elle ne s’offusquait pas vraiment de ce qu’il pouvait lui dire. Si elle lui répondait, c’était surtout par jeu. Un jeu étrange qui avait commençait dans la salle de sport de l’agence, quand Ji Sung avait pris personnellement à cœur l’entrainement de la jeune femme. La première fois qu’elle avait répondu à l’une de ses piques, la Japonaise se souvenait de la panique qui l’avait envahie. Elle avait à peine osé regarder Ji Sung, et avait même eu l’audace de lever fièrement le menton. Son manager ne l’avait pas vraiment réprimandée à ce sujet. S’il lui avait fait la remarque, Saeko se souvenait encore de l’amusement dans sa voix. Et petit à petit, leurs joutes verbales étaient devenues des habitudes dans leur c… paire. Duo. Saeko secoua la tête. Trop occupée à penser à autre chose, elle avouait elle-même qu’elle avait fait mieux. « C’est parce que ces derniers temps, on est gentil avec moi. » Elle n’avait plus personne pour la taquiner comme lui seul semblait savoir faire.

Sortant de l’ascenseur où l’atmosphère devenait un peu trop étrange, Saeko suivit Ji Sung qui ne s’était, une fois de plus, pas montré très galant envers elle. Une sorte de vertige étrange s’était emparée d’elle à peine eut-elle mis un pied dans l’ancien appartement où elle avait vécu pendant plus d’un an avec ses bandmates. Tant de souvenirs étaient enfermés entre ces murs. « Toutes les excuses étaient bonnes pour me blâmer ! Et je crois que tu aimais un peu trop ça.» Elle fronça légèrement les sourcils, mais en vérité, c’était ces moments-là qui avaient également renforcé cette drôle de complicité qu’ils avaient. « On est que nous deux, alors… Puis je crois que Ye Won et moi, on est devenues un peu parano. Il n’y a plus que nous deux, puisque vous nous avez abandonnées, tous les quatre. » Son regard s’était détourné. Son ton avait été bien trop sérieux, blessé, pour qu’elle puisse plaisanter à ce sujet. « Oui, je préfère que Ye Won soit près de moi le plus souvent possible. » Elles s’étaient promis de rester ensemble aussi souvent que possible.

Mais aujourd’hui, Saeko avait dérogé à cette règle. Elle s’était permise de s’octroyer du temps seule, sur leur temps libre. Pour voir Ji Sung, en plus. Qu’en penserait Ye Won ? La Japonaise n’avait même pas osé parler de son trouble à celle qu’elle considérait pourtant comme sa meilleure amie. C’était pourtant bien réel. Parce que ce carton, elle s’en fichait complètement. Ce qui n’était pas le cas de l’homme se tenant non loin d’elle. Oui. Elle avait menti. Ce qu’elle voulait, c’était le revoir lui. Aussi, peut-être pour la première fois, Saeko fut blessée qu’il la traite d’idiote, et ne répondit rien, fronçant simplement les sourcils, détournant les yeux. Mais quand Ji Sung reprit, elle put clairement sentir les battements de son cœur devenir plus forts. Rêvait-elle encore une fois ? Non. C’était bien réel. Ji Sung avouait qu’il avait fait des pieds et des mains pour la revoir seul à seule ? Saeko avait envie de se lever en trombe, de sourire comme une idiote. Aussi pinça-t-elle les lèvres en baissant la tête, luttant contre son envie de le prendre dans ses bras. « Oui, je crois bien que… » C’était le cas. Mais elle fut coupée par Ji Sung. Pas possible ? Elle leva vers lui un regard surpris – déçu. « Oh… Ah… Je… » Les mots lui manquaient. Elle s’était attendu à tout, sauf à ça. « Je sais bien, je… hahaha… » Mais son rire était dénué de joie. Et soudain, son émotion se mua en tristesse, et cette tristesse devint déception. Et de la déception, Saeko passa à la colère. Se redressant, elle se releva. « Mais qu’est-ce qui n’est pas possible d’abord, hein ?? Tu parles, tu parles, mais tu ne réfléchis jamais ! Je n’ai même rien dit ! Est-ce que j’ai dit quelque chose ? Tu dis n’importe quoi, vraiment ! Allez, explique-toi !» Sa voix partait dans les aigus, comme une digne héroïne de drama japonais qui faisait sa crise. Marchant en tout sens dans la chambre, une chose la trahissait. Un détail qui avait son importance. Saeko n’osait pas regarder Ji Sung dans les yeux.

(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon izne




✯ VIOLETA ✯

me'ow
knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t11935-saeko-made-in-kawaii#179478http://www.lights-camera-action.org/t10262-tani-saeko#158108http://www.lights-camera-action.org/t19287-tani-saeko#256862http://www.lights-camera-action.org/t14390-moshi-moshi-saeko-speaking#203051http://www.lights-camera-action.org/t11054-saeppi#165285http://www.lights-camera-action.org/t10203-divine#157307http://www.lights-camera-action.org/t12660-saeko-divine#186250http://www.lights-camera-action.org/t10202-divine#157306
Jung Ji Sung
staff
staff
staff
Jung Ji Sung
staff
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 330eecfecf5b866770d313ad57e8767f

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2186849763 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3640798837

Messages :
524

Age :
27 ans

groupe :
SPAWN (fanmeet: 10)

rôle dans le groupe :
manager

occupation :
Manager, chorégraphe, producteur

avatar :
Nam Joohyuk

crédits :
morning rain

DC :
every's fun squad

Points :
9


Jeu 7 Mai - 20:52


|
kaigan doori
saeko & jisung



Un jour, il se le promettait (formellement), il laisserait Saeko tranquille et apprendrait à lui parler normalement, comme un être humain à un autre. Ji Sung savait que son comportement changeait avec elle, il devenait encore plus étrange. Un mal qu’il voulait soigner, mais n’avait-il pas toujours eu le défaut d’être mal à l’aise et de compenser en étant désagréable ? Quelque chose qu’il partageait avec Ji Won, mais que leur sœur n’avait pas hérité. Ji Hye était bien la plus ouverte et extravagante, occupant toutes les conversations et posant toutes les questions. elle avait pris la fibre sociale de la famille sans en laisser une seule miette à ses frères. Il suffisait de la mettre quelque part pour qu’automatiquement, elle se lie avec les autres personnes présentes quand Ji Sung peinait à adresser la parole à ne serait-ce qu’une personne. « Mais je suis gentil avec toi. » Mensonge auquel lui-même ne croyait pas, et il fila hors de l’ascenseur en laissant en suspend la question qu’elle lui avait posé. C’était mieux de l’ignorer.

L’appartement regorgeait de souvenirs, de moment qu’il ne voulait pas oublier. Ses premiers pas en a tant que manager, mais aussi en tant qu’adulte, au fond. Il était réellement devenu responsable à partir du moment où il avait eu cinq jeunes filles sous sa protection. Sa confusion avait été réelle au début, face à elles, à ne pas réellement savoir quoi leur dire, quoi faire, malgré les années passés à observer d’autres managers, à les suivre. Elles étaient toutes différentes et elles avaient toutes une personnalité qu’il avait appris à connaître, à gérer. « Arrête de te mentir, t’étais contente d’avoir toute mon attention. » Parce que c’était un peu ça aussi, il s’attardait sur Saeko plus que les autres, il s’entendait mieux avec elle, également. La jeune Japonaise avait ce côté indomptable et profondément insolent qui le forçait à toujours la chercher un peu plus. Elle lui tenait tête, s’imposait face à lui malgré sa taille ridicule. Ses lèvres s’étaient pincées sous ce fameux terme qu’elle adorait employer : abandon. Ce n’était pas un abandon, comment le voir ainsi ? On ne reprochait jamais à un employé de bureau de quitter son poste pour une meilleure proposition. Mais c’était différent. C’était toujours différent. « Oui, je comprends. » Qu’elle préfère rester près de Yewon. Pour le reste, il faisait probablement mieux de se taire.

Les petites confidences le mettaient mal à l’aise et il se demandait bien pourquoi il y répondait. Mais c’était vrai. il avait tout fait pour pouvoir être là, avec elle, quitte à supplier une agence de lui laisser des clés qu’il n’avait plus depuis longtemps. pour pouvoir être seul avec elle, lui parler, dans un endroit dans lequel ils avaient l’habitude de se voir chaque jour. S’il savait que ce n’était pas sain, et qu’il avait pris la bonne décision en signant un contrat avec la Wanderlust, la réalité restait la même ; Saeko lui manquait. Chaque jour, son esprit s’égarait vers elle, des milliers de questions tournaient dans sa tête. Naïf, il avait essayé de tourner la page, songeait qu’il s’agissait peut-être d’un moment d’égarement, quand son emploi du temps ne lui laissait le loisir de rencontrer aucune autre femme. Une déduction stupide, les mois passaient, et il semblait que sa situation empirait. Tout comme celle qu’il vivait actuellement, levant un carton rouge alors que la faute n’avait même pas été commise.

La surprise de Saeko était compréhensive. Et sa colère ? Il aurait dû s’y attendre mais il la fixa silencieusement, reculant par réflexe. Elle ne le regardait pas, gesticulait et laissait sa voix partir dans les aigus. Qu’il s’explique, oui. Qu’il s’explique. Qu’il explique quoi ? « Comment tu peux avoir tant de colère dans un si petit corps… » C’était probablement ce qui l’avait fait tomber pour elle, cette habilité à avoir un tempérament contrant ce que l’on pourrait attendre avec un visage aussi adorable. Sans le contrôler vraiment, il s’était approché, comme porté par un courage qu’il ne reconnaitrait jamais comme le sien. Sa main saisit son menton pour la forcer à le regarder. « Tu sais très bien, de quoi je parlais. » Pourquoi devait-elle tout rendre si compliqué ? Et lui ? N’était-il pas parti pour éviter cette proximité ? Ses yeux ne se détachaient pas d’elle, sans le réalisa, son pouce avait glissé affectueusement sur sa joue. Hypnotisé, il s’était penché vers elle, faisant taire toutes les voix dans sa tête qui le raisonnait alors qu’il l’embrassait. Un geste qu’il regretterait, qu’il finirait par maudire d’ici quelques heures en y repensant. Mais ça ne serait rien face aux remords qu’il traînerait probablement toute sa vie, s’il ne l’avait pas fait.



(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon kawaiinekoj





To keep me warm, I got to feel the Fire
Nymphadora Tonks ☽ tough life
staff
http://www.lights-camera-action.org/t10006-ji-sung-i-m-so-sickhttp://www.lights-camera-action.org/t10057-jung-ji-sunghttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t10071-ji-sung-no-callbackhttp://www.lights-camera-action.org/t18350-jejunghttp://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Tani Saeko
knockout global
knockout global
knockout global
Tani Saeko
knockout global
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Da38bcbd3b0e4ff84bb535e078535a42cea1ce4d_00

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2837534775 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621

Messages :
563

Age :
22 (12.07.98)

groupe :
DIVINE ★ (신성한).

rôle dans le groupe :
LEADER, MAIN SINGER & DANCER ; ACTRESS (JPN)

occupation :
JPN CINNAMON ROLL

avatar :
Nako bb ♥

crédits :
me'ow ♥

DC :
Joonho, Chaeyeon, Naeun, Yeol, Jaehyuk, Daehyun, Woohyun, Yonghwa

Points :
25

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 19ffba91d02253c622ba1758fd8fb12fKAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG E218295dabf1d96ac3dd389b647bf8e3KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Tumblr_inline_nhrmc4NM251qk1or3

Lun 11 Mai - 19:30


|
kaigan doori
jisung & saeko



« Ah, excuse-moi. Je crois que j’ai dû utiliser le mauvais mot coréen. Je voulais dire, tu sais, quelqu’un d’agréable avec moi. » Saeko fixa Ji Sung en plissant les yeux, avant de détourner le regard dans un haussement d’épaules hautain. Gentil, lui ? Ah ! C’était la meilleure celle-là ! Et puis, Saeko n’avait pas vraiment le courage de maintenir son regard, même si elle ne voulait admettre pourquoi. Cette situation était bizarre, étrange. Elle ne se serait jamais imaginée revenir ici, seule en compagnie de son ancien manager. Elle s’était jurée de ne plus lui accorder la moindre importance, et pourtant. Parfois, elle cherchait son numéro dans son répertoire, hésitant à l’appeler ou simplement à lui écrire. Elle se surprenait à espérer que lui fasse le premier pas, avant d’être toujours déçue. Avec difficulté, elle s’était résignée à se raisonner, à se dire qu’elle faisait partie du passé de Ji Sung. Ce dernier avait tourné la page ‘Divine’, dont elle faisait partie. Et elle, elle aurait dû en faire de même. Arrêter de s’accrocher à ces souvenirs à six. Il n’y avait plus que Ye Won. Ensemble, elles tenaient encore l’héritage du groupe. Pourtant, même si Saeko avait tenu à chacune de ses anciennes bandmates, la présence qu’elle regrettait le plus, c’était bien celle de Ji Sung.

Ji Sung qui se tenait là, tout près d’elle. Qu’il ait accepté de l’accompagner aujourd’hui, de la revoir, cela avait rendu Saeko d’un peu trop bonne humeur. Même leurs petites joutes verbales ne semblaient pas étouffer ce bonheur qui faisait battre son cœur. C’était tellement idiot. Elle devrait le détester, et même si c’était là ce qu’elle essayait de faire croire, elle ne parvenait pas à s’en convaincre. Oui, elle lui en voulait. De les avoir abandonnées. Toutes, mais elle surtout. N’avaient-ils pas un lien un peu plus spécial, tous les deux ? Ou s’était-elle vraiment fourvoyée ? N’avait-elle pas l’air un peu ridicule, à essayer de le faire culpabiliser ? Saeko devait se montrer honnête. Ce carton, elle s’en fichait. C’était lui qu’elle voulait revoir. Qu’elle voulait récupérer. Et son cœur se mit à battre plus fort alors qu’elle s’apprêtait à lui dire la vérité, concernant leur visite d’aujourd’hui. Tant pis s’il la prenait pour une folle. La traiter d’idiote, elle le méritait sûrement.


Mais la suite, Saeko ne l’avait pas vue venir. Elle resta un instant stupide, face aux paroles de Ji Sung. Et sans trop comprendre pourquoi – ou peut-être qu’au contraire, elle ne comprenait que trop bien – la colère la gagna. Pourquoi devait-il être si idiot, lui aussi ! De nombreux sentiments s’entrechoquaient dans sa tête, dans son cœur. Elle était déçue, blessée, en colère, se trouvait tout à fait stupide. Et son petit manège ne trompait sûrement personne. Se figeant face à Ji Sung, Saeko ne sut comment agir. Elle avait envie de se cacher dans un trou de souris. « C’est toi ! Toi ! » Où était donc passé sa verve, son répondant ? Pourquoi rougissait-elle si bêtement quand il la regardait ainsi. Elle aurait aimé détourner les yeux, quand il se reprocha. Mais la main de Ji Sung l’en empêcha. Saeko n’eut pas d’autre choix que de plonger dans les iris sombres de l’homme, sentant son cœur s’emballer. « Non… Si. » Son corps trembla sous la douceur de sa caresser. Mais ce n’était rien à côté du frisson enivrant qui la secoua quand Ji Sung l’embrassa. Ses paupières s’étaient immédiatement fermées au contact trop doux. Et quand elle sentit qu’il s’éloignait peut-être déjà, Saeko se jeta presque contre lui, lui agrippant la chemise, tendant le cou et se hissant sur la pointe des pieds pour prolonger le baiser. Elle l’avait tant voulu, vraiment désiré. Tant pis s’il la traitait à nouveau d’idiote.

Presque à bout de souffle, elle rompit le doux contact, gardant son regard dans le sien, retrouvant sa taille normale en rougissant un peu plus. Ses mains ne lâchaient cependant pas Ji Sung, serrant son vêtement même un peu plus fort. Quand elle le remarqua, elle baissa les yeux avant de desserrer ses poings, passant alors sa main dans un geste stupide pour tenter de défroisser le vêtement. Et maintenant ? La situation était si étrange. Le seul son qu’elle entendait était celui des battements affolés de son cœur. Déglutissant discrètement, elle leva alors à nouveau les yeux vers Ji Sung. Haussant lentement les épaules, elle pivota légèrement sur elle-même. « Je savais que tu ne pouvais pas me résister. » Saeko essaya bien de lui adresser ce sourire moqueur dont elle avait déjà si souvent usé avec lui, mais elle baissa bien vite les yeux, et son sourire disparu un peu, trouvant sa plaisanterie bien nulle. « A quoi tu joues, en vrai ? Ta copine te suffit pas ? » Ces mots lui faisaient plus mal qu’elle ne voulait l’admettre.

(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon izne




✯ VIOLETA ✯

me'ow
knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t11935-saeko-made-in-kawaii#179478http://www.lights-camera-action.org/t10262-tani-saeko#158108http://www.lights-camera-action.org/t19287-tani-saeko#256862http://www.lights-camera-action.org/t14390-moshi-moshi-saeko-speaking#203051http://www.lights-camera-action.org/t11054-saeppi#165285http://www.lights-camera-action.org/t10203-divine#157307http://www.lights-camera-action.org/t12660-saeko-divine#186250http://www.lights-camera-action.org/t10202-divine#157306
Jung Ji Sung
staff
staff
staff
Jung Ji Sung
staff
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 330eecfecf5b866770d313ad57e8767f

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2186849763 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3640798837

Messages :
524

Age :
27 ans

groupe :
SPAWN (fanmeet: 10)

rôle dans le groupe :
manager

occupation :
Manager, chorégraphe, producteur

avatar :
Nam Joohyuk

crédits :
morning rain

DC :
every's fun squad

Points :
9


Dim 17 Mai - 13:10


|
kaigan doori
saeko & jisung



Que disait-il encore, avec cette stupide bouche, face à Saeko ? Ji Sung aurait dû réfléchir un moment avant de parler. et elle aussi. Elle ne pouvait pas juste donner des rendez-vous masqué à des hommes, ne pensait-elle pas à sa carrière ? Oui. Sa carrière. Il était celui qui avait toujours veillé à ce que les Divine n’oublient pas pourquoi elles étaient là et ce qu’elles devaient faire. Ji Sung était confus, perdu dans son esprit qui envoyait des informations contradictoires. S’il était intéressé (clairement, plus que de raison) par Saeko, il devait simplement garder ça pour lui. c’était néanmoins bien plus compliqué que de juste se dire qu’il pouvait mettre tout ça de côté, oublier, ne plus y penser. C’était sans doute impossible, Ji Sung aurait dû quitter l’appartement, lui dire que c’était des conneries, ce carton oublié, qu’elle soit mieux organisée la prochaine fois, tant pis pour ce qu’elle avait perdu. Voilà, il aurait dû faire ça.

Pourtant planté là, après avoir décidé de couper court à tout ce que personne n’avait formulé, il avait assisté impuissant à la colère de Saeko. Elle était si petite et tellement… Tellement bruyante ? Ah, cette personnalité de feu, que personne ne voyait jamais venir. Ça avait contribué à sa déchéance, quand elle se mettait soudainement à lui répondre, à lui renvoyer ses piques à la figure, quand elle criait plus fort que lui, sans même essayer d’avoir l’air plus agressive. Son cœur battait plus vite, il ne savait pas quoi lui répondre, alors que sa colère explosait, qu’elle-même ne savait pas réellement justifier cette dernière, n’osait poser les mots ce qu’ils sous-entendaient à peine. C’était lui, oui, LUI. Il avait un sérieux problème, et il avait envie de sortir de son corps pour se faire face et se frapper en lui demandant ce qu’il était en train de faire. Réfléchissait-il encore ? Non. Lui qui pensait toujours mille fois avant d’agir, qu’il tentait de trouver la meilleure solution, il se laissait clairement entraîner par ses pensées stupides.

Ji Sung l’avait embrassé, mettant de côté tous ses doutes, toute la raison qui l’habitait d’ordinaire. Son attitude semblait parfois proche d’un robot. Tout devait être fait dans les règles, tout devait être parfait, ne jamais détourner le règlement, toujours s’en tenir à ce qu’on demandait de ces idoles. Ses doigts s’attachèrent à elle, alors qu’elle le retenir lorsqu’il tentait de s’échapper, la serrant, plus possessif encore. doucement, il s’écarta, reprenant son souffle, retrouvant ses esprits, laissant une seconde de panique se glisser en lui. il devait se calmer. Tout allait bien. Non. Il faisait n’importe quoi. sa main glissa dans sa crinière alors qu’il reculait. Ses yeux se posèrent sur Saeko, figé un moment jusqu’à bien saisir les mots qu’elle prononçait, un léger sourire se forma au coin de ses lèvres. « Tais toi. » Pourquoi tenait-elle à l’embrasser ? Un soupir franchit ses lèvres. et maintenant ? Que devaient-ils faire ? Que devait-il faire ? Se justifier, apparemment. « Ma copine ? Mais de quoi tu parles ? » Ji Sung était sincèrement confus, ne comprenant pas vraiment de quoi elle parlait, avant d’avoir une soudaine illumination. « Ah ! Yuji ! » Ok, peut-être qu’il aurait mieux faire de se taire et ne pas dire aussi bêtement son prénom. « C’est pas ma copine, qu’est-ce que tu racontes ? » Oui, il n’avait pas de meilleure répartie, soudainement, rien ne lui venait. « Et qu’est-ce que ça peut faire ? » Ce n’était pas comme s’il pourrait y avoir réellement quelque chose entre eux deux, au fond, n’est-ce pas ?


(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon kawaiinekoj





To keep me warm, I got to feel the Fire
Nymphadora Tonks ☽ tough life
staff
http://www.lights-camera-action.org/t10006-ji-sung-i-m-so-sickhttp://www.lights-camera-action.org/t10057-jung-ji-sunghttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t10071-ji-sung-no-callbackhttp://www.lights-camera-action.org/t18350-jejunghttp://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f132-groupes
Tani Saeko
knockout global
knockout global
knockout global
Tani Saeko
knockout global
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Da38bcbd3b0e4ff84bb535e078535a42cea1ce4d_00

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 2837534775 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621 KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 3543671621

Messages :
563

Age :
22 (12.07.98)

groupe :
DIVINE ★ (신성한).

rôle dans le groupe :
LEADER, MAIN SINGER & DANCER ; ACTRESS (JPN)

occupation :
JPN CINNAMON ROLL

avatar :
Nako bb ♥

crédits :
me'ow ♥

DC :
Joonho, Chaeyeon, Naeun, Yeol, Jaehyuk, Daehyun, Woohyun, Yonghwa

Points :
25

KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG 19ffba91d02253c622ba1758fd8fb12fKAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG E218295dabf1d96ac3dd389b647bf8e3KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG Tumblr_inline_nhrmc4NM251qk1or3

Ven 29 Mai - 9:02


|
kaigan doori
jisung & saeko



Depuis quand considérait-elle Ji Sung comme un potentiel crush ? Comment avait-elle pu se laisser avoir ainsi, par lui ? Certes, Ji Sung était beau. Il avait ce petit sourire absolument séduisant, un regard profond et charmeur, un corps de rêve, et des stupides cheveux parfaits. Saeko s’était surprise à penser de plus en plus souvent à lui, s’étonnant qu’il lui manque, chaque jour un peu plus. Elle allait jusqu’à espérer qu’il la contacte, à se demander secrètement s’il pensait à elle, lui aussi. Et parfois, elle admettait à peine rêver de lui. Mais c’était ridicule, elle le savait bien. Saeko luttait alors contre ses propres sentiments, essayant de se convaincre que c’était tout autre chose. Elle avait été habituée à le voir chaque jour, à ce qu’il fasse partie intégrante de son quotidien. Elle s’était habituée à sa présence, à sa voix. Et cela lui manquait un peu. Juste un peu. Beaucoup ; énormément. C’était une boucle, un cercle infernal. Et voilà pourquoi elle n’avait pas résisté à trouver un prétexte idiot pour le voir. Et voilà pourquoi elle jouait avec le feu, à cherche stupidement à l’avoir rien qu’à elle, alors même qu’elle luttait encore contre ses propres sentiments.

Et voilà pourquoi elle ne le repoussa pas. Voilà pourquoi elle s’accrochait à lui, répondant un peu trop passionnément à ce baiser dont elle rêvait depuis des jours maintenant. Des semaines, des mois, peut-être plus. Sentir les bras de Ji Sung l’étreindre la fit voler sur son petit nuage. Et sentir ses lèvres contre les siennes avait affolé à ce point son cœur qu’elle avait crû défaillir. Qu’on ne s’y méprenne pas, Saeko n’était pas tout à fait innocente. Ce n’était pas là son premier baiser, et elle avait déjà connu quelques émois amoureux. Mais c’était aujourd’hui différent, elle pouvait le sentir dans tout son être. Ses mains avaient du mal à lâcher Ji Sung, mais il leur fallait reprendre leur souffle. Et puis, Saeko avait beau avoir une certaine habitude, elle ne tenait indéfiniment perchée sur la pointe de ses deux pieds. Bêtement, dans l’envie de briser la drôle d’atmosphère qui s’était installée, la jeune femme se laissa aller à une boutade. Son sourire se voulut malicieux, mais il fut plutôt maladroit.

Mais sa bonne humeur s’envola quand lui revint en mémoire un détail. Elle aurait aimé se tromper, mais l’exclamation de Ji Sung confirma ce qu’elle craignait. Cette femme avait donc bien un prénom, elle existait. Saeko se jura de détester toutes les Yuji de la Terre. « Ah, Yuji. » Qu’elle répéta même dans un ton moqueur, croisant les bras devant sa poitrine. Ses sourcils se froncèrent. Parfois, elle avait réellement envie de lui demander s’il réfléchissait avant d’ouvrir la bouche. « Vous aviez l’air… complices. A pouffer comme des idiots alors que j’essayais de te parler. » Jalouse ? Saeko l’était clairement, ne prenant pas franchement la peine de le cacher. « Qu’est-ce que ça peut me faire ? Oui c’est vrai ça. » Elle le regarda durement, maudissant le fait qu’il soit si grand. « Tu… vraiment… » Pinçant les lèvres, Saeko secoua la tête. « Crétin ! » Un peu puérilement, Saeko lui frappa le bras. « Je ne sais pas à quoi tu joues, ou si tu le fais exprès… » Les traits de son visage se radoucirent, mais son regard se fit triste. Et si elle ne s’était fait que des idées ? Ce ne serait pas la première fois. « A ton avis, Ji Sung ? Qu’est-ce que ça peut faire, quand tu réalises que celui que tu aimes en aime une autre ? Hm ? » Elle rougissait. Saeko sentait clairement ses joues s’empourprer. Elle n’osait plus soutenir le regard de Ji Sung. Un léger rire nerveux lui échappa. Elle parlait trop. « Parce que… Oui. Celui dont je suis amoureuse… c’est toi. » Définitivement trop.

(c) SIAL pour LIGHTS, CAMERA, ACTION ; icon izne




✯ VIOLETA ✯

me'ow
knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t11935-saeko-made-in-kawaii#179478http://www.lights-camera-action.org/t10262-tani-saeko#158108http://www.lights-camera-action.org/t19287-tani-saeko#256862http://www.lights-camera-action.org/t14390-moshi-moshi-saeko-speaking#203051http://www.lights-camera-action.org/t11054-saeppi#165285http://www.lights-camera-action.org/t10203-divine#157307http://www.lights-camera-action.org/t12660-saeko-divine#186250http://www.lights-camera-action.org/t10202-divine#157306
Contenu sponsorisé
 
KAIGAN DOORI |#| SAEKO&JISUNG
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: the big five :: knockout global :: dortoirs