AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

I can't handle it on my own (Min Soo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 6 Aoû - 21:04

I can't handle it on my own
Min Soo & Heera


Tenue - Son coeur se resserrait à chaque fois que ses yeux se glisser en direction de son téléphone portable. Youtubes, instagrammm, twitter, le netizen se déchainaient sur sa dernière sorties musicales chinoise, ses premiers pas en tant que compositrice, premier album également sur uterritoireir inconnu. Les premières estimations parlaient d'un nombre impressionnants de vues youtube, presque vingt deux millions en vingt quatre heures. Une grande première pour la jeune idole de dix huit ans, qui n'aurait jamais espérer un tel succès ni même imaginer les ventes de son mini aussi rapide. Si une part d'elle même en était fière, l'autre par contre n'était pas prête à sauter le pas. Elle, habituée à tourner autour des deux/trois millions de vues youtube et qui fièrement, voyait le mv réalisé avec ses amies, franchir la barre des dix millions surement grâce à leur popularité déjà prouvé par la sorties de leur solo. La brune n'était pas prête psychologiquement à un tel chamboulement dans sa vie. Ce n'était qu'une jeune fille, qui allait bientôt fêter ses dix neuf ans et ainsi passer dans le monde des adultes rien de plus, les deux pieds bien ancrer sur terre. Une inspiration, puis une expiration tentaient de calmer son rythme cardiaque tandis que le mini van ramenait la joyeuse troupe à l'agence après une scène musicale réalisée. La promotion des Flower Girls étaient courtes, leur emploi du temps s'avérait donc bien chargé. Fort heureusement, elles auraient l'occasion de dormir cinq heures cette nuit, c'était bien plus que les précédentes. Lors des promotions, il était rare qu'elle ait le temps de fermer l'oeil. Heera profita du silence pour rédiger un sms à son manager, celui en qui elle avait toute confiance. Il lui était difficile de parler de son ressentie avec les filles de peur qu'elles ne ne trouve son attitude déplacée ou encore d'utiliser leur peu de temps de repos pour tenter de se rassurer.

Au bout d'un quart d'heure, la voiture s'arrêta dans le parking souterrain, proche de la porte donnant sur les escaliers intérieur de l'agence, garder par deux gros bras en cas d'arrivage de fans qui auraient réussis à passer les premières sécurité. Sa ceinture fut décrochetée lui laissant l'occasion de pousser la portière du véhicule et de s'extirper de la carcasse de fer. Son corps se tourna un instant vers la banquette pour s'assurer n'avoir rien oublié derrière elle. Sa main fit ensuite un signe aux filles pour leur signifier qu'elle faisait un détour avant de rentrer au dortoir. Puis, sans tarder d'avantage elle monta les marches, passa devant l'accueil tout en saluant poliment les employés. Ses pas continuèrent d'avancer jusqu'au bout du couloir à la recherche d'une salle où elle pourrait souffler, s'effondrer, juste respirer.  Ses doigts pincèrent ses joues pour éviter toute détresse psychologique et enchaîner par un "aoutch" laissant alors ses joues rosies par leur maltraitance. Ses pas s'arrêtèrent dans le couloir sans avoir le courage de pousser la porte ne serait ce que pour garder un visuel sur les arrivées dans ce couloir. A une heure pareil, ils n'étaient plus très nombreux à être présents dans les locaux de l'agence. Au loin, se dessinait la silhouette espérée, celui qu'elle venait de contacter pour obtenir son avis, ses précieux conseils. Sa main se leva pour lui faire un rapide coucou, feintant un sourire pour l'accueillir comme il se devait. "Minsoo, je suis contente de te voir. Merci d'avoir répondu présent." C'était peut être son job de répondre à son appel mais ils étaient plus que manager/idoles, ils avaient cette relation de confiance l'un en l'autre qui l'aidait à aborder des sujets mêmes ridicules. "On se pose dans cette salle ?" Son index montrait la pièce qui se trouvait à sa droite.   

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 374
Age : 23 ans.
groupe : Staff.
occupation : Manager de Huang Ming Ming (futur manager de Hunters), je m'improvise professeur de rap de temps à autre, mais rien d'officiel.
avatar : S.Coups (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Kwon Nathanaël.
Points : 169

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1656-jung-min-soo-it-s-broken-heart http://www.lights-camera-action.org/t1695-jung-min-soo-up-down-you-me-what-you-want http://www.lights-camera-action.org/t1693-jung-min-soo-untold-stories http://www.lights-camera-action.org/t1694-jung-min-soo-beep-beep?watch=topic
Message
Dim 7 Aoû - 10:33

I can't handle it on my own ...
Heera
feat.
Min Soo


 

 



 

 


Confide in me when you feel sad. Trust me, you don’t have to be afraid. Tell me your story. The tremble in your voice reveals just how upset you are ... Not alone - Koda Kumi.

Accoudé sur le balcon à l’extérieur de l’agence, je fume tranquillement une cigarette. Mauvaise habitude qui persiste depuis mon adolescence. Cela me détend et m’aide à faire le vide dans ma tête. Je ne suis pas un gros fumeur, mais des fois cela fait vraiment du bien. Mon portable vibre dans ma poche. Je coince la cigarette entre mes lèvres et le prend dans une main. Heera … Apparemment elle veut me voir. Quelque chose ne me plait pas dans son message. Comme si … Quelque chose ne tournait pas rond. Elle sait qu’elle peut compter sur moi n’importe quand et ce n’est pas aujourd’hui que je vais la laisser tomber. Elle veut me voir dans un quart d’heure. J’y serai et je lui confirme par message. Je reste accoudé à ce même balcon encore quelques instants, me demandant ce qu’il se passe. Je finis par écraser le mégot et le jette dans une poubelle pas loin. J’espère que ce n’est pas grave … Je ne suis pas du genre à me faire des films catastrophes avant de savoir, mais je me demande tout de même, pourquoi ce message si soudain … Je pousse une porte pour retourner à l’intérieur de l’agence.

Je dois la voir dans un quart d’heure et il est temps que j’aille rejoindre Heera. Je l’aperçois dans un couloir, répondant à son sourire et à son signe de main, tout en m’approchant.

- C’est normal, tu sais que tu peux compter sur moi.

Et pas seulement parce que je suis payé pour cela. Heera pourrait très bien m’appeler en plein milieu de la nuit pour n’importe quelle raison, je répondrais présent. Je la considère plus que comme l’idole dont j’ai la charge. Heera est une amie, une petite sœur que je dois protéger. En tant qu’idole elle est exposée aux mots acerbes des nétiziens et à pleins d’autres choses. Alors je dois la soutenir. J’acquiesce d’un signe de tête et lui tiens la porte pour qu’elle puisse entrer. Je m’adosse à une table qui se trouve là, attendant qu’Heera s’installe confortablement elle aussi. Je ne veux pas la brusquer si elle veut me parler, mais je laisse tout de même échappe quelques mots.

- Tout va bien ? demandais-je d’une voix posée.

Ce n’est pas rare que l’on discute longuement ensemble quand je dois la conduire quelque part ou que nous sommes dans la salle d’attente d’un évènement. Je ris beaucoup aussi avec elle, essayant souvent de la détendre avant qu’elle ne monte sur scène, passe à la télé ou participe à un tournage. Cependant, si elle m’a appelé et m’a demandé de la voir … Il doit y avoir quelque chose. Tout se passe bien pour elle en ce moment. Il n’y a pas longtemps nous étions en Chine pour le tournage de son MV, qui a été vraiment bien accueilli. Elle a aussi du succès avec son groupe, dont j’ai déjà aperçut les autres membres au détour d’un couloir. Tout lui sourit, alors je me demande ce qui peut bien se passer. C’est peut-être trop à supporter … Je ne sais pas. Je ne veux pas tirer de conclusions hâtives, alors j’attends qu’elle prenne la parole. Je l’encourage gentiment.

- Tu sais que tu peux me parler de tout et n’importe quoi, ça restera entre nous.

Je n’ai pas l’intention de mettre qui que ce soit au courant. Certains peuvent profiter de travailler auprès d’idoles pour voler des informations et gagner de l’argent ou peu importe quoi, mais jamais je ne ferais cela. Je m’efforce de créer une relation de confiance avec les célébrités pour lesquelles je travaille, ce n’est pas pour tout foutre en l’air pour quelques ragots. Peu importe ce qui perturbe Heera ces derniers temps, son secret sera bien gardé … Et je ferais de mon mieux pour l’aider.


© Gasmask





 
 
Falling for you ... Again
Look at me ... ☽ There's something about the way that you smile. Cause' when I hear your voice. Then my heart don't have a choice, but to give in, give it all or surrender. You have always been in my heart from the start. You are the one ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 7 Aoû - 12:36

I can't handle it on my own
Min Soo & Heera


Tenue - Son coeur ne semblait guère trouver le repos intérieur après tant de nouveautés, de déprivation de sommeil, de messages lus sur les réseaux sociaux durant les trajets plutôt que de partager une discussion quoiqu'elles étaient toutes trop fatiguées. A  la vue de cette silhouette connue, Heera lui sourit du mieux qu'elle put, appréciant le retour équivalent de la part de son manager. De quoi l'apaiser quelques peu. Son corps entier se sentait tendu sous la pression, ses épaules lourdes, ses traits tirés heureusement dissimulés sous un maquillage professionnel effaçant toutes traces de ces tracas quotidiens. "Je sais mais merci d'être venu aussi vite." Il n'était pas obligé de répondre présent aussi rapidement surtout s'il était en bonne compagnie ou à un rendez vous d'affaire important; Heera aurait comprit si le moment était mal choisi mais le voir présentement face à elle, lui permettait de reprendre contenance quelques instants. Sa main proposa d'aller s'installer dans la salle de droite, libre, afin de pouvoir discuter en toute impunité, loin des curieux ou autres oreilles se baladant dans les couloirs de l'agence. La porte tenue à son attention, la brune s'y engouffra. Elle prit le temps de tirer une chaise vers elle pour lui laisser la place de s'installer confortablement. Ses doigts se croisèrent les uns dans les autres pour éviter que son stress ne soit communicatif mais ils ne semblaient guère trouver le repos. Help me. La question posée, s'avérait légitime, seulement, la réponse ne semblait pas aussi facile à indiquer qu'il n'y paraissait. Ses yeux se gorgeaient d'eau salée, encore retenue par ses paupières. Son visage, quant à lui,  observait un point à l'autre bout de la pièce pour évier de lui faire face, de l'apeurer ou de l'alerter. "Je ne crois pas aller bien." Son coeur se resserrait d'avantage, déglutissant difficilement alors qu'une larme roula sur la joue qui lui était encore cachée par un débordement d'émotion qu'il lui était difficile de dissimuler. Sa voix dérailla quelque peu à la fin de sa phrase, sa respiration semblait se faire difficilement à croire que conserver tout ce panel de sentiments allaient finir par la faire imploser.

"Tu vas certainement me trouver idiote. J'ai débuté, je fais des activités solo en corée et en chine, je participe à une collaboration en groupe. Le groupe a d'ailleurs reçu de très bon résultats et mon solo en chine ... je n'aurais jamais pu espérer qu'un jour je puisse obtenir autant de vues youtube." Son visage pivota dans sa direction, ancrant ses pupilles dans les siennes pour appuyer la suite de son laïus. "Ce n'est pas moi. Je ne suis pas cette personne. Je n'ai que dix huit ans, ce n'est pas possible. J'ai peur; A chaque fois que je lis des messages sur twitter youtube, quatre vingt pourcent sont blessants; J'aimerais réussir à les éviter ou simplement oublier mais je n'y arrive pas." Les mots semblaient d'échapper de ses lèvres sans s'arrêter. Un flux de paroles incessants qui démontraient son niveau d'inquiétude actuel. Elle n'était pas une compétitrice dans l'âme, raison pour laquelle elle s'était échappée de la KG lorsque la pression fut trop importante à ses yeux et là, dans un tout autre contexte, elle se sentait oppressée dans une boîte dont elle n'avait la clé pour en sortir. Ce n'était pas une simple passade mais l'accumulation de stress entre ses activités en solo, le groupe qui se produisait sur scène, le manque de sommeil, l'absence d'activité amusante hormis lorsqu'elle filmait le Heartbreaker Hotel. La sortie à Busan dans quelques jours lui ferait le plus grand bien.   

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 374
Age : 23 ans.
groupe : Staff.
occupation : Manager de Huang Ming Ming (futur manager de Hunters), je m'improvise professeur de rap de temps à autre, mais rien d'officiel.
avatar : S.Coups (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Kwon Nathanaël.
Points : 169

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1656-jung-min-soo-it-s-broken-heart http://www.lights-camera-action.org/t1695-jung-min-soo-up-down-you-me-what-you-want http://www.lights-camera-action.org/t1693-jung-min-soo-untold-stories http://www.lights-camera-action.org/t1694-jung-min-soo-beep-beep?watch=topic
Message
Lun 8 Aoû - 19:25

I can't handle it on my own ...
Heera
feat.
Min Soo


 

 



 

 


Confide in me when you feel sad. Trust me, you don’t have to be afraid. Tell me your story. The tremble in your voice reveals just how upset you are ... Not alone - Koda Kumi.

Je me doute un peu que quelque chose ne tourne pas. J’espère me tromper et j’essaie de me dire qu’Heera veut juste discuter un peu. J’essaie toujours d’être présent pour Heera, c’est une part de mon travail, mais pas que. J’ai envie d’être à ses côtés. Certes, j’ai aussi ma vie à côté et je ne peux pas toujours accourir dès qu’elle a besoin, mais je fais de mon mieux pour la soutenir. En l’occurrence, là je ne faisais pas grand-chose et je n’étais pas loin … Alors je n’avais aucune raison de lui dire non. Surtout que son message m’a interpellé … Je ne sais pas trop pourquoi. Heera avait l’air d’avoir vraiment besoin de parler. Je ne veux pas lui mettre la pression à me parler, alors je garde un peu de distance et je m’appuie sur une table. Je l’incite tout de même à commencer. Jamais elle ne me dérangera ou ne m’agacera. Si elle en ressent le besoin, je suis là et elle le sait. J’apprécie qu’il y ait cette relation de confiance entre nous et de soutiens. C’est bien plus agréable qu’une simple relation manager/idole. J’apprécie ce métier pour le côté humain et je n’aime pas considérer les personnes avec qui je travaille, uniquement comme des collègues avec lesquelles je ne veux pas m’impliquer personnellement. Certes, de mon côté je me confie beaucoup moins sur ma vie personnelle, ce n’est pas contre elle, je suis comme cela.

Je vois bien ses yeux se gorger d’eau et finalement le son de sa voix raisonne dans la pièce. Je garde le silence pour la laisser continuer. Mon regard ne la lâche pas, bienveillant et l’encourageant à poursuivre, tandis que je croise le sien. Je finis par m’approcher d’elle, je m’accroupis à ses côtés et passe mon bras autour de ses épaules dans un geste qui se veut réconfortant. Je peux la comprendre … Certes, je n’ai jamais vécu tout cela, mais je peux tout à fait imaginer à quel point toute cette attention et cette pression peut être éprouvante.

- Je ne te trouve absolument pas idiote Heera, c’est tout à fait humain de réagir comme ça, surtout à ton âge.

Je serre doucement ma main sur son épaule comme pour l’encourager.

- C’est beaucoup de pression ce que tu vis, c’est normal d’avoir peur, mais tu sais quoi ? Je crois en toi. Tu peux y arriver, assurais-je avec un sourire.

C’est normal d’avoir des moments de doutes souvent plus difficiles à supporter. On craque tous à un moment ou un autre et certains sont plus sensibles. Je fais comme je peux pour lui montrer mon soutient et la rassurer. Puis ces netiziens qui se permettent de critiquer et d’être blessants … Si je pouvais je leur dirais ma façon de penser.

- Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais il faut apprendre à ignorer ce genre de commentaire. Ils ne méritent pas ton attention. Ils méritent juste que tu leurs montre que tu vaux mieux que cela et ce dont tu es capable. Ils se sentiront bête de t’avoir rabaissé après.

Je lui adresse un sourire rassurant. Je conçois bien que ce soit difficile de faire abstraction de ce genre de commentaires blessants, mais pourtant il n’y a pas d’autres solutions … Ils ne méritent pas qu’on leur accorde la moindre attention.

- Aller … Ils ne méritent pas tes larmes non plus, ajoutais-je d’une voix douce.

Même si je peux comprendre que cela l’aide à libérer la pression. Chaque son moyen d’évacuer le stress.

- Tu crois que tu peux me montrer un joli sourire ? l’encourageais-je, tel un grand frère qui veut remonter le moral de sa petite sœur qui traverse une passe compliquée.


© Gasmask





 
 
Falling for you ... Again
Look at me ... ☽ There's something about the way that you smile. Cause' when I hear your voice. Then my heart don't have a choice, but to give in, give it all or surrender. You have always been in my heart from the start. You are the one ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 9 Aoû - 20:59

I can't handle it on my own
Min Soo & Heera


Tenue -En seulement quelque jour, le monde de la Kpop était devenu un raz de marée gênant qui l'emportait dans son sillage comme un poids plume. Elle n'aurait jamais espérait un démarrage aussi bon pour les Flower, bonheur partagé par ses deux amies. Mais mieux encore, ce score improbable reçu sur son premier clip chinois, chanté en cantonnais. Son souffle s'était alors coupé comme perdue dans un univers qui devenait un peu trop grand pour elle. Si la Flow Entertainment, s'était permit de boire plusieurs verre à la santé des recettes accumulées depuis le début de l'année avec le lancement de ces nouvelles idoles, Heera trouvait que tout allait un peu trop vite pour elle. C'était à lui en donner le tournis, alors qu'elle était encore en promotion avec les filles pour le titre Hallo. Mais les conseils de son manager semblaient des plus importants à ses yeux, ceux d'une personne de confiance qui lui ferait oublier ses tracas en un rien de temps. A peine les mots s'étaient permis de glisser entre ses lèvres, que ses larmes roulèrent le long de ses joues. Elle se détestait d'être aussi sensible face à cette situation qui en ravirait plus d'un. Seulement, la chance jouait en sa faveur, une chance qui ne se réitérerait surement pas une seconde fois. Tant de pression qui s'échappait sous la forme de goute d'eau salée et de tremblements incontrôlés. La fatigue sans doute. Son visage se relava doucement dans sa direction lorsque sa main se referma sur son épaule. Sa présence diminuait la pression et avec elle, le tourbillon de panique intense qui s'évertuait à lui rappeler son mal être.

"Merci Min Soo mais je ne suis pas sure que ce soit possible. Je ne sais même pas comment ca a pu arriver, pourquoi ? Comment la nouvelle sera prise par les filles ? Je n'arrive pas à me dire que tout ca est réel."

Son coeur se serrait un peu plus parce que tout allait trop vite à son goût, pas suffisamment préparée à un tel score. Elle trouvait déjà ses débuts impressionnants pour une rookie avec un million et demi de vues youtube, autant dire qu'elles semblait encore fébrile à l'idée de multiplier par plus d'un facteur dix ce score. D'autant plus que le mini album fut composé par ses soins, dans des textes précieusement gardés sous clés avant de les mettre en musique. Le tout sous la surveillance de staffiens dont c'était le métier.

"Je ne pensais pas qu'un jour j'aurais l'occasion de chanter mes chansons, celles que j'ai écrites."

Sans parler de ces vues qui ne quittaient pas son esprit lui ajoutant une pression de plus qu'il lui fallait assimiler rapidement. Le manque de sommeil n'aidait en rien son état. Ce serait surement jugé comme une réaction disproportionnée mais elle était humaine, se sentant comme une personne lambda dans la rue; Et si jamais l'envie lui prenait d'oublier l'humilité, elle espérait qu'il puisse être celui qui dégonflerait la taille de ses chevilles.

"N'hésite pas à me mettre des claques si jamais je venais à prendre la grosse tête d'accord ?"

Des paroles qui lui tenaient à coeur de voir s'opérer en cas même de doute. e respect et l'humilité étaient deux qualité qu'il fallait conserver pour aller de paire avec sa conscience. Afin de lui faire plaisir et surement, tenter de le rassurer également, elle passa ses mains doucement sur ses joues pour en éliminer toute trace de pleur, si ce n'était pas la rougeur de ses joues et de son nez qui la trahissaient. Puis, un sourie étira doucement ses lèvres en guise de remerciement même si, son cœur battait encore fortement. A chaque fois que ses pensées étaient libérées de la discussion, elles se souvenaient des messages lues au petit matin ou après la performance scénique des Flower Girls.

"Fais moi penser à t'acheter un repas digne de ce nom."

Un geste pour le remercier de sa présence, de ses paroles, ne serait ce que pour ces quelques gestes de soutient témoignés à son égard. Elle n'était pas sereine pour le moment mais elle savait qu'il lui était possible de partager.

"Contre une bonne dose de vitamine car vu le planning que tu m'as prévu je ne vais pas souvent fermer l'oeil de la nuit."

Un clin d'oeil complice lui fut fait s'amusant de cette dernière phrase, des plus véridiques.  

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 374
Age : 23 ans.
groupe : Staff.
occupation : Manager de Huang Ming Ming (futur manager de Hunters), je m'improvise professeur de rap de temps à autre, mais rien d'officiel.
avatar : S.Coups (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Kwon Nathanaël.
Points : 169

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1656-jung-min-soo-it-s-broken-heart http://www.lights-camera-action.org/t1695-jung-min-soo-up-down-you-me-what-you-want http://www.lights-camera-action.org/t1693-jung-min-soo-untold-stories http://www.lights-camera-action.org/t1694-jung-min-soo-beep-beep?watch=topic
Message
Mer 10 Aoû - 18:47

I can't handle it on my own ...
Heera
feat.
Min Soo


 

 



 

 


Confide in me when you feel sad. Trust me, you don’t have to be afraid. Tell me your story. The tremble in your voice reveals just how upset you are ... Not alone - Koda Kumi.

Je peux me mettre à sa place … Du moins essayé. Quand je pratiquais le baseball et que j’avais de bonnes chances d’être sélectionné pour aller m’entrainer en Amérique, j’étais un peu l’un des espoirs sportifs de l’université. C’était parfois effrayant … Enfin, maintenant mon rêve n’est plus. La pression que subit Heera est certainement plus oppressante que tout ce que j’ai pu vivre. À son âge, je peux comprendre que ce soit difficile à gérer. Je reste en retrait l’écoutant parler, mais je ne peux plus tenir cette distance en la voyant fondre en larme. Mon bras se glisse naturellement autour de ses épaules et je lui adresse quelques mots réconfortants.

- Mais si, insistais-je doucement. C’est arrivé parce que tu es talentueuse Heera. J’imagine bien que tout va vite, mais tout arrive pour une bonne raison non ? Et pour les filles … Tu as peur qu’elles réagissent mal ?

C’est vrai que dans ce genre de milieu la jalousie est vite arrivée … Entre bandmates ce serait vraiment dommage. J’espère de tout cœur pour Heera que ça ira. Je ne connais pas bien les membres du groupe d’Heera, juste de vue. Je ne leurs ai jamais vraiment parlé. Après tout elles ont leur manager aussi de leur côté et je n’ai vraiment de raison de leur parler.

- C’est une belle opportunité que tu as eu et si l’agence t’a laissé carte blanche pour cet album c’est qu’elle croyait en toi, non ?

Certes elle était entourée d’autres membres du staff pour l’épauler et la guider, mais je sais qu’elle a écrit les paroles des chansons et qu’elle s’est investie à fond. L’agence avait forcément confiance en elle pour la laisser libre. Beaucoup d’agences imposent des chansons ou concepts à leurs idoles et d’autant plus quand elles sont trainee. Cela me fait penser à Nathanaël, d’après ce que j’ai entendu c’est souvent lui qui chorégraphie ses chansons. Il est sans doute épauler de professionnel pour que tout soit encadré, c’est normal. Cela reste tout de même une belle opportunité dans une carrière et je suis très fier d’Heera. Un léger rire se fait entendre.

- Compte sur moi, je ne te laisserais pas prendre la grosse tête ! lançais-je d’un ton léger pour détendre l’atmosphère.

Toutefois, je le pense aussi. Si Heera venait à prendre la grosse tête, je serais sans doute le premier à la secouer un peu. Cependant, la connaissant, je ne pense pas que cela arrivera. Je n’espère pas.

- Tu n’es pas obligé, c’est normal de te soutenir et de t’encourager ! assurais-je sans perdre mon sourire. Si cela peut te changer les idées on ira déjeuner ensemble un de ces jours, promis !

Je ne sais pas si je la laisserais tout payer, cela me gêne un peu. Je sais que c’est en quelque sorte sa manière de me remercier, mais savoir qu’elle a une carrière bien lancée et qu’elle va bien, c’est tout ce qu’il me faut. Pour l’instant elle traverse une passe difficile, mais c’est normal de fléchir un peu quand autant de chose vous tombe dessus, non ? Je souris. C’est vrai que son planning est chargé entre les promos pour le groupe et son solo. Je vois à chaque fois avec l’agence pour les évènements auxquels elle peut participer, mais sinon c’est moi qui gère tout. J’essaie de ne pas trop charger et je m’interpose parfois auprès de l’agence quand trop d’évènements s’enchainent d’un coup. Certes il lui faut une bonne promotion car c’est la clé pour une carrière naissante, mais je ne veux pas qu’elle en fasse de trop. Je refuse qu’elle finisse par s’écrouler devant l’agence comme cette pauvre petit Eun Mi. Ce n’est jamais de tout repos ce genre de carrière et le sommeil se fait parfois rare, mais je fais comme je peux …

- Tu veux qu’on aille grignoter quelque chose ? À la cafeteria ou dehors comme tu préfères. Quelques fruits ou un peu de sucre ne te feront pas de mal pour recharger les batteries.

En pleine promotion elle a un régime à suivre, mais ce n’est pas un petit écart qui va tout chambouler. Je ne veux pas qu’elle s’affame non plus. Ce n’est pas la bonne solution … Puis si sortir un peu et discuter peut lui changer les idées, ce sera encore mieux ! Si on sort il faudra se faire discret bien entendu, mais ça ira.


© Gasmask





 
 
Falling for you ... Again
Look at me ... ☽ There's something about the way that you smile. Cause' when I hear your voice. Then my heart don't have a choice, but to give in, give it all or surrender. You have always been in my heart from the start. You are the one ...


Dernière édition par Jung Min Soo le Mer 24 Aoû - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 19 Aoû - 17:11

I can't handle it on my own
Min Soo & Heera


Tenue -« Je ne sais pas et pour tout t’avouer je ne préfère pas savoir. » Son cœur lui rappelait que dans la profession rien n’était acquis. Les amitiés se faisaient et se défaisaient du jour au lendemain. Certain groupe s’était risqué à laisser leur problème relationnel devenir un frein à leur carrière avant de la détruire en un millier de poussières, irréparables. Heera n’avait pas demandé à avoir une réponse positive sur le marché chinois et si, elle était heureuse d’apprendre que sa musique, composée par ses soins, été apprécié, il n’en restait pas moins que les conséquences pourraient être désastreuses. D’un sens, l’artiste qui sommeillait en elle, ne comprenait pas un tel engouement. Plus encore, cela lui semblait improbable, risible, quelque peu dérangeant. Ses yeux cessèrent toutefois leurs larmes tant l’apparition de son ami et manager lui prodiguait réconfort. Ses paroles sensées, lui donner des ailes temporairement. Mais son visage, restait neutre à défaut de porter son sourire habituel. Un sourire qui apparut sur demande quelques secondes avant de s’éteindre dans un océan de questions qui s’acharnaient à arriver dans son esprit déjà torturé. « J’espère bien que tu m’empêcheras d’avoir la grosse tête. Si cela arrive un jour, c’est que j’aurais oublié qui je suis. » Une simple habitante de la Corée du sud, une fille passionnée par le chant lors des karaokés qu’elle entreprenait chaque dimanche en famille. Elle n’était pas une artiste, elle ne devait pas devenir une personne hautaine et froide à en détester le reflet de son image dans un miroir.

« Ce n’est pas une obligation c’est une récompense pour répondre toujours présent lorsque j’en ai besoin. Et puis tu ne me laisserais jamais manger toute seule hmm ? » Fort heureusement, elle ne craquait pas tous les jours mais les activités devenaient difficiles à gérer, entre serenipity, heartbreak hotel, sa participation au trio, ses activités solo, le tournage des publicité, les photoshoot ou encore son second rôle dans le drama « cheese in the trap », elle n’arrivait plus à penser clairement. Pourtant, c’était une aubaine de travailler autant, d’avoir un manager qui lui proposait toujours de très bon contrat, chose certainement difficile alors qu’elle n’était encore qu’une novice dans le métier. Il lui restait encore tellement à apprendre. « Ouiiiiiii des fruits. » Ses yeux eurent un regain de fraîcheur à l’entente des mots fruit et sucre qui allait si bien avec son palet. Blague à part, elle n’avait rien avalé depuis douze heureuses maintenant et son taux relativement bas de sucre dans le sang ne l’aidait pas à remonter la pente. Ce fut avec le plus grand des plaisirs, qu’elle attrapa son bras pour le guider vers l’extérieur du bâtiment. « Suis-moi, juste à deux pas de l’agence, je connais un restaurant qui prépare d’excellent desserts » Les goûts et les couleurs ne se discutaient pas mais puisqu’elle avait le choix entre la cafétéria qui proposait toujours les mêmes plats le soir ou l’extérieure, un peu d’air frais lui ferait sans doute le plus grand bien. Elle fit toutefois attention de positionner une casquette sur le dessus de sa chevelure et faire profil bas à chaque nouvelle rencontre de passants dans la rue. Cette promenade nocturne lui ferait le plus grand bien. D’ailleurs, lorsqu’ils arrivèrent devant l’enseigne, Heera choisit une table en extérieur pour profiter de la température clémente et de la semi-obscurité des lieux. Elle tira le dossier de sa chaise afin d’y prendre place convenablement. En connaissance des lieux, elle ne prit pas la peine de regarder la carte, pourtant installer face à sa place. Elle la tendit alors à l’attention de Min Soo pour qu’il puisse en détailler les lignes. « Je ne connais pas encore tes goûts. Serais tu plus thé, ou alors les friandises à base d’haricot rouge ? A moins que les glaces soient tes préférés ? » Tant de spécialité à goûter et savourer dans le calme et une ambiance cosy.
 

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 374
Age : 23 ans.
groupe : Staff.
occupation : Manager de Huang Ming Ming (futur manager de Hunters), je m'improvise professeur de rap de temps à autre, mais rien d'officiel.
avatar : S.Coups (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Kwon Nathanaël.
Points : 169

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1656-jung-min-soo-it-s-broken-heart http://www.lights-camera-action.org/t1695-jung-min-soo-up-down-you-me-what-you-want http://www.lights-camera-action.org/t1693-jung-min-soo-untold-stories http://www.lights-camera-action.org/t1694-jung-min-soo-beep-beep?watch=topic
Message
Mer 24 Aoû - 12:17

I can't handle it on my own ...
Heera
feat.
Min Soo


 

 



 

 


Confide in me when you feel sad. Trust me, you don’t have to be afraid. Tell me your story. The tremble in your voice reveals just how upset you are ... Not alone - Koda Kumi.

Je ne travaille que dans l’envers du décor. Je ne connais pas cette pression qui pèse sur les épaules des idols. Je peux juste compatir et les soutenir. Cela a toujours été une de mes priorités en tant que manager pouvoir être aux côtés des artistes avec lesquels je travaille, dans les mauvais comme les bons moments. Je ne veux pas d’une simple relation de travail neutre où je me dis que tant que je suis payé à la fin du mois, ça m’est égal. Je ne suis pas comme ça. Je côtoie Heera presque tous les jours depuis le mois de juin. Cela ne fait que deux mois et pourtant je me suis attaché à elle. J’ai fait de mon mieux pour gérer son emploi du temps, être à son écoute et maintenant qu’elle a besoin de mon soutient, je suis présent également. Je peux comprendre qu’elle appréhende la réaction de ses amies. La jalousie et la compétition sont rudes dans ce monde, malheureusement. J’espère sincèrement que tout ira bien entre elle. Certains groupes ont implosé pour bien moins que cela. Cependant, j’essaie de la rassurer.

- Cela n’arrivera pas, assurais-je une nouvelle fois pour la rassurer. Et je suis sûr que je ne serais pas le seul à être là pour te remettre les pieds sur terre si cela arrivait.

Je lui adresse un léger sourire. Je disais cela pour plaisanter, mais c’est aussi une façon de lui faire comprendre qu’elle est entourée et soutenue. Je ne connais Heera que depuis deux mois, mais je ne doute pas qu’elle doit avoir des amis pour la soutenir, sa famille … D’après ce que j’ai compris elle est proche de ses parents. C’est vrai que dans ce monde beaucoup de personne changent, certains voient le succès leur monter un peu trop à la tête. Dans le fond on ne peut jamais assurer que telle ou telle personne ne tombera jamais dans ce vice, mais je suis là pour rassurer Heera, pas l’enfoncer, alors je garde cette remarque pour moi. Pour le moment elle a gardé toute sa simplicité, il n’y a donc aucun souci à se faire.

- C’est normal d’être présent pour toi, c’est mon rôle après tout. Et bien sûr que je ne te laisserais pas manger seule !

Je n’aime pas dire que c’est mon métier. Ce mot étant trop connoté et rapporté au travail. Comme je le disais un peu plus tôt pour moi c’est plus qu’une simple profession. Toutefois, c’est mon rôle d’être présent pour Heera, de gérer ses activités et de lui prêter une oreille attentive quand elle en a besoin. Certains managers se fichent peut-être du côté humain de cette profession et se contente du minimum, mais ce n’est pas comme cela que je fonctionne. Je souris en voyant Heera retrouver cet enthousiasme qui lui va si bien.

- Je te suis ! Je préfère te voir sourire ainsi.

Elle a l’air de se sentir un peu mieux, du moins pour l’instant, mais même si elle a retrouvé son sourire, je ne vais pas l’abandonner maintenant. Je vais essayer de lui changer un peu plus les idées et si elle veut m’entrainer dans ce restaurant, je la suivrais. Je sais bien qu’elle a un régime à suivre en tant qu’idol, mais je sais qu’elle fait déjà bien assez attention. Un petit écart de temps à autre ça ne fait pas de mal. Je ne veux pas qu’elle finisse par s’écrouler devant l’agence comme c’est arrivé Eun Mi, une jeune trainee de la Flow’ ou encore Nathanaël, un autre artiste de l’agence. Je le connais peu, mais sa santé a l’air fragile. Je déteste ces régimes imposés qui leur ruine la santé. Du moins, je suppose que c’est cela. Le stress, la pression et le dur travail, ajoutés à cela ne doit pas faire bon ménage. Nous marchons quelques minutes dans les rues de Séoul assombries par la nuit qui tombe. Effectivement, le restaurant est tout près, mais je ne m’y suis jamais arrêté.

- Merci !

Je détaille la carte qu’elle vient de me donner, en souriant face à ses questions.

- Hm … J’aime bien le thé, même si j’ai plutôt tendance à enchainer les tasses de café pour tenir la journée.

Mon regard quitte la carte quelques instants pour se poser sur Heera, assise en face de moi.

- Quant au dessert … J’aime beaucoup les Hwajeon et les Hobang … J’espère qu’ils en font ici !

Je ne mange pas énormément de nourriture sucrée, mais je dois avouer que ces deux desserts font parties de mes péchés-mignons.

- Je ne sais pas s’ils en font ici mais quand j’étais à Ulsan je mangeais souvent des patates douce frittent dans du miel et saupoudrées de sésame. C’était délicieux … Maintenant que j’y pense ça fait vraiment longtemps que je n’en ai pas mangé … Tu as déjà goûté ?

La carte a l’air bien fournie et je cherche des yeux les douceurs que je viens de citer en attendant une réponse de la part d’Heera.

-  Hm ... Comme tu as l'habitude de venir ici, tu peux me dire ce qu'ils font de meilleur, non ?


:
 

© Gasmask





 
 
Falling for you ... Again
Look at me ... ☽ There's something about the way that you smile. Cause' when I hear your voice. Then my heart don't have a choice, but to give in, give it all or surrender. You have always been in my heart from the start. You are the one ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 1 Sep - 18:01

I can't handle it on my own
Min Soo & Heera


Tenue - « Je croise les doigts pour que tu dises vrai. J’ai de la chance de t’avoir. » Les questions se posaient par milliers dans son esprit comme de petites aiguilles qui venaient la titiller pour obtenir gain de cause. Etre idole était encore nouveau après tout, cela ne faisait que deux mois qu’elle avait eu la chance de débuter et pourtant, ses projets s’enchaînaient, une collaboration à trois, un feat, un solo, un autre solo chinois, un ost, des participations aux émissions télévisés, et aux différents évènements durant lequel elle était invitée. Tout était si impressionnant ; La scène, les fans, les anti fans, les enregistrements, les heures d’entraînements. Ses cours s’imbriquaient dans son emploi du temps afin qu’elle continue de se perfectionner et même des participations à des dramas et films. Elle avait besoin d’un break en solo. Le dernier fut positivement accueillit par le publique, sans doute cela amenait son lot de stress avec lui. Il lui fallait faire un choix, et qui mieux que son manager pouvait l’aider à faire ce choix. Plutôt que de se lamenter sur son sort encore un peu plus et sombrer dans les tréfonds de ses pensées sombres, Heera préféra lui proposer d’aller mangé quelque part vu qu’elle avait le choix entre la cafétéria et un établissement extérieur. Il ne lui restait plus qu’à sortir et se rendre quelques mètres plus loin dans un restaurant qui ne payait pas de mine, au coin de la rue mais qui comportait les meilleurs desserts selon elle de Seoul. Après s’être installée et la carte tendue vers Min Soo, Heera sourit d’aise. Ses bras se levèrent vers le ciel pour se détendre un peu tout en bougeant de droite à gauche. « Tu bois beaucoup de café pour rester éveiller. Ahhh mais tsss Yena va venir me demander de te laisser un peu de temps libre à force. » Elle connaissait les deux personnes, les appréciait également et espérait pouvoir entrevoir leur bonheur. Elle le vivrait par procuration à défaut d’avoir un petit ami. « Ce n’est pas bon pour la santé et puis je vais diminuer les sorties musicales solo pour souffler un peu sauf si une opportunité apparaissait. » Elle ne pourrait refuser une belle opportunité même si elle lèverait le pied pour éviter de perdre pieds et voir sa santé se dégrader.

« Oh je connais les Hwajeon et les Hobbang, ils en proposent ici si tu souhaites en goûter. Mais pour ce qui est des patates douces au miel ca m’a l’air excellent sauf que je n’ai jamais goûté. » Sa lèvre inférieure fut prise entre ses dents, sans doute confuse de ne pas connaître des pâtisseries qui lui semblaient aussi délicieuses. Pour autant, la carte n’était pas en reste, elle en avait plusieurs à lui proposer. « Tu as l’incontournable Ujikintoki, je vais craquer pour un patbingsoo avec toute sorte de fruit. C’est délicieux et rafraîchissant en plus d’être copieux. C’est surtout moins sucré que les pâtisseries. » Ses mots sonnaient comme la publicité d’un annonceur de dessert. Elle connaissait déjà la carte si bien que trouver celui qui lui convenait n’était pas bien difficile à part peut être pour le choix des fruits et de saveurs. Ses bras se posèrent sur la table pour supporter le poids de son visage alors qu’elle l’observait attentivement. « Est ce que tu as fait ton choix ? » Glissa t’elle un sourcil levé d’un air interrogateur. Bien vite, une serveuse s’approcha de leur table pour prendre commande et ainsi la préparer en cuisine. Au moins ce serait rapidement servit puisque facile à préparer ou déjà créé en cuisine et disponible depuis le matin. Cela leur laissait du temps pour discuter un peu plus même si elle ne souhaitait pas aborder ses soucis précédents de peur de fondre en larmes une nouvelle fois ce qui détruirait l’ambiance existante à cet instant précis. « Est ce que tu sais comment l’agence va appeler notre trio ? Le chant des sirènes. Tu le crois-toi des sirènes ? C’est vraiment amusant tant que nous n’avons pas le droit à un ost Disney ca me va. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

I can't handle it on my own (Min Soo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-