AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

This is the Fl✰w style

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 7 Aoû - 6:52

Ideal body weight: yours on mine
Plonger à nouveau dans le monde de la musique n’est pas chose aisée. Je ne m’attendais à ni plus ni moins de la part de l’industrie, mais y évoluer n’est jamais la même sensation que de regarder au loin. Pourtant, je suis déjà monté sur scène à maintes reprises et j'ai prouvé ce dont je suis capable en tant que compositeur et pianiste. Tout démontre que je ne suis pas sans capacités, encore moins sans détermination. Je suis peut-être tombé bien bas, mais me relever m’a rendu plus résistant aux intempéries de la vie. Les pires défis, une fois accomplis, sont ceux qui forgent le caractère et fortifient le courage, voir même l’audace. C’est donc avec une fermeté implacable que j’accepte de tout donner pour ce comeback au sein de la kpop. Et à bien y penser, je dois y mettre les bouchées doubles, car cet album sera mon premier et il marquera le début de ma carrière en soliste. Qu’on me connaisse comme pianiste et compositeur seulement ne me convient plus. Bien que ma voix me cause toujours un petit problème personnel, je suis conscient d’être capable de beaucoup plus.

Toutefois, je ne m’attendais pas à ce qu’on me propose le remix d’une de mes compositions au piano pour mon premier single. Encore moins en me demandant d’y ajouter des tranches musicales plus rythmées comme le rap. On m’avait proposé de refourgué de l’aide, ce que j’avais expressément refusé. Personne ne touchera à mes compositions. Les retravailler et les modifier me prendra le temps qu’il faudra, mais je serai le seul à les manipuler comme bon me semble. Le résultat semble pourtant avoir été apprécié puisqu’habillé proprement et parfaitement – mon manager m’a formellement interdit de porter un grand t-shirt et un short, à savoir pourquoi – j’entre dans le bureau d’un cadre supérieur, mon manager sur mes talons. Il est rare d’avoir affaire à une autre personne que son manager, je prends donc ceci très au sérieux. Au fil de la conversation, il s’avère que ma requête n’est pas passée inaperçue; Oh Byun Tae a accepté de collaborer avec moi pour la chanson, y compris le MV. Il semblerait que la pression que j’ai faite sur mon manager s’est transféré en harcèlement envers la Flow et qu’elle s’est elle-même acharnée sur le pauvre rappeur. Pas de chance pour lui, c’est ce qu’on appelle être talentueux.

Ce n’est pas un hasard si j’ai autant insisté pour qu’il chante avec moi. En plus d’avoir une voix à damner les dieux, il a prouvé avec son premier single en Corée du Sud qu’il était capable de tenir des notes plus hautes, puis de jouer de son ton comme bon lui semble. Je ne m’inquièterai donc pas du mariage de nos voix, ce qui est un soulagement. Alors que je me dirige vers les studios d’enregistrement pour rencontrer la bête américaine une première fois – chacun fait ses recherches sur le spécimen - j’essais de ravaler un sourire moqueur. Une autre raison expliquant ma persistance sur sa collaboration est sans aucun doute plus personnel; Oh Byun Tae dégage un charisme et un sex-appeal étonnant. En d’autre mot, je le traînerais bien sous les couvertures pour lui raconter une histoire d’adulte.

-Quand tu as ce sourire, Yoo Jin, commente mon manager, ce n’est jamais de bon augure.

-Voyons, ne sois pas aussi rabat-joie, répliqué-je en mordant ma lèvre inférieure.

-Ne fais pas tout foirer. Quoi qu’il en soit, il te reste un maximum de trois heures avant la dernière pratique de la chorégraphie avec mademoiselle Seol Yena. Calcul ton temps, s’il-te-plaît. Vous n’êtes pas obligé d’entamer l’enregistrement, il n’y a aucun technicien officiel d’assigné, présentement. Vous devrez vous rencontrer de nouveau.

J’hoche la tête et feint de bailler; je sais déjà tout cela, il ne m’apprend rien de nouveau. C’est donc en prenant congé de lui que j’entre dans un des studios d’enregistrement. Je laisse la porte entre-ouverte et regarde l’immense table avec ses dizaines de boutons. Vite ennuyé, je m’assois sur le canapé en cuir et fait jouer une version fantaisiste de la chanson à interpréter. Une version que j’ai produite spécialement pour mes nièces lorsqu’elles vont se coucher pour la nuit. Serein, je ferme les paupières et j’attends, profitant du calme.              
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2165
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 220

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 7 Aoû - 21:43

TENUE † Faire une featuring ? Ce n’était pas dans mes plans, mais pourquoi pas. Ça ne me dérangeait absolument pas. En plus avec un des nouveaux là. Est-ce que j’allais être utilisé pour mettre en avant ce nouveau ? Bonne question. Peut-être que oui, peut-être que non. Je ne saurais pas réellement la réponse, mais soit, ça ne me dérangeait pas. Tant que la musique était bien et que je pouvais rapper. Pas chanter. Pas que je détestais chanter. Mais je voulais « débuter » dans le rap tout de même. J’étais spécialisé là-dedans… Je le pratiquais depuis plus de dix ans alors j’aimerai bien tout de même montrer aux monde que je pouvais rapper et très bien même. Soupirant longuement, je posais mon café avant d’en prendre un second. Sifflotant je pensais à mille et une choses en même temps. Ma tête allait imploser, littéralement. Attrapant le second café, je pris la direction du studio ou je devais le rejoindre. Yoo Jin, si ma mémoire était bonne. Tant pis si je me trompais dans son prénom. Il n’allait pas me faire chier longtemps si je me trompais. Bâillant, je marchais dans le couloir en croisant des nouvelles recrues, les laissant s’incliner devant moi, avant de croiser des aînés, ou là, je m’inclinais devant eux, comme le voulait la coutume. Les couloirs de cette agence étaient bien trop grands à mon gout. Limite on pourrait s’y perdre. Soupirant, je croisais une mannequin, avant de baisser mon regard sur son cul, et tourner la tête quand elle passa devant moi. Beau petit cul que j’avais bien envie de me faire. Mais pas le temps non plus. Ni l’envie. Même baiser j’avais plus le time. Triste vie. Arrivant enfin à bon bord, j’ouvris la porte sans même frapper, avant de la pousser d’un coup de pied, la faisant alors franchement claqué. « Salut. Soo Jin c’est ça ? » Je lui tendis son café avant de lui faire un sourire amicale. Posant mes fesses assez lourdement sur l’une des chaises, je posais mon café sur la table de mixage avant de poser mes pieds en soupirant. « Alors…Tu souhaites faire un featuring avec moi ? Pourquoi ? »   J’allais dans le vif du sujet, je voulais savoir le pourquoi du comment. Pourquoi moi. Je n’étais pas dupe, mais je voulais qu’il me le dise clairement. Voir si je me trompais ou pas.  « C'est la chanson en question ? » Mélodie pas mal mais... Un peu bizarre comme chanson non ?



Spoiler:
 




so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 9 Aoû - 21:14

Ideal body weight: yours on mine
Plongé dans mes pensées, j’attends que l’artiste pointe le bout de son nez. Des dizaines de choses plus ou moins importantes flottent dans ma tête, mais la mélodie rêveuse tient au calme le flot d’informations avant que tout ne s’entrechoque. C’est visiblement pas le cas de la porte qui se fait pousser brusquement pour cogner le mur dans un boucan infernal. Surpris par ce changement d’ambiance soudain, j’ouvre les yeux et remarque bien assez rapidement le coupable de tout ce raffut. Oh Byun Tae se tient devant moi, me tendant un café que je prends avec un hoche de tête pour le remercier. En enlevant le couvert pour sentir l’odeur et deviner ce qu’il y a mis à l’intérieur, je le corrige d’emblée.

-Yoo Jin. Merci pour le café, ajouté-je.

Mais je ne prononce pas son nom pour la simple et bonne raison que je ne sais pas sur quel pied danser. À mes yeux, la première impression est importante et je n’ai pas envie de manquer de respect à quelqu’un qui ne l’a pas cherché. Il a peut-être manqué de manière en déboulant aussi grossièrement, mais ça ne change rien au fait que je ne sais pas si je dois l’appeler sunbaenim. Je suis plus vieux, mais il est sous le label de l’agence depuis plus longtemps que moi. Ha, si seulement le coréen était aussi facile que l’anglais. Lorsque je referme le café avec la ferme intention de ne pas en boire une gorgée, Byun Tae ne tourne pas autour du pot. Curieux. Je l’imaginais parfaitement ainsi; efficace, franc et vif d’esprit. L’attraction que son charisme naturel semble dégager n’est qu’un bonus pour mes yeux.

-Pour plusieurs raison. J’en ai assez vu de toi pour savoir que tu as la voix parfaite pour ce titre. J’ai tout de même été surpris de ne pas t’entendre rapper dans ton dernier mv, ce serait idiot que tu sois rouillé. Et franchement, je trouverais dommage de collaborer avec un autre rapper que toi. Ton visual est pas mal aussi, ajouté-je en affichant un sourire légèrement espiègle.

Il voulait la vérité, il l’a eu. J’ai tout de même joué sur le ton de ma voix pour le provoquer légèrement, pour qu’il soit stimulé à faire ce featuring autant que je le suis. Si tout se termine en fiasco, j’ai bien l’intention de retravailler la chanson pour enlever les couplets de rap. Il n’est pas question que je collabore avec n’importe qui, sunbaenim ou non, et que je brise mes chances de recommencer une carrière dans le milieu.

-C’est une version dreamland, rien à voir avec l’original au piano, dis-je en changeant la chanson. Celle-là est le remix que j’ai moi-même enregistré pour avoir le bon timing des paroles. Pour sûr, ce sera mieux avec toi qui s’occupe des parties plus  rap.

Je lui donne mon cellulaire alors que la dernière version de la chanson - où je suis la seule voix – résonne dans le studio. Sur l’écran apparaît les paroles et différents symboles pour indiquer le ton et la longueur des notes. Si ça ne lui donne pas un bon aperçu et que ça ne l’aide pas apprécier, c’est qu’il est encore plus difficile que moi. Je dépose le café sur un coin de la table face à moi et l’observe, accoudé au canapé. Attentif à son non-verbal, j’en profite pour le détailler en tout liberté avec une nonchalance calculée pour ne pas l’agacer.                  

:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2165
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 220

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Ven 12 Aoû - 17:51

TENUE « Yoo Jin. Merci pour le café » ah shit. J’avais dit Soo. Bon, on n’était pas à une lettre près non plus. « Mian Mian, j’ai un peu de mal avec les prénoms au début. » Je me montrais assez amicale avec lui. Ignorant totalement le fait qu’il était plus âgé que moi. Dans l’agence j’étais son aîné, mais après… Bref, les formalités je m’en carrais le cul par terre. Qu’il le dise si ça ne lui convenait pas. Même en me le disant, je n’étais pas sûr de savoir prendre des pincettes. Il avait une tête de bébé. Le genre de mec qui avait l’air perché et dans son monde. Soupirant, je posais mon cul en buvant mon café. Je l’observais, tout en demandant si la chanson qu’on entendait était la fameuse chanson du futur featuring. Je remarquais qu’il ne touchait pas au café. « Pour plusieurs raison. J’en ai assez vu de toi pour savoir que tu as la voix parfaite pour ce titre. J’ai tout de même été surpris de ne pas t’entendre rapper dans ton dernier mv, ce serait idiot que tu sois rouillé. Et franchement, je trouverais dommage de collaborer avec un autre rapper que toi. Ton visual est pas mal aussi, » Un bref rire s’échappa d’entre mes lèvres. Observateur le petit. Putain de début. Certes beaucoup de succès, beaucoup de vues, mais alors le fait de débuter en chantant alors que je suis trainee depuis cinq ans et que je taquine l’underground depuis tout ce temps… Autant dire que j’ai surpris pas mal de monde. « Pas eu le choix pour mes débuts. Je ne suis pas rouillé. Jamais. » J’avalais une longue gorgée du café avant de me redresser. Sortant une clope, je l’allumais rapidement, enfumant alors mes poumons avec ardeur. « Tu n’aimes pas le café ? Tu préfères le chocolat ? » Je le fixais, avec franchise. Je n’allais pas rester à le regarder ignorer mon café. Ce n’était pas mon genre. « Sorry. Je pensais que tout le monde aimait le café. » Moi ? Trop franc ? Trop sûr de moi ? Tant pis s’il n’aimait pas. Soupirant, j’attrapais le cendrier avant de faire tomber la cendre dedans. « C’est une version dreamland, rien à voir avec l’original au piano » Reniflant, je le regardais faire avant de prendre son téléphone portable. « Celle-là est le remix que j’ai moi-même enregistré pour avoir le bon timing des paroles. Pour sûr, ce sera mieux avec toi qui s’occupe des parties plus rap. » Soupirant, je posais le téléphone sur la table avant d’enlever mon bonnet. Passant une main dans mes cheveux décolorés blond pour les tirer en arrière, j’écoutais la chanson tout en lisant les paroles. Il avait une bonne voix. Grave, empli d’émotion. Vraiment, la chanson était belle. « Tu l’as faite entièrement tout seul ? » Demandai-je curieux. J’analysais les paroles avant d’écraser ma clope dans le cendrier. Soupirant, je relevais le regard vers ce fameux Yoo Jin qui lui-même m’observait. « On met tous une part personnelle dans ce qu’on écrit. C’est pareil pour ton papillon ? » Oui, je suis cash. Tant pis s’il n’aime pas.



Spoiler:
 




so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 16 Aoû - 5:50

Ideal body weight: yours on mine
Il y a pire que de se tromper de prénom, d’une seule lettre qui plus est, et j’en fais abstraction rapidement en essuyant l’erreur d’un silence. Parler pour ne rien dire, ce n’est généralement pas ma tasse de thé. Et si certaines de mes paroles semblent superficielles ou dénuées de sens propre lorsque je jongle avec l’ironie et le sarcasme, elles sont toujours bien précises. Les discussions grugent du temps. Le temps, c’est de l’argent. Le calcul est rapidement fait et j’ouvre la bouche seulement quand c’est nécessaire.* Je dépense ma salive à lui expliquer pourquoi je le veux pour ce featuring. Pourquoi je veux lui et pas un autre. Pourquoi je me suis montré si entêté. Dans tous les cas, il ne faut pas en espérer moins de moi lorsque j’ai une idée fixe en tête.

-Hm, hm.

C’est tout. C’est tout ce que je me contente de lui répondre avec ironie lorsqu’il m’assure de ne pas être rouillé. Non sans un léger sourire au coin des lèvres, je m’amuse à essayer de tirer le meilleur de lui. Parfois, se faire botter le cul nous pousse à donner plus; c’est mon cas, peut-être est-ce le sien aussi. Tout en pianotant tranquillement sur mon cellulaire pour trouver la bonne version de la chanson, je le regarde s’allumer une cigarette. Je serre les dents, prenant une grande inspiration pour faire taire mes nerfs qui me crient d’en quémander une. Voilà pourquoi je ne traîne jamais avec les gens qui fument; c’est de la torture pour l’ex-fumeur que je suis. Je dévie le regard pour maximiser ma concentration et diminuer la tentation. Manque de chance, je n’ai pas de sucreries sur moi.

-Parce que les gens qui n’aiment pas le café préfèrent par défaut le chocolat ? Pour être franc, la seule chose que je n’aime pas présentement, c’est ta clope.

Je relève le regard sur lui rapidement, le temps d’un coup d’œil pour appuyer mes dires.

-J’ai arrêté y a pas longtemps, dis-je en espérant qu’il l’écrase dans ce fichu cendrier. Et j’aime les deux. Café et chocolat. Leur mélange est encore meilleur, tu m’en apporte une boîte la prochaine fois ?

Un sourire malicieux s’installe sur mes lèvres et je change enfin la chanson pour la version que nous enregistrerons. Je lui confie mon cellulaire en lui expliquant, puis m’installe pour l’observer en douce. Deux fois ? Trois fois, peut-être ? Ma foi, ce gars soupire sans cesse. C’est à se demander s’il manque d’air ou s’il s’emmerde royalement. Quoi qu’il en soit, il déplace de l’air. Il réussit à accrocher mon regard en passant seulement une main dans ses cheveux blonds et au final, c’est peut-être plus son air détaché de tout qui le démarque des autres. Car contrairement à ses multiples soupirs et le leste de son non-verbal, il observe et pose les bonnes questions. Ce gars est loin d’être un idiot. C’est une bonne chose à savoir.

-Entièrement, répondis-je.

Je n’aime pas laisser aux autres ce que je suis capable de faire. Mon manager a bien essayé de me convaincre de laisser un ou deux titres de mon album en composition à d’autres artistes, mais je n’ai rien voulu entendre. Je suis prêt à collaborer avec des gens qui maîtrise les instruments nécessaires ou la voix parfaite qui se marie à la mienne le temps d’une chanson, mais sans plus. Il n’est pas question de déléguer. Et cette chanson, je l’ai écrite pour elle, pour ce sentiment que j’ai de la laisser entièrement partir. Byun Tae ne rate pas de me le faire remarquer et, mon regard perçant le sien, je lui réponds de but en blanc. La franchise chez les autres a tendance à faire résonner la mienne. Tant pis s’il en est choqué de toutes les manières qui soient.

-Elle est morte.

Je me relève du canapé pour enlever ma veste; porter de tels vêtements ne me dérange point, mais je n’en ai plus l’habitude. Je la laisse tomber à côté de moi et m’assois de nouveau en reportant mon attention sur le rappeur.

-Tu es assez motivé ? Je suis peut-être nouveau dans l’agence, mais je donne toujours le maximum dans tout ce que j’entreprends. Si c’est ton cas aussi, on est en business.

Je m’accoude de nouveau, déposant mon menton sur mon poing. Mes yeux posés sur lui, je souris tranquillement, à la limite d’agacer. Signe que j’attends gentiment son approbation officielle de vive voix. Parce que pour moi, l’acceptation de l’artiste vaut davantage que celle de l’agence.                 

***:
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2165
Age : 22 ans
groupe : Solo, β∧Lααm
rôle dans le groupe : Rappeur - parolier - compositeur - arrangeur - Vocaliste - Leader
nom de scène : Skye
occupation : Idole & Acteur totalement déjanté
avatar : Rap Monster - Kim Nam Joon
DC : ks / kom / pjw
Points : 220

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t116-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t146-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t145-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t728-oh-byun-tae http://www.lights-camera-action.org/t729-oh-byun-tae-skye#9029 http://www.lights-camera-action.org/
Message
Jeu 18 Aoû - 1:06

TENUE « Parce que les gens qui n’aiment pas le café préfèrent par défaut le chocolat ? Pour être franc, la seule chose que je n’aime pas présentement, c’est ta clope. » Mon sourcil s’arqua légèrement vers le haut. J’aimais à la fois son répondant, comme je ne l’aimais pas. Mais bordel, j’aimais son tact. Et sa franchise. C’était surement une réaction masochiste de ma part hein. Mais je préférais largement ça que d’un mec sans couille. Et puis tant mieux que ça soit un mec. Une fille me sortir ça ? Je lui aurais surement craché à la gueule. Machiste moi ? Absolument pas. Peut-être juste un peu. Mais rien de bien méchant dans le fond. Je passais légèrement la langue sur mes lèvres, alors que mon rire se fit entendre dans le studio. Lippes fermées sur ma barre de nicotine, j’aspirais doucement, sentant la fumée envelopper mes poumons tandis que mes yeux se plongeaient dans ceux de Yoo Jin. Soupirant, en gardant la fumée dans mes poumons, je restais quelques secondes ainsi avant de cracher la fumée vers le plafond. « J’ai arrêté y a pas longtemps » Reposant mon regard sur lui, j’hochais la tête. C’est con pour lui. Mais il allait devoir être fort, et me montrer sa volonté de fer. « Et j’aime les deux. Café et chocolat. Leur mélange est encore meilleur, tu m’en apporte une boîte la prochaine fois ? » Une boite ? Il ne se gênait pas. Mais pourquoi pas. J’aimais les chocolats aux cafés aussi. Une bonne glace café chocolat aussi. Quand ça fait longtemps… « C’est con ça. Je ne compte pas l’écraser. » Jouant de mes sourcils Pour le narguer, un franc sourire se logea sur mon visage. « C’est le moment de me montrer à quel point tu es fort et que tu vas résister. » J’étais purement sadique. Je le concevais. Je le narguais du regard tout en m’affalant dans le fond du canapé. En tout cas, j’écoute la fameuse musique qu’il souhaite que je chante avec lui. Douce, triste même je dirais, je l’écoutais attentivement. Demandant s’il l’avait composé. De toute façon, ça se voyait bien vite quand quelqu’un avait composé la musique qu’il devait chanter. « Entièrement, » Je ne répondis rien. Pas besoin de parler. Chapeau à lui, parce que la chanson était vraiment belle. Y’avait pas à dire. En tout cas, pour écrire une telle chanson, surtout en parlant de ce papillon, il fallait avoir une source de motivation et d’inspiration. « Elle est morte. » A cette réponse, je le regardais sans trop savoir quoi dire. Le voyant bouger et s’enlever la veste, je soupirais en tirant sur ma clope avant de l’écraser dans le cendrier. Pas totalement finie, j’avais agis instinctivement. Pas par pitié. Mais juste parce que ce mec me plaisait de plus en plus. « Tu es assez motivé ? Je suis peut-être nouveau dans l’agence, mais je donne toujours le maximum dans tout ce que j’entreprends. Si c’est ton cas aussi, on est en business. » Je me redressais, attrapant mon café pour en boire une grande gorgée. « T’as quel âge ? » Demandai-je sans répondre à sa question. Passant mon pouce sur mes lèvres, je me grattais le menton en l’observant longuement. Il était plutôt beau gosse, le genre de mec avec un charisme de fou. Une assurance. Une histoire. « Me demande pas pourquoi je te pose cette question. Répond simplement. » Avant qu’il ne me pose la question. Parce que franchement, je n’avais pas envie qu’il me fasse chier à savoir. Me postant dans la même position que lui, je plongeais mon regard dans le sien, sans dévier une seule seconde. Comme un jeu, je le regardais en attendant sa réponse.



Spoiler:
 




so cutie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

This is the Fl✰w style

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Samsung Player Style
» Où acheter : jantes style RS4 en 18
» Votez pour le style du tram
» polo 6N polorsche style 2009 (VW, Audi, Porsche)
» filtre a air style greddy ou hks champignon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-