lonely road ((jayden))

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-15%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 € 229.99 €
Voir le deal

 

 lonely road ((jayden))

Moon Haena
knockout global
knockout global
knockout global
Moon Haena
knockout global
lonely road ((jayden)) Tumblr_pod3bjoXpI1sk39b2o1_500

lonely road ((jayden)) 3543671621 lonely road ((jayden)) 3543671621

Messages :
183

Age :
22 ((27.07))

groupe :
amsonia.

rôle dans le groupe :
lead dancer, singer, leader.

nom de scène :
Coprolithe (merci, meow)

occupation :
traîne des pieds et dans le limbo avec une famille de haricot dans un jardin d'abricots en chantant à qui veut l'entendre qu'il est vraiment beau.

avatar :
wheein.

crédits :
kelly.

DC :
trop de monde, c'est clair que même la maire de monowi elle est plus seule à ce stade là, mais c'est bien on t'aime comme ça bisou allez

Points :
58


Mer 29 Avr - 23:42

lonely road
il y a des tonnerres qui enivrent, et d'autres qui terrorisent. lasse, le bruit siffle en permanence aux creux de ses tympans. c'est cette même mélodie, qu'on lui chantonne. la résonnance se veut d'autant plus désagréable à mesure que les paroles se récitent, comme une poésie que l'on aurait appris par cœur.

on s'abrite alors, sous les feuillages isolés. tentent d'éviter cette foudre qui menace, à tout moment, d'abattre son châtiment.

pourtant, la course est vaine.
le soleil ne semble guère vouloir caresser l'épiderme.

morgan, le feu au vent. sème ses étincelles au gré de ses envies.
pourtant, il est innocent.
l'ignorance luit dans ses iris, ne réalise pas qu'autour de lui, ça brûle.

alors haena se terre dans son silence, espère que, peut-être, les conséquences se verront moins douloureuses. idiote hypothèse, qu'elle soupire bien malgré elle. ce n'est pas comme si il se souviendrait d'elle, n'est-ce pas ? la compagnie se fait bien plus belle en ces corps qu'il enlace.

on fait une pause ? la danse comme échappatoire. la compagnie comme pansement, le temps que celle-ci s'autorise à durer. les minutes glissent, pourtant haena aurait aimé que celles-ci soient imprimées à jamais dans le temps. instant intemporel qui ne serait qu'à eux. mais c'était là bien égoïste de sa part, que de vouloir garder précieusement cet homme qu'elle admire, rien que pour elle.

instant poupon, ses doigts glissent dans ses cheveux, les rassemblant en une sorte de chignon quelque peu défait. l'esthétique était plutôt le style de camila ou hanaé. le sien se rapprochait plus d'une sorte de brouillon aux pétales gribouillées dans l'espoir de rendre le tout plus appréciable pour les regards indiscrets. t'as trop d'énergie pour moi, jayden. j'arrive plus à te suivre c'est le rire qui conclue ces paroles offertes à l'aîné. le sourire qui fleurit aux creux de ses pétales rosés, alors qu'elle ose attarder son attention sur lui. ça te dit qu'on commande un truc à manger ? autorisation qu'elle lâche, tout en sachant pertinemment que, pour elle, sa réponse ne changerait pas grand-chose. l'estomac se manifeste, se fait un peu bruyant et, ce, bien malgré elle. alors, et sans réellement attendre une réponse, haena fouille dans ses affaires en quête de l'objet tant désiré et ce n'est qu'une fois en mains que ses doigts viennent pianoter sur le digital, avant de se stopper net.

mélodie qui résonne en ces murs. mélodie qui affole le palpitant, quand le nom apparaît sur l'écran. pseudonyme cachant l'identité, mais qui, pourtant, le fait guère se taire. l'image ne quitte pas son esprit. elle la suit jusque sous ses paupières, veille sur elle comme un fantôme hantant son territoire.
et la mélodie perdure. haena qui, pourtant, refuse de céder. haena qui, pourtant, n'arrive pas à bouger, les yeux rivés sur cet écran dont le nom ne cesse de clignoter. ce gars à ignorer, pourtant, elle n'y arrive pas. et la seule chose dont elle se sent capable de faire, c'est mordiller sa lèvre inférieure dans l'attente que le silence ne les regagne, enfin. ahem.. les takoyaki ça a l'air pas mal. t'en penses quoi ?



icons/gifs : vocivus (bazzart); codage par me'ow


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t15591-moon-haena-lionheart#219901http://www.lights-camera-action.org/t15594-moon-haena#219929http://www.lights-camera-action.org/t15592-moon-haena#219919http://www.lights-camera-action.org/t15593-moon-haena-_lalune#219928http://www.lights-camera-action.org/t16668-amsonia-offhttp://www.lights-camera-action.org/t16814-amsonia
Bang Jayden
staff
staff
staff
Bang Jayden
staff
lonely road ((jayden)) Tumblr_povteod8ap1v8ky1lo1_400

lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837

Messages :
113

Age :
28 ans

occupation :
Chorégraphe /Backdancer / Manager de Ren

avatar :
Kim Matthew (BM)

crédits :
rbp©

DC :
Byeon Jin Lee, Kim Dae Jun, Yeo Min Jun, Oh Sung Il. Seo Kyeong Hee

Points :
194


Ven 1 Mai - 22:20

lonely road
Cela faisait déjà des mois et pourtant je ne pouvais pas passer à autre chose, pas totalement. Je m’en voudrais toujours, de ne pas avoir assez été là, de ne pas être arrivé à temps pour le sauver. Même si un part de moi sait pertinemment que je ne pouvais rien, c’était sa destinée, son vice et je n’étais qu’un autre humain, je ne pouvais pas faire des miracles, pas si lui même n’avait plus la volonté de se battre contre ça. Il était sûrement mieux là où il était désormais, ça ne rendait pas tout ça moins dur. Malgré tout je devais continuer de vivre, de m’amuser, il l’aurait voulu. Je ne pouvais pas me laisser aller, me laisser engloutir par les regrets, parce que de toute façon je ne pouvais pas revenir en arrière et même si c’était possible, j’étais, quelque part, persuadé que je ne pourrais rien changer, en dehors de retarder sa fin tragique.
Hors de question de finir déprimé, alors après une semaine très difficile, je m’étais remis doucement à vivre et maintenant, quelques mois plus tard c’était devenu un peu plus facile. J’arrivais la journée à m’amuser avec mes amis, rire, j’avais continuer à danser évidement. Même si parfois, dans mon sommeil, le souvenir de ce jour venait me hanter, je ne me privais pas de vivre, je ne laissais pas tout ça m’entrainer vers le fond. Non maintenant j’allais profiter de la vie deux fois plus, parce que je voulais le faire pour lui aussi.
Et qui dit profiter de la vie dit danser, ma grande passion,  un truc dont personne n’arriverait à me priver, jamais. C’était mon addiction à moi, au moins elle ne comportait pas trop de risques sur ma santé. Et c’est pour ça que j’étais la aujourd’hui, dans cette salle de danse en compagnie d’Haena. Une partenaire de danse que j’appréciais vraiment, puis ça l’aidais un peu, je suppose, elle qui ne se sentait pas à la hauteur du groupe dans lequel elle avait été intégrée. Pourtant elle avait le talent, la passion. Elle ne semblait pas vouloir comprendre qu’avoir eu une carrière avant ne faisait pas tout.

« Oui on peut, on a bien bossé »

On s’entrainait depuis un moment et j’avais parfois tendance à oublier que j’avais une endurance bien plus élevée que la sienne, pourtant elle aussi était pleine d’énergie. J’avais baissé la musique, pour qu’on s’entende parler pendant ce moment de repos qu’on s’accordait. C’était quand je me stoppais que je me rendais compte de la fatigue physique et de la chaleur aussi. Maintenant que mon corps n’était plus en mouvement, j’avais l’impression d’être dans un four et une folle envie de me verser une bouteille d’eau entière sur la tête, mais bon il ne fallait pas abîmer le parquet de la salle, j’attendrai ma douche, plus tard. En attendant je me servais du bas de mon t-shirt pour m’essuyer le front, profitant de le secouer un peu pour me faire de l’air.

« Je suis tombé dedans quand j’étais petit, comme Obélix »

Je crois que petit, mes parents ne savaient pas me tenir, j’avais toujours eu besoin de bouger et il était souvent difficile de me fatiguer. Ma soeur avait hérité de ce trait aussi d’ailleurs. Une vraie pile électrique, heureusement que le reste de la fratrie était un peu plus calme.
Elle mentionne la nourriture et je me rend compte que moi aussi j’ai faim. A croire que si je ne pense pas au chose j’oublie, la fatigue, la faim, les gens normaux le ressente sans y penser non, moi c’était moins sûr. J’allais répondre positivement à sa proposition, mais la sonnerie de son téléphone avait retenti et je l’avais vu se figer devant son écran, une réaction bien étrange face à un appel, pourquoi réagir ainsi. Je m’étais approché, curieux, lisant le nom sur son écran. Ce n’était pas mes affaires et pourtant.

« Ce gars à igno … ignorer »

J’avais lu à voix haute, peinant un peu sur le mot et à tout de suite comprendre son sens. Le coréen étant encore difficile pour moi. Le téléphone avait fini par se taire et elle avait repris comme si de rien.

« ça me va, mais pourquoi tu dois l’ignorer ? »


Un peu trop de curiosité sûrement, je ne l’aurais peut-être pas été autant si elle n’avait pas stopper tout mouvement aussi soudainement à cause de ce simple appel.



icons/gifs : vocivus (bazzart); codage par me'ow


staff
http://www.lights-camera-action.org/t16462-bang-bang-bang#228525http://www.lights-camera-action.org/t16481-bang-jayden#228819http://www.lights-camera-action.org/t17715-bang-jayden#243631
Moon Haena
knockout global
knockout global
knockout global
Moon Haena
knockout global
lonely road ((jayden)) Tumblr_pod3bjoXpI1sk39b2o1_500

lonely road ((jayden)) 3543671621 lonely road ((jayden)) 3543671621

Messages :
183

Age :
22 ((27.07))

groupe :
amsonia.

rôle dans le groupe :
lead dancer, singer, leader.

nom de scène :
Coprolithe (merci, meow)

occupation :
traîne des pieds et dans le limbo avec une famille de haricot dans un jardin d'abricots en chantant à qui veut l'entendre qu'il est vraiment beau.

avatar :
wheein.

crédits :
kelly.

DC :
trop de monde, c'est clair que même la maire de monowi elle est plus seule à ce stade là, mais c'est bien on t'aime comme ça bisou allez

Points :
58


Dim 3 Mai - 2:52

lonely road
il était difficile d'oublier un refrain, quand celui-ci se faisait si répétitif.

ce n'était pas faute d'avoir essayé.

par moment elle en venait à regretter d'en avoir écouté la mélodie.
puis la raison lui rappelle ces moments forts vécus avec le concerné.
ce n'était là qu'un aléa auquel haena souhaitait tant voir s'évaporer. l'envie de retrouver cette amitié qui se fanait, à cause d'elle en partie. néanmoins, il fallait bien admettre qu'entendre ces histoires, dont la boucle ne semblait vouloir se fermer, devenaient bien lassant. il était toujours question de cette fille qui eut réussi à capter son attention.
cette fille qui remplaça la précédente.
celle fille à laquelle il semblait petit à petit s'attacher.
bien sûr, haena était contente pour lui. mais haena en avait aussi marre d'être tel un prêtre dans un confessionnal.

alors la demoiselle s'accroche à ce qui lui reste. une échappatoire tant nécessaire au travers de cet art qu'elle savait si bien maîtriser. elle s'accroche à cette présence qui eut bonté de l'accompagner. l'œuvre se dessinant de part leurs mouvements. le temps défile, et avec lui le souffle qui se fait de plus en plus rare lorsque le pulsant semble vouloir rappeler la demoiselle à l'ordre.
une pause était de mise.

le contraire m'aurait étonné ! la prochaine fois que tu dois voir ton druide, fais-moi signe elle rit, délicatement. cette remarque qu'il lui eut offert en guise de réponse ne put que l'enthousiasmer. et elle se perd dans ses songes, imaginant l'homme prendre place au sein de ce conte. c'était intéressant, quoique bien dérangeant. peut-être parce qu'elle eut pris l'habitude de le voir évoluer à ses côtés.

au moins, jayden réussissait à l'aider à s'aérer l'esprit. c'était tout ce qu'elle souhaitait.
l'échange, et cette façon qu'il avait de mettre rapidement à l'aise les gens. c'était toujours facile avec lui. moins au début, l'intimidation ayant pris le pas presque aussitôt, dès lors où il entra dans cette pièce.
dès lors où leurs regards se croisèrent pour la première fois.

bien sûr, une part d'elle continuait à se sentir petite à ses côtés.
ses expériences, son parcours, sa personnalité, et sa plastique jouant de ses cartes à merveille.
mais petit à petit, haena trouvait une certaine aisance auprès de lui. le dialogue naissait naturellement entre eux.

elle aurait aussi tant aimé qu'il l'aide à tourner la page avec morgan. malheureusement, la réalité la frappa trop rapidement. si bien que son esprit sembla s'éteindre, un instant, avant que la voix de jayden ne vienne la rappeler à l'ordre, octroyant un sursaut de la part de la demoiselle, et poussant cette dernière à changer la direction de leur conversation. la nourriture semblait toujours être une bonne idée. mais ce n'était jamais suffisant pour clôturer un sujet. alors ni une ni deux, elle éteignit son téléphone puis le glissa dans sa poche, lorsque jayden se permit de lire le nom clignotant sur l'écran. c'est... un.. ami le palpitant s'agite sous le plexus. la peur de parler, la peur de raconter des choses qui pourraient paraître stupide. ce n'était là qu'une simple histoire d'amour non réciproque, et pourtant haena se sentait toujours ridicule à ce sujet. on va dire que.. qu'il me plaît bien... mais que c'est compliqué le poupre sur ses pommettes en témoignait. non, cette situation ne la mettait vraiment pas à son aise. j'espère que le livreur ne tardera pas trop, j'ai tellement faim



icons/gifs : vocivus (bazzart); codage par me'ow


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t15591-moon-haena-lionheart#219901http://www.lights-camera-action.org/t15594-moon-haena#219929http://www.lights-camera-action.org/t15592-moon-haena#219919http://www.lights-camera-action.org/t15593-moon-haena-_lalune#219928http://www.lights-camera-action.org/t16668-amsonia-offhttp://www.lights-camera-action.org/t16814-amsonia
Bang Jayden
staff
staff
staff
Bang Jayden
staff
lonely road ((jayden)) Tumblr_povteod8ap1v8ky1lo1_400

lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837

Messages :
113

Age :
28 ans

occupation :
Chorégraphe /Backdancer / Manager de Ren

avatar :
Kim Matthew (BM)

crédits :
rbp©

DC :
Byeon Jin Lee, Kim Dae Jun, Yeo Min Jun, Oh Sung Il. Seo Kyeong Hee

Points :
194


Jeu 7 Mai - 16:33

lonely road
Il fallait faire une pause, Haena ne pouvait pas suivre mon rythme éternellement. Parfois c’était à se demander ou je puisais toute cette énergie, sans jamais sembler en manquer. Une qualité en soit, ou un défaut ça cela dépendait du point de vue. Mes parents auraient certainement aimé que je sois un peu plus calme parfois. Au moins la danse me canalisait mon énergie, même si j’avais l’impression de pouvoir m’entrainer des heures sans souci, ne ressentant vraiment la fatigue qu’au moment ou je décidais de m’arrêter.
En dehors de mon énergie, la plaisanterie c’était aussi mon truc. Une humour parfois douteux, mais si ça faisait sourire les gens c’était suffisant pour que je continue. Enfin, parfois je continuais même si ce n’était pas le cas, mais là ça avait eu le mérite de faire rire Haena.

« Sadly he put a restriction order on me. Donc je n’ai plus le droit de le contacter. Il faudra faire avec l’endurance que t’as »


La vocabulaire anglais qui reviens, quand mon cerveau décide momentanément d’oublier la langue du pays ou je vis désormais. Ou simplement un reflex encore bien présent de parfois parler anglais. Une légèreté dans l’air, dans nos discussions, légèreté qui semble coupée quand la sonnerie retenti dans la pièce, qu’Haena se fige devant son écran et que moi, curieux je lis par dessus son épaule. On dit que la curiosité est un vilain défaut, mais comment ne pas s’intéresser à ce qui ce passait sur ce petit écran en la voyant réagir ainsi. Obligé de poser des questions, ma curiosité c’était éveillée et il devait sûrement y avoir plein de chose à en dire, sinon elle n’aurait pas changé si soudainement.

« J’espère aussi, mais ne crois pas que ça va suffire à changer de sujet. Why complicated ? »

Sa réponse avait été floue, trop floue à mon goût. Le mots compliqués c’était un mots qui cachait bien trop de choses. Compliqué c’était comme le noeud dans tes écouteurs quand tu les laissais trop trainer dans ta poche, il fallait juste avoir la patience de démêler tout ça.

« Et l’excuse du c’est une longue histoire ne marchera pas. Parce que guess what, j’ai tout mon temps »

J’avais fini par m’appuyer contre le mur, me laissant glisser au sol pour m’asseoir tout en la regardant, attendant qu’elle se confie un peu. Je tapotais le parquet à côté de moi pour l’inviter à s’asseoir.

« Allez viens tout raconter à tonton Jayden »

L’humour encore et toujours là pour alléger l’atmosphère, mettre les gens en confiance et à ce moment précis Haena en particulier. Pas qu’elle ne me faisait pas confiance, je me doutais bien qu’elle n’avait pas de problème avec ça.



icons/gifs : vocivus (bazzart); codage par me'ow


staff
http://www.lights-camera-action.org/t16462-bang-bang-bang#228525http://www.lights-camera-action.org/t16481-bang-jayden#228819http://www.lights-camera-action.org/t17715-bang-jayden#243631
Moon Haena
knockout global
knockout global
knockout global
Moon Haena
knockout global
lonely road ((jayden)) Tumblr_pod3bjoXpI1sk39b2o1_500

lonely road ((jayden)) 3543671621 lonely road ((jayden)) 3543671621

Messages :
183

Age :
22 ((27.07))

groupe :
amsonia.

rôle dans le groupe :
lead dancer, singer, leader.

nom de scène :
Coprolithe (merci, meow)

occupation :
traîne des pieds et dans le limbo avec une famille de haricot dans un jardin d'abricots en chantant à qui veut l'entendre qu'il est vraiment beau.

avatar :
wheein.

crédits :
kelly.

DC :
trop de monde, c'est clair que même la maire de monowi elle est plus seule à ce stade là, mais c'est bien on t'aime comme ça bisou allez

Points :
58


Sam 16 Mai - 1:23

lonely road
jayden avait cette facilité de transporter l'astre vers un ailleurs beaucoup plus agréable et léger. ce sont les rires qui se présentent à eux, les petits maux mis entre parenthèse, voire oubliés le temps qu'il fallait. cette compagnie nécessaire, et vers laquelle haena trouvait volontiers refuge. sans le vouloir, ni même s'en rendre compte, jayden devenait petit à petit son cocon, cette lumière vers laquelle elle se tournait pour y trouver un semblant de réconfort.

pourtant, ce maux était ridicule. la demoiselle le savait.
l'impression fâcheuse de retomber dans l'adolescence, l'attrait se développant pour un garçon n'ayant pas le même intérêt à son égard.
c'était futile.
et elle aurait aimé y mettre un terme. mais c'était plus compliqué que ça. du moins, c'était l'excuse qu'elle cherchait à se donner pour éviter d'y faire face.

me voilà fort attristée la moue faussement boudeuse vient transformer ses traits, après qu'elle n'eut lâché un léger soupir.
ça a toujours été facile avec lui. si on omettait une rencontre intimidante. il fallait bien admettre que jayden avait une carrure imposante, la timidité étant alors devenue son seul moyen de communication avant que, petit à petit, les barrières ne se brisent une à une.
tout était plus simple, avec lui. aussi simple que cette conversation qui se décousait sur leurs lippes. aussi simple que cette confiance que la jeune femme lui porta. lui parler semblait être la meilleure des options, lui offrant ainsi un regard neuf sur sa situation. le seul souci étant que la demoiselle n'était pas sûre de la légitimité de son problème. il y avait plus important, n'est-ce pas ?

et l'idée de glisser ce sujet sous le tapis lui traversa l'esprit (il était hors de question de lui faire inutilement perdre son temps), mais c'était comme si le garçon avait su lire dans ses pensées, si bien qu'il la stoppa très rapidement avant même qu'un mot ne puisse l'échapper. la seule chose que haena put apporter, en guise de réponse, fut un léger sourire gêné. j'imagine que tu ne me laisseras pas m'en tirer comme ça ? bien sûr que non. ses faits et gestes lui insufflaient cette vérité. de ce ton qui vint harmoniser ses paroles, jusqu'à cette façon qu'il avait de l'inviter à s'asseoir en tapotant le sol à ses côtés. énième soupir de la jeune femme, puis c'est un rire presque inaudible qui s'offre en guise de réponse, avant qu'elle ne traîne des pieds en direction du chorégraphe. t'es vraiment le pire lâche-t-elle sans vraiment y croire, avant de se mettre à sa hauteur, ses doigts jouant nerveusement entre eux.

tu promets de pas rire ? c'était une brèche dans son âme qui allait s'ouvrir. une vulnérabilité qu'elle a rarement eu l'occasion de montrer à qui que ce soit.
cette même vulnérabilité qu'elle allait lui dévoiler. et c'était effrayant.
alors, haena s'accorda le temps de prendre une grande inspiration, l'espoir fébrile que ça aiderait son cœur à s'apaiser. en vain.
ya ce... garçon que j'aime bien ou en était-elle amoureuse ? la limite était fine. et il le sait. mais ce crétin passe son temps à me parler de ces nanas qu'il arrête pas de voir ! et si la gêne teinta auparavant ses pommettes d'une délicate couleur pourpre, c'est finalement l'agacement qui sembla germer au fond d'elle, si bien que ses mimiques ressortirent aussitôt. ses mains valsant ci et là, et rythmant ses aveux. à croire qu'il s'en fout de ce que ça peut me faire !



icons/gifs : vocivus (bazzart); codage par me'ow


knockout global
http://www.lights-camera-action.org/t15591-moon-haena-lionheart#219901http://www.lights-camera-action.org/t15594-moon-haena#219929http://www.lights-camera-action.org/t15592-moon-haena#219919http://www.lights-camera-action.org/t15593-moon-haena-_lalune#219928http://www.lights-camera-action.org/t16668-amsonia-offhttp://www.lights-camera-action.org/t16814-amsonia
Bang Jayden
staff
staff
staff
Bang Jayden
staff
lonely road ((jayden)) Tumblr_povteod8ap1v8ky1lo1_400

lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837 lonely road ((jayden)) 3640798837

Messages :
113

Age :
28 ans

occupation :
Chorégraphe /Backdancer / Manager de Ren

avatar :
Kim Matthew (BM)

crédits :
rbp©

DC :
Byeon Jin Lee, Kim Dae Jun, Yeo Min Jun, Oh Sung Il. Seo Kyeong Hee

Points :
194


Ven 22 Mai - 22:55

lonely road
Ça n’avait pas été très compliqué de lire le malaise sur son visage, à la seconde ou la sonnerie de son téléphone avait retenti dans la pièce. Son visage qui était souriant quelques secondes auparavant avait soudainement changer d’expression lorsque ses yeux s’étonnent posé sur son écran, sur le nom ou plutôt les mots qui désignait l’appelant. Elle avait même essayer d’oublier, de balayer ce léger moment d’absence en recentrant la conversation sur notre repas à commandé, mais je ne voulais pas laisser tomber, pas après avoir vu un simple nom affecter son sourire à ce point. Parce que j’aimais la voir sourire et qui si quelqu’un la contrariait au point de l’effacer si simplement ça ne me plaisait pas. Alors j’avais ramener ça sur le tapis, l’invitant à me raconter ce que tout ça signifiait en espérant qu’elle accepte de se confier à moi.

« Le pire tu veux dire le meilleure non? »

J’en ratais jamais une pour dire une connerie, puis c’était toujours plus agréable de plaisante que de rester dans une atmosphère tendue. Le but était qu’elle se sente à l’aise et pas que ce sourire soit porté disparu pour le reste de la journée, ce serait vraiment dommage.

« promis! »

J’avais tendu le petit doigt dans sa direction. Je riais de beaucoup de chose et même de moi, mais il était hors de question que je rigole de ce qui pouvait la tracasser. Après elle me détesterait et ça aussi ce serait idiot. Je l’avais écouté attentivement, concentré pour ne pas me perdre dans les mots qui n’était pas toujours clair pour moi. Une langue encore un peu complexe pour moi, parfois, mais là j’avais bien compris ce qu’elle me disait.

« He is the idiot! »

C’était sorti naturellement, mais ce gars était un crétin. Déjà une si jolie fille se déclarait à lui, il en avait de la chance, mais lui tout ce qu’il trouvait à faire c’était la blessé encore et encore. Il était au courant et au lieu de simplement lui dire qu’elle ne lui plaisait pas, que ce n’était pas possible, ce qui aurait pu être acceptable. Parce que on ne pouvait pas toujours aimer en retour et on ne pouvait pas vraiment choisir qui on aimait. Mais au lieu de ça il parlait de toute les filles qui l’intéressait lui, est-ce qu’il réfléchissait ?! Il me semblait bien con ce mec, alors que je ne le connaissais même pas. Ou alors il était trop jeune et pas assez mature pour se rendre compte de ce genre de chose.

« Il devrait pas agir comme ça, vraiment pas, mais si tu veux que ça change, il faut le lui dire que ça te dérange, et lui faire comprendre que tu as besoin de prendre tes distances »


Parce que le voir tout le temps, même s’il passait son temps à parler de plein d’autre fille, ça ne l’aiderait sûrement pas à passer à autre chose.

« Viens me voir à la place ! Promis les seules autre filles que je mentionnerais c’est ma petite soeur et ma maman! »

C’était un peu une excuse pour la voir aussi, parce que j’aimais passer du temps avec elle, mais si ça pouvait l’aider à se sentir mieux ça me faisait encore plus plaisir.



icons/gifs : vocivus (bazzart); codage par me'ow


staff
http://www.lights-camera-action.org/t16462-bang-bang-bang#228525http://www.lights-camera-action.org/t16481-bang-jayden#228819http://www.lights-camera-action.org/t17715-bang-jayden#243631
Contenu sponsorisé
 
lonely road ((jayden))
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: the big five :: knockout global :: salle d'entraînement