AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Don't be nervous please [seok&sun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Messages : 549
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 50

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Mer 17 Aoû - 14:54

don’t be nervous please
Kang Min Jun & Lee Yong Seok

Ouah, notre maknae avait vraiment le langage cru lorsqu'il le voulait. Encore un peu et ça me ferait de l'effet… C'était ma mauvaise influence où Yong Seok avait toujours été naturellement vulgaire ? Avec le temps j'avais pas fait gaffe ; pas du genre à m'attarder sur les détails surtout quand ils ne sont pas des plus intéressants. « N'exagérons rien tu veux ? Je ne bande pas pour toi. Au mieux, je laisse mon côté efféminé à peine refoulé inonder sa culotte juste pour toi. C'est ma dernière offre ! » Je lui en foutrais du réalisme. Autant je voulais bien reconnaître qu'il avait le courage et la patience pour sculpter son corps et que le résultat était badass, autant ça n'irait jamais plus loin. Mais ça le cadet des fireflies avait pas besoin de le savoir. Et rien à battre de passer pour le plus pervers de la team. Quoi que Joon Ho faisait pas mal dans son genre, quand il daignait arrêter de jouer l'autruche dans son coin. Pauvre bichon. Mais bon, on ne pouvait définitivement pas tout avoir pas vrai ? Sur ce point on s'équilibrait presque assez bien avec mon partenaire de futur pairing de fanfiction. Moi j'avais les cuisses, le cul et les bras. Je lui laissais le torse, j'en avais pas besoin. Chacun son délire. Je préférais mille fois me poser devant la téloche et m'empiffrer de chips, de glace, de cookies, même de nouilles que d'aller m'enfermer en salle pour soulever des altères ou courir sur un tapis de course. Au mieux, j'étais capable d'aller à la piscine mais comme on n'en avait pas dans l'agence ça réglait bien vite mon regret quant à faire du sport. Parfait ! Ce n'était pas comme si on ne forçait pas à y aller de temps en temps. Le petit soumis de Park Min Hee c'était bien moi. Cette nana pouvait faire n'importe quoi de moi. Presque ! Jusqu'à la limite de ma fierté quoi. Comme si je cherchais à décrocher la place de chouchou que la princesse à côté m'avait piqué sous le nez. Trop fourbe ! Et dire que ce gars à une belle gueule… ma faute à moi si la mienne est moins cutie ? Injustice ! « Mais j'y songe. » Ou pas vraiment. Cela m'avait traversé l'esprit dès que je lui avais claquer avec affection ses deux petits jambonneaux tout mous. Je parlais beaucoup de cul mais du groupe j'étais celui qui en avait probablement fait le moins. Entre Yong Seok et Joon Ho, sûre, les autres étaient assez discret sur le dit sujet. Comme on dit : ce sont ceux qui en parlent le plus qui en font le moins. J'avais pas honte d'être vierge. Enfin je voyais les années défiler et plus le temps avançait plus je détestais l'aura mignonne que ça me faisait. J'avais envie de ken, de me faire ma propre idée. Moi aussi je méritais d'avoir mon Saint Graal non ? « Vas-y, monsieur qui a agité sa floche une fois devant une nana qui se permet de rabaisser son sunbae. J'te signale que moi j'suis pur ok. Jusqu'au mariage ! » Je l'avais jamais pensé. Peut-être quand j'avais quatorze ans et que j'envisageais de prendre Mee Yon avec moi et de l'emmener quelque part où on serait mieux tous les deux. Mais j'avais six balais de plus et le romantisme était mort avec le jeune adulte que j'étais devenu. Merci à la miss Gervais d'avoir aidé à le tuer alors qu'il était encore dans l'oeuf. Le duo de merde. Je retenais un fou rire à ma propre connerie. C'était typiquement pas le truc à dire en plein interview. Je me connaissais hein ? Ça ne ferait rire personne si je venais à briser cet engagement. Je promettais de jamais écouter notre manager là-dessus. Parler de ma vie sentimental c'était exclu. Parler de mon passé encore plus d'ailleurs. Je détestais tellement les interview officielles. Le meilleur moyen de se brider c'est bien d'entrer dans un moule de conformités. Un putain de moule peu confortable. J'y rentrais à peine : toujours un peu de conscience et de connerie pour s'en échapper. Indomptable que j'étais. Je voulais juste être moi, sans prise de tête. Et rien à battre si mes fans se compteraient sur les doigts de des mains et des pieds réunis. J'avais pas rejoins les triples J et Yong Seok dans l'unique but d'être recouvert de cadeaux et de voir ma face sur un bus (enfin je disais pas non à de la bouffe free mais bon). Putain l'angoisse. Mais bref ! Je voulais pas tant que ça m'attarder sur le sujet. À croire que je n'étais simplement pas dans mon assiette aujourd'hui. J'avais peut-être encore avalé un truc avariée ? Il faudrait vraiment que je prenne cette habitude de regarder après les dates de péremption sur les conserves qui traînent dans le placard. Mon estomac n'en serait que plus satisfait ouais. « Je ne change pas de sujet. Je te rappelle tes responsabilités. » Lui aussi il se méritait bien le surnom de gamin, mais je réservais cette petite affection à ma Mee Yon de mon coeur. Pas question de les shipper ensemble ces deux-là. « Mon dos de vieux attend que tu t'en occupe cutie boy ! » Yong Seok aurait pu aussi bien être le visual que Joon Ho. En fait tous aurait pu. Sauf moi. J'aimais beaucoup les miracles du maquillage mais je n'aimais pas en porter souvent quitte a être ce mec banal super moyen. Si on parlait que du physique en fait. Non moi j'étais bien dans le fond de la scène à faire ce que j'aimais sans me confronter directement au regard du publique. Ce manque d'assurance ! C'était certainement nos débuts qui me filaient la chair de poule. Pas possible autrement : moi, le mec sans tabous qui avait peur d'être pris pour un petit con ? Comme si ça m'avait dérangé jusqu'ici. Surtout au Serendipity. Putain vivement le single en bacs, déjà rien que ça, ça allait me permettre de dormir sur mes deux oreilles. Mais voilà que Yong Seok s’exécute à ma plus grande surprise. Il était sérieux tout à l'heure ? Putain si je pouvais le prédire ça. Je me frottais les mains énergiquement comme triomphant d'une petite victoire personnelle. Je jubilais même, loin de me douter que cette petite merde avait prévu un coup bas. Et, je me retrouvais là, du gel douche partout, glissant et s’immisçant dans des endroits pas très très agréables. Je grinçais des dents, observant le maknae s’éclipser et m'abandonner à mon triste sort. « C'est ça, tire-toi ma petite. Tu perd rien pour attendre ! » Que l'on m'explique pourquoi tous mes proches aimaient me prendre en bizu. J'étais pas loin de voler la vedette à Joon Ho. Bordel. Pas le choix, je récupérais une bonne partie du gel douche qui coulait le long de ma colonne vertébrale pour finir ma toilette. J'avais encore mes cheveux mais ça n'allait pas prendre toute la soirée non plus. Laissons seulement croire à Yong Seok qu'il avait réussi à semer le chieur. Pas de soucis. Et je prenais mon temps, ne serais-ce que pour être sûre de pas chier des bulles de savon plus tard. Il avait eu la main super lourde sur la quantité celui-là. Au final, j'avais rejoins l'autre clampin au salon au bout d'un bon trente minutes. La vengeance est un plat qui se mange froid et Yong Seok mieux que quiconque savait combien j'avais de l'idée quand il était question de vengeance. À la place je voulais plutôt profiter de cette petite supériorité que j'avais sur lui. J'allais le faire s'interroger sur les représailles. Et il allait pouvoir attendre. Oh ça oui. Je me laissais tomber dans le divan, juste à côté de lui, l'air de rien. Je lui volais même la télécommande des mains pour nous foutre sur une chaîne musicale. « Ils sont toujours là à s'entraîner les triples J ? On va bouffer à pas d'heure encore. Ils savent qu'on danse pas dans le clip demain au moins ? » Comme si tout le monde ignorait ça. Il n'y avait qu'un seul Kang Min Jun que je sache. Je soupirais dans un grognement, presque en synchronisation avec mon estomac qui se manifestait déjà. Ok, j'avais faim mais pas seulement. Je crevais de mal au bide. Bordel, cette conserve de pêche était pourtant super bonne. En bouche en tout cas. « Bordel. » J'allais pas finir la soirée sur les chiottes quand même ? On dira que c'est le stresse ok ? Quoi que non, ça ne serait pas crédible. Pas du tout 
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1430
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 25

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Jeu 18 Aoû - 20:22

sea, seok & sun~


Non il n'était pas naturellement vulgaire, mais il pouvait naturellement le devenir avec Min Jun, c'était un fait. Oui et qui n'arrivait qu'entre eux. Yong Seok se lâchait avec lui. Il se fichait pas mal des conséquences comme de l'emploi de ses mots – il savait que ce dernier ne le prendrait pas en rigueur – et pour sa défense il expliquerait tout simplement que son aîné avait mauvaise influence sur lui ! Ouais, s'il y avait eu d'autres gens parmi eux dans cette pièce – mis à part le contexte de la salle d'eau aussi – jamais il ne se serait permis un tel langage ! Le maknae avait toujours été relativement malin et manipulateur sur les bords. Il savait très bien avec qui il pouvait se permettre certaines choses. Qui il pouvait faire manger dans sa main, qui martyriser, qui épauler, qui dénigrer… Concrètement, Yong Seok avait toujours été ce gosse fourbe sur qui on ne pouvait guère compter. A l'exception de ses plus proches amis qui savaient acquérir sa sympathie et qui parvenaient à briser cette muraille de faux-semblants qui entourait le jeune maknae. Avec le temps, il changeait petit à petit et gagnait en maturité. Débuter avec les Fireflies et réaliser son rêve le rendrait probablement moins avare et plus authentique en société. Paradoxalement aussi, cette aura pleine de confiance et d'arrogance lui avait justement permis d'être arrivé jusque là. Il était plus facile d'écraser les autres et d'assurer sa survie plutôt qu'être un stupide pantin bien élevé, pouvant se faire narguer. Les vautours, il y en avait partout en ce monde. Dans l'entertainment peut-être un peu plus ! Tout n'était question que de profil et de popularité. La k-pop était un phénomène engendré depuis ces quinze dernières années. Voir même, depuis beaucoup plus récemment sur l'échelle mondiale si l'on comptait le buzz qu'avait provoqué Psy. Mais Yong Seok n'était pas dupe. Les actuels rookies surfaient sur une vague éphémère qu'il comptait bien profiter. L'ampleur finirait par disparaître au bout de plusieurs années, sûrement. Auquel cas, elle redeviendrait plus soft, comme à l'époque où  la pop coréenne n'était pas directement associée au Gangnam Style. Maintenant qu'il était sur le point d'atteindre son but, le plus dur allait être de se faire une place et de la maintenir. Ce qui se révélait d'autant plus hardi dans une société où les tendances musicales se voulaient éphémères, et lorsque tout le monde finissait par reproduire la même chose… En ayant conscience de toutes ces choses, Yong Seok savait qu'il allait devoir se la jouer malin dans ce milieu. Se faire ami avec tout le monde serait une perte de temps. Choisir ses contacts par intérêt avait toujours été sa façon de faire. Et dans cette hypocrisie certaine, il y avait ces quelques gens comme Min Jun. Cette petite poignée en qui il pouvait faire confiance et inversement. Parce qu'avec lui, qu'importe les conneries ou les crasses, il était sincère. Il était lui-même. Même si par moment il aurait aimé être aussi désinhibé de la vie que lui, l'avoir à ses côtés lui permettait de se sentir vivant et réel. Ce milieu était définitivement trop dangereux pour des gamins comme eux. Des gamins qui n'auront jamais eu une adolescence comme les autres et qui auront subi de nombreux sacrifices pour simplement réaliser un rêve incertain. Mais sans rêve ni but, quel intérêt y avait-il à vivre une vie ?

« Ouais je préfère me casser plutôt qu'écouter tes conneries, mah..aha... » Il se marrait bien pour toutes ces choses. Pour ces répliques, ces tentatives de défenses envers sa prétendue virginité qu'il souhaité préservé – à d'autre – pour la farce avec le gel douche… Peut-être déguerpissait-il aussi vite par crainte que son aîné tente une riposte du même style ! Avec Min Jun, il fallait s'attendre à des représailles. Le tout était de savoir quand exactement… Mais Yong Seok n'était pas mauvais joueur. Pas avec lui, car après tout il l'avait bien cherché ! Ainsi simplement vêtu d'un t-shirt blanc et d'un pantalon jogging qu'il avait réquisitionné dans leur chambre pour une brève halte, le coréen se posa sur le divan de leur petit dortoir pour allumer l'écran télévisé. Il avait enroulé sa serviette autour de ses épaules pour éviter que sa tignasse trempée en fiche partout. La sensation de gouttes s'incrustant sous ses vêtements n'était pas des plus agréables. Mais aucun d'entre eux n'avait de sèche-cheveux dans ces appartements ! Peut-être Joon Ho, qui sait. Monsieur le visual devait forcément faire attention à sa gueule d'amour et en posséder un parmi ses affaires, mais il n'allait pas se mettre à chercher. Et puis de toute façon, son attention fut vite reporté sur la série sur laquelle il venait de tomber. Aucune idée de l'intitulé du scénario comme du drama en question, mais peu importe ! Ca ne l'empêchait pas de suivre la scène en cours de route et de tenter d'y piger le sens. Faute de se concentrer, il ne remarqua même pas l'arrivée de Min Jun auprès de lui. Il fut même incapable d'anticiper cette prise de télécommande qui l'obligea derechef à se coltiner une chaîne musicale. Il rouspéta forcément. « Yah ! J'étais en train de suivre, j'te signal ! » Du moins, il essayait. Une moue s'implanta sur ses lèvres et le maknae remua un peu sur place pour se mettre à l'aise aux côtés de lui. Il n'avait pas tort sur un point… Ils allaient sûrement manger vers minuit. Pour ne pas dire, juste avant d'aller se coucher ! Sur ce point Min Hee les obligeaient pas à avoir d'heures régulières pour souper, mais peut-être devrait-elle y songer. M'enfin, s'ils voulaient grignoter quelque chose, Min Jun et lui le pouvait toujours ! Il y avait bien des paquets de chips qui traînaient dans les placards. Des cochonneries de ce genre du moins. « T'as qu'à aller les chercher s'ils te manquent. » lui fit-il savoir sur un ton provocateur. Puis brusquement, un bruit alarmant détonna dans l'estomac de son compère. Et peu plus et il avait cru que cela venait de dehors… Genre, un grondement de tonnerre ! Sur le coup, Yong Seok s'était figé avec un air interloqué pour finalement éclater de rire. « La vache ! T'as avalé un grizzli pour faire ce genre de bruit-là ? C'est flippant. » C'était surtout très drôle, et ce sacripant ne trouvait pas mieux que d'en rire et se moquer de lui. Bon, cela ne dura que quelques secondes puisqu'il se releva pour aller se chercher un truc à manger. Il faisait style qu'il n'en avait rien à battre mais il n'allait pas laisser son ami mourir de faim sous prétexte que les autres s’entraînaient encore ! Et il ne pouvait pas non plus savoir que c'était à cause d'une pêche avarié que ses boyaux souffraient le martyr ! « Tiens attrape ! » fit-il en lui lançant un paquet de monster munch. Des cochonneries on avait dit. Il se replaça sur la gauche de son ami. « Au fait, t'étais pas sérieux pour cette histoire de mariage ? » Il demandait toujours même s'il en doutait pas vraiment. C'était un truc de gonzesse mal lunée d'attendre le « bon » pour sa première fois durant la lune de miel ! Il espérait vraiment qu'il déconnait… En attendant, le nouveau clip qui débuta sous leurs yeux le fit bondir de façon euphorique. « Oh tiens, c'est Goo Hara ! » Choco chip cookies. Et pour cette bonasse il pouvait rester vierge aussi ?
  

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 549
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 50

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Ven 26 Aoû - 22:50

don’t be nervous please
Kang Min Jun & Lee Yong Seok

Cette boite de conserve ne pouvait pas venir à bout de quelqu'un comme moi. J'avais une santé et un estomac en béton. Je tombais rarement malade, même jamais. Enfin ça c'était avant cette conserve des enfers. Qui aurait pu prédire que des pêches viendraient à bout de ma ténacité et feraient retourner mes entrailles ? Pas moi. Et je ne m'avouais pas vaincu pour autant. Ce n'était jamais que quelques crampes d'estomac. Rien de dramatique pour l'instant, pas vrai ? Pour l'heure, j'en avais presque plus rien à faire du programme que je venais subtilement d'infliger à mon partenaire, je m'en fichais même de lui dire « hey bro, bientôt ça sera nous là-bas, sur cette scène. », je ne pensais qu'à appuyer sur mon estomac dans une veine tentative de le calmer. Manquerait plus que je me mette à lui parler avec une petite voix rassurante et j'avais tout gagné. N'empêche que j'en étais capable… En tout cas, le temps de cette pensée mon mal semblait comme s'être envolé et je pouvais enfin sourire à mon frère de connerie. Feindre l'ignorance. Il ne c'est rien passé voyons. « T'as des plus jeunes jambes que moi… pourquoi toi, t'irais pas les chercher hein ? » Toujours à se chercher. Inlassablement. Comme Mee Yon et moi en avions l'habitude. À croire que j'étais toute bonnement incapable d'avoir une amitié normale avec quelqu'un… ça venait peut-être de moi ? Ou bien de leur tête à claques qui donnaient naturellement envie de les taquiner ? Aller savoir. Je n'allais définitivement pas me lever pour aller réclamer la présence du trio acharné. En fait si j'avais faim je n'avais plus vraiment envie de manger. Un mal pour un bien. Avec de la chance, d'ici que la bande d'idiots nous rejoindrait pour manger, ce petit désagrément serait passé. Pour bien faire, s'il me fallait me lever, ça serait davantage pour enfoncer un cachet dans mon gosier avant de me vautrer à nouveau dans le divan. Mais j'avais la flemme et j'avais surtout une foi infaillible envers mon estomac. Le petit en avait vu des vertes et des pas mûres. Il allait s'en remettre. Cette confiance ouais. Sauf que, comme pour me contredire, il tonna une nouvelle fois. Rien avoir avec la première fois qui avait plus l'air d'imiter les premiers rugissements de Simba. Là c'était du top niveau : c'était Mufasa qui chassait les hyènes de la terre des lions. Et il était plus que de mauvais poil le coco. Il était un peu tard pour nier l’apocalypse qui se jouait à l'intérieur de moi. Plutôt en rire. Plus crédible je crois. « Fais gaffe. Il mord ! » Cette blague totalement nulle ne fit rire que moi. Damned, ça relançait mon mal de ventre tant je riais, imaginant mes entrailles sauter au visage de Yong Seok. Plus stupide qu'à l'habitude. Pêches, stresse, fatigue ou le combo gagnant. En attendant, même si ce petit fou rire me faisait grincer des dents, cela me faisait du bien. Contradiction parfaite entre deux sentiments. Mais Yong Seok avait bien raison, ce bruit était flippant, assez pour me faire rouler des yeux. Tout va bien se passer. Deux doigts dans le fond de la gorge et l'affaire serait réglée, non ? Trop facile sûrement. J'attrapais le paquet de chips si gentiment apporté par le meilleur des partenaires (sentez-vous l'ironie?), ouvrant le paquet d'un geste habile. Expert même. C'est que j'étais devenu un professionnel dans le genre. Je bouffais tout et n'importe quoi. Preuve de mon état. Et pourtant ma main hésitait à se plonger dans le paquet. Étais-ce judicieux de manger par dessus la tornade Peach ? Pas certain mais après tout, je ne risquais rien de plus qu'un aller-retour en courant jusqu'aux chiottes. Au diable tien ! Je me servais généreusement, enfournant ma bouche de petits fantômes croustillants. Pas mes chips favorites mais elles se laissaient manger sans soucis. « Pourquoi ? » Je postillonnais des particules de chips devant moi. Dans le genre glamour. Je mâchais rapidement pour me libérer de cette petite gêne avant de reprendre la parole. « T'es tenté de me faire mon affaire c'est ça ? » Je lui offrais un regard en biais le plus pervers que je puisse. Et lui, il était sérieux à me poser cette question ? Ce petit gars allait finir par m'achever avec sa naïveté. « Évidemment que non dude. C'était une excuse pour pas dire que j'ai pécho personne, moi. » Et ce n'était pas totalement vrai. J'avais eu une courte expérience pseudo amoureuse mais qui c'était soldée par un échec lamentable. J'étais bien plus jeune qu'aujourd'hui et encore plus dérangé. À chercher de l'attention tout en la rejetant en même temps. Cette pauvre fille ne savait jamais sur quel pied danser avec moi. Vite découragée par mon attitude elle avait préféré se barrer sans tenter de s'accrocher et c'était probablement le mieux comme ça. Elle ne m'avait pas manquée. J'en avais simplement déduis que quelqu'un comme moi était mieux seul. Trop perturbé dans sa propre mentalité. Du joli joli. Ce qui expliquait probablement mes relations assez conflictuelles avec mes amis. Jamais de disputes ou alors je suis trop con pour les comprendre, mais assez remuante pour stimuler mon envie de toujours revenir à la charge sans m'en lasser. Il n'y a pas de bonne personne pour faire sa vie ou perdre sa virginité. Tout n'est qu'une question de chance. Enfin c'est mon opinion. Moi tout ce que je demande, c'est de ne pas mourir con. La gente féminine, les relations, même le cul, ça ne m'intéresse que de très loin. Je suis bien trop autiste pour m'en préoccuper. Quand ça me tombera dessus, pourquoi pas. En attendant je ne cherche pas. J'ai déjà assez à faire avec mes sentiments envers l'autre gamine. Alors Yong Seok pouvait me taquiner autant qu'il le voulait à ce propos, ça me passait au-dessus de la tête. J'étais curieux mais pas si impatient que ça. En revanche en parler pour en rire, ça je kiffais et c'était d'autant mieux lorsque toutes mes plaisanteries ne provenaient que de mon imagination sordide ou de quelques extraits de pornos que parfois, je l'avoue, je matais par ennuie, le soir, sur mon portable. Qualité pourrie et connexion préhistorique bonjour ! Pas de bonne personne, vrai mais quand je vois Goo Hara là, qui justement m'aguiche à la télévision, je regrette presque mes pensées. S'il y a bien une nana qui me ferait envie… ouais en fait ce n'est une surprise pour personne. Tout le monde sait que je la stan de ouf cette fille. Mon coeur a comme cessé de battre quelques minutes quand l'annonce de la dissolution de son groupe a été confirmé. Vie cruelle ! Je soupirais dépité, des étoiles dans les yeux malgré tout. J'avais beau être dégoutté, je me consolais en me disant que peut-être, cette année encore elle nous sortirait une remake encore plus sexy que le présent Choco Chips Cookies qui passaient justement sur l'écran. « Y a pas à dire, cette fille… c'est le top du top. » Bon, malgré mon attitude biasée à mort, je savais au moins reconnaître qu'auditivement parlant elle avait rien d'extraordinaire mais son corps… c'était un truc. J'en pouvais plus. Et pas des images, quoi qu'un peu aussi. Non, c'était mon estomac qui criait à nouveau. Et il ne faisait pas que rugir sauvagement, oh non. Je serrais les dents, me concentrant sur le clip en cherchant une once de soulagement. J'allais vomir. Ce n'était plus qu'une question de temps. Mais pas devant Goo Hara, pas devant Choco Chips Cookies. Stupide fan. Crétin de Kang Min Jun. J'appuyais sur mon estomac comme pour barrer les remontés de pêches et de chips. Ça ne servait à rien mais ça me faisait gagner du temps. Jamais un vidéo clip de ma déesse ne m'avait semblé aussi long bon sang. À peine fut-il fini que je détallais sans prévenir. Le paquet de chips avait chuté à côté, mais le plus gros de son contenu était resté logé à l'intérieur. Moi j'étais déjà aux toilettes. Lumières éteintes. Porte grande ouverte. À genoux. Un. Deux. Trois. Et je me vidais par à coups. Douloureusement. Les larmes aux coins des yeux. « Bordel. » C'était sorti tout seul, entre deux vagues de vomis. J'avais l'impression de remettre de l'acide. C'était dégouttant. Amer. Et surtout ça faisait putain de mal. Je vais mourir je crois… je suis si jeune. À l'aide ! 
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1430
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 25

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Jeu 1 Sep - 12:12

sea, seok & sun~


« Des jambes plus jeunes... T'as pas d'autres conneries à dire ? » Il était désespérant ce type franchement. A ce qu'il sache, ils avaient à peine un an d'écart et cette excuse n'avait pas le moindre sens ! Vraiment… et puis, il n'avait pas envie d'aller chercher les autres. Quel intérêt ? Ils étaient suffisamment grands pour décider ou non de stopper les entraînements. En attendant, Yong Seok avait été tiré d'affaire – tiré dans le sens propre du terme par son ami – et maintenant qu'il sentait bon les agrumes et qu'il avait enfilé son jogging du soir, l'idée d'aller les retrouver dans une salle qui puait la sueur le faisait nettement plus rebuter qu'auparavant… Non, il était très bien sur ce canapé, avec la chaîne musicale qui venait bercer les murs de cet habitacle. Bien évidemment, il avait poussé un faible rire à la réflexion de son acolyte. Un rire accompagné d'un soupir qui se voulait blasé. « Tsss. » Quand bien même, il restait bon public avec les idioties de Min Jun. Il ne doutait pas du monstre qui dormait en lui. Ou plutôt de la chose qui pouvait mordre à l'intérieur de son ventre ! Avec un bruit pareil, cela ne pouvait signifier qu'une seule chose… « Ouais c'est un Goa'uld. Ça explique beaucoup de choses sur toi... » pesta t-il d'un air faussement sérieux, la main sous le menton. Oui, si tout cela existait vraiment, il aurait pu se satisfaire de l'idée que son band mate était un alien dans le sens propre du terme et qu'il l'avait découvert tout seul ! Fiction à part, Yong Seok alla tout de même se dégoter de quoi remplir leurs estomacs. Enfin, surtout le sien. Il ne s'imaginait pas que ce genre de grondement avait pour signification un ventre détraqué et sur le bord du suicide ! Les maux d'estomacs, ça lui arrivait que très rarement parce qu'il faisait toujours attention aux dates de péremption et qu'il était plus du genre à chopper un rhume pour un oui ou un non… Chacun son truc visiblement. En tout cas, lorsqu'il se repositionna aux côtés de son compère, il fut le premier à piocher quelques gâteaux salés pour les enfourner à l'intérieur de sa bouche. Pour une raison qui lui échappait, Min Jun parut hésitant… Mais ça c'était avant qu'il ne se décide à l'imiter ! Oui avec le bonus de postillonner lorsqu'il avait le malheur de prendre la parole ! Sur l'instant, le maknae gesticula sur lui-même en poussant un râle. Mais il ne bougea pas réellement de sa place. C'était pas très glamour dans le genre mais ce n'était pas quelques miettes qui allaient le tuer… Irrécupérable jusqu'au bout… « Si t'étais pas mon ami, j’appellerai tout de suite la police. » Et ce n'était pas des menaces en l'air ! Non mais c'était quoi ce regard de pervers ! Yong Seok savait pertinemment que ce n'était que du bluff mais quand même… Sa dernière explication ramena un sourire sur son faciès. « C'est bon, tu finiras bien par trouver quelqu'un un jour... » Il avait presque marmonné ça d'un air dépité. Oui, c'était sûrement facile à dire puisqu'il n'avait plus ce « soucis » typiquement masculin du fait de l'avoir déjà fait. Mais il ne s'inquiétait pas trop pour Min Jun. Aussi spécial était-il, la popularité qu'il rencontrera insensément sous peu l'aidera sans aucun doute à attirer les filles jusqu'à lui ! Bon, il n'allait pas lui conseiller de le faire avec une fan, mais sans doute prendrait-il davantage confiance à ce sujet… Et puis il y avait bien une nana qui semblait s'intéresser à lui. L'animatrice du Weekly Idol… Donc bon, c'était bien la preuve qu'il pouvait plaire à certaines femmes ! Et pas des moches en plus. En parlant de femmes canons, l'une d'entre elles fit son apparition sur l'écran télévisé. La muse de Min Jun par excellence ! Si c'était pas un signe à un moment crucial de leur conversation ça…

Et tandis que le maknae se saisissait de nouveaux gâteaux qu'il coinça à l'intérieur de sa paume, son ami en revanche, se fit nettement plus silencieux… Enfin, si lui il l'était, son estomac le fut nettement moins ! Ce qui ramena un air incrédule sur le visage de Yong Seok, les sourcils arqués par l'incompréhension. Là, enfin, il était en train de comprendre que quelque chose n'allait pas… « Euh… t'es sûr que ça va ? T'es en train de devenir blanc... » C'en était même flippant ! Il avait changé de teinte à vue d’œil – ce qu'il avait jusqu'alors toujours cru impossible – faute d'avoir la réalité en pleine figure… Son camarade se rua précipitamment jusqu'aux toilettes où un hurlement d'horreur ne tarda guère à résonner au travers de ces quatre petits murs. Choqué par ce qu'il venait de se passer, le coréen ne tarda cependant pas à aller retrouver son ami qui se trouvait la tête au-dessus de la cuvette, à renvoyer diverses choses plus au moins récentes… Il ne s'attarda pas vraiment à le confirmer. A la place, son approche se fit tout aussi discrète que les légères tapes qu'il lui gratifia dans le dos. C'était jamais cool de vomir, c'était certain… Mais avoir quelqu'un à ses côtés, dans un moment aussi embarrassant fusse t-il, était toujours réconfortant. Alors il resta simplement là, sans rien dire, à attendre que ça passe. Au bout de quelques minutes, Yong Seok se décida enfin à agir lorsqu'il parut aller mieux. Sans zieuter l'étendu des dégâts, il actionna la chasse d'eau et aida ce dernier à se relever, dans l'idée qu'une bonne nuit de sommeil lui ferait sans aucun doute le plus grand bien. « J'crois que la soirée s'arrête là pour toi. Tu veux faire un tour dans la salle de bain, j'imagine ? » Il allait très certainement avoir envie de s'essuyer la bouche. Se laver les dents, tout simplement. Dans tous les cas, il l'abandonna au pas de la porte voisine histoire d'aller faire un léger brin de ménage avant l'arrivé des autres. Heureusement, il le paquet de chips ne s'était pas vautré de tout son long sur le canapé ! Celui-ci plié et à nouveau rangé dans le placard, le maknae épousseta rapidement les miettes avec l'aide de ses mains avant de repositionner quelques coussins pour convenablement. Le téléviseur éteint, il ne tarda pas en faire de même avec les lumières du salon pour retrouver la chambre qu'il partageait avec Min Jun. Il irait se brosser les dents après lui, histoire de lui laisser un peu d'espace. Dans tous les cas, le jeune homme se laissa retomber contre son lit dans un soupir d'aise. Oui, tout cela commençait à le travailler un peu ! Le tournage, les attentes du public, les critiques qu'ils auraient à encaisser, Serendipity… Tout cela avait de quoi retourner l'estomac lorsqu'on y pensait bien. Et la réaction de son acolyte prouvait qu'il n'y avait rien de plus humain que d'avoir peur à un moment pareil… Dans le fond, Yong Seok l'était un peu aussi. Mais il avait ce mental qui lui permettait de ne pas perdre la face en société. Après tout, c'était maintenant que tout se jouait.
  

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.


Dernière édition par Lee Yong Seok le Mer 14 Sep - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 549
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 50

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Sam 3 Sep - 14:57

don’t be nervous please
Kang Min Jun & Lee Yong Seok

Blanc comme un linge et mal dans mes loques. Je me demandais encore comment j'avais pu trouver la force nécessaire pour résister à l'envie de rendre sur place. Pour l'amour de Goo Hara. Qu'est-ce que l'on ne ferait pas pour sa déesse ? Aucune idée et pour l'heure, vu le torrent qui se déversait depuis les tréfonds de mon être, je n'avais juste plus envie de réfléchir. Je me déversais simplement, encore et encore, me demandant si il y aurait une fin un jour. Aux vues des diverses couleurs et textures, il devait bien y avoir des trucs de la veille, pas possible autrement où bien je mangeais sans même plus m'en rendre compte, ce qui serait carrément flippant. Enfin, je n'avais pas la foi de faire l'état de ce que rejetais mon estomac, je m'en fichais bien même, tout ce que je désirais, c'était me sentir enfin libéré de cette douleur lancinante. La présence de Yong Seok me gêna un quart de seconde à peine. Pas sûr que je serai venu si les rôles avaient été inversés, mais ces petites tapes dans mon dos me donnaient comme le courage de continuer ce que je faisais malgré moi. Ça ne me soulageait pas, ou peut-être un peu. Je me sentais juste sale et très mal. Je me reculais légèrement de la cuvette pour m'asseoir sur le carrelage. Je revenais lentement à la vie. Je respirais vite pour la peine mais comprenez que je venais de me battre à la vie à la mort contre des rondes de pêches. Un combat ardu ou seul le meilleur d'entre nous pouvait l'emporter. Évidement, le meilleur : c'était moi. Mais à quel prix ? J'étais vidé, au sens propre comme au figuré. Mes forces m'avaient quittées. Le linge était devenu loque. « On dirait. » Je n'avais pas la force de protester ni même de faire le chieur. Yong Seok avait tout simplement raison et je n'allais pas le contredire cette fois-ci. Un repas de sauté n'avait jamais tué personne après tout. J'essayais de me redresser, m'aidant de la poignée de porte et de mon éternel camarade qui jouait les types attentionnés. Putain ça aussi j'aimais bien tien. Encore un peu et j'allais m'y habituer. Dans le fond, n'étais-ce pas naturel désormais ? Les fireflies c'était un peu comme une famille, la seule que je n'ai jamais considérée d'ailleurs. J'avais beau prétendre le contraire, j'en aurais fait autant pour lui. Pour chacun d'eux peut-être bien. « Merci. » Je soupirais comme pour me donner du courage et j'avançais tout seul jusqu'au lavabo. Je laissais à Yong Seok le loisir de ranger le bordel et de vaporiser les lieux du crime. D'ailleurs c'est à peine si je m'attendais à ce qu'il m'accompagne au lit. Pour l'instant, me brosser les dents me semblait être toute une épreuve mais pourtant ce que cela faisait du bien. Une haleine fraîche, un goût mentholé. Le paradis. Toujours mieux que ces relents gastriques indéfinissables par leur goût immonde. Merci bien. L'affaire ainsi faite, j'imitais mon comparse en me ruant sur mon lit. Tiens, pour ça j'avais de la force. Je garantissais pas avoir la même énergie pour retirer mon pantalon. Pourquoi est-ce que je m'étais pas tout simplement foutu en tenue de repos après la douche hein ? Stupide Kang Min Jun ! Qu'à cela ne tienne, j'allais devoir me bouger le cul à nouveau pour me vêtir d'une tenue adéquate à l’activité à venir : soit celle de roupiller. Quoi que, vu l'heure peu avancée de la nuit, j'entendais bien me faire bercer par Yong Seok un peu. « Ils vont rien comprendre les mecs quand ils vont sortir de la salle. Les deux garnements déjà couchés. J'hallucine. » J'esquissais un sourire diablotin, mon esprit me revenant aussi vite que mes idées de conneries. Je me relevais alors d'un coup pour aller attraper mes vêtements de nuit : soit un short et un tee-shirt à longues manches. Rien d'extraordinaire. J'enfilais rapidement la chose avant de retourner sous la couette cette fois-ci. « J'espère que tu vas me chanter une chanson pour dormir. Oh attends mieux ! J'suis certain que Juno cache des marionnettes sous son oreiller. Un petit spectacle pour dodo et demain, tu verras, j'serai le mec le plus en forme du monde. De l'écosystème même ! » Je lui tapotais un bras gauchement en attrapant ma console 3DS tout aussi maladroitement de l'autre. « Merci pour toute à l'heure. Même dans la gerbe, notre amour survie. Je suis ému. » Ouais, ouais. Totalement. J'allumais la console pour reprendre ma partie. « Vlà qu'on se couche avec les poules. T'inquiète, j'serai sage. » J'avais même prévu de geeker sévère. Pour une fois. Et puis sait-on jamais que tout n'était pas sorti lors de la précédente mésaventure. Mieux fallait d'être prudent. Bref, Yong Seok était libre. J'avais passé l'âge de me faire materner, surtout par le maknae du groupe. 
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Don't be nervous please [seok&sun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-