AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Sorry but, it's not a joke ft Monroe Kalen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 12 Aoû - 20:12

Sorry but, it's not a joke
June & Kalen

♪♫♪

Pas là, pas là et... pas là …. Putain mais où se trouvait cette fichue piaule hein? June commençait à perdre espoir dans ce dédale sans fin, les couloirs ne  s'étaient pourtant pas transformés en quelque mois quand-même !? Dans quelle galère s'était-il encore embarquer hein ? La prochaine fois, il attendrait plutôt que de laisser son impatience prendre le pas … Mais pour comprendre son embarras actuel, il fallait remonter à quelques heures de ça.

[…]

Affairé dans une poubelle qui trônait dans l'arrière cour d'un restaurant huppé, le backdancer faisait ses courses, du moins, en quelque sorte. C'est fou le nombre d'aliments encore tout à fait consommable que les enseignes de restauration pouvaient bien jeter. Un gaspillage honteux qui faisait néanmoins le bonheur du jeune homme qui remplissait allégrement son sac avant que les lieux ne soient envahis par une horde de clochards. Il avait beau vivre dans la rue depuis quelques temps, le brun ne se considérait néanmoins pas comme l'un de ces êtres marginalisés. Lui travaillait et voulait s'en sortir, pas comme ces soûlards qui même au seuil de leur mort réclameraient leur dose plutôt que des soins. Enfin, il avait beau dire, ces petites pilules ou poudre magiques étaient d'un grand secours certains jours. Ah, les paradis artificiels, une douce arnaque.

Bah tiens, quand on parle du clochard, on en voit le bout du caddie grinçant.Ni une, ni deux, June avait  bien vite fait ses adieux aux lieux et s'était éclipsé par un trou dans une palissade. Bon le repas sous le  bras, il  pouvait rejoindre la anque poser sa paye du mois, trop peur de se faire dérober le moindre  centime lorsqu'il dormait. Dans la rue, il n'y avait pas d'amis qui tienne.  Il suffisait de voir les clodos se mettre sur la tronche après une nuit dans le même squat. Dans la rue, seules les relations d'intérêt comptent. Un fait qui allait très bien au Coréano-japonais qui ne comptait pas rester indéfiniment un clochard.

Après un arrêt dans des toilettes publiques pour remettre en place quelques mèches folles et passer un coup d'eau sur son visage, il put repartir et être plus présentable au guichet. Bien le reflet du miroir  était sans appel, après plusieurs mois à se laver avec du premier prix, niveau douceur et pulpe, sa peau laissait à désirer. Lui qui aimait tant prendre soin de lui, voilà où il en était réduit. Enfin, ça ne durera pas trop longtemps, du moins il espère...

Arrivé devant la guichetière, la voilà qui s'agite en faisant de grands gestes à sa collègue. Qu'es-ce qu'elle a encore la grognasse avait pensé très fort le plus jeune. Ce ne fut que quelques minutes plus tard qu'il comprit enfin. Du moins,  tentait, l'incompréhension  étirant ses traits dans ses mimiques pour le moins comiques. Lui, frère avec l'autre naze qui lui sortait par les trous de nez avec qui on arrêtait  pas de le comparer quand il était trainee ? Ah ah ah ah ah ah... La bonne blague, elle était où la caméra cachée ? Non, il y en avait pas ? Vraiment ? Bah merde alors comme dirait l'autre...C'est donc un nouveau pécule sur son compte en banque et lettre en main qu'il allait trouver, celui qui s'avérait être son demi-frère caché .                                                                      

[…]


Putain ! La voilà ! Enfin, d'un geste assuré il toqua à la porte de son aîné et s'y engouffra sans gêne aucune. « Bon, je vais pas y aller par quatre chemins. Ton père a baisé ma mère il y a quelques années de ça, devenant donc NOTRE père. Donc si ton cerveau marche bien t'as comprit qu'on était frères. » Il ouvrit à nouveau la lettre et la tendit à l'autre. « J'veux pas de retrouvailles larmoyantes à la con dignes des niaiseries de drama pour grosses gourdes . Mais quand-même t'as le droit à ton fric non ? » Il soupira avant de finir. «  Et non, c'est pas une caméra cachée, j'ai d'autres choses plus intéressantes à foutre.» Après ceci, le brun se tut, n'ayant pour l'heure plus grand chose à dire. Reste à savoir comment Kalen allait réagir....
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 14 Aoû - 4:55

Sorry but, it's not a joke
June & Kalen

La vie de Kalen était rythmée par la même chose que d'habitude. D'ici trois jours, son MV ainsi que son mini-album sortiraient et il avait hâte que le tout soit révélé. Son besoin de reconnaissance, de prouver à l'autre traître qu'il n'avait pas besoin de lui, son rêve de marquer la Kpop seulement pour plus de cinq ans, tout cela faisait bouillir son sang. Chaque pas qu'il faisait le rapprochait de son but et il se fichait pas mal de savoir que ce n'était pas original d'en ce milieu, surtout parmi les trainees. Mais dans son cas, il était à un stade que peu pouvait atteindre, surtout en solo. Dans un groupe, il y avait toujours les autres membres pour relever le niveau ou rattraper les conneries ou encore apporter de la notoriété au collectif. Être lancé seul demandait bien plus de qualités. Mais à présent, il était surtout curieux de l'accueil de ses fans par rapport à l'exploration d'une facette de son univers. Son manque de sommeil, il le rattraperait plus tard.

Ayant eu une matinée chargée, l'américain s'était pointé au dortoir pour avoir quelques minutes de sieste. Une bonne douche l'avait aidé à terminer de se réveiller, le soir, il avait déjà du travail qui l'attendait à l'agence. La période de promotion qui allait arriver n'était pas la plus reposante, mais elle était gratifiante et lui permettait de rencontrer ses fans. Ayant faim, il se prépara quelque chose à manger qu'il avala rapidement, se posant dans un coin de son lit le temps que le dragon ne vienne le chercher plus tard. Quelqu'un frappa à sa porte, mais il était trop tôt pour que ce soit sa manager. De toute manière, il n'eut pas le temps d'aller ouvrir que quelqu'un rentra comme une balle. Son premier réflexe fut de se mettre debout, déjà prêt à foutre l'autre abruti dehors. Frères ? Lui et moi ? Plutôt crever… La lettre tendue, il l'attrapa. « La seule chose que tu vas rencontrer c'est mon poing dans ta gueule. »

Si l'autre con croyait qu'il allait la lire, il se fourrait le doigt dans l’œil. Au contraire, il la déchira en petits morceaux, attrapa le visage de la blondasse par une main et lui enfourna dans sa grande bouche les  papiers. L'attrapant ensuite par l'épaule, il le poussait déjà vers la sortie. « Que ce soit vrai ou pas, j'en ai rien à foutre. Mon père a baisé ta mère ? Qui te dit que c'est pas plutôt cette salope qui a écarté les cuisses devant un mec marié en plus... » Sans ménagement, il jeta l'autre petit con hors de sa chambre. « Faudrait que t'arrêtes de te défoncer à la colle, ça t'a fait brûler les neurones en admettant qu'il y en ait jamais eu. Et songe aussi à arrêter de regarder ces merdes de séries coréennes, y a que dans ces trucs que les retrouvailles larmoyantes existent. » Son sourire était autant mauvais que moqueur. « Tu dois être sacrément con pour débarquer et t'être imaginé que j'allais t'accueillir les bras ouverts. » Il indiqua la sortie plus loin. « Que je te revois pas, sinon t'es mort. » La menace balancée, il claqua sa porte et la ferma à clé.

Bien qu'il ne les avait pas ouvertes, contrairement à ce que lui avait conseillé Yu Ra, il fouilla dans sa poubelle afin de retrouver la dernière qu'il avait reçu. L'ouvrant, il constata que l'autre avait raison, bien que jamais il considérerait cette pleureuse comme un membre de sa famille. Un sentiment de colère monta en lui, celui de ne pas pouvoir trouver son père pour aller lui demander des explications. Il n'avait aucune idée de ce qui était passé dans la tête de son vieux, mais, vrai qu'il allait récupérer l'argent. Autant en profiter. Cette perspective le détendit.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Sorry but, it's not a joke ft Monroe Kalen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Moultrie Camera Security Box IS A JOKE
» Joke
» Joke de chasse au canard
» Joke
» joke ,promesse d'ivrogne !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-