AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

my friend's crush (minbyul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 5 Mai - 17:39


   
ft. min byul

   
my friend's crush

   
   

   

  Encore un de ces jours ennuyeux, où Candide ne savait trop quoi faire, excepté emmerder son monde. Occasionnellement, il tentait des choses nouvelles ; bousculer des vieilles dans la rue, emmener son chien partout où il pourrait soit attiser la sympathie des gens, soit la haine - voyez, ce genre de moment où le chien couine d'une façon tellement aiguë qu'on ne rêve que d'une chose, tuer son maître ? Erhuen le faisait parfaitement bien.

Seulement, aujourd'hui était un tout autre jour ; il avait pris la direction d'un bar à chat, soit, le truc le plus homosexuel du monde - et le moins Candide. Parce que Candide et les chats.. C'est pas la joie. Tellement pas. Petit, il détestait ça. Parce qu'un chat, ça vous colle, ça plante ses griffes dans votre petit gras, comme si vous n'étiez qu'un vulgaire coussin. Et pire que tout ; un chat, ça veut vous tuer. Oh oui. Le petit miaulement, haussement de cul et yeux adorables le prouvent. Il vous attendrit, pour mieux vous saigner. Donc non, les chats, très peu pour lui. Alors.. Pourquoi le bar à chats ?

Parce que Byul. Ouais, Byul. Le crush de son ami. Un p'tit gars plutôt banal (mais pas mal) sur lequel son pote bave tout le temps. Et, rappelez-vous ce que j'ai dis, plus haut. Candide aime emmerder les autres. Que va-t-il faire ? Simple. Draguer. Oh oui. Largement. Son ami - qu'il trahit sans gêne - lui a dit que souvent, le noiraud traînait dans ce genre d'endroits, et aujourd'hui était son jour. Après avoir chassé le vulgaire greffier qui lui collait aux baskets, le grisé sonde la pièce ; il doit trouver l'autre gars. Chose qu'il fait assez rapidement, en réalité, étant donné qu'il se démarque de toutes ces gonzesses. Alors, sans gêne, il vient s'installer à côté de lui, sourire aux lèvres. Cute Candide en l'action. Eh, c'est toi, Min Byul ?  

A l'abordage.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   


Dernière édition par Boo Candide le Ven 6 Mai - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 5 Mai - 19:26

that moment when senpai notices you
candide & byul


le vie de trainee n'est pas toujours de tout repos. entre les répétitions d'une part, la vie de lycéen de l'autre et les activités personnelles, il est difficile parfois de voir le bout du tunnel et de réellement pouvoir souffler. et le pire dans tout ça, c'est que ce n'est que le début puisque le quotidien d'un idol doit être bien plus épuisant. ça n'empêche pas byul d'avoir l'impression d'être une larve lorsqu'il quitte finalement la salle de répétition dans les environs des seize heures. la sueur lui colle à la peau comme un tique à un poil de chien, et jamais une douche n'a été aussi agréable auparavant. fraîchement changé, vêtu d'une tenue des plus lambda pour passer incognito dans la rue (néanmoins toujours esthétique pour plaire à l’œil), le gamin prend ses aises dans son repère de toujours, aussi connu sous le nom du bar à chat. amoureux de ces boules de poils depuis la petite enfance, le brun se sent obligé de venir se ressourcer auprès de ses amours puisque potatoe ne peut pas vivre avec lui et réside avec ses parents en dehors de la ville. un livre sur des conseils de séduction posé entre ses pattes, byul est trop plongé dans sa lecture pour remarquer qu'un deuxième chaton s'est frayé un chemin cette fois-ci sur ses cuisses, le premier s'étant étalé tranquillement sur son ventre. il ne remarque pas non plus au premier abord l'homme qui s'installe à côté de lui sur le petit canapé prédisposé au fond de la salle. la question le surprend dans un premier lieu, parce qu'il n'est probablement pas encore assez populaire pour être reconnu du public. le petit hoche néanmoins la tête à quelques reprises, refermant avec précipitation sa lecture en réalisant que l'individu ne lui est finalement pas si étranger que prévu. « oui c'est bien moi, et vous êtes ? » son visage lui est familier et byul se souvient alors de cet homme un peu nonchalant qu'il avait rencontré à quelques reprises dans le passé aux bras d'un autre type qui devait probablement être son ami. lentement, il se redresse contre le sofa en s'assurant de ne pas déranger le félin endormi contre lui, puis retourne son attention vers le jeune homme aux cheveux gris - qu'est-ce que ça le rend attractif. « on ne s'est pas déjà rencontré par hasard ? » cette pick up line est vieille comme le monde, et probablement un peu vieux jeu de nos jours, pourtant ça ne l'empêche pas de l'utiliser pour constater si son bouquin est fiable ou non.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 5 Mai - 20:08


   
ft. min byul

   
my friend's crush

   
   

   

 C'est qu'il attirait les chats, le jeune bonhomme - et c'était trop bizarre, limite flippant. Un sorte d'attrape chat, ce Byul. Non sans hausser un sourcil, en le voyant se redresser, avec ce livre bizarre (séduction.. Séduction quelque chose), Candide l'analyse. Ouais, comme une petite sonde. Il le regarde, de haut en bas, de bas en haut - son nez est imposant, pour être sincère, mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, c'est pas si moche. Non, ça lui va même carrément bien. Il montre presque sa surprise, le bougre, avant de se reprendre, en entendant l'autre lui poser une question - qu'il peine à comprendre, avec son accent.  J'suis Candide. Et il priait pour qu'il ne pense pas que c'était une blague - parce que c'en était pas une, il s'appelait vraiment Candide, hélas pour lui. Ses parents se sentaient sûrement d'humeur poétique et française, le jour de sa naissance - il préférait ne pas savoir, parce que bon, c'est pas non plus la joie. Pour la seconde fois, en quelques minutes, même pas, son sourcil s'hausse de nouveau - euh, c'est quoi, cette phrase bidon, qu'il vient de lui sortir ? Il est quasiment sûr de ne pas lui avoir parlé avant l'instant même - alors peut-être que l'autre l'avait déjà vu. C'est vrai, ses cheveux n'étaient pas passe partout, et on oublie difficilement un type avec les cheveux couleur coton, blond, rose, vert, ou même, comme là, de suite, gris.   Pas possible, parce que c'est la première fois que j'te cause, chaton. Qu'est-ce qu'il se faisait grincer des dents lui-même, à l'appeler chaton. Non mais.. Arh. Les surnoms, comme ça, niais, genre, "bébé", "chaton", "princesse", ou ce genre de conneries, lui donnaient envie de s'assommer avec le cadavre d'Erhuen. Pour rattraper la catastrophe de sa tentative de drague, il pose sa main, sans gêne, sur le chat qui dormait sur les cuisses du noiraud. Il le tripote, le caresse, tentant de dissimuler son dégoût pour cette bestiole. Vile créature. J'vais être sincère ; c'est mon pote, qui m'a envoyé. Il lève ses yeux vers le visage du garçon, pour lui sourire. Mentir, il le fait souvent. Sûrement trop. Mais.. C'est pour la bonne cause (mon cul, ouais). Il voulait que j'te parle de lui, mais finalement, j'vais te garder pour moi, si t'y vois pas d'inconvénients.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   


Dernière édition par Boo Candide le Ven 6 Mai - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 5 Mai - 21:56

that moment when senpai notices you
candide & byul


candide, c'est certes peu commun, mais diantre que c'est joli. ça ne le surprendrait pas que le jeune garçon ait été la source de moqueries à cause de son prénom, cependant ce n'est pas byul qui participerait à de telles activités rabaissantes, tant pour lui que pour son vis à vis. « c'est joli, j'aime beaucoup » un fin sourire sincère se dessine sur ses lèvres tandis qu'il imite le plus grand en le dévisageant un peu, en espérant être plus discret que lui cependant, parce que ça n'a pas été compliqué de constater les exercices de ses pupilles et la manière dont il a buté sur son nez. il est très bien son nez d'abord. jamais l'espagnol ne se serait douté des paroles de candide, or encore une fois ça ne fait que confirmer l'intérêt qu'il lui porte. son sourire se prononce d'avantage sur ses traits, presque d'un air arrogant ou moqueur, libre à interprétation. ses sourcils suivent, se haussent tandis qu'il enregistre le surnom affectif que l'être aux cheveux gris vient d'employer. en voilà un sacré énergumène, un cas que byul a rarement croisé de sa courte vie. il lui aurait bien répondu avec un "je pense que je me serais souvenu de vous si on avez déjà discuté", mais il garde la réflexion pour lui, de peur d'irriter l'homme par ses tendances cyniques. à la place il l'admire presque avec amusement caresser la boule de poils se trouvant contre sa cuisse. l'hésitation dans son geste n'est guère difficile à discerner, et cette fois-ci ce n'est pas un sourire moqueur mais un rire moqueur qui passe ses lèvres lorsqu'il décide finalement de passer à table et de lui avouer qu'il y avait anguille sous roche. sa main vient tapoter la place libre à sa gauche, tandis qu'il décale le plus délicatement possible l'animal pour l'éloigner de candide. un type à préférer les chiens probablement, il note intérieurement. « c'est cash. » son regard rencontre celui du plus âgé tandis qu'il croise les bras contre sa poitrine. « je n'y vois pas d'inconvénients, je ne pense pas non plus avoir mon mot à dire, au choix de ton intonation. » pas que ça le dérange, bien au contraire, le retournement de situation n'est pour une fois pas si déplaisant.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 6 Mai - 8:53


   
ft. min byul

   
my friend's crush

   
   

   

Il aurait presque rougi, Candide, sous le compliment du noiraud. C'est vrai, c'est atypique, comme prénom, et il est quasiment sûr que Byul n'en avait jamais entendu un identique. Quoique, vu son accent, il venait d'ailleurs - c'était certain, et c'était pas totalement coréen. Non, ça sonnait pas comme un dialecte, ou un accent spécifique à une région - c'était un truc complètement étranger. Et ça, ça avait intrigué Candide. Ravivé son intérêt - et peut-être qu'il ne draguerait pas Byul que pour emmerder son pote, mais pour un intérêt plus personnel. Il sourit, alors, à son compliment. Alors, en laissant l'autre agir comme bon lui semblait, car il ne comptait pas le fixer droit dans les yeux toutes les secondes de sa vie, et il préférait plus s'occuper de l'être diabolique sur ses cuisses. Ouais, il déteste les chats. Si seulement il avait emmené Erhuen.. Ah, quel carnage il aurait causé. Le voilà en plein regret, fixant "l'horizon", ou plutôt le sol sous ses pieds, jusqu'à ce que la voix de l'autre ne s'élève, encore. Il se rallume, alors, pour tourner son visage vers toi, pouffant à sa remarque. Cash, ouais. Candide était toujours cash. Pour ce genre de choses, néanmoins. C'était genre.. Sa passion, d'être aussi clash. Les réactions des autres étaient juste amusantes. Bah, si, t'as ton mot à dire.   Sa main se glisse dans ses propres cheveux, qu'il met en arrière, car sa frange commençait à lui "boucher" le passage. Si tu ne veux pas d'ma présence, tu peux me r'jeter. Mais crois-moi, je suis plus agréable que mon pote. Il se lève, alors, pour pouvoir changer de côté - chose qui devrait déranger Min, sûrement, mais il s'en foutait. Il ne pouvait pas rester à cette place, car un démon (un chat) s'y dirigeait. T'aimes bien les chats, toi.. T'as quel âge, dis ? Histoire qu'on puisse faire connaissance. Il pose ses mains sur ses genoux, penché en avant, et sa tête tournée vers lui, se donnant involontairement un air nonchalant. Et aussi pour savoir si j'traîne avec des pédophiles. Il précisa, ensuite, en s'avachissant sur le canapé. J'ai vingt ans. T'fais quoi, dans la vie ? Moi, j'suis "trainee". Mais chut, c'est un secret. Il colle son index sur les lèvres du petit, son0 sourire qu'il trouvait idiot reprenant place sur ses lèvres.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   


Dernière édition par Boo Candide le Ven 6 Mai - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 6 Mai - 18:10

that moment when senpai notices you
candide & byul


c'est qu'il est curieux le petit. à la manière dont il s'exprime, on pourrait comparer son discours à un interrogatoire. byul n'est pas encore certain de pouvoir faire entièrement confiance à l'individu, parce que si ça se trouve dans le fond c'est lui le pédophile intéressé par ses traits juvéniles. le cadet fait mine de considérer ses propos, à savoir s'il préférerait faire face à lui plutôt qu'à son ami, or dans son esprit c'est déjà du tout tracé. le brun se souvient de son pote, un type un peu flippant quand on y pense. son regard était insistant, et le fils min aurait presque l'impression de revivre ce sentiment de malaise qui lui avait pris le ventre ce jour là. « jte fais confiance là dessus, t'as l'air d'être un type bien. » lentement, il dégage ses pieds du sol pour se positionner en tailleur, et admirer la pose presque arrogante qu'a adopté son vis à vis. elle fait très typique mauvais garçon, et ça le fait intérieurement assez rire maintenant qu'il sait que cette petite graine de rébellion s'appelle candide. cute. byul se racle finalement la gorge, pour tenter au mieux de répondre à ses questionnements qu'il avait déjà oublié. « alors euh, j'ai eu dix-huit ans y a pas si longtemps, donc jusque là c'est toi le mieux placé pour la pédophilie. » un sourire légèrement moqueur se dessine sur ses lèvres, tandis qu'il vient replacer quelques cheveux derrière son oreille droite pour avoir un meilleur accès visuel au jeune garçon qui a eu la brillante idée de changer de place. « je suis aussi trainee, du coup ça fait un secret mutuel à tenir. » il est trop tard lorsque le cadet réalise qu'il vient tout juste de lui faire un petit clin d’œil. dans la panique, ne sachant pas si le geste passerait, il change de sujet pour espérer que ça ne soit pris que pour un réflexe physique. « tu es dans quelle agence ? je ne me souviens pas t'avoir déjà rencontré dans les couloirs de kg. » tout le monde se connait dans son agence, dû au fait que ses supérieurs recrutent ses artistes au plus jeune âge pour mieux les encadrer (ou les embrigader au choix), du coup si candide avait fait partie de kg, c'est certain qu'il le connaîtrait déjà depuis des années.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 6 Mai - 18:59


   
ft. min byul

   
my friend's crush

   
   

   

Bon, comme premier contact, on a vu plus palpitant. Enfin, Candide a vu plus palpitant. Parce que ouais, quand il commençait à tester ses talents de dragueurs, qui sont, disons, inexistants, il accostait les gens d'une manière plus étrange. Un genre de truc bizarre, mais pas dérangeant pour autant. Alors, ouais, accoster un gamin, dans un bar à chats, c'était tellement.. Inhabituel. Il lui aurait bien proposé de bouger, d'aller se poser quelque part où il pourrait s'étendre paisiblement. Il était très "solitaire", dans le sens où plus il était enfermé, mieux il se sentait. Sans doute tout le contraire de la majeure partie de l'humanité. Passons. L'énième compliment de Byul le fait sourire, mais il ne prend pas la peine d'approfondir le sujet ; ouais, il a l'air d'un type bien, peut-être qu'il l'est, peut-être pas, il en sait rien. Et, sincèrement, il s'en fichait - du moment que son image restait positive aux yeux de Min, c'était une bonne chose. Pédophile ? Moi ? Qu'il répéta en s'indignant, ses mirettes grandes ouvertes. Non mais, d'où, lui, Boo Candide, était pédophile ? Jamais. Byul n'avait qu'a être plus âgé, voilà tout - quand j'vous dit qu'il met tout sur le dos des autres. Tss, tous des ingrats, les jeunes. Il râlait aussi souvent comme un grand père, dans son coin, critiquant la société de nos jours, l'incohérence des plus jeunes et la connerie des plus vieux - il se pensait marginal, alors qu'il ne l'était peut-être pas tant que ça. Parce que, si on y repense, hein, Candide était aussi con et aussi incohérent que certains. Kg ? Il répète, bêtement, son sourcil gauche haussé. KG ? Ce nom lui disait foutrement rien. Il ne s'était jamais intéressé au milieu musical, et "hallyu", jusqu'à ce qu'on lui en cause. Alors, hormis être renseigné sur la présence de son agence, la FLOW, il ne connaissait rien. Déjà que le nom m'dit rien.. J'suis à la FLOW. D'un coup agile, il sortit sa vulgaire carte de "stagiaire" (dont il se servait pour entrer dans les locaux) de sa poche, la montrant au plus jeune. Tu connais ? Sait-on jamais, mais si ses sources étaient vraies, la FLOW était bien connu - surtout pour son image, quelque chose comme ça, il en sait trop rien. Tu te spécialises en quoi ? Dresseur de chats ? Candide désigna un chaton, qui s'approchait d'eux, d'un coup de menton, son éternelle bouille (parce qu'il avait une bouille, le Boo, même s'il ne le voulait pas) affichant un air contrarié. Perso, je suis plus orienté danse et rap. Oh, et, tu veux savoir un truc intéressant et inédit, sur moi ?   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 7 Mai - 16:46

that moment when senpai notices you
candide & byul


un petit rire se fraye entre ses lèvres à la réflexion du plus âgé. c'est qu'il cache un côté comique ce petit, à parler comme s'il avait vécu les deux guerres mondiales et plus encore. ça lui fait alors penser à ses parents qui utilisent le même registre de plaintes, du type "aucun respect chez ces jeunes" "ils ne voient pas plus loin que le bout de leur téléphone" "elle est passée où la jeunesse d'antan ?". une bonne chose en soi, le plus âgé s'entendrait probablement avec eux. byul est cependant surpris lorsque candide lui avoue ne pas connaitre kg. c'est quand même l'une des agences les plus réputées, bien qu'elle soit aussi connue comme étant la plus stricte. « oui ça me dit de quoi » à vrai dire le brun connait bien flow. pendant un temps cette agence plus ouverte d'esprit lui faisait de l’œil, et rencontrer marley qui en fait également partie n'a pas aidé, or il n'a quand même pas lâché kg, par fidélité peut être aveugle et stupide. « j'ai pensé à l'intégrer pendant un temps, mais je suis resté dans mon agence. j'avais déjà assez bossé là bas pour me créer ma place, je n'allais pas la quitter après autant d'efforts. » le cadet hausse finalement les épaules lorsqu'il réalise qu'il est un peu en train de raconter sa vie et que son vis à vis doit probablement en avoir rien à foutre. son intérêt est à nouveau soulevé lorsque candide mentionne ses capacités en rap. byul n'en a que très peu connu dans sa vie, réelle déception puisqu'il a toujours trouvé ça assez attractif de savoir rapper. « c'est vraiment cool... » ses doigts viennent jouer avec l'arrière de son cou, tandis qu'il poursuit pour répondre à son interlocuteur. « je n'aurais pas refusé la place à vrai dire, mais je me spécialise en chant et danse. » pour ne pas dire que sa langue n'arrive pas à l'obéir, ce qui fait de lui un véritable cancre dans la spécialité de candide. son dos vient se reposer contre le sofa, et lentement, il décroise les jambes pour les rapprocher contre sa poitrine. son menton se pose ensuite contre la surface, tandis qu'il hoche la tête pour inciter l'autre à se prononcer sur son anecdote. « dis moi tout, je suis curieux. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 8 Mai - 11:08


   
ft. min byul

   
my friend's crush

   
   

   

Parle-moi plus de KG, enfin, ton agence, tiens. Elle est cool ? Vous avez des gens connus ? Et les gens, d'dans, ils sont comment ? Stricts ? Laxistes ? Il posait ce genre de question, parce qu'à la FLOW, ce n'était pas très dur ni très simple - disons que ça dépendait de la personne et, parce que Candide était un dur à cuir (mentalement, hein, parce qu'avec ses biceps inexistants, il ne rivalisait pas avec ses aînés), on lui en foutait plein la gueule, souvent. Histoire de le "dresser", de lui apprendre les manières que l'on doit adopter, en devenant un idol. Il n'était pas sûr de débuter à cause de ça - à cause de son sale caractère. Mais bon, pour rien au monde il ne changerait. Pas qu'il s'aimait trop, mais il ne se détestait pas assez pour se remettre en question. T'y es depuis combien de temps ? Non, parce que t'es jeune, donc ça m'étonne un peu.. Genre, j'sais pas, je suis retardé ? Un rire franc sortait de ses lèvres ; le pauvre Byul, il allait devoir supporter son humour gras et inutile, jusqu'à ce que Candide se décide à bouger. Ouais, parce que pour l'instant, il était bien, en compagnie du plus jeune. A croire que son pote avait de bons goûts - il en avait sûrement. tu dois adorer les chats, n'empêche. qu'il marmonna, en regardant son vis-à-vis, puis l'énième chat qui s'approchait d'eux, les fesses en l'air, la moue en mode "aime-moi". Arh, qu'est-ce qu'il n'aimait pas ça, putain. On pourrait danser ensemble, un de ces quatre. T'en dis quoi ? Proposition dont il n'attendait pas vraiment de réponse, car elle avait plus lieu pour dire, de manière discrète (chose étonnante de la part de Candide) qu'il aimerait bien revoir Byul - dans un futur proche. C'est un secret d'état et, parce que t'es mignon, j'vais t'le livrer. Son secret ? Son piercing. Il était dans sa bouche - qui pouvait deviner qu'il en avait un ? Personne. Surtout qu'il ne l'ouvrait pas souvent et, quand il parlait, il n'ouvrait pas tant que ça la bouche, marmonnant plus dans sa barbe qu'autre chose. Alors, il se pencha vers Byul, son visage non loin du sien - à la limite du décent - et il tira la langue - un bijou noir apparu. Il rangea son attirail, ébouriffant alors les cheveux de l'ado. Avoue, tu m'trouves cool. Je sais, j'suis ton type ? Ah, trop mignon.
 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 8 Mai - 16:37

that moment when senpai notices you
candide & byul


« c'est une agence... assez stricte. » le plus jeune continue de s'attarder sur son cou en cherchant quoi dire exactement. il n'aurait pas envie de baver sur kg, car au fond il s'est habitué à cette vie, mais il est certain que l'industrie n'est pas toute rose, innocence comme un nouveau né. comme probablement toute agence au bout du compte. byul hoche également la tête lorsque le plus âgé mentionne son âge, il comptait en venir à cet aspect, ça tombe bien. « elle recrute les plus jeunes pour mieux les former. j'y suis trainee depuis que j'ai douze ans, et... c'est pas toujours agréable d'y être avec la pression et les attentes extrêmement hautes, mais on s'y fait je suppose. » l'idée de tout quitter lui est souvent venue à cause du cadre environnemental, il l'a même considéré à quelques reprises, et il ne serait probablement plus là si son rêve de débuter dans l'industrie n'était pas aussi forte. « j'espère que pour toi... ça se passe mieux, et qu'ils font attentions à votre bien être, c'est important. » c'est une note peut être trop sérieuse pour leur sujet de conversation, mais byul y tient, car bien souvent les artistes peuvent arriver à oublier qu'ils sont censé être traités comme des êtres humains, et c'est quelque chose que jamais personne ne devrait négliger. sur cette note, le cadet peut sentir ses joues chauffer à la connotation de candide. se revoir c'est une chose, mais danser ensemble s'en est une autre. ça sous entend proximité, union, sensualité, et le comportement du plus âgé parle assez pour que le brun réalise qu'il pourrait être intéressé par lui. danser, c'est son truc, il adore ça, ça bouillonne dans ses veines, mais savoir qu'il pourrait partager ça avec l'autre le rend nerveux, pour une raison qu'il ignore. peut être parce que candide a raison, peut être parce qu'il est exactement son type. « h-huh, ce serait un plaisir... » byul ne sait pas comment répondre à ce flirt évident, et c'est bien là qu'il comprend pourquoi il était assit plutôt à lire ce livre sur la séduction, pour compenser avec son manque incroyable d'expérience. ses doigts glissent de son cou jusqu'à son col, et défait les deux premiers boutons pour mieux respirer. c'est un geste réellement indiscret, et c'est presque certain que son vis à vis l'a remarqué, pourtant c'était nécessaire, il n'a pas l'habitude d'être allumé aussi... franchement par un individu, surtout de son type. « j-je ne sais pas... peut être, qui sait. pour l'instant je te trouve cool, mais je n'en ai pas encore assez vu pour savoir si tu es mon type. » ça lui demande beaucoup pour rester composer ainsi, et répondre à son jeu, parce qu'intérieurement ses idées ne sont certainement pas aussi claires. le pire, c'est qu'il sait que ses propos sont malhonnêtes, et que candide colle déjà parfaitement à son type d'homme. tempérament prononcé, bad boy, charmeur, franc, quand même mignon et respectueux, mais c'est le piercing qui scelle le tout. il n'en a jamais vu de ses propres yeux, seulement à travers divers médias, et, damn, qui aurait cru qu'un si petit accessoire créerait autant de charme. maintenant, poser ses yeux sur ses lèvres semblait différent, tentant, et byul jure intérieurement, pour faiblir une nouvelle fois face à un homme.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

my friend's crush (minbyul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gong 12' No Friend Attitude NFA HIGHTECK
» dean my friend
» 5 @ 7 info ride Orange Crush chez Enduro KTM
» Article sur Orange Crush Adventure Rallye
» [résolu]astuces recuperer des vies sur le jeux Candy Crush

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-