AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

une virée noctrune forcée feat yong seok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 16 Aoû - 19:12


 Depuis quelques temps Suji sent que la pression augmente ainsi que le poids sur ses épaules. Mais elle attend ce moment depuis si longtemps déjà, que ça la pousse davantage à se donner lors des entraînements. Perfectionniste jusqu'au bout des ongles, il faut gommer le moindre défaut. Déjà réputée pour être une accro du travail, cette réputation ne se désemplie pas avec les heures d'entraînements supplémentaires qu'elle se fait subir. Elle s'entraîne depuis presque neuf ans déjà et elle ne veut en aucun cas gâcher ses chances de débuter. On peut dire qu'elle est déterminée à réaliser son rêve, voire carrément butée. Mais c'est cette détermination sans faille qui lui a permis d'en arriver là. Encore et toujours en salle d'entraînement avec les autres membres du groupe, les filles terminent la répétition et petit à petit, elles quittent la salle. Elles ont bien mérité une bonne nuit de repos pour relâcher la pression et se détendre. Suji le sait, prendre du temps pour soi est primordial. Mais changer cette tête de mule n'est pas une mince affaire. Ce n'est donc pas étonnant de la voir rester à la salle alors que les autres sont déjà parties. L'une d'elle se retourne et lance à la belle.  « Ne reste pas trop traîner, va te reposer aussi » Elle acquiesce avec un large sourire avant de lui promettre.  « Oui ne t'en fais pas. Va te détendre un petit peu, c'est mérité ! » Intransigeante durant les entraînements, Suji est également très protectrice envers les autres membres. Son rôle de leader, elle le prend très au sérieux. Peut-être un peu trop. Sauf qu'elle ne peut pas s'en empêcher. Sa vie et son avenir sont en jeu, donc difficile de prendre ça à la légère. Donc même si elle vient de promettre qu'elle ne tardera pas elle non plus à s'en aller, au fond elle risque de rester une bonne partie de la nuit à visionner la chorégraphie, à dénicher les défauts et à corriger les siens.

Deux heures plus tard, il est minuit passé et rien d'étonnant que de retrouver Suji dans la salle à répéter inlassablement les mêmes mouvements afin de gommer les imperfections. La fatigue se fait sentir, son corps se vide peu à peu de son énergie, mais la belle ne lâche rien. Elle est infatigable et fatigante. Alors qu'elle s'apprête à répéter un enchaînement, la porte de la salle s'ouvre et une personne du staff entre. Toujours très polie, la jeune femme le salue avant de recevoir un papier qu'il lui tend. Elle le gratifie d'un large sourire en guise de remerciement avant que ce dernier quitte la salle en silence. Ça arrive parfois que le manager du groupe glisse ainsi des papiers, car il sait pertinemment que lorsqu'elle est en salle d'entraînement, Suji n'a jamais de portable d'allumé. Sur la note qu'on lui a laissé il est inscrit qu'elle doit se rendre dans un lieu précis dans le sud de séoul. Et c'est signé par son manager. Même si elle trouve ça louche, il est difficile d'aller à l'encontre des décisions du manager. Il vaut toujours mieux l'écouter. Sans réfléchir davantage, la jeune femme enfile un grand sweet-shirt à capuche, des baskets et quitte la salle. Elle hésite un instant à passer par les dortoirs pour se changer et surtout se doucher, mais si elle passe par la douche, elle risque de s'endormir en dessous. Du coup elle se rétracte et quitte directement l'agence. Après quelques minutes à galérer, elle arrive à chopper un taxi. Quitter ainsi le bâtiment en pleine nuit est généralement vivement déconseillé, surtout à l'approche des débuts, mais Suji ne se pose pas de questions étant donné que sans sa tête, c'est un ordre de son manager. Donc cela doit être important et en rapport au groupe. Elle donne donc l'adresse au chauffeur qui la conduit à l'endroit indiqué. Elle est surprise d'y retrouver le marché nocturne. D'ailleurs c'est un endroit méconnu de la jeune femme, étant donné qu'elle n'y a jamais mis les pieds. Il faut dire que rares sont les occasions où elle sort de l'agence pour aller se balader dans ce genre d'endroit. Elle paye le chauffeur et se pointe à l'entrée du marché où elle scrute les alentours à la recherche de son manager. Bizarrement ce dernier semble se faire désirer, car il ne point pas le bout de son nez. Elle prend son mal en patience et patiente encore quelques minutes.  
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1430
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 25

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Mer 17 Aoû - 20:22


 C'était sa dernière soirée en total anonymat. Ou presque, du moins. Depuis Serendipity, la popularité du jeune homme avait grimpé en flèche, s'en suivit de ses débuts imminents à venir. C'était pour très bientôt désormais, puisque leur mv allait sortir d'ici quelques heures à minuit tapantes ce 13 août 2016. La concrétisation de toutes ces années de labeur. Alors certes, les Fireflies, c'était un groupe. C'était tout un concept. Mais le véritable enjeu allait se jouer très bientôt. Les débuts du groupe, les résultats à l'émission survival, son solo programmé pour fin août… Nul doute, il n'allait pas chômer d'ici les mois à venir ! Il n'arrêtait d'ailleurs pas depuis un peu plus de deux mois, mais là, on pouvait dire qu'il était terriblement bien lancé. Avec tout cela, Yong Seok n'avait pratiquement plus pu revoir certains camarades de la KG. Lorsqu'il n'était pas occupé avec Serendipity ou son groupe, il passait la majorité de son temps au dortoir à dormir ou à s’entraîner pour les performances lives à venir. Il en venait souvent à penser à Suji qu'il assimilait que trop bien au terme « travail » si ce n'était « acharnement ». Bien que pour lui, ce n'était pas tant de l'acharnement, mais plus une fatalité, puisqu'il ne pouvait décemment pas rester sans rien faire. Cette soirée allait être la dernière de soft avant un long moment. Le jeune homme ne se faisait pas d'illusions. Plus ça allait et moins il la verrait… Ce qui lui provoquait un certain pincement au cœur. Parce que la petite Suji il aimait bien la taquiner à longueur de journée. Cela faisait une éternité qu'ils ne s'étaient pas vus ! La belle préparait aussi ses débuts avec les Exy. Tout allait enfin se bousculer pour eux, et il était d'autant plus fier que la KG les choisissent comme étant la relève de l'industrie. Suji qui plus est, avait la lourde responsabilité d'être la leadeuse. Lui, il n'était que le maknae au sein de son groupe. Maknae et chanteur principal. Il pouvait aussi s'estimer comme étant le membre le plus populaire. Il espérait que tout cet engouement autour de lui continuerait dans cette optique. Il était ambitieux et un brin avare après tout. Il refusait le moindre faux pas pouvant compromettre son début de carrière mais il tenait néanmoins à profiter du peu de temps qu'il lui restait pour s'amuser auprès de Suji. Et comme toujours, il n'avait pas manqué de culot et d'ingéniosité pour parvenir à ses biens ! En la connaissant un minimum, il n'était pas si compliqué de la sortir de ses entraînements. Ce pourquoi il s'était entretenu avec son manager pour cette sortie nocturne. Il avait su trouver les bons arguments, et puis il fallait avouer qu'il rapportait pas mal à l'agence ces derniers temps. Il était encore loin du niveau de Junho Sunbaenim, mais personne ne doutait de son talent. Absolument personne. Alors ce fut un jeu d'enfant d'attirer la belle jusqu'à l'endroit indiqué. Elle avait mordu à l'hameçon et il était fier de lui.

« Hé ! Suji ! » s'écria t-il de l'autre côté de la rue. Son sourire satisfait et un brin arrogant ne daignait plus quitter ses lèvres. Il lui fit de grands signes avant de se décider à le rejoindre. Même s'il s'était attendu à la tirer de la salle d’entraînement, il aurait espéré la retrouver un peu présentable… Au moins un minimum coiffée et maquillée. Mais même pas ! Il était un peu déçu et il ne se gêna guère pour le lui faire savoir dès lors qu'il fut face à elle. « T'aurais pu faire un effort pour la présentation ! Je t'ai connu mieux que ça, tsss... » Il poussa une mimique disgracieuse de ses lèvres alors qu'en vrai, il s'en fichait pas mal. C'était plus pour la charrier qu'autre chose. Surtout qu'elle n'en avait sûrement rien à foutre de lui plaire ou non ! Yong Seok l'avait déjà vu sans maquillage et dans tous les cas, il savait qu'elle était une belle fille et professionnellement parlant aussi, une bonne rappeuse. « C'est bon, fais pas cette tête, c'est pas grave... D'ailleurs, le manager nous accorde une heure, pas plus. » Un petit sourire innocent et ça passait crème. Enfin il l'espérait. Ce mec savait se montrer fourbe lorsqu'il le voulait, tantôt chieur et adorable. Même si du point de vue de la demoiselle, il était plus mesquin qu'autre chose. Il s'autorisa alors à lui attraper le bras pour l'inciter à avancer jusqu'à la première échoppe située non loin de l'entrée. Il ne fallait pas croire, il avait beaucoup de muscles dans les bras. Elle ne pourrait pas lui échapper même si elle le voulait et puis, il était trop de bonne humeur pour qu'elle lui fasse faux bond, pas vrai ? Elle ne lui ferait pas ça… « C'est la première fois que tu viens ici ? » Il demandait parce qu'elle lui donnait l'impression d'être un ovni relâché au milieu de nulle part. Elle était marrante à regarder. En tout cas lui, il n'en perdait pas une miette. « Ah tiens, des fringues. Y'a peut-être moyen de te relooker en fait. » Chieur ? Non à peine.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

une virée noctrune forcée feat yong seok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» petite viré au lac d'Aiguebelette
» CR duathlon XTERRA Viré(71)-19/07/09
» virée avec toutes les personnes de ce magnifique forum :P
» GTVPP & ZP ont viré leur cutie
» Petite virée dans le sud besoin de conseil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-