AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

you know what I mean ━ yongseok & meili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Messages : 1440
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili.
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 35

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Jeu 8 Sep - 15:15

you know what i mean
meiseok


Le regard que lui lança également Yong Seok aurait pu se traduire par un : Qu'est-ce que j'ai dis de mal ? Elles sont très intéressantes mes questions ! Le tout hautement pensé avec la petite mimique disgracieuse qui s'étira de ses lippes. Il était très sérieux dans le fond. Sérieux dans le sens où il était bien curieux de savoir si oui ou non, elle avait galéré à trouver le sommeil. Manifestement, sa réponse ne fut pas celle attendue, mais l'inverse l'aurait plutôt étonné. Dormir comme un bébé, hein ? Qu'est-ce qu'il aurait aimé en dire de même ! En revanche, la réflexion sur le maquillage lui arracha un tendre et adorable rire. Ouais, elle n'avait pas faux sur ce point-là. Même s'il doutait vraiment qu'elle puisse être si hideuse dans les faits. Il le pensait davantage pour lui, et les cernes qui ne le quittaient plus depuis quelques semaines déjà… Qui l'eut cru qu'il aurait autant porté d'estime et de grâce pour ces chères maquilleuses ? Et pourtant, il n'aimait toujours pas le fait d'être recouvert de ce corps étranger nommé fond de teint. A la longue il s'y faisait… mais il se demandait réellement comment les filles pouvaient le supporter non-stop sur la tronche ! Question d'habitude, sans doute. La cosmétique, c'était un truc typiquement fémin, pas vrai ? « Une horde de mâles ? Qui ça, nous ? » Il avait ris un peu plus fort, ne pouvant contenir sa joie. Non parce qu'il avait vraiment du mal à se voir autrement que comme un clown avec ces habits roses… ainsi que les tenues gratifiés aux autres membres. Ils avaient plutôt l'air de comiques, oui ! « Si tu veux mon avis, c'est plus pour nos oreilles qu'on devrait craindre quelque chose... » Il pariait combien qu'ils étaient bons pour aller rendre visite à un spécialiste auditif dans les jours à venir ? Avec la kermès qui se préparait, inutile d'en douter plus longtemps… Alors il soupira un peu face à cette fatalité. Lui aussi il espérait vraiment ne pas se coltiner une migraine par leur faute. Il était pas contre l'idée de tourner tout en s'amusant, mais peut-être qu'il aurait été plus judicieux de garder ce passage pour la fin de la journée ? Enfin, il pensait ça mais… ce n'était pas lui qui décidait ! Par ailleurs, le premier « action » se fit entendre, et tous se mirent naturellement en position. Séduire Mei Li aurait pu avoir quelque chose de relativement gênant en repensant aux faits derniers et à sa semi-confession de la veille. Mais larguant ces pensées d'un battement de cils, le coréen s'était très vite imprégné de son rôle sans aucune prise de tête. Il eut d'ailleurs un mal fou à se retenir de ne pas rire lorsque les premières notes de la fanfare débutèrent… Le tout orchestré par Min Jun en personne – et ça tout le monde l'avait vu venir – pour autant, s'ils s'en étaient donné à cœur joie dans un premier temps, le metteur en scène ne tarda pas à se faire entendre pour leur rappeler de uniquement faire semblant. Et quelle tâche plus difficile pour cette bande de joyeux lurons que de faire semblant ? Yong Seok eut même une légère peine pour eux ! Enfin, très légère, parce qu'il jubilait bien plus à voir leurs tronches sur le bord de l'imploration !! Il était cependant préférable de limiter les dégâts s'ils ne voulaient pas tous finir sourds avant la fin de cette journée !

Ce moment du tournage prit réellement fin après plusieurs séquences d'enregistrement, notamment sur la prise la plus importante ; celle où Yong Seok se saisissait de la main de Mei Li pour l'attirer jusqu'au dehors du véhicule. Elle fut répétée un nombre incalculable de fois, si bien que cette première matinée de tournage toucha presque à sa fin. Elle s'était passée bien plus rapidement qu'il ne l'aurait espéré. Leur bus avait fini par les diriger sur leur prochain lieu de tournage qui se voulait être un grand bâtiment blanc. D'après le metteur en scène, de nombreuses prises allaient s'effectuer dans les différents studios loués par la kg. Des scènes qui n'impliquait ni les Fireflies, ni Mei Li. Il n'allait manifestement pas chaumer ce jour-ci, mais le jeune homme était prêt à en découdre. Jusqu'ici, il avait surtout eut l'impression de faire l'idiot, et il était bien apprêté à tourner le plus gros du mv ce jour-ci ! Il s'agissait de son premier solo après tout. Elle marquait aussi la triste fin de l'été et la reprise imminente des cours… Pour autant, il était vraiment enthousiasme à l'idée de prolonger d'une certaine manière les vacances par le biais de ce titre enjoué. Le cadre était tellement beau qu'il en appréciait même ce rythme assez effréné et ces nombreux changements vestimentaires. Tout était bon pour le stimuler et le motiver à donner le meilleur de lui-même. Il savait qu'avec toutes ces prises en solo, Mei Li serait aussi régulièrement dans le secteur pour l'admirer en tout discrétion ou se foutre de sa tronche. Certaines scènes lui accordait ce plaisir ! Malgré cela, Yong Seok tâchait de garder bonne figure et la tête haute. Même si le titre se voulait léger, il tenait tout de même à préserver sa fierté. Il ne pouvait pas en être autrement en présence de Mei Li. Alors, lorsqu'il fut libéré de ses obligations pour ce premier grand round de la journée, le maknae des Fireflies s'accorda une véritable pause dans les alentours de quatorze heures. Il n'avait pas eu le temps de déjeuner avec ses compères un peu plus tôt. Ou plutôt, il n'avait pas voulu prendre le temps et avait mangé sur le pouce.

Ainsi, il s'octroya une petite heure bien mérité dans les locaux du bâtiment où il chercha en premier lieu, un visage connu avec qui passer le temps. Sauf que la plupart des garçons s'étaient déjà éloignés en bande pour visiter le coin de la ville. Il ne restait plus que Mei Li, cachée quelque part… Auquel cas, il fut incapable de la joindre puisqu'il avait laissé son téléphone dans sa loge et il n'y était au préalable pas retourné. Faute de savoir ce qu'elle faisait, ni où elle était, le jeune homme ressortit du bâtiment pour profiter du jardin extérieur et respirer un grand bol d'air frais. Pour ne pas abîmer sa tenue, il retira la nouvelle veste costard et il s'allongea de tout son long contre un banc, en prenant la précaution de ne pas se salir. Voilà, comme ça, il jurait de ne plus bouger, ni d'effectuer le moindre mouvement ! Tout cela l'avait grandement fatigué. Et autant dire qu'il ne s'était jamais imaginé que cela puisse être aussi pointilleux et exténuant. Pour le clip des Fireflies, il avait eu de très peu de prises. Il comprenait un peu plus ce qu'avait ressenti Jin Hwan au bout de ces quelques jours de tournage… Il avait été au centre de ce mv et il se rappelait sans mal les prises interminables qu'il avait eu à subir en mimant le fait d'être tabassé… Instinctivement, un sourire s'étira de ses lèvres sur cette pensée. Son côté sadique était encore et toujours on ne peut plus présent. C'était un peu méchant en y pensant, mais c'était quand même marrant, non ? Il apprécia alors ce bain de soleil qui avait fini par percé au travers de ces quelques nuages. Par chance, la météo s'était montrée plus clémente avec lui. Il ne put bien évidemment s'empêcher de penser à Mei Li, mais il sentait comme une présence toute proche de lui. Peut-être que son imagination lui jouait des tours… Sauf qu'il avait bien envie de s'y essayer et de voir. Au pire, il parlerait juste tout seul ! Alors sa voix s'éleva soudain dans les airs lorsqu'il tâcha de ne pas trop bouger de son point d'appuis, son avant-bras échoué sur le côté de son visage pour en masquer les rayons du soleil. « Cap ou pas cap de te montrer ? » Si cette présence était bien celle à laquelle il pensait, alors elle se manifesterait forcément à ça. A ce petit jeu qui avait longuement eu un sens pour eux...

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2371
Age : 18 yo
groupe : daebak avenue
rôle dans le groupe : daebak avenue > maknae, lead dancer, face // 5th dimension > visual
occupation : rookie, yongseok's gf
avatar : chou tzuyoda (twice)
DC : bang minhyuk & lee sooah
Points : 54

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Lun 12 Sep - 20:19

you know what i mean
meiseok


La réaction de ce dernier lorsqu'elle l'interrogea silencieusement la fit rire intérieurement. Elle était au moins certaine qu'il avait compris le message qu'elle avait voulu lui transmettre sans pour autant ouvrir la bouche afin de ne pas l'afficher devant ses camarades de groupe. Et dans sa grande bonté, Mei Li avait malgré tout accepté de répondre aux questions du jeune homme en omettant de donner l'exacte nature des faits. Son ami serait très certainement bien heureux de savoir que son petit jeu avait eu son petit effet sur elle au point de l'empêcher de trouver le sommeil pendant un bonne partie de sa courte nuit et il était alors hors de question de lui laisser une nouvelle possibilité de la taquiner sur le sujet. Il en faisait déjà bien assez en temps normal alors pour cette fois, elle allait tenter de rester impassible. Ou du moins, aussi longtemps qu'elle le pourrait. Car si une situation comme celle de la nuit dernière venait à se reproduire, la jeune fille n'était pas certaine de pouvoir faire semblant plus longtemps, même si elle n'abandonnerait pas l'idée pour autant en bonne tête de mule qu'elle était. « Bien sûr, de qui tu veux que je parle autrement? » Son regard se posa un instant sur le staff présent dans le bus face à eux avant qu'elle ne reporte toute son attention sur le coréen. Il y avait définitivement trop d'hommes en ces lieux pour son propre bien. Ce n'était pas qu'elle craignait quoi que ce soit, c'était uniquement déstabilisant pour une fille qui avait jusqu'alors grandi pendant des années entourée de filles. « Je crains le pire, ouais... » déclara alors la brune sur un ton las alors qu'elle jetait un bref coup d'oeil en arrière. Visiblement les garçons n'avaient pas pu se résoudre à attendre qu'on leur en donne l'autorisation pour tester les instruments qui leur avait été confiés. Et dire que le tournage de cette scène n'avait même pas encore commencé, Mei Li était déjà à bout. Il y avait fort à parier que les musiciens du dimanche s'en donneraient à coeur joie au moment voulu, malheureusement pour la métisse qui se serait bien passée de cette pollution sonore. Car oui, il était difficile de qualifier cette cacophonie autrement que par ces mots. Ces derniers furent rapidement rappelés à l'ordre par l'équipe afin que chacun puisse se concentrer dans son travail, et eux les premiers. Le regard de la demoiselle à l'égard de ces derniers laissa comprendre sa reconnaissance alors qu'ils reprirent sans plus tarder le tournage de la scène qui fut coupée à plusieurs reprises pour tout un tas de raisons diverses et variées. Mei Li n'aurait su dire combien de fois ils avaient du recommencer mais elle devait s'avouer qu'elle s'en lassait presque. Et pour cause, la plus jeune appréciait la spontanéités, chose qui se perdait à mesure qu'ils devaient recommencer leurs gestes. En temps normal, la concernée ne se serait pas fait prier pour le faire remarquer à l'équipe mais pour cette fois, elle se retiendrait et se plierait au exigences du staff de la Knockout Global. Mais c'était bien pour la réussite de son ami!

Ils furent libérés en fin de matinée puisque les scènes suivantes ne nécessitaient aucunement leur présence. Yong Seok allait désormais devoir travail seul et la demoiselle ne comptait pas en rater une miette. Elle ignorait ce que faisait le reste du groupe, et où ils pouvaient bien se trouver à cet instant précis. Les rejoindre? Il en était hors de question. Mei Li n'était pas assez désespérée pour s'incruster avec un groupe de parfaits inconnus - ou presque - juste pour remédier à sa solitude. Elle n'était pas totalement perdante dans cette histoire car elle allait pouvoir assister à la suite du tournage et ainsi avoir tout le loisir de voir son ami se ridiculiser devant la caméra si le tournage continuait sur la même lancée que ce qu'ils avaient réalisé jusqu'alors. Extérieurement elle restait impassible pour ne pas le déconcentrer, prenant un malin plaisir à ricaner discrètement derrière le moniteur à certains passages. Mine de rien, il excellait dans l'art des chorégraphies ridicules, rien à voir avec ce qu'elle avait pu voir au cours des Serendipity. Il avait bien caché son jeu ce petit malin. Yong Seok était visiblement plein de ressources. Rien qu'avec ce genre de pas il pourrait faire un excellent élément dans les émissions de variétés tant adorées du grand public. Elle n'était cependant pas totalement certaine qu'il soit prêt à risquer son image si parfaite juste pour amuser les téléspectateurs, quoique, dans un sens c'était ce qu'il s'apprêtait à faire en dévoilant au monde entier ces facettes amusantes au travers de ce mv. Elle ne resta cependant pas jusqu'à la toute fin, quittant les lieux pour passer un appel à une amie qui lui avait envoyé un message dans la matinée pour obtenir un renseignement sur un sujet qui au final n'avait pas vraiment d'importance. Peu lui importait au final, puisque la demoiselle était bien contente de pouvoir échanger quelques mots avec quelqu'un, à défaut de pouvoir le faire avec les Fireflies qui étaient déjà partis et qu'elle ne connaissait pas ou de Yong Seok qui était en plein travail.

Elle aurait été incapable de dire combien de temps la conversation avait durée mais lorsqu'elle revint sur place, on lui indiqua que son ami avait été libéré un peu plus tot car ils en avaient fini pour l'instant avec lui. Son premier réflexe fut d'aller le retrouver dans le batiment mais après avoir fait au moins deux fois le tour des lieux, elle du se rendre à l'évidence, il avait lui profité de son temps libre pour quitter le plateau. Il avait très certainement été rejoindre les garçons de son groupe et elle ne pouvait pas totalement lui en vouloir pour ça. Après tout, il était normal qu'il profite de ses amis lui aussi. Cependant, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que ce n'était pas cool pour elle d'être laissée de côté ainsi vu qu'elle ne connaissait pas grand monde. Jouer l'idole sage et parfaite était usant, et Mei Li avait elle aussi ce besoin de parler et de se libérer. Elle opta alors pour la balade à l'extérieur à son tour, de toute manière, il ne lui restait que ça à faire. La demoiselle avait pour idée de se poser tranquillement à l'ombre, et en profiterait pour naviguer sur les réseaux sociaux, pour le plus grand bonheur de ses fans qui ne demandaient que plus d'activité de sa part sur ces derniers. Son attention fut cependant attirée par une silhouette familière plus loin. Elle aurait pu la reconnaître entre mille et pour cause, elle l'avait suffisamment côtoyé pour ça. Sans pour autant se presser, elle se rapprocha du banc sur lequel ce dernier s'était posé et par réflexe en entendant la voix de ce dernier, pris place derrière un arbre pour lui cacher sa présence. Le cap ou pas cap lui prouvait qu'il l'avait démasquée cependant, la jeune fille ne désirait pas lui donner raison, pas de suite du moins. Mei Li tâcha alors de ne faire aucun bruit, et laissa au moins une bonne minute s'écouler avant de finalement s'avancer vers lui, précautionneusement, et sans faire le moindre bruit. Elle ne s'arrêta que lorsqu'elle fut au niveau de sa tête, se penchant légèrement au dessus de lui afin de lui faire de l'ombre. « Hey! Comment tu as su que c'était moi? » Il avait plus d'une chance sur cinq de trouver son identité et pourtant il y était parvenu sans le moindre mal. A moins que ce ne soit qu'un coup de chance, ce qui était le plus probable. « Tu me fais une place au lieu de faire la larve? » Il s'agissait d'une fausse question car peu lui importait la réponse, Mei Li comptait bien s'octroyer ce droit. Elle se redressa aussitôt et contourna le banc avant de dégager de ses mains les jambes de son aîné pour pouvoir prendre place à ses côtés. « Tu as bien travaillé, je suis certaine que les fans vont adorer. » Plus particulièrement les passages où il s'était mis à danser de manière parfaitement ridicules, mais ça, la jeune fille se gardait bien de le lui dire à haute voix. Elle était convaincue que ce titre serait une réussite, quoi qu'il en soit. « Et comment que ça fait que tu sois là, tout seul comme un pauvre malheureux? Je pensais que tu étais parti rejoindre les Fireflies. » Même qu'elle avait eu le temps de le maudire intérieurement pour avoir osé l'abandonner avec le staff.







✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1440
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili.
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 35

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Mar 13 Sep - 13:28

you know what i mean
meiseok


Il savait que c'était elle. Il le savait et il ne voyait pas l'utilité de le confirmer. Qui d'autre se serait permis de laisser cette interrogation en suspend aussi longtemps si ce n'est Mei Li ? Il ignorait ce qu'elle pouvait bien attendre mais il souriait de toutes ses dents sous l'impatience. Peut-être cherchait-elle un moyen de le contourner ? Peut-être était-elle en train de prendre des photos à son insu ? Pour ça, il aurait fallu qu'il jette un coup d’œil. Mais il était plutôt serein. Sûrement se faisait-elle uniquement désirer ? C'était bien son genre aussi… Ou tout du moins, il l'a sentait capable avec lui ! Même si leur relation avait évolué, il existait toujours cette pointe de taquinerie entre eux. Jouer avec les nerfs de Mei Li était toujours un réel plaisir. Un jeu d'enfant. Et pour le coup, c'était elle qui mettait sa patience à épreuve. Finalement, cette voix si reconnaissable ne tarda plus à se faire entendre. Au lieu de lui répondre dans l'immédiat, il extirpa un léger rire, proche de la moquerie. Comment il avait fait hein ? « Ça, je te le dirais pas ! » la nargua t-il avec son perpétuel air satisfait. Elle n'avait pas perdue de temps pour repousser ses jambes du banc. Auquel cas, il s'était déjà mis en œuvre pour se redresser à son approche. Maintenant qu'elle s'était décidée à le rejoindre, il comptait bien la garder un petit moment auprès de lui. Devait-il lui dire qu'il avait pensé si fort à elle que son vœu s'était exaucé ? Naaan. L'apparition de cette dernière relevait du hasard. Une coïncidence qui l'arrangeait bien. Et puis, il ne croyait pas vraiment en ces choses-là. Il avait juste su que c'était elle, point. L'intuition masculine, ça existait peut-être aussi non ? Dans tous les cas il fut ravi de la voir. D'autant plus ravi des réflexions de cette dernière. Il n'était que trop peu habitué à entendre des compliments sortant de sa bouche. Mais le pire, c'était qu'il n'était pas mieux ! A croire qu'il s'agissait toujours d'un exploit lorsqu'ils se balançaient autre chose que des petites piques. Bizarrement, depuis hier au soir, tout cela ne semblait plus si étonnant… « J'espère. Quitte à me ridiculiser, j'espère le faire avec classe. » Il voulait sortir un titre frais et coloré. Un titre qui donnait envie de danser sans aucun état d'âme. Il espérait toucher un nouveau public avec ça et démontrer qu'il n'était pas juste cette stature parfaite. Bien sûr, il n'était pas encore prêt à montrer son côté chieur et avare… mais ça, il préférait le garder pour lui ! Il fallait toujours garder une partie de soi secrète non ? Autant laisser ses défauts aux placards. Ses amis avaient suffisamment le luxe de le connaître sous cet angle ! Autant leur laisser ce privilège. Et puis, ça faisait aussi parti de son charme, ses nombreux défauts… « Comme un pauvre malheureux ? T'es gentille toi, dis donc ! » Il ria un peu plus fort, sans la prendre au sérieux. Bon, elle avait pas tort. C'était un peu curieux de le retrouver seul… mais c'était aussi son droit. Il avait beau apprécier ses bandmates, il les voyaient suffisamment comme ça au quotidien. Un peu de calme après ces nombreuses prises ne lui ferait aucun mal. « En toute franchise, j'espérais que tu viennes. » Il passait un peu du coq à l'âne, son sourire s'effaçant en une expression un peu plus sérieuse. Son regard dévia alors sur le collier qu'elle portait toujours autour du cou. Ce petit trèfle hautement symbolique… Son sourire se fit alors plus tendre, comme touché en plein cœur. Il tâcha alors de ne pas faire une fixette dessus pour ne pas paraître plus étrange qu'il ne l'était sans doute. Un léger rire glissa sur ses lèvres, et ce fut sans dire le moindre mot qu'il se tourna de façon à pouvoir s'allonger à nouveau sur ce banc, dans une position légèrement recroquevillé ceci dit.

Il ne trouva pas utile de lui demander son autorisation lorsqu'il plaça sa tête sur ses cuisses d'un air victorieux. Les bras croisés contre son torse, le coréen gesticula sur lui-même comme pour se mettre à ses aises. Le banc n'était pas des plus confortables, mais la demoiselle l'était déjà bien davantage ! C'était toujours ça. « Ahh. Comme ça c'est mieux ! » Il s'amusait un peu de la situation, prétextant presque qu'il avait attendu qu'elle vienne pour servir d'oreiller ! Mais naturellement, comme il savait qu'elle se laisserait difficilement faire, Yong Seok trouva plus utile de la prévenir afin d'éviter toutes mésaventures. « Si tu bouges ou si tu tentes de me pousser… tu tomberas avec moi, c'est clair ? Je tombe, tu tombes. » Mais allait-elle pouvoir rester ainsi sans rien faire ? Au moins le temps de quelques minutes… Au moins. Il l'espérait. Ce pourquoi, il abandonna sa vaine tentative d'intimidation pour se laisser bercer par la légère brise qui venait chatouiller son visage. Ses yeux se refermèrent par automatisme et ses lèvres laissèrent échapper un soupir d'aise. Sans rigoler, il était bien comme ça. Il se sentait plus serein. Et si Mei Li tenait réellement à le repousser, elle n'y verrait pas le moindre soucis. Sauf qu'elle était prévenue. Si elle osait quoique ce soit, ses réflexes auraient raison d'elle...Alors il tâcha de profiter de cet instant sans trop abuser de sa patience. C'était que sa tête devait peser son poids tout de même… Et dans l'idéal, il aurait préféré se poser ailleurs, sur un coin d'herbe… Sauf qu'ils ne pouvaient pas ruiner leurs vêtements. La belle plaie quoi. Il avait bien envie de la taquiner un peu, dans le fond. Mais ce petit moment de tranquillité l'emportait sur tout le reste. Alors, lorsqu'il fut temps pour lui de se redresser, sa main en profita pour sceller la sienne entre ses doigts, lorsqu'il se décida à l'entraîner hors de ce banc. Il fit quelques pas à reculons sans cesser de la relâcher. « On a un peu plus de temps devant nous cette fois ! Ca te dirait qu'on visite un peu ce jardin ? » Il ne voyait pas l'intérêt de le faire seul. C'était bien joli, mais à deux cela devenait tout de même plus sympa. Et puis il n'avait pas oublié cette chasse aux pokémons… Peut-être y en auraient-ils dans le coin ? « T'as ton téléphone ? J'ai oublié le mien dans la loge... » Elle qui tenait initialement à se moquer de son faible niveau… Pour le coup, si elle voulait jouer à ça, elle allait devoir lui révéler son propre skin ainsi que son tableau de chasse ! Une idée qui lui plaisait déjà davantage… Lorsqu'ils rejoignirent un petit chemin en pierre afin de débuter la dite exploration des lieux, Yong Seok s'autorisa à passer un bras par-dessus les épaules de la métisse. Bien que, sûr de lui, le maknae des Fireflies s'arrêta dans sa marche pour la considérer un faible instant, le regard soudainement un peu plus intimidé. « Je peux... te tenir comme ça ? » Il agissait peut-être trop précipitamment. Il n'en savait rien à vrai dire. La veille au soir l'avait laissé sur une ouverture possible. Un consentement possible… Mais comprenait-elle où il voulait en venir ? Comprenait-elle qu'il osait un peu plus parce qu'il espérait un peu plus ? Par le passé, son geste aurait été perçu totalement différemment, sans la moindre mésentente. Mais depuis hier, tout était devenu un peu plus flou… Tout était en train de changer depuis qu'il avait admis ses récents changements d'ordres sentimentaux. Mais était-ce vraiment pareil pour elle ? S'il avait le courage de lui demander cash ce qu'il avait sur le cœur, peut-être n'en seraient-ils pas à ce stade à ce moment précis ?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2371
Age : 18 yo
groupe : daebak avenue
rôle dans le groupe : daebak avenue > maknae, lead dancer, face // 5th dimension > visual
occupation : rookie, yongseok's gf
avatar : chou tzuyoda (twice)
DC : bang minhyuk & lee sooah
Points : 54

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Mer 14 Sep - 5:37

you know what i mean
meiseok


Si sa curiosité l'emportait sur le reste, la demoiselle du s'avouer vaincue. Ou du moins, elle n'avait pas la force de chercher plus loin, surtout sur un sujet qui n'avait pas grande importante ce pourquoi elle n'insista pas sur le sujet, lâchant une simple onomatopée s'apparentant à un pfff avant prendre la parole histoire de lui faire comprendre qu'elle abandonnait pour cette fois. « D'accord, je n'insiste pas vu que monsieur à ses petits secrets. » Mais elle ne s'avouait pas vaincue pour autant, il pouvait en être sûr. Sans la moindre gêne, et vint le déranger pour se faire une petite place à ses côtés tout en reprenant la parole sur un sujet tout autre que celui sur lequel elle l'avait abordé précédemment. Cela faisait probablement trop de questions d'un coup mais son aîné y était désormais habitué pas vrai? Si la demoiselle savait se montrer parfaitement muette en présence d'inconnus, elle agissait à l'inverse lorsqu'il s'agissait d'amis ou même de simple connaissances. Sa spécialité? Parler pour ne rien dire et là encore, Mei Li avait fait d'énormes progrès sur ce point. Tout comme le fait de le complimenter ouvertement, pour la seconde fois depuis leur arrivée ici. Ce serait le dernier cependant, il serait dommage que Yong Seok finisse par s'y habituer, au risque de prendre la grosse tête. Ou du moins, encore plus qu'actuellement. Et puis, ça ne leur ressemblait tout simplement pas. Si les flatteries étaient sorties toutes seules, la métisse s'étonnait elle même de ce soudain changement d'attitude envers le Fireflies. S'ils s'étaient rapprochés au cours du survival, l’événement perturbateur avait été sans aucun doute leur petit moment la nuit dernière. Une nouvelle fois, elle découvrait une autre facette du jeune homme, plus douce encore que ce qu'elle avait pu connaître jusqu'alors. Et l'attitude de ce dernier l'avait involontairement incité à faire de même et se dévoiler à son tour même si elle ignorait encore comment interpréter réellement toutes ces émotions nouvelles qui la traversaient lorsqu'elle se trouvait à ses côtés. La seule chose dont la plus jeune était convaincue était le fait d'apprécier le coréen plus qu'elle ne devrait, ainsi que ces petits moments qu'ils passaient ensemble, ces moments qui n'appartenaient qu'à eux. Elle fut d'ailleurs surprise lorsque les propos de son voisins partirent dans ce sens, la tirant par la même occasion de ses pensées. Le temps que son petit cerveau assimile la chose et un fin sourire vint étirer les lèvres de l'idole qui détourna un instant le regard pour scruter l'horizon. Elle resta ainsi l'espace de quelques secondes avant de reporter son attention sur le brun, et venir poser sa main sur la sienne sans pour autant perdre son sourire, devenu plus taquin pour le coup. « Je te manquais déjà? » Ses paroles furent accompagnées d'un bref clin d'oeil avant qu'elle ne retire sa main, accordant ainsi sa liberté à celle de son aîné. « Pour être honnête, je ne pensais pas que tu puisses avoir à nouveau du temps libre aujourd'hui, vu la charge de travail. Mais c'est une bonne chose. » La chance avait été une nouvelle fois de son coté pour pouvoir une nouvelle fois croiser la route de Yong Seok au moment le plus opportun. Mei Li ne s'en plaignait pas, elle savait que ces moments étaient comptés et qu'à leur retour à Seoul, ils allaient être chacun trop occupés à cause de leurs emplois du temps respectifs, que ce soit en groupe ou en solo. Autant profiter de chaque instant comme le dernier, même si elle ne souhaitait pas le voir s'éloigner autant par la suite.

En tout cas pour le moment, c'était tout l'inverse. Plus le temps passait et plus Yong Seok se rapprochait. Un geste par ici, un autre par là. Mei Li ne cacha pas sa surprise lorsque ce dernier vint déposer sa tête sur ses cuisses sans prévenir. « Mais... » Les bras légèrement relevés, elle se contenta de l'observer sans rien oser faire. « Qu'est-ce que tu- » Elle n'eut même pas le temps de poursuivre que le jeune homme la coupa dans son élan, ne lui laissait aucune chance de répliquer. Ses sourcils se froncèrent à son avertissement qui sonnait plus à une menace qu'autre chose. L'idée de se retrouver au sol ne l'enchantait pas plus que ça, d'autant plus qu'ils risquaient de se salir dans leur chute, chose que les stylistes n'apprécieraient pas. Au pire, elle pourrait toujours accuser ce dernier et jouer les innocentes comme elle savait si bien le faire. On lui avait déjà fait remarquer qu'elle savait se montrer convaincante lorsqu'elle usait de ses charmes pour obtenir ce qu'elle voulait. « Il parait que je sais facilement me mettre les adultes dans la poche. Il suffit que je pleure un peu et que j'adopte un air de chien battu et je peux les convaincre qu'un accident aussi bête qu'une chute pourrait être entièrement de ta faute. » Ce n'était actuellement plus possible avec le staff de la Yuseong Media qui connaissait désormais son petit jeu après leur en avoir fait voir de toutes les couleurs mais ceux de la Knockout ignoraient encore qui elle était réellement, voyant en elle une adorable petite idole, avec son petit caractère malgré tout. S'ils savaient ce qu'il en était réellement, ils changeraient probablement leur vision de voir les choses. Un faible soupir franchi la barrière de ses lippes alors qu'elle laisse doucement retomber ses bras de part et d'autre de son corps. Elle ne pu lui en vouloir plus longtemps en voyant l'air qu'il affichait désormais et sans réellement se poser de questions sur ce qu'elle devait faire ou non, la métisse porta sa main gauche au niveau des cheveux de son aîné, jouant avec quelques mèches de ces derniers pour au final les remettre en place. Profitant du fait qu'il ait fermé les yeux, elle eut ainsi tout le loisir de le contempler à sa guise, un petit sourire aux lèvres. Mais ce moment cessa bien vite quand Yong Seok rouvrit les yeux et se redressa. Par automatisme, la demoiselle retira immédiatement sa main qui rejoignit sa jumelle, au niveau de ses cuisses. Comportement tout à fait idiot en sachant qu'il avait probablement ressenti quelque chose. Cet instant gêne ne dura qu'un court instant seulement puisqu'elle fut aussitôt attirée dans le direction que Yong Seok venait de prendre après s'être levé le premier. Elle n'eut d'autre choix que de le suivre dans un premier temps mais ce qui semblait une obligation ne l'était pas réellement. Mei Li ne se fit pas prier et hocha la tête pour toute réponse avant de venir se placer correctement à ses côtés. « Mon téléphone? Ouais, j'ai pensé à le prendre avec moi, pensant qu'il serait ma seule compagnie. Pourquoi, tu en as besoin? » Instinctivement, sa main glissa dans sa poche pour en extirper son téléphone qu'elle lui présenta naïvement en cas de réponse positive de sa part. Elle ignorait pourquoi une telle question, mais pour dire vrai, la plus jeune s'en moquait pas mal.

Un frisson remonta lentement son échine lorsque son aîné passa un bras autour de ses épaules, aussi idiot que cela puisse paraître. A sa connaissance, ce n'était pas la première fois qu'il agissait ainsi avec elle, mais désormais, les choses avaient changées et leur relation aussi. Elle n'aurait pas su dire ce qu'ils étaient l'un pour l'autre actuellement mais le rapprochement était clairement évident. Suffisamment pour qu'elle s'en rende compte et se mette à réfléchir sur la situation. Le regard de l'adolescente croisa celui de Yong Seok lorsque ce dernier lui demanda finalement la permission pour ce geste qu'il avait pourtant déjà exécuté. Et comme pour le rassurer, la demoiselle vint doucement lui serrer cette main qu'elle avait au niveau de son épaule avant de lui adresser un sourire accompagné d'un bref hochement de tête. « Tu sais, tu n'as pas besoin de demander la permission pour ce genre de choses... agis comme tu en as envie Yong Seok. » Invitation camouflée? Qui sait. Mais elle pensait sincèrement que les choses avaient plus d'impact si elles étaient faites sur le moment, sans se poser de questions ou chercher midi à quatorze heures. Cependant, elle devait bien avouer apprécier le geste de Yong Seok à son égard. Il lui prouvait ainsi qu'il prenait un soin tout particulier à ce qu'elle pouvait bien penser. Son étreinte se resserra doucement sur la main de son aîné alors qu'elle avança d'un pas, décidée à reprendre la marche. Pourtant, elle s'arrêta aussitôt avant de lentement se tourner vers le jeune homme. « Dis moi. Je pensais... enfin... peut-être que... » La nervosité. Mei Li se sentait actuellement ridicule de ne pas arriver à formuler une simple demande, aussi banale soit-elle. « Tu voudrais bien faire une photo avec moi? Le cadre est sympa et puis... ce serait bien d'immortaliser le moment, en quelque sorte. » Ce serait aussi une occasion en or d'avoir un petit quelque chose de lui pour les fois où elle n'allait pas pouvoir le voir. Le collier n'était pas suffisant dans le sens où il ne remplacerait aucunement sa présence. Alors n'importe quel moyen était bon pour tenter d'y remédier, autant se montrer prévoyante de suite.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1440
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili.
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 35

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Mer 14 Sep - 19:38

you know what i mean
meiseok


Il s'étonnait parfois de sa franchise. Cette franchise si souvent refoulée pour préférer les mensonges et les faux-semblants. Et même s'il n'avait jamais été réellement faux avec Mei Li, il semblerait que le jeune homme n'avait plus besoin de passer par la case « sarcasme » pour dire ce qu'il pensait exactement. Oui il avait espéré qu'elle vienne. Et oui, elle l'avait manqué… Leur dernière collaboration remontait à pas plus tard que ce matin, à l'intérieur de ce car. Mais le temps semblait tourner différemment une fois qu'il était loin d'elle… Comme si tout se révélait complètement déréglé. Mei Li lui manquait dès l'instant où il se retrouvait seul et sans rien à faire. N'était-ce pas là un signe ? Si. Très probablement. Et ce genre de symptôme ne faisait que confirmer ce qu'il redoutait le plus : il développait des sentiments. Depuis hier au soir c'était officiel. Depuis qu'il avait engendré la machine, le muscle présent à l'intérieur de sa poitrine lui révélait des émotions enfouies. Il ne pouvait plus tellement reculer à présent. Il ne pouvait plus nier non plus, c'était trop tard. Alors au lieu de lutter plus longtemps, Yong Seok s'était fait à cette idée. Il n'avait pas eu trop de mal à assumer ce qu'il voulait. Mais il angoissait davantage au fait que ses sentiments ne puissent être réciproques. Le doute persisterait tout le temps où il n'aurait pas une réponse concrète de la concernée. Mais puisqu'il craignait la vérité et la possibilité de se prendre un râteau, le maknae n'était pas encore prêt à se confesser. Il espérait ne pas avoir à le faire. Peut-être finirait-elle par comprendre sans qu'ils aient à en arriver là ? S'ils pouvaient éviter ce genre de moment embarrassant pour passer directement à l'étape supérieure, cela lui irait bien davantage. Mais sûrement se faisait-il quelques illusions… Dans bien des cas, il ne se sentait pas encore prêt. Tout était encore trop frais dans son esprit. Il avait hâte qu'un changement arrive. Mais il n'avait pas encore le courage de provoquer le destin. En revanche, il se sentait toujours capable de jouer un peu avec elle. La prendre ainsi au dépourvu pour déposer sa tête contre ses jambes fut un réel jeu d'enfant. Il savait qu'elle allait vouloir se défendre. En parole ou en geste. Quitte à choisir, il préféra la menacer au sujet d'une possible chute dont elle serait l'unique fautive. Des menace qui parurent fonctionner puisqu'elle ne le repoussa pas. En revanche, la métisse ne se fit pas trop attendre pour instaurer également son propre moyen de pression. Même s'il ne doutait guère de ses talents d'actrices, Yong Seok ne trouva rien de mieux à faire que de rire de ses propos. Un rire qui sonnait doux, cela dit. Il n'avait pas pu s'empêcher de l'imaginer avec cet air de chien battu dont elle vantait les mérites. On aurait pu penser qu'il relâchait sa garde, ainsi posé contre Mei Li… Mais sans craindre un seul instant la demoiselle, le jeune homme vida sans trop grande peine son esprit. Il avait même cru pendant un instant que son imagination lui jouait des tours…

La brise faisait peut-être bouger quelques mèches de ses cheveux, mais il était d'autant plus certain qu'elle était actuellement en train de le toucher. Telle une caresse, il se laissa faire dans un premier temps. Sauf qu'il se sentait incapable de retenir plus longtemps un sourire qui l'aurait trahi. Ce pourquoi, lorsqu'il se redressa, il fit exactement comme si jamais rien ne s'était passé. Néanmoins, le jeune homme fut incapable de la relâcher après ce qu'elle venait de faire. Il était bien trop heureux en cet instant. Bien trop naïf sans doute aussi… Il lui semblait que ses sentiments nouveaux lui donnait comme des envies de s'envoler. Bien trop de bonne humeur pour s'en empêcher, il était parvenu par réquisitionner son téléphone avec une facilité déconcertante ! Mais ce n'était pas lui qui allait se plaindre. Et il se garderait bien de lui dire dans l'immédiat, ce qu'il avait en tête. « C'est encore un secret. » lui fit-il savoir de son plus beau sourire innocent. Il jubilait tout à l'intérieur de lui. Et il savait que la curiosité de Mei Li finirait tôt ou tard par se faire ressentir ! Mais il ne comptait pas la faire languir très longtemps. Le temps de rejoindre le petit chemin en question, à l'abri de tout regard indiscret, Yong Seok s'autorisa un geste qu'il n'aurait jusqu'alors, jamais pris la peine de lui demander par le passé. Il savait qu'il ne faisait rien de mal… Mais il était clair que les sentiments de la métisse passaient avant les siens à partir de maintenant. Ce n'était plus juste pour son petit plaisir personnel. L'avis de cette dernière était devenu très important… Et le réaliser seulement après coup lui arracha cet air légèrement confus dont il aurait préféré se passer. Heureusement, la plus jeune le rassura à l'instant même où elle déposa sa main contre la sienne. Le sourire qu'il aborda alors sur ses lèvres n'en fut que plus soulagé. Il se sentit vaguement rougir lorsqu'elle lui fit savoir qu'elle n'était clairement pas contre cette proximité. Agis comme tu en as envie Yong Seok. Pourquoi est-ce que ces mots résonnaient soudain dans son esprit ? Et pourquoi est-ce qu'il ressentait l'immense envie de l'embrasser à cet instant précis ? Son cœur rata un battement. Peut-être même plusieurs tant la sensation lui procura du mal. Et malgré-lui, une mimique disgracieuse s'afficha sur ses lèvres. Il aurait aussi préféré éviter cette gueule suspecte… Mais manifestement, son cœur se décidait à lui jouer des tours ce jour-ci… L'émotion, hein. Il mettra ça sur le compte de l'émotion, du tournage. Si jamais elle lui demandait ce qu'il lui arrivait. De toute manière il n'eut pas à reformuler le moindre commentaire – à son grand soulagement – puisqu'elle entreprit aussitôt ce début de marche pour mieux… s'arrêter. Oui. Et même qu'elle hésita à lui demander quelque chose…

Pendant un instant, son imagination s'était mis à l’importuner de doutes. Il avait vaguement cru qu'elle lui demanderait autre chose… Ce qu'il aurait sans doute voulut entendre. Mais à la place elle demanda après une photo. Une simple photo d'eux deux. Ce qui le fit sourire… de soulagement. D'embarras. De joie ? Il ne sut pas exactement, mais ayant gardé le téléphone de la belle avec lui, il ne se fit guère prier pour lancer l'appareil photo. Sans desserrer son emprise autour des épaules de la belle, Yong Seok tâcha alors de bien cadrer avec sa main gauche lorsqu'il souleva l'objectif dans les airs. Il avait bien du mal à contenir son sourire. Oui, il craignait d'avoir une tronche d'imbécile heureux fini ! Ce pourquoi, lorsque le premier flash eut lieu, il se dépêcha aussitôt d'en lancer une autre, sans même prendre le temps d'admirer celle-ci. « Attends, on en fait une autre ! » l'avertit-il sans réellement lui laisser le temps de se replacer. Ils avaient déjà posé sur la première. Raison pour laquelle il poursuivit par une seconde nettement plus naturelle auquel il se montra rapide et précis au moment de l'impact. Aussitôt s'était-il exécuté pour ne pas manquer le flash qu'il avait déposé ses lèvres contre la joue de Mei Li. Une photo de Yong Seok… lui offrant un baiser. Le genre de photo digne de n'importe quel couple. Bien entendu, il fut plus curieux de découvrir la tête qu'elle avait pu tirer que la photo elle-même ! Ainsi lorsqu'il ramena l'appareil au-dessous de leurs yeux, un bel éclat de rire traversa instantanément ses lèvres. Il avait fini par la relâcher au préalable pour mieux tenir le téléphone. Son doigt glissa sur la photo précédente qu'elle allait probablement préférer dans un soucis esthétique. « Tu m'enverras les deux, d'accord ? Au moins la deuxième ! » Même si elle était loin d'être parfaite, la seconde était nettement plus intéressante. Nettement plus réussie de son point de vue. Si elle s'attendait à récupérer son bien aussi facilement elle se mettait aussi le doigt dans l’œil puisque l'instant d'après, le jeune homme s'avança à pas rapide sur le côté comme pour l'éviter et ainsi lancer l'application "Pokémon Go" qu'il avait su retrouver en tombant directement sur le menu de son smartphone. S'il avait espéré se la jouer un minimum discret sur le moment, ce fut avant que la mélodie du jeu ne se mette en route !! Littéralement grillé sur place, le jeune homme poussa un rire nerveux avant de prendre les jambes à son cou. Il se dépêcha de regagner le chemin initial tout en veillant à ce que Mei Li ne lui arrache ô grand jamais le téléphone des mains. « Alors voyons voir… Combien en as-tu capturé ? » Sans même prêté attention à son niveau de jeu, il alla directement voir dans son bestiaire avant de se figer littéralement dans sa marche, les yeux grands écarquillés. Dans la seconde même, le chanteur fut secoué par une franche crise de rire ! Encore quelque chose de nerveux et qui sortait droit du cœur. Bon dieu. Et c'était elle qui faisait la maligne la veille au soir à ce sujet ? Elle s'était bien payé sa tête !! « Sérieusement mais t'en as combien ?! Attends une minute, j'arrive pas à tous les voir... » Son doigt continuait de glisser contre l'écran mais il sentait qu'il n'allait plus pouvoir le faire très longtemps. Ses éclats de rires le paralysait sur place !! Il était même pas certain de s'en remettre un jour, tellement il s'en tordait de rire ! Mei Li allait le tuer, c'était officiel. Il signait son arrêt de mort.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2371
Age : 18 yo
groupe : daebak avenue
rôle dans le groupe : daebak avenue > maknae, lead dancer, face // 5th dimension > visual
occupation : rookie, yongseok's gf
avatar : chou tzuyoda (twice)
DC : bang minhyuk & lee sooah
Points : 54

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Mar 20 Sep - 7:26

you know what i mean
meiseok


Elle avait beau y réfléchir, Mei Li ne parvenait pas à mettre le doigt sur le moment exact où sa vision des choses avait commencé à changer. Elle était strictement incapable de dire à quel moment elle avait vu sa relation avec son aîné évoluer. Non, en vérité, la métisse n'avait rien vu venir. Ce n'était pas comme si elle avait pu planifier un jour de tenter de séduire le jeune homme pour tester son pouvoir de séduction sur les hommes, ce serait mal la connaître, d'autant plus que découvrir l'amour était le cadet de ses soucis. Elle avait sa vie bien rangée d'idole montante et ça lui suffisait amplement. Pourtant depuis la veille tout était chamboulé dans son esprit. Avec de simples gestes plus que des mots, Yong Seok avait réussi à semer le doute en elle. Bien plus doux et attentionné qu'à son habitude, il ne lui avait guère fallut plus de temps pour se convaincre que cette envie était réciproque. Certains gestes ne trompent pas. Mei Li l'avait donc volontiers suivi sans se poser davantage de questions, laissant son corps parler à sa place. De toute façon qu'aurait-elle pu bien lui dire? Elle même n'était pas totalement certaine de ce qu'elle pouvait rien ressentir à cet instant précis. Des sensations nouvelles, inédites jusqu'alors. Elle avait besoin de découvrir la signification de ces dernières par elle même avant de se lancer tête baissée et faire une bêtise qu'elle pourrait regretter par la suite. La seule chose dont elle était convaincue actuellement était d'être indéniablement attirée par le brun, même si elle ne l'avouerait jamais ouvertement. D'un point de vue physique il lui plaisait plus qu'elle n'osait se le dire, mais pas que. Il y avait ce petit quelque chose en plus qu'elle ne retrouvait chez personne d'autre. Ce caractère, cette relation si différente. Jusqu'alors, le coréen était le seul à lui tenir tête et à ne pas céder à ses caprices, ce qui avait maintenu l'intérêt de la demoiselle à son égard, et cette envie inavouée de le faire flancher, qu'elle avait tourné en petit jeu afin de rendre la chose plus agréable et amusante. Un jeu dangereux qui l'avait inconsciemment conduit à ses limites puisqu'elle sombrait peu à peu. Mais franchir cette étape pouvait également signifier qu'elle le perdrait s'il ne ressentait pas la même chose et ça, l'adolescente refusait d'y penser. Égoïstement, elle se sentait capable de faire taire ses émotions et n'agir qu'en simple amie envers lui juste pour avoir la possibilité de rester à ses côtés aussi longtemps qu'il le lui permettrait. Et encore, rien ne garantissait le fait qu'elle ne puisse pas faiblir à un moment ou à un autre. Aussi bête que cela puisse paraître, en l'espace de quelques mois, le jeune homme avait su prendre une place particulièrement importante dans sa vie. Il était devenu un ami qui lui était cher, voire peut-être même un peu plus, officieusement.

Secrets, toujours des secrets. Pourquoi la titillait-il sur ce point à chaque fois en sachant pertinemment qu'elle était du genre curieuse? Une petite moue tira alors ses traits avant qu'elle ne lui manifeste sa déception. « Yah. Lee Yong Seok, arrête de faire autant de mystères. » La jeune fille lui donna une petite tape sur le bras d'un revers de la main, roulant des yeux face à son sourire angélique mais taquin à la fois. Elle détestait quand il faisait ça, car il lui était presque impossible d'y résister. Tout comme cette nouvelle proximité qu'il lui avait imposé l'espace de quelques secondes avant de finalement prendre la peine de l'interroger sur le sujet, chose qu'il n'avait jamais fait jusqu'alors. Yong Seok avait toujours agi comme bon lui semblait et la jeune fille serait probablement perdue s'il se mettait peu à peu à changer. Elle appréciait sa spontanéité et ne voulait pour rien au monde qu'il ne la perde. Et puis pour être tout à fait honnête, le fait de se sentir proche du brun n'était pas pour lui déplaire. Etre contre lui, dans ses bras avait quelque chose de rassurant, de relaxant. Ou du moins, si son cœur n'avait pas fait des siennes à cet instant précis. Ce fut le moment qu'elle choisi pour lui demander une photo, un simple photo d'eux deux. qu'elle pourrait cacher au milieu des nombreux clichés d'elle même au sein de son propre téléphone portable. Un excellent moyen d'avoir un souvenir de ce moment auquel elle penserait directement en posant les yeux sur cette dernière. Et même sans ça, la demoiselle était certaine de pouvoir se souvenir de ce séjour à Jeju un long moment encore, et pas uniquement pour le tournage mais plus pour les extras qu'il y avait eu à côté de ça. Un sourire se dessina sur les lèvres de la demoiselle quand Yong Seok accéda à sa demande et elle en profita pour se serrer un peu plus à lui tout en prenant la pose, un grand sourire aux lèvres. Elle n'avait pas eu besoin de chercher la position idéale pour paraître au top puisqu'à force de pratiquer les selfies, la plus jeune avait pris habitudes et automatismes. Et puis, avait-elle besoin de sembler parfaite ici? La réponse était non, bien entendu puisqu'elle comptait garder ce cliché rien que pour elle. « Ah, att- » Elle n'avait même pas eu le temps de finir sa phrase qu'il se saisit d'un second moment. Les lèvres de son aîné se posèrent sur sa joue et sans vraiment pouvoir se contrôler à cet instant précis, son expression trahi sa surprise. Les yeux ronds et la bouche entre ouverte, elle n'était clairement pas à son avantage, d'autant plus qu'il lui semblait avoir rougi juste après. Fort heureusement, la coréen ne sembla pas y prêter trop attention, très certainement trop impatient de découvrir le rendu final de ces deux photos prises à la va vite. L'adolescente se pencha alors un peu plus en avant pour admirer le résultat, gonflant légèrement les joues en découvrant la seconde photo. C'était limite s'il ne manquait pas sa main devant sa bouche et le cliché aurait été parfait. « T'es sûr de vouloir la seconde? Je suis vraiment pas du tout à mon avantage la dessus. » Ce qui n'était pas tout à fait vrai, mais il est vrai que Mei Li avait pour habitude d'adopter des airs plus sérieux sur ses photos, ou des poses qu'elle maîtrisait, n'aimant pas vraiment être prise au dépourvu. « Je t'enverrai ça tout à l'heure, si tu es sage. » Mei Li lui adressa un petit clin d'oeil alors que son aîné s'éloignait d'elle, toujours en possession de son téléphone.

Sur le moment, la demoiselle ne s'en inquiéta pas. Yong Seok lui avait demandé son portable plus tôt, il devait donc en avoir probablement besoin pour une bonne raison. Son attention fut cependant attirée quelques secondes plus tard par une petite musique qu'elle ne connaissait que trop bien. Bien loin de se douter des intentions du jeune homme et aillant oublié sa petite comédie de la veille, la métisse n'y porta pas plus d'intérêt que nécessaire, fronçant d'abord les sourcils avant d'élever la voix pour se faire entendre d'idole. « Interdiction de me déconnecter pour accéder à ton compte. L'addict que tu es attendra d'être de retour à Seoul pour le faire, ou ce soir à l'hôtel. » Et pourtant, elle était bien la plus addict des deux. Le reste s'enchaîna bien trop rapidement pour qu'elle puisse réagir comme elle aurait désiré. Et la réalité la rattrapa bien vite lorsque son aîné se paya ouvertement sa tête sans chercher à se cacher un seul instant. « Yah! J'peux savoir pourquoi tu ris bêtement au juste? Fais partager. » Mais la plus jeune regretta aussitôt sa question en repensant que la veille au soir elle s'était gentiment moqué de lui en lui laissant croire qu'elle avait passé l'âge de jouer à ce genre de jeu alors que son pokedex était actuellement en train de prouver le contraire en indiquant le nombre de pokemons qu'elle avait déjà en sa possession. Elle venait de se faire griller en l'espace de quelques secondes à peine et n'avait rien vu venir. Yong Seok avait bien joué son coup, trop bien même. Ce fourbe. Mei Li ne lui laissa pas le temps d'en voir davantage qu'elle lui arracha le téléphone des mains, quittant l'application pour revenir à l'écran principal d'un simple geste du pouce. « C'est pas ce que tu crois. On pourrait penser à première vue que j'en ai beaucoup mais c'est surtout que j'ai plusieurs exemplaires de ces gus qu'on voit bien trop souvent. Et comme ça fait gagner de l'expérience, je prend. Mais j'oublie de les jeter. Et... Oublie ça tu veux? » A se demander pourquoi elle se sentait si gênée à l'idée que le brun découvre sa soudaine passion pour ce jeu. Tout le monde s'y était mis et il n'était pas rare de voir des individus aillant la trentaine y jouer. Et pourtant elle était là, devant lui, à tenter de se justifier bêtement. Peut-être n'avait-elle tout simplement pas envie qu'il la considère comme une enfant? Elle était certes encore mineure, et en terme d'âge, une seule année les séparaient réellement. Et pour certains c'était amplement suffisant pour ne pas chercher à voir plus loin. D'où le fait qu'elle se sente obligée de lui fournir des explications, avec l'espoir qu'il soit différent, encore une fois. « Bref, c'est mieux si je rentre. On se voit plus tard. » Sous entendu: si je retourne sur le plateau. C'est avec un air renfrogné qu'elle lui adressa un regard mauvais trop peu crédible avant passer à ses côtés et prendre la direction inverse de celle qu'ils venaient d'emprunter quelques instants plus tôt. Pourtant, elle changea bien vite d'avis et fit volte face, venant se positionner derrière le jeune homme qu'elle entoura de ses bras avant de doucement resserrer cette étreinte. Depuis le départ, elle n'avait à aucun moment eu l'intention de le laisser tout seul, bien qu'elle ai voulu le lui faire croire. « Je plaisantais. Désolé de t'avoir fais une fausse joie, mais je suis déjà de retour. Et puis si je m'en vais de suite, tu risques déjà de t'ennuyer après moi. Alors, dans ma grande bonté, je veux bien t'accorder un peu de mon temps. » Un faible rire lui échappa tandis qu'elle se détachait lentement de son aîné, venant reprendre place à ses côtés. Elle attrapa doucement la main de ce dernier par la même occasion, presque gênée de ce geste qu'elle avait fait de sa propre initiative avant de doucement tirer dessus sans pour autant oser le regarder en face, préférant poser les yeux sur le chemin droit devant elle. « On continue? » demanda t-elle au jeune homme d'une petite voix alors qu'elle reprenait la marche pour l'inciter à avancer à ses côtés. Non, elle ne souhaitait pas perdre un seul instant à ses côtés, d'autant plus que ces derniers étaient désormais comptés. Même si ça n'impliquait qu'une simple marche, elle s'en moquait pas mal. La compagnie de Yong Seok était plus importante, le reste n'était qu'en option.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.© endlesslove.


Dernière édition par Wang Mei Li le Mar 20 Sep - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1440
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili.
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 35

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Mar 20 Sep - 16:01

you know what i mean
meiseok


Pourquoi tant de mystères hein ? Parce que c'était extrêmement facile de l'embobiner ! Il tenait réellement à jeter un œil sur ladite application en vogue du moment. Le jeune homme s'attendait bien à y découvrir de nombreux Pokémons… En tout cas, il comptait y jeter un œil, ne serait-ce pour assouvir sa propre curiosité. En attendant le moment propice, sa bonne humeur actuelle le poussait à se montrer plus tactile, plus spontané encore avec la demoiselle. Du moins, dans la limite du raisonnable, puisqu'il alla presque jusqu'à douter du fait qu'il puisse en faire trop… Il n'y avait pourtant jamais rien de trop ou de moins entre eux ! Leur duo s'était toujours porté sur une même longueur d'onde. Du moins, leurs émotions n'avaient jamais été comparable à des montagnes russes jusqu'alors. Beaucoup de choses étaient en train de changer, dans leur façon de faire ou de penser. Et si Yong Seok n'avait pas encore conscience des changements chez la belle, il prenait réellement note de ses propres retranchements comme de ses nouvelles prises de risques. Un peu inhabituel de sa part, d'ailleurs… Car s'il pouvait se montrer sournois et manipulateur pour atteindre une cible, il ne ressentait rien de tel pour Mei Li. Il craignait plutôt de la brusquer ou de la faire fuir, peut-être… Pour une fois, il ne s'agissait pas uniquement de lui, mais surtout d'elle. Autant dire qu'il n'était guère habitué à se poser autant de questions, surtout pour une fille. Sauf que Mei Li n'était pas n'importe quelle fille à ses yeux. Au départ, elle avait été une de ces nanas qu'il s'amusait à tourner en bourrique, pour son amusement personnel… Mais aujourd'hui c'était bien plus profond que ça – malgré-lui sûrement – mais pour autant, il ne s'en plaignait absolument pas. Car s'il n'avait jamais envisagé cette possibilité par le passé, celle-ci se révélait bien plus évidente à force du temps passé ensemble. Et sûrement avaient-ils été les seuls idiots à s'en être jamais rendu compte avant maintenant... « Je savais que t'aurais dis ça ! Moi je te trouve très bien dessus. » Et même qu'il ne plaisantait pas, ni ne disait cela pour la chambrer ou quoi que ce soit. Même s'il était également du genre à poser sur ses propres photos, il préférait les clichés plus naturels comme la deuxième. Qu'importe si son expression ne le méritait pas la palme du plus beau sourire ou du regard la plus aguicheur ! Il s'agissait de son visage à ce moment précis de leur vie. A ce moment précis de ce baiser. Et il en était même très fier. Cet air satisfait sur sa gueule d'ange démontrait comme jamais son état d'esprit. Même si, pour la seconde réflexion, cette dernière lui arracha une grimace de mauvais goût… de façon exagérée, cependant ! « Je suis toujours sage ! » Oui, il était l'incarnation de la sagesse à l'état pure… quant il le voulait !

Mais clairement pas, à cet instant précis. On pouvait même le désigner comme étant quelqu'un de peu malin, pour le coup ! La petite musique de Pokémon Go le trahissant net sur place… Yong Seok s'était alors mis à rire nerveusement tout en accélérant le pas. Il sentait ses heures comptées, pour ne pas dire ses minutes !! Avec l'angoisse et le stress de ne pas pouvoir mener à bien ses découvertes, le jeune homme lâcha des informations qu'il n'aurait pas du. Ou du moins, des exclamations qu'il aurait mieux fait de contenir ! Le choc n'en était que plus conséquent. Plus de la moitié de ces créatures lui étaient inconnus… Il n'avait jamais été très mangas/animes, pas même dans sa jeunesse. Depuis son plus jeune âge, Yong Seok avait été bercé dans un milieu qui se voulait sérieux et adulte. Il avait toujours eu pour passion la musique et la chanson. La danse s'étant ajoutée à cela durant ses années de trainning. Mais lorsqu'il avait huit ans, par exemple, ce petit garnement préférait déjà embêter les filles et les faire pleurer pour tout un tas de raisons puériles et variées. Et il était du genre à faire les quatre cents coups avec ses copains de son quartier friqué  afin de vivre de grandes aventures de pirates ou de chevaliers ! L'imagination à cet âge-là, ne comportait pas la moindre limite… Et puis il avait rejoins la KG à douze ans et le reste s'était naturellement fait… Mais s'il y avait une chose qui ne l'avait jamais quitté, c'était bien son goût à taquiner ces demoiselles et les pousser à bout ! Bien qu'avec Mei Li, ça devenait de plus en plus gentillet, tout de même. Le jeune homme se mit alors à rire un peu plus fort devant l'incompréhension de cette dernière. Non, elle ne tenait réellement pas à ce qu'il partage ses trouvailles… Vraiment pas. « Yah. Tu t'es bien foutue de moi hier, mais… c'est toi l'experte en fait ! » Leurs niveaux étaient même difficilement comparable ! La pauvre pouvait tenter de s'expliquer en bien des façons, elle ne faisait que creuser un peu plus sa tombe… S'il avait pu, peut-être se serait-il tordu de rire à même le sol ! Mais non, un peu de décence. Et puis ces fichus vêtements il ne pouvait pas les abîmer, à son plus grand désarroi. Il se laissa alors faire lorsqu'elle récupéra le téléphone de ses mains. De toute manière il avait vu exactement ce qu'il voulait. De ce fait, il tenta tant bien que mal de se calmer. « Oui, oublions ça… Ha...ha. » On ne sentait pas la moindre conviction dans ses paroles. Pas plus avec ce sourire espiègle qui s'était implanté sur son minois d'ange démoniaque. Qu'elle lui laisse deux minutes et il n'y penserait définitivement plus ! Il en faisait le serment. « Hein, quoi ? Tu pars ? » Pour la peine, il y avait vraiment cru, son expression changeant du tout au tout.

Ses sourcils s'étaient dressés sous l'incompréhension et le doute d'avoir peut-être commis une erreur. Puis une vague sensation de peur l'immobilisa sur place. Si la belle parut s'éloigner progressivement de lui… ce fut avant qu'elle ne se décide à faire volte-face, et pour une raison qui lui échappait encore. Il n'eut pas vraiment l'occasion – ou le courage – de lui demander ce qu'elle faisait, que cette dernière trouva immédiatement refuge à l'intérieur de ses bras. De son propre chef qui plus est ! Pour de vrai. Et il pouvait parfaitement sentir cette étreinte se resserrer un peu plus contre lui. Bien que sans réfléchir non plus, Yong Seok avait répondu à cet échange par ses propres bras lui encerclant le dos. Il ne trouva aucune bêtise à formuler sur le moment. Il avait bien failli… mais la brune se montra plus rapide. Des propos qui le firent naturellement sourire tant il reconnaissait bien là le tempérament de cette dernière. C'était du Mei Li tout craché. Et il trouvait cela absolument adorable. Son sourire se fit d'autant plus tendre lorsqu'il osa répondre à cela, sur ce même ton qui se voulait faussement détaché. « T'abuses. Ça m'aurait fait un peu de vacances… Mais bon, je te remercie de la peine. C'est trop d'honneur, je crois. » Il étouffa un léger rire, son visage s'échouant un faible instant dans la chevelure de la belle qu'il humecta en toute discrétion. Cette étreinte avait quelque chose de réconfortant et d'agréable. Le parfum de Mei Li ne lui était encore jamais parut aussi doux et délicat. Peut-être parce qu'ils ne s'étaient encore jamais tenus ainsi l'un contre l'autre… Et c'était elle qui avait fait ce pas. Devait-il en venir à une conclusion ? Bizarrement, il ne préféra guère y penser pour profiter un peu plus de cet instant. Une légère déception traversa son regard lorsqu'elle se détacha finalement de lui. Oui, ça n'aurait pas pu durer plus longtemps. Ou si elle ne l'avait pas fait, sûrement se serait-il tenté à un autre bisou… Ce n'était sûrement pas le bon moment ni le bon endroit. Et puis il y avait toujours ce doute persistant. Cette peur de commettre une erreur et de voir son amie le rejeter… Alors, sans plus y penser, il scella un peu plus fort ses doigts entre les siens, certain de ne plus relâcher, ni la perdre de si tôt. Elle était mignonne à éviter son regard. Était-ce de la timidité ? « Hm. Vos désirs sont des ordres. » dit-il d'un ton avenant. C'était bien la première fois qu'il se montrait aussi docile. Et il aurait gâché ce moment pour rien au monde.

Alors, lorsqu'ils reprirent plus sérieusement leur petite expédition, Yong Seok s'arrêta de temps à autre devant les différentes parcelles de fleurs pour en admirer leurs beautés. Il n'avait pas la main verte et n'y connaissait pas grand-chose… Mais prendre le temps d'observer simplement la nature était quelque chose d'assez inédit pour lui. C'était plus appréciable que s'il l'avait fait tout seul. Nul doute, la balade n'aurait pas été la même. Et c'est au bout d'un de plusieurs allées qu'ils parvinrent jusqu'à une immense structure faite en bois polis et de pierres. Il se présenta devant eux un magnifique oasis où y logeait de sublimes carpes coï de couleurs et de tailles de toutes sortes. Le tout jalonné par de merveilleuses cascades qui apportaient un peu plus de quiétude à l'environnement. Yong Seok fut alors incapable de tenir en place puisqu'il se rapprocha du bassin pour y observer les poissons à la surface. S'assurant que personne ne le reprendrait – au cas où ils n'auraient pas le droit – le coréen s'installa le premier sur le rebord de la structure en approchant Mei Li à lui. Mais pas question qu'elle s'installe uniquement à ses côtés. A la place, il l'attira de façon à ce qu'elle se pose directement sur ses jambes. Il avait envie… de la tenir entre ses bras une nouvelle fois. Juste une dernière fois. « Fais pas ta timide. Tu ne vas pas m'écraser, tu sais. » Il était plus musclé qu'il n'y paraissait ! Et la simple idée qu'elle puisse réellement l'écraser le fit rire tout en douceur. Non aucun risque. De toute manière il ne lui laissa pas tout à fait le choix puisqu'il l'encercla par la taille, plus dans le soucis de bien la maintenir pour ne pas qu'elle tombe, en autre. Après tout, un simple mauvais mouvement et ils étaient bon pour rejoindre les poissons, non ? Sa menace d'un peu plus tôt, quant au fait que s'il tombait, elle tombait aussi, tenait ô grand toujours… « Ils sont beaux… Je crois que c'est la première fois que je dis ça d'un poisson. » Simple constatation qui lui arracha une mimique des lèvres. Ouais, ces carpes pouvaient s'en sentir flattées venant de lui. D'ailleurs, elles lui faisait penser à un pokémon… « Mais ce sont des magicarpes ! » s'exclama t-il en poussant un rire. Ok. Il était fini. Il perdait toute virilité en appréciant cette nouvelle. Bon en même temps, il avait bien espéré en capturer un, de pokémon. Mais il ne s'était jamais imaginé en trouver autant dans un seul et même endroit. C'était ironique quand même.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2371
Age : 18 yo
groupe : daebak avenue
rôle dans le groupe : daebak avenue > maknae, lead dancer, face // 5th dimension > visual
occupation : rookie, yongseok's gf
avatar : chou tzuyoda (twice)
DC : bang minhyuk & lee sooah
Points : 54

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Mer 21 Sep - 7:54

you know what i mean
meiseok


Si tout lui semblait encore confus dans sa petite tête, au fond, la demoiselle commençait peu à peu à se faire à cette idée. Elle se décidait à lâcher prise, à lentement s'ouvrir à lui et extérioriser ses sentiments. Continuer de nier ne servirait à rien et serait totalement stupide, d'autant plus que ses mots iraient à contresens de sa façon d'agir envers lui depuis hier soir. C'était amusant de constater à quel point les choses avaient évoluées en l'espace de quelques heures seulement, un peu comme si tout s'était emballé. Le cadre jouait probablement son rôle dans l'histoire. Elle comprenait désormais bien mieux pourquoi cette île était considérée comme une destination à faire définitivement pour les amoureux. Amoureuse? Non, ça ne pouvait pas être possible, pas elle alors qu'elle n'avait jamais manifesté le moindre intérêt pour un garçon depuis... depuis toujours. Quoi qu'il en soit, Mei Li peinait à se reconnaître dans ses agissements. La gamine insensible qu'elle avait été jusqu'alors semblait changer petit à petit, ouvrant son cœur à la seule personne à ce jour qui avait réussi à percer ses défenses. Tout lui semblait flou pourtant. C'était comme si peu à peu, son corps refusait de lui obéir davantage, préférant se laisser guider par son coeur plutôt que par sa tête. Et c'était pour l'adolescente totalement déstabilisant en un sens. Raison pour laquelle la plus jeune s’efforçait de mettre toutes ces interrogations de côté pour ne profiter que de l'instant présent. Elle aurait tout le temps d'y réfléchir une fois de retour dans la capitale. Un moment comme celui qui se présentait à eux actuellement ne risquait pas de se reproduire de si tôt, ou même de se reproduire tout court. « Sage? Franchement, tu fais croire ça à qui tu veux mais pas à moi Yong Seok. T'es un vrai diable sous ces airs angéliques. » Elle haussa légèrement les sourcils avant qu'un faible rire ne lui échappe, détournant ensuite les yeux pour regarder le paysage devant elle. Ce n'était un secret pour personne, les plus gentils en apparence étaient les pires, et elle était bien placée pour le savoir car elle même aimait en jouer, probablement un peu trop même. Et pourtant, elle aimait le côté diabolique de son aîné. S'il avait été trop docile et gentil elle se serait très certainement lassée. Ils étaient similaires sur ce point, rien d'étonnant à ce qu'ils s'entendent si bien. Ils s'étaient décidément bien trouvés. D'ailleurs, à cet instant précis, elle n'aurait nullement pu imaginer le plan qui avait traversé l'esprit de son aîné. Il se fit malheureusement prendre bien avant qu'il puisse aller jusqu'au bout de ce dernier mais le temps qu'elle réagisse, le jeune homme avait déjà vu le principal et avait pu se faire une idée sur son niveau de jeu actuel. Un sentiment de honte la submergea alors en repensant à sa petite scène de la veille. Elle avait certes trop parlé mais c'était plus fort qu'elle, Mei Li se sentait obligée d'en rajouter à chaque fois ou de camoufler la vérité. Le coréen le savait parfaitement, elle était très souvent dans l'exagération ou alors, le déni et il lui serait très certainement difficile de corriger ces petits défauts.

Concernant le sujet Pokémon, à la base la demoiselle n'en était pas particulièrement fan. Elle était née bien après le début de cette folie et n'avait donc pas réellement connu les anciennes générations de montres dévoilées au monde entier. Pour autant, elle n'était pas totalement ignorante. Certains pokémons avaient réussi à se détacher du lot et à se faire un nom au fil des générations, dont le cultissime pikachu. Mais pour la grande majorité, l'adolescente les avait découverts via son application uniquement et elle assumait totalement de jouer sans connaître. Pour dire vrai, la première fois qu'elle avait téléchargé le jeu, Mei Li ne s'attendait absolument pas à poursuivre. Il s'agissait à la base d'une simple expérience puisque Ddolmi et Ahreum l'avaient rendue curieuse à ce sujet. En aucun cas elle n'avait pu imaginé qu'il se révélerait être si addictif au point d'y passer son temps libre. « C'était pas prévu comme ça à la base. Je devais juste essayer vu que les filles en parlaient tout le temps. Je pouvais pas imaginer que ce serait si prenant. » Son nouveau but dans la vie? Compléter son pokédex. Et peut-être qu'après elle pourrait enfin s'en détacher et faire quelque chose de plus constructif de ses journées, comme par exemple se consacrer exclusivement à sa carrière ou trouver un peu de temps à accorder à son aîné, qui sait? C'était une idée qui la tentait bien en tout cas, dans la mesure du possible, même si ce n'était que pour une courte demi heure. Elle aviserait en temps voulu, préférant ne rien prévoir à l'avance par peur d'une quelconque déception. Oublions, oui. L'espace d'un instant, la demoiselle avait même voulu faire croire à son aîné qu'elle comptait bien le laisser en plan. Son expression s'était voulue plus sérieuse à ce moment précis mais elle n'avait pas pu le conserver bien longtemps puisqu'elle était aussitôt revenue vers le brun qu'elle avait enlacé sans se poser la moindre question. Elle en avait eu envie, tout simplement. La jeune fille n'était pas du genre à se priver de quoi que ce soit par peur que ses gestes soient mal interprétés. Elle savait ce qu'il en était réellement et ce que les autres pouvaient penser, elle s'en moquait pas mal. D'ailleurs, les propos de son aîné en réponse aux siens lui étirent un sourire. Voila qui lui sortait désormais un discours différent de celui qu'il lui avait tenu plus tôt. S'il voulait être plus crédible, qu'il s'y prenne autrement. « Pourquoi tu mens? » Qu'il ose encore lui dire le contraire, juste pour voir? Adoptant un air faussement innocent qui lui allait à ravir, la jeune fille pencha légèrement la tête sur le côté alors que son regard vint croiser celui du jeune homme. « Mais si vraiment tu n'en peux plus et que tu as vraaaaiment besoin de vacances, on peut arranger ça sans problème, ça ne me dérange pas. » Ou peut-être un peu quand même, mais ça, Yong Seok n'était pas obligé de le savoir. Elle obtint cependant une réponse au travers de l'étreinte que le jeune homme lui rendit, à sa plus grande surprise. Une grande première. Ce simple contact suffit pour lui faire monter le rose aux joues alors que son coeur s'emballait une nouvelle fois dans sa poitrine. par peur de se faire démasquer rapidement, la plus jeune s'en détacha avant de l'inciter à poursuivre leur route. Si elle s'était écoutée, Mei Li serait probablement restée contre lui plus longtemps, mais elle estimait qu'elle en avait déjà bien profité, alors plutôt que de se faire repoussé sous prétexte qu'elle en faisait trop, elle avait préféré s'éloigner d'elle même. « Soumis va. » lui souffla t-elle, d'un air taquin quand il lui donna raison. Non, la métisse ne le considérait pas comme tel mais elle avait prononcé ces mots volontairement dans l'unique but de le faire réagir. C'était bien la première fois que son aîné lui donnait raison ouvertement, ce qui n'était pas non plus pour lui déplaire. Loin de là.

A ce moment précis, ils ressemblaient davantage à un petit couple en plein rendez vous. Et dire que quelques jours plus tôt elle s'était moqué de Min Jun en critiquant ce genre de sorties romantiques, ici ils s'en rapprochaient fortement à cause du lieu dans lequel ils se trouvaient et qui s'y prêtait bien. Pour autant, elle ne parvint pas à s'en plaindre et se surpris même à apprécier ce moment en compagnie du Fireflies. Ses yeux se posaient un peu partout autour d'eux à mesure de leur avancée. Pour une première visite, elle ne pouvait pas rêver mieux et plus particulièrement avec ce petit spot sur lequel ils venaient de tomber. « Wow, je ne pensais pas qu'il puisse exister un tel endroit à Jeju. Le hasard fait bien les choses, nous en avons de la chance dis donc. » Et ce n'était pas forcément grâce au collier qu'elle avait reçu la veille. La métisse suivit les pas de son aîné tandis qu'il s'approchait du bassin dans lequel nageaient paisiblement les nombreux poissons qui s'y trouvaient. A peine eut-elle le temps de s'approcher du bord qu'elle se retrouva à nouveau contre le jeune homme sur lequel elle avait été contrainte de prendre place. « Qu'est-ce que tu fais? Non, je vai- » Elle fut cependant interrompue avant même de pouvoir terminer de parler. De la timidité? Non, bien-sûr que non! Depuis quand était-elle timide avec lui? Cependant, si ce n'était pas ça, elle expliquait difficilement la gêne qu'elle ressentait présentement. Yong Seok semblait sur de lui alors elle fini par se détendre petit à petit à son contact, son regard se posant à nouveau sur le bassin. Elle était actuellement semblable à une gamine en pleine découverte. Un grand sourire aux lèvres, elle désignait de temps en temps tel ou tel poisson avant qu'il ne disparaisse de son champ de vision, gesticulait à droite à gauche et prenait parfois le risque de se pencher légèrement en avant. Clairement, elle ne tenait pas en place. Son attention fut détournée un instant par Yong Seok qui ramena la conversation sur les pokémons, la faisant rire par la même occasion. Il n'en ratait pas une celui-là. Cependant, la demoiselle avouait que c'était de circonstance, il n'aurait pas pu trouver mieux. Sans pour autant quitter son trône royal sur lequel elle s'était confortablement installée malgré la précédente réticence, Mei Li se retourna légèrement vers lui, sourcils froncés. Un changement radical surtout en prenant en compte qu'elle avait bêtement rigolé à ses propos l'instant d'avant. Sans lui laisser le temps de reprendre la parole, la jeune fille vint poser son index sur les lèvres du brun, s'adressant à lui à voix basse. « Comment tu peux débiter autant de bêtises à la minute? C'est impressionnant. T'es infernal, tu le sais ça? » Ce ne fut qu'à ce moment précis qu'elle ôta son doigt, effleurant les lèvres de son aîné à l'aide de ce dernier par la même occasion. Un geste involontaire mais qui attira inévitablement son regard sur ces dernières l'instant d'après. Un tas d'idées lui traversèrent alors l'esprit, semant encore plus le doute en elle. Cette fois il n'était plus question de gêne, mais bien de nervosité. La seule chose dont elle avait envie à présent était de l'embrasser, mais avait-elle seulement le droit d'aller aussi loin? Qu'étaient-ils l'un pour l'autre au juste? Où se situaient-il actuellement? Elle avait envie de croire au fait qu'ils n'étaient pas simplement amis rien qu'avec tous ces petits contacts qui les trahissaient depuis le début, mais elle était également effrayée à l'idée qu'il n'y ai rien de tout cela. Après tout, elle n'avait jamais rien connu de tel, elle pouvait par conséquent se monter tout un scénario inutile. Tant pis. Son visage s'était légèrement rapproché du sien et la faible distante qui les séparait vue rapidement brisée quand elle vint déposer un innocent baiser à la commissure de ses lèvres. Mei Li n'osa pas s'attarder et se recula aussitôt, prenant alors conscience de son geste. Ce n'était pas l'endroit désiré initialement, mais l'intention était là. « Yong Seok... Je... » Son regard croisa celui du brun avant qu'elle ne le détourne aussitôt, incapable de le soutenir plus longtemps. Elle tourna alors légèrement la tête avant de la pencher faiblement en avant pour se cacher derrière sa chevelure tombante tandis qu'elle portait une main à son front. « Je suis désolée, je n'aurais pas du faire ça. J'ignore ce qui m'a pris. Je... » Qu'elle trouve une solution, et vite. Prendre la fuite semblait être la solution la plus facile pour elle actuellement. Elle ne voulait pas savoir ce qu'il en avait pensé, elle s'était suffisamment ridiculisée ainsi. C'est pourquoi elle tenta de se relever rapidement pour accorder sa liberté au jeune homme à qui elle comptait proposer de rentrer et alors qu'elle allait se redresser, perdit l'équilibre et bascula à nouveau sur lui, reprenant sans le vouloir sa place initiale. Ridicule. Tout comme cette attitude qu'elle adoptait depuis quelques secondes maintenant. Depuis quand perdait-elle ses moyens ainsi? A croire qu'on avait voulu la punir pour avoir tenté de prendre la fuite.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1440
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili.
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 35

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Mer 21 Sep - 15:52

you know what i mean
meiseok


Ce qui pouvait être paradoxalement rassurant dans le fait que Mei Li avait entièrement raison sur son compte, c'était qu'avec elle, au moins, il pouvait se montrer tel qu'il était vraiment. Elle se fichait pas mal de ses défauts. Elle y avait été confronté dès le départ, ou presque. En sa présence, Yong Seok n'avait pas besoin de l'impressionner, de paraître pour un Prince ou comme le genre de gars pouvant lui décrocher la lune et les étoiles. C'était techniquement impossible. Et il n'était pas non plus le gars naïf et rêveur qui tâcherait par tous les moyens de capter son attention en ayant l'air avenant, aimable et bien élevé. Dans le fond, il pouvait tout à fait l'être sans avoir à se forcer. Il l'était lorsqu'il appréciait sincèrement une personne. Cette relation particulière qu'ils avaient su tisser au fil des semaines et des mois, les avaient amené à se livrer l'un à l'autre, et ce malgré la fausseté apparente et les multiples taquineries. Ils avaient toujours su décortiquer le vrai du faux sans le moindre problème. Sans aucun doute, et sans se l'avouer. Parce qu'ils fonctionnaient de la même manière. Donc oui, ils s'étaient bien trouvés. C'était probablement pour toutes ces raisons qu'ils s'entendaient aussi bien et qu'ils se fichaient pas mal de l'image qu'ils se renvoyaient mutuellement. L'un avait toujours su accepter l'autre, sans rechigner. Car c'était aussi dans les défauts que résidaient les plus belles faiblesses. Ces mêmes défauts qui pouvaient soudain devenir de grandes valeurs. Alors qu'importe qu'ils soient de petits diables sur terre. C'était certainement pour ça que Mei Li était si différente à ses yeux. Elle était la seule capable de le canaliser et de le rendre aussi doux qu'un agneau. Du moins, s'il acceptait de rendre les armes. Elle avait été la seule à former cette brèche à l'intérieur de son cœur pour en prendre progressivement possession… Alors qu'importe ces réflexions, ces fausses-excuses, ou cette façon si peu assumée de lui dire qu'elle l'appréciait plus que de raison. Cela lui allait aussi. Il ne tenait pas non plus à déblatérer des paroles niaises et écœurantes… Même s'il n'en pensait pas moins en tout franchise. C'est avec un naturel désarmant qu'il lui renvoya son étreinte et ses paroles d'un même ton détaché. Elle-même savait lire entre ses lignes. Il n'y avait qu'eux pour se comprendre, sur ce point. « Et toi, pourquoi tu m'accuses ? » Oui, il osait même jusqu'à prétendre qu'elle disait n'importe quoi ! Son petit rire, cependant, démontra qu'il n'était pas plus sérieux qu'elle. Cette conversation aurait pu durer très longtemps à défaut d'exclure le côté mignon de cet étreinte, comme pour s'auto-persuader qu'ils ne faisaient rien d'aussi sentimental… Le déni avait parfois du bon. En revanche, il ne se laissa nullement faire lorsqu'elle le traita de soumis ! Avec cette petite pointe de noirceur dans son regard et sur un ton faussement blasé, le jeune homme soupira en formulant ses quelques mots. « Toi, tu paies rien pour attendre. » Pour une fois qu'il se montrait sympa… C'était presque un sans faute !

Yong Seok ne s'était pas attendu à de telles découvertes en inspectant ce petit coin de paradis. Il avait bien fait de bouger son postérieur de ce banc et d'y embarquer la plus jeune à sa suite. Sans le moindre regret, ils parcoururent cette étendue de pâturage et de fleurs pour venir se poser auprès du bassin aux carpes. Un spectacle peu commun et qui émerveillait le maknae des Fireflies, tel un gosse. Ces poissons étaient vraiment d'une beauté indescriptible. Ils avaient quelque chose de majestueux et d’étonnamment relaxant. Malgré leur grand nombre, tous semblaient uniques de parts leurs différences de tailles, de gabarits et même d'écailles. Ils étaient tout simplement incroyables. Lui qui, jusque là, avait toujours trouvé cette espèce assez inutile… du moins, à titre décoratif. Il n'y avait que les imbéciles qui ne changeaient pas d'avis. « Yah. Arrête de bouger comme ça ! Je vais finir par te lâcher... » Fausse menace, toujours. Il ne comptait réellement pas le faire, même si en tout bien tout honneur, elle aurait suffisamment pieds pour ne pas se noyer… Mais non ! Il pouvait comprendre sa réticente sur le moment, sauf que le coréen s'en amusait plus qu'autre chose. De toute façon, comme il la maintenait, elle ne pourrait nullement lui échapper. Cela ne tenait qu'à elle si un malheur arrivait… Puis comme toujours, elle ne lui résista pas bien longtemps. Mais qu'est-ce qu'elle bougeait ! Pire qu'une puce. Et n'était-elle pas la plus immature en ce moment ? Dans les faits, cela se révélerait logique puisqu'elle était sa cadette d'une année. Mais une année, qu'est-ce que ça pouvait bien signifier à leurs âges ? Ils étaient encore sur la tranche ado/adulte et tanguait aisément d'un côté ou de l'autre, suivant ce qui pouvait bien les arranger. Là-dessus, ils étaient exactement pareils ! Et peut-être n'étaient-ils encore que des gosses dans le fond. Car si ces années de training les avaient forcés à mûrir sur certains points professionnels, ils avaient tout de même grandis différemment de la normalité et étaient passés à côté de certaines choses. Yong Seok un peu moins, parce qu'il avait toujours su détourner les règles sans se faire repérer. Mais cela ne faisait pas de lui quelqu'un de meilleur ou de supérieur, loin de là. Il poussa alors un rire à  sa propre connerie. Vraiment. Des magicarpes. Mais cette dernière le coupa bien assez vite dans son élan pour déposer un doigt contre ses lèvres et lui interdire de s'exprimer de nouveau. Autant dire qu'il ne s'était guère attendu à ça… et pendant l'ombre d'une seconde, son cœur rata un battement. Et ce fut douloureux. Encore. Heureusement, elle ne tarda pas à retirer son index de ses lèvres, qui s'étirèrent en un malicieux sourire. « Tu passes ton temps à te plaindre, Princesse Mei Li. Ça aussi ça m'impressionne, tu sais ? » La pauvre ne s'en sortirait jamais si elle jouait à ce petit jeu avec lui. Elle était pourtant bien placée pour le savoir… Mais tout cela lui avait presque manqué, à vrai dire. Les boutades. Cette façon qu'ils avaient de s'en envoyer plein la figure. Oui, c'était vraiment de cette manière qu'ils communiquaient le mieux.

Et pourtant, malgré cette initiative, Yong Seok ressentit quelque chose de suspect dans son regard. Quelque chose qu'il n'avait encore jamais vu jusqu'à présent. Devenait-il fou ? Étaient-ils réellement en train de désirer la même chose ? Cette proximité soudaine, à présent qu'elle s'était retournée vers lui, lui fit irrémédiablement tilt. Bong sang, qu'est-ce qu'il attendait ? Il savait que c'était le bon moment. Il le savait mais il ne fit rien, paralysé dans sa torpeur, dans ce sentiment de doute. Il crut alors rêver lorsqu'elle s'avança à lui pour lui déposer un baiser au coin des lèvres. Aussi simplement. Aussi… furtivement. Et au lieu de le réaliser, son corps tout entier se figea, de même que son expression désormais ahurie. Qu'est-ce qu'elle venait de faire ? Mais qu'est-ce que c'était que ça ? Impossible… « Hé, m..mais… Attends ! » Faute d'avoir les idées claires, il n'avait pas réagis intelligemment. Tout ce qu'il trouva à faire fut de resserrer son étreinte autour de la demoiselle au moment où elle voulut repartir. Bien entendu, ce qui se passa, se passa. Dans la précipitation, elle fut juste bonne pour lui retomber initialement dessus et de façon plus brusque qu'elle ne l'aurait souhaité. Mais au lieu de prendre en compte cette nouvelle proximité instaurée, Yong Seok s'alarma davantage sur ce qu'il venait de se produire. « Fais attention.. ! Tu… tu n'as rien ? » Face à une pareille interrogation, le jeune homme s'insulta intérieurement de tous les noms. C'était qu'il devenait stupide ou quoi ? Complètement désemparé, le jeune homme poussa un énième soupir entre indignation et soulagement. C'était con mais, il ne parvenait pas à se décider sur sa bonne conduite. Rester fidèle à lui-même, hein ? Mais le pouvait-il alors que son cœur était en ce moment même en train de se décrocher de sa cage thoracique ? C'était un comble. Et il ne pouvait pas rester sans rien faire ou dire… Alors quitte à ne pas trouver les mots, les gestes valaient bien plus dans ces moments-là. C'est ainsi qu'il approcha  son visage de celui de la jeune fille pour venir recueillir le goût de ses lèvres pour la toute première fois. Un pénible frisson traversa toute son échine durant ce court laps de temps imposé. Il ne s'agissait rien de plus que d'un baiser pourtant… et pourtant, cela ne lui avait encore jamais fait ça, aussi brusquement. C'en était presque troublant. Et un rire nerveux traversa ses lèvres lorsqu'il rompit le contact. Il ne parvenait plus à rester sérieux plus longtemps. « C'est pas plutôt ça que tu voulais faire ? » Il ne se moquait pas d'elle, du tout. En y repensant bien, cela avait juste été maladroit et mignon. Et puis maintenant elle n'aurait plus de raison de s'excuser puisque c'était lui qui avait commis l'interdit, en somme. « C'était ton premier baiser, non ? J'espère que tu m'en voudras pas trop... » A vrai dire, il ne s'agissait rien de plus que d'une hypothèse. Il n'en savait strictement rien en fait. Tout comme il n'était pas sincèrement désolé à l'idée d'avoir pu lui voler ce premier baiser. Égoïstement, non. Il en était même plutôt ravi. Trouvant la situation quelque peu inconfortable, le jeune homme la repoussa en douceur lorsqu'il se décida à recouvrer ses jambes pour se tenir debout. Il espérait en revanche ne pas avoir commis d'erreur, d'autant plus que c'était bien à cause d'elle s'il s'était senti poussé à l'embrasser. Entre l'étreinte et son bisou, tout laisser à penser qu'elle était… Non, pas d'affirmation. Il ne parvenait pas à lui poser cette fatidique question. Il n'en avait toujours pas le courage. « On ferait mieux de retourner sur nos pas. Le tournage ne devrait pas tarder à reprendre. » Encore une belle excuse qui lui sauvait la mise. Soit. C'est avec un sourire à demi crispé qu'il lui offrit de nouveau la main pour qu'elle s'en saisisse. Comme s'il allait se mettre à l'ignorer après ça. Impossible. Alors il tâcha tant bien de mal de ravaler sa fierté et son sourire nouvellement imbécile qui daignait prendre possession de ses lippes. C'était difficile de rester de marbre face à une pareille situation. Mais dans sa tête, tout un tas d'émotions ne cessaient de l'influencer. Nul doute, il allait encore passer une nuit agitée. Si encore, il trouvait le sommeil...

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 2371
Age : 18 yo
groupe : daebak avenue
rôle dans le groupe : daebak avenue > maknae, lead dancer, face // 5th dimension > visual
occupation : rookie, yongseok's gf
avatar : chou tzuyoda (twice)
DC : bang minhyuk & lee sooah
Points : 54

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t91-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t93-wang-mei-li http://www.lights-camera-action.org/t94-wang-mei-li-activite-rp http://www.lights-camera-action.org/t106-wang-mei-li-ring-my-bell http://www.lights-camera-action.org/t115-wang-mei-li-meili_wg
Message
Jeu 22 Sep - 17:48

you know what i mean
meiseok


Chassez le naturel, il revient au galop. Il fallait bien qu'elle redevienne elle même à un moment donné, auquel cas son aîné finirait très certainement par se lasser de son côté fifille trop innocent, voir niais. Et elle aussi, par la même occasion. Le fait de se taquiner et se chercher mutuellement permettait juste d'y remédier, un moyen certain de ne jamais tomber dans la routine. Et encore, à bien y réfléchir, la demoiselle se demandait combien de temps leur petit manège pouvait bien durer avant que l'un ou l'autre finisse par s'en lasser. Pas qu'elle ai envie d'envisager le pire non, mais il était toujours préférable d'étudier les différentes possibilités qu'il leur restait afin de savoir se retourner au cas où les choses se mettraient à changer soudainement. Les propos de son aîné la firent sourire un peu plus et elle le fit patienter quelques secondes supplémentaires avant de finalement consentir à lui offrir une réponse. Pourquoi l'accusait-elle? Bonne question: pour le plaisir, tout simplement. « J'accuse qui? Ne dis pas n'importe quoi. Je ne fais que rétablir la vérité. Ose me dire que j'ai tort. » Et il le savait tout autant qu'elle puisqu'il en usait, encore et encore. Et c'était bien le pire dans l'histoire. Aussi fourbe et mesquin pouvait-il se montrer parfois, il semblait presque impossible de lui en vouloir bien longtemps à cause de sa gueule d'ange. En tout cas elle, n'y résistait pas. A son plus grand désespoir et pour le plus grand bonheur de son aîné - très certainement - qui pourrait en profiter à sa guise. C'était principalement pour cette raison qu'à titre préventif, la demoiselle évitait de laisser la moindre faiblesse face à ce dernier. Et n'hésita pas non plus à tirer un peu plus encore sur la corde quand l'occasion lui fut donnée, se doutant bien de la réaction du brun si elle prononçait ces mots fâcheux. Et comme attendu, l'expression de ce dernier la mis direction sur la voie. D'un autre côté, c'était presque logique. Elle ne connaissait aucun homme capable d'accepter le fait d'être soumis à qui que ce soit, rien pour leur ego et leur fierté de mâle dominant. « Mais bien sûr. C'est ce qu'on verra oui. » Elle observa son interlocuteur du coin de l'oeil alors qu'un sourire amusé venait d'étirer ses lippes. C'était plus fort qu'elle, Mei Li se sentait obligée de répondre à chaque fois, sur cet air de défi. Ce n'était pas vraiment le fait d'être impatiente des représailles mais elle devait avouer être curieuse concernant une quelconque manière de se venger, juste pour voir comment il s'y prendrait. Néanmoins, il était indispensable de savoir une chose. Si on répliquait, elle ferait de même, c'était un cycle sans fin.

L'image était plutôt amusante à voir. S'ils s'amusaient à jouer aux grands en temps normal, il leur avait suffit d'un simple paysage et de quelques animaux pour qu'ils retombent en enfance, ou du moins, d'un point de vue extérieur. Ils étaient semblables à deux gamins en pleine découverte de la nature. Et au fond, dans le cas de Mei Li c'était un peu le cas. Elle n'avait jamais réellement eu l'occasion de voyager et depuis près de 5 ans maintenant, s'empêchait de vivre une vie normale dans le seul but de parvenir aux objectifs qu'elle s'était fixés. Et si elle se plaisait à jouer les grandes filles au yeux de tous, tomber le masque de temps à autres ne a dérangeait absolument pas. Que ce soit devant ses camarades de D.avenue ou même Yong Seok, la métisse ne se sentait pas embarrassée à l'idée d'être vue telle qu'elle était réellement à savoir une adolescente immature et relativement naïve. Même si elle assumait bien moins ce dernier point. Et pour le moment présent, elle était telle une enfant émerveillée par le cadre dans lequel ils se trouvaient. Le hasard avait bien fait les choses et si elle croyait au destin, la demoiselle aurait presque pu penser que tout avait été mis en place dans le seul but d'aider à la rapprocher de son aîné. Mais non, dans sa tête il ne s'agissait que d'un gros coup de chance mais au final eu lui importait puisque le résultat final était le même. Rien n'était prémédité, pour autant, c'était un coup de pouce non négligeable, un occasion qu'elle n'avait pas hésité un seul instant à saisir. L'effet de surprise passé, la jeune fille fini par se calmer peu à peu, ramenée à la réalité par les propos idiots de son aîné. Pour un non connaisseur, il s'en sortait plutôt bien, quoi qu'on en dise, rien que pour pouvoir sortir le nom d'un pokémon qui ne faisait pas partie des plus connus. Elle avait même cherché à le faire taire, sans réel succès puisque ce dernier ne tarda pas à reprendre la parole, pour l'attaquer à son tour. Et elle n'était pas certaine d'être honorée de l'impressionner à cause de son côté râleur. « Tu me connais, fidèle à moi même. Mais bon, je suis presque sûre que tu t'ennuierais trop si j'étais trop sage et que je disais amen à tout ce que tu pourrais dire ou faire. » Elle en était même certaine. Une Mei Li sage et docile serait ennuyeux. Si les gens se plaisaient à l'appeler princesse ce n'était pas pour rien. La plus jeune se savait capricieuse et râleuse et elle l'assumait parfaitement, pour le plus grand malheur de son entourage car elle ne comptait pas se remettre en question sur ce point. Elle s'aimait ainsi, n'en déplaise aux autres. C'était à prendre où à laisser.

Puis soudainement, plus rien. Le paysage, les cascades, les carpes, oubliées. Il avait suffit que son regard dévie sur les lèvres de son aîné pour qu'elle ne puisse plus penser à autre chose. Et c'était particulièrement troublant pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait jamais vécu ça jusqu'à présent. L'occasion était parfaite. Ils étaient seuls dans un cadre qui s'y prêtait bien et pourtant elle doutait. Une occasion comme celle-ci ne se reproduirait probablement pas de si tôt mais au fond d'elle persistait cette peur du rejet, que son aîné la repousse en lui disant qu'il était bien trop tôt pour se laisser aller à ce genre de chose ou bien tout simplement car il ne ressentait rien. Pourtant, le comportement du brun envers elle depuis la veille lui laissait bien comprendre qu'elle ne le laissait pas totalement indifférent, peut-être. C'était ce qu'elle avait envie d'imaginer en tout cas. C'est pourquoi elle décida d'écouter son coeur plutôt que sa tête et qu'elle lui exprima son affection avec un baiser chaste au coin des lèvres. Ce n'était très certainement pas grand chose pour lui mais pour la demoiselle ce baiser avait été un grand pas en avant. Elle aurait préféré trouver les lèvres du fireflies mais n'avait pas pu s'y résoudre, d'où le changement de trajectoire au dernier instant. L'embarras la gagna aussitôt et elle ne perdit pas de temps pour prendre la fuite, aussitôt rattrapée par le jeune homme qui refusa de la laisser partir. Mauvais timing, elle lui retomba dessus moins délicatement que ce qu'elle aurait souhaité et s'excusa aussitôt, dans un murmure. Mei Li se sentait incapable de croiser le regard de son aîné, toujours honteuse  de son geste à son égard, surtout que la réaction de Yong Seok tardait à arriver, ce qui ne la rassurait en rien. Au contraire, plus les secondes défilaient et plus elle était convaincue d'avoir mal agi. Dis quelque chose, fait quelque chose. Je ne sais pas. Mais ne reste pas là sans rien faire, je t'en supplie. Elle n'eut pas bien longtemps à patienter avant d'obtenir une réponse, de la manière la plus improbable qui soit. Inconsciemment, lorsque le visage de son aîné s'approcha du sien, Mei Li rentra légèrement sa tête entre ses épaules avant que leurs lèvres ne se rencontrent finalement. Un contact simple et pourtant très doux qui lui fit perdre tous ses moyens. Définitivement, elle ne se reconnaissait plus. Lorsque cet échange fut rompu et que le brun recula, la demoiselle pinça doucement ses lèvres entre elles avant de croiser timidement le regard de ce dernier. « Idiot... » Bien sûr que c'était ce qu'elle avait voulu faire. Cette remarque donnait l'impression que son manque d'expérience lui avait fait rater sa cible initiale mais non, juste un gros manque de courage à cet instant précis. Elle secoua faiblement la tête en réponse à la seconde vague de question, plus gênante encore. « C'était... mon premier oui. » Elle ne se voyait pas lui cacher la chose et tenter de sauver les apparences. Son comportement à cet instant précis parlait pour elle car dans la situation inverse, elle se serait très certainement montrée plus entreprenante avec lui. « Et non. C'est bien que ce soit toi. » murmura t-elle simplement, de manière à peine audible. Le premier baiser était sacré pour une grande majorité de demoiselles et l'idéal était de l'avoir avec la personne que son coeur à choisi. Et y avait-il meilleur candidat que Yong Seok actuellement? Non. Lorsque ce dernier lui fit remarquer qu'il était temps pour eux de rejoindre l'équipe pour le reste du tournage, elle ne se fit pas prier, se relevant rapidement tout en prenant soin de ne pas basculer une nouvelle fois. Elle arrangea ses vêtements et ramena ses cheveux en arrière, sa gêne avait fini par laisser place à un sourire satisfait. Lorsque le jeune homme lui proposa sa main, la métisse se contenta de la fixer un court instant avant d'y donner une petite tape et entamer la marche la première, trottinant à l'avant sur quelques mètres avant de finalement s'arrêter et attendre que l'idole la rejoigne. A ce moment là seulement elle se saisi de sa main qu'elle serra délicatement dans la sienne le temps du trajet. Le retour à la réalité s'annonçait dur. Mais elle ne regrettait rien de ce qui avait pu se passer au cours des dernières minutes. Que ce soit trop tôt ou trop précipité, elle s'en moquait pas mal. Il était de toute manière trop tard pour revenir en arrière. Elle avait juste cédé à son envie sans se préoccuper du reste et des possibles conséquences de ses actes. Pour la suite, ils auraient tout le temps d'y songer à leur retour à Séoul bien que secrètement et pour la première fois, la demoiselle espérait que les choses puissent continuer sur cette lancée.

END

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



and without you I'm losing my mind ♒︎ I tell myself you don't mean a thing, and what we got, got no hold on me. But when you're not there, I just crumble. I tell myself I don't care that much, but I feel like I die 'til I feel your touch.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

you know what I mean ━ yongseok & meili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» tracteur pied moulé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-