AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Fais moi une place... | Ft. Alayna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 25 Aoû - 19:39



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ D'un geste simple je pousse la porte, l'entrouvrant juste assez pour me glisser à l'intérieur de la chambre avant de la refermer aussi silencieusement que possible derrière moi. Enfin, silencieusement… C'est vite dit parce que dans mon état, j'ai un peu de mal à déterminer si je fais beaucoup de bruit ou si je me déplace aussi légèrement qu'un ninja. En réalité c'est loin d'être ma préoccupation première, mais j'ose espérer tout de même ne pas réveiller tout le monde. Pas que ça me dérange de voir tout le monde débarquer, mais c'est surtout que la nuit est plus que largement entamée, que j'ai rien à faire ici et qu'en plus ce n'est même pas mon agence. Je risquerais gros, à moins d'un mois de mes débuts, ce serait fâcheux quand même. Ça ferait un peu tâche et un foin pas possible dans les média. Je vois déjà le truc d'ici: "Sinya, le petit dernier de la Flow surprit, au beau milieu de la nuit, dans les dortoirs du prochain groupe féminin de la KG." Pour sûr, ça ruinerait ma carrière et la leur aussi. Mais en fait, j'ai pas vraiment pensé à ça.

Comme souvent, j'ai fait le mur pour m'amuser, me noyer dans les excès comme je sais si bien le faire et sur le chemin du retour j'ai juste eu envie de voir Aly. Et en gamin capricieux qu'il m'arrive d'être, j'ai fait fit des 3h du mat' passé pour me glisser dans les dortoirs de la KG, malgré l'alcool et autres substances présentent dans mon sang.

Avançant à tâtons, mon pied heurte un objet solide au sol et je manque de m'étaler au milieu de la pièce. Alors qu'en temps normal j'aurai juré comme un diable à cause de la douleur, je retiens de justesse un fou rire, totalement à l'ouest avant de reprendre mon avancée dans l'obscurité, tentant de me souvenir de l'endroit où dors mon ex-petite amie. J'avance doucement jusqu'au lit que je pense être le sien… Parce que depuis la dernière fois, elle a peut-être changé. Toutefois, il me semble reconnaître l'odeur de son shampoing quand je me penche pour essayer de distinguer si la silhouette qui est allongée est bien la sienne. Doucement je caresse ses cheveux avant de secouer doucement son épaule. « Hey princesse… »
Codage par Emi Burton


Dernière édition par Nam Si Jin le Mer 21 Sep - 14:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 266
Age : 17 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
occupation : Trainee
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink)
DC : Seon Zoé (YM)
Points : 229

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Ven 26 Aoû - 17:46



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Rentrée de la salle d'entraînement à plus de 23h je m'étais précipitée sous une douche brûlante, embuant toute la petite salle de bain qui nous servait à nous cinq. Les filles dormaient déjà, elles sont rentrées plus tôt mais j'ai souhaité m'entraîner encore plus sur la danse. Notre chorégraphie pour l'évaluation n'est pas encore au point, j'ai du changer quelques petits détails dans la chorégraphie pour l'améliorer un peu. Je passe ma main sur la miroir couvert de buée et regarde mon visage fatigué à travers. Mais toute cette fatigue en vaut le coup, d'ici la fin de l'année, j'aurai débuté. J'enfile mon tee-shirt qui me sert de pyjama, un sous-vêtement propre et je continue de me sécher les cheveux en frottant énergiquement avec la serviette qui était jusqu'ici enroué autour de ma chevelure. Une fois mes différentes crèmes appliquées sur mon visage, je travers le dortoir en petite culotte et tee-shirt, m'étirant et baillant en même temps. J'entre dans la chambre que je partage avec Julia et Yuri, et trouve mon lit dans l'obscurité sans avoir à allumer la lumière. Je glisse sous ma couette - malgré qu'il fasse chaud je ne peux pas dormir sans - et pose ma tête sur l'oreiller. Deux secondes plus tard, je m'endors.

Je ne crois pas rêver, mais quand je me réveille, la nuit m'a paru très courte. Une voix me parle et je sens une main me secouer l'épaule. Quoi ? Il est déjà l'heure de se lever ? Non il est trop tôt, je ne veux pas... Mais étrangement, lorsque j'ouvre difficilement les yeux, la chambre est toujours plongée dans le noir et les filles semblent toujours dormir. Je fronce les yeux pour distinguer la personne qui me réveille, même si je reconnais sa voix entre tous. « Si Jin ? Qu'est-ce que tu fais là ?! ». Ca ne me surprend pas tant que ça et j'attrape la veste de mon ex petit ami pour l'attirer vers moi et lui déposer un bisou sur la joue. Je regarde ensuite mon réveil. Trois heures. Aoutch. Je grimace et retira la couette pour m'assoire sur mon lit. « Viens, je veux pas qu'on réveille les filles. ». Même si Yuri est une magnifique unnie qui m'encourage à faire le mur et à avoir des petits copains, je ne suis pas certaine qu'elle aimerait qu'on la réveil à trois heures du matin. Je me lève finalement et prend Si Jin par la main pour l'entraîner vers la sortie de la chambre. Je sens à son odeur qu'encore une fois, il n'est pas clean, et cela m'arrache un soupire.  
Codage par Emi Burton


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 26 Aoû - 23:01



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Même à l'ouest, j'ai conscience que je ne devrais pas être là et encore moins entrain de réveiller mon ex copine à une heure aussi… Tardive? Matinale? Si encore nous étions toujours en couple, ça aurait pu se comprendre, que je veuille absolument venir embrasser ma chérie au beau milieu de la nuit, mais comme nous sommes à présent seulement de bons amis, ma présence n'est pas vraiment justifier. Si ce n'est que j'ai vraiment envie de la voir. On est pas mal occupé chacun de notre côté, elle avec ses entraînements et moi avec le groupe et mes débuts solo qui approche à grands pas. Bientôt je serais en promotion pour mon premier single et j'aurais encore moins l'occasion de la voir… Dans le fond c'est peut-être ce qui m'a poussé à choisir cette nuit pour m'infiltrer dans son dortoir. C'est fou mais l'obscurité des lieux m'agresse autant que si on avait pointé une lampe torche directement sur moi. Il me faut un moment pour m'habitué au manque de clarté et distinguer les formes plus obscures, quoique pas toute puisque je manque de peu de me vautrer et de réveiller toutes les occupantes de la chambres. Pas que je n'aime pas Yuri et Julia et que je n'ai pas envie de les voir, loin de là, mais c'est surtout pour voir Alayna que je suis là. Faut croire que l'ecstasy et la vodka sont plutôt nocifs pour l'équilibre. Retenant une soudaine envie de rire, j'arrive à rejoindre le lit de l'unique personne qui m'intéresse à ce moment bien précis.

J'hésite un instant sur la manière de procéder, mais pour finir je secoue doucement son épaule après une légère caresse à ses cheveux que j'ai toujours aimés. Il faut quelques secondes, autant dire une éternité pour moi, avant de la sentir remuer. La chambre plongée dans le noir ne m'aide pas réellement, pas plus que le petit cocktail explosif que je me suis offert avant de quitter la boite de nuit et qui me, mais il me semble tout de même la voir papillonner des yeux. Et comme pour me confirmer qu'elle est belle et bien éveillée, sa voix encore pleine de sommeil interrompu me parvient, me faisant sourire comme un enfant devant ses cadeaux au pied du sapin le matin de Noël. Sa question me laisse un peu perplexe, parce que maintenant que Morphée l'a quitté, je ne sais pas quoi lui dire. Je suis certain qu'elle va me prendre pour un con si je lui dis que j'avais juste envie de la voir et qu'elle me manque, même si je suis amoureux depuis toujours de Jisoo. Parce que oui, elle me manque et peut-être que j'ai fais celui qui n'était pas plus touché que ça par notre rupture, mais dans le fond, je me suis beaucoup attaché à elle et ce "nous" me manque parfois. « Aly… » Je n'ai même pas le temps de chercher mes mots que je perçois – à moins que ce ne soit ma petite pilule du bonheur qui me fasse encore imaginer des choses – ses mains sur ma veste. Un simple geste et c'est l'explosion dans ma tête, des images où se mêlent rêve et réalité défilent devant mes yeux, alors que je secoue légèrement la tête pour tenter de démêlé de vrai du faux et me penche un peu plus vers elle. Une nouvelle fois je manque de m'étaler, mais sur son lit cette fois et je ne grade mon équilibre précaire que grâce à mes réflexes. Comme quoi la batterie ça peut être utile. Chose étrange, enfin pas tellement, je suis plutôt coutumier des effets de mes petits excès – les bons comme les mauvais – je me sens fondre comme du chocolat au soleil quand ses lèvres se posent sur ma joue, me laissant à la fois parfaitement bien et clairement frustré d'un contact si chaste. J'ai beau savoir qui elle est et ce qui nous lie, je suis incapable de contrôler mes propres réactions. C'est ce qu'il y a de bien avec cet état second. Autour de moi l'air chaud semble tourbillonner et l'espace d'une fraction de seconde l'obscurité se teinte de couleur chatoyante. J'ai un peu l'impression de suffoquer, même si le sourire ne me quitte pas. Mes doigts glissent sur son épaule, jusqu'à la peau nue de son bras et presque aussitôt j'ai envie de me glisser sous la couette pour m'allonger contre elle.

Quand elle décide qu'il est mieux de sortir pour faire moins de bruit et éviter de réveiller les filles, je laisse échapper un léger rire avant de poser un doigt sur mes lèvres comme un enfant qui se rend compte qu'il faut être silencieux. Sans broncher, la main accrochée à la sienne je la suis pour faire le chemin inverse de celui que j'ai d'emprunter un peu avant... Du moins en partie puisque qu'on s'arrête au salon. Il y fait plus clair et on peut sans peine voir les lumières de la ville dans les fenêtres… « J'avais envie de te voir, tu me manquais. » Prenant les devant d'un pas que je veux assuré, mais ne doit pas l'être autant que je l'imagine, je l'emmène vers le canapé où je me laisse tomber sans la moindre gêne l'attirant avec moi dans ma chute. « Humm, on doit pas rester aussi longtemps sans se voir. » Mes yeux glissent de son visage à ses longues jambes galbées et mon sourire s'accentue. « Si tu t'habilles aussi peu, je pourrais peut-être passer plus souvent. » Un peu provocateur, je laisse mon index courir sur sa cuisse.
Codage par Emi Burton


Dernière édition par Nam Si Jin le Mer 21 Sep - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 266
Age : 17 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
occupation : Trainee
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink)
DC : Seon Zoé (YM)
Points : 229

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Mar 30 Aoû - 21:09



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Je n'ai pas besoin que mes yeux soient complètement ouverts ni complètement accommodés à l'obscurité pour reconnaître la personne qui me réveille. Ce n'est ni l'une des EXY, ni un psychopathe entré par effraction chez nous - ou presque. Il s'agit de Si Jin, mon ex petit-ami. Vous trouverez peut-être bizarre qu'il vienne me réveiller à trois heures du matin et que cela ne me fasse rien ? A part l'attirer vers moi et lui déposer un bisou sur la joue. Si Jin et moi avons rompu d'un commun accord, même si au final, cette histoire nous a sûrement un peu blessé tous les deux. Après ça, nous sommes restés vraiment proches. C'est affreux à dire mais lorsque je ne le vois pas pendant trop longtemps, je ressens comme un manque à son égard. Je me lève finalement et sans prêter attention à ma tenue je lui attrape la main et quitte la chambre. Je ne voudrais pas que mes deux colocataires soient réveillées par le bruit qu'il fait. Si Jin me suit sans broncher jusqu'au salon et m'attire à son tour vers le canapé où il se laisse tomber, m'entraînant avec lui. Je ne réagis pas franchement et mon corps tombe facilement sur le canapé, je suis encore complètement réveillé et à peine assise, ma tête retombe légèrement sur le torse de mon ami et je referme les yeux tout en soupirant. « Toi aussi tu me manque. » dis-je comme si je dormais déjà à moitié. Il est vrai que c'est difficile de se voir, Si Jin et moi ne sommes pas dans la même agence, de plus, nous préparons tous les deux nos débuts et cela nous prend à chacun beaucoup de temps.

« Tu m'as déjà vue moins habillée que ça. » Lâchais-je pour répondre à sa dernière remarque, sans la moindre gêne ni le moindre tabou, les yeux toujours fermés. Je pousse finalement un nouveau soupire, ouvre les yeux et relève la tête de façon à voir le visage de Si Jin. « Tu fais ce que tu veux de tes soirées mais je préfère quand tu viens me voir sobre, là tu pue... ». Néanmoins je repose ma tête là où elle était et entour son torse avec mon bras. Son corps et chaud, et j'ai presque l'impression d'être encore sous ma couette. J'ai juste envie de dormir à nouveau, mais j'avoue que dans les bras de Si Jin, c'est l'une des meilleures positions. Ma tête se soulève légèrement au rythme de sa respiration, me berçant.

Je n'aime pas particulièrement je genre de soirée que Si Jin passe à boire et consommer des trucs pas très net. Seulement je ne lui dit pas grand-chose, car je n'ai pas à lui dire quoi que ce soit. Je suis sa cadette de quatre ans, et juste une amie, pas plus. Enfin si, nous sommes en réalité beaucoup en plus. En tout cas de mon point de vu, je ne le vois pas simplement comme un ami, il y a autre chose entre nous, une relation rare que peu de gens connaissent, un truc spécial. Un truc qui rendrait très certainement jaloux nos partenaires respectifs si nous en avions.
Codage par Emi Burton


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 31 Aoû - 1:08



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Ma soirée à été longue, vraiment très longue et malgré une seconde tournée de pilule du bonheur un peu moins de deux heures avant, je peux déjà sentir les effets se dissiper lentement. Pas totalement puisque je reste plutôt à l'ouest, trouvant le moyen de me marrer alors qu'il faut être silencieux pour éviter de réveiller le dortoir complet. A moins que ce ne soit juste les effets des nombreux verres que je me suis enfilé. Je sais que c'est mauvais pour la santé et que je vais me choper une autre gueule de bois monstrueuse le matin, que je serai forcé de la cacher vu que les sorties nocturnes sont interdites, tout comme l'alcool et les autres substances, mais même si c'est difficile à croire, ça stimule ma créativité. Le speed m'a aidé plus d'une fois à écrire ou à composer des chansons pour les évaluations mensuelles, que ce soit seul ou avec les Riot. Toutefois, même si je suis toujours plongé dans mon monde étrange, je suis plus réceptif à ce qui se passe autour de moi, comme à la chaleur qui émane de la main d'Aly alors qu'elle m'entraîne vers le salon à moitié réveillée ou au confort du canapé sur lequel je me laisse tomber en tirant mon ex petite amie avec moi. Mais aussi de son corps qui glisse contre le mien, alors que sa tête prend place sur mon torse. Instinctivement je l'entoure de mes bras, comme je l'ai fait des dizaines de fois dans un passé pas si lointain que ça. Je dois avouer que c'est agréable de retrouver cette sensation. Pas qu'on ne se soit jamais fait de câlin depuis notre rupture, je suis quelqu'un d'assez tactile avec les gens que j'aime et Aly c'est une fille spéciale pour moi. Jisoo est celle que j'aime depuis toujours, ça n'est un secret pour personne, mais ma petit Exy c'est… Je pense qu'il n'y a pas de mot pour ça. C'est plus ma copine depuis un moment, mais en même temps, elle est plus qu'une simple amie. Ca peut paraître assez ambiguë dit comme ça pour ceux qui nous entourent et qui ont un point de vue extérieur. Je dirais juste que j'ai encore une infinité de tendresse pour elle et qu'elle me manque vraiment quand on n'a pas l'occasion de se voir assez souvent à mon goût, comme c'est le cas pour le moment. Sa voix pleine de sommeil perce la petite bulle d'illusion qui m'entoure encore et je me sens fondre comme un chamallow au bout d'un bâton. C'est toutefois mon ego masculin qui prend la relève. « J'espère bien que je t'ai manqué bébé. Si t'avais dis le contraire j'aurais été vexé. » Doucement mes doigts glissent sur son dos, dessinant des formes abstraites sans signification.

L'espace d'un instant je divague, les yeux fixé sur le mur d'en face ou danse quelques points lumineux provenant de l'extérieur, reflets quelconques. Mes iris se posent toutefois sur les jambes nues d'Aly alors que je prends conscience de sa tenue. Une fois encore je me conduis en crétin, me laissant guider par les sensations étranges que l'ecstasy encore présentent dans mon sang me font ressentir. Mon index droit quitte son dos pour venir courir sur sa peau de porcelaine, mais sa voix me tire rapidement loin de ma nouvelle occupation et je fouille dans ma mémoire. « Hum, pas faux… Mais c'est toujours plaisant de te voir en petite tenue. Puis t'as de jolies jambes et la peau toute douce…  » Comme pour tester mes dires, je trace des cercles sur sa peau, du bout des doigts, totalement ailleurs. « Comment vous faites pour avoir la peau aussi douce? Vous êtes magiciennes? Genre, vous avez une recette… un truc de grand-mère? » Oula, j'ai moi-même conscience d'être loin à ce moment. Faut vraiment être barge pour demander à une nana si elle a un secret pour avoir la peau douce. J'ai cependant un peu de mal à garder mon attention focalisé sur le sujet quand je la sens bouger et lever la tête. Mon regard accroche presque aussitôt le sien et je fronce légèrement les sourcils, mais pas longtemps parce qu'une moue outrée et faussement blessée prend rapidement place sur mon visage. Ma main quitte directement sa cuisse pour se poser sur mon cœur. « Oh, touché. J'avais envie de te voir, moi… Je ne savais pas que je devais prendre une douche avant. La prochaine fois, j'y penserai. » Je la laisse se réinstaller confortable et un sourire tendre étire doucement mes lèvre en sentant son bras autour de moi. Ma main abandonne mon cœur pour retourner se poser dans le creux de ses reins, alors que je pose le bas de ma joue contre le sommet de sa tête. « T'as une salle de bain, tu devrais peut-être me donner un bain. » Ouais, un bain à passé trois heures du matin. Logique.
Codage par Emi Burton


Dernière édition par Nam Si Jin le Mer 21 Sep - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 266
Age : 17 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
occupation : Trainee
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink)
DC : Seon Zoé (YM)
Points : 229

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Ven 2 Sep - 15:45



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Si Jin est le seul petit-ami que j'ai eu auquel j'ai été réellement attachée, je crois même pouvoir dire que je commençais à avoir des sentiments amoureux pour lui au moment où nous nous sommes séparés. Bien sûr, ayant seulement dix-sept ans, je n'ai pas non plus eu une centaine de petits amis, mais il y a eu ce gars qui était trainee dans la même agence que moi, plus d'un an avant ma relation avec Si Jin, il a quitté l'agence et notre relation s'est arrêté en même temps, nous ne nous sommes jamais revus. Mais je n'avais que quatorze ans. Lorsque je suis sortie avec Si Jin l'année dernière, je n'avais que seize ans, et lui déjà vingt, seulement notre différence d'âge n'a jamais semblé lui poser le moindre problème.

Je rigole doucement à sa remarque, sans pour autant ouvrir les yeux « Les femmes sont parfaites que veux-tu, on a aucun secret, c'est comme ça... »Je me blottis confortablement contre mon ami malgré les odeurs d'alcool et de joins que je ne peux pas qualifier d'agréable - et je ne manque d'ailleurs pas le lui faire remarque - mais je reste néanmoins dans cette position. Son torse me réchauffe et je me sens comme dans mon lit ainsi, c'est agréable. Je ferme les yeux en sentant les mains de Si Jin parcourir certains endroits de mon corps - qu'il connait déjà tous par coeur. « Te donner un bain ? Et puis quoi encore ? Te faire manger pendant que tu y es ? ». Je prends un air faussement outré et secoue la tête. « Tu m'as déjà réveillée une fois, laisse-moi au moins me reposer confortablement sur toi. ». Je lui souris de toutes mes dents et déplace un peu ma tête de façon à voir les lumières de la ville à travers la baie vitrée. Les petits points lumineux me brouillent légèrement la vue mais je ne détourne pas pour autant le regard, j'aime admirer cette vue, surtout la nuit. Finalement, j'attrape l'une des mains de Si Jin et pose ma paume contre la sienne. Ma main est deux fois plus petite que la sienne, et mes doigts son beaucoup plus fins. J'entre croise nos doigts et avec mon autre main je viens doucement caresser et m'amuser avec les lignes que dessinent ses veines sur le dos de sa main. « Tu as quoi au programme demain ? Tu vas être beaucoup occupé ? »
Codage par Emi Burton


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 5 Sep - 17:25



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ « Les femmes sont parfaites? » Ça fait un peu prétentieux non? Après c'est vrai que certaines le sont vraiment, ou plus que d'autre du moins. Mais si c'est pour ça qu'elles ont la peau si douce, pourquoi moi j'ai pas la peau douce aussi? Bon je ne suis pas une femme, mais je suis aussi parfait qu'elles. Je suis leader d'un groupe pop-rock, je suis lead vocal, je me débrouille plutôt bien en danse, je suis batteur – les musicos font toujours craquer les filles – et j'ai une gueule d'ange pour couronner le tout… Je mériterais bien d'avoir la peau douce moi aussi, non? « En fait, vous avez un secret, mais vous voulez juste pas le dire. » Mes doigts courent toujours sur son épiderme, traçant ici et là des figures imaginaires dont j'ignore tout alors qu'elle se blottit plus confortablement contre moi. Sans la moindre arrière pensé, j'aime sentir son corps épouser le mien. C'est agréable et la sentir si proche me donne irrémédiablement envie d'être tendre avec elle, même si je fais mine d'être outré par sa réflexion. C'est sur qu'après ma soirée je dois plus sentir la rose, mais de là a dire que je pue… Mon orgueil a ses limites quand même. Puis si ça dérange, y a une salle de bain, libre à elle de me donner un bain, mais moi je suis très bien sur le canapé. Et elle aussi apparemment. Sa réaction me fait rire. « Oui, un bain et un petit déjeuner… Comme ça je serai prêt pour bosser dès que je rentrerai. Ah et si t'as de l'aspirine c'est génial, parce que la gueule de bois c'est limite pour répéter. Heureusement, j'ai pensé aux lunettes de soleil. » C'est vrai que se ramener aux répétitions avec une gueule de bois monstrueuse ça va pas être la joie. Et dire que c'est moi le leader des Riot, mamamia. « Fais pas cette tête… Je suis sur que t'aime bien que je te réveille en pleine nuit. Je pourrais même rendre ça encore plus agréable. » Je réponds à son sourire et la laisse se réinstaller sans bouger, profitant de la douce chaleur de son corps contre le mien, de sa poitrine qui se colle a mon torse au rythme calme de sa respiration. Chastement mes lèvres se posent avec tendresse dans ses cheveux et autour de sa taille mes bras se resserrent. J'ai beau être à moitié à l'ouest, je profite de ce moment de calme avant la prochaine longue journée qui nous attend. Je me rassasie de son odeur et de sa présence, parce que je n'ai pas la moindre idée de quand on se reverra. Avec mes débuts solo, je vais être un peu pris. Entre les shows, les émissions, les interviews, les fans-meetings, je vais être un peu débordé et on aura surement que l'occasion de se téléphoner. Sa main qui attrape la mienne chasse au loin mes sombres pensés et je la regarde emmêler nos doigts comme on le faisait quand on était encore ensemble. Mes yeux quittent nos mains jointent pour glisser jusqu'à son visage que je ne vois pas entièrement, mais que je connais par cœur. Parfois l'époque où l'on sortait ensemble me manque, même si on est resté très proche, plus encore lorsqu'elle a des petits gestes comme celui la. Dans ces moments là je me rends compte que je l'aime toujours, différemment d'avant et pas comme j'aime Jisoo, mais d'un amour sincère quand même. Même si je suis amoureux de Jisoo depuis longtemps, j'ai toujours cru en notre histoire et notre rupture m'a fait plus de mal que je ne l'avais imaginé. Je ne sais pas si c'est l'alcool ou la drogue qui fait ça, mais mes doigts qui redessinent le chemin de mes veines électrisent ma peau, y laissant comme une marque de brûlure et je ne capte qu'à moitié ce qu'elle me demande, perdu dans la sensation étrange. « Hum? Demain? » Qu'est-ce que je fais demain encore? « Hum… Je pense que… Il me semble que je dois répéter avec les mecs en fin de matinée. Et l'aprèm… » Difficile de se souvenir de tout avec la quantité de substances absorbées et la divine créature qui joue de ses doigts sur mon épiderme. « Euh… Je crois que je suis en studio. Et toi? »
Codage par Emi Burton


Dernière édition par Nam Si Jin le Mer 21 Sep - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 266
Age : 17 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
occupation : Trainee
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink)
DC : Seon Zoé (YM)
Points : 229

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Sam 10 Sep - 23:00



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Si Jin me parle de peau douce, de secret et de d'autres choses qui ne captent pas très bien dans ma tête. Contrairement à lui et à son état dû à l'alcool et certainement aux différentes substances illicites qu'il a dû prendre dans la soirée, moi, c'est seulement dû au manque de sommeil. Après tout on est en plein milieu de la nuit, je me suis couchée tard et par conséquent je suis loin d'avoir assez dormi. Et pourtant, ce n'est pas pour autant que je vais demander à Si Jin de partir. Ca fait longtemps que je ne l'ai pas vu, et je profite de chaque instant avec lui, je ne sais pas encore quand est-ce qu'on se reverra. Je lui donne un léger coup de coude lorsqu'il me demande de lui donner un bain et de lui préparer un petit déjeuner. « Il n'y a pas écrit bonniche sur mon front hein. Par contre de l'aspirine j'en ai peut-être. ». Quoi que je ne suis pas certaine que le mélange drogue aspirine soit une bonne chose...

Je baille et je crois que, l'espace d'un instant, je somnole et n'entend plus ce qu'il se passe autour de moi. Je sens juste les caresses douces et agréables de Si Jin. Mon corps frissonne légèrement sous ses mains, j'aime cette sensation. Elle me rappelle de bons souvenirs, l'époque où Si Jin et moi étions ensembles. J'étais totalement amoureuse de lui en vérité, des sentiments très forts qui faisaient voleter pleins de petits papillons dans le bas de mon ventre dès que je pouvais passer un peu de temps avec lui. Il faut dire que ma relation avec lui est assez particulière, il reste le premier garçon avec qui j'ai couché, et ce genres de choses ne s'oublient pas. Il est bien plus qu'un ami pour moi, et même si je n'en suis plus au point on mon coeur bat à cent à l'heure dès que je l'aperçois, j'ai toujours des sentiments particuliers à son égard. Le genre de sentiment qui fait que je ne peux m'empêcher d'être jalouse dès que je vois un peu trop proche d'une autre fille. Jisoo par exemple, cette fille dont il a toujours été éperdument amoureux, cette fille qui le calcule à peine. Je sais que c'est totalement puérile comme comportement, mais je ne peux m'en empêcher.

Quoi qu'il en soit, ce soir c'est moi qui profite de ses bras et de sa douce chaleur si réconfortante. Je me réveille doucement et lui demande ce qu'il a de prévu demain. Je ne peux m'empêcher de rigoler quand je constate, qu'encore une fois, il est totalement à côté de la plaque. « Moi répet et enregistrement en studio toute la journée. ». Je souris en pensant à ma journée du lendemain. Je suis fatiguée, et c'est épuisant d'être trainee, mais c'est vraiment ce que j'aime. Et si on me demande de passer dix heures dans la journée en salle de danse, et les dix heures à suivre en studio, je le ferai sans soucis c'est mes débuts son au bout du chemin. « Quel leader tu fais n'empêche... Je te jure... »
Codage par Emi Burton


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 18 Sep - 1:21



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Sa réaction me tire un pouffement de rire en même temps que j'étouffe un "ouch" sous le coup de coude qu'elle m'offre. La faire réagir au quart de tour est vraiment un jeu d'enfant dont je ne me lasse pas. Elle sait pourtant que je joue avec ses pieds, mais à chaque fois elle tombe dans le panneau. Enfin, je joue, avec tout sauf avec l'histoire de l'aspirine. Je pense sincèrement que j'en aurai besoin quand il sera l'heure de rentrer à la flow… Histoire de limiter rapidement la gueule de bois et surtout le mal de crâne qui ne manquera pas de pointer le bout de son nez. Si j'apprécie chacun de mes excès sur le moment présent, j'aime un peu moins leur effet quand ma petite bulle de bonheur retombe comme un soufflé au fromage. « Une aspirine, un doliprane,… Peu importe, tant que ça calme la douleur, je prends. » Me ramener aux répétitions avec un mal de crâne, même s'il est mérité, c'est moyen, surtout si je dois jouer. J'imagine très bien la résonance de la grosse caisse dans ma boite crânienne. La batterie n'est pas spécialement très compatible avec la gueule de bois.

Je sens le corps d'Aly se détendre contre le mien avant même de la voir bailler à la limite de s'en décrocher la mâchoire. C'est sur que venir la dérange en pleine nuit n'était pas forcément la meilleure idée que j'aie eue, surtout quand on prend en compte qu'elle se dépense à 200% pour les débuts de son groupe. Elle a toujours été comme ça, même quand nous étions ensemble. Contrairement à moi qui ne loupe jamais l'occasion de faire la fête et de m'éloigner de mon quotidien de trainee, Alayna bosse dur pour percer avec les filles, pour se faire un nom parmi les nombreux girls bands présent sur le marcher du divertissement. Elle est capable de faire des journées de 20h si c'est nécessaire, sans prendre en compte la fatigue. Doucement des doigts dessinent des formes abstraites sur sa peau, avec une tendresse que je ne réserve qu'à elle. Même si je suis amoureux de Jisoo, Aly est l'une des personnes les plus importantes dans ma vie et j'aime cette relation claire pour nous mais si ambiguë pour les autres. Elle est l'une des rares personnes avec qui je peux juste être moi, sans chichi et fioritures, avec qui je peux me permettre d'être tendre sans qu'elle ne prenne ça pour plus que ce que ce n'est réellement ou avec qui je peux me montrer faible sans craindre que sa arrive aux oreilles de tous. Si Jisoo est mon premier amour, Aly est mon premier chagrin. Je ne l'ai jamais dit, j'ai toujours fait comme si tout allait bien, comme si notre décision n'avait pas vraiment de gros impacte sur moi, mais je l'ai aimé sincèrement et notre rupture à été un déchirement… Mes carnets de paroles le savent parfaitement, leurs pages son teintées de mes larmes, gravé des mots que je n'ai pas eu le temps de lui dire, des projets qu'on ne partagera jamais, des désirs inavoués. Quoi qu'il arrive dans nos vies, elle aura toujours cette place spéciale, importante, vitale… Elle est d'ailleurs la première personne que je souhaite voir quand je vais mal, parce qu'elle seule à les mots, les gestes, l'attitude pour me permettre de me relevé, contrairement à Jisoo qui a le pouvoir de me détruire d'un seul mot, d'un regard. Je veux qu'on continue à partager ça, même si j'ai conscience qu'un jour, il me faudra prendre un peu de distance, parce qu'une fille comme elle, finira forcément par capturer le cœur d'un autre. Et je ne suis pas certain que ma présence, telle qu'elle l'est aujourd'hui sera bien perçue, surtout contenu de notre passé commun.

Lentement, dans le silence du salon, sa voix s'élève à nouveau pour me demander ce que je fais le lendemain, quand je serais forcé de rentrer et me souvenir de mon emploi du temps est un vrai casse-tête. Je fini toutefois par lui donner une réponse, pas franchement certain de moi, avant de lui demander ce qu'elle a de prévu. Sa réponse ne m'étonne qu'à moitié. « Ça t'arrive de te reposer de temps en temps? T'es une vraie machine de guerre. Toujours à bosser. Vu le mal que tu te donnes, je suis persuadé que vous débuterez bientôt. » C'est vrai qu'elle n'arrête pas une seconde. Je ne sais pas comment elle fait. « Tu vas finir sur les genoux, Aly. »  Sa remarque me tire un sourire. « Si tu savais… Je me fais souvent la même réflexion. Mais que veux tu, je suis un beau gosse. Ce n'est pas ma faute si j'arrive à tout gérer. » Amusé, je resserre un peu mon étreinte autour d'elle, glissant mon nez et mon sourire dans ses longues mèches, étouffant au passage un bâillement, parce qu'au final, moi aussi je commence à être fatigué. La journée à été longue et la soirée s'est éternisée plus que je ne l'avais prévu à la base. Sans compter que le canapé, associé au poids de son corps chaud contre le mien, ne m'aide pas franchement.
Codage par Emi Burton


Dernière édition par Nam Si Jin le Mer 21 Sep - 14:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 266
Age : 17 ans
groupe : EXY
rôle dans le groupe : main dance, sub-vocal & chorégraphe
nom de scène : Aly
occupation : Trainee
avatar : Lalisa Monoban (Lisa - black pink)
DC : Seon Zoé (YM)
Points : 229

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1421-moon-alayna-live-to-sing http://www.lights-camera-action.org/t1447-moon-alayna http://www.lights-camera-action.org/t1455-moon-alayna#28494 http://www.lights-camera-action.org/t1559-moon-alayna#31931 http://www.lights-camera-action.org/t1560-moon-alayna-aly_kg http://www.lights-camera-action.org/t1566-exy-knockout-global
Message
Lun 19 Sep - 21:52



Fais moi une place...
Alayna & Sijin
TENUE ■ Un jour, il faudra bien ce que petit "jeu" cesse. C'est vrai, j'imagine mal Si Jin en couple venir me voir en plein milieu de la nuit, au dortoir, pour qu'on se blottisse l'un contre l'autre dans le canapé. Si moi j'étais en couple, ça serait la même chose... Quoi qu'il en soit, nous n'avons rien à justifier à personne pour le moment, et tant mieux. La gamine de dix-sept ans que je suis à encore énormément besoin de câlins et d'affection de la part de son ancien petit ami de qui, disons-le, elle a encore des sentiments. Je sens ses doigts parcourir tout mon corps et dessiner des formes abstraites que je m'amuser à imaginer. Il dessine probablement toutes ces courbes au hasard mais essayer de deviner ce qu'il essaie de faire m'aide à rester éveiller. Ou peut-être que ça me berce encore plus... En tout cas, je ne lutte plus contre les lois de la pesanteur, et je laisse mes paupières se fermer. Privée de la vue, je n'ai plus que mes autres sens pour communiquer avec Si Jin, mais tout cela parait très simple lorsque mon corps et le sien sont ainsi collés l'un à l'autre.

Le comportement de Si Jin me fait doucement rire. Parfois, on a l'impression qu'il n'en a rien à faire de son groupe et de sa carrière. Il est le leader et pourtant, ses soirées de débauches sont en totales désaccord avec le rôle qu'il devrait jouer. Pourtant, je pense que je le comprends mieux que personne. C'est peut-être sa façon à lui de se détendre, d'évacuer toutes les responsabilités qu'il a, même si il y a sûrement de meilleures façons pour faire ça. Ce n'est pas à moi de lui faire la morale, on est chacun comme on est, et chacun doit assumer sa façon de se comporter. Jusqu'ici, Si Jin a toujours assumé, même si ça doit être drôle de le voir jouer de la batterie et lutter comme un fou contre son mal de crâne le lendemain matin. « J'aimerai bien être une petite souris pour voir ta tête demain. ». Je me marre mais la mienne ne sera certainement pas mieux si je passe une nuit blanche... D'ailleurs, mon ex petit-ami en revient à mon travail acharné. « Bien sûr qu'on va bientôt débuter ! Tu crois que je me tuerai à la tâche comme ça sinon ? ». Oui je le ferai, vu que ça fait quatre ans, quatre ans que je suis à la KG et que je bosse tous les jours - ou presque - aussi dur. La période où je suis revenue après ma mononucléose a sans doute été la plus intensive de toutes, mais aujourd'hui, je ne suis pas loin de reproduire le même nombre d'heures d'entraînement à la salle. Et cette fois-ci ce n'est pas pour me remettre à niveau et oublier mon chagrin d'amour, mais bel et bien pour être la meilleure quand viendra le jour de mes débuts. « EXY, rentre toi bien ce nom dans le crâne. » je fais une pause avant de sourire en m'imaginant un trophée dans les mains « Tu entendras parler de nous partout, et le jour où je me marierai avec un formidable acteur riche et magnifique, tu regretteras ! ». Bien sûr je rigole, même si au fond, une petite pointe de vérité se cache dans mes paroles.
Codage par Emi Burton


TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽

Revenir en haut Aller en bas

Fais moi une place... | Ft. Alayna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je fais de la place
» Je fais de la place pour rattaquer mes R6 !!!
» je fais de la place Dodge B300
» passage de 2 a 4 place ou +
» reportage : montage freins 7.5" à la place des tambours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-