AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

It's really you ━ rhea & jungwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Messages : 705
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 20

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Mar 6 Sep - 18:53

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle + outfit || Un faible « Tchh. » traversa ses lèvres face à la réflexion de cette dernière, si judicieusement ponctuée par un clin d’œil qui se voulait complice. Qu'elle le charrie ou non n'avait pas la moindre importance. Il ne s'estimait pas non plus si sévère que ça. Mais il le fallait, par moment. Il le fallait au risque de se retrouver avec un animal complètement ingérable. Et c'était dans les premiers mois de sa vie que l'éducation d'un chien se faisait. Non pas après son premier anniversaire. Jackson ne démontra aucun réel signe de révulsion. Pour le moment, il se contenta de revenir à son panier où y avait été laissé quelques jouets en plastique. Celui en forme d'os ne tarda pas non plus à se retrouver coincé à l'intérieur de sa gueule. Le canidé le mâchouillait d'ailleurs avec un certain degré d'amusement. Preuve qu'il en fallait peu pour être heureux, même pour les animaux ! Ainsi eurent-ils franchis le seuil du séjour que Jung Wan s'expliqua aussitôt sur la chose la plus insolite qui s'était retrouvé chez lui. Le dit pilier qui faisait très sincèrement penser à une barre de pole dance. Impossible de le louper à moins d'être miro ! Quand bien même, le coréen était un peu habitué aux réflexions de toutes sortes à ce sujet ! Il était rodé par ses amis à force… Et il s'imaginait bien que la belle Rhea allait lui réserver un avis des plus intéressants à entendre. En tout cas, lorsqu'elle prit la parole, l'ex-darkness fut secoué par un adorable rire tout droit sorti du fond de son cœur ! « Si tu savais… mon fantasme n'a en réalité strictement rien à voir ! » Jusqu'à présent du moins, le pole-dance n'avait jamais attisé sa curiosité. Peut-être n'étaient-ils pas tombés sur les bonnes femmes ou peut-être ne fréquentait-il pas assez les boîtes de nuits. Les deux, probablement. Il s'était plutôt bien rattrapé durant ces deux années loin des projecteurs, mais toujours avec une certaine modération. Les soirées de ce genre allaient bien le temps de quelques week-end. Lui, ce qu'il préférait surtout, c'était voyager et rencontrer toutes sortes de civilisation. L'an passé, en Australie, il avait apprécié cette culture et cette mentalité à des années lumières de celle instaurée en Corée. Il avait su découvrir de nouveaux paysages, des gens fabuleux, s'essayer à des sports extrêmes et même qu'il était tombé sur Rhea. Deux sud-coréens perdus dans la merveilleuse ville qu'était Sydney… Cela avait presque sonné cliché, et pourtant, en croisant pour la première fois son regard cela avait fait tilt. Et converser avec au moins une personne dans sa langue natale avait créer quelque chose de rassurant et de précieux. Il s'était passé un truc entre eux, cette fois-là. Sûrement se passait-il encore quelque chose en ce moment-même. Sincèrement, il n'avait eu aucune mauvaise intention en l'invitant chez lui. Jung Wan n'était pas du genre à préméditer les choses qu'il faisait. Ou alors, il ne s'en sortirait jamais puisqu'il était constamment à prévoir des choses à la dernière minute ! Un hyperactif, sans doute. Il était le genre de gars incapable de tenir en place au risque de s'ennuyer. Pour autant, le matin au réveil, il se révélait être l'homme le plus paresseux au monde ! « Tu crois ça ? Pourtant je t'assure que jamais personne ne l'a encore inauguré. » Il avait terminé ses grands aveux avec un énorme sourire. C'était vrai. Aucune de ses conquêtes ne s'y étaient déjà prêtées. En même temps, il n'en avait jamais ramené des masses dans son appartement… La plupart des femmes qui traversaient le seuil de sa porte n'étaient rien de plus que des amies. Et Jung Wan n'était pas réellement du genre à cultiver l’ambiguïté. Il n'était pas assez patient pour ça. Ou alors il était trop sûr de lui lorsqu'il savait pertinemment qu'il ne se passerait rien de plus. Avec Rhea, il avait toujours su à quoi s'en tenir… jusqu'à aujourd'hui.

Forcément, la présence de cette dernière ne le laissa aucunement indifférent. Il avait presque fallu s’asseoir à ses côtés pour que les vilains démons resurgissent. Pour le moment, il ne réalisait pas réellement ce qui était en train de se passer. Les probabilités pour se rencontrer avaient été déjà assez incroyables. Que pouvait-il penser de ces retrouvailles qui les confortaient désormais à collaborer de manière professionnelle l'un pour l'autre ? Cela avait un côté fou. Mais un côté magique, aussi. Il était assez curieux d'en découvrir davantage sur elle. Tout ce qui avait bien pu lui manquer… Et autant dire qu'il ne la connaissait absolument pas dans les faits. Sa vie, son parcours, sa famille… Toutes ces choses qu'il s'était refusé à creuser par le passé. En autre, pour ne pas avoir à s'expliquer non plus. Cette soirée marquerait sans aucune doute un nouveau départ. Dès lors qu'il eut porté la première gorgée de sa bière à ses lèvres, la jeune femme lui révéla sans grande surprise être venue en taxi. Il s'amusa alors de sa dernière réflexion, un sourire amusé sur le coin de ses lèvres. « Un mauvais sens de l'orientation, hein ? Mais c'est pas toutes les femmes qui sont comme ça ? » Petite taquinerie au passage, même s'il n'en pensait pas moins ! C'était plutôt bien connu après tout… Les femmes ne savent pas conduire et n'ont aucun sens d'orientation… Il fut au moins soulagé de ne s'être pas trompé quant au choix porté sur les sushis. Ses souvenirs ne lui faisaient pas encore faux-bonds. « Tu veux grignoter quelque chose d'ailleurs ? J'ai encore rien sorti mais… tout est dans la table-basse. » Cette dernière en bois massif contenait un compartiment où y était stocké une grande quantité de gâteaux apéritifs, ainsi que des boissons alcoolisés et des verres prévus à cet effet. Tout avait été parfaitement étudié. Ils pouvaient de ce fait se servir sans avoir à se relever. Preuve que Jung Wan restait un bon vivant, et qu'il préférait largement inviter ses proches chez lui plutôt qu’organiser des soirées à l'extérieur. Il se releva cependant pour rapidement faire un tour jusqu'à la cuisine et y ramener deux petits bols qu'il plaça au-dessus de la table. C'était tout de même plus pratique pour y remplir quelques cochonneries salées. En tout cas, il lui jeta un œil interrogateur lorsqu'il se saisit au hasard d'un paquet de cacahuète au wasabi. Qu'il le sache ou non, si c'était une bonne chose de l'ouvrir. Enfin, cette dernière parut l'initier à un jeu improvisé lorsqu'il capta les mots « action ou vérité ». Un grand classique qui ne tarda guère à l'enthousiasmer. Il ne l'avait effectivement pas invité uniquement pour vider ses réserves ! Apprendre à la connaître était le mot juste. En tout cas, sa seconde tentative pour justifier ce soudain jeu instauré se révéla plutôt exacte. Bon prétexte ou non, Jung Wan répondit à son regard provocateur par un vil sourire en coin. Il porta une nouvelle fois la bouteille à ses lèvres avant de saisir l'ampleur de la situation. Si elle voulait jouer, elle n'avait surtout pas intérêt à reculer. « Si je comprends bien, je dois commencer ? » Non, il était pas trop de cet avis. Et tant pis si l'idée venait initialement d'elle, mais… Il répliqua suffisamment vite pour l'empêcher de commencer, son pouce s'écrasant contre ses lèvres à l'instant même où elle s'apprêta à parler. Son visage se rapprocha furtivement du sien pour une tension à son maximale. Joueur et un brin sadique en prime. Il esquissa un nouveau sourire pour expliquer sa soudaine attitude d'une voix suave et assurée. « Honneur aux femmes. Action ou vérité ? » Ceci étant dit, il retira son pouce pour venir replacer une mèche derrière l'oreille de la belle d'un geste attentionné. Il n'en restait pas moins ce Prince Charmant à ses yeux, pas vrai ?


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 285
Age : vingt-trois ans.
groupe : solo.
avatar : sexy hyoseong.
DC : hwang hyeji.
Points : 70

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1775-feng-rhea-some-people-are-simply-better-than-others#37540 http://www.lights-camera-action.org/t1783-feng-rhea-everyone-needs-to-play-games#37854 http://www.lights-camera-action.org/t1782-feng-rhea#37850 http://www.lights-camera-action.org/t1780-feng-rhea#37815 http://www.lights-camera-action.org/t1781-feng-rhea-itsmerhea#37816 http://www.lights-camera-action.org/t2054-feng-rhea#41610
Message
Mer 7 Sep - 19:00

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle and makeup ; outfit (à gauche donc.♥) + c'était difficile de manquer ce détail dressé fièrement au milieu de l'appartement. une barre métallique. le genre de matériel auquel on aurait bien du mal à s'attendre mais qui se suffisait à attirer l'attention quant bien même son utilisation était différente de celle que l'on aurait tendance à lui attribuer. du moins c'était ce que Jung Wan avait affirmé. la suite fut intéressante. sous entendait-il qu'il n'avait invité aucune de ses conquêtes à partager une nuit avec lui dans son appartement? ou était-elle en train de s'imaginer tout un tas de scénarios? un petit sourire essaya de se dessiner sur ses lèvres. ce n'était pas tant qu'elle avait l'impression d'être une "première" parce que cela voudrait dire qu'elle avait des intentions cachées ce qui était loin d'être le cas. c'était différent de ce qui s'était passé en Australie. bien différent. rien qu'à voir la façon dont ils se parlaient ou cette distance entre leurs corps. non. si elle souriait c'était parce que, encore une fois, il se montrait gentleman. respectueux. et classe que ça soit dans ses propos ou sa façon d'agir. elle n'aimait pas être considérée comme un objet, comme toute femme d'ailleurs, et elle aimait encore moins se retrouver dans un endroit ou les murs étaient imprégnés de luxure. cela ne faisait que lui donner l'impression d'être un trophée, une nouvelle addition sur un tableau de chasse. pour en avoir été une triste victime, elle ne voulait pas retrouver cette impression. Jung Wan était clairement différent. ça ne l'étonnerait guère d'apprendre qu'il y ait file d'attente derrière lui remplie de femmes attendant sagement leur tour. et ça serait encore moins surprenant si au moins l'une d'elle ait développé des sentiments à son sujet. il était charmant autant visuellement que psychologiquement parlant. il avait une grâce que beaucoup manquée et une délicatesse dans sa façon d'agir qui ne pouvait que te faire tressaillir. sa première remarque revint dans son esprit, piquant sa curiosité par la même occasion et bien avant qu'elle n'eut le temps de lui poser la question, il prit la peine de s'étaler dans les explications. donc il n'avait aucun fantasme caché associé à cet art corporel? elle ne pu s'empêcher de le regarder du coin de l’œil, espérant secrètement qu'il continue dans sa lancée mais il s'arrêta là, laissant une deuxième question en suspens. devait-elle relever ou se taire? dommage se taire était peut-être le mieux. non pas que sa curiosité s'était envolée aussi vite qu'elle ne fut réveillée mais c'était un autre sujet et même si la conversation s'y prêtait, celle-ci ne fut provoquée par Rhea que par pur amusement. elle enterra alors l'idée quelque part dans son crâne, la tenant quand même à disposition, au cas où l'occasion s'y prête à un moment ou à un autre. quoiqu'il en soit, ce qui allait suivre ne pourrait que lui être bénéfique. elle qui voulait creuser davantage le sujet Jung Wan tant qu'il la laisserait bien sûr, parce qu'elle comprenait que certaines conversations étaient mal venues, par simple malaise ou juste parce qu'il n'avait pas envie d'en parler. elle prendrait ce qu'il avait à lui offrir et elle comptait bien faire de même. suffisait-il qu'il demande même si ce n'était pas son fort de parler d'elle considérant sa vie comme inintéressante que ça soit son enfance ou sa vie familiale. atypique peut-être, mais plate. s'il s'attendait à quelque chose en particulier à son sujet il risquerait fortement d'être déçu. j'aurai bien apprécié poser mes mains dessus si c'était ce qui t'intéresse, mais il faut croire que ces magnifiques courbes resteront sagement posées sur le canapé ironie, comme tu es douce. si elle le pensait? à moitié. elle n'avait aucune pudeur ou quoi que ce soit de ce genre et il le savait. pour ce qu'ils avaient vécu en Australie, il ne pouvait que savoir de quoi miss Feng était capable. mais elle ne se serait pas permise de se lancer sauvagement contre la barre aussi facilement, pas dans ce genre de condition. pas aussi brutalement et encore moins avec cette ambiance disposée à renouer contact. aussi, elle marqua sa phrase d'un rire alors qu'elle s'assit confortablement sur le canapé.

sa main s'écrasa aussitôt sur son bras quand il osa la taquiner sur son pathétique sens de l'orientation. c'était vrai. elle était nulle, et elle ne pouvait rien dire la dessus. c'était assez handicapant d'ailleurs. ne pas savoir s'orienter était une chose mais la panique qui arrive de nul part dès l'instant où elle se perd en était une autre, ce pourquoi elle abandonna vite l'idée de conduire sauf s'il s'agissait de se rendre à son agence, au supermarché du coin ou rendre visite à sa mère au travail. ailleurs? il était hors de question à moins d'avoir fait dix fois le tour des lieux à pied. arrête c'est pas drôle! pourtant elle ne pu s'empêcher d'accompagner son sourire taquin avec un rire discret. au moins elle avait pris l'initiative d'appeler un taxi, auquel cas elle serait sans doute encore en train de tourner en rond, complètement paniquée à l'idée d'arriver en retard et... de n'avoir aucune idée où elle se trouve. Rhea pencha légèrement la tête, son regard suivant chaque geste de Jung Wan à partir du moment où il lui proposa quelque chose à grignoter. elle n'avait pas vraiment besoin de répondre à la question, du moins elle n'en sentait pas l'utilité puisqu'il avait déjà pris cette initiative. à peine eut-il attrapé un paquet, la regardant d'un air interrogateur, qu'elle secoua la tête de gauche à droite. la nourriture épicée ne la dérangeait pas plus que cela, bien au contraire, mais le goût du wasabi était particulier. elle glissa du canapé pour s'accroupir à ses côtés, son regard ayant attrapé quelque chose d'intéressant qu'elle n'hésita pas à désigner du doigt avant de le sortir d'elle même pour, ensuite, lui montrer le dit paquet un sourire cascadant sur ses lèvres; des cacahuètes épicés. aussitôt, elle le lui tendit pour le laisser gérer la suite avant de retourner sur le canapé, récupérant par la suite sa bière qu'elle avait au préalable posé sur la table basse et en dégusta de nouveau sa saveur. l'idée d'un jeu trouva naturellement sa place dans la conversation. à dire vrai, elle l'avait proposé sans vraiment y réfléchir mais l'explication se trouva être crédible, voire logique. et puis, avouons-le, il y avait quelque chose d'intriguant, même sensuel concernant ce jeu. ou bien était-ce juste l'électricité qui naviguait entre leurs deux corps qui lui procurait cet effet, trouvant malin plaisir à nourrir cet attraction par n'importe quel moyen? qu'importe l'excuse. elle était ravie qu'il accepte, et plus encore qu'il se prête au jeu. elle se pencha vers la table basse tout en l'écoutant, et piocha sa main dans le bol avant de reprendre sa position initiale, jambe croisées. elle porta ensuite les quelques cacahuètes à ses lèvres, en glissant un entre celle-ci qu'elle croqua. la suite. elle ne s'y attendait pas. ne trichait-il pas un peu en usant de la carte de la galanterie? à quel jeu jouait-il? légèrement surprise, Rhea s'apprêta à répliquer mais à peine eut-elle le temps d'ouvrir la bouche que Jung Wan s'empressa de presser son doigt contre sa bouche, la forçant ainsi à se taire. elle cligna des yeux. une fois. puis une deuxième fois quand il se décida à se rapprocher, un sourire sadique illuminant son visage d'une lueur. étrangement. attirante. ses yeux ne quittèrent pas les siens, et même s'il retira son pouce, elle resta silencieuse attendant sagement la suite. était-il nécessaire qu'il agisse tel un prédateur et, la minute d'après comme un parfait prince charmant? pourquoi devait-il jouer sur ce terrain? ne se rendait-il donc pas que c'était dangereux? pour elle? pour lui aussi? qu'il continue et elle aurait bien du mal à se retenir. mais si c'était ce qu'il cherchait, pourquoi se retiendrait-elle? aussi. elle miroita son miroir, se redressant légèrement pour avancer, à son tour, son visage de quelques centimètres. je sais quelle réponse tu attends de moi, mais je ne te ferai pas ce plaisir. pas maintenant du moins. ça serait bien trop facile et inintéressant, Lim. Jung. Wan. elle se recula légèrement et reposa son coude sur le canapé afin de pouvoir placer sa tête contre la paume de sa main. vérité.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 705
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 20

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Sam 10 Sep - 15:14

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle + outfit || Cette petite tension dans l'air était perceptible. Autant pour l'un que pour l'autre. Elle était indéniable et ils appréciaient jouer avec, le tout maintenu par des regards intenses et des allusions quelques peu douteuses. C'était un peu jouer à un jeu dangereux. Un jeu de la séduction. Et pourtant, l'ex-darkness n'était réellement pas dans l'optique de flirter à la base. Il fallait tout simplement croire qu'il ne pouvait rien contre ça. Leur passé commun, certains éléments du décors, cette attirance indescriptible… Rien ne pouvait les empêcher de jouer un minimum et d'espérer secrètement plus. Il savait pertinemment qu'il y avait une chance sur deux pour que ça dérape. Il l'avait invité chez lui après tout. Jung Wan avait de ce fait consenti à lui ouvrir une porte vers son intimité. Seulement, le jeune homme espérait se la jouer différemment cette fois-ci. Il ne voulait pas répéter le même schéma. Prendre un nouveau départ sur des bases plus saines, plus solides ; là était l'objectif de cette soirée. Il espérait s'en tenir, même si le cas inverse ne l'indignerait pas non plus. Loin de là ! Le seul hic pouvant peut-être le remettre sur la bonne piste était le fait de penser à Qun Mi au moment le moins opportun – ou le plus adéquate selon le point de vue – même s'ils n'étaient guère ensemble. Du moins, pas à la manière d'un couple qui se voulait sérieux et officiel. Ils étaient plus dans une espèce d'amitié améliorée, sans que cela soit interprété comme une sex-friend. Car ce terme précis, il avait toujours eu du mal à le concevoir. C'était bien trop péjoratif pour lui. Et même s'il ne tenait pas à s'engager dans une quelconque relation avec qui que ce soit, il ne pouvait pas nier le profond attachement et respect qu'il ressentait pour elle. Rien ne l'empêchait d'aller voir d'autres femmes, concrètement. Mais il n'en avait pas particulièrement envie. Il était aussi possible qu'il change d'avis en présence de Rhea… Sauf que pour le moment, il s'en tenait à ses résolutions. Apprendre à mieux la connaître, passer une bonne soirée en sa compagnie et entretenir de bonnes relations professionnelles. Si jamais cela avait à changer… Si jamais Rhea parvenait à le dévier de ses bonnes résolutions, alors dans ce cas là il en parlerait avec Qun Mi. Ils cesseraient sans discuter cette relation exclusive. Du moins, tout cela n'était que purement théorique. Jung Wan  n'allait clairement pas se prendre la tête à l'approche de ses débuts, que ce soit avec l'une ou l'autre. Il aurait bientôt suffisamment à faire pour se demander si ce qu'il faisait était juste ou non. Sa vie privée ne regardait que lui. « Ces magnifiques courbes ? Tu sais toujours aussi bien te vendre à ce que je vois... » Il avait souri en coin, d'un air provocateur. Ouais, il la sentait bien capable de le faire. S'il y avait bien une personne qu'il imaginait parfaitement se mouvoir contre cette barre, c'était bien elle !

Bien entendu, il n'insista pas plus au sujet des femmes et de leur sens de l'orientation égalant le chiffre zéro. Un rire amusé, semi-moqueur, transgressa ses lèvres et rien de plus. Ce n'était pas drôle peut-être… ou alors juste un petit peu, parce qu'il était bien un homme ! Poursuivre simplement en s'attardant sur ses qualités d'hôte fut la bonne attitude à adopter. Clairement, ils n'allaient pas mourir de faim ou soif ce soir-là ! Il esquissa un petit sourire lorsqu'elle refusa le paquet avec le wasabi. C'était drôle et il l'aurait parié ! « C'est trop fort pour toi ? » Il se montrait une nouvelle fois moqueur, et dans le gentillet de la chose. Le goût était particulier et il pouvait comprendre que beaucoup n'aimaient pas ça. Ce n'était manifestement pas pour ce soir non plus qu'il le liquiderait. Alors il la laissa simplement se servir comme une grande. De toute façon elle avait l'autorisation de faire comme chez elle. Pas de chichi entre eux, si ce n'est tout court. Elle savait très bien comment il était après tout ? Du moins un minimum. Il ne s'était pas montré différent de ce qu'il était l'an passé, pendant leur vacances. Sans doute s'était-elle douté qu'il n'aurait jamais reculé face à un tel jeu proposé. Ne pas la titiller un semblant aurait été trop dommage pour lui. C'était aussi sa manière à lui de se venger pour l'effet qu'elle pouvait lui procurer... Que cette tension aille dans les deux sens après tout ! Voir même, un peu plus contre elle. Il aimait jouer avec le feu après tout. Il aimait jouer jusqu'à une certaine limite. Pourrait-elle lui résister très longtemps ? Il comptait bien la tester tout au long de la soirée tout en espérant singulièrement que cela ne lui retomberait pas dessus. Tant pis pour cette danse si évidente… Il ne manquait jamais de ressource ! « Très bien, alors… Est-ce que je suis ton style d'homme ? Je veux dire dans l'idéal, est-ce que je m'y rapproche ? » Il était plutôt curieux de ce qu'il allait entendre.

Allait-elle répondre sincèrement à ça ? Il encore loin de s'imaginer qu'il pouvait supposément être son idéal, tout comme il était incapable de la voir et de l'imaginer comme une fan. Le concernant, il n'avait pas vraiment de style bien défini. Qu'elle soit asiatique, occidentale, naturelle ou refaite… Le physique était certes important, mais il n'était pas restreint comme beaucoup d'hommes à une apparence particulière. Il avait plutôt tendance à s'intéresser aux personnalités fortes et enjouées. Pour autant il aimait aussi celles qui savaient se montrer entreprenantes avec lui et ambitieuses sur le plan professionnel. En soi, une demoiselle aimante et qui savait bien se tenir en société. Dans la vie plus intime, une demoiselle plus charmeuse et qui saurait le surprendre… Il ignorait si ce genre de femme existait réellement sur le long terme, mais dans les faits, la belle Rhea avait plutôt bien correspondu à ses critères le temps d'un mois passé en Australie. Il approcha sa bière de ses lèvres pour en ingurgiter une grande gorgée sans jamais cesser de la fixer. Il ne tenait pas particulièrement à révéler quoi que ce soit le concernant dans l'immédiat. Ce pourquoi il prit les devants lorsque fut son tour, un sourire ravageur sur sa gueule d'ange. « Ah si jamais… Ça sera action pour moi. » Bien entendu, il n'était pas une mauviette après tout. Il ne craignait pas grand-chose dans l'immédiat, à moins d'une proposition farfelue ? Et encore, ce n'était pas ce qui allait l'effrayer. Qu'elle lui demande n'importe quoi. Le ridicule jusque là, ne l'avait jamais tué… « Je t'écoute Feng. Rhe. A. » Il pouvait le faire lui aussi. Dans la même intonation provocante.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 285
Age : vingt-trois ans.
groupe : solo.
avatar : sexy hyoseong.
DC : hwang hyeji.
Points : 70

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1775-feng-rhea-some-people-are-simply-better-than-others#37540 http://www.lights-camera-action.org/t1783-feng-rhea-everyone-needs-to-play-games#37854 http://www.lights-camera-action.org/t1782-feng-rhea#37850 http://www.lights-camera-action.org/t1780-feng-rhea#37815 http://www.lights-camera-action.org/t1781-feng-rhea-itsmerhea#37816 http://www.lights-camera-action.org/t2054-feng-rhea#41610
Message
Lun 12 Sep - 0:51

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle and makeup ; outfit (à gauche donc.♥) + il n'en manquait pas une pour se moquer d'elle, que ça soit par un sourire complice ou simplement un regard du coin de l’œil. il trouvait toujours la meilleure façon pour la taquiner, et le pire c'est que ça marchait à la perfection! à croire qu'elle lui fut livrée avec une notice d'utilisation. ou peut-être était-il simplement un bon analyste? qu'importe la raison. un mot, une phrase, un regard ou une simple expression faciale et la voilà transportait dans une forme de roller coaster émotionnel. pourtant elle appréciait le voyage. étrangement. même si ses émotions passaient du chaud au froid, même si ses petits secrets attiraient les taquineries. aucune mauvaise intention n'était dissimulée dans chacun de ses gestes. il pouvait continuer aussi longtemps qu'il le voulait, elle pouvait même se laisser convaincre de dévoiler sa plus grande honte juste pour le voir prendre plaisir à la taquiner. ça l'amusait, au fond. il la distrayait agréablement. t'as fini de te moquer? de nouveau, elle le poussa légèrement, bien qu'un petit rire ne put s'empêcher d'offrir un rythme amusé à sa phrase ce qui ôtait toute crédibilité à son geste précédant. c'est vrai qu'elle pouvait se montrer difficile, elle-même l'admettait. ses goûts étaient particulier et même si la plupart du temps elle faisait avec ce qui lui était donné, le wasabi était autre chose. aussi ne se gênait-elle pas de faire le tri dans son assiette lorsque cette épice s'affichait fièrement dans celle-ci, quitte à paraître grossière. il y avait des choses faciles à tolérer, d'autre qui demandaient plus de travail. et puis il y avait ces exceptions où la tolérance était un geste bien trop naïf, à la limite du risible.

le jeu commença finalement. Rhea ne s'était pas entièrement dégonflée. ça aurait été bien étrange de sa part étant celle qui proposa l'idée. elle aimait simplement faire retarder les choses, les faire traîner sur la longueur suffisamment pour chatouiller la patience d'autrui jusqu'à ce que le moment opportun se présente. chaque chose en son temps, ne disons-nous pas après tout? elle était une véritable adepte de cette citation! s'il s'agissait de cultiver un semblant d'intérêt, une certaine ambiance ou simplement faire grimper le jeu à un autre niveau, alors pourquoi s'en priver? ça rend les choses tellement plus intrigantes! alors elle joua cette carte. il avait osé vouloir commencé, il avait ce qu'il méritait. une vérité, simple. l'action? bah. on verra au prochain tour. ils ont une belle soirée pour ça, pourquoi se précipiter? et puis, elle avait sa petite idée de ce qu'il lui demanderait. ce n'était pas bien compliqué à deviner vu comment elle s'était presque extasiée face à la barre de métal. sa question la surprise légèrement. à dire vrai, entre toutes les questions qu'il aurait été susceptible de poser, celle-ci était la plus inattendu. et autant dire qu'il était difficile de savoir si Rhea se sentit quelque peu... timide à l'idée d'affirmer à haute voix la vérité ou non? le simple fait de lui avoir dévoilé connaître son identité avait été assez difficile. mais ça c'était autre chose. oh oui elle était fière, elle n'avait aucune pudeur à dire quoi que ce soit, seulement il y avait certains détails qui lui posait problème notamment ceux pouvant mettre en avant ses faiblesses, ses points faibles ou.. ce qui engageait ses émotions, qu'importe leur signification. elle ne pouvait pas s'affirmer amoureuse de Jung Wan. elle ne l'était pas, et ça c'était une autre vérité. après tout, ils n'ont passé qu'un mois ensemble, un mois à s'agiter sous les draps sans la moindre pudeur, le reste du temps étaient passé autour d'une table sans qu'une question d'ordre personnel ne vienne perturber les possibles conversations. alors non, aucune trace d'amour. une attraction à la rigueur. c'était même exactement ce qu'elle ressentait. impossible de le nier. il l'attirait comme il l'intriguait. que ça soit sur le plan physique que psychique. il était beau, n'importe qui pouvait l'admettre. il était même très beau, son corps à la hauteur de toutes attentes. mais il avait une douceur, une aura particulière qui scintillait autour de lui, allant bien en contraste de ce qu'elle cru connaître de lui en Australie. il lui était impossible de détacher son regard de lui. elle était comme envoûtée. cela voulait-il dire qu'il était son type? sans doute. elle ne pouvait que se fier à son ancienne expérience. il y avait encore bien des choses sur lui qui étaient encore passées sous silence, des choses dont elle languissait d'apprendre à connaître. tu vas pas encore te moquer de moi, hein? toute personne errant autour d'elle pouvait facilement admettre que Rhea n'était pas le genre de personne à se dévoiler autant. les émotions, les sentiments, ce qu'elle ressent.. ce genre de petits détails.. elle ne savait pas comment les exprimer. c'était une forme de langage qui lui était complètement inconnue, quant même bien elle pu essayer si la confiance s'était instaurée au préalable. ça va peut-être te paraître étrange, et ça ne m'étonnerait absolument pas mais oui, c'était même déjà un peu le cas en Australie. ses lèvres glissèrent légèrement sur le côté, une moue réfléchie se peignant aussitôt sur son visage. je parle pas en tant que fan, hein, ne te méprend pas! t'es différent des hommes que j'ai pu croiser. tu suis ta propre route sans te soucier de ce qu'il y a autour, tu vis et expérimentes la vie pour toi, tu te crées tes propres opportunités et te bats pour tes croyances. puis tu sembles aussi être cet homme qui peut se montrer respectueux tout en ayant ce regard qui en dit long sur tes intentions. une sorte d'opposé réuni en un seul corps, ce qui est assez marrant et déconcertant à la fois! hhmm.. tu es.. à l'écoute et attentif bien que tu ne te prives pas de faire savoir ce que tu veux, ni même de les exécuter si ça te chante. t'as réussi à me surprendre et dans le bon sens du terme, les personnes trop prévisibles m'ennuient rapidement. en fait, t'es un peu comme l’œil d'un cyclone, à transformer des situations et comportements à risque en style de vie sans une quelconque difficulté. enfin ce n'est que mon jugement personnel, je peux me tromper, après tout on ne se connait pas plus que ça, hm? mais j'aime être mis au défi et c'est ce que tu fais le mieux. je sais pas trop comment l'expliquer, désolée c'est vraiment pas mon fort de parler de ce genre de truc. tout ce que je peux dire au final c'est que tu es déjà tombé dans la case "type idéal de Feng Rhea". sa moue se transforma alors en une expression presque désolée. au moins elle avait essayé, maintenant espérons que ça ne soit pas trop désordre à l'écoute, d'autant qu'elle s'était bien plus étalée qu'elle ne l'aurait voulu. encore une fois, ce fut plus fort qu'elle. Rhea avait cet esprit logique, à vouloir absolument apporter une explication à ses mots pensant que cela était nécessaire, pensant aussi que cela pourrait éviter tout mépris. c'était sa manière de fonctionner. parce que rester sur un simple mot lui paraissait être trop froid en plus de manquer de vie. maintenant si cela répondait à sa question, c'était une autre histoire. pour éviter d'en dire plus, elle porta aussitôt sa bouteille à ses lèvres et dégusta quelques gorgées du liquide emprisonné à l'intérieur, son regard toujours porté sur Jung Wan. qu'est-ce qu'elle allait faire s'il croyait que ses sentiments étaient plus fort qu'ils n'y paraissaient? pas que ça ne pouvait pas être le cas, pas maintenant. elle voulait d'abord le connaître sur un autre plan que celui physique pour admettre quoi que ce soit. mais la probabilité que cela arrive était envisageable, il était sur la bonne voie. qu'il continue encore à la surprendre, à la défier de toutes les façons possibles, à se comporter comme un parfait gentleman tout en ayant ce regard qui traduit le parfait opposé de ce que sa gestuelle déclare. qu'il continue de lui faire ressentir quelque chose et Rhea pourrait bien se perdre pour lui. il avait pris les devants sans qu'elle n'eut le temps de poser la question, octroyant un sourire de la part de la jeune femme. oui clairement entreprenant même pour les petits détails. s'enfonçant un peu plus dans le canapé, ses jambes légèrement recroquevillées sur le côté, elle pencha la tête sur le côté et réfléchis à un défi à lui lancer. un sourire mesquin glissa alors sagement sur ses lèvres, son regard migrant en même temps pour croiser celui de Jung Wan. s'il pensait s'en sortir comme ça.. okay alors... elle croisa les jambes tout en se tournant vers lui, remettant par la même occasion une mèche rebelle en place. je te défie de rester tranquille et sagement assis pendant que je fais une pole dance. et sans plus attendre, elle se leva et farfouilla dans son sac pour récupérer son téléphone et le brancher à la chaîne hifi. ses doigts glissèrent sur l'écran jusqu'à trouver la chanson parfaite pour la performance qu'elle s'apprêtait à exécuter. les premières notes battant entre les murs, le regard de Rhea se tourna vers Jung Wan avec cette même étincelle qui ne l'avait guère quitté depuis qu'ils s'étaient retrouvés. oh et. moi aussi. action. qu'il commence déjà à réfléchir à quelque chose, s'il arrive à se concentrer. dans tous les cas, ça ne la gênerait pas pour la suite des choses! elle commença alors à se déhancher, sensuellement, lentement, au rythme de la musique avant de s'avancer telle une lionne vers la barre, une main la saisissant aussitôt pour, ensuite, tourner autour. ses hanches s'amusèrent à aller ça et là, pendant qu'elle s'en rapprochait doucement avant d'étendre une de ses jambes vers l'avant. sa main maintenant toujours la barre, elle se laissa glisser, son corps à présent à l'horizontal, prêt à ne faire plus qu'un avec avec le sol. dos contre la surface froide, elle balança son autre jambe en avant puis la reposa avant de les écarter toutes les deux une. puis deux fois. son corps se mouvant en même temps en symbiose avec la musique. sa main nageant sur ses courbes. elle se cambra et tout en se relevant elle tourna légèrement autour de la barre avec ses jambes de chaque côté de celle-ci, ses cheveux tombant sur son visage. enfin debout, ses hanches en profitèrent pour s'amuser, danser, se mouvoir, jusqu'à ce que Rhea repose tout son poids dans son poignet, se suspendant littéralement tout en faisant tourner son corps, basculant ses jambes en avant puis les enroulant autour de la barre en se laissant glisser petit à petit jusqu'à faire le grand écart sur le sol. sa main ne faisant qu'un avec son accessoire. comme possédée par la musique, Rhea laissa son corps s'exprimer sensuellement. elle n'avait pas besoin de réfléchir à ses mouvements, ils venaient d'eux-mêmes, ils contrôlaient chaque partie de son corps, ils agissaient sur elle tel une marionnette suivant les mouvements de son possesseur. tout venait naturellement sans chercher à en faire trop, juste assez pour piquer la patience de Jung Wan, juste assez pour le tester. juste assez pour son propre plaisir. et quand elle en eut marre de la barre, elle se releva et fit quelques pas avant de jeter ses cheveux en arrière en un mouvement circulaire de sa nuque avant de se pencher en avant, une de ses mains remontant du bout du doigt son bras. son regard en profita pour chercher celui de Jung Wan. en vérité, dès qu'elle le pouvait, elle se noyait dans l'océan ambré qu'était le sien, un sourire mesquin suspendu sur ses lèvres. la musique cessa enfin. satisfaire, Rhea vint s'asseoir à ses côtés comme si de rien n'était après avoir arrêté son téléphone. alors, qu'est-ce que je dois faire?


PS::: on est d'accord, je suis à chier pour décrire une chorégraphie du coup je t'ai un peu abrégé tout ça pour préférer mettre tous les liens. ça sera plus simple pour visualiser la chose; la musique à écouter par dessus la pole dance jusqu'à 2'30 (parce qu'après elle fait des trucs trop compliqués c'est pas possible de suivre xD) puis celle là jusqu'à 1'10! (honnêtement j'ai hésité à ne prendre que celle là parce que la choré est sublime ; o ; maaaais la pole dance ;;.♥)

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 705
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 20

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Mer 14 Sep - 0:44

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle + outfit || Il n'y avait pas de question posée au hasard. Il n'y avait pas de jeu sans risque. Alors oui, il avait parfaitement bien choisi sa question. La réponse était particulièrement intéressante à entendre. Car après tout, s'ils avaient eu une relation ensemble par le passé, c'était très certainement parce qu'il avait été à son goût. Le concernant, il était tout bonnement incapable de toucher une femme qui ne l'attirait pas physiquement. Certains hommes se fichaient pas mal des apparences, notamment ceux qui recherchaient juste à se vider les bourses. Chose qu'il avait bien du mal à concevoir, car bien trop respectueux pour traiter les femmes de cette façon. Il existait des hommes et des femmes dont l'appétit sexuel défiait toutes statistiques. Si jusque là, il s'était toujours considéré comme « normal » à ce sujet, il admettait en avoir fait un peu plus avec Rhea à cette période précise de sa vie. Le cadre, les circonstances, Rhea elle-même, avait du l'influencer quant à la fréquence de leur galipettes. Et il ne s'en était guère plains, bien sûr. Il en gardait un bon souvenir, même si avec du recul, il regrettait de ne pas avoir plus profité en sa compagnie. Il était souvent sorti surfer après tout. Il s'était pas mal baladé dans les canyons pour y découvrir la faune et la flore sauvage. Et pourtant, il ne l'avait jamais autrement invité que pour lui proposer des sorties en villes, autour d'un verre et de la bonne musique. Sa chambre d'hôtel n'avait pas connue une seule soirée de répit… Et c'est en pensant à toutes ces choses que Jung Wan réalisait avoir été stupide à ce moment là. Sa façon de faire et sa vision des choses avaient été très restreintes, plutôt immature. Si aujourd'hui il ne se prenait pas plus la tête avec ses conquêtes, il admettait quand même avoir progressé sur pas mal de points. Aujourd'hui, ce n'était plus juste superficiel. Il tenait à la connaître autrement et plus sincèrement. Il s'était attendu à une belle tirade, mais certainement pas à ça ! Sans trouver la force de l'interrompre à un seul instant, le chanteur tâcha de l'écouter attentivement sans en perdre une miette. Il n'aurait jamais imaginé entendre de tels propos de sa part. Cette franchise et cette façon dont elle amena sa propre personnalité sur le tapis le cloua littéralement le bec. Cela avait toujours un côté assez déroutant de se faire comme scanner de la tête au pied, alors qu'il était incapable lui-même, de se présenter comme tel. Bien sûr, il avait conscience de ses défauts comme de ses qualités. Mais l'entendre d'une ex-conquête, qui plus est, une conquête de courte durée, avait quelque chose d'assez incroyable. A l'entendre, il avait l'air de quelqu'un d'exceptionnel. De quelqu'un d'à part… La modestie étant l'une de ses qualités, Jung Wan avait bien du mal à recueillir ces informations sans ressentir un semblant de gêne. Il n'était pas suffisamment prétentieux pour s'estimer meilleur qu'un autre. Tout ce qu'il était pour le moins sûr pour lui, c'était que les gens étaient façonnés à la manière dont ils avaient traversés leurs vies, leurs expériences. Pour avoir été confronté à pas mal de merde par le passé, Jung Wan avait très vite su ce qu'il ne fallait pas reproduire. Surtout, ce qu'il ne voulait pas être. Il avait perdu son innocence à un âge bien trop précoce pour se protéger des gens néfastes, et protéger ses sœurs. Mais il avait su retrouver cette âme d'enfant en se sauvant lui-même de ces démons. En construisant son propre avenir et en prenant des risques. La YM lui avait permis de devenir cet homme dont elle vantait les mérites. Il n'était sûrement pas parfait. Il y avait beaucoup de choses qui le bloquait encore sur le plan sentimental et familial… Mais il était touché que cela puisse se voir sans qu'il ait réellement à se justifier. Touché qu'elle puisse aussi bien le connaître, du peu qu'il s'était permis de lui montrer.

Au final, la révélation quant au fait qu'il puisse être son idéal ne le marqua pas plus que ça. Pas après ce qu'elle venait de lui balancer ! Un tendre sourire avait fini par étirer ses lippes à l'expression désolée de la demoiselle. Elle n'avait pas à l'être, même si ce qu'elle venait d'avouer avait été plutôt impressionnant. Il retenait avant toute chose son audace et sa grande sincérité. Lui il était tout bonnement incapable de sortir ce genre d'aveux. Il n'était pas timide. Mais les mots se seraient sans aucun doute bloqué à l'intérieur de la gorge ! Lorsqu'il s'agissait de se dévoiler ou d'ouvrir son cœur pour ce genre d'aveux, il devenait aussi muet qu'une carpe. « Wow. On peut dire que tu me connais bien, tout compte fait… Peut-être même plus que je me connais moi-même ! » Il extirpa un rire nerveux de ses lèvres, sa main venant de loger contre sa nuque. Il était un peu embarrassé pour le coup, mais ce sentiment finirait bien vite par s'estomper. Il savait très bien comment inverser la tendance. Passer ses émotions sous le voile de la rigolade lui permettait de garder le contrôle et camouflait ainsi ses réelles appréhensions. « Eh bien. C'est un véritable honneur d'avoir été ton idéal ma chère Feng Rhea ! » Le tout formulé avec une révérence théâtrale, le coréen retint un léger rire lorsqu'il ingurgita une nouvelle gorgée de sa bière. Celle-ci se dilapidait à vue d’œil et il se demandait sincèrement ce qu'il allait bien pouvoir servir à boire durant le repas. Il n'avait pas pensé à acheter du saké pour se la jouer gastronomie 100 % japonaise. Mais il avait toujours une bouteille de vin blanc dans le réfrigérateur. Si jamais elle n'aimait pas, ils pourraient continuer à la bière mais Jung Wan appréciait assez le changement et les saveurs variées. C'était un peu pareil au lit. Exécuter toujours les mêmes positions durant l'acte, n'était-ce pas barbant et répétitif ? Il arqua alors un sourcil lorsqu'elle le défia de rester sagement assis pendant qu'elle danserait ! Sur le moment il avait bien cru à une blague, et dieu savait qu'il aurait préféré la blague à ce qui allait s'en suivre ! Un sourire en coin étira la commissure de ses lèvres lorsqu'elle s'exécuta pour de vrai en se rendant vers la dite barre de pole dance. Elle venait un peu de lui couper l'herbe sous le pied en saisissant ainsi l'un de ses gages gardés pour l'occasion… A présent, il n'avait plus qu'à méditer sur autre chose. Si tentait cela soit possible… Elle lui aurait interdit de respirer, sans doute serait-il déjà mort par sa faute ! « Comment veux-tu que je réfléchisse à quelque chose alors que tu... » … impossible pour lui finir ce qu'il s'apprêtait à dire puisqu'elle venait tout juste de commencer, lui bloquant ainsi la parole. Cette musique et les enchaînements qui s'en suivirent lui ôtèrent même jusqu'à la faculté de penser. Rhea était le diable incarné. Elle lui avait déjà arraché les mots un peu plus tôt, et maintenant de part sa gestuelle ! La voir se mouvoir de façon aussi provocante et aguicheuse contre cette barre lui faisait littéralement perdre la tête. Rester tranquille allait être une tâche plus pré-disposée qu'il ne l'aurait imaginé. A part la dévorer du regard, il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire de plus. Ses yeux étaient vrillés sur elle et sur ses courbes ravageuses qui lui rappelait un amère goût du passé. Oui, c'était avant qu'il avait eu la chance de la toucher encore et encore. Tout n'était plus qu'un lointain souvenir dans son esprit… et pourtant, elle lui paraissait plus accessible que jamais. Cette vile tentation. Et le pire dans tout ça, c'est qu'il la trouva foutrement sensuelle et à aucun moment vulgaire. Rhea était fascinante. Réellement captivante. Très peu de femme pouvait s'en vanter, et il était clairement subjugué par son talent. Jamais il ne se serait douté qu'elle puisse être aussi douée… Preuve qu'elle lui cachait encore énormément d'atouts et qu'il était loin du compte. Cette nana était dingue de lui faire ça.

Le temps lui parut à la fois étrangement long et rapide. Il ignorait aussi jusqu'alors qu'elle était doté de pouvoirs pour agir contre le temps ! Si cela était réellement possible, Jung Wan aurait sans aucun doute vendu son âme au diable. C'était un miracle qu'il ne tente rien une fois qu'elle eut terminée, pour ainsi se poser à ses côtés. L'air de rien en plus ! Elle ne manquait décidément pas de culot et qu'est-ce qu'il adorait ça pour le coup. Elle venait de marquer de savoureux points avec cette performance ! « T'aurais pu me le dire que t'étais une experte… J'imaginais pas que tu puisses accomplir de telles prouesses. » On sentait de l'admiration dans sa voix naturellement suave pour l'occasion, et pleine de chaleur. Si elle avait voulu se venger pour une quelconque raison de lui, alors elle y était parvenue et à plate couture ! Avec ça, ses petits regards et sa façon de se tenir n'avaient plus rien de déstabilisant. Il s'avouait vaincu, mais uniquement pour cette bataille précise. La guerre était loin d'être terminée. « Ok. Tu me laisses quelques secondes de répit ? » fit-il sur un ton joueur et provocateur, le goulot de sa bouteille s'échouant contre ses lèvres. Il termina alors sa bière avant de déposer cette dernière contre la table-basse, sans le moindre mot. Faute de l'avoir mis dans l'ambiance, il ne pouvait pas se retenir de la titiller un minimum après ce qu'elle venait de faire. Simple vengeance personnelle. Et dans le fond, elle ne lui en voudrait certainement pas. « Je te défi de rester, et de ne pas bouger. Tiens ta parole. » Elle aurait pu crier au scandale pour cette pâle copie qu'il lui stipulait, à l'exception qu'il se planta carrément au-dessus d'elle pour la basculer sur le canapé et lui retirer tout en douceur ce haut qui lui paraissait soudainement de trop. En faisant cela, il était certain qu'elle s'imaginait tout un tas de choses dans sa petite tête… Là étant bien le but. Et c'est en la libérant de ce vêtement précis qu'il eut une agréable vue sur sa poitrine et sur le débardeur qui époussetait parfaitement ses formes généreuses. Mais au lieu de loucher sur ça, son attention se porta plus particulièrement sur la clavicule de cette dernière qu'il vint effleurer du bout des lèvres pour la languir de tendre baisers. Cela dura un léger moment jusqu'à ce qu'il ne se mette à pousser l'un de ses adorables rires qui sortait presque de nulle part. « Bien joué. Tu n'as pas bougé. » Il la couvrit d'un dernier baiser sur le sommet de sa tête au moment même où il se redressa du canapé pour s'éloigner lentement d'elle. Toujours avec ce petit sourire victorieux sur ses lèvres, le chanteur ramassa la bière qui traînait sur le bord avant de se diriger vers la cuisine d'une démarche drôlement assurée pour le coup. « Je propose qu'on commence à manger ! Du vin blanc, est-ce que ça te dis ? » Il abandonna la précédente bière sur le plan de travail pour venir récupérer les assortiments de sushis à l'intérieur du réfrigérateur d'un air espiègle. Il était prêt à parier qu'il l'avait légèrement frustrée en s'arrêtant ainsi… Mais elle avait voulu jouer sur ce terrain là, qu'elle assume. Il était très doué à ça jusqu'à une certaine limite. « Soja sucré ou salé ma belle ? » Il demandait toujours, histoire de rester poli et courtois. C'était bien ce qu'il était, non ?


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 285
Age : vingt-trois ans.
groupe : solo.
avatar : sexy hyoseong.
DC : hwang hyeji.
Points : 70

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1775-feng-rhea-some-people-are-simply-better-than-others#37540 http://www.lights-camera-action.org/t1783-feng-rhea-everyone-needs-to-play-games#37854 http://www.lights-camera-action.org/t1782-feng-rhea#37850 http://www.lights-camera-action.org/t1780-feng-rhea#37815 http://www.lights-camera-action.org/t1781-feng-rhea-itsmerhea#37816 http://www.lights-camera-action.org/t2054-feng-rhea#41610
Message
Mer 14 Sep - 23:22

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle and makeup ; outfit (à gauche donc.♥) + Ça devait être bizarre de se faire analyser de la sorte, sans qu'on le sache, sans que la situation n'y soit appropriée. Entre sexe et alcool, la discussion avait eu bien du mal à s'immiscer dans un tel agenda et, au final, c'était presque naturel si elle fut rapidement mise sur la touche à plusieurs reprises. leurs retrouvailles ne signifiaient rien de catholique à l'époque où leurs routes s'étaient croisées en Australie. l'ambiance, le voile tamisée dressée par le ciel étoilée, ces regards en coin, ces sourires discrets mais remplis de sous entendus. ces légers contacts. ils leur avaient bien été difficile de s'accorder quelques minutes pour parler, se révéler l'un à l'autre. et même si un temps si précieux leur avait été offert, l'auraient-ils seulement fait? certainement pas. Rhea avait sans doute menti ce jour-là en jouant le rôle de cette femme parfaitement ignorante de l'identité de Jung Wan, son statut de fan ne l'empêchait pour autant pas de dissocier le vrai du faux, et en outre savoir apprécier un moment sans attendre ou demander plus. pourtant elle ne pu s'empêcher de l'observer. c'était plus fort qu'elle, et même si ce n'était presque pas intentionnel, ça restait une de ses habitudes. observer, remarquer des petits détails dans la routine des autres et analyser les informations qu'elle avait pu récolter de cela. au final, ce n'était pas si difficile que ça d'avoir un aperçu global de Jung Wan. ce n'était que global, pourtant, et à la fin de la journée, que connaissait-elle réellement de lui? rien. absolument rien. du moins c'est ce qu'elle croyait. si son court monologue l'avait quelque peu embarrassée, la suite ne su que lui envoyer des émotions différentes allant de l'agréable à la surprise. il la réconforta, lui assura qu'il n'y avait rien sur quoi se sentir désolée. un réconfort non verbal, si ce n'est sa façon de se tourner vers elle, un sourire graciant tendrement ses lèvres. un sourire qui se miroita alors sur celles de Rhea. au fond elle avait appréhendé sa réaction. c'est vrai, peu d'hommes seraient restés calme en entendant ce genre de propos. la majorité allant jusqu'à extrapoler la situation, accentuant cette vague confession jusqu'à lui donner un tout autre sens. il aurait pu être comme ça, il aurait pu s'imaginer tout un tas de choses qu'elle n'avait même pas osé envisager, autant parce qu'elle n'était pas allée plus loin que dire ce qui lui venait en tête qu'elle n'espérait pas plus qu'une simple relation platonique. ils avaient déjà abordé une certaine facette de leur relation en Océanie, il était temps pour eux de l'approfondir différemment. et cette fois ci en évitant de laisser leurs vêtements gésir au sol! mais ça.. ça c'était autre chose. ils pouvaient jouer à n'importe quel jeu, cet électricité qui dansait entre leurs corps, caressait leur peau jusqu'à faire réagir chacun de ces pores.. ils pouvaient faire comme si elle n'existait pas, mais la nier était autre chose.

son gage s'était passé exactement comme elle l'espérait. ou pas? ah. peut-être aurait-elle apprécié qu'il faiblisse. peut-être, oui. mais ça l'amusait, au fond. le voir réagir, la dévorer presque du regard. voir son corps lutter contre lui-même pour rester sagement assis sur le canapé, comme suggéré. elle se délectait de chacune de ses réactions, tout comme elle essayait de se contenir pour éviter tout sourire qui risquerait, par la suite, de trahir ses pensées. pourtant celui-ci ne tarda pas bien longtemps avant de s'illuminer sur son visage dès l'instant où elle retourna auprès de son hôte. s'asseyant à ses côtés l'air de rien. comme si ce qui c'était passé quelques minutes plus tôt n'avaient aucune signification. comme si elle ne s'était pas amusée à le tenter d'une quelconque façon. elle voulait pouvoir voir d'elle-même jusqu'où il résisterait, et contre toute attente, il joua le jeu. encore. il ne fit mine de rien. c'était autant déstabilisant qu'intriguant. il respectait les règles, ne cherchait pas à les enfreindre quand celles-ci pouvaient s'avérer dangereuses ou quand sa fierté était de mise. bon joueur, de toute évidence. et elle aimait ça. tant pis, sa danse privée ne lui sera offert qu'en souvenir. oh je t'en prie, c'était pas grand chose! elle accompagna ses paroles d'un geste de la main, comme si elle brassait l'air, ses commissures légèrement recourbées en un sourire cachant sa propre satisfaction. qu'elle continue à faire la maligne tant qu'il est encore temps, parce qu'elle risque de très vite déchanter! un léger rire glissa entre ses lèvres à sa requête. finalement, il n'était toujours pas insensible à son charme, bien que son talent caché l'y avait quelque peu aidé. oui, elle était fière. très fière même d'avoir réussi à lui ôter toute parole, toute envie de respirer. il aurait pu s'en douter, après tout, avec les divers sous entendus qui s'étaient faufilés dans la conversation et, ce, dès l'instant où la barre de métal devint le centre de leur attention. il aurait pu se douter qu'elle avait plus d'un tour dans son sac. à dire vrai, il y avait bien une chose qu'il ne savait pas à son sujet. ce soit-disant talent qu'il lui avait généreusement attribué ne venait pas de nul part. passionnée de danse, il était presque naturel que son intérêt voyage ici et là. il s'était égaré là où peu n'avait osé porter une quelconque attention ni même un regard. si elle voulait être la meilleure, alors quoi de mieux que de s'essayer à plusieurs domaines? c'est sur ce genre de perspectives qu'elle ouvrit son cœur à un domaine que beaucoup aurait tendance à classer x mais qui, à ses yeux, dégageait beaucoup plus de féminité et de modernité que n'importe quel autre genre artistique. le neo burlesque. si beaucoup ne retenait que l'effeuillage, Rhea, elle, voyait toute la grâce, la délicatesse et la sensualité dissimulées dans chaque mouvement exécuté avec énormément de précision. il n'était pas question de vulgarité, c'était même tout le contraire malgré les apparences, et là était la raison de l'admiration de la future rookie pour ces danseuses. ce n'était pas seulement une chorégraphie apprise sur le tas, il y avait tellement d'autres facteurs à prendre en compte et notamment savoir cultiver un certain mystère tout en se dévoilant petit à petit. seulement, à la différence de ces danseuses, Rhea n'était jamais allée jusqu'à dépasser la limite autorisée. son intérêt se limitait à leur sensualité et c'était exactement ce qu'elle avait cherché à retranscrire dans la chorégraphie qu'elle venait d'exécuter. son premier spectateur. et à en voir sa réaction, elle avait plutôt bien réussi son tour! maintenant, c'était à lui de s'amuser avec elle. Feng s'était risquée à tenter le diable parce qu'elle était persuadée de lui avoir ôté toute chance de la déstabiliser d'une quelconque façon. elle lui avait volé son idée, elle ne risquait donc rien, n'est-ce pas? ah.. quelle crédulité.. aussi quand il reprit la parole, un de ses sourcils se levèrent, ayant eut une légère impression de déjà vue. sa tête se pencha légèrement, témoignant parfaitement de sa curiosité et juste eut-elle le temps d'ouvrir la bouche pour soulever une interrogation qui trottinait dans sa tête qu'elle fut vite coupé, comme ci c'était ce qu'il avait attendu. comme s'il voulait lui rendre ce qu'elle lui avait affligée. légèrement perplexe et perturbée par la situation, Rhea se contenta de le regarder, ses yeux un peu plus ouverts que la normale alors qu'il s'était mis en position dominante sur elle. t-tu cherches à faire qu-.. si on pouvait traduire l'expression quelle arborait en ce moment-même, ça serait sans doute en une longue série de points d'exclamation, tous alignés les uns après les autres. et non seulement il avait réussi à la prendre par surprise, mais en plus elle était prête à jurer que ses joues étaient en train de la trahir en affichant une couleur virant vers le rosée. rosée un peu trop écarlate à son goût. il venait de lui ôter son haut. il venait de lui ôter son haut. ça ne choque donc personne? elle était perdue. vraiment perdue. ses pensées étaient envahies d'interrogations et de conclusions peut-être trop poussées. mais ce qui était sûre, c'est qu'elle craignait le pire. le pire? vraiment, Rhea? ce n'était pas comme si ce genre de scénario ne s'était jamais produit auparavant, hein.. mais là c'était bien différent. elle en disait pas non, oh ça jamais. pas avec lui. elle serait bien folle de le repousser! disons que même si elle s'était amusée à jouer avec le feu avec lui, à le pousser subtilement à bout, c'était parce qu'elle-même elle ressentait cette tension entre eux. c'était impossible de le nier, et en fin de compte, c'était plus fort qu'elle. ses gestes, ses paroles, ses sous entendus, tout ça n'était du qu'à la tentation qui n'avait de cesse de la chatouiller et là. là tout semblait se concrétiser. elle se demandait si elle en avait fait trop. si c'était prévu. ou s'il testait juste sa patience comme elle l'avait fait quelques minutes plus tôt avec lui? elle était perdue, vraiment perdue à tel point qu'elle devait avoir l'air bien stupide à garder ses mains presque en l'air, de peur de les poser quelque part où elle n'avait guère le droit daller. entre autre sur Jung Wan. là était le gage qu'il lui avait été lancé. et ça la rendait folle. folle parce qu'il la titillait avec de petits baisers sur sa clavicule. folle parce qu'elle sentait son corps légèrement pressé contre le sien. folle parce qu'elle appréhendait la suite et elle ne pouvait rien faire. folle parce qu'elle voulait laisser glisser sa main dans ses cheveux caramels. et folle parce que s'il continuait, elle pourrait bien finir par perdre la partie. alors, et la seule chose qu'elle trouva de plus ou moins logique à faire, c'était de se pincer la lèvre inférieure comme pour la ramener sans cesse à la réalité et lui rappeler l'intitulé de son gage. question de fierté personnel. même si ça la tuait de ne rien faire. et au final il finit par la ramener de lui-même à la réalité. en une immense claque prise de plein fouet! un léger rire caressa sa peau en un souffle. il avait eu sa revanche. le problème, c'est que son corps avait abandonné dès l'instant où ses lèvres éveillèrent ses sens. et il se leva. nonchalamment, en sous entendant qu'elle avait gagné cette action. et tout ce qu'elle trouva de mieux à faire, c'est attraper le premier coussin pour le lancer sur son épaule. toi je te jure que tu vas le regretter! qu'il se tienne prêt, parce qu'il était hors de question qu'elle rentre chez elle sans avoir pris sa revanche. sa menace ne sonnait pourtant pas comme telle, surtout quand celle-ci s'accompagna d'un rire qu'elle étouffa autant que possible au fond de sa gorge. vin blanc et sauce soja salé s'il te plaît ses mots glissèrent presque sans réfléchir hors de ses lèvres, pendant qu'elle saisissait son haut pour le poser correctement sur le canapé, juste en guise de note personnelle pour ne pas l'oublier une fois qu'elle rentrerait chez elle, puis elle se leva et rejoignit Jung Wan dans la cuisine. tu as besoin d'aide pour quelque chose? question de respect, mais aussi parce qu'il lui était insupportable de rester les bras croisés pendant que d'autres personnes s'activent autour d'elle.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 705
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 20

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Jeu 15 Sep - 15:31

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle + outfit || Bon. Peut-être qu'il avait joué avec le feu. Peut-être très subtilement. Mais elle l'avait provoqué après tout. Jung Wan était quelqu'un de droit et de réfléchit. Mais il savait tout aussi bien ne pas l'être lorsque la situation l'exigeait ! Quant il s'agissait de passer à la télé et d'amuser la galerie, il était le maître. Lorsqu'il s'agissait d'une vengeance toute personnelle comme celle actuellement, il pouvait devenir un vil prédateur. Dans les deux cas, tout n'était pas moins qu'un jeu. Un simple jeu. Même s'il pouvait s'avérer dangereux, le chanteur savait encore pertinemment ce qu'il faisait. Il n'allait pas flancher. Il ne comptait pas flancher ! Se faire avoir dans son propre piège serait un comble. Alors il restait on ne peut plus optimiste, car Rhea ne ferait rien. Il le savait qu'elle n'oserait rien. Et pas juste parce qu'il lui avait ordonné. Pas juste à cause de ce jeu. Mais bien parce que la malheureuse était prise par surprise. Jung Wan était quelqu'un de relativement imprévisible. S'il pouvait être facile à cerner en surface, il se révélait bien plus complexe qu'il n'y paraissait. Son côté joueur, son côté espiègle à toujours riposter là où on l'attendait le moins… C'était du Jung Wan tout craché. Il pouvait lire de l'incompréhension sur le visage de Rhea. Mais dans le fond, rien ne devait véritablement l'étonner. Elle semblait plutôt bien le connaître après tout. Son monologue d'un peu plus tôt en disait long sur le personnage qu'il représentait. Et sûrement s'en mordrait-elle les doigts, pour avoir espérer pendant l'ombre d'un instant qu'il se passerait peut-être plus. Qu'il ne s'arrêterait pas comme ça. Surtout, qu'il ne lui rirait pas à la figure ! Cela n'avait rien de méchant, mais au vu des circonstances, n'importe qui aurait réagi un minimum pareil. La jeune femme était frustrée, tiens donc ? C'était qu'il avait réussi son coup avec brio alors ! Le coussin qu'elle lui envoya sur l'épaule lui arracha une expression amusée bien que stupéfaite. Un sourire étira le coin de ses lippes lorsqu'il s'éloigna du salon pour rejoindre la cuisine un peu plus loin. « Tu ne feras rien. Ne fais pas genre. » l'arrêta t-il en retenant un rire. Il savait qu'elle s'en voulait surtout à elle-même, plus que contre lui. Si jamais il avait vraiment dépassé les bornes, le coréen saurait s'excuser en temps voulu. Il n'avait pas fait ça pour se moquer d'elle ou quoi que ce soit. Les gamineries, ce n'était pas pour lui.

Et c'est tout naturellement qu'il comptait poursuivre cette petite soirée sans plus de tension, autour d'une bonne bouteille de vin et des sushis par milliers ! Peut-être exagérait-il, mais il en avait vraiment commandé de trop pour le coup. Et il était pas certain de pouvoir en refourguer à Jackson puisqu'il s'agissait tout de même de poisson cru. Par ailleurs, ce dernier avait fini par le rejoindre dans la cuisine, un peu en même temps que sa camarade qui s'apprêtait à rendre service. Un sourire sur ses lèvres, le jeune homme lui offrit la boîte qu'il détenait juste entre les mains pour mieux se saisir des sauces et de la bouteille en question. Pour sa part, il optait pour du soja sucré. « Dépose ça sur la table-basse. Je me charge du reste. » Ainsi stipulé, il abandonna ses bouteilles sur la table de la cuisine afin de récupérer un tire-bouchon rangé dans l'un des tiroirs. Sûrement aurait-il pu être barman dans une autre vie. Dans bien des cas, il ne mit pas énormément de temps avant de revenir dans le salon muni d'un plateau pour ainsi éviter la casse et faciliter ses déplacements. C'est en optant pour la bonne franquette qu'il déposa sauces, verres et bouteille, sans le moindre chichi au beau milieu de la table. Il s'autorisa alors à ouvrir le contenu de la boîte à sushis pour y découvrir les différents mets proposés. Son péché-mignon à lui, c'était les makis. « Ah. J'ai oublié les baguettes ! » Il y en avait des jetables à l'intérieur du paquet, mais il préférait en utiliser des plus solides. Des belles baguettes en bois polis qu'il sortait plus régulièrement lorsqu'il avait des envies de ramens ou de soupes chinoises ! Il était même carrément fier d'en posséder de la sorte. C'était quand même plus sympa quand les choses étaient un minimum bien faites ! Bien sûr, ils auraient pu se poser dans la cuisine. C'était généralement là qu'il mangeait… Mais il préférait très clairement le confort du canapé et la proximité de l'écran télé. Cet endroit respirait encore l'intensité qu'il avait instauré un peu plus tôt. Elle était par ailleurs restée en débardeur. Tout ce qu'il y a de plus modeste et pourtant, elle ne cessait d'être attrayante à ses yeux. Sûrement à cause du fameux décolleté ! Il tâcha alors de ne pas trop s'y attarder lorsqu'il revint avec les baguettes en question, son berger suisse le suivant comme s'il était devenu son ombre. « Non Jackson. Au panier ! Tout de suite. » Il l'avait pourtant nourris un peu plus tôt afin de ne pas être dérangé. Mais manifestement, le canidé semblait vouloir participer… La pauvre bête s'exécuta en poussant une plainte. Il s'ennuyait probablement tout seul dans son coin, le malheureux. Sauf qu'ils allaient manger… Et il se promettait de ne pas l'ignorer dès qu'ils auraient fini. Pour l'instant, ce n'était juste pas le bon moment. « A toi l'honneur... Ah ! Et vérité. » Rien ne les empêchaient de continuer après tout. Et tandis qu'il allumait l'écran télévisé d'une main, le chanteur se chargea par la suite de remplir leurs verres de vin blanc. Tout cela lui donnait affreusement envie et il se retiendrait de ne pas en emmagasiner de trop dans sa bouche. Il l'aurait fait s'il avait été seul... Mais il comptait quand même rester un minimum présentable et élégant devant elle. Il avait un genre idéal à préserver, non ?


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 285
Age : vingt-trois ans.
groupe : solo.
avatar : sexy hyoseong.
DC : hwang hyeji.
Points : 70

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1775-feng-rhea-some-people-are-simply-better-than-others#37540 http://www.lights-camera-action.org/t1783-feng-rhea-everyone-needs-to-play-games#37854 http://www.lights-camera-action.org/t1782-feng-rhea#37850 http://www.lights-camera-action.org/t1780-feng-rhea#37815 http://www.lights-camera-action.org/t1781-feng-rhea-itsmerhea#37816 http://www.lights-camera-action.org/t2054-feng-rhea#41610
Message
Jeu 15 Sep - 20:59

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle and makeup ; outfit (à gauche donc.♥) + les choses avaient pris une tournure intéressante. perturbante. surprenante même. un choix imprévisible mais qui avait tout de même sa propre logique. un rendu pour un rendu comme certain dirait. l'intérêt n'était pas comme beaucoup l'aurait imaginé. l'intérêt résidait dans la patience de l'autre, dans la provocation sans pour autant en faire trop. juste assez pour ne pas dépasser la limite de non retour. juste assez pour ôter toute respiration et faculté de pensée. Rhea avait osé jouer la première sur ce terrain pentu, il était normal qu'elle prenne en retour. pourtant elle ne voyait pas les choses de cette façon. mauvaise perdante? certainement. tout dépendait du jeu, et celui-ci n'en était pas un auquel elle voulait se savoir vaincue. hors de question! alors même si ça devait prendre un certain temps, tant pis, tout ce qui comptait au final c'est qu'elle puisse doucement, discrètement le taquiner, le titiller sans que ça ne paraisse comme une attaque directe. question de minutie. parce qu'il était évident que si elle faisait les choses bien trop franchement, à la même hauteur que cette danse privée qui lui fut dédicacé, le retour n'en serait que plus violent. voulait-elle pourtant que ça aille aussi loin? quelle genre de limite devaient-ils se fixer? elle n'en savait rien, elle n'était même pas si sûre que ça de vouloir franchir le cap. elle s'était déjà mis en tête que cette rencontre était différente de la dernière fois. il y avait bien sûr quelques résidus, mais cela ne signifiait pas que les choses seraient pareilles. alors qu'attendait-elle exactement? c'était compliqué. et puis, quel intérêt de réfléchir! tout ce qui comptait c'était de s'amuser, non? et c'était ce qu'ils faisaient. à leur façon. avec leurs propres règles.

l'attention se porta momentanément ailleurs, incitant Rhea à se lever pour rejoindre Jung Wan là où il se trouvait. il lui semblait naturel de l'aider à préparer ce qu'il y avait à faire, aussi n'hésita-t-elle pas un seul instant à prendre la boîte de sushi qu'il était en train de lui tendre pour la poser sur la table-basse, comme il lui avait indiqué. une fois baguettes et bouteilles à portées de main, Rhea prit de nouveau place sur le canapé, jambes croisées, et, avant de s'emparer du verre de vin qu'il lui avait servi, elle fit basculer ses cheveux en arrière d'un geste rapide de la main. un léger rire attendrit se mêla aux ordres de Jung Wan lorsque son chien tenta furtivement de se joindre à eux, sans doute avait-il trouvé plus intéressant et amusant de se rapprocher d'eux, sans doute pensait-il qu'il arriverait à amadouer son maître mais de toute évidence rien ne fonctionna à son plus grand désarroi. le dénommé Jackson ne tarda d'ailleurs pas à revendiquer cette injustice en jappant et, ce, tout en regagnant sa place initiale. triste vie qu'est la sienne! il a quel âge? à peine la question posée qu'elle porta son verre à ses lèvres pour en déguster l'arôme sucré qui s'en trouvait piégé, puis elle le posa sur la table basse et saisit une paire de baguettes afin de commencer à manger, son regard discrètement porté sur la télé. ce n'était qu'en apparence car son attention était en réalité logée ailleurs. au fond de ses pensées, pendant que celles-ci cherchaient à trouver une question à lui poser. c'était ce qu'il avait demandé en changeant son choix pour préférer la vérité. tout un tas de questions étaient abordables, beaucoup d'entre elles étaient imprégnées d'une réelle curiosité le concernant. elle pouvait très bien lui demander des choses personnelles, c'était d'ailleurs ce qui semblait être le plus logique lorsqu'il était question d'un tel jeu. en général on s'intéressait à ces détails embarrassants, personnels, à des rumeurs aussi, et elle ne pouvait pas nier que l'idée de jouer cette carte avec lui la démangeait. il y avait tellement de choses qu'elle aurait aimé décortiquer, tellement de choses qui l'intriguaient que ça soit ces détails bien trop vite assumées à son sujet mais qui s'avéraient être totalement faux. elle voulait qu'il se dévoile sous un tout autre angle, celui que peu de personnes ne connaissaient. mais c'était sans doute trop demandé, et surtout bien trop tôt. c'est vrai, ils ne se connaissaient pas vraiment. ils restaient encore de parfaits étrangers dans la vie de l'autre. ça serait déplacé de sa part de s'attaquer à de tels sujets tout de suite. et puis, les réponses de suite livrées sur un plateau n'étaient d'aucun intérêt. elle pouvait être cupide et vouloir tout, tout de suite, mais d'un autre côté la facilité n'avait aucune saveur selon elle. alors, et en mâchouillant le sushi qu'elle venait de se choisir, Rhea continua de réfléchir à une question avant de lâcher un hm étouffé, signalant qu'elle avait trouvé quelque chose, et aussitôt elle se tourna vers lui en se frottant les mains par réflexe avant de les poser sur ses cuisses. tu n'étais pas déçu en apprenant qu'il s'agissait de mon projet? rien de personnel, au final. c'était le mieux, sans doute. et puis elle était réellement curieuse à ce sujet! ça pouvait paraître un choix bizarre étant donné les circonstances mais peut-être qu'il avait eu des attentes particulières, peut-être espérait une certaine personne. se revoir ne faisait pas parti des objectifs de l'u ou l'autre, après tout. alors ça n'aurait rien d'étonnant si sa réponse s'avérait être positive. revoir surgir le passé aussi brutalement avait son lot de conséquences, et là il s'agissait de leurs vies privées. un faux pas et tout ce qu'ils avaient vécu pouvaient vite être révélés au grand jour. je continue avec action! après ce qu'il lui avait fait, rien ne risquerait de la surprendre et elle était encore d'humeur joueuse alors qu'il lui lance un gage, elle s'exécuterait avec plaisir! à la limite du possible, bien entendu. rares sont les choses qu'elle ne se sentiraient pas capables de faire, elle était généralement partante pour la plus bizarre des expériences, mais même elle avait certaines faiblesses. l'une d'elle était assez à ses côtés. cette même faiblesse qui failli la pousser hors de sa limite de contrôle quelques minutes plus tôt. elle devait être folle à vouloir piquer dans le même plat, mais là était l'intérêt. s'il avait su se jouer d'elle, de quoi d'autres pouvait-il être bien capable?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 705
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 20

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Sam 17 Sep - 0:00

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle + outfit || Oui, Jackson n'avait décidément pas le meilleur rôle ce soir-là. D'habitude il parvenait sans le moindre mal à accaparer l'attention de son maître, comme de ses invités. Mais contrairement aux fois précédentes, son maître ne lui témoignait pas d'énormes attentions depuis que Rhea était là. Tout comme elle en avait fait très peu en faisant irruption un peu plus tôt ! A croire que les animaux sentaient certaines choses. Et Jackson sentait que la jeune femme était un peu réticente envers lui. Non pas parce qu'elle ne l'aimait pas, mais l'animal avait perçu sa crainte et n'avait de ce fait, pas insisté. Quant à Jung Wan, à part lui dicter l'ordre d'aller se coucher, il n'obtiendrait rien de plus à son grand désarroi. La pauvre bête alla se poser mollement dans son coin avec un air de chien battu. Un bon comédien lorsqu'il s'y mettait. Dans le fond, il n'était pas tant malheureux, sinon il aurait su hurler à la mort pour se faire entendre. Il était juste bien dressé et hautement fidèle. L'animal savait pertinemment aussi qu'il n'avait le droit de traîner dans les parages lorsque les humains mangeaient. Dans bien des cas, Jung Wan se promettait de lui accorder plus de caresses par la suite. Rhea était bien captivante, mais elle comprendrait sans doute le lien qui unissait la maître et son chien. Elle ne lui en voudra pas si un toutou s’immisçait quelque peu entre eux. Lorsqu'elle demanda après son âge, par ailleurs, un sourire adorable s'étira des lippes du jeune homme. On pouvait dire ce que l'on voulait, mais il l'aimait ce Jackson, plus que quiconque ! « Il va bientôt prendre 9 mois. Mon bébé devient un grand ! » A l'intonation de sa voix, le chien se mit à japper brusquement comme pour répondre à l'affirmative, sa queue s'agitant contre le sol. Il ne bougea cependant pas, même si l'envie lui démangeait. « Et toi, tu as des animaux Rhea ? Un chat peut-être ? » Il s'avançait peut-être dans les idées reçues… Toutes ne possédaient pas de chat, mais c'était majoritairement ce qu'elles préféraient. Ça restait toujours plus petit, plus mignon et indépendant. Rien à voir avec Jackson par exemple, qui s'était languis du retour de son maître après les deux mois de tournage HH de cet été.

Leurs verres de vin remplis, et la télévision arrêtée sur une émission de divertissement qui ne réclamait pas après une réelle attention, le dîner put enfin débuter sans plus d'attente. Jung Wan prit un soin particulier à sélectionner le premier maki du bout de ses baguettes. Ce dernier fut allègrement enrobé par la sauce soja sucré qui apportait une saveur supplémentaire au délice. Un véritable petit bonheur en bouche. Il s'efforça tant bien que mal de contenir un soupir de contentement, conscient qu'il n'en finirait pas avec les suivantes. Surtout, il veilla à manger lentement et proprement. Il ne cherchait pas à impressionner Rhea mais il tenait toujours à bien se tenir. Question de savoir vivre. Ses sourcils se arquèrent instantanément à son exclamation sortie de nulle part. De toute évidence, quelque chose venait de lui revenir ! Ce qui l'amusa quelque peu sur l'instant, un mince sourire sur ses lèvres, notamment lorsqu'elle trouva de quoi lui demander comme première interrogation. Il tâcha alors d'y répondre après une brève réflexion. Un léger suspense ne faisait de mal à personne, non ? Ce pourquoi il s'autorisa à faire une pause lorsqu'il déposa ses baguettes sur la table pour mieux se saisir de son verre pour en humer l'arôme. Il n'y trempa cependant pas les lèvres, préférant jouer avec le liquide faiblement alcoolisé qu'il faisait doucement tanguer par des mouvements rotatifs. Jouer avec la patience de Rhea était devenue une spécialité récemment instauré ! Et ça marchait toujours à la perfection. Faible Feng Rhea. Devait-il une nouvelle fois profiter de la situation ? Cette nana lui donnait des envies de jouer avec sa sensibilité. A croire qu'il était incapable de se décider entre ce qu'il devait et pouvait faire… « Déçu n'est pas le mot… J'ai surtout été surpris... puisqu'il s'agissait de toi. » Et autant dire qu'elle avait su attiser sa curiosité en lui vendant le projet. Il sentait que le tournage à venir allait être une étape tout aussi amusante que troublante ! Surtout à la manière dont elle avait expliqué le scénario… Il était presque impatient d'y être. « Good-night Kiss. Ce titre t'es venu comme ça ? » Il demandait par simple curiosité. Trouver des titres à ses chansons n'étaient jamais des plus simples pour lui. Surtout quant il s'agissait d'un title-track qui se voulait donc accrocheur et facile à retenir. Quoiqu'il en soit, il ne se fit plus attendre pour ingurgiter un peu de son vin, un sourire un peu plus malicieux ornant son regard de braise. A quoi jouait-il encore ? Aucune idée. Il ne savait définitivement pas ce qu'il foutait avec Rhea. Ce n'était pas sérieux. Et il n'avait pas assez bu pour mettre sur le compte de l'alcool… Alors, lorsqu'elle demanda après une action, une idée bien lui vint subitement à l'esprit. « Ok… nourris-moi, Feng Rhea. » Sa proposition sonna comme une blague… ou un piège. Difficile à dire avec cette expression mi-sérieuse mi-amusée sur sa gueule d'ange. Il attendit simplement qu'elle s’exécute, s'attendant bien à la voir se saisir de ses baguettes pour lui approcher un met des lèvres. Seulement, avant qu'elle ne se mette réellement en œuvre, le jeune homme laissa échapper un rire au moment où il déposa son verre de vin sur le coin de la table. « Pas comme ça... Avec tes lèvres. » Voilà qui était plus précis et qui comptait pour un véritable gage. Oh mais oui, il était sérieux. Ça n'engageait pas à un baiser après tout. Pas si elle s'y prenait comme il faut. Qu'elle essaye donc et ils seraient fixés...


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 285
Age : vingt-trois ans.
groupe : solo.
avatar : sexy hyoseong.
DC : hwang hyeji.
Points : 70

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1775-feng-rhea-some-people-are-simply-better-than-others#37540 http://www.lights-camera-action.org/t1783-feng-rhea-everyone-needs-to-play-games#37854 http://www.lights-camera-action.org/t1782-feng-rhea#37850 http://www.lights-camera-action.org/t1780-feng-rhea#37815 http://www.lights-camera-action.org/t1781-feng-rhea-itsmerhea#37816 http://www.lights-camera-action.org/t2054-feng-rhea#41610
Message
Dim 18 Sep - 21:05

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle and makeup ; outfit (à gauche donc.♥) + c'était assez marrant de voir comment un animal pouvait vite devenir la faiblesse de tout Homme. comme s'il s'agissait de notre propre chair. on prend une voix douce, atrocement adorable face à lui, on joue avec, on est tout attendrit avec les yeux étincelants face à l'admiration que l'on a pour cette petite boule de poil. le moindre de ses exploits devient notre plus grande fierté et il en était de même lorsqu'on le voyait grandir. Rhea ne pouvait s'empêcher de sourire face à l'expression adoucit de Jung Wan. ça l'amusait de le voir se comporter tel un père fier de sa progéniture, peut-être avait-elle manqué quelque chose dans sa vie? à part avoir nourri les canards avec sa gouvernante quand elle était plus petite, elle n'avait jamais réellement approché un animal de près ou de loin. chacun avait sa propre histoire de toute façon, il était inutile d'avoir des regrets pour quoi que ce soit. pas qu'elle en avait à ce sujet, mais elle ne pouvait s'empêcher de se demander quel impact cela aurait-il pu avoir sur sa vie si son enfance avait été accompagné d'un petit animal, qu'importe sa race ou sa nature. c'est un cadeau? elle avait entendu ça quelque part, qu'en général les gens aimaient offrir à un de leur proche la présence d'un animal lorsque ce dernier traversait une épreuve difficile. pas qu'elle sous entendait que c'était nécessairement le cas avec Jung Wan, mais Rhea estimait que l'on pouvait en apprendre beaucoup sur une personne en fonction de ses choix et intérêts. c'était encore une autre façon de le comprendre, une façon assez subtile de faire, d'ailleurs. un sourire en coin se dessina à l'entente de sa question. un chat. il était vrai que cette supposition était la plus facile mais aussi la plus logique. n'était-ce pas ce que les femmes choisissaient en général? les femmes se tournent vers les chats pour leur délicatesse et leur propreté, les hommes, quant à eux, sont plus sensible à l'amour et l'énergie qu'un chien a à offrir. du moins c'est ce que certaines études disent. Rhea par contre... je n'ai pas d'animaux, non jusqu'à maintenant l'idée de cohabiter avec un animal ne lui avait jamais traversé l'esprit. l'habitude du silence, sans doute. et jusqu'à présent cela ne lui semblait pas tant que ça être un problème. enfin, problème... façon de parler. mais disons simplement que ça ne l'avait jamais ennuyé. elle a toujours vécu par elle-même, mais voir la manière dont Jackson réagissait lorsque Jung Wan était dans les parages, la façon dont il venait quémander de l'attention ou même voir comment le regard de son maître s'illuminait de tendresse et de fierté lorsque la conversation se tournait vers son chiot. ces moindres détails faisaient ressentir un semblant de solitude dans le cœur de Rhea. peut-être devait-elle leur donner une chance, peut-être que cela apporterait un petit plus à sa vie, un plus non des moindres. mais voir cette connexion entre toi et Jackson me ferait presque regretter ce choix un léger rire termina sa phrase, un rire sans réel fond si ce n'est de l'envie. ça ne lui ferait peut-être pas de mal de contempler cette idée.

sa première question prononcée, Rhea s'offrit le loisir de tremper un deuxième sushi dans la sauce accompagnant l'ensemble pour ensuite le porter à ses lèvres, sa tête se tournant presque par automatisme vers Jung Wan comme si elle attendait quelque chose de sa part. ce qui était le cas. une réponse, de toute évidence. réponse qu'il eut le malin plaisir à faire retarder. à croire que ça l'amusait de jouer avec sa patience. à croire qu'il avait trouvé un nouvel hobby en découvrant ô combien elle n'était guère flegmatique. ça devait être le cas, sinon pourquoi continuerait-il? enfin, tant qu'il s'agissait de tester sa patience de cette façon, elle pouvait gérer. à condition qu'il en reste à ça. qu'l ne cherche pas à s'amuser sur un autre domaine, car elle doutait pouvoir être en mesure de rester impassible. il avait déjà eut le malheur de la taquiner quelques minutes plus tôt, qui furent d'ailleurs en trop. elle souffla en le poussant légèrement. son expression essayait tant bien que mal d'éviter à ce que la courbe naturelle de ses lèvres ne s'étire davantage en un sourire afin de garder autant que possible un voile de contrariété. arrête, je sais que tu le fais exprès! c'est énervant pour autant les dernières syllabes furent plutôt chantées à cause d'un léger rire qui réussit tout de même à se frayer un chemin entre ses lèvres. paye ta crédibilité! il se décida finalement à lui offrir une réponse, gagnant par la même occasion un hochement de tête de la part de la Coréenne. ça la rassurait un peu, suffisamment pour se dire que ces soudaines retrouvailles étaient appréciées des deux côtés. il n'y avait pas grand chose à espérer, ils suivraient leurs routes à leur rythme, de la façon qu'ils le voulaient. Rhea ne se faisait pas plus d'idées que ça, tout ce qu'elle voyait au bout du chemin c'était cette collaboration inattendue. elle était curieuse de voir comment cela allait se passer mais à en voir la relation entre les deux protagonistes, leurs jeux d'acteurs risqueraient d'être pour le moins très... convainquant. au fond, elle était heureuse que l'agence ait posé son attention sur lui, au moins avec lui à ses côtés elle ne pouvait qu'être certaine d'obtenir le résultat escompté. je ne me souviens pas avoir choisi "vérité" ce n'était pas qu'elle n'avait pas particulièrement envie de répondre à cette question, elle s'était juste soudainement éprise d'une envie irrésistible de le taquiner. son verre entre les mains, elle tapota la matière avec son index tout en fixant le chanteur du coin de l’œil, un sourire qui voulait dire bien des choses et qui accentuait l'expression intense logée dans son regard. ils pouvaient continuer encore longtemps comme ça, elle avec ses répliques venant de nul part et lui avec son intérêt à pousser sa patience bien au delà de sa limite. ils continueraient sans doute toute la soirée, jusqu'à ce que l'un d'eux finissent par se stopper ou que la soirée ne touche à sa fin. ou bien lorsque l'intrigue portera son attention ailleurs, sur un tout autre scénario peut-être. ses sourcils s'arquèrent quand il proposa une action qu'elle se devait d'exécuter. le nourrir? ça ne semblait pas si compliqué que ça. c'est qu'elle serait presque déçue! après tout, il avait mis la barre assez haut tout à l'heure, elle s'attendait à quelque chose d'aussi frustrant si ce n'était pas un peu plus. mais en fin de compte, c'était presque gagné d'avance. après un regard en coin, juste pour être certaine qu'il n'avait nullement envie de rajouter quelques détails en plus, elle s'exécuta et prit sa paire de baguette dans sa main gauche mais à peine eut-elle le temps de tendre sa main vers l'un des mets qu'elle se retrouva coupée dans son élan. il venait de rire d'une façon troublante. d'une façon qui ne pouvait que signifier qu'il avait une idée bien précise derrière la tête. et cette dernière ne se fit pas prier puisqu'à peine avouée que celle-ci força un rire de Rhea. elle posa alors les baguettes sr la table, puis son regard sur Jung Wan, le genre de regard qui le jugerait presque si il n'y avait pas cette trace d'amusement sur ses lèvres légèrement teintées. c'était sans compter l'enivrante chaleur qui l'enveloppa quand elle croisa le regard de Jung Wan. il savait visiblement ce qu'il faisait et ça ne signifiait rien de bon. pour autant Rhea ne pouvait s'empêcher d'être complètement séduite. qu'il continue et il risquerait bien de l'avoir enroulée entre ses doigts. qu'il continue et sa patience atteindrait rapidement sa limite. celle-ci fut déjà bien trop souvent mise à l'épreuve en peu de temps. qu'il continue. mais qu'il sache aussi clairement ce qu'il veut, parce qu'elle n'en avait aucune idée. elle était à un stade où elle ne pouvait se décider entre ce qu'il fallait ou non faire. si son corps avait mot dire, il se serait exprimé depuis bien longtemps mais sa conscience avait encore suffisamment d'emprise pour le contrôler. pour le moment. mais qu'en serait-il s'ils continuaient ce petit jeu un peu plus longtemps? le regretteraient-ils? elle finirait enivrée. pas de l'alcool.

de lui.

son regard miroita l'ambiance dans lequel celui de Jung Wan s'était plongé. pleine d'étincelles, d'intentions qu'elle ne comprenait pas vraiment mais aussi cette envie de pousser le jeu à un tout autre niveau. il voulait qu'elle le nourrisse? soit. mais il n'avait pas spécifié la façon dont elle devait le faire. oh oui avec la bouche. mais hormis cela, aucune règle. aussi ne verrait-il pas d'inconvénient à ce qu'elle se rapproche un peu plus, jugeant que leurs corps étaient à des pôles différents. il ne verrait pas d'inconvénient à ce qu'elle s'avance suffisamment jusqu'à ce que Jung Wan fasse rempart. il ne verrait pas non plus d'inconvénient à ce qu'elle approche son visage du sien jusqu'à ce que ses lèvres se retrouvent à seulement quelques ridicules centimètres des siennes, son cœur s'emballant face à cette soudaine proximité. elle pourrait se haïr de se savoir aussi faible quand il s'agissait de lui. il avait de toute évidence un pouvoir immense sur elle, il pouvait faire réagir son corps, son cœur, son esprit de la façon qu'il voulait. lui suffisait-il de claquer des doigts. elle n'aimait pas ça. mais elle ne pouvait pas non plus s'empêcher de réclamer cette sensation. rares furent ceux qui arrivèrent à la stimuler autant même après quelques nuits bien agitées. il finira par avoir sa peau. c'était une évidence. son souffle chaud frôla timidement la peau nacrée du Coréen pendant que son pouce ne pu s'empêcher de frôler la pulpe de sa lèvre inférieure, son regard suivant sans aucune honte le geste qu'elle était en train d'exécuter, avant que son index vienne s'amuser à son tour à redessiner les contours de sa mâchoire. si elle ne se retenait pas, elle pourrait bien gâcher son gage. aussi, reprit-elle vite le contrôle avant qu'il ne soit trop tard, pour poser délicatement sa main sur son torse et le pousser lentement, doucement en arrière, jusqu'à ce qu'elle soit satisfaite de l'angle. jusqu'à ce qu'elle puisse ramper sur lui, ses cheveux se baladant de chaque côté de son visage. à aucun moment baissa-t-elle les yeux. hors de question qu'elle montre sa faiblesse. et comme si elle n'en avait pas assez, elle s'avança de nouveau, retrouvant cette même distance entre leurs lèvres sauf qu'elle diminua un peu plus la distance. un peu plus, jusqu'à se stopper brutalement, un sourire en coin étirant ses lippes. vos désirs sont des ordres ses mots roulèrent hors de sa gorge, imprégnées d'une voix atrocement suave. elle détourna pendant un bref moment son regard pour saisir le premier sushi à porter de main avant de plonger de nouveau ses yeux dans les siens mais alors qu'elle s'apprêtait à le glisser entre ses lèvres, elle s'arrêta net. son sourire s'agrandissant sur ses lèvres. viens le chercher se contenta-t-elle de dire, usant toujours de cette même voix au timbre délicat. et sans réellement attendre, elle se redressa, ses jambes repliées encadrant le bassin de Jung Wan, et s'empressa de glisser le sushi entre ses lèvres, son regard de braise cherchant à attirer le sien.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

It's really you ━ rhea & jungwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Hello à tous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-