AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

It's really you ━ rhea & jungwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Messages : 709
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 27

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Mar 20 Sep - 17:12

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle + outfit || Un cadeau ? On pouvait dire que cette interrogation poussa une expression surprise sur le faciès du chanteur. Son haussement de sourcils n'en fut que plus marquant. Si Jackson avait été un cadeau ? Loin de là. Enfin, d'une certaine manière l'animal se révélait être son présent le plus précieux au quotidien. Il était un cadeau en tant que tel par sa simple existence. Depuis toujours, Jung Wan avait souhaité avoir son propre animal et rien qu'à lui. En autre, parce qu'il pouvait aussi se le permettre et parce qu'il était célibataire. Avoir un chien était une lourde responsabilité. Et il avait su trouver une solution pour que son toutou ne soit jamais en manque d'affection ou d'attention. Lorsque ce n'était pas sa frangine qui le gardait, le dog-sitter, Kwan Sun, répondait naturellement présent. C'était presque une seconde maison pour lui, et Jung Wan avait une entière confiance en l'éducateur. Celui-ci avait clairement su gérer durant les deux mois de tournage pour le Heartbreak Hotel. « On me l'a pas offert, non. Je l'ai simplement adopté. » révéla t-il avec un sourire. Oui, et il avait été le chercher loin. A Busan, plus exactement. Sa petite-sœur l'avait accompagné pour l'occasion. Le coup de foudre avait été immédiat, que ce soit pour elle autant que pour lui. Ce Jackson avait su trouver une chouette famille… à moins que ce soit eux, les chanceux ? « C'est dommage. Je te voyais bien avec un chat. » poursuivit-il en lui adressant un clin d’œil complice. Il lui paraissait presque improbable de ne pas connaître d'enfance en présence d'animaux… Même s'il pouvait difficilement comparer ses souvenirs avec ceux des autres, les Lim avaient toujours grandis en présence de quelques chiens et chats pour apporter un semblant de joie et de gaîté dans leurs vies… Pour lui, Jackson valait presque tout autant qu'une vie humaine. Il possédait pas moins un cœur, des sentiments et une fidélité sans limite pour son cher maître. Lorsque Rhea parla de connexion, un rire des plus adorables traversa les lèvres du coréen. « Il est jamais trop tard pour y remédier, tu sais. » Autant un chien, ça impliquait plus de concessions. Un chat se voulait plus indépendant. Raison pour laquelle il associait plus facilement le félin à elle…

Bien sûr, ce simple dîner ne pouvait pas se passer sans un minimum d'agitation. A croire que Jung Wan veillait tout particulièrement à instaurer cette tension entre eux. Il s'en amusait surtout, plus qu'autre chose. Son côté taquin le perdrait certainement un jour. Et tout le temps où il était certain de maintenir la situation, il ne s'en prierait guère. Déstabiliser Rhea lui procurait toujours un immense plaisir. Elle paraissait si noble, presque intouchable. Elle respirait de cette aura de confiance et d'assurance qui ne le déstabilisait en aucun cas. Non, puisqu'il avait déjà su la faire craquer plus d'une fois, et sans le moindre effort. Pour lui, il ne s'agissait rien de plus que d'une facette. Il savait très bien comment elle était derrière ses grands airs qu'elle se donnait. Elle était bien plus fragile, plus douce et plus délicieuse qu'elle ne le laissait entendre. Il aimait faire tomber les masques tout en gardant en optique que jamais, elle parviendrait à en faire de même avec lui. Jung Wan était bien trop fier pour dévoiler un semblant de ses faiblesses. Il était bien plus apeuré encore par cette idée. Alors il s'évertuait de constamment mener la danse. Auquel cas, si la situation lui échappait, il s'échapperait aussi. Du moins, il possédait suffisamment de ressource pour ne pas se laisser submerger par les émotions. Les imprévus, il gérait plutôt bien en général. Raison pour laquelle il passait aussi bien à la télé et dans les émissions de variétés. Alors certes, sa dernière requête fut un brin provocante, mais elle restait dans leurs cordes. Il ne s'agissait ni plus ni moins que d'un jeu. Et puis il ne craignait pas grand-chose dans les faits. Ils ne faisaient que s'amuser après tout… Quel mal y avait-il à cela ? Ainsi, lorsque la précision quant au gage en question tomba, le chanteur ne s'était point attendu à ressentir une décharge électrique le transpercer au premier regard. On sentait toute l'intensité du défi à cet instant même… Reculerait-elle ? Certainement pas. Il la savait capable de jouer le jeu. Il le savait et pourtant, il ne s'était pas attendu à ce qu'elle se montre aussi entreprenante. Aussi tactile. Chacun de ses gestes éveilla en lui de la curiosité et un empressement soudain pour ce qui allait s'en suivre. Il savait très bien ce qu'elle mijotait… A le repousser ainsi, jusqu'au fond du canapé. Elle ne tarda guère à se positionner au-dessus de lui tout en veillant à jouer sur la carte de la séduction. Vile tentatrice qui jouait avec ses nerfs… Mais n'était-il pas à l'origine de cette situation, aussi ? Alors, lorsqu'elle se montra réceptive à exécuter l'ordre, un large sourire étira les lippes du jeune homme. Son sourire, cependant, s'effaça un peu plus lorsqu'elle lui fit savoir d'aller le chercher lui-même. « C'est de la triche. » Et elle détournait les règles en plus… Maligne la petite. Bien qu'amusé par son audace, le jeune homme arqua un sourcil perplexe avant de l'admirer sous cette nouvelle couture. Ses mains vinrent naturellement agripper sa taille, jouant du fait que tout cela risquait de très mal tourner si elle restait ainsi sur lui, dans cette position des moins orthodoxes.

Difficile de rester de marbre face à une telle situation, et ce regard qu'elle lui lança n'en fut que plus explicite. Placer le petit met entre ses lèvres forçait impérativement sur sa réaction. Oui, mais allait-il se contenter de ça ? De cette simple bouchée ? Jusque là, il ne s'était pas tant posé de questions… Mais ce fut avant qu'il ne se décide à approcher son visage du sien. Si son sourire s'était montré jusqu'à présent joueur, celui-ci se volatilisa brusquement à l'apparition soudaine d'un songe qui l'immobilisa sur place. Le genre de vision qui pouvait difficilement le laisser indifférent… Oui, puisqu'il s'était soudain mis à penser à Qun Mi sans même le voir venir. Telle une claque qu'il venait de se prendre en pleine figure, le jeune homme écarquilla les yeux d'un air perplexe avant de considérer la situation actuelle, ainsi que les aboiement de Jackson qui s'implantaient dans le décor. A croire que le chien aussi, tentait de le dissuader pour ainsi lui éviter une possible grosse bêtise. Le simple fait d'avoir imaginé le visage de Qun Mi, à la place de Rhea, le dérangea à un point tel qu'il fut incapable d'aller jusqu'au bout… Il avait conscience de quelque peu casser l'ambiance, bien malgré-lui, sauf que… Après ce qu'il avait vu, il lui était tout bonnement impossible de continuer comme si de rien n'était. Et l'affolement de Jackson le dérangea encore un peu plus. Maladroitement, il se redressa du canapé avant de jeter un regard plus autoritaire à son chien. « Jackson, ça suffit ! Tu te tais ! » Il ponctua l'ordre en pointant le panier de ce dernier du doigt. L'animal fit preuve de discipline mais il poussa un gémissement plaintif lorsqu'il s'exécuta à contre-cœur. L'attention du chanteur ne tarda également pas à se reporter sur la brunette au moment où il l'attrapa à nouveau par les hanches. Mais pas pour la retenir cette fois-ci. Plutôt pour l'inciter à se décaler sur le côté. Il fit suffisamment pression contre cette dernière pour lui faire comprendre la directive, un brin gêné par ce qu'il venait de se passer. « Excuse-moi. Je crois qu'on va arrêter le jeu maintenant. » Sans trop savoir pourquoi, il se sentit affreusement mal. Pour elle. Pour lui, aussi. Il espérait ne pas avoir totalement ruiné l'ambiance par ce soudain revirement. A cause de cette vision, le jeune homme s'en sentit que plus désemparé. Qu'est-ce qui lui avait passé par la tête ? Et pourquoi est-ce qu'il ne cessait plus de penser à son ancienne collègue de show télévisé...


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 285
Age : vingt-trois ans.
groupe : solo.
avatar : sexy hyoseong.
DC : hwang hyeji.
Points : 72

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1775-feng-rhea-some-people-are-simply-better-than-others#37540 http://www.lights-camera-action.org/t1783-feng-rhea-everyone-needs-to-play-games#37854 http://www.lights-camera-action.org/t1782-feng-rhea#37850 http://www.lights-camera-action.org/t1780-feng-rhea#37815 http://www.lights-camera-action.org/t1781-feng-rhea-itsmerhea#37816 http://www.lights-camera-action.org/t2054-feng-rhea#41610
Message
Mar 27 Sep - 18:51

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle and makeup ; outfit (à gauche donc.♥) + vu la réaction du chanteur, sa question avait certainement du paraître bizarre. ça devait sans doute être illogique, voire particulier de penser d'une telle façon... peut-être. au moins ça ne fera que confirmer une chose; Rhea n'y connaît strictement rien au sujet des animaux, ni même de la façon de se comporter face à eux ou encore des normes sociales qui s'en rattachent! et si Jung Wan ne le savait pas encore, il ne pouvait pas en déduire autrement grâce à cette maladresse innocente qu'elle venait de dévoiler sans forcément s'en rendre compte. mais comme il disait, il n'était jamais trop tard pour un début. maintenant, savoir si elle allait se décider à sauter le pas était autre chose. non pas qu'elle avait particulièrement peur des contraintes que cela pouvait avoir, ou même la façon d'aborder cette soudaine cohabitation. rien de ça. c'était plus sa façon à elle de s'y prendre qu'elle remettait en question. des doutes, encore. des interrogations sans doute inutiles ou même juste imaginaires qui ne faisaient que lui apporter excuses sur excuses pour s'épargner un tel saut. c'était bien ça son problème. compenser ses craintes de façon excessive, que ça soit d'un extrême ou d'un autre. il y avait rarement un juste milieu dans ses choix ou ses paroles. c'était certainement pour cette raison qu'elle s'entendait aussi bien avec Miyeon. même si cette dernière n'était guère armée des mêmes motifs qu'elle, toutes deux étaient généralement d'accord sur la façon d'aborder une situation. une façon peu orthodoxe, une façon dérangeante, blessante, vexante. pour les autres, seulement. pour elles, cela ne faisaient que grossir leur confiance en soi. ou éprouver juste de l'enthousiasme dans ce chaos qu'elles semaient derrière elles. les reines des abeilles, de ce que l'on disait. des hypocrites, du peu que l'on pouvait juger. mais qu'importe. l'une comme l'autre connaît la valeur de l'autre, c'est tout ce qui comptait, n'est-ce pas? Rhea s'auto suffisait ainsi. elle n'avait pas réellement besoin de l'approbation des autres, tant que ces personnes qu'elle estimait réellement, et qui avaient pu voir sa véritable forme, la comprenaient. peu d'amis valaient mieux qu'une armée incapable de nous définir tel que l'on est intérieurement. et elle espérait que Jungwan finisse par tomber dans la première catégorie. rares furent ces fois où elle osa montrer cette image sympathique d'elle. son véritable elle, en vérité. inutile de dire qu'elle se sentait toute bizarre. même si sa sensualité ne pouvait s'empêcher de s'affirmer face à lui, même si elle ne se dévoilait pas complètement à cause de ça, elle avait déposé beaucoup d'espoir en cette relation.

mais ça risquait d'être compromis.

parce qu'encore une fois, elle gâcha tout.

c'était une chose de jouer. ça en était une autre de pousser le vice à un tout autre niveau. alors que l'intérêt se trouvait ailleurs. clairement ailleurs. pourquoi ne pouvait-elle pas s'empêcher de tester, de taquiner, de repousser les limites un peu plus loin jusqu'à ce que la corde ne cède? pourquoi devait-elle à chaque fois ruiner ces rares chances qui lui étaient donné de partir sur des bases saines et sincères avec une personne? elle n'était visiblement pas si solide qu'elle ne le paraissait. et il fallait croire qu'il l'avait compris. du moins c'est ce qu'elle craignait. elle n'en était pas vraiment certaine, mais ça ne devait pas être bien difficile à le comprendre vu la façon dont elle se comportait? il fallait avoir une bien trop grande estime pour agir de cette façon, ou au contraire chercher cette dernière au plus profond de soi pour se prouver quelque chose. qu'est-ce qu'il pensait d'elle, en ce moment? Rhea, en tout cas, avait honte. en plus de se sentir mal. très. très mal. s'il lui avait été possible de remonter le temps, cette chance aurait été saisi sans attendre une seconde de plus. s'il lui avait été possible d'effacer son existence à cet exact moment, la chanteuse l'aurait fait. mais il avait pris les choses en main. après avoir été ramené à la raison par son chien. il la repoussa doucement, mais assez fermement pour que la trainee comprenne où était sa place. et qu'aujourd'hui était bien différent de ce mois passé en Australie. machinalement, elle emprisonna sa lèvre inférieure entre ses dents tout en hochant la tête le regard fuyant. tu as quelqu'un en tête, je me trompe? il fallait être idiot pour ne pas l'avoir compris. maintenant si lui-même s'en était rendu compte ou pas était autre chose. parfois il était difficile de décrypter nos propres sentiments, surtout si rares furent ces fois où on les ressentit. et surtout s'il nous ait presque impossible de les associer à un souvenir nous procurant les mêmes effets, à quelque chose près. elle pouvait comprendre sa confusion, si confusion il y avait. même si ça la blessait légèrement. pourquoi exactement? si lui était possiblement confus par rapport à ses émotions, ou même la situation en elle-même, Rhea ne comprenait pas vraiment pourquoi cette pointe venait de la piquer en plein cœur. une impression honteuse d'avoir jouer trop loin? d'avoir gâché l'ambiance? d'avoir été mise sur la touche à cause d'une autre personne? de voir une époque d'ors et déjà révolue? l'une de ces affirmations devaient être vrai. ou peut-être toute à la fois. Rhea ne savait pas vraiment. alors et aussi stupidement que cela puisse paraître, elle resta sagement assise, le regard fixe, son attention posée sur la table basse même si ses pensées la retenaient ailleurs. physiquement là, mentalement absente. elle porta finalement sa main dans ses cheveux, les balayant en arrière tout en lâchant un léger soupir. pas de soucis et malgré ses ressentiments, un sourire s'essaya sur ses lèvres avant de se perdre finalement ailleurs. avant qu'elle ne lâche un léger rire comme pour essayer de détendre l'atmosphère et se convaincre que tout allait bien. c'est vrai, pourquoi se prendre la tête pour ça? ce n'était qu'un refus. ils n'étaient pas censés aller aussi loin, après tout! donc comme ça un chat m'irait le mieux, tu penses? qu'elle triste tentative de reprendre une conversation normale. mais rien de mieux pour reprendre sur des bases plus saines. peut-être que de cette façon, la soirée pourrait reprendre son cours normal des choses. ne rien laisser transparaître. concentrons-nous sur les chats. peut-être que la solution résidait en la présence d'un animal? ah. quelle idiote idée. ça ne ferait que combler un silence seulement dans l'apparence. ça ne fera rien de plus. étrangement, elle commençait à envier cette possible autre femme. si Rhea avait vu juste, alors celle-ci avait de la chance d'avoir su attirer l'attention de Jungwan. et un deuxième pique en plein cœur. pourquoi avait-elle été si idiote? hhmm... désolée, je pense que je vais y aller en fait. il commence à se faire tard à peine neuf heure du soir, ma belle. et c'est ça que tu appelles tard? qu'elle étrange façon de tenter une esquive. mais c'était inutile de rester plus longtemps. ni lui, ni elle n'étaient prêts à continuer cette soirée, de toute façon. ça n'aurait fait que les enfoncer davantage dans leur malaise réciproque. et ça n'aurait fait que rendre cette situation encore plus étrange qu'elle ne l'était déjà. il fallait savoir baisser les armes, à un moment ou à un autre. et là était le moment pour elle de s'éloigner. et sans plus tard, elle attrapa son sac, se leva, et d'un bref signe de la main lui dit au revoir avant de disparaître derrière la porte sans oublier de préciser qu'il lui était inutile de la raccompagner.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 709
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 27

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Mar 27 Sep - 21:02

It's really you ?
Feng Rhea & Lim Wan



hairstyle + outfit || Il s'en voulait, éperdument. Mais qu'est-ce qui lui avait pris de penser à Qun Mi a un moment pareil de la soirée ? Cette situation le dépassait totalement… Il craignait pour le malaise à venir et pour cette pauvre Rhea qui ne méritait certainement pas ce genre de situation… Sauf qu'il était incapable de faire comme si de rien n'était. Il ne pouvait pas continuer ce petit jeu dangereux après ce qu'il venait de voir. C'était impossible. Et ce blocage signifiait bien une chose. Il ne pouvait pas faire ça à Qun Mi. Il se le refusait. Ou tout du moins, son subconscient le lui interdisait. Difficile d’interpréter les choses différemment… S'il avait su, jamais il ne se serait permis de flirter autant avec cette dernière. Qun Mi et lui n'étaient pas ensemble et pourtant, il se révélait incapable de la tromper, pas même par un simple baiser. Il avait voulu jouer avec le feu, mais il s'y était brûlé les ailes… Véridiquement, il lui était impossible de la sortir de sa tête à présent. Et les paroles de Rhea confirmèrent ce qu'il redoutait le plus. Elle avait tout grillé. Elle avait compris au premier coup d’œil. Était-ce si évident ? A vrai dire, il fallait être sacrément stupide pour rejeter une telle femme et dans de telles circonstances. Stupide ou amoureux. Mais ça, Jung Wan n'était pas près de l'admettre comme de l'envisager. Il avait été stupide, point barre. Le plus grand des abrutis ! Et dorénavant tout ce dont il était à mesure de faire était d'instaurer un peu plus silence sans parvenir à trouver les bons mots… Il y réfléchissait pourtant. Et pas qu'un peu. Sauf qu'il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il devait dire pour sauver les apparences, ou tout du moins, rattraper le coup. Elle n'avait pas été trop loin. Pas à ses yeux. Ils étaient tous les deux en droit de faire ce dont ils voulaient. Mais à présent, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une petite pointe de culpabilité. Envers elle et envers Qun Mi. Il les appréciaient toutes les deux à des façons bien différentes, pour le peu d'avoir entretenus des relations peu communes. Mais il avait soudain l'impression d'avoir mal agis alors que les faits, ils n'avaient absolument rien fait de mal. Pourquoi de telles émotions ? Alors qu'il était encore libre de ses décisions et de sa vie, à ce qu'il sache. « Excuse-moi Rhea... » Il ne pouvait rien de plus dans l'immédiat. Et malencontreusement ses excuses pouvaient aussi s’interpréter comme d'une façon positive à sa précédente interrogation. De toute façon, cela avait été bien le cas. La brune avait beau prétendre qu'il n'y avait pas le moindre soucis, mais c'était faux. Pour lui, c'était un gros problème. Pas juste le fait d'avoir ruiné la soirée, mais consentir au fait que Qun Mi s'était accaparée plus que ce qu'il s'était imaginé à l'intérieur de son cœur. Ce n'était absolument pas prévu au programme… Et le pire, c'est qu'elle s'essaya même à relancer un semblant de conversation. Le sujet des chats revenant sur le tapis, le chanteur étira une grimace de ses lèvres. Pas contre elle, mais contre ce merdier pas possible. Vraiment, ils avaient atteint le fond là. Ils ne pourraient plus reprendre le cours des événements comme il faut… Et ce fut presque sans regret qu'il acquiesça au départ de la jeune femme, sous un prétexte d'autant plus grotesque. Sauf qu'il ne le releva pas et se contenta de l'observer se relever, tout en haussant les épaules d'un air résigné. Dans la seconde même il se releva à son tour pour la rattraper avant qu'il ne soit trop tard. Il lui était tout bonnement impossible de la laisser repartir comme ça, dans cet état là. Il était embarrassé à l'idée que leur relation prenne une tournure tout à fait différence. Après tout, ils venaient à peine de se retrouver. Il ne voulait pas la perdre une nouvelle fois, qu'importe la raison. Il tenait à garder Rhea parmi ses contacts parce qu'elle était une femme qui méritait à être reconnue. Et pas juste pour ce qu'elle paraissait être. Il y avait bien plus que ce corps de rêve. Quelque part, il se raisonnait à l'idée de ne pas avoir répété le même scénario qu'auparavant, car cela n'aurait mené strictement à rien. Ils étaient censé reprendre sur de nouvelles bases, plus solides. Ils étaient adultes après tout. Ainsi que des collègues de travail, dorénavant. Il était hors de question de la laisser partir ainsi dans ce malaise, dans cette ambiance. C'est tout naturellement qu'il composa un numéro sur son téléphone avant de l'approcher de son oreille, sans jamais quitter Rhea des yeux. Il leva également la main dans sa direction pour lui dicter l'ordre de ne pas bouger. Elle venait à peine de franchir le couloir, mais peu importe. « Attends juste une seconde. Je vais t'appeler un taxi… C'est la moindre des choses. D'accord ? » Sa voix se fit douce et rassurante. Bien sûr, ce genre de confrontation lui faisait également réaliser qu'il tenait vraiment à elle. Il espérait que cela ne changerait rien à l'avenir… Quoiqu'il en soit, lorsqu'il fut assuré qu'un chauffeur l'attendrait comme convenu au bas de l'immeuble, son regard se fit d'autant plus bienveillant lorsqu'il s'appuya nonchalamment contre la porte d'entrée. Bien que désolé, il lui esquissa un léger sourire avant de la laisser s'en aller pour de bon. « S'il te plait, envois-moi un message lorsque tu seras chez toi. Et rentre bien... » Pas de regret. Ils ne devaient pas en avoir. Cette malencontreuse histoire serait bien assez vite derrière eux. Même s'il ne s'attendait à aucune réponse concrète de sa part, l'important avait été le geste et ses mots prononcés. C'était ainsi qu'il voyait les choses.

END


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

It's really you ━ rhea & jungwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Hello à tous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-