AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: Munhwa Broadcasting system :: coulisses

thinking about you ━ hyeji & yongseok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 1430
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 23

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Jeu 8 Sep - 18:37

thinking about you
hyeji & yongseok


Tenue – La vie pouvait parfois être bien étrange… Par moment, Yong Seok se demandait comment il en était arrivé là. Aussi vite. Aussi facilement en un sens. Et pourtant, ses huit années de training, il en avait bavé. Il avait cru ne jamais en voir le bout ! Faute d'avoir intégré une agence à un âge si précoce, qui sait ? Il n'avait que douze ans à l'époque… Malgré cela, le maknae avait toujours fait preuve d'une très grande maturité sur certains points. D'une grande exigence envers lui-même. Il s'était souvent plains malgré ses facilités et ses opportunités. La KG l'avait toujours placé sur un piédestal. Ce pourquoi, il avait aussi vite pris la grosse tête pour certains. En tout cas, ça expliquait en partie sa trop grande assurance et ses airs confiants qui pouvaient tout autant pousser sur le respect qu'intimider… Pendant huit ans, il avait espéré. Et finalement, après bien des tracas à cause des changements effectués pour son groupe, il avait fini par débuter avec les Fireflies, et même en solo ! Après avoir tant espéré, tout s'était finalement réalisé en l'espace d'un seul et unique mois ! Si encore, il n'y avait eu que ça… Serendipity, oui. Il devait également beaucoup à ce survival qui l'avait ainsi révélé au grand public. Il s'était passé tellement de choses en l'espace de ces quelques mois qu'il avait encore du mal à tout réaliser. Au jour d'aujourd'hui, il terminait la promo de Be The Light avec son groupe pour se consacrer à ses propres activités solos. Il n'avait pour dire, pas arrêté depuis le mois de juin ! Ni même depuis le début de l'année. Si en janvier dernier il s'était séparé de Hye Ji pour se focaliser uniquement sur ses pré-débuts, à l'heure d'aujourd'hui, il accueillait son nouveau statut de jeune rookie d'un air perplexe… Car toutes ces bonnes choses lui étaient tombés dessus un peu trop brusquement. Il était heureux de ce qu'il lui arrivait. Nul doute sur ça… Sauf qu'il avait la drôle impression de ne pas pouvoir le savourer pleinement. Il n'arrivait tout simplement à ne plus prendre de temps pour lui. En vrai, c'était depuis janvier même qu'il n'avait pas cessé de travailler. Il se refusait cependant à penser qu'il avait besoin de vacances. Pas maintenant, alors que sa carrière était en plein essor. Son côté perfectionniste et ambitieux lui dictait de ne pas faiblir et de se focaliser uniquement sur sa carrière… Oui, jusque là, il n'avait jamais flanché. Mais ces derniers temps, il s'interrogeait beaucoup aussi, malgré-lui… Cela faisait une semaine qu'il n'avait plus la moindre nouvelle de Mei Li. Il n'en avait plus eu depuis le tournage de « Can't Help Myself » et au bout de quelques jours, cela avait fini par le tourmenter. Ce n'était pas normal. Pas logique. Et malgré ses quelques relances infructueuses, Yong Seok refusait catégoriquement de l'importuner au risque de paraître pour quelqu'un de désespéré… Et il ne l'était pas ! Ça, il se refusait à le croire.

Bien que frustré et un peu sur les nerfs, le jeune homme tâcha de ravaler sa fierté lorsqu'il abandonna son smartphone sur le coin de la table. Il n'appréciait que très rarement qu'on l'ignore de la sorte. C'était son côté un peu superficiel. Un peu précieux. Parce que Yong Seok, c'était bien connu, il avait un égo assez sur-développé. Il avait beaucoup progressé sur ce point, mais il n'empêche qu'il ressentait une certaine colère à l'idée qu'il puisse s'être autant affiché auprès de cette dernière pour du vent… Fichu orgueil qu'il se coltinait. Il préféra alors relativiser et se dire qu'elle était sûrement très occupée. Après tout, elle était l'une des gagnantes du Serendipity. Il devrait plutôt la soutenir et se faire une joie pour elle, au lieu de tout ramener constamment à lui. Ainsi, après s'être brièvement assuré qu'il se faisait des idées, le jeune homme récupéra son téléphone qu'il plaça à l'arrière de son jean's. Il quitta sans trop prévenir, le restant de la bande dans la loge. L'enregistrement de l'émission était programmée dans une petite heure. Ils avaient encore du temps devant eux… Alors pour passer le temps, Yong Seok entreprit l'initiative de flâner un peu dans les coulisses. Plus particulièrement dans le couloir qu'il brava en quête d'y lire une possible affiche avec pour inscription sur la porte « D.Avenue » ou un quelconque groupe qu'il connaîtrait personnellement… Mais rien. Il n'allait définitivement pas tomber sur elle. Il pouvait désormais se faire une raison… Et alors que ses pas le conduisit naturellement jusqu'à un distributeur de boissons situé dans un croisement, dans cette allée presque déserte, le maknae des Fireflies réalisa une chose. Il n'avait pas le moindre rond sur lui. Ca allait être plutôt difficile pour lui de boire quelque chose ! Alors il pesta un peu face à son étourderie. Face à cette fatalité… Un soupir transgressa ses lèvres, et ses mains se plantèrent à l'intérieur de ses poches lorsqu'il fit volte-face. Oui, il n'y avait plus la moindre utilité de rester là, devant cette machine… Et pourtant, son corps tout entier refusa un mouvement de plus lorsque ses prunelles eurent la décence de croiser le regard de cette personne qui lui faisait nouvellement face. Et non des moindres... « Hye Ji... » Son… ex copine. Cette nana qu'il avait tant voulu avoir et qu'il avait aussi égoïstement cessé de vouloir le jour où il avait su qu'il débuterait… Et là, concrètement, il ne sut absolument plus où se mettre. Il avait honte. Honte de l'attitude qu'il avait pu avoir ce soir-là. Il était cependant trop tard pour s'excuser, même si au fond de lui, c'était supposément ce qu'il devait faire… Il le savait, mais… est-ce que cela ne changerait quelque chose ? Certainement pas. Et la revoir après tout ce temps passé lui fit drôlement bizarre. Elle n'avait pas changé. Elle resplendissait toujours de cette aura particulière. Ce charisme qui l'avait tant captivé… « Si je m'attendais à te croiser ici… Wow. C'est assez dingue. » Il poussa un petit rire, sa main se logeant à l'intérieur de son épaisse chevelure. Finalement, la situation était devenue affreusement gênante. Que devait-il faire ? Prétendre ne pas la connaître ? L'ignorer ? S'excuser… ? Le mieux était sans doute d'attendre après sa réaction. Il ne fuirait pas. Il avait été suffisamment lâche vers la fin de leur relation… Aujourd'hui, beaucoup de choses avaient changé. Il voulait lui montrer combien il avait changé.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 79
Age : ving ans.
rôle dans le groupe : solo, parolière.
nom de scène : haze.
avatar : yezi.
DC : feng rhea.
Points : 29

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2373-hwang-hye-ji-crazy-dog#46655 http://www.lights-camera-action.org/t2387-hwang-hye-ji-lock-me-up#46910 http://www.lights-camera-action.org/t2384-hwang-hye-ji#46903 http://www.lights-camera-action.org/t2389-hwang-hye-ji#46923 http://www.lights-camera-action.org/t2390-hwang-hye-ji-haz-e#46928 http://www.lights-camera-action.org/t2388-haze#46921
Message
Sam 17 Sep - 17:49

thinking about you
hyeji & yongseok


Tenue – quelques complications. quelques mauvaises ententes. mais tout ceci valait le coup. à défaut de ne pas avoir pu croiser ses espérances et exigences avec celles de l'agence, Hye Ji trouva une meilleure stabilité ailleurs, même si elle avait le sentiment d'avoir trahi son ancienne famille. mais c'était mieux pour tout le monde, pas seulement elle. si la YM espérait quelque chose de sa part, c'était Hye Ji qui se retrouvait à faire la moue, ne trouvant guère l'inspiration qui pouvait autant satisfaire son style que les demandes du supérieur. à l'inverse, si c'était elle qui proposait quelque chose, c'était le patron qui fronçait les sourcils. difficile de trouver un terrain d'entente avec ce genre d'ambiance! au final, même si son départ était quelque peu soudain, il n'y avait aucune rancœur. bien au contraire, c'est d'ailleurs avec le sourire que les producteurs et l'artiste se quittèrent. bien sûr elle ne pouvait empêcher cette nostalgie de venir serrer son cœur dès qu'elle osait y penser ou quand elle retrouvait ces personnes avec qui elle avait creusé une merveilleuse relation. c'était la première agence qui posa ses yeux sur elle et, de surcroît, lui offrit une chance de prouver sa véritable valeur. qu'importe la façon dont cette histoire se termina, elle leur en était sincèrement reconnaissante. maintenant c'était à elle de faire son propre chemin, seule, et voir où celui-ci allait la mener. jusqu'à présent, tout se passait pour le mieux. elle travaillait avec des personnes ayant les mêmes critères qu'elle. elle participait à des collaborations ici et là, avait même réussi à continuer sa carrière solo sous une autre étiquette grâce à la wanderlust. dire qu'elle était plus épanouie que jamais serait un terme bien trop faible, mais l'idée était là. en y repensant, cette année avait été complètement folle. surtout depuis sa participation à Unpretty Rapstar! son classement final n'importait peu, pour dire elle s'en fichait complètement. si elle avait décidé de tenter sa chance c'était avant tout pour elle, parce que ce genre d'opportunité ne pouvait qu'être gratifiante sur tous les plans. cela ne manqua pas. qu'est-ce qui se serait passé si son manque de confiance l'avait forçait à rebrousser chemin? que se serait-il passé si son frère ne l'avait pas convaincu qu'elle pouvait obtenir ce qu'elle voulait si et seulement si elle se donnait la peine d'y croire?

cela faisait presque un an qu'elle avait débuté. un an. il lui était bien difficile d'y croire. en fait tout ceci semblait encore irréaliste; être reconnue dans la rue, voir le public prononcer son nom de scène, entendre les paroles de ses chansons chanté à l'unisson. elle n'avait pas la prétention de se dire célèbre. c'était même très loin d'être le cas. parce qu'elle possédait cette force d'esprit, parce qu'elle avait aussi quelque soucis d'auto satisfaction mais aussi, et avant tout, parce qu'elle était entourée de personnes ayant suffisamment les pieds sur terre pour la garder dans la modestie. son agence, sa famille, Jung Wan, Hyun Ae mais aussi son ex. ah. quel début houleux. si il n'avait pas autant insisté pour lui prouver qu'il était pas ce qu'il paraissait, il y avait peu de chances pour qu'elle finisse par s'intéresser à lui! mais il avait su jouer les bonnes cartes pour voler son cœur. pourtant s'était-elle promis de ne pas se laisser aller, de s'écarter de toute distraction susceptible de l'éloigner de la route qu'elle s'était fixée. mais ses sentiments ont vite pris le dessus et il fut d'un bien plus grand soutien qu'elle ne l'aurait cru possible. à chaque étape de sa carrière il était là. et quand ses débuts furent officiellement lancés, il était toujours là. il avait été la première personne vers qui elle s'était tournée pour célébrer ça. malheureusement, elle s'attacha un peu trop vite, à un moment où il aurait été nécessaire de maintenir ses émotions sous contrôle. mais elle ne s'en rendit seulement compte qu'en le voyant s'éloigner. trois mois après, c'était fini. ça n'avait pas été bien compliqué à comprendre mais même malgré cela, les jours suivants cette rupture furent difficile à vivre. pourtant rien n'avait été différent. juste le statut. ça c'était fait progressivement, la relation mourant d'elle-même. avec cela de moins en moins de nouvelles, d'appels ou de sorties. rien de différent, si ce n'est la réalisation. wanderlust avait été de toute évidence un nouveau départ, et elle en était reconnaissante. je m'en vais deux minutes chercher des boissons, quelqu'un en veut? dit-elle en se levant du canapé pendant que quelques voix se rajoutèrent par dessus la légère musique d'ambiance. après avoir pris note des quelques commandes, elle s'éclipsa hors de la salle, ses talons claquant à mesure qu'ils se posèrent sur le carrelage. elle avait encore suffisamment de temps pour se permettre une ronde ou deux, peut-être même rencontrer les artistes ayant été conviés à participer à l'émission. c'était généralement ce qu'elle faisait quand l'occasion se présentait. l'idée de rester longtemps enfermée dans les loges.. très peu pour elle. Hye Ji avait la bougeotte, c'était une évidence, et son alter égo n'en était qu'une preuve concrète. à deux pas des machines à café, Hye Ji sortit son porte feuille, qu'elle avait préalablement glissé dans la poche arrière de son short, et y plongea son nez à la recherche de toute monnaie ayant trouvé refuge à l'intérieur. ses doigts vinrent alors récupérer les quelques pièces, les comptant aussi une à une quand une voix l'interpella alors, la stoppant brutalement dans sa marche. une voix qu'elle n'aurait jamais cru entendre de nouveau. et suffit-il que son regard la force à relever la tête pour croiser le sien que tout se confirma. Lee Yong Seok. autrement dit, son ex. que faire? son corps n'osait répondre, il était figé. là. complètement perdu par la multitude d'informations que son cerveau envoyait. lui aussi ne sachant réellement que faire. elle devait sans doute avoir l'air stupide, à restée stoïque face à lui, son regard ne quittant pas une seule seconde le sien. elle devait paraître stupide, avec ses émotions se ranimant. courant le long de son échine. faisant frissonner chaque parcelle de son corps. huit mois. huit mois qu'ils ne s'étaient guère vu. huit mois qu'elle fit mine que tout allait bien. huit mois qu'elle se força à ne plus penser à lui et juste quand elle commençait à l'oublier. il était là, dressé devant elle. et il n'avait pas changé. cette aura encore imposante, son charisme intact si ce n'était à quelque détail prêt. il semblait plus radieux depuis ses débuts officiels. oui, malgré ce qu'elle pouvait affirmer, elle l'avait suivi de loin. c'était plus facile pour elle de cette façon. enfin. jusqu'à maintenant. et elle ne s'était pas préparée à ça. que faire? si elle écoutait son cerveau, elle aurait fait simplement demi-tour, mais son cœur, quant à lui, voulait qu'elle reste. que ce soit par fierté, pour faire comme si elle se portait au mieux ou simplement pour renouer contact avec lui. c'était assez flou, rien n'avait de sens et encore moins cette situation. maladroitement, ses yeux rompirent tout contact pour se poser ailleurs avant de revenir sur lui. il l'interpella de nouveau avec une surprise qu'elle ne put qu'approuver à son tour. mais son visage resta sans une marque d'expression. elle réfléchissait, un peu trop peut-être. elle cherchait quoi dire. quoi faire. il y avait beaucoup de choses qu'ils devaient mettre au clair, mais était-ce le bon moment? était-elle seulement prête à lui faire face? elle était bien loin d'avoir la confidence qu'elle montrait sur scène. son plus grand défaut, certainement. et ne pouvant assumer quoique ce soit, son corps réagit à sa place et décida de rebrousser chemin. il devait bien y avoir d'autres machines à café quelque part, non?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1430
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 23

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Mer 21 Sep - 0:58

thinking about you
hyeji & yongseok


Tenue – Cette douleur. Ce remord… Pourquoi ne l'avait-il pas ressenti plus tôt ? Pourquoi lui avait-il fallu près de huit mois pour ressentir ça ? Ce profond sentiment de honte, pour ce qu'il avait pu lui infliger. Toute cette peine qu'elle avait eu à endurer par sa faute… Il s'en était bien fichu. Il n'avait pas eu le moindre scrupule à la lâcher pour prétendre à ses grands rêves. Aussi simplement. Aussi durement. Il était même allé jusqu'à prétexter le faire pour leur bien. Oui, parce qu'il était naturel de se concentrer sur sa carrière au moment où il allait enfin faire ses preuves. Une belle excuse pour ne pas simplement lui avouer que des sentiments… il n'en avait plus. Plus à son égard. Comment aurait-il pu le lui avouer ça ? C'était lui qui s'était irrémédiablement entiché d'elle autrefois. Il avait eu le béguin au premier regard. A la première seconde. Il avait été submergé par son talent, par son charisme hors du commun et par sa beauté authentique, unique, et non-conforme. Oui, car si Yong Seok ressemblait au parfait gendre aux premiers abords, il n'était en réalité qu'un gosse âgé de dix-huit ans. Involontairement de sa part aussi, Hye Ji dégageait une aura forte, presque imposante. Elle n'avait rien de la petite fille mignonne, que l'on imaginait plus aisément aux côtés du jeune chanteur. Et pourtant, cette dernière avait su se montrer plus douce et plus délicate qu'une tout autre fille. Les apparences ne faisaient clairement pas tout. Et si Yong Seok avait été cet idéal pendant un temps, le naturel avait bien assez vite retrouvé sa place. A force de découvrir une Hye Ji plus sensible et beaucoup plus commune en fin de compte, sûrement s'était-il lassé d'elle… Ou peut-être s'était-il tout bonnement illusionné tout seul ? En le paraître et la réalité, il y avait parfois un gouffre. Il en était l'exemple typique. A l'exception faite que l'image qu'il s'évertuait à refléter était en grande partie erronée, et insufflée par son agence en personne qui voulait projeter de lui une image positive. Une image qui lui allait comme un gant. Alors qu'à l'intérieur, il se fichait pas mal des gens et ne se gênait guère pour les mener à la baguette, pour parvenir à ses fins… Oui, Yong Seok avait longtemps été ce genre de personnage. Dire qu'il avait changé en huit mois serait un gros mensonge. Mais il avait mûri. Ce fait est, était indéniable. Il avait mûri et ne prenait plus autant de plaisir, ni ne ressentait le besoin de tromper les gens pour parvenir à ses fins. Bien entendu, il savait toujours se montrer aussi perfide, aussi opportuniste et manipulateur à l'occasion. Les véritables traits de sa personnalité ne disparaîtraient pas aussi facilement. Et malgré ses nombreux défauts – qu'il assumait pleinement – il possédait quelques qualités qu'il n'avait guère inventé. Sa force de caractère, sa détermination, son côté ambitieux et sa loyauté envers ses proches et sa famille. Difficile à croire qu'un être comme lui puisse avoir de véritables amis… Mais il en avait justement. Très peu. Mais ces derniers pouvaient apercevoir bien plus de qualités qu'il n'en avait certainement conscience. Il était bien plus sensible qu'il ne souhaitait l'admettre. Bien plus fragile qu'il ne souhaitait le prétendre. Et pour cela, il fallait avoir été au moins un jour suffisamment proche de lui…

Hye Ji avait su le voir plus vulnérable à certains moments. Moins dans la perfection et plus dans la spontanéité. Au tout départ, du moins, il avait su s'ouvrir à elle tout en ayant cette notion qu'il devait impérativement lui plaire en lui épargnant ses mauvais côtés… Il avait su la serrer dans ses bras et lui dire qu'il l'aimait, sans le penser. Pourtant, il avait réellement ressenti quelque chose de fort. Mais aujourd'hui, il pouvait affirmer qu'il ne s'agissait en rien d'amour. A présent qu'il était confronté à cela avec Mei Li, il pouvait sans conteste comparer, même si les circonstances et les demoiselles n'étaient en rien comparables. Non, ce qu'il avait ressenti pour Hye Ji avait été ni plus ni moins que de l'admiration et un profond attachement. Un peu à la manière d'un fan qui serait parvenu à sortir avec son crush du moment. Rien de plus éphémère, en soi. Et s'il avait cru vivre un rêve sur le moment, son euphorie était bien vite retombé au bout de quelques mois. C'était pour cette raison qu'il n'avait pas pleuré, ni regretté la séparation. Leur histoire s'était laissée mourir d'elle-même, par un éloignement qu'il avait fini par instaurer, de sa volonté, par une certaine lassitude. Sauf qu'il n'avait pas été assez courageux, assez franc, pour le lui avouer dès le départ. L'annonce de ses débuts étaient donc tombé à point nommé et il avait sauté sur l'occasion, pour se détacher d'elle, une bonne fois pour toute. Pour peut-être, ne pas trop la faire souffrir. Mais le mal avait été commis. Et depuis janvier dernier, de l'eau avait coulé sous les ponts. Ils avaient chacun poursuivis leurs routes sans se retourner. Ou tout du moins pour sa part, il ne s'était jamais imaginé un seul instant revenir vers elle. Pas une seule fois. Alors forcément avec du recul et une certaine maturité acquise, le coréen voyait désormais les choses différemment. Il supportait mal cette confrontation qu'il n'aurait ô grand jamais espéré. Et Hye Ji se montra d'autant plus hésitante quant à sa manière d'agir. Elle était aussi confuse que lui. Et il était profondément désolé pour tout ce qu'il avait fait… Il ignorait comment il allait se rattraper. Il ignorait en être réellement capable. Mais il souhaitait le faire. Il devait le faire. Ce pourquoi, lorsqu'elle tenta de le fuir, Yong Seok ne la laissa pas repartir aussi facilement. « Hé, attends ! » Il se montra bien plus rapide puisqu'il la rattrapa par le poignet afin de l'obliger à se retourner. Ainsi, lorsqu'elle lui fit de nouveau face, le coréen s'autorisa à la relâcher en poussant un léger soupir. Il aurait préféré ne pas la retenir, mais à présent, il n'avait d'autre choix que de s'exprimer à nouveau… « Tu vas pas t'enfuir comme ça… comme une lâche. » Pour ne pas dire comme lui. Cette pensée illumina son regard d'une lueur menaçante et confuse. Aussi vivement s'en était-il rendu compte qu'il baissa prudemment les yeux comme pour lui éviter ce moment de faiblesse. Ce moment où le rouge de ses yeux venait de lui picoter la rétine. Heureusement, il put se reprendre assez vite, en évitant simplement son regard dans un premier temps, pour ne pas se trahir lui-même et reprendre contenance. « Écoute… On a jamais vraiment eu le temps de rediscuter, depuis la dernière fois. » Depuis la rupture en janvier dernier, plus précisément. « Tu crois pas qu'il serait temps d'entendre mes excuses ? » Des excuses tardive, oui. Quand bien même l'aurait-il fait ce soir-ci, il n'aurait pas été sincère. Il s'en serait foutu. Aujourd'hui, il tenait réellement à le faire avant qu'il ne soit vraiment trop tard. Avant qu'elle ne le considère réellement comme un lâche qui s'était joué d'elle… « Allons ailleurs, tu veux ? » Ce ne fut pas tant une interrogation, mais une affirmation. Son regard cette fois-ci, se fit plus intense et bien plus déterminé.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 79
Age : ving ans.
rôle dans le groupe : solo, parolière.
nom de scène : haze.
avatar : yezi.
DC : feng rhea.
Points : 29

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2373-hwang-hye-ji-crazy-dog#46655 http://www.lights-camera-action.org/t2387-hwang-hye-ji-lock-me-up#46910 http://www.lights-camera-action.org/t2384-hwang-hye-ji#46903 http://www.lights-camera-action.org/t2389-hwang-hye-ji#46923 http://www.lights-camera-action.org/t2390-hwang-hye-ji-haz-e#46928 http://www.lights-camera-action.org/t2388-haze#46921
Message
Sam 24 Sep - 0:37

thinking about you
hyeji & yongseok


Tenue – ça n'aurait pas du se passer comme ça. ça n'aurait même pas du se passer. Simplement. Si elle avait pu éviter cette confrontation, elle aurait tout fait pour. Elle n'aurait pas cherché à s'engager dans ce genre de situation où le malaise aurait triomphé entre eux. que ça soit lui, ou elle. ça aurait été lâche, bien sûr. Hyeji le savait. elle ne cherchait même pas à le nier. mais pouvait-il le lui reprocher? elle ne faisait que rebondir sur ce qui s'était passé quelques mois plus tôt. elle n'avait pas envie de le revoir, pas tant qu'elle se sentirait prête pour l'affronter. pas tant qu'elle l'aurait oublié. et même si elle pouvait se mentir à elle-même, son cœur parlait autrement. des sentiments, elle en avait encore. plus aussi fort qu'ils ne le furent, mais des morceaux résidaient encore. et ça faisait mal. elle n'aimait pas se sentir aussi faible. elle n'aimait pas ne pas arriver à contrôler ce qui fait parti de son être. qui sait, peut-être qu'un jour ils auraient pu avoir une conversation normale, autour d'un café sans doute, à parler de leurs carrières réciproques, de ce qui se passe dans leurs vies, de leurs vies sentimentales, pourquoi pas? peut-être qu'il n'y aurait eu aucun malaise à parler de ce genre de choses. peut-être que la présence de l'autre n'aurait plus été bizarre. peut-être même qu'un jour ils arriveront à s'entendre, à devenir de nouveau proche, à établir une amitié stable. peut-être oui. Hyeji aimerait bien. il reste un très bon souvenir, malgré toute la douleur qui s'était logée en elle pendant des mois. des mois où le silence régnait en maître. des mois où elle avait l'impression de parler à un mur. d'avoir même développer une meilleure relation avec son répondeur qu'avec Yongseok lui-même. c'était triste, de se dire que sa boîte vocale fut rapidement le seul réconfort qu'elle pu trouver. hormis Minjun. si il n'avait pas été là, à l'écouter pendant des heures entières, où en serait-elle? si Jungwan ne lui avait pas apporté son soutien, où en serait-elle? si Junho n'avait pas été là à lui sortir des blagues ou même des réflexions sans queue ni tête, digne de lui, où en serait-elle? pas bien loin, de toute évidence. elle serait sans doute encore en train de ramer pour remonter à la surface. le plus ironique, c'était qu'elle s'était toujours jurée de ne pas plonger dans une relation, par peur que ça l'éloigne de sa carrière. elle aurait mieux fait de résister un peu plus longtemps. de le repousser encore et encore. de l'ignorer aussi. peut-être qu'il aurait fini par se lasser. peut-être même qu'il aurait fini par poser son attention sur quelqu'un d'autre. on dit qu'un malheur mène toujours à un bonheur. qui sait, peut-être que ce on dit s'avérera vrai pour elle aussi?

en attendant il valait mieux se concentrer sur l'actuel plutôt qu'à ce que demain garde précieusement en réserve. chaque chose en son temps, ne disons-nous pas après tout? en attendant, Hyeji se retrouve face à Yongseok. un silence lourdement pesant s'installant entre eux, quant bien même il tenta de faire un pas vers elle. sa tentative échouant pourtant. et encore une fois il ne semblait guère d'avis à laisser tomber. encore une fois il l'entraîna dans des choix qui le convenait, lui. pas elle. lui. tout ceci, Hyeji n'en voulait pas. elle n'était pas prête. pourquoi ne pouvait-il pas la laisser tranquille un instant? pourquoi ne pouvait-il pas la laisser faire son deuil à son rythme? ça avait été facile pour lui. il avait eut ce qu'il voulait après tout. il avait eut ce qu'il désirait jusqu'à ce que son jouet ne lui soit plus d'aucune utilité et finisse par l'ennuyer. jusqu'à ce qu'il passe à autre chose. et encore une fois, il l'avait poussé à accepter ce qui l'arrangeait, lui. sans prendre un seul instant en considération ce qu'elle pouvait bien ressentir. la facilité, encore et toujours. et encore une fois, elle ne dirait point mot. parce qu'elle est bien trop gentille. parce qu'elle préfère faire passer les autres en premier, privilégier le happy ending des personnes qui l'entourent avant de se concentrer sur son propre conte de fée, en supposant qu'elle en ait un. c'était bien son plus gros problème. quand Hyeji s'attache, quand Hyeji aime, quand Hyeji apprécie, elle s'efface aussitôt et s'arrange toujours pour que le quotidien de ces personnes soit le plus confortable possible. Yongseok n'avait en aucun cas déroger à la règle. bien au contraire. trop bonne trop conne. tu veux dire comme toi? il l'avait retenu. et il avait osé la traiter de lâche. bien sûr qu'elle l'était. mais de quel droit se permettait-il d'user de ce mot en sa présence? elle ne fut lâche qu'une seule fois. et c'était à cet exact moment, contrairement à lui. lui qui, pendant des mois, se montra comme tel. à l'ignorer. fuir ses appels. ses messages. ils n'étaient pas bien nombreux pourtant, parce qu'encore une fois elle le passait avant tout le reste. elle ne voulait pas qu'il ait l'impression d'être étouffé. alors elle se contenait autant que possible. elle voulait le soutenir pour ses débuts qui allaient être imminent. le déconcentrer n'aurait pas été la façon la pus judicieuse de s'y prendre. elle prit sur elle. pour lui. alors qu'il n'en avait juste plus rien à foutre de sa gueule, du moins c'était ce qu'elle commençait à penser maintenant. elle haussa un sourcil, son regard défiant aussitôt le sien. s'il pensait jouer à ce jeu, elle pouvait très bien en faire de même. qu'il ne se méprenne surtout pas sur sa personne. faute à qui était bel et bien ce qu'elle aurait aimé lui lancé, mais cela ne ferait qu'encourager une conversation qu'elle ne voulait aucunement avoir. c'était marrant, qu'il veuille subitement parler alors qu'ils avaient eu tout le temps désiré avant qu'il ne se décide de rompre aussi subitement. enfin.. subitement... c'était une façon de parler. pour ne pas dire qu'il avait sans doute eut la flemme de lui faire face. c'est marrant ça. tu te décides à parler huit mois après? t'avais tout le loisir de le faire ce jour-là, mais comme par hasard parce qu'on tombe l'un sur l'autre, la parole te revient? quelle drôle de coïncidence.  Quelle différence ça fera, honnêtement, Yongseok? dis-moi en quoi ça changera que je t'écoute maintenant? on a aucun compte à se rendre, toi et moi. le plus étonnant, c'était le calme qui résonnait dans sa voix. était-ce la peur d'attirer l'attention? ou juste le fait qu'elle arrivait simplement à se maîtriser malgré le chaos qui se formait dans sa tête? difficile à dire. ça la surprenait elle-même, parce qu'elle pensait sincèrement ne guère arriver à se maîtriser. mais je pense que je n'ai guère le choix, hein? comme d'habitude ses yeux roulèrent comme pour témoigner d'un profond ennui avant qu'elle ne se mette en marche vers une pièce un peu plus calme. il était inutile de poser un quelconque regard en arrière pour constater si oui ou non il le suivait. clairement inutile, puisqu'il semblait bien déterminé à témoigner d'un plausible changement dans sa façon d'être, ou qu'importe la façon dont il le disait. il était suffisamment déterminé pour la suivre là où elle allait et la convaincre, peut-être même assez jusqu'à lui faire accepter ses excuses. ça pourrait sans doute être le cas. Hyeji ne savait pas vraiment ce qu'elle attendait. pour dire vrai, elle n'attendait pas grand chose puisque jamais ne s'était-elle préparée à affronter une telle conversation. c'était plus pour lui qu'elle s'autorisait à l'écouter. encore une fois, parce qu'elle était bien trop gentille. mais pas assez pour agir de façon bien naïve.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



you're gonna have a foresight dream
Why should I care for others? I’m the one who take the results and costs so I do as I want. I’d rather choke myself instead of blaming others. Do stop pretending that you’re worrying, I’m ready unlike your expectation~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1430
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 23

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Mar 27 Sep - 14:26

thinking about you
hyeji & yongseok


Tenue – Trop bonne, trop conne. Oui, elle l'avait sûrement trop été avec lui. Aujourd'hui il s'étonnait presque de son répondant. Une petite part de lui n'y aurait jamais cru avant qu'elle n'ose répliquer et même lui affirmer ce qu'il avait pu être avec elle, par le passé. « Oui, comme moi. » avait-il tout simplement répondu d'un ton monocorde et froid. Il ne s'en vantait pas mais il assumait. Il y avait très peu de chose qu'il n'assumait pas. Et cette sensation de regret était quelque chose qu'il ne supportait pas non plus. Ce pourquoi il tenait tant à s'excuser ce jour-ci, puisque le destin semblait les avoir mené l'un à l'autre… Une envie de boisson chaude surtout. Qu'importe la raison, les faits étaient là. Et il n'était plus possible pour lui de la laisser s'en aller aussi facilement alors qu'il comprenait enfin l'erreur qu'il avait commise. Il en avait fallu du temps, mais il avait compris. Et il était réellement désolé pour tout. Peut-être qu'un jour, effectivement, ils pourraient de nouveau se fréquenter quotidiennement et rigoler en pensant au bon vieux temps. Leur histoire s'était peut-être mal fini – du moins surtout pour elle – il n'empêche qu'ils avaient tout de même vécu de belles choses ensemble. Tout n'avait pas été aussi faux. Il n'avait certes, jamais été réellement amoureux d'elle, mais son attachement envers Hye Ji avait toujours été sincère. Il y a huit mois, le jeune homme avait commis une erreur. Il n'avait pensé qu'à sa petite personne, qu'à son propre intérêt. Hye Ji avait toutes les raisons au monde de lui en vouloir pour ça. Dans un couple, la communication était très primordiale, et les désirs de chacun se devait d'être respecté. Chose qu'il n'avait clairement pas su adhérer, parce qu'il était encore trop jeune… trop imbu de sa personne… trop avare. Ce point de sa personnalité, il ne pourrait certainement pas l'éradiquer, mais il pouvait toujours tenter de s'améliorer et de prendre en considération le ressentis des autres, sincèrement. Il ne s'offusqua pas non plus aux répliques de son aînée, qui avait une fois de plus raison dans les faits. Pourquoi se décider à parler uniquement maintenant ? Pourquoi avait-il fallut qu'ils tombent l'un sur l'autre pour daigner enclencher la conversation ? C'était un comble, et en toute franchise cela le dépassait aussi. Coïncidence ou pas, il ne se défila pas, préférant lui adresser une grimace avant de croiser ses bras contre son torse. « Tu aurais préféré que je t'ignore, une fois de plus ? » Cela n'aurait fait que l'enfoncer encore, même s'il n'était effectivement pas certain que d'une façon ou d'une autre, cela change quoi que ce soit. Il fallait juste qu'ils parlent, un point c'est tout. Et pas uniquement pour lui. Il sentait que c'était la meilleure chose à faire. « Écoute, j'en sais rien. Ne rends pas les choses plus difficiles. Moi j'y tiens... » Il avait l'impression d'être un vrai monstre à la forcer contre son gré. Plus que jamais, il se sentait lourd d'un poids… Depuis quand avait-il aussi honte de sa personne ? Aussi honte de n'avoir été que ça à ses yeux ? Un type qui n'aura pensé qu'à sa gueule. Il était un peu troublé par l'attitude de cette dernière, peu habitué à ce qu'elle conteste pour dire vrai. Mais elle capitula tout de même en prenant bien le soin de lui ramener la faute en pleine figure. Parce que bien entendu, tout ne tournait que dans son sens, inévitablement. Le coréen se mordit péniblement la lèvre pour ne pas jurer. C'était vexant. Son égo était mis à rude épreuve mais il n'en démordrait pas. Il fallait bien assumer les conséquences de ses actes et le poids de certaines vérités, même si ce n'était jamais facile à entendre. « Arrête ça Hye Ji, s'il te plait. » On sentait aussi la pointe d’ennuis dans le son de sa voix. S'il acceptait de s'en prendre plein la tronche jusque là, sa patience avait aussi ses limites. Ne voyait-elle pas qu'il essayait de faire un effort là ? Pour elle. Pas juste pour lui.

C'est alors qu'elle entreprit la direction son souhait, en quête d'un endroit plus calme et moins fréquenté. Cette pièce étant déserte, le coréen n'hésita pas un seul instant avant de la suivre. Cela ne durerait pas plus de quelques minutes après tout. Il n'allait pas non plus lui réciter une comptine. Il tenait juste à réparer une erreur commise il y a plusieurs mois de cela. Min Jun était l'un de ses plus proches amis et il savait très bien que ces deux-là s'étaient considérablement rapprochés l'un l'autre. Ils avaient toujours bien plus en commun qu'ils ne le pensaient. Quand bien même, il ne mettrait pas leur lien sur le tapis car tout cela ne le regardait strictement pas. Il connaissait son ami et était d'autant plus rassuré de savoir que Hye Ji ne risquerait rien avec lui. C'était une chouette fille qui méritait le bonheur et qui n'avait certainement pas mérité d'être traité ainsi… Il en avait conscience. Et il en était terriblement désolé… « C'est une salle de conférence ? » Ainsi s'étaient-ils jetés dans cette pièce en allumant l'interrupteur qu'ils furent rendu dans une petite salle munie d'une table centrale et d'un vidéo-projecteur laissé sur place, en bout de table. Quoiqu'il en soit, il ne tarda guère à appuyer ses fesses contre le rebord de cette table avant de soutenir à nouveau le regard de son ex-copine. La pièce était encore plus hostile que le couloir auparavant. Rien ne laissait paraître que cette conversation tournerait bien… Et le pire, c'est qu'il ne sut exactement plus quoi dire. Était-ce à cause de ces lieux ? A cause du regard de Hye Ji ? Sûrement un ensemble… Et c'était bien le moment de se défiler ! « Ah. Je sais même plus quoi te dire… J'ai encore jamais fais ça. » s'exprima t-il dans un léger rire cynique. La non réceptivité de la demoiselle ne l'aidait pas non plus à se lancer et à trouver ses mots… Sauf qu'il était impératif que ce mur de glace s'effondre s'ils tenaient à engager un dialogue ouvert entre eux. Mais des deux, il était le seul à consentir à cette idée… Hye Ji n'était pas encore prête. Elle ne voulait sûrement pas entendre ses excuses… « Si tu as des choses à me reprocher, alors balance tout, tu veux ? J'ai l'impression que tout est pas encore digéré pour toi… Et ce que je m'apprête à te dire n'aura pas le moindre impact si on reste dans cette situation… Alors je sais pas. Trouvons une solution, tu veux ? » Il insista bien sur ses derniers mots. Trouver une solution ensemble. Pas juste lui. Mais ensemble. Si vraiment c'était impossible pour elle, alors il attendrait tant bien que mal. Mais il attendrait à partir du moment qu'il interceptait un signe positif de sa part.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 79
Age : ving ans.
rôle dans le groupe : solo, parolière.
nom de scène : haze.
avatar : yezi.
DC : feng rhea.
Points : 29

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2373-hwang-hye-ji-crazy-dog#46655 http://www.lights-camera-action.org/t2387-hwang-hye-ji-lock-me-up#46910 http://www.lights-camera-action.org/t2384-hwang-hye-ji#46903 http://www.lights-camera-action.org/t2389-hwang-hye-ji#46923 http://www.lights-camera-action.org/t2390-hwang-hye-ji-haz-e#46928 http://www.lights-camera-action.org/t2388-haze#46921
Message
Ven 7 Oct - 0:58

thinking about you
hyeji & yongseok


Tenue – au moins il s'en était rendu compte. peut-être qu'il l'avait toujours su, en vérité. ça ne serait pas aussi surprenant que ça, vu l'arrogance qu'il dissimulait derrière ce visage angélique. une bien belle hypocrite façade. mais le pire dans cette histoire c'était que Hyeji avait été suffisamment crédule pour croire jour après jour qu'il se réveillerait et prendrait conscience de ce qu'il était en train de faire, tout comme de l'impact que ses actes pouvaient avoir. pas tant sur elle, même si elle en était la principale concernée, mais autour de lui. elle avait été naïve. si sa première impression à son égard ne s'était pas effacée en cours de route, les choses auraient été bien différente. mais non. non, bien sûr que non. quitte à faire une faute, autant la faire deux fois juste pour être sûre! croire qu'il n'était pas ce qu'il renvoyait était une chose, croire ensuite qu'il pouvait changer en était une autre. et elle était tombée deux fois dans le panneau. voilà ce qui était triste. lui, il avait juste suivi sa route, il avait fait ce qui était le mieux pour lui sans réellement payer attention à ce qu'il y avait autour, sans en avoir quelque chose à foutre des gens qu'il blessait autour de lui. elle, elle s'était noyée dans l'espoir qu'elle avait immensément fondé dans cette relation. alors... lui en voulait-elle vraiment ou était-ce sa propre faute qu'elle renvoyait sur lui? là était la question. pour autant, Hyeji ne pouvait nier lui en vouloir. et il le savait. impossible qu'il en soit ignorant. la voix qu'elle prenait en lui répondant, la posture qu'elle avait volontiers opté, sa gestuelle même. tout renvoyait l'idée que les choses étaient différentes à présent. si il fut un temps où il connu cette femme se pliant en quatre pour lui, fermant sagement sa gueule juste pour lui rendre la vie plus facile, à présent elle ne lui devait plus rien. quel intérêt il y avait-il à agir avec le sourire, à présent? alors qu'il râle, qu'il souffle, qu'il exprime son profond ennui s'il le voulait. elle s'en foutait clairement. l'expression peinte sur son visage ne changea à aucun moment. et même si l'envie de répondre la chatouillait, elle garda ses lèvres scellées. aucun mot. aucun soupir. juste un silence. exactement le même qu'il lui fourni avant que les rôles soient en quelque sorte inversés. de toute façon, ça n'aurait été en aucun cas différent puisqu'il avait l'habitude de l'ignorer. il aurait pu agir de cette même façon, Hyeji était certaine que ça ne l'affecterait pas plus que ça. certes, certaines plaies se seraient de nouveau ouvertes en voyant ce même scénario se répéter sous ses yeux, mais la douleur aurait été minime. parce que, justement, il aurait continué à agir de la même façon. il aurait suivi ce même schéma. et ils auraient repris le cours de leurs vies sans se soucier de l'autre, tout du moins en apparence, et ils auraient suivi leurs propres bonheurs ainsi. sans s'adresser un mot. mais il l'avait surprise. il l'avait surprise en souhaitant initier une conversation. un sentiment de pitié? ou une réelle rancœur quant à la façon dont ils se sont séparés? qu'importe. commencer à regretter ce qui est d'ors et déjà résolus ne sert à rien. ça fait parti du passé, on ne peut le changer alors pourquoi s'en soucier? dans ce cas pourquoi Hyeji ne cessait de lui en vouloir? ce chapitre de sa vie était terminé, mais son subconscient semblait s'être figé sur cette dernière page qui le clôture. comme s'il attendait quelque chose en particulier. quelque chose que Hyeji, pourtant, n'était pas certaine de vouloir affronter. Un rire s'étouffa au fond de sa gorge. un rire qui se valait bref mais qui était rempli du peu d'enthousiasme qu'elle avait en elle. un rire qui exprimait oh combien elle ne pouvait pas croire ce qu'il était en train de lui dire. elle? lui rendre la tâche difficile? et qu'en était-il de lui? qu'en était-il de ces long mois où il ne chercha même pas à lui prêter ne serait-ce un regard? ne lui avait-il pas rendu la tâche encore plus difficile? il avait de la chance qu'elle daigne poser un regard sur lui, car si elle s'était mise à agir comme il l'avait fait avec elle, il ne tiendrait certainement pas le même discours. pour autant, Hyeji ne pouvait se résigner à lui souhaiter d'expérimenter un même scénario. bien au contraire. être heureux, c'est tout ce qu'elle espérait pour tout le monde.

ils se rendirent alors dans une pièce inoccupée, une sorte de salle de conférence. du moins c'était l'image que les meubles l'habillant renvoyait. des tables, quelques bancs ici et là et un grand écran dressé fièrement sur le mur opposé qui allait de pair avec le vidéo projecteur posé sur l'un des bureaux. c'était à peine si la rappeuse avait écouté ce que Yongseok disait, son regard était bien trop occupé à tirer son attention ici et là pendant qu'elle s'enfonçait un peu plus dans la pièce avant de finalement appuyer son bassin contre le rebord de l'une des diverses tables. c'était d'ailleurs presque inconsciemment qu'elle se retrouva à mimer les gestes de son ex, ce dernier reprenant alors la conversation pendant que l'ambiance se faisait bien plus oppressante que dans le couloir. certainement de sa faute à elle. ce n'était pas bien compliqué à deviner, étant donné l'énergie négative qui l'avait enveloppé dès l'instant où il lui prêta un premier regard quelques minutes plus tôt. et si la raison de ce soudain malaise était vite trouvée, l'issue de cette conversation restait pour autant un mystère. il ne tenait qu'à eux d'en faire bon usage et rester civilisés et diplomates et si Yongseok semblait apte à agir en ce sens, Hyeji était encore sur la réserve. elle n'aimait guère les surprises, c'était un fait. et il était évident que son silence n'aidait en rien son ex à savoir sur quel pied danser avec elle. si elle-même avait un semblant d'idée peut-être qu'il aurait eu un indice en retour, or là le flou embrumait ses pensées. c'était certainement pour cette raison qu'elle paraissait si froide, bien plus froide qu'elle ne le fut jusqu'à présent. ses émotions ne cessaient de se balancer d'un côté à l'autre, entre la compassion et la rancune. comment pouvait-elle savoir exactement ce qu'elle voulait, ce qu'elle attendait même de lui dans ces conditions? le mieux était donc d'attendre, quitte à ne guère interagir, ne guère le soutenir ou l'enfoncer. il valait mieux attendre jusqu'à ce qu'une occasion l'éclaire sur ce qu'elle avait à faire. ses sourcils se froncèrent subitement, une première réponse à ce rapide témoignage. une surprise qui resta une brève minute marquée sur le visage de la demoiselle. ça la choquait presque, de réagir ainsi face à ses paroles. au fond ça n'aurait même jamais du la surprendre puisqu'il s'agissait de Yongseok, celui qui ne s'était jamais rabaissé à admettre quoi que ce soit, ni même à s'excuser pour quoi que ce soit. mais le voir admettre qu'il ne savait pas vraiment comment s'y prendre pour mettre en mot ce qu'il pensait témoignait presque de sa sincérité. pourtant, une même question persistait. pourquoi maintenant? wow Sherlock, sors de ce corps il avait deviné ça tout seul? qu'il était le seul à être passé au dessus de tout ça? il y avait une différence flagrante entre avancer et mettre de côté nos vieux sentiments et même si Hyeji avait fait du chemin depuis leur rupture, même si elle avait enterré cette relation,  il restait bien des choses à réduire en cendres. ses ressentiments, notamment. il s'était donné des mois pour clôturer ce qu'ils avaient avant de passer à l'acte, ça n'avait donc pas été difficile pour lui de surmonter cette étape dans leur relation. Hyeji de son côté avait été suffisamment stupide pour vivre dans le déni jusqu'au dernier jour. c'était de sa faute, encore une fois. j'en sais rien, je sais pas quoi te dire là pourquoi le devrait-elle après tout? ce n'était pas elle qui avait réclamé ce dialogue. ce n'était pas elle qui l'avait retenu. pourquoi devrait-elle être celle à détendre l'atmosphère? certes, c'était de sa faute. mais s'il tenait absolument à cette conversation, il aurait pu au moins réfléchir un minimum. parce que là, tous deux perdaient clairement leur temps. enfin si tu veux vraiment savoir... elle se redressa pour faire quelques pas en direction de Yongseok sans réellement franchir une limite dans leur intimité. bien au contraire, ses barrières étaient encore bien loin de se baisser avant de pouvoir l'accueillir dans sa vie. c'était encore trop tôt, bien trop tôt pour une telle proximité qu'elle soit physique ou métaphorique. à la différence de Minjun, Yongseok venait de retomber simplement et purement dans la case de l'étranger. elle ne le voyait pas autrement. un étranger pour qui elle ressentait des émotions bien différentes. positive? négative? non, si elle parlait, ça ne l'aiderait ni lui. ni elle. honnêtement, je comprend pas pourquoi tu cherches à faire ça juste maintenant. tu me lâches comme une malpropre pour, d'un coup, revenir sur tes pas et faire comme si tout allait bien. t'agis de façon totalement opposé à ce que tu es, j'te suis vraiment pas. et je comprend encore moins ce que t'attends de moi. te dire ce que je te reproche? t'es assez intelligent pour voir où est le problème. sa voix n'était ni agressive ni sur la défensive, malgré la nature de ses propos. bien au contraire, son intonation avait été douce, suffisamment calme pour la surprendre. elle ne pensait pas que cela puisse être possible, pas avec lui et encore moins pas aussi tôt. mais elle réussit à maîtriser de façon parfaitement inconsciente le ton de sa voix. certainement parce qu'elle parlait de quelque chose de réellement confus pour elle. maintenant à ce qu'il puisse répondre à ça... si il y arrivait, peut-être que de nouvelles bases seraient alors envisageable. dans un futur plus ou moins proche. fallait-il encore qu'il comprenne ce que Hyeji voulait dire, chose qu'elle-même n'était pas certaine de comprendre.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1430
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 23

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Dim 16 Oct - 16:02

thinking about you
hyeji & yongseok


Tenue – Le dialogue allait être un peu compromis, mais Yong Seok se promettait d'y parvenir, peu importe le ton employé ou la manière dont ça allait être balancé. Il ne pouvait plus reculer maintenant, et il tenait fermement à aller jusqu'au bout de cette altercation. Le plus dur avait été fait. En soi, il était tout de même parvenu à capter un minimum l'attention de cette dernière et lui faire entendre ses aveux. Le reste ne dépendait plus que de lui et de la façon dont il allait amener la chose. Dire ce qu'il avait sur le cœur suffirait amplement. Après tout, il n'avait nullement prémédité tout cela. Il sentait juste que c'était ce qu'il devait impérativement faire. C'était un peu maintenant ou jamais. Peut-être n'aurait-il plus l'occasion de la revoir avant un long moment. Lui envoyer un message pouvait être tout aussi simple, mais il était persuadé de ne jamais attendre après une réponse vu la manière dont elle semblait encore le prendre. Se faire larguer n'était jamais chose agréable et il en prenait conscience à présent que l'expérience semblait lui arriver. Pour l'heure, il s'illusionnait encore sur le fait que le silence de Mei Li était justifié… mais ses ressentiments étaient là, et cette douleur qui se logeait chaque jour un peu plus à l'intérieur de sa poitrine ne signifiait qu'une seule chose ; la déception. Cette même déception qu'elle avait du ressentir par sa faute, ainsi que tous les sentiments indésirés s'ajoutant à cela ; peine, incompréhension, suspicions et colère. Probablement tout un tas encore pouvant subvenir, mais c'était déjà ce qu'il ressentait au bout d'une semaine d'ignorance complète, alors il n'osait imaginer ce qu'il pourrait encore ressentir si cela avait à s'éterniser sur la durée… A côté de lui, il y avait eu Hye Ji et ses huit mois de désolation à son actif. Alors de quoi pouvait-il bien se plaindre, hein ? C'en était presque risible. Et le pire, c'est qu'il réalisait seulement maintenant à quel point elle avait du en baver. Il s'était bêtement imaginé qu'en y mettant un terme, simplement au court d'une courte entretenue, que cela lui permettrait de tourner la page aussi facilement. Mais manifestement, cela n'avait pas été le cas. Bien sûr, puisqu'elle n'avait jamais souhaitée cette fin, elle. Ça n'avait été évident que pour lui. Sans compter ces dernières semaines avant qu'il ne se décide à lui avouer ce qu'il en était réellement pour lui. En réalité, cela faisait plus de huit mois si l'on prenait exactement en compte le moment où il avait cessé de nourrir de l'intérêt pour elle. Et donc, de lui prodiguer un semblant d'attention réel et affectif. Il avait été un vrai salaud... « Je suis désolé Hye Ji. J'aurai dû te le dire tout de suite… J'aurai jamais dû attendre aussi longtemps avant de te faire savoir ce qu'il en était. J'ai conscience d'avoir laissé notre relation mourir à petit feu, sans y avoir rien changé… J'aurai dû être clair depuis le début sauf que… j'en ai pas eu le courage. Il m'a fallu d'un prétexte suffisamment grand pour m'éloigner de toi. » Un prétexte qui incluait enfin ses grands débuts. Un prétexte qui avait laissé sous-entendre qu'il ne s'agissait que de ça. Non pas qu'il s'était lassé d'elle depuis bien plus longtemps… Mais il était inutile d'y revenir à présent, puisqu'elle avait pertinemment compris.

Hye Ji était loin d'être idiote et elle avait su lui montrer ce jour-ci à quel point elle mûrie suite à cette histoire. A quel point elle s'était endurcie pour ne plus se laisser blesser par des types égoïstes et avares comme lui. Quelque part, il se disait presque qu'il s'agissait d'un mal pour un bien. Pour autant, sa conscience n'en était pas plus soulagée. Il savait que seul le temps arrangerait les choses, mais comme toujours, il aurait aimé avoir tout maintenant, et tout de suite. Il aurait voulu qu'elle lui pardonne aussi simplement et facilement. Mais il savait très bien qu'il n'en serait jamais ainsi. Il le savait et cette fatalité n'en était que plus désobligeante pour lui. « En vérité, j'attends rien de toi… Ou alors si, pour parler franchement, j'espère que tu sauras me pardonner un jour. Je sais très bien que je me mets le doigt dans l’œil. Donc pour aujourd'hui, j'attendrais rien, je le sais, ok… Mais sache que, je le regrettes sincèrement. Je regrette d'avoir mis autant de temps avant de comprendre… Je sais que c'est insensée pour toi. Mais ce que tu as enduré... par ma faute… » Sentant une larme menaçante perler au coin de ses yeux, le jeune homme se redressa son point d'appui pour venir faire les quatre cent pas, bras croisés contre son torse, dans une posture qu'il espérait suffisamment forte pour masquer son réel désarroi. Le fait d'en parler lui donnait l'impression de s'ouvrir et de lui laisser entendre qu'il était faible actuellement. Complètement dépassé par la situation et par ses propres sentiments. Vis-à-vis de Mei Li, et de ce qu'il était peut-être en train de perdre. Hye Ji ne la connaissait pas, mais elle allait vite saisir que c'était à cause d'une autre fille qu'il était ainsi. Et que c'était indirectement par ce biais qu'il en était venu à réaliser certaines choses… Sur eux. Sur la manière dont ça s'était injustement fini. Cette forme d'injustice, il semblait la vivre actuellement. « Ce que tu as enduré, et bien… Je suis en train de le vivre aussi. » révéla t-il dans une déclaration grave, presque sinistre. Il n'avait d'ailleurs pas su lui refaire face à ce moment-là. Il lui était plus simple de lui tourner le dos afin de s'octroyer quelques secondes supplémentaires, histoire de reprendre contenance. Lorsqu'il le fit, il espéra que son visage n'avait pas trop changé, ni qu'aucune lueur dans ses yeux ne le trahirait. Pour l'instant, il préférait surtout éviter son regard pour ne pas avoir l'air minable ou faible face à elle. C'était devenu suffisamment embarrassant comme ça. « Je crois que c'est ce que l'on appelle… le karma. » révéla t-il dans un léger rire nerveux, comme pour s'auto-narguer de la situation. Il s'attendait aussi à ce qu'elle se foute de lui. Elle le pouvait puisqu'il n'était plus à ça prêt maintenant ! Et peut-être que cette dernière déclaration apporterait un nouveau souffle à leur altercation. L'espoir faisait vivre.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

thinking about you ━ hyeji & yongseok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Thinking Logistics (E)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: Munhwa Broadcasting system :: coulisses-