AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord

I can finally take a breath thanks to you - ft Joe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 61
Age : 22 ans
groupe : CJTK ♥
rôle dans le groupe : main rappeur
nom de scène : BANG
occupation : trainee
avatar : Bang Tae Eun ©fallen angel ♥
DC : Aucun !
Points : 55

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2272-jae-hyun-the-less-you-give-a-damn-the-hapier-you-will-be#44958 http://www.lights-camera-action.org/t2315-jae-hyun-i-didn-t-start-trouble-it-was-there-when-i-got-here#45605 http://www.lights-camera-action.org/t2325-jeon-jae-hyun http://www.lights-camera-action.org/t2359-jae-hyun http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Sam 10 Sep - 2:02



❝ I can finally take a breath thanks to you❞
Joe & Jaehyun


Tenue   + Son portable affichait 22h15. L'entraînement était enfin terminé. Alors que les autres membres s'écroulaient au sol un-à-un, épuisés après ce cours de danse un peu trop intense, Jaehyun lui se précipitait le plus rapidement possible vers les douches. Il n'avait pas de temps à perdre, déjà que l'entraînement s'était terminé plus tard que prévu, il devait vraiment se bouger le cul s'il ne voulait pas trop la faire attendre. Si vous vous demandez qui est cette fameuse personne qu'il ne voulait pas faire attendre, pas la peine de chercher très loin, il ne se pressait pas comme ça pour tout le monde, elle était une exception à cette règle comme a beaucoup d'autres d'ailleurs. Il parlait bien entendu de la jolie Mikado Joe. Au début de la semaine,  Jaehyun avait reçu un message de cette dernière lui proposant de la retrouver à 22h30 dans « leur endroit » comme ils aiment si bien l'appeler depuis des années maintenant. Ce fameux endroit était un petit bar ou de jeunes artistes ont la possibilité de se produire sur une petite scène et où ils s'étaient tous les deux aussi produit plus jeune. C'est donc avec un petit sourire au coin des lèvres, qu'il avait répondu par un simple «Ok, c'est noté. ». Clair, net et précis comme d'habitude. En même temps, Jaehyun n'avait jamais besoin de forcément écrire des romans ou quoi que ce soit dans le style pour être compris par Joe. Ils n'avaient jamais eu besoin des mots pour se comprendre tous les deux, un regard avait toujours suffi. Joe avait toujours eu cette capacité de lire en lui comme dans un livre ouvert, elle avait toujours su desseller le moindre petit changement d'humeur aussi petit soit-il chez Jaehyun, alors même que ce dernier tentait de le cacher. Ça avait toujours eu le don de le surprendre et de l'amuser depuis le premier jour, car, lui, le gars pourtant si mystérieux aux yeux de tous, n'avait  absolument aucun secret pour cette fille. Mais, cela marchait aussi inversement, heureusement pour lui sinon il serait à la merci de la belle brune. C'est simple, Joe et Jaehyun ont toujours été comme deux êtres identiques sur la même longueur d'onde aussi bien musicalement que caractériellement. Ils sont même bien trop fusionnels pour la plupart des gens, ce qui plus d'une fois les a fait légèrement  flipper et bien halluciner avant d'en rire bêtement. Une fois sa douche prise rapidement, car il se devait d'être un minimum présentable, il regarda une dernière fois l'heure sur son téléphone. 22h25, Il allait être en retard à coup sûr.  Il fonça à toute allure vers l'extérieur du bâtiment sans même saluer ses membres avant de partir. Déjà pas mal à la bourre, il se jeta dans le premier taxi qu'il aperçut. Certes il allait être en retard c'était une évidence, mais s'il pouvait réduire ne serait-ce qu'un peu de temps à gagner, il était preneur.  

22h38, Enfin devant le bar, il vérifie rapidement qu'il est présentable avant d'entrer dans l'enceinte du bâtiment. Une fois à l'intérieur il se sentait complètement à l'aise dans cette ambiance qu'il aime toujours autant. Cet endroit avait toujours le don de lui rappeler tellement de bons souvenirs, cela avait été à une époque ce qu'il pouvait qualifier de mini « chez lui ». Alors qu'il est pris d'une certaine nostalgie, ses yeux captent enfin la raison de sa venue ici. C'est avec un sourire qu'il se dirige donc vers le comptoir où Joe se trouve. Mais son sourire disparu rapidement lorsqu'il voit qu'elle n'est pas seule. Si normalement il aurait pu laisser couler, ce soir il n'avait juste pas envie. Ils avaient enfin un peu de temps libre tous les deux  à consacrer, alors il n'allait pas l'offrir à qui que ce soit d'autre, c'était hors de question. Arrivé derrière eux il posa délicatement son bras autour de l'épaule de Joe avant de dire au gars, qui se trouvait en face d'elle, en souriant « Désolé, mais elle n'est pas libre ce soir comme tu peux le voir. » donc dégage,  son regard avait dû être assez clair pour qu'il n'ait même pas besoin de finir sa phrase.  Une fois l'élément perturbateur parti, il s'installa sur le tabouret à côté d'elle, avant de lui lancer d'un ton amusé « Toujours aussi populaire à ce que je vois mademoiselle Mikado. » oui ne pouvait pas s’empêcher de la taquiner c'était plus fort que lui. "Tu veux boire quoi ? Je paye le premier verre" Ça y est, son moment de détente de la journée allait enfin pouvoir commencer et quoi de mieux que le passer en compagnie de Joe ?
 

© Pando



WAIT UNTIL I BURN THIS INDUSTRY WITH MY TALENT

© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 210
Age : 24 ans.
occupation : compositrice, bassiste, parolière.
avatar : kiko mizuhara x neo venus.
Points : 28

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2153-mikado-joe-pump-that-bass http://www.lights-camera-action.org/t2208-mikado-joe-shake-that-bass http://www.lights-camera-action.org/t2209-mikado-joe#44057 http://www.lights-camera-action.org/t3296-mikado-joe-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t3293-mikado-joe-mika-jo
Message
Sam 10 Sep - 13:25





tenue -  La journée était passée, et toute la journée elle n'avait qu'attendu la soirée. Le soleil se couchant au coin de sa vitre la rendait impatiente; cœur battant comme celui d'une enfant attendant une sucrerie, une sucette au goût cola que sa mère irait lui acheter au tabac de la rue. Elle était là, bras croisée face au spectacle lumineux, lumière incandescente laissant place à obscurité frigide, ne faisant que regarder, sans réfléchir à tout ce qu'elle pourrait faire en attendant l'heure. Elle était prête depuis un long moment, son travail ne lui avait pris que guère de temps; il lui fallait perdre ce qui en restait. Deux heures en somme. Deux longues et interminables heures, qui la séparaient si cruellement de son départ.
La nuit s'installait lentement. Joe s'était déplacée pour cuir un bol de nouilles aux légumes, une recette qui ne lui prendrait trop de minutes. Elle ne voulait pas être en retard alors qu'elle était déjà si en avance. Elle était pressée, haletante de retrouver son vieil ami. Les aiguilles de toutes les horloges étaient inévitablement bloquées quand elle pensait à lui, qu'elle prévoyait de le voir. Il était comme la raison du temps qui passe, la raison pour laquelle la Terre tourne autour du Soleil, et le Soleil autour de la Voie Lactée. Il était si essentiel au monde, à son monde, qu'elle se demandait parfois comment elle avait réussi à vivre avant de le rencontrer, il y a quatre ans de ça.

Vingt-et-une heure à peine sonnée, elle ramassa son sac et s'enfuit de son appartement. Elle décida de marcher jusqu'au bar. Elle espérait en déjouer le temps, l'arnaquer et le faire s'écouler plus vite. Cependant elle arriva au lieu de rendez-vous avec de l'avance - toujours cette maudite avance. Elle s'installa au comptoir, sur un tabouret en hauteur au cuir morcelé par la vieillesse. L'endroit n'était pas vide de monde, mais il lui semblait qu'il l'était. Sans Jaehyun, rien n'avait de sens ici. Un homme l'accosta. La trentaine passée, mais affublé d'un style assez jeune et tendance. Il lui demanda ce qu'elle faisait là, assise seule sans commande. Il lui proposa de boire un verre, même de lui offrir une bière ou un soda si elle préférait. Ses intentions n'était pas très claires, mais elle accepta de discuter avec lui, histoire de faire passer le temps. Ce qui marcha. L'adrénaline du danger fit battre son cœur à tout rompre, elle entendait le boom boom de ses veines s’accélérer dans ses oreilles. Elle déglutissait souvent, répondant timidement aux questions de l'intervenant. Ses mains tremblaient; elle les cachait dans les poches de son pantalon. Finalement, un bras protecteur vint enlacer ses épaules, et elle lâcha un soupir de soulagement.
Jaehyun s'était fait attendre, et elle câlina son bras posé autour d'elle de sa joue brûlante de peur. C'était sa manière de le saluer et de le remercier; il avait réussi à faire partir cet étrange homme. « Toujours aussi populaire à ce que je vois mademoiselle Mikado », lui lança-t-il de son regard taquin. Elle lui répondit d'un sourire resplendissant, se penchant alors vers lui « T'inquiète pas pour ça, je crois que ça rend jaloux quelqu'un ». Elle pouffa de rire, assénant une pichenette amicale à la joue de son ami.  En réalité elle n'était pas si populaire que ça auprès des hommes, elle n'avait rien de particulier hormis ses yeux lumineux et sa taille légèrement plus grande que la moyenne asiatique. Il lui proposa de lui offrir un verre, et cette fois-ci elle opina, demandant alors une simple bière blonde.  « Ne te sens pas pousser des ailes, toi! Je te payerai quelque chose en échange, plus tard », et Joe lui tira la langue d'un air gamin, un truc si naturel et enfantin qu'elle en rit ensuite de bon cœur. « Je suis contente de te voir, j'ai cru que tu ne viendrais jamais... Quelle heure est-il, et elle regarda sa montre, 22h40! Mais c'est que tu as du retard en plus! ». Elle le regarda d'un air faussement inquisiteur avant de reprendre immédiatement sa moue souriante. Elle n'était pas bonne actrice, et mentir sur son humeur lui était quasiment impossible. Elle était tout ce qui était de plus naturel et spontané au monde.
Leur commande fût servie devant eux. Joe but une gorgée de son breuvage favori, essuyant ensuite la mousse s'étant posée au dessus de sa bouche à l'aide de sa langue. « Bon, raconte moi ta journée! A quand les débuts? Tu t'entraînes tellement ces derniers temps... Excusez moi, monsieur la future star k-pop ne me laisse même plus le temps de l'appeler! », elle fendit un sourire légèrement déçu suite à cette dernière remarque, mais elle savait que Jaehyun ne pouvait rien y faire. Son emploi du temps lui était certainement imposé, tout comme le reste de sa future carrière. Voir son ami devenir aussi indisponible la rendait souvent triste.

© Pando


let's play mikado

je m'excuse après de ceux avec qui je rp, mais je privilégie l'event dans l'ordre de réponse
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 61
Age : 22 ans
groupe : CJTK ♥
rôle dans le groupe : main rappeur
nom de scène : BANG
occupation : trainee
avatar : Bang Tae Eun ©fallen angel ♥
DC : Aucun !
Points : 55

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2272-jae-hyun-the-less-you-give-a-damn-the-hapier-you-will-be#44958 http://www.lights-camera-action.org/t2315-jae-hyun-i-didn-t-start-trouble-it-was-there-when-i-got-here#45605 http://www.lights-camera-action.org/t2325-jeon-jae-hyun http://www.lights-camera-action.org/t2359-jae-hyun http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 12 Sep - 21:13





tenue -  Alors qu'il était enfin arrivé au bar et que l'objet de ses désirs se trouvait gentiment calé entre ses bras. Jaehyun ne put s'empêcher de frissonner au contacte des joues chaudes de Joe sur sa peau. C'était plus fort que lui, son corps réagissait toujours à chaque fois qu'ils se touchaient. Même un simple effleurement suffisait à remplir son être d'un sentiment indescriptible. Pourtant, il était habitué à cette proximité qu'il entretenait avec Joe depuis pas mal d'année maintenant. Mais, il n'y avait rien à faire. C'était comme-ci chaque contacte était le premier, alors qu'il avait réalité plein de prédécesseurs. C'était un peu ce qu'était leur relation à vraie dire, ils se connaissent par cœur, mais arrivaient toujours à se surprendre l'un et l'autre un peu plus chaque jour. Comme si chaque jour était une nouvelle rencontre pour eux. Alors qu'il s'était installé à ses côtés et avait commenté sa popularité légendaire pour la taquiner un peu, il avait eu le droit à un magnifique sourire made in Joe. Vous savez, ce genre de sourire à faire craquer tous les hommes de l'assemblée en un instant , cela faisait partie des armes secrètes de Joe d'après lui. Et comme beaucoup d'hommes il avait plus d'une fois était la victime de ce dernier. Alors qu'elle s'approchait de lui pour lui lancer  « T'inquiète pas pour ça, je crois que ça rend jaloux quelqu'un » avant de lui mettre une petite pichenette sur la joue et de faire résonner son rire cristallin dans le bar. Lui jaloux ? Si on lui posait la question il prétendrait sans doute le contraire, mais au fond il l'est. Il a toujours été hyper protecteur envers Joe et a toujours fait de son mieux pour cacher une certaine possessivité vis-à-vis d'elle. Car, ils ne sont pas un couple et ne le seront peut être jamais. Mais malgré tout cela, il savait à quel point elle était essentielle à sa vie. C'est simple, il ne pouvait même pas imaginer ne serait-ce qu'une seconde une vie où il ne la verrait plus ou même une où elle ne serait pas à ses côtés. Il s'était d'ailleurs surpris plusieurs fois à être jaloux des petits amis de cette dernière ou même à comparer ses propres copines avec elle. A peine bizarre hein. Décidé de rentrer dans son jeu, Jaehyun s'approcha à son tour d'elle, avant de lui dire le plus sérieux du monde « Fais gaffe, car monsieur le jaloux va finir un jour par recréer le mythe de Raiponce avec toi si tu continues » bien sûr c'était qu'une blague, quoi qu'une Joe avec des cheveux de vingts mètres coincé dans une tour ça pouvait être drôle. En plus, il commençait déjà à faire son prince charmant en lui offrant le premier verre tel un gentleman, ce à quoi elle lui rétorqua de pas trop prendre ses aises et qu'elle paierait la prochaine tournée en lui tirant la langue comme une gamine. Jaehyun ne pu retenir son sourire face à son comportement. Rentant dans le même jeu qu'elle, Jaehyun lui répondait « Fais gaffe, tu sais bien qu'il ne faut jamais me faire ce genre de proposition. Qui sait ce que je vais te demander après. » avant de lui tirer la langue à son tour. C'est vrai quoi, il pouvait bien lui demander de payer un truc exorbitant, même si au fond il ne le ferait jamais, vu comment l'argent était bien trop précieux à ses yeux pour être gaspillé. Mais il espérait sincèrement qu'elle ne disait pas ça à tout le monde, car il savait que peu de personnes étaient comme lui à ce niveau-là. Après avoir commandé une bière blonde pour elle et une brune pour lui, il l'écoutait lui dire à quel point elle était heureuse de le voir après tout ce temps, mais avant même qu'il ait le temps de dire que c'était réciproque elle ajouta qu'elle avait cru qu'il ne viendrait jamais puis jeta un coup d'œil à sa montre. Et merde, il allait se faire engueuler pour son retard. Pour être franc il a aussi cru qu'il n'arriverait jamais à ce rendez-vous vu l'heure où son entraînement s'était achevé et je ne vous parle pas de son sprint interminable pour atteindre le bar. Mais, il avait réussi à venir, certes en retard, mais il était là. Et il savait pertinemment qu'elle disait ça seulement pour le charrier, car au fond elle n'allait pas lui en tenir rigueur. C'est alors avec sa moue la plus adorable possible histoire de faire passer cette affront qu'il lui répondit « Je suis là c'est le plus important et puis comment pourrais-je poser un lapin à une si charmante demoiselle ? » Bah oui qui pourrait la laisser seule dans un bar soyons francs. Une fois leur commande enfin servie, Jaehyun prit une gorgée de sa bière, comme d'habitude cet établissement faisait les meilleures bières de Séoul. Alors qu'il dégustait tranquillement sa boisson, la voix de Joe le ramena à la réalité « Bon, raconte-moi ta journée! A quand les débuts? Tu t'entraînes tellement ces derniers temps...  » Il l'avait pas vu venir cette pluie de questions. Sa journée s'était résumé à des entraînements qui s'enchaînaient à n'en plus finir. Mais il fallait bien souffrir un peu pour débuter « Bah écoutes c'était une journée crevante comme d'hab j'ai envie de te dire. Et sinon, la tienne était comment ? » Il était curieux lui aussi. Mais il doit bien avouer qu'il était quand même triste de ne plus pouvoir lui consacrer autant de temps que par le passé « C'est pour bientôt normalement alors, commence à préparer tes pancartes avec mon nom et un gros cœur à côté d'accord. » il accompagna ses paroles d'un petit clin d'œil. « Excusez-moi, monsieur la future star k-pop ne me laisse même plus le temps de l'appeler! » il ne put retenir son rire. Il avait beau entendre ce terme de futur star de la kpop souvent, ça sonnait toujours bizarre à ses oreilles, car il faut bien avoir que si un an plus tôt on lui avait dit, tu vas devenir un idol il se serait fendu la poire en mode : c'est ça ouais. Après tout rien ne le prédestiné à ce monde de paillettes qui ne lui ressemblait pas du tout. Il sourit avant d'ajouter sur le même ton à son tour « Je peux aussi te retourner la phrase, madame la compositrice en vogue qui n'a plus de temps pour m'accorder du temps ! » Car il ne faut pas oublier qu'elle marchait bien elle aussi, ce qui avait le don de rendre tout fier Jaehyun.



© Pando



WAIT UNTIL I BURN THIS INDUSTRY WITH MY TALENT

© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 210
Age : 24 ans.
occupation : compositrice, bassiste, parolière.
avatar : kiko mizuhara x neo venus.
Points : 28

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2153-mikado-joe-pump-that-bass http://www.lights-camera-action.org/t2208-mikado-joe-shake-that-bass http://www.lights-camera-action.org/t2209-mikado-joe#44057 http://www.lights-camera-action.org/t3296-mikado-joe-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t3293-mikado-joe-mika-jo
Message
Ven 16 Sep - 22:46




Le mythe de Raiponce, princesse emprisonnée du haut d'une tour infernale. Seuls ses longs cheveux ne peuvent glisser jusqu'au sol, une solide échelle de bouts d'hommes, un contact avec l'extérieur insensible. Joe ne fût qu'amuser par cette comparaison. Elle princesse, lui prince l'attendant au bas du monde. Une sorte de réécriture de Roméo et Juliette, lui dehors, et elle dedans. Comme si l'amour n'était qu'un sentiment impossible, insurmontable. Amour, tour gigantesque, dont seuls des mèches filasses arrivent à s'en échapper. Son sourire était béat, ineffaçable de tendresse et de rêveries. Cette image lui plaisait, elle avait alors presque conscience des sentiments si étranges qui la lient à son prénommé prince. Elle lui lança un regard perdu, un quelque chose de surnaturel qui ne dura qu'une demi-seconde. Puis elle revint à elle même, oubliant instantanément cette réflexion aussi rapide que la lumière, un neurone parti en poussière.
« Ne te sens pas pousser des ailes, toi! Je te payerai quelque chose en échange, plus tard, lui avait-elle alors dit comme si rien ne s'était passé dans son esprit.
- Fais gaffe, tu sais bien qu'il ne faut jamais me faire ce genre de proposition. Qui sait ce que je vais te demander après »  répondit-il avec ses yeux naturellement taquins.
Elle lui adressa un nouveau sourire, un nouveau regard brillant de malice. Elle savait pertinemment qu'il ne la laisserait jamais dépenser trop d'argent pour lui, et elle le taquina alors davantage, aimant le charrier pour tout et pour rien. « Comme si tu allais commander un plateau de shots au lieu de cette chose brunasse que tu tiens dans la main! ». Elle fit sonner la pinte de bière du bout de son ongle; un tintement lourd et sans son agréablement notable. Elle rajouta un commentaire sur cette mélodie  « aussi moche que ta tête », avant de ricaner bêtement, comme une petite enfant de sept ans. Elle leva les yeux au ciel, but une gorgée de sa propre bière, avant de reposer le verre comme une bourrue, imitant alors les ivrognes américains. La conversation reprit son cours, ils parlaient comme si l'éternité s'était écoulé depuis. Les débuts de Jaehyun dans le monde du divertissement semblait être le sujet de conversation le plus important de la soirée pour Joe. Elle voulait tout savoir de son avenir, de ses rêves. Elle connaissait les plus profondes motivations de son ami, et elle espérait de tout son cœur qu'il réussira. Aucun de ses fans ne connaîtra son histoire, aucune de ses saesangs ne voudront le connaître davantage; personne dans cet entourage artificiel ne le regardera pour autre chose que sa musique et sa belle gueule d'ange. Elle jalousait en parti les filles hystériques qui voudront lui arracher ses slips sur scènes, les fans européennes beaucoup trop sexuellement libérés qui viendront lui faire des avances à l'aide de petites culottes de dentelles. Il ne sera jamais reconnu à sa juste valeur, telle était la triste histoire du monde k-pop. Alors... à quand les débuts?
« C'est pour bientôt normalement alors, commence à préparer tes pancartes avec mon nom et un gros cœur à côté d'accord, ajouta Jaehyun par rapport à sa future vie de star.
- Excusez-moi, monsieur la future star k-pop ne me laisse même plus le temps de l'appeler!
- Je peux aussi te retourner la phrase, madame la compositrice en vogue qui n'a plus de temps pour m'accorder du temps! ».
Elle garda son sourire, malgré le fait que cette phrase lui tordit l'estomac. Compositrice en vogue, voilà un qualificatif qui lui fit drôlement peur. Sorti de la bouche de Jaehyun, elle ne se sentit pas à la hauteur. Elle était compositrice, certes, mais elle n'était pas aussi douée que lui. Il écrivait des choses fantastiques, inventait parfois des morceaux qui au XVIII ème auraient été vu comme des chefs d’œuvres. « En vogue? Moi? Ma musique est aussi moche... Aussi moche que ta tête tiens! Mais je crois que je l'ai déjà faite celle-là ». Elle épuisait son stock de blague, et cela eut le don de la faire rire à nouveau. Elle roula les yeux au ciel face à sa propre stupidité, et but quelques gorgée de bière. « Tu verras quand tu débuteras et que tu commenceras à publier tes morceaux. Les gens n'auront plus que ton nom à la bouche. Hein Joe Mikado, c'est qui? Moi je n'aime que Jeon Jaehyun Oppa », et elle partit dans un dialogue imaginaire dont elle tenait les deux rôles. Elle avait positionné ses mains telles des marionnettes qui s'enthousiasmaient à chaque instant des futures exploits du jeune garçon. Elle ria, en espérant faire rire son camarade, car elle trouvait cette pièce de théâtre de mauvais goût très amusante. « Tu as perdu ton sens de l'humour Jaehyun? Fais moi un grand sourire et je te ferais un gros bisou ». Elle donna un baiser sonore dans les airs, un bruit plutôt dégoûtant en somme. « Ne t'inquiète pas, l'alcool ne me monte pas encore à la tête », et elle ria, encore.

© Pando


let's play mikado

je m'excuse après de ceux avec qui je rp, mais je privilégie l'event dans l'ordre de réponse
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 61
Age : 22 ans
groupe : CJTK ♥
rôle dans le groupe : main rappeur
nom de scène : BANG
occupation : trainee
avatar : Bang Tae Eun ©fallen angel ♥
DC : Aucun !
Points : 55

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2272-jae-hyun-the-less-you-give-a-damn-the-hapier-you-will-be#44958 http://www.lights-camera-action.org/t2315-jae-hyun-i-didn-t-start-trouble-it-was-there-when-i-got-here#45605 http://www.lights-camera-action.org/t2325-jeon-jae-hyun http://www.lights-camera-action.org/t2359-jae-hyun http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 3 Oct - 0:33

@Jeon Jae Hyun a écrit:




tenue -  Alors qu’il l’avait menacée de faire un remake de Raiponce si elle continuait de le traiter de jaloux pour lui montrer à quel point il pouvait être possessif, il la regardait à présent plongée dans ses pensée . Pensées auxquelles il aurait tant aimé avoir l’accès au cours de cet instant, juste pour savoir ce qui pouvait bien lui passer dans la tête de la belle brune pour qu’elle affiche cet air rêveur et ce petit sourire. Mais hélas pour lui, il n’avait pas encore ce pouvoir, alors tout ce qu’il pouvait faire était l’observer d’un coin de l’œil avec des interrogations qui occupait son esprit mais qui ne passeraient jamais le seuil de ses lèvres. Alors qu’elle était enfin sortit de son songe, il avait commencé à se taquiner comme à leurs habitudes. Cette fois-ci, l’élément déclencheur avait été Jaehyun qui prenait trop ses aises,  et ce dernier qui avait rétorqué à Joe de ne pas le tenter en lui proposant tout ce qu’il voulait pour lui avoir payé un verre. D’humeur aussi taquine que lui, Joe lui avait simplement répondu « Comme si tu allais commander un plateau de shots au lieu de cette chose brunasse que tu tiens dans la main! »  tout en accompagnant ses paroles par un petit claquement sur sa pinte. Jaehyun la regarda amusé avant de lui dire avec un clin d’œil « J’y peux rien si je préfère les brunes ma belle, c’est plus fort que moi c’est tout » Une vieille phrase de lover à dormir par terre qui semblait tellement inadapté au personnage qu’était Jaehyun, mais il voulait la faire rire ce soir alors son image il s’en foutait pas mal pour le coup. Alors qu’il pensait qu’elle en avait terminé elle ajouta que cette « brunasse » était aussi moche que sa tête avant de faire raisonner son rire cristallin dans tout le bar. Ce son, si plaisant aux oreilles de Jaehyun lui avait presque fait hésiter à répondre, mais il était vite revenu à lui et lui avait dit avec un sourire narquois « En attendant cette tête moche tu l’adores je te ferais dire! ». S’il y a bien au chose qu’elle n’allait pas pouvoir dénier c’était bien ça, car il savait très bien que Joe affectionnait particulièrement le fait d’attraper son visage entre ses doigts fins et délicats avant de l’embrassé, une chose qu’il partageait aussi cela va de soit. Il la regardait amusé poser violemment sa pinte contre le bois du bar, il n’y avait pas à dire son sang américain faisait parfois surface ce qui avait toujours le don de le faire sourire. Après ce petit instant de rire, Joe avait demandé des nouvelles à propos de son groupe, elle s’était principalement intéressé à leurs débuts. Il s’était contenté de répondre à ses question non sans lui demander de préparer des pancartes à son effigie, histoire d’avoir l’honneur de l’avoir en fan numéro mais aussi pour le faire sourire, mais visiblement ça n’avait pas eu l’effet espéré. Alors que Joe lui disait qu’il avait un emploi du temps trop chargé et que la futur star qu’il était n’avait plus de temps à lui consacrer, il avait tout naturellement répondu la même chose en évoquant son succès au niveau du secteur de la composition. Il la regardait maintenir son sourire, mais quelque chose semblait faux. Il ne savait pas trop l’expliquer mais quelque chose clochait définitivement. Alors qu’il allait l’interroger histoire d’en avoir le cœur net elle le devança  « En vogue? Moi? Ma musique est aussi moche... Aussi moche que ta tête tiens! Mais je crois que je l'ai déjà faite celle-là »  Il la regarda étonné face à ses paroles alors qu’elle roulait des yeux avant de prendre d’autres gorgée de sa bière. Il espérait avoir des explications de sa part, car il avait considéré la musique de Joe comme une chose à la fois unique et envoûtante. C’est simple, il savait déceler dès la première note si oui ou non ce morceau lui appartenait tellement son style lui était propre. Alors non, il ne la laisserait pas se rabaisser ainsi. Mais avant de lui passer un savon, il attendait la suite pour voir si elle allait lui offrir ne serait-ce qu’une petite réponses face à toutes ses interrogations. « Tu verras quand tu débuteras et que tu commenceras à publier tes morceaux. Les gens n'auront plus que ton nom à la bouche. Hein Joe Mikado, c'est qui? Moi je n'aime que Jeon Jaehyun Oppa » .Il commençait déjà à sentir son sang monter. Pourquoi se rabaissait elle autant quand elle n’avait aucunes raisons valables de le faire ?  Pourquoi ne se voyait elle pas comme l’artiste si talentueuse qu’il voyait en elle ? Alors qu’elle persister à rire avant de lui dire qu’il avait perdu son sens de lui l’humour et de lui demander un grand sourire contre un « gros bisou ». Mais ce sourire , il ne voulait pas le lui offrir pour le coup. « Ne t'inquiète pas, l'alcool ne me monte pas encore à la tête »,  Mais alors pourquoi est-ce qu’elle déblatérait toutes ses conneries ? Ces paroles furent la goutte d’eau qui firent déborder le vase. « Si c’est pas l’alcool pourquoi tu dis toute ses conneries Joe ? » Il attrapa alors délicatement son menton et lui dit d’un ton sérieux en la regardant droit dans les yeux  « Joe depuis quand ta musique est moche hein ? Elle ne l’a jamais été et ne le sera jamais tu m’entends.» Il n’allait pas la laisser dénigrer ce qu’elle faisait, car il savait ô combien elle faisait son travail en donnant de tout son être alors non, il ne la laisserait pas s’auto-flageler de la sorte plus longtemps, il poursuivit « Depuis quand ce que les autres disent ou pensent de nous, nous intéresse ? Tant que l’on est satisfait du résultat on s’en fout des autres Joe, rappelle-toi, on a toujours marché comme ça toi et moi. » Ils avaient toujours affirmé haut et fort que le regard des autres n’était qu’une merde sans intérêt, car on ne pouvez pas plaire à tout le monde ,alors pourquoi changer cela ?  « Enfin, tout le monde aura les yeux rivés sur moi et toi tu seras oublié ? Ne dis pas de connerie tu veux. » Elle n’allait jamais être oubliée de tous, elle avait bien trop de talent pour cela et ça Jae le savait « Et saches, si un jour quelqu’un a le malheur de me demander qui est Mikado Joe je le regarderais droit dans les yeux comme je le fais avec toi en ce moment même avant de lui répondre : C’est cette fille magnifique dont tu n’as ni les oreilles ni les neurones pour apprécier le talent ! » Il ne laisserait jamais quelqu’un dire du mal d’elle en sa présence c’est plus fort que lui. Il se décida à enfin la lâcher gentiment avant de lui dire une dernière fois : « Joe, tu es bourrée talent alors arrêtes de te rabaisser constamment sinon je vais devoir passer toute ma vie à te le répéter jusqu’à ce que ça rentre dans ta tête de mule. » Il avait accompagné ses paroles par une petite tape affective sur son crâne avant de lui offrir le sourire le plus sincère qu’il avait en stock.



© Pando



WAIT UNTIL I BURN THIS INDUSTRY WITH MY TALENT

© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 210
Age : 24 ans.
occupation : compositrice, bassiste, parolière.
avatar : kiko mizuhara x neo venus.
Points : 28

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2153-mikado-joe-pump-that-bass http://www.lights-camera-action.org/t2208-mikado-joe-shake-that-bass http://www.lights-camera-action.org/t2209-mikado-joe#44057 http://www.lights-camera-action.org/t3296-mikado-joe-call-me-bae http://www.lights-camera-action.org/t3293-mikado-joe-mika-jo
Message
Mer 5 Oct - 22:20



Il était tout bonnement incroyable de constater à quel point Jaehyun était un terrible lover, aimant malicieusement jouer de son de braise. Aux cheveux toujours aussi bien plaqués qu'ébouriffés, jusqu'au style repérable, le jeune homme possédait un physique assez avantageux pour savoir s'y faire avec les filles comme avec les femmes. Joe avait souvent remarqué les têtes pivotantes des gamines de rue, qui, en lui lançant de timides regards, espéraient s'attitrer l'un de ses sourires, au mieux, ou un simple hochement de tête, au pire. Il était sans cesse observé; une paire d'yeux ne pouvait arrêter de l'admirer. Il brûlait les iris sur son passage, tuant toutes les pupilles féminines qui auraient osées se poser trop longtemps sur lui. Il ne s'agissait là que de son apparence, car lorsqu'il se mettait à parler de son air aussi charmeur qu'idiot, on ne pouvait que boire ses paroles si débiles et si intéressantes à la fois. Sa voix plutôt ferme, aux quelques accents de miel, rendait chaque mot liquide - facile à ingurgiter et à digérer. C'était un jeu d'enfant pour lui de trouver une petite copine ou un simple coup d'un soir. C'était quelque chose dont il ne semblait se soucier, comme s'il ne pouvait contrôler cet aimant qu'il fût. Si Joe ne le connaissait pas assez, elle serait sans aucun doute là, la tête ballante sur une main accoudée à un rebord, un sourire béat et baveux aux coins des lèvres. Cependant il n'en était rien. Elle l'écoutait, rigolait. Elle était présente, vive dans l'action comme vive dans la discussion. Elle n'était qu'elle même, ne jouant aucun rôle à part celui dont elle est affublée depuis sa naissance, à Memphis. C'était peut être ça qui rendait leur relation si différente et unique; rester naturelle en toute situation. Leur lien semblait indéfinissable. Tout ce qu'ils échangeaient, paroles, regards, gestes, se fondaient dans l'amas d'une alchimie qui n'a aucun mot pour la nommer, ou même d'équivalents assez fort pour juste la décrire. Ils étaient tous les sentiments de l'humanité réunis en une relation insensée. Ils sont insensée.

Lancée dans ses imitations, Joe ne pouvait voir l'irritation de Jaehyun. Il la regardait tenir son triste rôle de martyr; un rôle, et une scène, dont il ne pouvait supporter le ridicule. « Si c’est pas l’alcool pourquoi tu dis toute ses conneries Joe? », avait-t-il lâché presque froidement lorsqu'elle eut fini son monologue de marionnettes invisibles, et qu'elle avait alors expressément assurée qu'elle n'était pas encore sous l'influence de substance étrangères. Elle le fixa pour lors avec de grands yeux surpris. Elle était loin de s'attendre à une réaction aussi négative. Elle réussit à lire dans son regard une déception qu'elle n'avait que rarement vu depuis qu'elle le connaissait; un froid lui glaça le sang. Le blizzard lui prit la tête, et elle déglutit en l'attente de la tempête.  Mais aussi étrange que cela puisse paraître, Jaehyun attrapa son menton pour relever son visage qu'il aimait tant, et la forcer à le regarder dans le plus profond de ses yeux devenus subitement tendres et emplis de bienveillance. « Joe depuis quand ta musique est moche hein? Elle ne l’a jamais été et ne le sera jamais tu m’entends. Depuis quand ce que les autres disent ou pensent de nous, nous intéresse? Tant que l’on est satisfait du résultat on s’en fout des autres Joe, rappelle-toi, on a toujours marché comme ça toi et moi ». Elle n'avait plus entendu cette voix presque paternelle depuis bien longtemps. Ses paroles lui rappelèrent le souvenir du moment le plus difficile, et pourtant si beau, qu'ils ont dû surmonter ensemble. Il réussit à lui retourner l'estomac - qui était jusqu'à ce jour vide depuis prêt de deux ans. Il avait ravivé cette flamme qu'ils gardaient tous deux volontairement éteinte pour ne subir à nouveau la douleur de leur secret. Ses entrailles se nouèrent en une spirale infiniment inconfortable, et elle se concentra davantage sur le visage de son indescriptible ami, pour oublier les murs blancs qui l'entourent dans son esprit. « Joe, tu es bourrée talent alors arrêtes de te rabaisser constamment sinon je vais devoir passer toute ma vie à te le répéter jusqu’à ce que ça rentre dans ta tête de mule », conclut-t-il d'un sourire des plus sincères. Elle ne put alors s'empêcher de répondre par le même rictus, car elle se sentait sincèrement touchée par ses encouragements. Cependant, toute sa précédente comédie n'avait été que taquineries. Elle était loin d'être égocentrique mais elle savait quelque part qu'elle avait du talent; si elle était mauvaise elle n'aurait jamais pu arriver aussi loin. Elle restait néanmoins convaincue que Jaehyun avait mille fois plus de talents qu'elle. Il était un génie, une sorte d'empereur musical. Elle l'admirait énormément, et elle n'arrivait à se mettre à la même hauteur que lui. Peut-être qu'elle n'avait que trop tendance à le monter sur un piédestal; mais pourtant c'est ce qu'elle pensait sincèrement, le plus sincèrement du monde.  Elle répondit premièrement alors à ses paroles et actes de tendresse par une brève caresse sur la joue; un mouvement qui fit dresser le duvet de sa main et de son bras. Elle frémit intérieurement, sans même s'en rendre compte, et finit par ranger sa main autour de la hanse de sa bière, là où elle était restée depuis le début du sermon. « Je sais Jaehyun... Je sais. Mais je veux aussi que tu saches que toi aussi tu es bourré de talents, tu l'es même mille fois plus que moi. Je suis peut-être une tête de mule, je t'accorde ce point, mais tu n'es pas mieux ». Elle tira furtivement sa langue, lui lançant un regard brillant de malice. « Oui on marche comme ça, oui on s'en fout des autres. Mais là n'est pas ce que je voulais dire avant. Ce que je voulais dire c'est que, pour moi, tu vas aller loin. Aussi loin que moi, dans un premier temps, mais j'ai la certitude que tu iras plus loin encore... Juste pour la simple raison que tu es Jaehyun, et un univers où Jaehyun n'es pas reconnu, même si ce n'est que par moi, n'existe pas. ». Un petit sourire satisfait se dessina sur ses lèvres roses. Elle l'observait d'un regard plat, un regard doux comme un nuage cotonneux. Elle était sincère, elle pensait réellement tout ce qu'elle venait de dire. « Mais attention, le prévient-elle, ne commence pas à prendre la grosse tête, ou je te tape!  ». Elle lui assainit un coup d’épaule en guise d'avertissement, et elle se remit à boire de la bière en pensant que cette discussion était pour le moment close.

© Pando


let's play mikado

je m'excuse après de ceux avec qui je rp, mais je privilégie l'event dans l'ordre de réponse
Revenir en haut Aller en bas

I can finally take a breath thanks to you - ft Joe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [VENDS] quelques leurres ( Bait breath,megabass,Smith,Ecogear... )
» Game MIZUNO breath therm.
» Toujours pas fan du style, mais le vertical habille tout!!!
» Le montage Neko Rig.
» le leurre mystère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord-