AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre

'till we meet again ... Well, it was unexpected (ft. Shin ~)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Messages : 1278
Age : 21 ans.
groupe : Artiste solo, actuellement en pause à cause de sa santé.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Jung Min Soo.
Points : 318

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Dim 13 Nov - 19:58

’till we meet again… Well, it was unexpected
« 1 universe. 9 planets. 204 countries. 809 islands. 7 seas. & it's you that I meet ... » •••

Tout est dit maintenant. J’ai enfin pu lui donner les explications qu’il mérite et pourtant je ne me sens pas mieux. Je ne m’attendais pas à me sentir subitement soulagé de ce poids. Je sais que j’ai fait une erreur à ce moment. Une grosse erreur qui m’a coûté l’une des plus belles histoires que j’ai pu avoir dans ma vie. Un proverbe dit très justement que ce n’est qu’une fois que l’on a perdu quelque chose que l’on se rend compte de sa valeur. Je me suis souvent interdit de pleurer sur mon sort, maintenant que c’était fait, je ne pouvais plus retourner en arrière. Cela ne m’a pas aidé à soulager ma peine et ma culpabilité. J’ai essayé d’oublier. De me dire que je ne le reverrais sans doute jamais … Je n’y suis jamais parvenu. Un moment ou un autre, le fil de mes pensées me menait encore jusqu’à Shin. Je ne m’attends pas à ce qu’il me pardonne et que tout soir comme avant ou que l’on redevienne simplement amis. Je ne sais même pas si je serais capable de le considérer comme un simple ami. Je pensais avoir oublié mes sentiments pour lui et qu’il ne restait qu’un peu de nostalgie, d’attachement, comme avec Akira. J’ai rapidement compris en voyant Shin, que ce n’était pas du tout cela … C’est encore pire. Est-ce que j’ai le droit d’encore avoir des sentiments pour lui après tout cela ?

- J’aurais aimé aussi. Je ne suis pas fier de ce que j’ai fait. Ce que je t’ai fait …

Comme on dit, on fait tous des erreurs. Même si, bien sûr, cela n’efface rien. Je suis content d’entendre qu’une autre agence lui a donné sa chance. Shin est vraiment talentueux. Si les choses n’avaient pas tournées ainsi, il aurait certainement finit par débuter à la Flow. Cela aurait sans doute été dur de l’observer de loin sans pouvoir rien faire, ni rien dire, mais cela lui aurait peut-être épargné un moment douloureux à passer. Je sens mon cœur se serrer, bien que je puisse comprendre ses regrets. De mon côté, j’ai simplement regretté d’avoir été aussi bête. Je savais qu’il m’en voulait. C’est légitime, mais l’entendre le dire de vive-voix, ça fait tout de même mal.

- Bien sûr … C’est normal. Prends le temps qu’il te faudra …


Dans mon for intérieur, des émotions contradictoires semblent se battre en duel. L’espoir renait brusquement en l’entendant dire qu’il pourrait me pardonner avec le temps. Même si nous perdons finalement contact, savoir qu’il ne me vouera plus cette haine, c’est … Soulageant ? Je ne sais pas … J’ai aussi mal de me reprendre tout cela en pleine figure. Tout cela ajouté au fait que mon seul repas de la journée n’a pas été des plus copieux, je sens un léger vertige secouer mon corps. Je ferme les yeux quelques secondes. Je suis censé me reposer et pourtant en ce moment, je me sens plus fatigué que d’habitude. Je dois réapprendre à mon corps et à mon mental, à s’alimenter correctement. Vaincre cette culpabilité et cette peur qui font de moi-même, mon pire ennemie. Sans parler des séances chez le psychologue qui sont parfois éprouvantes. Je n’aime pas me parler de ces dernières années, de quand tout cela a commencé. Je sais que je dois passer par-là pour faire un premier pas vers la guérison et que je dois continuer de faire des efforts. Émotionnellement c’est beaucoup à encaisser.

Je finis par aller m’assoir sur le canapé, espérant que cet étourdissement s’estompe rapidement. J’essaie de ne pas le laisser paraître mais je crois que c’est peine perdu. Je finis par relever mon regard vers Shin. J’aimerais faire comme si de rien était et c’est ce que je tente de faire malgré tout. La voix un peu tremblante sous le coup de l’émotion.

- Je pourrais comprendre que tu ne veuilles pas t’éterniser ici …

Je n’essaie pas du tout de le mettre à la porte, loin de là. Si ça ne tenais qu’à moi, j’aimerais qu’il reste encore un moment, malgré les souvenirs qui apportent avec lui.

- Même si ça ne me dérange pas que tu restes … laissais-je échapper dans un murmure.

Notre rupture n’était pas des plus agréables, mais il y a eu pleins d’autres bons moments et je suis toujours très attaché à lui.

- Si tu veux aller laver ta chemise, je vais te montrer où c’est.

Le ton de ma voix n’est pas froid ou distant. Je lui parle normalement, comme je l’ai toujours fait. Deanna vient prudemment vers moi et frotte sa tête contre mon bras en ronronnant, ce qui a pour effet de me tirer un sourire. Mon étourdissement semble s’estomper petit à petit et c’est une très bonne chose. J’imagine que ce n’était pas le moment le plus propice pour faire de nouveau face à cette part de mon passé. Ce n’est pas une période où je suis le plus enclin à encaisser beaucoup de chose. Malgré tout, je suis heureux que le hasard nous ait rassemblés. Nous aurions très bien pu ne plus jamais nous revoir … Je sais que je ne l’aurais jamais vraiment oublié et que j’aurais toujours regretté mon comportement. Au moins, j’ai pu m’expliquer et lui demander pardon. C’est déjà cela … J’espère que la vie ne sera pas si cruelle et qu’elle ne nous séparera pas brusquement une nouvelle fois. Si c’est Shin qui décide qu’il ne veut plus me voir même après avoir réussi à passer à autre chose, s’il y parvient, je l’accepterais. Un soupire m’échappe. Je ne me sens pas encore de me relever, mais mon regard s’ancre dans le sien.

- Je me suis toujours demandé ce que tu avais fait après … Avoir été obligé de quitter la Flow …

Je ne le force pas à m’en parler, mais c’est vrai que je me le suis souvent demandé. Je savais où Shin habitait et il m’arrivait parfois de faire un détour par son quartier pour espérer le croiser. Cela n’est jamais arrivé. Alors je me suis souvent demandé ce qu’il devenait. J’ai faillis aller chez lui, mais je n’ai pas osé. Je ne voulais pas débarquer dans sa vie, ni m’imposer. J’étais vraiment lâche face à tout cela et j’ai préféré fuir. Comme un idiot.
© 2981 12289 0



   
   
Please stay ...
Hold my hand ☽ Before the dark night traps me in. Don’t leave me. Do you still love me ? If you feel the same, don’t leave today. Don’t ask why it has to be you. Just stay with me. I don’t expect a lot right now. Just stay with me.


Dernière édition par Kwon Nathanaël le Jeu 8 Déc - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 84
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae
DC : //
Points : 207

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 21 Nov - 1:54

’till we meet again… Well, it was unexpected
“The truth is, everyone is going to hurt you. You just got to find the ones worth suffering for.”  •••

La discussion n’avait pas été facile et Shin en ressentait encore les effets même si le plus dur était passé. Il avait eu le droit aux explications qu’il avait tant attendu et il ne lui restait plus qu’à tourner la page à présent… Cela semblait peut-être facile mais c’était en réalité une des étapes les plus difficiles, surtout après tous les mois qu’il avait passé à en vouloir à Nath’, à lui mettre tous les torts sur le dos pour essayer de transformer sa souffrance en colère. A présent, il devait retirer ce fil protecteur qu’il avait posé sur son coeur pour un jour, peut-être l’offrir à nouveau à quelqu’un. Cette idée lui paraissait encore effrayante mais il se sentait quand même mieux, plus léger… Toutefois, il était toujours perdu, incapable de savoir ce qu’il devait faire. Devait-il se partir sans se retourner, disparaissant de la vie de Nathanaël… C’était l’alternative qui lui semblait la plus juste dans cette situation mais il ne pouvait rien faire contre son coeur, son coeur qui ne pouvait se résoudre à l’abandonner complètement, même après ce qu’il s’était passé. A ce moment, alors que de telles pensées lui traversaient l’esprit, il se sentait bien stupide…

Nath’ avait fait une erreur, une erreur qui avait eu de lourdes conséquences pour Shin, mais ce dernier était prêt à lui pardonner, à passer à autre chose même s’il lui fallait du temps. Il sentait que la situation de l’artiste avait aussi été pénible pour lui, qu’il avait du avoir peur de perdre ce qu’il avait réussi à obtenir après une période difficile. Etre trainee n’avait rien d’évident… C’était des entrainements intensifs sans savoir si un jour ou l’autre la chance serait favorable ou si c’était du temps perdu.. Shin se posait encore la question, alors même qu’il semblait sur la bonne voie. Rien n’était sûr pour lui même s’il ne comptait pas abandonner quand bien même son avenir était aussi incertain. La vie était pleine de surprises et il avait l’impression que cette fois-ci était la bonne, malgré toutes ses incertitudes. Il n’avait pas le droit d’échouer si près du but. Il devait prouver à sa famille qu’il était capable de réussir, à force de le vouloir aussi fort. Il voulait montrer à sa mère qu’elle avait eu raison de lui faire confiance, qu’elle avait eu raison de se sacrifier pour protéger les rêves de son fils… Il voulait prouver à son père que ce dernier avait eu tort et que son fils était capable de réussir même si cela semblait risqué… Lui prouver qu’il aurait du lui faire confiance. Il voulait aussi montrer à son ancienne agence la grosse erreur qu’ils avaient commis en le mettant à la porte. Il voulait être une grosse perte pour eux en devenant une grande réussite dans le monde du divertissement coréen. Et surtout… surtout il voulait réussi pour lui-même, pour vivre enfin son rêve et pouvoir en profiter et l’apprécier d’autant plus après tout ce qui avait pu arriver. Peut-être qu’il voulait aussi montrer à Nathanaël qu’ils pouvaient faire partis du même monde… Il aurait néanmoins aimé l’avoir à ses côtés, pouvoir se tourner vers lui, pouvoir le côtoyer régulièrement. Simplement continuer à sourire en posant les yeux sur lui. Cela lui semblait impossible maintenant et son coeur continuait à le serrer à cette pensée.

Les sentiments ne sont jamais faciles à oublier, surtout lorsqu’on n’a pas le temps d’y mettre bien fin. Il y a toujours un sentiment de manque, un attachement qui fait qu’on ne peut pas vraiment passer à autre chose tant que les choses n’ont pas été mises au claire… Shin avait eu cette discussion, alors il était censé pouvoir souffler et continuer son chemin mais sincèrement, cette idée lui faisait de la peine même s’il tentait tant bien que mal de ne pas montrer son instabilité. Peut-être que Nathanaël l’avait compris, et peut-être que ce dernier n’était pas dans un bon état émotionnel non plus, ou physique. Shin l’observa se rasseoir sans un mot mais son attention étant bien là. Nath’ ne semblait pas très bien se porter, mais il ignorait les réelles raisons de cette mauvaise impression qu’il avait. Shin s’inquiétait… et l’entendre parler d’une voix tremblante ne le rassura guère non plus. Sans écouter sa raison, il posa une question qu’il aurait préféré ne pas poser : « Ca va? » Il ne voulait pas montrer qu’il était encore attentif au jeune homme, même si c’était clairement le cas, même après tout ce temps. Shin n’avait pas été capable de passer à autre chose.. « C’est bon, je la laverai chez moi. » Il répondit simplement, les yeux toujours posés sur Nathanaël même s’il se montrait distant lorsque celui-ci relevait la tête. L’atmosphère était étrange ou peut-être était-ce juste lui …

La question qui suivit attira à nouveau l’attention du jeune trainee. Nathanaël lui posa une question sur ce qui était arrivé après son départ de l’agence. La gorge de Shin se noua à cette pensée alors qu’une nouvelle fois, les souvenirs remontaient à la surface. Il se souvenait très bien de son état émotionnel fragile et de cette décision stupide qu’il avait pris. Il avait inquiété sa mère mais aussi, il avait empiré sa relation déjà fragilisée avec son père. Il lui avait donné de l’espoir en lui faisait croire qu’il était prêt à avoir un métier stable, qu’il était prêt à revenir à ses côtés pour suivre la route qu’il avait décidé pour son unique enfant. Cette idée avait été stupide et il avait fui son père.. Il l’avait encore laissé, impuissant. Egoïste, il avait écouté ses rêves plutôt que ceux de son père mais il ne pouvait pas non plus s’empêcher d’en vouloir à ce dernier. Lui qui n’avait pas essayé de comprendre ni même de l’écouter. Il se demandait si leur relation était réellement brisée ou si un jour, ils allaient pouvoir redevenir une famille… Un soupire s’échappa de ses fines lèvres entrouvertes tandis qu’il baissait les yeux vers le sol. C’était difficile mais il avait quand même décidé de répondre : « J’ai déprimé un petit moment… » Un petit rire involontaire l’obligea à marquer une pause tandis qu’il essayait de durcir les traits de son visage : « Puis je suis parti quelques mois en Chine… Pour étudier. Ca a été une erreur et j’ai fini par revenir en Corée pour retenter ma chambre. Je ne voulais pas baisser les bras même après ce qu’il s’était passé… » Il releva un instant les yeux vers Nathanaël puis il reprit la parole : « Ta carrière… Comment elle s’est déroulé par la suite? La direction… elle n’a pas été trop injuste avec toi..? » Il se demandait comment cela s’était passé pour lui, pour sa carrière mais aussi pour ses relations avec ceux qui avait tout découvert. Est-ce que son attirance pour une personne du même sexe avait eu un si gros impact? Puis… le jeune homme se demandait aussi sincèrement comment ça se passait pour lui, si tout allait bien… Même s’il gardait ces questions pour lui, n’étant pas prêt de les poser directement au concerné.

© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1278
Age : 21 ans.
groupe : Artiste solo, actuellement en pause à cause de sa santé.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Jung Min Soo.
Points : 318

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Sam 26 Nov - 22:06

’till we meet again… Well, it was unexpected
« 1 universe. 9 planets. 204 countries. 809 islands. 7 seas. & it's you that I meet ... » •••

Le plus dur est passé et pourtant je ne me sens pas soulagé. Je ne sais pas comment me sentir vis-à-vis de cette rencontre soudaine. Croiser de nouveau son chemin commençait à devenir inespéré et pourtant … Le hasard nous a de nouveau mis sur la même route. Pourtant j’ai peur de ce qui viendra ensuite. Je crains de le voir m’échapper une nouvelle fois. Le revoir a fait surgir des sentiments que je pensais enfouis et oubliés depuis longtemps. Cela me déstabilise, mais j’essaie de prendre sur moi. Il a sans doute envie de partir et de ne plus rien avoir à faire avec moi. J’ai peur de ne plus jamais le revoir s’il franchit la porte de cet appartement. Je sais que j’ai gâché beaucoup de chose en agissant comme je l’ai fait. Il est trop tard pour le regretter, mais voir Shin me le fait pleinement réaliser et ça fait mal. Comme si j’avais toujours essayé de me le cacher pour atténuer ma peine. Après cette histoire, j’ai travaillé encore plus dur. Pour montrer au CEO de l’agence que j’avais ma place parmi ses artistes, mais aussi pour ne pas trop réfléchir.

Un étourdissement me prend au mauvais moment. Ce mélange d’émotions contradictoires et la situation dans laquelle je me trouve actuellement ne font pas bon ménage visiblement. J’ai besoin de m’assoir un instant. J’acquiesce d’un léger signe de tête.

- Ça va, juste … Un vertige, la fatigue sans doute, dis-je comme si de rien était.

Certes la fatigue est présente ces derniers temps mais il n’y a pas que cela, loin de là, mais je ne veux pas qu’il se doute de quoique ce soit. Je sais qu’il m’incitait toujours à manger quand nous étions ensemble, il voyait bien que je manquais souvent d’appétit. J’inventais toujours une excuse, j’étais devenu très doué pour cela. Je ne sais si Shin s’est un jour douté de quoi que ce soit … Je n’ai pas envie d’attirer sa pitié. Même si j’espère qu’il a eu le réflexe de me demander comment ça allait car il s’en soucie vraiment et pas juste pour paraitre poli. Je sens son regard sur moi et c’est légèrement déstabilisant.

- D’accord, comme tu voudras …

Je force un léger sourire sur mes lèvres, même si je suis un peu déçu. J’ai l’impression qu’il veut partir rapidement. Ce n’est peut-être qu’une impression, mais on ne peut pas dire qu’elle m’aide à me sentir mieux. Je détourne mon attention avec une question qui m’a souvent traversé l’esprit. Je me suis toujours demandé comment les choses s’étaient passées pour lui après notre rupture. Je sens mon cœur se serrer. Je m’en veux de l’avoir laissé seul alors qu’il allait mal. J’aurais pu être là pour lui si j’avais moins peur, si je n’avais pas été lâche.

- J’aurais aimé être là pour te soutenir … laissais-je échapper.

Je ne sais pas si j’aurais pu empêcher son renvoie de l’agence, mais j’aurais au moins pu être présent, l’aider à surmonter cette mauvaise passe. Qui sais, on serait peut-être toujours ensemble … Je ne préfère pas penser à cela. Pas que cela me déplairait, ça ne m’aide juste pas à essayer de laisser le passé derrière moi. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres lorsque nos regards se croisent.

- Ça a été …

J’ai presque honte de l’avouer. Ce n'est pas juste que tout ce soit arrangé pour moi et pas pour lui. Au départ, le directeur a été un peu dur avec moi, sans doute pour me recadrer et me faire comprendre que j’avais fait une bêtise avec ce scandale qui a failli éclater. Une fois que les choses se sont tassées, ça a été.

- Au départ on m’a bien fait comprendre que j’avais fait une bêtise avec ce presque scandale, mais ça s’est vite tassé, donc ça allait.

Un sourire gêné étire mes lèvres. Je lui donne encore plus de raisons de m’en vouloir en lui disant que ça s’est rapidement arrangé pour moi. Toutefois, je ne vais pas lui mentir. Ce serait stupide. Puis si vraiment les choses avaient mal tournées pour moi, ma carrière n’en serait pas là en ce moment. Bien que je sois en repos forcé pour le moment et qu’un hiatus indéterminé suivra certainement. Avant cela ma carrière n’en était pas au point mort, loin de là. J’avais pas mal de projet et c’est sûrement parce que j’ai trop forcé que j’ai fait cet ultime malaise. Celui qui m’a poussé à avouer mon secret. Celui que je traine depuis presque six ans.

- Tu es trainee dans quelle agence maintenant ? J’imagine que ce n’est pas la Flow sinon on se serait revu avant.

Cela aurait sans doute été encore plus dur de se retrouver dans les locaux de la Flow. Nous avons beaucoup de souvenirs communs là-bas et cela aurait été aussi gênant, que si j’habitais encore dans mon ancien appartement.

Toujours assis sur le canapé, me remettant peu à peu de ce léger vertige, j’essaie de prolonger la conversation. Quand nous arriverons à court de sujets banal j’imagine que l’ambiance sera encore plus tendues qu’elle ne l’est déjà et qu’il finira par partir. Je vais avoir du mal à le retenir indéfiniment. Je ne peux même pas lui proposer un café, nous venons d’en boire un en venant jusqu’à mon appartement. Puis je ne sais pas si cette proposition aurait été la bienvenue dans un tel contexte … Ni même si j’aurais osé.

- Tu as déjà des projets ?

Je ne sais pas trop depuis quand il est revenu de Chine, ni depuis quand il a été recruté … Il a peut-être déjà été assigné à un projet de groupe ou même solo. Je dois avouer que je suis curieux de savoir ce qu’il devient. Je m’intéresse toujours à lui, à ce qu’il devient et je sais très bien pourquoi … Shin a toujours une place spécial à mes yeux, je ne peux plus essayer de me convaincre du contraire.

- Désolé … Je ne devrais pas m’immiscer dans ta vie comme ça …
© 2981 12289 0



   
   
Please stay ...
Hold my hand ☽ Before the dark night traps me in. Don’t leave me. Do you still love me ? If you feel the same, don’t leave today. Don’t ask why it has to be you. Just stay with me. I don’t expect a lot right now. Just stay with me.


Dernière édition par Kwon Nathanaël le Jeu 8 Déc - 8:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 84
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae
DC : //
Points : 207

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 6 Déc - 22:02

’till we meet again… Well, it was unexpected
“The truth is, everyone is going to hurt you. You just got to find the ones worth suffering for.”  •••

Le manque d’énergie soudain de Nathanaël n’était pas passé inaperçu et Shin n’avait pas pu s’empêcher de s’inquiéter pour cet homme pour qui il avait éprouvé de véritables sentiments. Il avait demandé de ses nouvelles, ne pouvant retenir ses mots, et il l’avait regretté quelques secondes avant de se trouver idiot. Il devait passer à autre chose, il devait arrêter de lui en vouloir… Il devait se comporter de façon normale même si son coeur se serrait rien qu’à l’idée de l’imaginer se sentir mal. Nath’ devait redevenir une connaissance, rien de plus… une personne qu’il avait un jour croisé sur sa route… Il ne devait pas être plus que ça, car son coeur n’était pas prêt à supporter une nouvelle déception. Pas après tout ce qu’il avait traversé après leur séparation. Il était hors de question qu’il tombe à nouveau sous le charme, qu’il se laisse tenter par les bons moments qu’ils avaient partagé par le passé. Malgré tout, c’était naturel pour lui… malgré les mois qui s’étaient écoulés, il ne pouvait lutter contre cette habitude de l’observer avec attention et de s’inquiéter. Mauvaises habitudes dont il n’était toujours pas capable de se défaire… Il espérait que sa question n’avait pas eu l’air trop étrange et que ses sentiments perturbés n’avaient pas été trop visibles. Il devait garder tout ça pour lui et rester le plus fort possible même s’il éprouvait l’envie de se rapprocher et de poser une main sur l’épaule de Nath’. Le contact physique était interdit… Shin se l’interdisait.

La fatigue fut l’excuse que lui donna Nathanaël et Shin hocha simplement la tête, ne sachant pas ce qu’il devait répondre. D’une certaine manière, cette réponse ne le convainquait pas complètement mais il ne comptait pas interroger encore plus Nathanaël… Il l’observa encore un instant, espérant le voir reprendre progressivement des couleurs et ainsi aller mieux. Et même si son ton était toujours assez froid, même s’il répondait calmement aux questions de Nathanaël sans vraiment essayer de porter l’échange, son attention était toujours portée vers l’artiste, l’inquiétude toujours inscrite dans le regard du trainee. Celle-ci disparut cependant lorsqu’il eut à aborder la période difficile qu’il eut à vivre une fois mis à la porte de l’agence. Cela n’avait pas été facile, c’était peu dire mais il avait fait du chemin depuis ce moment tragique et il avait repris son rêve à bras le corps. Il était fier de ce parcours, même s’il aurait préféré éviter tous les problèmes qu’il avait pu connaitre. Il aurait aimé, lui aussi, que Nathanaël soit présent pour le soutenir mais une nouvelle fois, cela n’avait pas été le cas. Shin baissa le regard à cette pensée partagée et ne répondit pas, se gardant de faire le moindre commentaire. Il devait passer à autre chose, il devait pardonner mais c’était encore un sujet délicat et il ne voulait pas faire un pas en arrière en pointant du doigt l’absence de Nathanaël. Le mal avait été fait… Un choix avait été fait… Aucun d’eux ne pouvait revenir en arrière alors cela ne servait pas à grand chose d’en reparler.

Shin avait été curieux à son tour, curieux de savoir comment cela s’était déroulé pour Nath, après leur histoire. Si cela avait été difficile ou bien si au contraire, ils avaient fait comme si de rien n’était… Shin fut à moitié satisfait de la réponse du jeune homme. Au moins, cela s’était bien passé pour lui, contrairement à Shin mais d’une certaine manière, il avait quand même eu quelques difficultés à traverser et cela rassurait Shin. Il n’avait pas été le seul à être jugé par ce qu’il s’était passé même s’il avait l’impression d’avoir eu le mauvais rôle. Alors que cela n’avait pas été le cas. Jamais, il n’avait jamais pensé avoir des sentiments pour un autre homme mais cela avait changé avec Nathanaël, leur relation devenant de plus en plus fusionelle. Ouvert aux différences, il n’avait pas lutté bien longtemps… ce qui était tout l’inverse maintenant qu’il savait que cette « différence » pouvait lui couter sa place en tant que chanteur. « Tant mieux si ça s’est amélioré par la suite. » Il ne savait pas ce qu’il pouvait dire d’autre.. ce sujet étant encore sensible. « Tu dois être occupé je présume… » Shin n’avait, sans grande surprise, pas suivi la carrière du jeune homme, souhaitant éviter de déprimer en tombant sur ses projets…  « Ah non, pas la Flow… Hors de question que je retourne la-bas… Enfin à part si je deviens populaire… Je pourrai les narguer de cette manière. » Un rictus se forma sur ses lèvres, tandis qu’il s’imaginait déjà prendre sa revanche sur cette agence. Il reprit, mettant de côté sa rancoeur : « Je suis trainee à la Yuseong Media. Cela fait seulement quelques mois mais tout se passe bien… » Shin voulait montrer que tout allait bien pour lui, même si c’était à la fois la vérité et un mensonge.

« Um, pas vraiment mais ça ne devrait pas tarder, je l’espère… » Il répondit simplement, un peu surpris par toutes les questions qui lui étaient posé. Cela le mettait mal à l’aise et il l’avoua clairement à Nath’, celui-ci s’étant par ailleurs excusé à ce sujet, voyant peut-être que Shin était gêné : « Ca fait bizarre… Que tu me poses autant de questions alors que j’ai longtemps pensé que tu ne te préoccupais plus de moi. Pas besoin de revenir sur ce point…juste… C’est étrange. Surtout que je ne sais pas ce que ça va vraiment changer.. » Il se demandait s’il faisait bien de continuer mais son cerveau ne lui répondait plus, n’en faisait qu’à sa tête.. : « Je ne sais pas ce qu’on est maintenant, quelle est notre relation je veux dire alors échanger de cette manière, sans savoir si on se reverra un jour, cela me parait étrange. Après tout ce temps… » Cela ne pouvait pas redevenir comme avant et Shin n’arrivait pas non plus à imaginer Nath’ comme un simple ami après tout ce qu’ils avaient partageait. Alors, qu’est-ce qui allait advenir de leur relation? Shin n’allait pas s’éterniser plus longtemps après tout… Est-ce que c’était la dernière fois qu’ils se voyaient…? « Toi, qu’est-ce que tu attends de moi? » Est-ce qu’il était vraiment sûr de vouloir poster cette question? Pas vraiment…

© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1278
Age : 21 ans.
groupe : Artiste solo, actuellement en pause à cause de sa santé.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
DC : Baek Ha Neul & Jung Min Soo.
Points : 318

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Hier à 20:53

’till we meet again… Well, it was unexpected
« 1 universe. 9 planets. 204 countries. 809 islands. 7 seas. & it's you that I meet ... » •••

Mon vertige n'aura pas pu plus mal tomber. Je ne veux pas que Shin s'imagine que je cherche à attirer sa pitié pour me faire pardonner ou quoique ce soit d'autre. Je sens mon cœur s'emballer lorsqu'il me demande si ça va, même si je me doute qu'il doit seulement le faire par politesse. J'aimerais qu'il s'inquiète réellement pour moi, mais après ce que je lui ai fait, je ne le mérite pas vraiment. Shin n'a jamais été au courant de ce dont je souffre. Pourtant quand on se fréquentait j'étais déjà malade. Seulement à force, j'étais devenu doué pour me trouve des excuses. Je pensais aussi mon temps à me persuader que tout allait bien et je réussissais moi-même à me berner. Ou pour me défaire de tout soupçon il m'arrivait de me forcer à manger, même si en général la réaction de mon corps ensuite n’était pas des plus agréables. Encore aujourd'hui je lui donne une fausse excuse. Je n'ai pas envie de me servir de mon anorexie pour tenter de le forcer à me pardonner. Par-dessus tout je n'ai pas envie de l'inquiéter avec cela. S'il veut que ce soit notre dernière rencontre, j'aimerais qu'il puisse prendre cette décision sereinement sans quelconque culpabilité. De mon côté, je ferais de mon mieux pour l'accepter et tourner la page.

J'ose à peine croiser son regard. J'ai l'impression qu'il veut mettre un terme à cette conversation au plus vite et cela me fait de la peine. Je lui parle sincèrement, laissant échapper des paroles que je n'aurais jamais imaginé prononcer un jour. Du moins pas devant lui, car je pensais ne plus jamais le revoir. Je lui pose quelques questions plus personnelles. J'ai réellement envie de savoir ce qu'il devient aujourd'hui. Je me suis posé cette question tellement souvent sans avoir aucune réponse ... Je suis soulagé que les choses se soient arrangées pour lui. Il le mérite. À cause de moi sa première chance de faire ses preuves a été gâchée, il a droit à une seconde chance. Je ne réponds rien sur le coup. Occupé, je ne le suis pas vraiment puisque je suis en repos forcé et que ma carrière va être mise en pause le temps que j'aille mieux. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres.

- J'espère que tu y arriveras. Enfin, non ... Je suis sûr que tu y arriveras.

Pas pour narguer la Flow, mais parce que c'est son rêve et qu'il a le talent nécessaire pour le réaliser. Quand nous étions ensemble, nous nous entrainions très souvent tous les deux. C'était plus pratique d'être à l'abri dans une salle de répétition pour laisser libre cours à nos sentiments l'un pour l'autre. Il m'a donc montré à maintes reprises à quel point il était talentueux. Tout a l'air de bien se passer pour lui à la Yuseong. Du moins c'est l'impression que j'ai en l'écoutant et c'est une bonne chose. Je suis certain qu'il aura rapidement des projets. C'est tout ce que je lui souhaite.

- Je ne suis pas spécialement occupé en ce moment, l'agence m'a accordé un peu de repos.

Je ne précise pas pourquoi. Après tout, je peux avoir le droit de me reposer suite à une période d'intense promotion. Même si là, en l'occurrence ce n'est pas le cas. J'ai juste trop joué avec ma santé et mon corps à finit par me le faire regretter. J'ai un suivi médical et psychologique rigoureux. J'espère sincèrement que je me sortirai de cet enfer. Je sais que l'anorexie fait rarement du bien sur le long terme et cela fait déjà six ans ... Les médecins étaient inquiets sur le coup, mais avec tous ces suivis et le soutient de mes proches, il n'y a pas de raisons que je n'y arrive pas. En ce moment, je suis moi-même mon pire ennemie, car je dois me battre contre mes peurs et mes complexes pour vaincre cette maladie, puis recommencer à m'alimenter correctement.

Je remarque rapidement son malaise et je m'empresse de m'excuser. Je n'aurais pas dû poser toutes ces questions, bien que je meure d'envie d'avoir des réponses. Je ne précise pas que je me suis toujours fais du souci pour lui. Shin l'a bien comprit à en croire ses paroles. Qu'est-ce que cela changera ? Je ne sais pas ... Je me contente d'espérer et je verrais bien où tout cela va nous mener. Ses paroles me font mal. J'ai clairement l'impression qu'il veut partir et ne plus jamais revenir. De mon côté, ce n'est pas du tout ce que je veux et c'est à mon tour de parler sincèrement.

- J'aimerais que ce ne soit pas la dernière fois que l'on se voit. Je n'attends rien d'autre.

Je pose mon regard sur Shin comme pour sonder la moindre de ses réactions. Je vais peut-être le faire fuir en étant aussi sincère, mais autant qu'il le sache clairement dès le début.

- Si ce n'est pas ce que tu veux, je respecterai ta décision et tu n'entendras plus parler de moi.

Du moins pas volontairement. Quand ma carrière va être officiellement en pause, les média vont sûrement relayer l'info et il se peut qu'elle remonte jusqu'à lui. Je me demande comment il réagira ... Je ne lui demande pas que tout redevienne comme avant, mais que l'on essaie de repartir sur de bonnes bases. Est-ce que je serais capable de le considérer comme un simple ami ? Je n'en sais rien ... Je ferais en sorte d'y arriver si cela peut préserver un tant soit peu d'amitié entre nous. S'il est d'accord bien entendu. Si Shin préfère que l'on ne se revoir plus après aujourd'hui je ne chercherais pas à le retenir.

- Je veux juste que tu sache que ça m'a fait plaisir de te revoir et d'avoir des nouvelles, même si ce doit être la dernière fois.

Je lui adresse un léger sourire ne sachant pas quoi ajoute de plus. Je veux que la décision vienne de lui, maintenant qu'il sait ce que j'attends de mon côté.
© 2981 12289 0



   
   
Please stay ...
Hold my hand ☽ Before the dark night traps me in. Don’t leave me. Do you still love me ? If you feel the same, don’t leave today. Don’t ask why it has to be you. Just stay with me. I don’t expect a lot right now. Just stay with me.
Revenir en haut Aller en bas

'till we meet again ... Well, it was unexpected (ft. Shin ~)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» 3E VAG East Meet 2010 le 29 août (Baraque de Fraiture) => BELGIQUE
» Swap Meet de LAMBESC (13)
» cevennes car meet 30/31mai09
» swap meet à Mécrin ,j'y étais et les mosquitos aussi...
» 2 eme meet trois rivières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre-