AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

night talk (nathxjisun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 10 Oct - 0:28


night talk.
JISUN x NATHANAËL

Il n'était pas le premier qu'il avait vu faire un malaise durant sa carrière d'idole. Il en avait vu beaucoup trop ; des danseurs, des membres de soul même, s'écrouler d'une chorégraphie trop épuisante, d'un acharnement trop poussé. Mais c'était sans doute bien plus surprenant de voir cela arriver en dehors de l'agence, quand votre pote fait un malaise juste devant vos yeux. La fatigue, le manque de sommeil, l'alimentation ou les efforts accumulés, il avait cherché le moindre prétexte pouvant en être la cause. Puis il avait cru à un surmenage, une mauvaise combinaison avec son anémie. Ouais, simplement. Et il s'était pas assez inquiété ensuite, parce que c'était tristement devenu normal dans ce milieu. Mais quelque chose clochait. Peut-être parce que c'était Nath, peut-être parce qu'il avait pas eu plus d'informations que ça au final... Ou pour une fois, il avait senti un truc étrange, une impression. L'annonce de ce repos forcé l'avait fait froncer les sourcils, sans comprendre la raison, sans même se douter… Étant même très loin de comprendre à quel point c'était sérieux, cette histoire. Croyant naïvement qu'il aurait été au courant, si quelque chose de plus important se tramait dans la vie de son meilleur ami. Que malgré le manque de mots qu'il pouvait faire preuve, il lui faisait suffisamment confiance pour tout lui avouer. Il fallait croire que non, qu'il se gourait ou se surestimait dans ce rôle. Il avait profité d'un moment de pause dans son emploi du temps pour improviser une pseudo soirée tranquille entre eux. Quelque chose d'innocent, pas si innocent. Passant louer quelques films avant de débarquer et frapper à sa porte. C'était tellement improvisé… Que même le concerné était pas vraiment au courant. « Bonsoir, je viens vous livrer votre meilleur pote. » Arquant un sourcil, devenu pseudo livreur, il pencha légèrement la tête pour observer l'intérieur de son appartement, avant d'en reposer ses yeux sur lui. « Si t'avais d'autres plans ce soir, annule-les. » Parce qu'il s'imposait, de toute évidence, comme il s'était toujours imposé dans sa vie. Comme il ne se privait pas de virer les mecs qui lui tournaient un peu trop autour. Ils avaient déjà suffisamment de mal à se voir pour qu'en plus il doive se mettre à le partager. Faisant comme chez lui, il s'avança à l'intérieur. « je suis passé louer quelques films. J'ai pas osé prendre un truc sur le chemin mais … t'as déjà mangé ? » C'était foutre les pieds dans le plat ? Un peu. Il avait jamais été très délicat.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1597
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 144

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Dim 16 Oct - 20:21

Night talk
ft. Ji Sun.

« I didn't realise that i needed help ... »

Enfermé dans mon appartement, je m’ennuie comme un lion en cage. Je n’ai qu’une envie aller à l’agence et reprendre mes entrainements. Danser me manque … Passer des heures dans une salle de danse, c’était mon quotidien depuis des années et cela me fait bizarre d’être forcé de prendre une pause du jour au lendemain. La prochaine fois que je retournerai à la Flow, ce sera pour rencontrer le CEO, discuter de ce qu’il s’est passé et de ce qu’il va se passer. Je pense que ma pause ne va pas se limiter à une malheureuse petite semaine après cela. J’en ai déjà parlé avec Seo Yeon, mais j’ai peur … Je suis mort de trouille à l’idée que cette histoire mette un terme définitif à ma carrière. Je ne pourrais m’en prendre qu’à moi-même dans le fond, bien que je ne l’aie pas choisis. J’ai peur aussi d’être hospitalisé pour me faire soigner. Je sais que ça arrivera, maintenant que les médecins sont au courant. J’ai rendez-vous demain à l’hôpital pour voir un spécialiste. Il jaugera l’étendue des dégâts et jugera de ce qu’il faudra faire pour m’aider à me remettre. Je sais que ça ne sera pas facile et qu’après autant d’années, cela ne se fera pas du jour au lendemain … Je relève la tête en entendant quelqu’un frapper à la porte. Je n’attendais personne.

Un léger sourire se dessine sur mes lèvres, malgré mon moral qui n’est pas au beau fixe. C’est un des talents de Ji Sun, il réussit toujours à me tirer un sourire. J’aurais dû me douter qu’il passerait. Après tout, j’ai perdu connaissance en sa présence et même s’il m’a laissé tranquille les quelques jours où je suis resté à l’hôpital, j’aurais dû m’en douter …

- Je pensais faire un tête à tête avec ma télé, je ne sais pas si je vais pouvoir annuler, rétorquais-je en essayant d’être ironique.

Je l’invite à entrer et le laisse faire comme chez lui, il a l’habitude, ce n’est pas comme si c’était la première fois qu’il venait. J’ai un moment d’hésitation.

- Hm … Je n’ai pas mangé, mais je n’ai pas très faim …

Encore une excuse. Cette fois, le stress me coupe également l’appétit. Ma première visite à l’hôpital et mon entretient avec le CEO de la Flow, me font appréhender beaucoup de choses. Je vais m’installer sur le canapé, le laissant me suivre pour faire de même. Je pense savoir pourquoi il est là, mais je n’aborderai pas le sujet de moi-même, espérant toujours un peu qu’il ne le fasse pas non plus.

 


I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.


Dernière édition par Kwon Nathanaël le Jeu 20 Oct - 9:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 19 Oct - 23:26


night talk.
JISUN x NATHANAËL

Il n'avait jamais réellement eu à prendre de repos forcé depuis le lancement de sa carrière. De congés aussi longs non plus. Alors même si parfois il en rêvait, devoir se retrouver enfermé chez soi n'était pas quelque chose qu'il connaissait. Il tournerait probablement tout aussi barge, à faire le tour du dortoir. Il cuisinerait, sans doute. Deviendrait chiant au possible. Et puis au bout d'un moment, il sortirait. Puisqu'il n'avait jamais vraiment su écouter les limites qu'on lui imposait. Et quand bien même il lui aurait souhaité de prendre des vacances, il savait que ce n'était pas du tout le cas. Qu'un repos forcé n'était pas vraiment bon signe, encore moins après un malaise déroulé sous ses yeux. Il voulait juste… Comprendre. Comprendre pourquoi et comprendre la gravité aussi. Sauf qu'il avait pas les mots pour ça et ne les avait jamais eu. Se retrouvant avec un prétexte aussi bidon que quelques films loués à la dernière minute, dans un pauvre sac plastique. Cela aurait été mentir de prétendre que sa présence n'était là que par hasard. Pour une soirée entre potes… Et pourtant, ça aurait dû. Ici, il faisait peut-être comme chez lui, mais ça restait encore bien trop rare quand il avait le temps de passer, même à l'improviste. Surtout, à l'improviste.  Arquant un sourcil, il haussa les épaules en pénétrant à l'intérieur de son appartement et joua de cette même ironie. « je suis outré.  T'oserais me faire passer après un rendez-vous avec ta télé ? »  Après un rendez-vous tout court, même. N'était-il pas censé passer avant tout le monde ? Ok, peut-être qu'il exagérait. Et probablement qu'il n'aurait pas tant fait une scène si c'était le cas...Bien qu'il aurait fait la tête. Il aurait boudé, comme un gosse ne voulant pas réellement partager de son temps ou se faire remplacer. Pas qu'il soit jaloux, évidemment. La télévision, au moins, n'était pas un réel concurrent à son titre… Quoi que.  Il semblait avoir bien fait de ne pas avoir apporté de repas. Ou au contraire, il avait peut-être merdé. « si tu changes d'avis, on pourra toujours commander de toute façon. »  Le suivant jusqu'au salon, il se posa à côté de lui, sortant enfin les pochettes dvd...qu'il découvrait plus ou moins en même temps que lui. Il était pas vraiment là pour mater un film, de base. « Horreur, fantastique, romance, science-fiction ? et euh… c'est un drama je crois… »  Il se racla la gorge, les différents choix posés sur la table basse. « Ok, tiens choisis »  Il connaissait pas vraiment. Mais il devait au moins avoir un truc bien dans le lot… Ouais, il pouvait pas s'être foiré à ce point. Se massant la nuque, lui jetant un coup d'oeil, il s'osa enfin à le regarder plus franchement. Quand est-ce qu'il était réellement censé aborder le sujet, au juste ? Entrouvrant les lèvres...C'est une toute autre question qui sortit. « ...ça t'as jamais tenté d'être comédien ? »




♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1597
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 144

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Sam 22 Oct - 19:12

Night talk
ft. Ji Sun.

« I didn't realise that i needed help ... »

Je suis soulagé et anxieux de voir Ji Sun débarquer chez moi. D’ailleurs Alice a l’air ravi de voir un visage familier aussi et elle vient le réclamer quelques caresses en aboyant. Mon meilleur ami me remonte toujours le moral, mais vu les conditions deux nos dernières rencontres, quand j’ai perdu connaissance et quand il est venu me voir à l’hôpital … Je doute qu’il soit là pour parler de la pluie et du beau temps. Plusieurs personnes sont dans la confidence maintenant et pourtant je ne me sens pas plus léger. Au contraire, le stress semble me paralyser toujours un peu plus. J’ai demandé à Seo Yeon de venir avec moi pour mon premier rendez-vous à l’hôpital. Seul, je serais incapable d’y aller. Après tant d’années à rester dans mon coin à laisser cette maladie gagner toujours un peu plus de terrain, j’accepte enfin que quelqu’un me tende la main. J’ai hésité à en parler à d’autres personnes que Seo Yeon, j’ai bien vu la culpabilité qu’elle ressentait et je ne veux pas infliger cela à mes proches … Cependant, je leur dois aussi la vérité. Mes parents sont aussi au courant maintenant et ils vont venir en Corée passer quelques temps avec moi. Je sais qu’ils ne pourront pas rester indéfiniment, à cause de leurs travail et autre obligation, mais les voir un petit peu me fera sans doute le plus grand bien.

- Bien sûr que non idiot, aller entre, répondis-je d’un ton léger.

Je sais que Ji Sun faisait semblant d’être vexé mais cela m’amuse. Il a toujours été très critique sur les personnes que je fréquente. Il faut qu’il se mette dans la tête qu’il est mon meilleur ami et même si j’ai un copain, il le restera. Qu’est-ce qu’il dirait s’il savait que j’ai revu Shin … Bien sûr qu’il connait mon histoire avec ce trainee … Il était à la Flow avant que je ne début. On s’est rencontré là-bas et on est sorti ensemble. Entre temps j’ai fait mes débuts et notre relation a faillis être dévoilée par manque de prudence. L’agence a sauvé ma carrière, Shin s’est fait renvoyer. J’ai obéis à l’agence et j’ai accepté de ne plus jamais le revoir. Jusqu’à la semaine dernière …

Je suis soulagé qu’il n’ait rien apporté à manger. Je suis encore loin d’être guérie et le stress m’empêche d’avaler quoique ce soit.

- Le fantastique ça me va.

Ce choix ne surprendra sans doute pas Ji Sun qui connait mes goûts par cœur. Je regarde les différents DVD et un sourire se dessine sur mes lèvres.

- Je ne sais pas si tu l’as fait exprès, mais Alice au pays des Merveilles c’est parfait.

Si nous passons la soirée à regarder un film, j’échapperais peut-être à l’interrogatoire … Je suis sûr que Ji Sun n’est pas sans ignorer mon amour pour le roman Alice au pays des Merveilles et tout ce qui s’y rapporte. L’adaptation de Tim Burton n’égale pas le roman de Lewis Carroll mais il est sympathique à regarder. Je lève un regard surpris vers lui.

- Pourquoi tu me demande ça ?

Est-ce que comme Seo Yeon il a compris que j’ai passé ces six dernières années à mentir. Même si on ne se connait pas depuis autant de temps … Je lui mens tout de même depuis que l’on se connait. J’ai un peu peur de savoir comment il va le prendre. J’ai peur de perdre ma carrière à cause de cette histoire mais encore plus de perdre des amis …



I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 22 Nov - 23:06


night talk.
JISUN x NATHANAËL

Il pouvait pas attendre de lui qu'il soit raisonnable. Pas alors qu'il était devenu l'une des personnes qui comptait le plus dans sa vie. Alors ouais, il continuerait de faire son chieur et de repousser un mec s'approchant un peu trop près de lui...Parce qu'il était pas prêt à le laisser avoir une situation amoureuse, prenant le pas sur leur amitié. Quoi qu'il en dise, quoi qu'il en promette… Il voulait pas prendre le risque de voir une personne débarquer et l'éjecter, sous prétexte de nouveaux sentiments. Il était là depuis plus longtemps, non ?  Mais il n'abordait pas le sujet. Pas ce soir, soulagé que son seul rival s'avère être une télévision. Son air outré se dissipe sous un sourire en coin, se laissant inviter ou s'invitant seul, peu importe. Pas de nourriture dans son sachet, il avait plutôt opté pour l'excuse d'une soirée sympa devant un film. Choix de films qu'il découvrait en même temps que lui par la même occasion, s'étant contenté de balayer les rayons sans s'attarder… Coup de chance ou instinct, en tout cas, il sembla que l'une de ses propositions lui plaisait.  « ...Bien sûr, je l'ai fait exprès. tu crois que je ne connais pas les goûts de mon meilleur ami ? » … Il ne savait pas. Il se surprenait même à le découvrir, lui, supposé meilleur ami. Et cela était d'autant plus frustrant, se rajoutant à l'ignorance de la situation. ça le faisait dire n'importe quoi… Transformait des mots, en des questions qu'il n'avait en premier lieu pas voulu poser. S'il voulait être comédien ? Qu'il commence déjà à se remettre de son malaise, avant même d'envisager quoi que ce soit. Un moment de blanc, son visage surprit et la tonalité de sa voix le figea, avant de reprendre avec incertitude. « ...je me demandais juste si… tu avais des projets. » Il se racla la gorge et détourna le regard, attrapant la pochette.  « Je m'occupe de mettre le dvd. » Bizarre ? il agissait bizarrement ? Probablement. Une zone d'inconfort, pour lui qui n'avait pas tant l'habitude de parler ressenti et sentiments. Se redressant, il se permit d'installer le film avant de venir s'enfoncer à nouveau dans le canapé à ses côtés. « tu as beaucoup bossé dernièrement ? » Est-ce que c'était pour cette raison, qu'il se retrouvait coincé entre quatre murs pour un moment ?  « je sais que c'est pas franchement reposant chez nous mais tu peux passer quand tu veux. » Chez les Soul. Un appart tout sauf reposant même. Entre Hyesoo et Anthony qui se prenaient la tête, au point où il avait fini par les enfermer dans la salle de bain… Et Sandeul qui… Il ne voulait pas savoir ce qui se passait dans les chambres, non. « ... ou je peux passer plus souvent. »  Meilleur idée.





♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1597
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 144

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Jeu 1 Déc - 9:04

Night talk
ft. Ji Sun.

« I didn't realise that i needed help ... »

Ji Sun m’a montré plusieurs fois qu’il tenait à moi. Pas toujours de la meilleur façon et il arrive que l’on se prenne la tête à ce sujet, quand il se mêle de mes histoires de cœur d’un peu trop près, par exemple. On se réconcilie toujours et nos petites querelles ne sont jamais longues. Je ne pourrais jamais lui en vouloir trop longtemps de toute façon. Ji Sun a ses défauts, mais il reste mon meilleur ami et j’ai besoin de lui. Puis, je suis loin d’être parfait alors il doit bien avoir des choses à supporter chez moi, qu’il l’agace aussi. Pour ce soir, je suis content qu’il soit-là. Il m’aidera sans aucun doute à me changer les idées.

- Tu me connais par cœur, je n’en doute pas !

Un peu trop sans doute. Mon secret n’a pas été facile à cacher tous les jours. Si je n’avais pas fait un malaise sous ses yeux, j’aurais pu le garder pour moi encore longtemps. Je ne sais pas encore si c’est une bonne chose ou non. Au moins, je n’ai pas eu d’autre choix que de reconnaître que j’allais mal et que j’avais besoin d’aide. Sans cela, j’aurais nié encore un bon moment, c’est certain. Ji Sun ne sait toujours pas le vrai cœur du problème, bien qu’il soit venu me voir à l’hôpital la semaine dernière. Il n’a pas cherché à me tirer les vers du nez et je lui en suis reconnaissant. Je fronce les sourcils. Ji Sun n’est pas comme d’habitude. Dans le fond, je me doute de ses intentions.

- Non, pas de ce côté-là, je me contente de mes activités d’idol pour le moment.

Et je fais un peu de mannequinat également, puisque je suis devenu l’une des égéries de SPAO. En espérant que ce qui vient chambouler ma vie en ce moment, ne me retire pas tout ce que j’ai réussi à accomplir. C’est l’une de mes plus grandes craintes. Je laisse Ji Sun aller mettre le DVD, restant anormalement silencieux et je sais qu’il s’en rendra rapidement compte.

- Un petit peu. J’ai eu pas mal d’activité et j’aurais dû préparer un comeback pour la fin de l’année, j’imagine que ça ne se fera pas. Enfin, pas tout de suite …

Je n’en sais absolument rien pour le moment, mais c’est certain que mon comeback sera au moins repoussé, si ce n’est pas annulé. Ces derniers temps, j’ai surtout eu pas mal de shooting et l’émission Heartbreak Hotel, qui s’est terminée cet été. Cependant, je ne trouve pas les séances photos plus reposante. J’ai tendance à me mettre énormément de pression, surtout sur le plan alimentaire, quand j’ai ce genre d’activité. Ce qui bien sûr ne m’a pas aidé. Depuis que j’ai appris que j’allais devenir égérie de la marque SPAO, j’ai commencé à devenir encore plus dur envers moi-même. Ce qui a sans doute participé à déclencher mon malaise.

- Je sais, merci, mais je ne veux pas vous embêter. Hm, je préfère que ce soit toi qui viennes.

Même si en allant au dortoir des SOUL, je peux aussi voir Anthony. J’ai bien d’autres occasions de voir mon cousin. Je pose mon regard sur mon meilleur ami.

- Je sais que tu te retiens de poser tes questions depuis mon malaise … C’est pour ça que tu es … Bizarre, comme ça.

Je commence à le connaître à force et puis si les rôles étaient inversés, je serais pareil. Je l’invite subtilement à aborder ce sujet si délicat, que j’ai du mal à introduire moi-même.

:
 



I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 11 Déc - 12:28


night talk.
JISUN x NATHANAËL

C'était leur relation, elle n'était peut-être pas parfaite mais il avait toujours cru qu'elle était basée sur une certaine confiance. Il le connaissait, ouais. Tout comme Nath le connaissait. Ils savaient des choses, que d'autres étaient loin d'imaginer. Leurs pensées. Des gestes plus perceptibles. Et pourtant… Il se retrouvait là comme un con, dans l'ignorance. A ramer, comme un simple inconnu venant lui rendre visite, bridé par une situation incertaine et sa crainte d'être plus maladroit qu'il ne l'était. Il prenait des gants… lui qui n'avait pas les mains les plus douces. Il voulait savoir. Il voulait lui demander pourquoi. Lui gueuler de lui expliquer et lui demander pourquoi il ne lui avait toujours pas fourni d'explication. Et à la fois… Il était bouffé d'inquiétude, au point qu'il ne voulait pas non plus le brusquer. Et malgré sa volonté, c'était même pas étonnant qu'à travers son comportement étrange, il avait déjà compris. Préférant prétendre s'occuper de mettre en place le film de ce soir, il nota son silence plus long, le faisant jeter un coup d'oeil dans sa direction, par dessus son épaule. Il avait eu beaucoup de boulots hn ? Il comprenait. Il voulait se persuader que ce n'était que ça. « t'as eu trop de pression… mais faut pas tout prendre sur tes épaules, sinon tu vas étouffer. » c'était lui qui disait ça ? Ouais, il appliquait pas toujours ses propres conseils, mais il en donnait avec...une bonne intention au moins.  C'était idiot de croire que s'ils avaient fait parti d'un même groupe, il aurait pu lui apporter plus de soutien qu'actuellement...Qu'il aurait pu veiller plus facilement sur lui. Et ils se seraient probablement plus souvent engueuler à cause de ça, aussi. Mais si la pression était un élément difficile dans leur carrière… il se doutait que son corps n'avait pas atteint ses limites sans une raison supplémentaire. Son comeback ? Se reposant à côté de lui, sa phrase lui arracha toutefois un sourire. Il préférait que ce soit lui qui vienne ?  « tu m'aimes à ce point, pour ne pas vouloir me partager ? »  Il plaisantait, évidemment. Lui-même préférait se rendre ici, que d'amener quelqu'un dans leurs dortoirs trop agités.  Une once de plaisanterie qu'il aurait cru nécessaire, pour détendre l'atmosphère. Mais c'était croire qu'il effacerait son malaise de son esprit...et c'était chose impossible. Son regard déviant sur l'écran, il s'y braqua et se figea. Comment il… avait deviné ? Et l'évidence lui vint tout aussi vite qu'il eut soupirer. Parce que c'était lui… Il resta silencieux, ses yeux se reposant sur le chanteur, se plantant dans les siens. La subtilité ne lui allait décidément pas, hein ? Au point qu'il n'avait pas su faire le premier pas, cherchant des mots plus difficiles à trouver, pour au final... ne pas les trouver. « comment tu vas, Nath ? » C'était con, très simple. Il arrêtait les questions d'introduction, qui n'aboutissaient à rien et reprit plus doucement. « Je veux dire, réellement… qu'est-ce qu'il s'est passé pour qu'on te demande de te reposer autant de temps ? c'est à cause de ton comeback ? ou il y a autre chose ? » Il lui promettrait même de pas s'énerver, de rester calme. De pas s'emporter...et de juste l'écouter.





♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1597
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 144

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Dim 11 Déc - 20:50

Night talk
ft. Ji Sun.

« I didn't realise that i needed help ... »

Je suis soulagé que Ji Sun soit là ce soir, même si cela signifie que je vais devoir lui parler. J’ai bien remarqué qu’il est différent depuis qu’il est arrivé. En même temps, j’ai fait un malaise sous ses yeux. Je suis resté quelques jours à l’hôpital et bien qu’il soit venu me voir il ne m’a pas posé une seule question. Le connaissant, il devait en mourir d’envie pourtant. C’est mon meilleur ami … Je lui dois des explications, mais c’est dur de l’avouer. Plus je suis proche de quelqu’un et plus c’est dur à dire. J’ai peur de décevoir et d’inquiéter mes proches. De plus je vis cela comme un échec personnel, au départ j’étais persuadé de pouvoir m’en sortir seul. J’ai déjà étouffé sous tout ce travail et cette pression.

- Bien sûr, tu es mon meilleur ami, hors de question que je te partage ! Mes avec tes bandmates.

Ji Sun exprime souvent son mécontentement quand je fréquente d’autres hommes. Je sais qu’il est assez critique sur mes relations, en tant que meilleur ami, il veut juste me protéger. Du moins je pense … Après ma relation avec Akira, je n’étais pas au meilleur de ma forme et après il y a eu Shin. Même si là c’était de ma faute … Je peux comprendre qu’il ait encore peur que cela se finisse encore mal quand je vois quelqu’un. S’il savait que j’ai revu Akira et puis Shin … Et que j’ai encore des sentiments pour ce dernier. De mon côté, je suis un peu possessif également, mais je le montre moins. J’ai juste peur que mon meilleur ami s’éloigne et que je perde ce soutient si précieux à mes yeux. Si j’avais dû faire partie d’un groupe j’aurais aimé que ce soit avec lui. Certes nous nous serions vu bien plus souvent, nous aurions sûrement dû vivre ensemble et cela n’aurait sans doute pas été de tout repos tous les jours, mais je suis sûr qu’on aurait bien rit. Comme toujours … Si nous avions vécu sous le même toit, peut-être qu’il aurait remarqué mon problème plus tôt. Enfin … Nous ne le saurons jamais.

- Mal … dis-je dans un soupire.

Je détourne mon regard de l’écran. Je sais que je ne peux plus lui mentir. Ce ne serait pas juste de continuer à faire comme si tout allait bien, alors que je lui ai déjà dit tant de chose. Je ne sais pas comment Ji Sun va le prendre … Seo Yeon qui est une de mes amies les plus proches à très mal pris que je lui ai mentis pendant tant d’années. Nous nous sommes réconciliés mais sur le coup j’ai vraiment cru l’avoir perdu sur le coup. Je ne veux pas revivre la même chose avec Ji Sun. La sensation de perdre un ami qui compte énormément, il n’y a rien de pire.

- Mon comeback a été annulé parce que je suis malade. Enfin, je suis anémique ça tout le monde le sait mais … Je suis anémique parce que …

Je lève mon regard Ji Sun, j’ai peur d’être honnête avec lui, mais je sais que si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferais jamais.

- Je suis anorexique Ji Sun …

Je serre mes jambes contre ma poitrine fuyant son regard et attendant avec trop d’appréhension sa réaction. Je me mordille la lèvre incapable d’en dire plus pour le moment. Un silence bien trop pesant s’installe dans le salon, je n’en peut plus d’attendre mais je n’ose pas relancer la conversation.

:
 



I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 17 Déc - 15:21


night talk.
JISUN x NATHANAËL

Ca s'expliquait pas, au fond. Il avait beau se montrer possessif, il n'avait jamais avoué qu'il avait peur de l'abandon. Lui le pauvre gosse qui avait foutu les pieds dans un monde trop grand. Lui qui avait appris que les êtres chers débarquaient dans sa vie sans demander l'autorisation… et pouvaient s'en barrer tout aussi vite, à la moindre inattention. P't'être qu'il le faisait souvent chier avec ça, qu'il clamait sans honte qu'il voulait pas qu'il ramène quelqu'un dans sa vie, qu'il était égoïste. Mais il voulait pas non plus qu'on débarque dans la sienne pour le blesser. L'amour était le plus dangereux des facteurs, il le savait, et n'avait pas pu l'en protéger. Il n'avait pu qu'assister à ses relations, impuissant. En râlant, en le surprotégeant sans doute. En se mêlant souvent de ce qui ne le regardait pas. S'il savait, il n'en serait forcément pas heureux. Mais était-il franchement le mieux placé à faire la morale, au vu de sa propre relation ? Ouais, probablement pas. Il réussit pourtant à lui arracher un sourire. Oh, était-il jaloux. « Bien, continue à ne voir que moi. » A défaut de pouvoir partager le même groupe. S'ils auraient pu passer plus de temps ensemble, il savait également qu'avoir séparé le travail de son rôle de meilleur ami était une certaine sûreté. Enfin, fallait bien trouver un avantage quelque part…  Puisque probablement qu'il n'arriverait plus à le voir de cette façon ensuite. Qu'il prendrait une part de responsabilité à cette histoire… Malgré tout, malgré lui. Puisque tout ce qui était lié à Nath était étroitement lié à lui aussi. Mal. Une crainte qu'il avait à peine effacé. Un pressenti assuré par un simple mot. Au fond, il s'en doutait, que quelque chose n'allait pas même s'il était incapable de savoir quoi. L'anémie ? Il n'avait pas cru que cela allait bien au delà, pourtant ses mots résonnent. L'anorexie...n'était pas quelque chose qu'il connaissait suffisamment, faisant face à cette information sans arriver à définir ce qu'il ressentait lui. De la surprise, de la colère… Pour au final, chasser ses questions, son incompréhension par l'inquiétude. Il savait pas exactement ce qu'il vivait, mais il en connaissait suffisamment pour savoir que son corps avait atteint sa limite en le lui prouvant ce soir-là. Qu'il avait été trop loin… Et qu'il avait fallu tout ce temps pour qu'on le remarque. Percutant à peine, il le vit se recroqueviller. Pourquoi il ne lui avait rien dit ? Putain. Pourquoi il n'était bon qu'à être présent une fois que le mal était fait ? Il serra les poings… et les desserra, passant un bras autour de lui pour l'attirer et le faire buter contre son torse. « T'es un vrai idiot. » Lui aussi. Il était le pire des cons même, le pire des aveugles. Ses doigts se crispèrent contre son haut, l'enlaçant et le maintenant, dans l'espoir vain de le protéger contre le monde. « T'avais si peur de me l'avouer, t'as cru que j'allais t'engueuler ? Franchement... » Au fond, il aurait pu. Il aurait pu se sentir tellement impuissant… Mais il s'agissait de Nath, qui allait mal. Et s'il avait l'envie de le faire à l'instant, ce n'était pas pour avoir été muet autant de temps… Mais pour mettre sa santé et sa présence à ses côtés en danger. Il resta un long moment silencieux, parce que les mots venaient toujours aussi difficilement. Parce qu'il réalisait pas vraiment encore et qu'il osait pas déserrer ses bras. « tu vois quelqu'un ? »  Il en avait pleins, des interrogations sans réponse. Mais pour l'heure... Ouais, il passait en premier.





♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 1597
Age : 22 ans.
groupe : Artiste solo.
rôle dans le groupe : Danseur, chanteur et chorégraphe.
nom de scène : Nathanaël.
occupation : Chanteur, danseur & chorégraphe de la Flow, visage de la marque de prêt à porter Spao. Pianiste à mes heures perdues.
avatar : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Points : 144

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t627-nathanael-in-wonderland-imagination-is-the-only-weapon-in-the-war-against-reality http://www.lights-camera-action.org/t636-kwon-nathanael-how-many-miles-to-wonderland#6701 http://www.lights-camera-action.org/t634-kwon-nathanael-once-upon-a-time#6669 http://www.lights-camera-action.org/t635-kwon-nathanael#6694 http://www.lights-camera-action.org/t661-kwon-nathanael-naelk#7448 http://www.lights-camera-action.org/t639-kwon-nathanael#6820
Message
Mer 21 Déc - 22:56

Night talk
ft. Ji Sun.

« I didn't realise that i needed help ... »

Avec Ji Sun c’est toujours plus facile de me changer les idées. J’ai souvent râlé à cause de sa personnalité trop protectrice, surtout chaque fois que j’ai le malheur d’avouer que j’ai quelqu’un en vue. C’est certain, mes histoires de cœur n’ont pas toujours été accompagnée d’une fin heureuse, mais bon … C’est le genre d’expérience qui arrive forcément dans une vie. Pour ce soir j’entre dans son jeu avec un léger sourire, espérant me changer les idées. J’ai bien sentis qu’il n’est pas comme d’habitude. Vu ce qui est récemment arriver, j’ai peur de savoir pourquoi.

- Tu es le seul et l’unique dans mon cœur Ji Sun, dis-je avec un sourire amusé.

Je sais qu’avec Ji Sun il n’y aura jamais aucune ambiguïté. De toute façon il est hétéro et même si ce n’est pas mon cas, il sait qu’il ne doit pas le prendre au sérieux quand je dis cela. C’est toujours amical ou pour l’embêter à cause de sa possessivité. Puis la conversation prend une tournure bien plus sérieuse. J’imagine que c’était inévitable. Dans un sens, il vaut mieux que Ji Sun soit au courant … Ce n’est pas que je ne veux pas lui dire, j’ai juste peur de son jugement, de sa réaction … De le perdre. Ji Sun est un vrai pilier dans ma vie. Je lui explique tout ce qu’il doit savoir et je lis le changement sur son visage. Je voudrais détourner mon regard, mais je n’y arrive pas. Je me laisse aller contre lui, ce contact me faisant le plus grand bien. J’aurais pu avoir un mouvement de recule et me dire que s’il me prend dans ses bras il pourra constater les dégâts de la maladie sur mon corps. Je n’y pense pas. Cette étreinte est bien trop réconfortante. Je sais que j’ai été bête, je l’ai réaliser trop tard. Le mal était fait.

- Je n’ai pu le dire à personne. Je pensais pouvoir m’en sortir seul … Au tout début, je pensais que c’était juste passager, que ça passerait … Puis après j’avais trop peur d’en parler et de faire face aux conséquences que ça aurait …

J’ai pensé à ma carrière. J’avais peur de perdre tout ce que j’ai accompli. J’acquiesce d’un léger signe de tête.

- Oui. Je suis sorti de l’hôpital, mais je vois un médecin et un psychologue régulièrement pour m’aider. C’est dur …

Mais je sais que je dois faire les efforts nécessaire pour m’en sortir. Pour mes proches qui me soutiennent et aussi parce que je n’ai absolument pas envie que cette maladie ait raison de moi. Maintenant que je sais que je pourrais remonter sur scène quand j’irais mieux, j’ai une raison de plus de vouloir m’en sortir. Je n’ai pas l’intention de laisser en plan tout ce que j’ai accompli. Bien que la pression que ce milieu nous impose puisse être un facteur de rechute. Il est hors de question que j’arrête.

- Surtout, ne te sens pas coupable ou ne te dis pas que tu aurais pu intervenir ou je ne sais quoi. Ce n’est pas de ta faute …

Je commence à connaître Ji Sun à force. Je suis certain que cela lui ait passé par la tête à un moment ou un autre. Il n’est pas le seul, Anthony m’a dit la même chose, mais il ne pouvait vraiment pas le savoir …

- Tu ne m'en veux pas de t'avoir mentis ? Plus le temps passait et plus c’était dur d’en parler, je m’enfonçais dans mes mensonges et mes excuses pour le cacher ...



I was happier ...
Ain't nobody hurt you like I hurt you, but ain't nobody need you like I do. I know that there's others that deserve you, but my darling, I am still in love with you. I could try to smile to hide the truth. I know I was happier with you. Ed Sheeran - Happier.
Revenir en haut Aller en bas

night talk (nathxjisun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-