AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud

lee VS lee ━ sooah & yongseok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 1791
Age : 20 ans.
groupe : FIREFLIES.
rôle dans le groupe : maknae, main vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127
DC : yi lynn & kang shin woo.
Points : 24

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Jeu 13 Oct - 16:38

lee VS lee
sooah & yongseok


Tenue – Yong Seok avait attendu ce moment avec impatience. Il était rentré tôt ce week-end dernier afin de profiter de ses quelques jours de congés en présence de sa famille. Par là, ses parents bien entendu, mais aussi ses oncles, tantes et cousines. Leur famille n'était pas bien grande mais très soudée. C'était là leur principal atout, même si appartenir aux Lee avait toujours quelque chose d'assez imposant, il fallait le dire. Pour Yong Seok, ce cadre de vie lui avait toujours été habituel puisqu'il n'avait jamais connu autre chose que le confort. L'avantage de compter parmi les gosses de riches de la capitale était de pouvoir disposer d'énormément d'espace et d'un cadre de vie agréable. Sa chère mère était une amoureuse de la nature. Du moins, elle s'efforçait dès qu'elle pouvait à entretenir une petite serre à l'arrière de la grande cour. Leur pavillon pouvait paraître assez froid et austère à première vue, mais il n'en était rien. Autant qu'elle le pouvait, elle parvenait à apporter un semblant de couleurs et de fantaisies à l'habitacle. Que ce soit à l'extérieur comme à l'intérieur. Pour ce repas organisé, elle n'avait d'ailleurs pas lésiné sur la décoration. Une table somptueuse avait été dressé avec diverses décorations florales dont elle avait le secret. Durant son temps libre, elle s'improvisait à ce genre d'exercice ! La maman de Yong Seok était professeur de danse classique dans une école des arts, mais son esprit était ouvert à toutes sortes d'activités, dont la méditation et la réflexologie dans ses moments les plus calmes. Elle y avait contraint son fils plus d'une fois à s'y essayer, mais en vain. Rester au calme trop longtemps et lâcher prise lui était tout bonnement impossible puisqu'il n'arrêtait jamais vraiment. Mais comme il adorait sa mère et qu'il était un peu le fils à sa maman, bien sûr, il ne ronchonnait jamais et se montrait incroyablement obéissant ! Jamais personne ne l'avait déjà entendu se rebeller contre elle. Pas une seule fois. En revanche, il avait déjà essuyé quelques disputes avec son paternel. Jamais pour des choses bien importantes, mais puisqu'il était incapable d'élever la voix contre sa génitrice, c'était bien ce dernier qui prenait. L'avantage à être fils unique était qu'il n'avait jamais manqué d'amour ou d'attention à un seul instant de sa vie. Il avait tout pour être ce garnement exécrable et pourri-gâté – sauf en présence de ses parents – parce que c'était bien connu désormais, Yong Seok était un fin stratège. Et même sa meilleure amie, il avait su la choisir presque à l'identique de sa personnalité.

Évidemment, ce dîner aurait pu se passer en petit comité, sauf qu'il avait fallu qu'ils invitent toute la famille entière, et même les grands-parents ! En soi, le jeune homme n'avait pas su contester face à l'euphorie contagieuse de sa génitrice qui souhaitait simplement lui faire plaisir. Il était vrai que depuis les débuts de son groupe, les membres de cette famille ne s'était pas encore réuni pour fêter ça. En général, ce genre de réunion n'arrivait qu'une seule fois dans l'année, au réveillon de noël plus précisément. De toute évidence, ils allaient devoir se coltiner deux fois le regroupement à deux mois d'intervalles !! Mais peu importe. Yong Seok était ravi de revoir ses proches et même les plus anciens. La famille était ce qui comptait le plus à ses yeux. Bien entendu, les invités débarquèrent à la suite des autres – pour ne pas dire en même temps – et lorsque vint le tour de Soo Ah et de ses parents, le jeune homme ne tarda pas à attirer cette dernière par la main afin de l'éloigner le plus possible des accolades et de ce genre de retrouvaille interminable. Un large sourire sur ses lèvres, Yong Seok l'amena directement jusqu'au séjour et il veilla à la débarrasser de son manteau qu'il balança sur le premier sofa en cuir italien qu'ils contournèrent. Une dernière lubie de sa chère mère qui s'était soudain décidée à commander de l'européen pour leurs petites fesses de bourgeois populaires. Rien n'était trop beau pour eux après tout. « On sera plus tranquille ici, si tu veux mon avis. » Clairement, il s'agissait de l'endroit le plus calme – pour le moment – et il comptait bien en profiter pour garder sa chère cousine rien que pour lui le temps de quelques minutes. Quand bien même, il en profita également pour s'avancer du côté de la grande table pour y chourer un toast au saumon sur son plateau en argent. Celui bien au centre de tous, pour ne pas faire dans la discrétion…. Mais qui allait le blâmer après tout ? Il était chez lui ! Et toutes ces personnes étaient venues pour lui. Du moins, en prétexte. Alors il étira un petit sourire innocent dès l'instant où il plaça le met à l'intérieur de sa bouche. Il était fier de lui en plus ! « Goûte en un. C'est moi qui les aient fait ! » A demi exact, cependant. Il avait bien aidé sa mère à en tartiner deux ou trois avant de retourner dans sa chambre... Mais ça, Soo Ah n'était pas sensée le savoir. « Au fait, j'ai entendu dire que ton contrat a été résilié. Dois-je te féliciter ? » Il ne s'agissait en rien d'un reproche ou d'un sarcasme, loin de là. Il ignorait si elle avait été accepté dans une autre agence. La connaissant, elle ne serait pas partie sans rien derrière, donc il n'en doutait presque pas. Mais il préférait s'en assurer avant de lever un verre pour elle. Il ignorait si tous les autres étaient déjà au courant, par ailleurs. Dans un grincement sonore, Yong Seok tira sur l'une des chaises afin d'en faire sa place de prédilection. Il attendit à ce que sa cousine en face de même à ses côtés, ses sourcils froncés d'un air perplexe.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



IT'S NOT LIKE WE GOT BIG PLANS. LET'S DRIVE AROUND TOWN HOLDING HANDS. AND YA NEED TO KNOW. YOU'RE THE ONLY ONE—ALRIGHT, ALRIGHT. AND YA NEED TO KNOW. THAT YA KEEP ME UP ALL NIGHT. Oh, my heart hurts so good. I love you, baby, so bad, so bad. Oh, oh my heart hurts so good. I love you, baby, so bad, so bad. ✭✯ #meiseok


Dernière édition par Lee Yong Seok le Sam 10 Déc - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 356
Age : 20 ans
groupe : valkyries
rôle dans le groupe : chanteuse principale, visual, maknae
nom de scène : SuA
occupation : rookie
avatar : kim jiyeon (bona/wjsn)
DC : wang meili (ym)
Points : 65

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2372-lee-soo-ah-light-me-up http://www.lights-camera-action.org/t2381-lee-soo-ah http://www.lights-camera-action.org/t2385-lee-soo-ah-rp-time#46904 http://www.lights-camera-action.org/t2386-lee-soo-ah-beep-beep#46906
Message
Lun 17 Oct - 1:34

lee VS lee
yongseok & sooah


Tenue Ϟ Un énième soupir franchi les lippes de la blondes alors qu'elle daignait enfin quitter des yeux l'écran de son téléphone portable. Assise aux côtés de son père sur le siège passager, la coréenne ne l'avait pas calculé de tout le voyage et dieu merci, il avait été relativement court. Il était assez courant de ne pas les voir communiquer comme tout père et sa fille. La rancœur était présente des deux côtés et tout ces non-dits les empêchaient clairement d'entretenir une relation saine et convenable. Certes, elle n'avait pas la choisi la voie que ce dernier aurait voulu, mais était-ce réellement une raison valable pour lui faire des reproches à longueur de temps? En tant que tuteur, il aurait du être cette figure réconfortante et protectrice  et pourtant aux yeux de la jeune femme il était presque un étranger. Homme d'affaire reconverti en personnage politique, voilà ce dont elle était à peu près sûre le concernant. De tout temps, sa fille ne s'était jamais sentie proche de lui. Une sorte d'abandon très mal vécu par la jeune femme. Sa mère? Elle avait quitté ce monde depuis bien des années maintenant. Trop petite pour se souvenir de quoi que ce soit, Soo Ah s'était construit une image de cette femme avec tous les éléments ou anecdotes qu'on avait pu lui sortir la concernant. Plus les années passaient et plus ce vide se faisait ressentir. Une figure maternelle, une image fiable à laquelle se référer, une confidente, Soo Ah n'avait rien eu de tout ça, et ça n'arriverait probablement jamais. A moins que son père se décide à épouser sa nouvelle conquête. Il trouvait plus de temps à consacrer à sa vie personnelle et sexuelle plutôt qu'à sa vie de famille, cherchez l'erreur. Les seuls moment où elle parvenait à obtenir pleinement son attention étaient uniquement pour la réprimander de ne pas avoir été assez bonne, ou d'avoir lamentablement échoué quelque part. Niveau soutient, la coréenne aurait clairement pu rêver mieux. Une chance qu'elle puisse trouver réconfort auprès d'autres membres de sa famille, et pas forcément ceux qu'elle côtoyait le plus. Aujourd'hui même, la jeune femme et son père se rendaient dans la famille Lee, parentée à la sienne. Leurs pères étaient liés le reste aussi, par conséquent. Yong Seok? Qu'importe s'il fallait le voir ici puisque la blonde le côtoyait assez régulièrement à la Knockout Global depuis près de cinq ans. Mais elle était véritablement heureusement de revoir les parents de ce dernier qui s'étaient toujours montrés particulièrement avenants avec elle, et plus particulièrement madame Lee. Ils avaient du avoir pitié de cette pauvre enfant qu'elle était. Mais plutôt que de l'imaginer, Soo Ah préférait se dire que la famille était plus forte que quoi que ce soit d'autre et qu'il s'agissait donc de la raison pour laquelle ces derniers s'étaient penchés sur son cas.

Arrivés à bon port, la demoiselle se détacha en vitesse avant de se hisser en dehors du vehicule, ajustant ses vêtements et sa coiffure à l'aide de la vitre de la voiture qui faisait plus ou moins office de miroir. Puis, lorsque son père la rejoint, Soo Ah fit de même en venant se positionner à ses côtés. Pour être tout à fait honnête, la coréenne n'avait jamais réellement affectionné les repas de famille, et encore moins lorsqu'ils étaient en si grand nombre. Elle allait probablement se sentir mal à l'aise vis à vis de ceux dont elle se sentait moins proches. Raison pour laquelle Soo Ah ne comptait pas quitter ceux avec lesquels elle possédait le plus d'affinités. Elle eut a peine franchi le seuil de la maison que la maîtresse des lieux l'accueilli avec un grand sourire mais aussi la surprise à la découverte de cette chevelure blonde qu'elle arborait fièrement. Il est vrai qu'à y repenser, la dernière fois qu'elles s'étaient rencontrées, la jeune femme ne se démarquait pas de quelque manière qu'il soit. Elle était la parfaite coréenne, classique à souhait.  A peine eut-elle le temps de saluer les invités déjà présents qu'elle se fit entraîner par son cousin. La scène la fit rire intérieurement. Il était semblable à un enfant à qui on avait ramené son copain pour jouer, avec l'impatience qui allait avec. « Et sinon le bonjour c'est en option ou bien? » lanca t-elle de manière nonchalante au jeune homme qui la debarassait de son manteau, en bon gentelman qu'il était en de très rares occasions. « Mais pour cette fois ça passe. J'ai jamais été très fan des grandes retrouvailles donc ça m'arrange assez. » Le remercier? Il ne manquerait plus que ça tient. Un rire franchi ses lippes alors qu'elle croisa ses bras sur sous sa poitrine, suivant son cousin d'un pas lent jusqu'à la table qu'il ne tarda pas à rejoindre. La blonde  fit les gros yeux lorsque ce dernier s'autorisa à se servir en avant première, puis lui adressa un regard plein de reproches. « T'es impossible, tu le sais ça? » Certainement oui. Ce n'était pas la première fois qu'elle le lui faisait comprendre à l'aide d'une multitude de reproches. En quelques années elle avait pu se rapprocher de lui et le connaître un peu mieux que le Yong Seok de l'époque, qui au final ne semblait pas si différent. A quelques détails près. Un regard faussement dédaigneux en direction des toasts, puis de Yong Seok lui même et elle enchaîna. « J'ai aucunement confiance, tu m'excuseras. Je sais pas où tes gros doigts ont traînés avant. » Excuse bateau pour ne pas se faire remarquer et entamer les festivités avant l'heure malgré la faiblesse. Toujours quand on parlait de saumon. Elle se serait presque même laissé tenter si Yong Seok n'avait pas changé la conversation en l'orientant sur quelque chose de plus sérieux dont il n'aurait logiquement pas dû être au courant. Son attention se porta directement sur ce dernier a cet instant précis, avant de venir se placer à sa droite, l'air renfrogné. « Les gens parlent beaucoup trop. Sans forcément savoir ce qui est vrai ou faux. Tous des concierges. » Et encore c'était peu dire. « Comment t'es au courant? Qui t'en as parlé? » Question bête. Puisque la réponse lui revient presque immédiatement en se remémorant un message du jeune homme au début du mois. Soo Ah soupira discrètement avant de s'appuyer sur le dossier de la chaise. « Ah oui suis je bête. J'oubliais que Monsieur était le chouchou du big boss. En tout cas c'est vrai. J'ai quitté l'agence en début de semaine. Pourquoi, je te manquais déjà? » Un rire vint ponctuer son interrogation avant qu'elle ne reprenne. « Tu es au courant de toute l'histoire et du pourquoi du comment. J'ai quitté l'agence pour les raisons que je t'ai donné en messages il y a quelque temps. Par contre mon père ne le sait pas encore. Déjà qu'il n'apprécie pas vraiment le fait que je veuille percer dans le milieu, s'il apprend que j'ai abandonné l'affaire, j'en prendrai certainement pour mon grade. Je compte sur ta discrétion, n'est ce pas? » Comme si discrétion et Yong Seok pouvaient aller dans la même phrase. Mais elle ne perdait rien à essayer de faire comme si.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1791
Age : 20 ans.
groupe : FIREFLIES.
rôle dans le groupe : maknae, main vocalist, dancer.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili.
avatar : the only one; jung yoon oh / jaehyun ♥ nct u & nct 127
DC : yi lynn & kang shin woo.
Points : 24

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Sam 10 Déc - 20:36

lee VS lee
sooah & yongseok


Tenue – Soo Ah avait toujours était sa cousine préférée. Les autres étant bien plus jeunes, cela semblait presque évident. Mais au-delà de ça, ils s'étaient toujours très bien entendus, notamment durant ces cinq années passées à la Knockout Global. Il connaissait bien évidemment le passé de cette dernière. Difficile de ne pas se sentir un minimum impliqué. Il existait entre sa mère et elle une connexion certaine, bien au-delà de ce que l'on pouvait imaginer. Comme une mère de substitution inavouée, ou une très proche tantine. Soo Ah était un peu la fille qu'elle n'avait jamais eu, et Dieu savait à quel point elle aurait aimé avoir une fille… Faute de quoi, elle avait eu Yong Seok, mais elle ne s'en plaignait nullement ! Loin de là. Si durant sa jeunesse, elle s'était quelque peu amusée à déguiser le garçon à un âge des plus innocents, cela n'avait heureusement pas duré ! Le genre d’anecdote que se passait volontiers le concerné... Tant que cela restait chez les Lee, il pouvait en rire. Mais c'était un moyen de pression efficace contre lui ! Soo Ah avait peut-être quelques brides de souvenirs de cette époque. A part elle, très peu de personnes savaient. Tout comme il n'avait jamais évoqué les histoires familiales de sa cousine et la perte de sa mère. Et même lorsqu'ils étaient ensemble, ils n'en parlaient jamais. Ou alors, il fallait vraiment que Soo Ah le veuille ! Mais Yong Seok ne voyait pas l'intérêt de remuer le couteau dans la plaie.

Les vieilles habitudes reprenaient facilement le dessus et il agissait toujours à l'identique lorsqu'elle parcourait les premiers mètres carrés de son habitation. Qu'ils aient neuf, dix-neuf ou vingt-neuf ans - dans un futur un peu plus lointain – rien n'y changerait. Il s'empresserait toujours d'un naturel décontracté à se saisir de la main de sa cousine pour l'avoir juste pour lui. Et tout le monde était content dans cette histoire ! Bien sûr que la blondasse préférait très nettement passer du temps avec lui, qu'avec les vieux. Pour ce qui était des autres membres de la famille, le coréen pensait plus au moins la même chose. Autant il s'entendait relativement bien avec tout le monde, certaines affinités se faisaient sans avoir à se forcer. Bien entendu, sa réflexion nonchalante le fit sourire, tout comme la suite de ses propos. Peut-être que dans une autre vie, ils avaient été des faux jumeaux. « On s'était pas déjà vu aujourd'hui ? » nia t-il subtilement, un fin sourire sur ses lippes. Que ce soit clair, le bonjour était bien en option. Et il n'allait pas s'arrêter comme ça dans son élan ! Ce pourquoi il ne tarda pas à prendre ses aises en commençant par entamer un toast sans avoir à attendre après les autres. Les prochaines remarques le firent d'autant plus rire. « Oh j'ai traîné mes doigts un peu partout… Je t'épargne les détails dans ce cas. Ça m'en laissera plus... » ajouta t-il d'un ton amusé, se fichant bien de lui faire parvenir quelques images peu ragoutantes. En même temps, elle l'avait bien cherché non ? Sans partir dans un sujet bien moins poétique, Yong Seok se laissa retomber sur une chaise en allant droit au but. Cela eut pour effet de la rendre aussi directe alors que ses traits s'étaient soudain endurcies. Avait-il parlé trop fort ou était-ce vraiment devenu un sujet sensible ? De toute évidence, oui. Et lorsqu'elle lui demanda qui avait bien pu lui en parler, ses sourcils se arquèrent de manière perplexe. « Qui d'autre ? Réfléchis. » poursuivit-il avec dédain. Oui les gens parlaient beaucoup, c'était un fait. Mais en attendant, c'était surtout elle qui devenait parano ! A ça prêt de lui faire la réflexion, le jeune homme s'y ravisa lorsqu'elle reprit la parole. Tout de suite plus attentif, ses sourcils se arquèrent de nouveau lorsqu'elle évoqua son père, puis lui.

De surcroît, une moue prit effet sur son faciès. « Yah. Tu parles comme si on pouvait pas me faire confiance. Ça pourrait me vexer… C'est pas comme si on se parlait énormément, ton père et moi, en plus... » Pas qu'ils ne s'appréciaient pas. Enfin, le concernant, il s'en foutait un peu. C'était son oncle, mais pas celui qu'il préférait. Ni celui avec lequel il pouvait rire ou déconner. Non même avec certains membres de la famille, une certaine tenue se devait d'exister… Ce n'était pas bien contraignant avec l'habitude, mais forcément, il plaignait un peu Soo Ah sur ce point. Son propre père avait beau se donner un genre, il n'était pas aussi strict et buté. Notamment en privé ! Il fallait dire que Maman Lee y aidait pour beaucoup. Mais c'était peut-être ce qui manquait au père de Soo Ah. Une femme aimante et délurée qui saurait le débrider ! « Au fait, je te l'ai pas dis mais je te trouve très belle ce soir. » Là n'étant pas de la flatterie. Il le pensait réellement même si le côté fille de bonne famille resplendissait aussi dans son choix vestimentaire. Certainement pas par hasard… Il attrapa alors un toast issu d'un autre plateau en argent qu'il approcha des lèvres de cette dernière, sa gueule d'ange se jouant un peu d'elle. « De toute façon y'en aura tellement que pour moi durant le repas que ça finira aussi par me soûler ! Allez fais ah pour me faire plaisir.  » Son petit secret serait bien gardé. Et c'était qu'il pouvait être très borné quant il le voulait… Alors qu'elle se taise et qu'elle mange ! « Et puis on a rien à prouver à personne. On est des Lee ! » Dernière parole d'encouragement à titre narcissique. Ou juste véridique, qui sait ?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



IT'S NOT LIKE WE GOT BIG PLANS. LET'S DRIVE AROUND TOWN HOLDING HANDS. AND YA NEED TO KNOW. YOU'RE THE ONLY ONE—ALRIGHT, ALRIGHT. AND YA NEED TO KNOW. THAT YA KEEP ME UP ALL NIGHT. Oh, my heart hurts so good. I love you, baby, so bad, so bad. Oh, oh my heart hurts so good. I love you, baby, so bad, so bad. ✭✯ #meiseok
Revenir en haut Aller en bas

lee VS lee ━ sooah & yongseok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud-