AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Fraternal War. w/Campbell Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 13 Mai - 16:24

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue + Au cœur de Séoul, le soleil frappe le bitume de ses rayons encore bien chaud ; la soirée commence avec la confrontation des deux astres. La Lune s’apprête à prendre la relève, soutenue par les premiers lampadaires qui s’allument sur le chemin des badauds. Shin Mok dépasse la bouche de métro sans accorder le moindre regard à ceux qui en réchappent et s’approche d’un immeuble. La porte s’ouvre une fois rassasié du code qui la protège et le rappeur gagne enfin l’ascenseur. Les étages s’enchaînent, l’habitacle ralenti puis s’arrête à bon port.  

Si tôt la porte de l’appartement ouverte, Shin Mok est assailli par une petite créature poilue, aussi appelé un chat. Il se frotte à sa jambe en ronronnant, mais le rappeur sait qu’il ne s’agit que d’une diversion ; une tentative désespéré de sortir de l’appartement pour découvrir le vaste monde extérieur, autrement dit l’immeuble. L’animal est vite repoussé vers l’extérieur, puis la porte se referme. Les rêves d’aventures de la petite créature ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Shin Mok hotte sa veste et l’accroche au porte-manteau, regardant autour de lui pour voir s’il est seul ; ce n’est pas le cas. Charlie est dans l’appartement ; chaque fois qu’il l’a voit, vacant à ses occupations sans s’étonner ou s’intéresser de la présence du jeune homme, il se rappelle de la situation familiale si bancale. Un jour un veuf est entré dans la vie d’une mère divorcée, une jeune fille est sortie du coma en se découvrant une nouvelle belle-famille… un beau-frère au crâne rasé passant de rares fois au domicile familial, se disputant parfois avec son père en égrenant quelques mots en Hindi. Une nouvelle routine étrangère dans cette famille recomposée.

« Hi there ! What’s up ? » dit-il à l’intention de la demoiselle. Créer un lien est une bien difficile entreprise ; Charlie et lui ne se côtoie que depuis peu et dans des conditions sans nul doute difficile pour la jeune fille. Shin Mok cherche à lui faire comprendre qu’il n’est pas son ennemi, qu’elle peut arrêter de le voir comme l’étranger qui s’est immiscée dans sa vie à son insu, mais il a l’impression de voir ses efforts perpétuellement réduit à néant. « Certaines rumeurs courent en ce moment… c’est vrai que tu envisage de participer à We Got Married ? » reprend-il en Coréen. C’est une manière comme une autre d’entamer la discussion ; on aura connu plus passionnant mais au moins, ça a le mérite de convenir au rôle que le rappeur aimerait un jour pouvoir endosser comme il se doit : le grand frère trop protecteur. C’est cliché, mais parfois, le cliché a du bon.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 13 Mai - 22:11

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue + Une journée de chaleur, une journée où Charlie avait pu profiter de Séoul en short à visiter les endroits qu'elle ne connaissait pas encore, une journée où Charlie ne travaillait pas et qu'elle pouvait de se fait vivre avec insouciance. Même si elle avait tourner un drama, elle n'était pas encore reconnue dans la rue, et au fond d'elle, la jeune brune savait que c'était une chance. Elle avait défilé dans ses quartiers où l'odeur de chaleur planait, annonçant un été brûlant et humide. Elle avait arpenté ses rues immenses, bu des cafés en regardant des vêtements, avant de dévaliser quelques boutiques.

Malheureusement la journée toucha à sa fin. Charlie retourna rapidement chez elle. Elle vivait avec sa sœur, après avoir fugué de la maison où était l'intru, son beau-père à vrai dire. Elle vivait ici, plutôt heureuse, la seule ombre au tableau était son « demi-frère ». N'acceptant pas cette situation familiale, elle avait du mal à accepter qu'il se soit incrusté dans l'appartement où elle apprenait à redécouvrir sa sœur. Au fond d'elle, elle se sentait à part, comme si elle n'avait plus trop sa place dans cette famille. Regrettant sa vie avec son père, Charlie pensait souvent à s'enfuir à l'autre bout du monde, mais elle savait qu'il allait l'envoyer aussitôt dans la capitale coréenne. Posant ses sacs dans l'entrée, elle enleva ses baskets blanches avant d'aller voir le chat qui avait faim. Charlie lui donna ses croquettes avant de partir se mettre un peu plus à l'aise. L'appartement était vide, à sa plus grande joie à vrai dire. Grâce à ce détail, elle s'affala sur l'énorme canapé en lâchant un soupir d'aise, se sentant vraiment à l'aise à ce moment donné. Malheureusement pour elle, au bout de quelques minutes la porte s'ouvrait. Elle jeta un coup d'oeil avant de voir Shin Mok. Soupirant, elle répondit seulement d'un petit bonjour, sans rien ajouter de plus, elle n'avait pas envie de lui raconter sa vie.

Le chat revenait alors rapidement sur ses genoux, tandis qu'elle zieuta cet homme qui tentait tant bien que mal de faire la conversation. Charlie hésita à répondre, mais elle savait que sa sœur était plutôt contre son comportement. « L'agence voulait, mais on m'a mis sur Roommate pour le moment vu qu'il y a l'acteur avec qui j'ai joué le drama, ils m'ont dit qu'ils m'inscriront sur WGM quand j'aurais fini ce contrat. » Plissant les yeux, la brune se demanda tout de même pourquoi il voulait tant connaître sa vie. « T'es pas obligé de t'intéresser à moi tu sais. » Elle était froide, elle le savait, mais au fond ce n'était qu'un mal être par rapport à cette situation incontrôlable.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 14 Mai - 16:20

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue + Shin Mok ne s’attendait pas à ce qu’elle lui saute dans les bras en l’appelant « oppa » et en jouant la petite sœur d’une famille normale. Il commençait à s’habituer à ses regards froids doté de cette petite lueur rêveuse dans laquelle le rappeur pouvait presque se voir être viré de l’appartement à coup de balai dans le derrière par une jeune actrice en furie. « Oh… Roommate donc ? C’est une tentative désespéré de te débarrasser de moins ? » Dit-il, un sourire amusé sur les lèvres. « Tu me troques contre une flopée d’acteur, de mannequin et d’idole… »

Le jeune homme se détourna un instant de la demoiselle, se servant un verre d’eau dans la cuisine avant de revenir de l’antre jadis chaleureuse à l’atmosphère aujourd’hui bien tendue. Ses doigts tapotent avec frénésie le verre d’eau ; tic compulsif du fumeur en plein sevrage. La présence de Charlie l’aide à se retenir d’ouvrir un nouveau paquet de cigarette ; il a toujours eut des scrupules à fumer en présence d’autres personnes, encore plus quand il s’agit d’une personne plus jeune que lui. « Ça n’est pas par obligation que je m’intéresse à toi. » Le liquide froid et translucide coule dans sa gorge, refroidissant son cerveau à la manière d’une vieille machine à vapeur. Ou d’une centrale nucléaire. « J’arrête de fumer par obligation ; à l’armée, j’obéissais aux ordres d’un supérieur doté d’un bel embonpoint par obligation... En revanche, m’intéresser à quelqu’un que les circonstances ont rapproché, ce n’est pas par obligation. » L’Indo-Coréen prend à son tour place sur une chaise. Durant un court instant, seul le ronronnement du chat dormant sur les genoux de Charlie vient rompre le silence. « Je ne peux pas prétendre comprendre ta situation… mais je peux espérer l’alléger un peu. » Shin Mok désigna la petite boule de poile et reprit : « Si ton chat et mon serpent peuvent cohabiter, pourquoi nous, nous ne pourrions pas y parvenir ? »

Le rappeur garda le silence pendant quelques minutes, les yeux regardant au loin les immeubles de la capitale Coréenne. « Je ne te demande pas de me sauter dans les bras, de m’appeler oppa et d’être la parfaite petite sœur qu’on voit dans les drama. Je te demande juste de ma laisser une chance, non pas en tant que frère par alliance, mais étant qu’ami, en tant que proche. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 14 Mai - 17:07

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue + Charlie n'était pas une fille méchante, loin de là, elle n'acceptait juste pas la situation et la tournure de sa vie. On lui avait imposé ce coma, on lui avait imposé cette fausse famille. Au final, elle ne se sentait pas à sa place et se disait souvent qu'elle aurait dû mourir lors de cet accident de voiture. Cette vie était une plaie ouverte, la jeune brune détestait cette famille, cette vie qui ne lui correspondait pas vraiment. Zieutant de temps à autre vers Shin Mok, elle soupira en lenteur, il était tellement bizarre. « C'est une décision de l'agence avant que je tourne un nouveau drama pour faire monter la popularité, rien de plus. » Elle était lucide, dans cette industrie, tout le monde n'est qu'un instrument.

Le chat continuait de ronronner sur ses cuisses blanches, totalement allongé comme un pacha. Charlie l'avait adoré dès le début, il était câlin et toujours collé à elle comme un pot de colle. Elle sentait alors une présence revenir dans le salon. Tout était bizarre ici. La jeune brune gardait néanmoins son visage fermé, elle n'arrivait pas à sourire dans ce genre de situation. L'écoutant donc parler, elle ne savait pas quoi penser. Après tout, il se serait jamais rencontré si sa mère n'était pas aller voir ailleurs. Charlie avait su que le divorce de ses parents étaient de sa faute, sa mère avait rejeté la faute sur son mari à cause de l'accident. Passant sa fine main de porcelaine sur tout le corps du chat, elle se contenta de fixer un point. La fatigue l'avait submergé, et elle avait pensé faire une sieste, sieste malheureusement remise en question.

« Je ne vois pas pourquoi on devrait être ami, nos parents font des choses entre eux, je n'ai rien à voir avec cela. » Charlie ne se sentait plus trop à l'aise dans cette famille, même à part au final. « C'est juste un faux semblant, je ne sais pas faire semblant d'apprécier quelqu'un ou d'être ok avec cette situation, voilà … tout. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 14 Mai - 21:01

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue + Charlie est tellement réfractaire… sa situation, Shin Mok ne peut la comprendre et il en a conscience ; en revanche il aimerait pouvoir l’aider à la hauteur de ses moyens. Il n’est pas du même avis qu’elle : les enfants ont à voir dans la relation des parents. La preuve en est qu’elle souffre de cette situation. On ne peut pas divorcer et prétendre que les enfants ne sont pas concernés, de même que Shin Mok ne peut prétendre ne pas en vouloir à son père d’avoir participé d’une certaine manière à la destruction d’un couple et d’une famille. « Tu n’as rien à voir avec ça et pourtant les conséquences t'ont touchée de pleins fouets. » Le jeune homme arqua un sourcil, soulignant ce paradoxe.

« Permets-moi alors de me corriger : je t’implore de me donner une chance. » Prenant son temps pour choisir les bons mots, il gratte machinalement le haut de son T-Shirt, derrière lequel ses cicatrices lui rappellent une des raisons qui le place aujourd’hui face à Charlie. Du moins l’espère-t-il. Si sa mère n’était pas morte dans un incendie, les choses auraient été différentes… mais jusqu’à quel point ? Peut-être que lui-même aurait été une victime collatérale d’un divorce.  « Je ne veux pas qu’on continue comme ça, à supporter la situation sans au moins essayé de l’améliorer. Et jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas en se foudroyant du regard à chaque fois qu’on se croise que les choses seront plus agréables. » Puis il enchaîna : « Tu sais très bien que jamais je n’ai espéré ou osé penser que tu puisse être ok avec cette situation. Pour être honnête, j’en veux aussi à mon père… parfois je me dis qu’au fond, s’il est déjà capable de briser un couple, qu’est-ce qui l’aurait empêché de faire de même avec ma mère ? » Shin Mok n’est pas sûr qu’aborder ce sujet soit une bonne chose pour améliorer sa relation avec Charlie, mais il préfère se montrer franc plutôt que de garder la tête enfouie dans le sable en considérant que cette famille arrangée à la va-vite ne connaît aucun problème interne.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 16 Mai - 13:27

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue +Charlie voulait simplement s'enfuir le plus loin possible, elle détestait cette vie et surtout cette famille. Finalement, elle avait totalement mis de côté sa mère de sa vie, c'était la meilleure chose à faire dans sa vie après tout. Elle regarda Shin Mok quelques instants avant de froncer toujours les sourcils. Cette expression dénotait totalement avec son visage de poupée de cire, mais elle en avait l'habitude après tout. « Nos parents respectifs sont juste des abrutis finis. » Elle le pensait vraiment, comment pouvait-on divorcer alors que sa fille était dans le coma, comment pouvait-on se marier avec un homme après si peu de temps. Finalement, elle jugeait sa mère d'une façon assez forte.

Charlie l'écoutait alors parler, elle ne savait pas trop quoi répondre sur le coup. A vrai dire, ça l'énervait de voir qu'il avait raison. Elle restait alors dans cette position en regardant le chat qui continuait de ronronner de plus en plus. La jeune brune se leva alors, elle voulait juste prendre un bain et dormir finalement. Sans rien dire de plus, elle commença à marcher avant de s'arrêter net. Fronçant les sourcils, elle se demandait ce qu'elle était en train de faire... Sans s'en rendre compte, elle avait eu une petite crise d'amnésie, c'était une chose plutôt banale chez elle. Charlie en faisait assez régulièrement, heureusement pour elle, elle se souvenait souvent de toute sa journée, sauf de la dernière heure. Tournant son visage vers le canapé, le regard un peu interrogateur, elle vit Shin Mok. « T'es rentré quand toi ? » La jeune brune retourna alors sur le canapé, soupirant en lenteur. Le chat revenait alors sur ses genoux. « Dylan n'a pas fait les courses, y'a rien à manger... » Elle soupira alors, voyant le regard interrogateur de Shin. « Quoi ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 17 Mai - 18:36

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue + Shin Mok sourit à la conclusion de la plus jeune ; sur ce point-là, il ne peut que lui donner raison. Leurs parents se sont tous deux montrés irresponsables et il ne peut s’empêcher de voir de l’égoïsme dans ce mariage. Mais à l’inverse de Charlie, il n’y pense que peu ; il a pris son indépendance il y a plusieurs années et s’est éloigné de son père depuis son service militaire. Il n’a été qu’un spectateur de ce mariage et, pour filer la métaphore, n’était même pas au premier rang.

Pour la première fois depuis qu’il connait la demoiselle, le rappeur a l’impression d’avoir réussi quelque chose avec elle : il sent qu’il a marqué un point. Il a enfin réussi à faire un pas vers elle sans être renvoyé sur les roses. Une fanfare se mit à jouer dans sa tête tandis que la demoiselle se détourne déjà de lui pour vaquer à d’autres occupations. Peut-être qu’il ne devrait pas insister plus pour la journée : il ne faut pas chercher à courir avant d’avoir su marcher. Mais bien vite, les fanfares sont brutalement arrêtées ; les musiciens n’ont plus de souffle pour jouer de leurs cuivres. Charlie semble être passé à tout autre chose ou plutôt, elle semble avoir fait l’impasse sur leur discussion. « J’irais faire les courses… » L’espace d’un instant, son cerveau tourne au ralenti et ce n’est qu’après que la demoiselle l’ait questionné sur son air vraisemblablement surpris qu’il reprend ses esprits. « C’est… très déroutant comme situation. » Retour à la case départ, avec une difficulté en plus : il ne sait pas comment réagir face à une telle situation. Leur relation est bien trop fragile pour qu’il puisse réagir aux crises d’amnésies de Charlie sans risquer d’être vexant ou maladroit. Evidemment, il fallait que ça arrive maintenant… alors qu’il était enfin parvenu à briser -ou plutôt fissurer- la glace. « Là je t’avoue que je ne sais pas trop quoi dire… c’est à se demander comment je fais pour avoir autant la poisse. » Il réfléchit à haute voix plus qu’il ne s’adresse à sa belle-sœur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 27 Mai - 22:56

fraternal war ; Campbell Charlie et Mangjeol Shin Mok
Tenue +Charlie ne se souvenait de rien, à cause de son accident de voiture qui l'avait beaucoup blessé lors de sa jeunesse. Souvent elle oubliait quel jour on était, elle se stoppait et n'arrivait plus à dire pourquoi elle était debout. C'était devenu une habitude pour la famille à vrai dire, mais elle en avait honte, elle détestait se rendre compte qu'elle n'était pas normale. Le pire pour elle, pour la jeune brune, c'était se rendre compte qu'elle ne comprenait rien durant un tournage, ou quand son manager lui  parlait. De temps en temps, elle s'enfermait dans les toilettes de l'agence pour pleurer, une petite sensible cette jeune femme. A ce moment donné, heureusement pour elle, elle ne se doutait pas qu'elle avait encore tout oublié, malgré le regard que Shin lui lançait, un regard un peu triste.

au final, tout ce qu'avait réussi le jeune Shin aujourd'hui était tombé à l'eau en quelques secondes à cause d'un cerveau défectueux. Le regardant dans les yeux, Charlie souriait en coin tandis qu'elle passait ses mains dans ses cheveux. Néanmoins quand celui-ci lui disait qu'il allait faire les courses, elle ne pouvait pas s'empêcher de sourire en coin. Elle ne savait jamais quoi acheter dans les supermarchés, et elle pouvait passer des heures à tourner en rond. Mais les paroles qui suivirent lui fit perdre tout simplement tout sourire. Charlie ne comprenait pas trop ce qui était déroutant, elle ne se rendait pas compte de ce qu'il venait de se passer. « De quoi déroutant ? » lâcha t-elle, d'une voix beaucoup plus calme que tout à l'heure à vrai dire.  Déglutissant, Charlie s'inquiétait quand même de la raison pourquoi Shin était un peu dérouté, triste même. Pas bête, elle soupira alors, passant sa main sur front avant de réfléchir.  « On a discuté de quoi ? Je me souviens plus. » Serrant les poings, Charlie se sentait débile, comme à son habitude, et elle haïssait cette sensation qui l’opprimait. « En tout cas pardon, j'ai passé une longue journée, ma mémoire me joue beaucoup de... trucs pas cool en ce moment. Désolé. » Charlie ne s'excusait pas énormément, mais là elle reconnaissait que tout était de sa faute.




Revenir en haut Aller en bas

Fraternal War. w/Campbell Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Progression avec coach Charlie
» Charlie Sheen
» 38 - ElWayne CAMPBELL
» Nicky CAMPBELL
» Champagne Charlie ou Remington, futur étalon aux Gypsy des Prés Secs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-