AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: the big four :: knockout global

When it’s just us two, it’s so awkward isn't it?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 30
Age : 19 ans
nom de scène : miko
avatar : Mina des Twice (by savadi)
Points : 61

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2882-hinazaki-yui-o-inseretitrehere http://www.lights-camera-action.org/t2883-hinazaki-yui-o-link-me-like-that http://www.lights-camera-action.org/t2952-hinazaki-yui#55660 http://www.lights-camera-action.org/t2885-hinazaki-yui-o
Message
Ven 4 Nov - 18:41

When it’s just us two, it’s so awkward isn't it ?
Why are you hesitating so much? You just need to take one step. Come closer and make it true. Just one more time.



Les contrats ne tombent pas du ciel. Yui en a conscience plus que quiconque. Pouvait-elle seulement oser refuser le peu de proposition qui parvenaient encore jusqu'au bureau de l'homme chargé de sa carrière? A force de trop jouer les divas, Yui commençait à se forger une réputation à la hauteur de sa personnalité. Ce n'était pas faute d'avoir tenté à plusieurs reprises de la faire descendre de ce podium mental auquel elle était attachée. Yui était entêté. Yui se pensait talentueuse et elle l'était. Peut-être moins qu'elle ne le pensait. L'ultime avertissement était tombé au creux de son oreille. Quelques cris et exclamations plus tard, c'est avec le sourire que la jeune japonaise ressortit du bureau de son supérieur. Il mangeait littéralement dans sa main pour son plus grand plaisir. Il avait cédé à sa requête. Encore une fois. Elle était parvenue en usant de stratagèmes à obtenir le drama qu'elle souhaitait. Ce vieux film historique ne lui disait rien. Après tout, la jeune actrice ne connaissait rien, ou peu de la culture coréenne et apprendre ne l'intéressait pas. Elle était plus futée que ca. Elle était surtout prudente. La japonaise ne voulait en au cas donner des excuses aux médias et à la presse pour la critiquer sur ses compétences à retranscrire une scène historique qu'elle n'aurait même jamais pu imaginer sans ce supposé script entre les mains. Yui était plus romantique et amusante que ca. Jouer le rôle d'une princesse dont le royaume avait été renversé ne lui fait pas envie, en revanche jouer la petite peste d'un drama pseudo romantique en compagnie de son amie Wang Mei Li lui botte bien plus.


Ce fut l'énième caprice de la jeune fille et sa énième réussite. Qui, un jour, a osé dire qu'il ne fallait pas user de son charme et de ses talents de chouineuse pour obtenir des faveurs ? Yui en usait. Toujours. Encore. Et Encore. Elle n'en avait aucun scrupule tant que cela apportait à sa carrière. Si tout ce manège lui permettait un jour de toucher le cinéma japonais, même de loin, alors tout ceci en valait la peine. Victoire. Envie. Besoin. Tous les éléments étaient rassemblés pour que Yui passe une très bonne fin de journée. Le contrat n'était pas encore dans la poche mais elle comptait sur les arguments de son manager pour gérer la situation. Demain, armée de son plus beau stylo à billes, elle irait signer ce fabuleux contrat. Peu importe si le rôle n'est que secondaire. Pour Yui c'était une première. Jamais elle n'avait jouait autre part que dans un film. Elle voyait les dramas comme un nouvel objectif. La recette d'un nouveau succès. Un succès qu'elle n'allait pas accomplir seule.


Impossible de ne pas partager la nouvelle. Qui de mieux placer que son camarade Lee Yong Seok pour cela. Il avait obtenu le rôle principal il y a une semaine de cela au moins. Un argument qui avait pesé dans la balance lors de son entretien avec son manager. La knockout Global n'était pas plus une famille qu'une autre agence mais c'était drôle comme parler d'unification ouvrait toutes les portes. La petite larme d'émotion au coin de son œil n'avait été qu'un ultime accessoires à la mise en scène. Avec enthousiasme et euphorie, Yui poussa la porte de la salle d'entraînement dédiée aux fireflies. L'endroit parfait ou y trouver celui qu'elle voulait vraiment voir.
Yui : «Yong Seok!»
Elle dérangeait tout le monde mais elle n'en faisait pas de cas. Les regards soutenus et interrogatifs des autres membres du boysband de son agence ne l'importunaient en aucun cas. Ils étaient semblables à quelques courants d'air auxquels elle ne prêtait aucune attention. Presque aucune attention. La politesse voulait qu'elle leur adresse quelques mots tout de même.
Yui : «Bonjour à vous aussi.»
Elle éclate dans un demi rire, aigu, presque agaçant mais si particulier. Constatant la non réactivité des garçons, elle se racla la gorge, les sourcils froncés avec sérieux.
Yui : «Je vous emprunte le plus canon de la bande. Entraînez-vous bien mes chéris.»
Moqueuse, elle s'avança vers le jeune homme qu'elle qualifiait de plus canon du groupe pour l'aider à soulever son postérieur du sol et l'attirer en dehors. Elle avait hâte de lui annoncer la nouvelle, pourtant elle laissa plutôt le bruit de leurs chaussures faire la conversation.
Yui : «Tu devineras jamais ce que j'ai négocié avec mon manager ! D'ailleurs j'ai peur de te l'annoncer là, de suite. Tu ferais peut-être un arrêt cardiaque et ….. je n'ai pas mon brevet de secouriste. Meurs pas okay?»
Elle laissa planer un nouveau silence, un sourire tordu sur le visage. Elle était la seule excitée par toute cette histoire. Il était fort peu probable que Yong Seok en tombe à la renverse. La surprise. Les félicitations peut-être. Elle ne s'attendait à rien. Ce n'était qu'une excuse pour traîner avec lui un peu. Ils avaient été pas mal occupés ces derniers temps, non?


Nombre de mots : 826
code by bat'phanie





Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1433
Age : dix-neuf ans.
groupe : fireflies.
rôle dans le groupe : maknae, chanteur principal.
nom de scène : Ɣ-Lɛɛ.
occupation : rookie, propriété de meili ❤
avatar : jung jae hyun ♥ nct
DC : lim jung wan & shin dae ho
Points : 28

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t112-lee-yong-seokli http://www.lights-camera-action.org/t134-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t149-lee-yong-seok http://www.lights-camera-action.org/t150-lee-yong-seok-call-me-babe#741 http://www.lights-camera-action.org/t151-lee-yong-seok-lys_97#747 http://www.lights-camera-action.org/t325-fireflies-knockout-global
Message
Sam 5 Nov - 13:11

When it’s just us two, it’s so awkward isn't it ?
Why are you hesitating so much? You just need to take one step. Come closer and make it true. Just one more time.

Ce mois d'octobre aura été définitivement calme pour les Fireflies. Pour Yong Seok aussi. Là où il n'avait jamais cessé de s'agiter depuis le mois de juin dernier, entre les débuts du groupe et ses propres activités, le jeune homme avait su négocier sa trêve d'un mois, comme convenu. Mais novembre débutait tout juste, et qui disait fin de vacances, disait nouveau challenge ! On l'avait mis sur le coup d'un nouveau drama en approche. Le tournage de l'épisode pilot était par ailleurs imminent. Et faute de savoir ce qu'il en était de l'avenir du groupe, le maknae avait accepté l'offre, notamment parce que cette opportunité était assez unique et parce qu'il partagerait l'affiche aux côtés de Mei Li. Le choix des deux acteurs principaux n'avaient été en rien une simple coïncidence. Parce qu'ils avaient su proposer une belle prestation de leurs talents d'acteurs durant le Serendipity, la producteur en charge du drama avait soumis son désir de les avoir tous les deux sur le projet. Yong Seok n'avait pas mis bien longtemps avant d'accepter, à charge de revanche personnelle et parce qu'il tenait à passer plus de temps avec sa désormais petite-amie. Il se doutait bien qu'on les attendait au tournant avec ce drama… Beaucoup de fans étaient contre le fait qu'ils soient aussi souvent ensemble. Mais beaucoup les soutenaient depuis Serendipity, aussi. Sans réellement prendre leurs avis en compte, le chanteur espérait subtilement faire accepter sa relation par l'intermédiaire de ce drama. Si les gens approuvaient fictivement, ils les soutiendraient sûrement en réalité aussi ? C'était ainsi qu'il voyait les choses et qu'il l'abordait de façon optimiste. En attendant ce jour, peu de personnes étaient au courant. Yong Seok n'en avait parlé qu'à un seul des Fireflies et il espérait garder le secret le plus longtemps possible, même si sa pseudo-dépression en septembre dernier n'avait manqué à aucun des membres. Le simple fait d'y repenser le laissait sur un sentiment désagréable. Tout cela avait été dur pour lui, mais finalement, c'était loin derrière.

Ce jour-là, il ne pouvait se vanter d'un planning des plus mouvementés, mais dans la possibilité d'un come-back imminent pour le groupe, les jeunes rookies s'étaient tous rejoins afin d'exercer diverses chorégraphies, à défaut de savoir concrètement ce qu'ils allaient faire ce mois-ci. Leur come-back était prévu depuis quelques temps déjà, mais la kg semblait encore hésiter quant au choix de la chanson titre. Leur début n'avait pas rencontré le succès escompté… Et s'ils avaient tous su briller durant leurs activités annexes, il n'était probablement pas question de faire un flop après ces trois mois de préparations. Alors il n'avait d'autre choix que de se tenir prêt à l'éventualité d'un retour imminent sur scène comme à un possible retournement de situation… Quoi qu'il puisse arriver, il avait toujours son drama. Et le directeur de la société lui avait promis le solo qu'il avait toujours rêvé depuis tout petit. Pas un tube d'été comme il avait pu proposer, mais un véritable projet solo, avec un album à la clé. Le genre de promesse pouvant le tenir en haleine. Depuis ses débuts, Yong Seok croyait en sa bonne étoile. Il était après tout le membre le plus populaire des Fireflies, non ?

Tiré de son entraînement matinal par une nouvelle présence se voulant féminine, l'expression du maknae se décomposa littéralement à l'apparition de cette jeune actrice qu'il n'avait plus revu depuis un certain temps. Du moins, il ne s'était pas attendue à ce qu'elle surgisse comme ça, au beau milieu de leur salle, avec un tel engouement qui le surprenait plus qu'il ne le dérangeait. La miss n'avait jamais été désagréable avec lui. Bien au contraire, elle s'était toujours montrée assez mignonne à sa façon. Assez intéressée, clairement. Avec une pareille réplique balancée à ses autres compères, le rire qui s'extirpa des lèvres à Yong Seok n'en fut que plus nerveux… mais intimement flatté aussi. Et moqueur. Il n'ajouta pas grand-chose pour meubler ce fait, car très vite redressé sur ses deux gambettes lorsque la japonaise se rua vers lui pour l'aider à se relever. Sa bonne humeur le laissait dubitatif, ainsi que son approche. Mais il ne trouva pas la force de la reprendre à ce sujet, ni de contester. Après tout, c'était assez adorable, bien que maladroit. C'était sûrement assez mal élevé d'un point de vu externe, mais il n'allait pas se plaindre d'être au centre d'un tel intérêt. De ce fait, il eut juste le temps de détourner ses yeux de la jeune fille pour scruter la réaction de ses bandmates, dont la gueule à Min Jun à qui il adressa un léger clin d’œil. « On se revoit plus tard. » fit-il en se laissant entraîner sans ménagement.

Une fois qu'ils furent rendus dans le couloir, Yong Seok jugea tout de même préférable d'instaurer une certaine distance avec cette dernière, tout le temps de leur traversée, et par simple instinct. Qu'il s'agisse de Yui ou d'une autre, ça aurait été pareil. Il n'était pas aussi euphorique qu'elle après tout. Et ils n'étaient pas aussi proches non plus. Ce n'était que depuis dernièrement qu'il s'était décidé à faire un effort avec elle. Du moins, oser un réel rapprochement puisqu'elle était une amie à Mei Li. Jusqu'à présent, leur relation avait surtout était guidée par les interactions de la jolie japonaise. Mis à part une attitude qui l’interpellait de temps à autre, car très franche et sûre d'elle, Yui lui donnait parfois l'impression d'être un drôle de mélange entre Mei Li et lui. C'était assez déroutant à admettre, mais il y avait quelque chose d'aussi plaisant que dérangeant chez cette demoiselle. Tant qu'elle restait mignonne avec lui, il ne s'en plaignait pas. Le soucis, c'est qu'il ne savait pas toujours comment bien se comporter. Il s'agissait un peu d'une situation nouvelle pour lui. Autant, une admiratrice ne l'aurait pas dérangé par le passé – et ne l'avait pas dérangé jusqu'alors – mais une admiratrice qui était aussi proche de sa petite-amie, c'était assez inédit. Enfin, il l'écouta sans broncher, d'une oreille quelque peu distraite, alors que ses sourcils se fronçaient face à de pareils propos. Il relâcha un léger éclat de rire. « Ok ok. Comme j'suis incapable de deviner, balance juste la nouvelle. Je promets que ça va bien se passer... » Il l'espérait toujours. Les surprises n'avaient jamais été son fort et il redoutait un peu la chose, car ne sachant pas à quoi s'attendre. Cependant, un sourire creusa l'intérieur de ses joues, puisque pas insensible non plus. Elle resplendissait comme jamais et cela avait quelque chose d'assez beau et de communicatif. Il se décida alors à emprunter un chemin en direction de son dortoir, machinalement, et parce qu'il allait sans doute aller se laver se changer après leur discussion. Elle avait écourté son entraînement après tout ! « Ça a un rapport avec moi ? » demanda t-il, subitement. Oui, parce qu'elle ne l'avait pas juste kidnappé pour son simple plaisir… si ?

Nombre de mots : 1257
code by bat'phanie






i love you, babe. so bad. ♒︎ It's not like we got big plans. Let's drive around town holding hands. And ya need to know. You're the only one—alright, alright. And ya need to know. That ya keep me up all night.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

When it’s just us two, it’s so awkward isn't it?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: the big four :: knockout global-