AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre

as luck would have it ━ yerim & daeho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 253
Age : 22 y.o - 03.11.94
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : face & badass lead vocalist.
nom de scène : shin.
occupation : wonderful trainee.
avatar : jung dae hyun (bap)
DC : lee yong seok & lim jung wan.
Points : 68

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3002-shin-dae-ho-now-and-ever http://www.lights-camera-action.org/t3012-shin-dae-ho-call-me-shin#56704 http://www.lights-camera-action.org/t3011-shin-dae-ho#56701 http://www.lights-camera-action.org/t3013-shin-dae-ho#56711 http://www.lights-camera-action.org/t3014-shin-dae-ho-hotmess_sdh#56713
Message
Mer 9 Nov - 20:25

as luck would have it
yerim&&daeho
tenue ◇ La vie était parfois faite de surprises. Ce jour-ci, Daeho s'était levé dans l'optique de passer une journée tout à fait lambda en compagnie de ses futurs bandmates de scène. Loin de ces groupes formés sur le tas et par obligation, les Hotmess étaient avant tout une bande de potes qui avaient su négocier cette formation à la Wanderlust, suite au scandale de leur précédente agence. Ils étaient en quelque sorte les rescapés chanceux dans cette histoire. Des petits malins qui avaient su tirer leurs épingles du jeu ! Ce jour-ci, le trainee ne s'était donc guère attendu à la visite surprise de sa famille. Tous sans la moindre exception étaient parvenu à se libérer une journée afin de monter à la capitale et retrouver l'enfant prodige. Du moins, c'était ainsi qu'ils s'amusaient à le surnommer ! Cette journée fut orchestrée par un rapide tour d'horizon concernant sa nouvelle agence, son nouveau foyer. Même si Daeho s'était toujours montré très vague dans ses explications, il ne ramena jamais vraiment l'histoire du scandale sur le tapis. Moins ils en savaient et mieux c'était. Ces derniers n'étaient probablement plus aussi dupes aujourd'hui, mais le coréen avait toujours veillé à leurs cacher certains détails. Comme le fait qu'il avait été mal nourris et mal logé durant pas moins de trois années. Connaissant sa famille, on ne l'aurait jamais laissé continuer dans des conditions aussi instables. Cependant, il avait tout plaqué en se lançant dans le monde de l'entertainment. Il avait quitté Busan et tous ses proches pour vivre un rêve impossible. Un rêve qui prenait réellement forme depuis qu'il avait migré dans la nouvelle boîte montante du système. Un véritable coup de maître pour quelqu'un comme lui, qui avait su s'entourer des bonnes personnes. En soi, ses bandmates étaient aussi ses plus proches amis.

☆★☆

Il arriva bien un moment où Daeho fut contraint de raccompagner sa fière famille jusqu'à la gare. Toutes les bonnes choses avaient une fin, et c'est avec un profond soulagement qu'il les quitta avec la certitude qu'ils ne doutaient plus de lui et de son avenir. Il s'en sortirait. Certes, un peu tardivement en comparaison avec ses frères, mais il prétendrait bientôt à un salaire et à une réelle vocation. Dorénavant, tout irait pour le mieux et il souhaitait aussi le croire, plus que personne. « Rentrez bien et prenez soin de vous. On se revoit bientôt ! »

La nuit tombant, le trainee ne tarda pas à s'assurer de l'heure d'un rapide coup d’œil sur son smartphone lorsqu'il reprit la direction du centre-ville. Il avait encore un peu de temps avant de rentrer. Flâner était l'un de ses hobbies après tout ! Et dieu savait à quel point il aimait rien foutre lorsqu'il en avait l'occasion. Qui plus est, aucun réel couvre-feu ne l'obligeait à rentrer tout de suite. Il était majeur non ? Et libre d'assumer ses responsabilités. C'est ainsi qu'il se retrouva à parcourir une rue piétonne et étonnamment calme pour l'heure, du fait qu'ils étaient encore en milieu de semaine, sans doute. Daeho profitait de son anonymat tant qu'il le pouvait encore. Il n'allait certainement pas devenir célèbre du jour au lendemain, et ce n'était pas tant la gloire qui l'intéressait. Juste, il avait hâte de changer son avenir et paradoxalement à sa situation actuelle, il anticipait peut-être le jour où il ne serait plus aussi quelconque… Était-il le seul à penser ainsi ? C'est l'esprit rêveur qu'il se mit à marcher dans une direction aléatoire, s'amusant à repenser à sa journée passée avec sa famille. Devant lui, une inconnue semblait tituber d'une manière qui laissait sous-entendre qu'elle avait légèrement forcé sur l'alcool… Face à ça, un mince sourire étira la commissure de ses lèvres, mais il n'en pensa pas plus, s'évertuant à marcher tranquillement sans chercher à accélérer le pas. Ce fut plutôt elle qui s'en chargea, alors qu'elle le prenait sans doute pour un type un peu louche ! Ajoutez à cela un faible éclairage et il lui donnait presque raison de flipper !! Daeho relâcha un faible rire sur cette pensée. L'idée même qu'il puisse être un pervers psychopathe était drôle mais… il ne se moqua pas bien longtemps. Sûrement avait-elle entendu le son de son ricanement et qu'elle angoissait d'autant plus ? Dans bien des cas il la laissa juste s'en aller, sans broncher. Il manquerait plus qu'elle donne raison à cette paranoïaque, tiens.



emptiness ♒︎ But the tale ends not here, I have nothing to fear, For my love is yell of giving and hold on, And the bright emptiness, In a room full of it, Is a cruel mistress.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 369
Age : vingt ans
occupation : rookie
avatar : kim jennie (blackpink)
Points : 16

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2213-baek-yerim-o-mothafuckin-do-or-die#44132 http://www.lights-camera-action.org/t2259-baek-yerim-o-born-hater http://www.lights-camera-action.org/t2261-baek-yerim-o-to-be-continued#44807
Message
Jeu 10 Nov - 4:10

as luck would have it
daeho&&yerim
tenue ◇ Difficile pour la jeune trainee de s'habituer à ce nouveau rythme de vie qui était désormais le sien. Elle avait longtemps joué sur le fait qu'elle était libre de faire ce qu'elle voulait tant qu'elle n'était pas une idole reconnue. Ce qui était en partie vrai. Les trainees n'étaient pas réellement considérés comme faisant véritablement partie d'une agence. Et pourtant, la jeune femme avait été pressentie par l'agence pour devenir un de ces nouveaux talents, la faisant automatiquement monter en grade, n'en déplaise aux jalouses. En l'espace de quelques semaines seulement, ses moments de temps libre avaient considérablement diminué et les entraînements étaient devenus intensifs. Yerim se plaisait d'ailleurs à comparer sa nouvelle vie à celle d'un militaire. Tout était minutieusement préparé, surveillé, chronométré afin de pouvoir respecter au mieux l'emploi du temps qui lui avait été fourni à l'approche de ses débuts. Mais très honnêtement, elle se demandait comment elle allait pouvoir tenir une période complète de promotion si elle se sentait déjà exténuée alors que rien n'avait encore véritablement débuté. Une chose était certaine: Yerim ne comptait pas se plaindre ouvertement de ces points négatifs. Elle était une battante, une guerrière et avait vécu bien plus difficile que cela. Elle tiendrait le choc, quoi qu'il arrive. Abandonner ou faire marche arrière était inenvisageable, tout comme tenter de négocier un emploi du temps plus light. Ce serait comme admettre à voix haute ces faiblesses qu'elle s’efforçait de cacher aux yeux du monde. La Knockout lui avait tendu une main et offert cette chance, à elle de saisir l'opportunité et de se montrer à la hauteur des espérances placées en elle par cette dernière. Malgré ses quelques moments de rebellion, la jeune femme avait toujours su démontrer qu'elle en voulait. Et son envie était désormais plus forte que jamais. Elle devait réussir et prendre sa revanche, montrer à tous qu'elle n'était pas uniquement cette Yerim détestable qu'elle avait laissé derrière elle à Busan. Elle avait changé et comptait bien leur fournir ses preuves. Chacun à le droit à une seconde chance après tout.

☆★☆

Assise sur cette chaise en bois sur laquelle elle balançait d'avant en arrière, la brune écoutait de temps à autre ce qui se disait à sa table. Si Yerim faisait acte de présence histoire de dire qu'elle avait participé à cette soirée à laquelle elle avait été conviée par quelques camarades trainees, le cœur n'y était clairement pas. Et ses inquiétudes, la belle les avait noyés dans les quelques consommations ingurgitées jusqu'alors. Son esprit était actuellement du côté d'un imbécile qui avait stupidement gâché ses chances de poursuivre une belle carrière à cause d'un foutu scandale. Elle avait eu le loisir de s'expliquer avec ce dernier quelques heures plus tôt mais l'affaire n'était pas close pour autant. Et pour preuve, à chaque fois qu'elle osait y penser, Yerim se mettait en rogne. A croire que cet idiot avait véritablement un don inné pour agacer les gens. Rancœur? Légèrement. Mine de rien, elle l'appréciait ce garçon, même s'il était inconcevable qu'elle lui adresse ouvertement une once d'affection. Il ne lui restait plus qu'à croiser les doigts pour qu'il puisse trouver mieux ailleurs. A cette pensée, Yerim lâcha un faible soupir avant de plaquer ses deux mains sur la table, faisant par la même occasion sursauter les filles qui l'accompagnaient et qui portèrent directement son attention sur sa personne. « Bon, c'est pas tout mais il se fait tard et demain grosse journée. J'ai passé un bon moment mais le devoir m'appelle. » Mensonge. Elle se serait volonté passé de ce moment mais elle ne perdait rien à faire semblant d'être sociable. Elle se releva ensuite, chancelant malgré elle sur place sous le regard inquiet des filles qui lui proposèrent de la raccompagner. Hors de question. Elle avait fait sa bonne action de la journée et son seuil de tolérance s'arrêtait ici même. Pas question de se coltiner qui que ce soit d'autre à partir de maintenant. Elle s’efforça alors de paraître polie lorsqu'elle déclina la proposition de cette dernière en lui assurant que tout allait bien. Ce qui était le cas, partiellement. Sa tête allait bien, mais son corps lui semblait ne pas tenir le choc. Tant pis, il allait devoir faire un effort supplémentaire pour la porter jusqu'à chez elle et pouvoir obtenir un repos bien mérité.

Ce soir là, et pour la première fois, les rues sombres de la capitale lui semblaient bien moins accueillantes que d'ordinaire. La combinaison de l'alcool et des nombreuses inquiétudes qu'elle avait en tête depuis quelques jours maintenant lui donnaient un étrange sentiment d'insécurité à cet instant précis. Pourtant, elle était une habituée des sorties nocturnes. Quelque chose lui échappait. A croire que l'alcool n'avait pas uniquement fait effet sur son pauvre petit corps, sa tête avait visiblement été la seconde cible. Pour tenter de se rassurer, elle jeta de nombreux regards tout autour d'elle, dont quelques uns en arrière, avec cette désagréable impression d'être suivie. Peut-être se faisait-elle des films? Peut-être que cet homme derrière n'était qu'un simple passant désireux de rentrer chez lui et avec nul autre choix que d'emprunter la même direction. Non, impossible de relativiser. La jeune femme pressa alors le pas, progressivement et le dernier regard en arrière lui fut fatal. Elle heurta en effet une masse qui la ramena directement à la réalité. « Excusez moi. » se contenta t-elle de lancer au jeune inconnu sans pour autant croiser son regard. La seule chose qui l'importait à cet instant précis était de retrouver le confort de son petit appartement, rien d'autre. Elle continua alors son chemin sans lui accorder plus d'importance qu'il ne méritait mais ce dernier la rattrapa, se montrant un poil trop bienveillant pour pouvoir être pris au sérieux. « Et ben dis donc... Ce n'est pas prudent pour une femme seule de marcher dans les rues à cette heure là, et encore moins dans ton état... » Sans blague? Un faible ricanement lui échappa tandis qu'elle tentait tant bien que mal de poursuivre. Proie facile? Elle l'était très certainement. Mais elle ne devait rien lâcher et montrer qu'elle était apte à poursuivre afin de ne pas se faire importuner par des profiteurs de première comme cet énergumène qui tentait visiblement de chercher une faille pour l'attirer on ne sait où. « C'est gentil mais ça ira. Je suis une grande fille. » Yerim lui adressa un signe de main pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas besoin de l'accompagner ou que ce soit mais ce dernier ne l'écouta pas et passa une main dans son dos, dans un geste qui s'apparentait à du soutient. Mais était-ce réellement le cas? « Je vais te raccompagner, c'est mieux je crois. » Sérieusement? D'un coup d'épaule, la demoiselle tenta de dégager le bras de l'individu  qui ne sembla pas comprendre le message. Elle qui pensait que les forceurs avaient disparus.  « Non c'est non. Est-ce trop difficile à comprendre? Mon copain devrait me rejoindre sous peu, donc inutile de me raccompagner ou que ce soit, il s'occupera de moi. Tu peux disposer. Merci. » L'excuse du copain. Celle qu'on tente à chaque fois, mais qui ne marche pourtant jamais. Yerim pris congé de cet énergumène et pressa le pas, avec l'espoir que celui ci comprenne le message. Et l'espace d'un instant, elle y avait cru. Pourtant, un bref coup d'oeil en arrière lui indiqua qu'il n'avait pas cru un traître mot de ce qu'elle avait pu lui sortir, et qu'il tenterait très certainement une nouvelle approche sous peu, probablement. Pénible le garçon.


you're looking at the stolen youth ♒︎ Hey, burn it up Like you want to burn it all. Hey, turn it up Until the dawn breaks. It’s okay to just live We’re still young. Who do you think you are to say otherwise? Stop comparing, I’m just me.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 253
Age : 22 y.o - 03.11.94
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : face & badass lead vocalist.
nom de scène : shin.
occupation : wonderful trainee.
avatar : jung dae hyun (bap)
DC : lee yong seok & lim jung wan.
Points : 68

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3002-shin-dae-ho-now-and-ever http://www.lights-camera-action.org/t3012-shin-dae-ho-call-me-shin#56704 http://www.lights-camera-action.org/t3011-shin-dae-ho#56701 http://www.lights-camera-action.org/t3013-shin-dae-ho#56711 http://www.lights-camera-action.org/t3014-shin-dae-ho-hotmess_sdh#56713
Message
Sam 12 Nov - 17:32

as luck would have it
yerim&&daeho
tenue ◇ Par moment, il se disait qu'il avait vraiment le chic pour se retrouver dans des situations peu habituelles. Faute de quoi ? Une jeune fille chancelante au beau milieu de la rue ? Si cela n'avait tenu qu'à ça, il s'en serait contenté. Mais non. Il avait bien entendu fallu qu'un bouffon s'ajoute au décors ! Et par bouffon, cela sous-entendait bien le genre buté et particulièrement profiteur de la situation ! Tout ce qu'il ne serait jamais à moins d'abandonner sa cervelle sur le coin d'un trottoir pour espérer les imiter… Bien entendu, Daeho n'était pas parvenu à poursuivre son chemin comme si de rien n'était. Il s'était immédiatement immobilisé dès la première approche de ce parasite. Pas assez proche, mais tout de même suffisamment pour entendre ce qui se passait, le jeune homme haussa ses sourcils à chaque interpellation de ce type. Il avait beau ne pas connaître cette fille, la laisser devant un mec aussi lourd pouvait s'avérer très dangereux pour elle. Loin de lui l'idée de jouer aux preux chevaliers, car il n'en avait jamais été un et ne possédait sûrement pas la carrure pour… Sauf que les conflits, il avait toujours su les régler de manière intelligente, avec tact et sang-froid. Il n'y avait que les imbéciles pour en venir directement aux poings. Un fait indéniable. Et alors qu'il percevait bien l'excuse la plus basique qui soit s'échapper des lèvres de la jeune inconnue, son instinct droit et courageux lui dicta d'agir en ce sens. Il n'y avait pas de timidité dans ce cas précis. Pas, puisqu'il s'agissait de tenir un rôle et de paraître pour ce qu'il n'était pas ; le copain en question, qui était censé la retrouver. Ni une ni deux, Daeho ne tarda pas à les rattraper au moment où le type s'obstina une fois de plus à la ramener contre lui. En un mouvement brusque, le trainee repoussa cette main inquisitrice et lui ôta de toute envie de recommencer.

Se positionnant entre la demoiselle et le gigolo, son regard se fit le plus impérieux possible au moment où il toisa son opposant. Il le scruta alors avec le plus grand des mépris, conscient de ne plus pouvoir reculer dès à présent. « Yah. Tu la touches encore une fois et tu vas avoir affaire à moi. Ne t'approches plus de ma copine, c'est compris ? » La pauvre n'allait pas se sentir plus en sureté avec un type qui s'improvisait petit-ami sur la demande ! Cependant, avant qu'elle ne pense ainsi, Daeho s'autorisa à lui adresser un regard compatissant et complice. Ce fut tout du moins ce qu'il eut en tête avant de réaliser qu'elle était en fait… Baek Yerim ! La Baek Yerim du collège ?? Impossible… Ça ne pouvait pas être juste une fille qui lui ressemblait ? Ou bien alors, elle n'avait vraiment pas changé ! Prenant sur lui pour ne pas se laisser déstabiliser par cette drôle de coïncidence, le coréen refit face à son adversaire tout en osant un geste à l'encontre de la jeune femme à qui il scella sa main entre la sienne, histoire de pousser un peu plus la comédie. « Tire-toi de là. » fit-il d'une voix calme et distingue au moment où il le bouscula par l'épaule, obligeant Yerim à suivre sa cadence. S'il n'en avait pas l'air, l'adrénaline était monté d'un cran en lui. Encore sous le feu de l'action pour réaliser concrètement ce qu'il avait fait, Daeho s'éloigna de quelques mètres supplémentaires avant de finalement relâcher cette main dès lors qu'ils furent hors de portée. La pression retombant d'un coup, le trainee poussa un long soupir d'aise avant de ramener ses mains contre ses jambes dans une position fléchie. Il secoua à la négative sa tête dans un mouvement lent et presque las. « Je vois que tu mènes toujours une vie dangereuse… Yerim. » Sarcastique sans réellement le vouloir, le jeune homme lui refit face avec un léger rictus au visage. Vraiment, cette fille-là avait toujours eu le chic pour provoquer les ennuis ! Il n'y avait pas que l'apparence physique qui semblait indemne… « Tu as beaucoup bu ? Ca va aller pour rentrer ? » Non, il n'allait pas se proposer à la raccompagner. Pour ne pas faire comme les autres ! Juste se faire une réelle idée des dégâts avant de se décider pour la meilleure option en conséquence. Dégainer son portable et appeler un taxi. Voilà la bonne attitude qu'il fallait avoir face à une jeune femme passablement ivre mais bornée comme elle.



emptiness ♒︎ But the tale ends not here, I have nothing to fear, For my love is yell of giving and hold on, And the bright emptiness, In a room full of it, Is a cruel mistress.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 369
Age : vingt ans
occupation : rookie
avatar : kim jennie (blackpink)
Points : 16

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2213-baek-yerim-o-mothafuckin-do-or-die#44132 http://www.lights-camera-action.org/t2259-baek-yerim-o-born-hater http://www.lights-camera-action.org/t2261-baek-yerim-o-to-be-continued#44807
Message
Mar 15 Nov - 1:42

as luck would have it
daeho&&yerim
tenue ◇ Condamnée à le supporter pendant un moment encore, Yerim regrettait presque d'avoir forcé un peu sur l'alcool ce soir là. Si sa tête lui indiquait clairement qu'elle n'était pas totalement en sécurité dans cette situation précise, son corps lui, refusait de l'écouter. La grande Yerim qui ne craignait rien ni personne ne ferait même pas le poids et se voyait contrainte d'abandonner, prendre la fuite et croiser les doigts pour que les choses s'arrangent d'elles-mêmes. Il ne lui restait plus que sa grande gueule pour tenter de sauver sa peau. Sauf que dans ce cas précis, elle risquait sûrement d'agacer son prétendant d'un soir. Mais comment rester polie ou faire semblant de l'être avec un lourdeau pareil? La jeune femme n'était pas connue pour sa diplomatie, il lui était impossible de régler un quelconque conflit de manière douce. La force était sa principale alliée mais cogner une nouvelle fois serait céder à la tentation et retomber bien bas. Elle avait changé et se refusait d'y replonger de manière aussi bête. Comme attendu, l'inconnu ne tarda pas à revenir à la charge, visiblement nullement impression par ce qu'elle avait pu lui sortir, ce qui n'avait rien d'étonnant dans cette situation bien précise. Impossible qu'elle puisse être prise au sérieux dans son état actuel. Pourtant il lui était difficile de s'y résigner. Non, ça ne pouvait pas se finir ainsi. Yerim ignorait depuis combien de temps elle avait été contrainte de jouer à ce petit jeu là, mais ce dernier lui semblait interminable. Difficile d'en voir le bout, ou peut-être bien que si, dans la chambre d'un motel populaire. Alors que la jeune femme s’efforçait tant bien que mal de chasser ces images déplaisantes de son esprit, une nouvelle voix masculine la ramena brusquement à la réalité. Elle n'était pas du genre à accepter si facilement l'aide qu'on pouvait vouloir lui porter mais était-elle en mesure de faire la difficile ce soir? Il semble inutile d'y répondre tant la réponse est évidente. La bonne nouvelle était que désormais, l'indésirable numéro un s'était éloigné. Au profit d'un second qu'elle cru reconnaître dans l'instant. Les vêtements, la silhouette, il ressemblait fortement à celui qui la suivait depuis quelques minutes maintenant. Se débarrasser d'un pervers pour en supporter un autre, il fallait croire que la chance l'avait abandonnée. Pourtant, il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour réaliser qu'il n'avait rien de comparable à cet autre homme duquel il venait de la sauver.

Lorsque leurs regards se croisèrent, elle le reconnu aussitôt. Sous l'effet de surprise, la jeune femme cligna des yeux et elle fut incapable de le quitter des yeux même lorsque ce dernier se détourna d'elle. Comment pouvait-il être ici? L'alcool devait très certainement être en train de lui monter à la tête, elle ne voyait pas d'autres solutions possible à cette soudaine hallucination. Cette homme ressemblait juste énormément à cet aîné sur lequel elle avait flashé il y a de cela quelques années, rien de plus. Lorsqu'elle revint à elle, la coréenne se pressa doucement contre le bras de son sauveur, adoptant cette attitude typique de demoiselle apeurée et cherchant protection. Autant jouer le jeu jusqu'au bout, histoire de lui faire passer l'envie de recommencer. Sans avoir le temps de dire quoi que ce soit, ce dernier l'entraîna avec lui. Rapidement, la belle jeta un coup d’œil en arrière avant de porter son attention sur celui qui l'embarquait on ne sait où. « A-Attends, tu vas trop vite pour moi. » Il lui était impossible de suivre le rythme qui lui était imposé dans cet état actuel. D'un geste vif elle dégagea sa main qui se trouvait encore dans celle du jeune homme et s'arrêta ensuite sur place, tout comme lui. Les propos qui suivirent lui confirmèrent ensuite qu'elle n'avait pas halluciné. Un homme avec une forte ressemblance au Dae Ho de Busan et qui en plus connaissait son prénom ne pouvait-être nul autre que le concerné lui même. La jeune femme tenta de se redonner une contenance et se redressa alors, passant une main dans ses cheveux pour ramener en arrière  une mèche rebelle, un air suffisant sur le visage. « Ne t'attends pas à ce que je te remercie, j'aurais pu m'en sortir toute seule. » Foutue fierté qui l'empêchait de dire réellement le fond de sa pensée. « Je suis habituée à sortir de nuit, faut pas croire. Je ne considère pas ça comme réellement dangereux. C'est juste que mon corps n'a pas voulu coopérer cette fois. » Et encore maintenant. Elle se sentait étrangement faible, un sentiment qui la dépassait et la déstabilisait totalement car trop peu habituée. « T'en fais pas, je suis une grande fille je suis capable de poursuivre mon chemin. » Rien n'était moins sûr, mais elle tentait malgré tout de le lui faire croire. Yerim s'avança alors de quelques pas histoire de reprendre sa route et lui prouver qu'elle en était capable et ce fut le moment choisi par le Karma pour qu'elle se torde bêtement la cheville, lui arrachant par la même occasion une flopée de jurons. Pourquoi fallait-il que ça lui arrive à ce moment précis? Elle avait su se rattraper et se retrouvait désormais un genoux au sol, tâtant la zone sensible et endolorie. Mais elle ne se laissa pas démonter pour autant et releva les yeux vers Dae Ho, à qui elle lança un semblant de conversation, l'air de rien. Juste histoire de détourner son attention. « C'est surprenant et totalement inattendu de te voir ici. T'es à Séoul depuis longtemps? » Histoire de voir combien de temps elle avait loupé en l'imaginant poursuivre son petit train de vie à Busan.


you're looking at the stolen youth ♒︎ Hey, burn it up Like you want to burn it all. Hey, turn it up Until the dawn breaks. It’s okay to just live We’re still young. Who do you think you are to say otherwise? Stop comparing, I’m just me.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 253
Age : 22 y.o - 03.11.94
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : face & badass lead vocalist.
nom de scène : shin.
occupation : wonderful trainee.
avatar : jung dae hyun (bap)
DC : lee yong seok & lim jung wan.
Points : 68

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3002-shin-dae-ho-now-and-ever http://www.lights-camera-action.org/t3012-shin-dae-ho-call-me-shin#56704 http://www.lights-camera-action.org/t3011-shin-dae-ho#56701 http://www.lights-camera-action.org/t3013-shin-dae-ho#56711 http://www.lights-camera-action.org/t3014-shin-dae-ho-hotmess_sdh#56713
Message
Mer 16 Nov - 22:47

as luck would have it
yerim&&daeho
tenue ◇ Cela avait sûrement été assez irréfléchi et stupide de sa part. Des termes qui ne le qualifiait généralement pas, mais qu'il avait su mettre en application ce soir-là. D'ordinaire plus raisonné et prudent, Daeho n'avait pas longuement hésité lorsqu'il s'était lancé. Ce genre d'attitude envers les femmes avait de quoi le révolter, notamment lorsqu'elles se retrouvaient en état de faiblesse. Il était juste trop honnête ou trop droit pour fermer les yeux et passer son chemin. Il aurait culpabilisé de n'avoir rien pu faire. Seulement, le jeune homme se refusait d'être de ces gens incapables d'intervenir au moment où un danger arrivait. Même s'il n'avait jamais eu la prétention de jouer aux preux chevaliers, Daeho avait toujours su réagir sans attirer l'attention sur lui. Dans ce cas bien précis, il fut en mesure de s'imposer avec une posture droite et assurée. Aucune provocation physique. Tout était dans l'intonation et dans les mots employés. La sagesse et le raisonnement se trouvaient là, même si derrière cette façade déterminée se dissimulait un doute persistant qui le poussait à craindre le pire. Ce n'était pas pour jouer les malins. Les têtes brûlées se ficheraient bien de s'en prendre une dans la tronche, mais pas lui. Daeho n'était pas un bagarreur et encore moins quelqu'un de violent. Pour autant, il n'était pas dépourvu de fierté, et se rétamer devant une jeune femme qu'il tentait de sauver serait pour lui la plus grosse honte de sa vie ! N'ayant nul autre choix que de garder cet air confiant sur son visage, le coréen apprécia la coopération de cette dernière au moment où elle s'appuya contre lui. L'autre type n'eut pas réellement son mot à dire. Quand bien même aurait-il ouvert sa bouche qu'il se serait passé exactement la même chose qu'en cet instant précis. Sa voix se faisant stricte, Daeho lui soumit l'ordre de bouger dès l'instant où ils le contournèrent. Ses pas se faisant un peu plus pressant, il ne pensa nullement à la direction qu'ils étaient en train de prendre. Il en oublia totalement le fait qu'elle n'était pas au mieux de ses capacités pour parfaitement courir. Ce pourquoi, il se mit à ralentir dès l'instant où elle lui fit cette remarque.

La belle se libéra de son emprise pile au moment où ils s'immobilisèrent de façon à reprendre leurs souffles. Ce n'était pas tant le besoin de s'oxygéner, mais surtout de façon à relâcher la pression. A présent seul à seul, le trainee fut incapable de garder le silence. De toutes les demoiselles en détresse qu'il pensait secourir un jour, Yerim était de loin celle qu'il s'attendait à rencontrer ! Et pourtant, la revoir malgré les circonstances étira un sourire sur ses lèvres, parce qu'elle n'avait vraiment pas changé. « Hé, tu n'as pas te justifier. No stress Yerim. Et je vais pas chouiner non plus si tu m'épargnes tes remerciements. » lui fit-il remarquer d'un ton calme et familier, car quelque peu amusé. Ouais, elle était bien la même. Fière et butée. Une petite demoiselle sensible sous un caractère de cochon. Il ne l'avait jamais jugé par le passé et ne la jugerait certainement pas maintenant. Autrefois, leur relation avait été assez particulière… Ils n'avaient été ni des amis, ni des ennemis. Cependant, il avait toujours su se trouver dans les parages pour lui éviter quelques problèmes. Encore une fois parce qu'il était incapable de voir quelqu'un bousiller son avenir en commettant de pareilles bêtises. Parce qu'il avait tenu à protéger une victime sans chercher à se faire passer pour un héros. Qu'elle ne lui soumette pas de remerciements. Ça l'arrangeait en fait. « J'ai jamais prétendu l'inverse, tu sais. » Son sourire se fit un peu plus enjôleur, malgré-lui. Une grande fille, hein ? Oui elle avait sûrement gagné deux ou trois centimètres depuis la dernière fois. Mais n'allant pas jusqu'à se permettre cette réflexion, le coréen la laissa juste s'en aller lorsqu'elle pensa pouvoir le quitter sur ses paroles pleines de convictions… A tort, puisqu'elle trouva le moyen de se tordre la cheville, l'amenant t instinctivement à se pencher jusqu'à elle pour voir dans quel état elle se trouvait. Bien entendu, elle nia comme si de rien n'était. « Ça te fais mal ? » lui demanda t-il au moment où il osa effectuer une légère pression sur la zone endolorie. Il ne chercha pas esquiver sa précédente interrogation. Seulement, il lui semblait naturel de s'inquiéter en priorité pour sa cheville avant d'en revenir à sa petite personne. « Ça fait trois ans. » répondit-il, son regard rencontrant le sien. « Surprenant et inattendu… comme la bonne idée de te fouler la cheville. Tu sais que t'iras pas bien loin dans cet état ? Et si tu acceptais un petit coup de main ? » La petite pointe de taquinerie n'était pas en option, comme pour briser ce cœur de glace qui semblait la qualifier. Que pouvait-elle bien faire de plus en cet instant ? Yerim savait pertinemment qu'il avait raison. Et dans le fond, peut-être était-il tout aussi borné lorsqu'il s'y mettait. L'air de rien, il se retourna de façon à lui montrer son dos, l'un de ses genou se posant également à terre. « Allez grimpe. Discute pas. » Incertain qu'elle obéisse facilement, Daeho tourna la tête de façon à lui jeter un dernier regard au moment où il l'atttira par la main, l'obligeant à se serrer contre lui. « Je ne dirais rien à personne. » ajouta t-il dans un soupir. Comme si cela avait la moindre importance. Peut-être que pour elle, si…



emptiness ♒︎ But the tale ends not here, I have nothing to fear, For my love is yell of giving and hold on, And the bright emptiness, In a room full of it, Is a cruel mistress.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

as luck would have it ━ yerim & daeho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» CHUCK LUCK / ACE OF SPADE, le choc des titans
» Comment rallonger les repose-pieds ?
» Anni Lucky Luke
» BACCARA, CHUCK LUCK, UP MI et BELISE decouvrent la NEIGE !!!
» GOOD LUCK Hermagot 100 km de Theillay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre-