AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord :: gameover 404

tasse de café brûlante cherche chemise propre pour y laisser sa trace (ft. Min Jun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Messages : 89
Age : 21 ans
groupe : l·i·e
rôle dans le groupe : Compositrice, vocal, dancer
nom de scène : C Hee
occupation : Rookie à la Flow ent.
avatar : kang seulgi (red velvet)
Points : 33

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Jeu 10 Nov - 18:48

Tasse de café brûlante cherche chemise propre pour y laisser sa trace
Min Jun & Cho Hee

Aujourd'hui, c'était jour de repos. Et qui dit jour de repos, dit pas d'entrainement épuisant, ni de journées entière de répétitions. Non, aujourd'hui, Cho Hee avait pu faire la grasse matinée, et manger un bon petit déjeuner devant la télé, ce qu'elle n'avait pas fait depuis très longtemps. Elle ne regrettait en aucun cas de faire partie d'un groupe, mais parfois les journées étaient bien trop longues et épuisantes, et des jours de congé comme celui-ci lui faisaient énormément de bien.  
L'après-midi, Cho Hee avait décidé de faire un peu de shopping en ville. Elle avait essayé de s'imposer un budget, mais ce fût peine perdue puisqu'elle oubliait totalement cette résolution à chaque fois qu'elle entrait dans une boutique. De ce fait, elle se retrouvait maintenant avec quatre sacs remplis aux bras, et un porte-monnaie nettement amaigri. Une petite pause s’imposait, car ses jambes commençaient à fatiguer – en même temps, quelle idée de mettre des talons ! – et ses bras n’allaient pas tarder à faire de même. Elle décida donc de se rendre au cybercafé, pour prendre sa dose de caféine indispensable et également pour soulager ses membres endoloris.  

Le cybercafé se trouvait quelques rues plus loin, Cho Hee le connaissait bien car c’est ici qu’elle venait faire ses habituelles pauses café pendant ses journées shopping. Elle aimait beaucoup cet endroit, toujours plein de vie, qui regroupait toutes les types de personnes, du travailleur pressé aux familles nombreuses. Il y avait pas mal de monde, et la jeune fille dut attendre dix bonnes minutes avant de pouvoir passer commande. Elle demanda un café au lait, ne raffolant pas des cafés trop fort. D’habitude, elle préférait les cafés froids, mais avec le temps qu’il faisait, elle avait bien envie de se réchauffer. Savourant d’avance son café qu’elle pouvait déjà sentir couler dans sa gorge, elle repéra une table libre et s’y dirigea rapidement, de peur que quelqu’un s’y assoie avant.

Cependant, Cho Hee ne serait pas Cho Hee sans sa maladresse, et dans sa précipitation, elle avait oublié de regarder devant elle. Résultat des courses : elle avait foncé en plein dans quelqu’un et son savoureux café se trouvait maintenant sur le t-shirt de l’inconnu. Relevant la tête précipitamment, elle tomba nez à nez avec un jeune homme, au moins tout aussi surpris qu’elle. Immédiatement, elle se mit à rougir. Pourquoi est-ce que ces choses-là lui arrivaient toujours à elle ? « Je- je suis désolée. Je ne regardais pas où j’allais et… » Elle s’interrompit brusquement, et inspira un bon coup pour reprendre contenance. « Attendez moi là, je vais chercher quelque chose pour essuyer. » Sans demander son reste, Cho Hee planta là le jeune homme et prit plusieurs serviettes en papier dans le distributeur. De retour vers le pauvre jeune homme qui n’avait pas demandé à croiser son chemin, elle entreprit de nettoyer la tâche, mais elle l’étalait plus qu’autre chose. Quand elle s’en rendit compte, Cho Hee rougit de plus belle. Elle n’avait définitivement pas de chance, et ses sacs qui encombraient ses bras ne l’aidaient pas du tout. Elle se sentait de plus en plus gênée, et elle aurait trouvé cette scène drôle si elle n’était pas en train de la vivre à ce moment précis. « Yaah, je suis vraiment bonne à rien ! » Sans s'en rendre compte, elle avait parlé tout haut. Soudainement, la situation lui parut tellement grotesque qu'elle se mit à rire, espérant que le jeune homme ne lui en voudrait pas et qu'il en rirait aussi, à défaut de la prendre pour une folle.

Made by Neon Demon


never forget you
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 528
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 37

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Sam 12 Nov - 19:27

This meeting is like a drama
Kang Min Jun & Byun Cho Hee

Ça faisait déjà plus d'une heure que je traînais ma dépouille parmi les ruelles de  Séoul sans but bien précis, autre que de m'aérer l'esprit et de changer mon humeur vacillante entre la dépression et la mélancolie. J'ignorais quelle connerie m'était encore monté au cerveau pour avoir insisté à ce point auprès de Min Hee pour figurer dans le MV de début de ma meilleure amie. Encore une belle torture pour mon cerveau qui parvenait à peine à faire un genre de mise au point sur la situation. Bonjour rétrospective. Aurevoir maturité. J'avais encore déconné, tout ça, pour quelque accolades et un sourire arraché. J'étais qu'un idiot. Un genre de faible. Si une nouvelle définition du mot faiblesse devait voir le jour prochainement, on y verrait pour sûr mon prénom à côté. La connerie c'était tout moi. Encore une fois j'étais accablé par ce qu'on appelle le regret. Est-ce que cette journée de tournage, aussi drôle qu'émotionnelle avait valu de mettre sur le côté tous les sacrifices déjà accompli depuis la fin du tournage de Heartbreak Hotel ? Est-ce que ce n'avait pas été gâcher toute chance de me sortir cette fille du coeur et de la tête pour un putain de caprice ? Carrément ! Aller tendre un beignet devant le nez d'un mec au régime et voyez le résultat. J'étais pareil à ces boulimiques au final : incapable de mettre mes sentiments de côté. Je ne faisais que prétendre que c'était fini. En vérité on en était encore loin du compte. Je ne connaissais pas de formule magique pour m'enlever ces pensées de la tête et plus je galérais à m'en sortir, plus je me demandais si l'oubli ne se calculait pas selon un barème spécifique. Quatre an d'obsession… ne me dites pas que c'était le temps qu'il allait me falloir pour faire mon deuil. J'y connaissais rien en mécanique du coeur. Je connaissais rien aux gonzesses d'ailleurs, si ce n'est qu'elles me rendaient particulièrement cons en leur présence. Outre Mee Yon, j'avais bien d'autre chats à fouetter. Avec les fireflies, on avait enfin engagés des discutions quant à un comeback. C'était même un stade beaucoup plus évoluer que quelques discutions. Pourtant, malgré toute ma bonne volonté et mon désir d'implication, je restais figé sur une même idée : les Moonlight. J'appréhendais les débuts officiels de Mee Yon presque autant que les miens datant de cet été dernier. C'était cette peur de la perdre qui encore entravait ma route. C'était complètement stupide puisque depuis presque trois mois je faisais tout pour l'éviter et ce jusqu'à lui inventer les pires excuses au monde. La voir me faisait m'interroger et replonger un peu plus. Le recul n'était clairement plus une option. Mais lui avouer… ce n'était définitivement pas plus envisageable que de tirer un trait sur notre amitié.

Le soleil venait de disparaître. La ville était comme plongée dans une sorte de pénombre peu naturelle. L'hiver était là, depuis plusieurs semaines et avec lui, les changements de températures se faisaient constants. Les quelques gouttes de pluie qui marquaient l'asphalte ne me firent même pas sourciller. J'esquivais même un sourire, profitant de la fraîcheur de ce mois de novembre versatile avant de me diriger machinalement vers un endroit ou m'abriter. Mon attention se porta automatiquement vers un petit cybercafé devant lequel j'étais passé à maintes reprises sans jamais m'y aventurer. C'était peut-être là l'occasion idéale pour m'essayer sur quelques technologies. M'ouvrir un Instagram peut-être … qui ne me servirait quasi jamais mais qui ravirait peut-être mes quelques fans. Ou bien m'adonner à une petite partie de League of Legends. D'ailleurs, je me demandais bien qui avait remporté les Worlds de la saison 2016. J'avais trouvé mon occupation et c'était donc avec un certain empressement que je balayais les yeux du regards jusqu'à trouver un poste encore libre. Mes fesses se faisaient déjà une joie d'aller s'y installer. Sans trop me préoccuper de mon entourage, je m'avançais jusque là, ou du moins j'entreprenais ma route, jusqu'à ce qu'un liquide brûlant ainsi que quelques excuses me sorte de mon étourderie. Un juron m'échappe automatiquement, non pas par énervement mais plus par surprise (et un peu par douleur aussi, il était loin d'être juste tiède son café à la charmante demoiselle). Pas le temps de réagir à ses excuses qu'elle s'était déjà éclipser chercher des serviettes. Je la regardais sans bouger un instant avant de constater les dégâts sur ma tenue. Une chance que le tout avait inondé seulement ma chemise et non mon blazer, ça m'éviterait de sortir tacheté jusqu'au cou dans la rue. La voyant revenir vers moi, j'esquivais un petit sourire moqueur, lui offrant enfin mes premières paroles. « On pourrait peut-être… j'sais pas, essorer ma chemise avant, à moins que tu n'ai pas vraiment soif. » Une tentative d'humour un peu ridicule mais qui reflétait parfaitement mon état d'esprit du moment. Je n'en avais que faire de mon vêtement et la sensation de brûlure était déjà passée. Je préférais rire de la situation que d'en pleurer. J'attrapais l'une de ses mains pour l'empêcher de s'acharner d'avantage. Pour bien faire, il me faudrait passer mon tissus sous l'eau. « Y a pas mort d'homme. Ça n'fait rien. » Elle était mignonne, aussi gauche et embarrassée. J'esquivais aussitôt un sourire, poussant une chaise à proximité pour l'inviter à s'asseoir. « Un café au lait, c'est ça ? Bouge pas de là. » J'étais aussi fautif qu'elle dans le fond. Ni l'un, ni l'autre n'avions regarder devant l'autre. De plus, je cherchais de quoi me distraire : cette jeune fille tombait à pic. Mon porte-feuille en revanche risquait moins d'apprécier la dépense mais qu'importe. J'avançais donc jusqu'au comptoir pour commander un café au lait et un cappuccino classique, que j'emportais jusqu'à la table ou je l'avais abandonné. « Sans encombre. Un café. Et en entier. » Je glissais le petit plateau jusque devant elle, attendant qu'elle se saisisse de son gobelet avant de le ramener jusqu'à moi pour me servir à mon tour. « Ça t'arrive souvent ? J'veux dire, de faire cet effet aux inconnus ? » Je lui esquivais un clin d'oeil et levais mon gobelet jusqu'à mes lèvres pour en boire une première gorgée. Trop chaud. On attendra. « Min Jun. » C'était sorti comme ça. J’espérais qu'elle comprendrait ma veine tentative de sociabilisation. C'était pas mon fort mais peut-être que le courant allait passer, peut-être allais-je afin apprendre à me comporter normalement avec une fille. C'était ma première : la rencontre bateau qu'on retrouve dans chaque drama romantique. L’occasion rêvé pour jouer en vrai cette scène tant vue et appréciée du grand public. Ça promettait quelques frissons et tranches de rire.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 89
Age : 21 ans
groupe : l·i·e
rôle dans le groupe : Compositrice, vocal, dancer
nom de scène : C Hee
occupation : Rookie à la Flow ent.
avatar : kang seulgi (red velvet)
Points : 33

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 13 Nov - 14:54

Tasse de café brûlante cherche chemise propre pour y laisser sa trace
Min Jun & Cho Hee


Cho Hee se sentait un peu bête, au beau milieu du café, sa tasse vide à la main, dont le contenu était maintenant déversé sur la chemise du garçon. Elle semblait s'être métamorphosée en héroïne de drama, tant cette scène paraissait clichée. Le jeune homme lâcha un juron, ce qui était tout à fait compréhensible vu la situation, mais Cho Hee s'était déjà éclipsée pour aller chercher de quoi nettoyer après s'être confondue en excuses. Quand elle fût de retour, le garçon prit enfin la parole, lançant une blague douteuse sur le fait d'essorer sa chemise pour qu'elle puisse récupérer un peu de son café. Cho Hee était rassurée, car il ne semblait pas énervé contre elle. « Je ne suis pas sûre qu’un café goût chemise soit très succulent. » Elle eut un petit rire. Après sa tentative désespérée pour arranger la chemise du jeune homme, celui-ci lui assura que ce n’était pas grave et  il l’invita à s’asseoir. Cho Hee ne se le fit pas dire deux fois, lassée de porter ces sacs bien trop lourds pour ses bras maigres. Il était très gentil, pour quelqu’un qui venait de se faire bousiller une chemise par une inconnue, et pour une fois, la jeune fille se dit qu’elle avait eu de la chance de n’être tombé sur un vieux grincheux qui l’aurait assommée de reproche sur la jeunesse de cette époque.

Il était d’autant plus gentil qu’avant qu’elle ne puisse protester, il était parti direction le comptoir pour lui apporter un autre café, ainsi qu’un pour lui-même. Cho Hee sourit à l’entente de sa phrase, il avait rapporté les deux cafés sans bousculer personne, contrairement à elle. « C’est gentil, fallait pas. Maintenant je vais te devoir une chemise et un café. C'est pas cool. » Sa gêne était partie comme elle était venue, et heureusement, car si le ridicule tuait, il y aurait longtemps que Cho Hee ne serait plus de ce monde. Elle esquissa un sourire, puis prit une gorgée de son café, contente de pouvoir enfin y goûter. « Quel effet ? Tu veux dire me taper la honte devant des inconnus ? Disons que je commence à avoir l’habitude. » L’autodérision, c’était sa marque de fabrique. Quitte à être maladroite et malchanceuse, autant en rire qu’en pleurer. Le garçon esquissa un clin d’œil, et elle se dit qu’elle était véritablement dans un drama, à présent, assise à une table avec un garçon mignon qui venait de lui payer un café sans qu’elle n’ait rien demandé. Elle apprit ensuite que le jeune homme se nommait Min Jun, et elle fronça les sourcils, fouillant dans les tréfonds de sa mémoire pour trouver où elle avait entendu ce nom. Son visage s’éclaira. « Min Jun, des fireflies ? Enchantée, moi c’est Cho Hee. » La coréenne s’intéressait beaucoup aux autres groupes, même si ceux-ci ne faisaient pas partie de son agence. Elle avait écouté leur single, et elle était forcée d’admettre qu’ils avaient du talent. Elle reprit une gorgée de son café, après avoir soufflé un peu dessus pour le refroidir. « Alors, que faisais-tu là, avant le drame ? Est tu un addict au café ? Ou peut-être un geek à tes heures perdues ? » Cho Hee désigna les postes d’ordinateur, où certains étaient absorbés à leur jeux, enchaînant les tasses de cafés pour rester concentrés. A cette vue, elle ne put retenir un rire. Min Jun n’avait pas l’air d’être comme cela, il devait sûrement être venu pour échapper à la pluie, qui avait commencée à tomber drue au dehors, ou simplement parce qu'il avait envie d'un café.
Elle se sentait si bien ici, le café réchauffant ses mains, que pendant un instant elle ne pensa plus à rien. Ni au stress du métier qu’elle exerçait, ni à lui, qui refusait de quitter ses pensées depuis qu’il l’avait quittée elle. Cho Hee était juste à l’aise, en face de ce garçon à la chemise tachée.
Made by Neon Demon


never forget you
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 528
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 37

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Dim 13 Nov - 18:56

This meeting is like a drama
Kang Min Jun & Byun Cho Hee

Je voyais plutôt mon geste comme une tentative de galanterie plutôt que comme de la gentillesse pure et simple. Certes, ce n'était pas tellement dans mes habitudes d'offrir le café à la parfaite inconnue, mais puisque les circonstances me désignaient autant coupable que la jeune femme ici présente, ce geste m'avait semblé aussi naturel qu'un bonjour. Et pour être franc, l'état même de mon vêtement me passait par dessus la tête. Je n'aurais certainement pas tenu le même discours si j'avais été l'un de ces mecs complexés et coquets. Mais par chance pour la jolie brune, ce n'était pas mon cas. C'était même tout mon contraire. La simplicité ça me connaissait. « Juste une chemise ça ira. » Et encore. C'était plus pour lui ôter toute culpabilité que je disais cela. J'étais prêt à rentrer comme cela jusqu'au dortoir. Le blazer fermé, on y verrait que du feu et puis, qui allait me détailler du regard en vrai ? Dehors il tombait des cordes. J'allais passer totalement inaperçu dans cette foule de passants totalement excités et paniqués. Je ne m'en faisais pas pour ça. Au pire, j'étais plutôt ennuyé par la perspective qu'on finisse, elle et moi, dans l'une de ces boutiques de fringues à chercher après une chemise de rechange. On se prenait la tête pour rien. Je refermais mon blazer, comme pour me prouver mes propres dires et surtout pour qu'elle soit témoin de l'inutilité d'un achat impulsif. « Tu vois ? Pas de tâche. T'en fais pas pour la chemise. Un coup de produit, un bon tour en machine, et on en parles plus. » C'était gênant sur le moment, mais j'y pensais déjà plus en vrai. Je préférais profiter de ce café en sa compagnie, même si, pour le coup, mon invitation sonnait comme une technique de drague totalement préméditée. Ce qui, en soi, était à l'inverse même de ma pensée actuelle. Comme si je draguais tout le monde… N'importe quoi ! « Je parlais de cet effet là, oui. Plutôt efficace dans le genre ''coucou c'est moi''. J'y avais jamais pensée pour accoster une nana, je note ça. Ça marche bien. » Encore quelques taquineries. C'était fou comme il m'était impossible de rester sérieux plus de quelques secondes. Je risquais de la mettre mal à l'aise avec mes allusions à la con. Elle ne me connaissait pas, tout comme je ne la connaissais pas. Ce genre d'approche n'était certainement pas l'idée la plus révolutionnaire. Mais c'était un réflexe. Une manière d'être moi-même. Aussi maladroit qu'elle pouvait l'être. Sauf que notre maladresse respective nous l'exprimions de deux manières différentes. C'était du joli tien. Je m'étais présenté ensuite, avec autant de manière qu'un gamin. Un peu comme un cheveux tomber dans la soupe. C'était pas le timing idéal mais c'était l’occasion de quitter cette conversation un peu trop formelle à mon goût. Par ailleurs, sa réflexion me surprit. Par réflexe j'observais les environs, m'assurant que personne ne nous prêtait attention et n'ait de ce fait capter mon identité. « C'est ça… Je suis surpris que tu ais fait le lien. On m'appelle plus Sun que Min Jun, je jouais sur mon prénom pour passer incognito. Raté. » Je lui tendais la main pour sceller notre présentation. « Cho Hee. Ça sonne bien. » Et surtout ça ne me disait absolument rien. Étais-ce une fan des fireflies ? Une autre trainee de l'entertainement ? À vrai dire, je ne connaissais pas des masses de gens de l'industrie musicale. Je prêtais à peine attentions aux trainees de ma propre agence, celles-ci allant et venant, comme si la Knockout n'était qu'un vulgaire moulin, alors me tenir informé des autres agences, c'était encombrer mon cerveau d'informations que je jugeais futiles. Il n'y avait rien de telle qu'une rencontre pour marquer à jamais mon esprit et m'en intéresser. Enfin une bonne rencontre. J'étais pas du style à faire des efforts pour une personne inintéressante. « Addict est un grand mot. J'joue un peu à mes heures effectivement. J'suis venu ici par curiosité et sûrement pour t'éviter une vilaine chute qui, d'après mon expérience, aurait été bien plus gênante que notre petit accrochage brûlant. » Un nouveau clin d'oeil et un petit éclat de rire pour marquer le tout. J'étais étrangement serein. Pas stressé, ni trop nerveux. J'arrivais même à faire un effort d'élocution, c'était pour dire. « Et toi ? Il parait qu'on ne doit jamais se fier aux apparences mais… tu m'as plus l'air d'être le genre à fouiller les boutiques de vêtements, que de t'enfermer dans un cybercafé avec plein d'adolescents entrain de rager sur Battlefield et Counter Strike. » La déduction était plutôt facile vu la quantité surprenante de sacs qu'elle traînait avec elle. Elle était là la véritable cause de notre accident. « Mais si ça se trouve, j'ai en face de moi une futur challenger de League of Legends. Allez, admets-le. Je te parle chinois depuis toute à l'heure, pas vrai ? » J'avais ma dose de fille un peu garçon manqué. Aller savoir pourquoi j'espérais que la charmante Cho Hee soit aux antipodes de ma meilleure amie. Plus féminine et douce. Même si, dans le fond, ça n'avait aucune importance. Je ne cherchais pas à tomber amoureux. Juste pour être clair quoi.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 89
Age : 21 ans
groupe : l·i·e
rôle dans le groupe : Compositrice, vocal, dancer
nom de scène : C Hee
occupation : Rookie à la Flow ent.
avatar : kang seulgi (red velvet)
Points : 33

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mer 16 Nov - 14:36

Tasse de café brûlante cherche chemise propre pour y laisser sa trace
Min Jun & Cho Hee


Le fait que son vêtement soit taché ne semblait pas déranger Min Jun outre mesure, et il était vrai que lorsqu’il eut refermé son blazer, la tâche n’était quasiment plus visible. Pourtant, Cho Hee se sentait toujours un peu coupable, même si ce n’était sûrement rien de grave. Le garçon n’avait pas tort, après un tour en machine, la tâche s’en irait sûrement. Cho Hee sourit à la plaisanterie du jeune homme, peu convaincue que renverser sa boisson sur le t-shirt d’une fille soit un brillant plan de drague. « Enfin, en admettant que la nana en question ne t’arrache pas les yeux après le sort que tu viens de faire subir à son t-shirt. » Quand elle faisait les soldes, Cho Hee avait parfois vu des filles qui seraient capable de tuer pour avoir l’habit qu’elles désirent. Elle pouvait donc dire sans trop exagérer que les magasins étaient des vrais champs de bataille, et elle était soulagée de ne pas être tombée sur l’une de ces furies accro du shopping – et aussi de ne pas en être devenue une.
Cho Hee se dit que ce n’était pas la meilleure idée du siècle de dire le nom de son groupe en plein milieu d’un café quand Min Jun regarda autour de lui pour s’assurer que personne n’écoutait leur conversation. Il lui tendit la main pour sceller les présentations en bonne et due forme malgré cette rencontre légèrement… peu commune, et Cho Hee la serra en souriant. « Qui sait, peut-être que je suis une sasaeng qui t’as stalké juste là pour te renverser mon café dessus ! » La coréenne eut un petit rire, bien sûr que ce n’était pas le cas, si elle avait été une de ces fans hystériques et insupportables, ça se serait sûrement vu.  Lui ne semblait pas l’avoir reconnue – et avait d’ailleurs peu de raisons de le faire, le groupe dont elle faisait partie n’ayant pas encore fait ses débuts officiels. La jeune fille décida donc de ne rien dire, et se contenta de remercier Min Jun sur le compliment qu’il avait fait sur son prénom.

La conversation s’orienta ensuite vers la raison de la présence du jeune homme, et Cho Hee bût un peu de son café avant qu’il ne refroidisse trop. « Merci à toi, mon sauveur qui m’a empêché de me ridiculiser devant tout le monde ! » Min Jun avait visé juste, elle n’était pas du tout une mordue de jeux viédos. Le seul jeu à lequel elle avait joué était Fifa, et elle s’était fait battre trois zéro car elle n’arrêtait pas de faire des passes à l’arbitre, pensant qu’il s’agissait d’un joueur de son équipe. Depuis, elle n’avait pas retenté l’expérience, préférant trainer sur les réseaux sociaux. « Je suis si facile que ça à cerner alors ? Mais tu as vu juste, je me suis juste arrêté ici pour boire un café et poser mon fardeau. » En même temps, vu tous les sacs à ses pieds, il ne fallait pas être Sherlock Holmes pour deviner sa précédente activité, les preuves étaient bien trop nombreuses. Son froncement de sourcils au moment où Min Jun avait cité des noms de jeux vidéo qui lui étaient totalement inconnus n’avait pas dû passer inaperçu puisqu’il devina également qu’elle n’avait pas compris un traitre mot de ce qu’il lui avait dit plus tôt. « Mince, tu m’as démasquée ! C’est quoi qui m’a trahie, mes yeux ? » En même temps, même si Cho Hee l’avait voulu, elle n’aurait pas pu faire semblant de s’y connaitre en jeux vidéo, ça aurait été une belle catastrophe. « Sérieusement, je comprends pas quel intérêt ils trouvent à tuer des gens et à rester enfermer des heures sans voir la lumière du jour. Ça me dépasse. » Peut être eux y trouvaient ils du réconfort, mais pour Cho Hee qui n’aimait rien de plus que de sortir n’aurait pas été capable de rester ici des heures à s’énerver contre un ordinateur. Non mais sérieusement, ce n’était pas ça, la vraie vie !
Made by Neon Demon


never forget you
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 528
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 37

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Ven 18 Nov - 19:15

This meeting is like a drama
Kang Min Jun & Byun Cho Hee

Il ne fallait pas être un fin devin pour cerner en façade la jeune demoiselle installée devant moi. Ses sacs pleins à craquer ou son air totalement décontenancé devant mes propos me suffisait amplement à me faire une idée sur la question. C'était toujours plus précis que son soit disant statut de sasaeng peu crédible. Quoi qu'on était jamais à l'abri de ce genre de confrontation mais fort heureusement pour moi, j'avais toujours su les esquiver au mieux. Il n'y avait donc là aucune raison que je me heurte à une rencontre aussi désagréable que cela. Nul doute que, dans tous les cas, armé de mon imagination débordante et de mon instinct de survie, il me serait aisé de me sortir de ce mauvais trépas. Quoi qu'il en soit, Cho Hee ne ressemblait en rien à une saseang ou bien elle cachait fichtrement bien son jeu la coquine. Je me penchais un peu sur la table, m'appuyant sur mes coudes pour mieux la jauger du regard, amusé par ce petit surnom affectif qu'elle venait de m'attribuer. « Je le sens fort ton côté saseang là. » Je me moquais légèrement de ces propos, avec respect et amusement, cela va sans dire. Cho Hee parvenait sans aucun soucis à me faire oublier la raison même de ma venue ici. Même mon café devant moi que je manqua de peu de renverser sur mon pantalon. Bonjour l'ironie du sort. « Ho là… encore un peu et on allait vraiment être obligés de finir dans un magasin de fringues pour me rhabiller. » C'était à croire que la jeune fille venait de me maudire de sa maladresse. Au moins, je pouvais toujours compter sur mes réflexes pour m'éviter une nouvelle tasse brûlante. Je laissais échapper un petit rire nerveux et me réinstallais normalement sur ma chaise. Bien droit et assez éloigné de ma tasse fumante de cappuccino. Pour en revenir à mon talent inéluctable à cerner les gens, je jetais un vif coup d'oeil appuyé en direction de ses achats, avant de hausser les épaules. « On ne le dit jamais assez, mais en vrai, j'suis plutôt quelqu'un d'observateur. » Du moins ça m'arrivait en de rare occasion. La majeur partie du temps, j'étais totalement à l'ouest de tout. Encore plus lorsqu'il était question de gente féminine. Aucun instinct. Aucun bon sens. Tout le monde est capable de s'améliorer après tout. « Pas étonnant que ta tasse ait fini sur ma chemise. T'as dévalisé un magasin au moins ! » Marcher avec tout ce bazar ne devait pas être chose facile. J'avais presque du respect pour elle et de la peine pour sa carte de crédit. Pour ça, j'avais du mal à comprendre les filles : quel plaisir tirait-on à faire les boutiques ? Je préférais largement confier ma garde-robe à des gens compétents. Les fans et l'agence m'habillait bien assez. Évidement, avec ce genre de logique, il fallait aussi s'attendre à se retrouver attifer n'importe comment. Je repensais notamment à ce fameux tee-shirt au motif canard qu'une fan avait semblé trouver très drôle de m'offrir. Les goûts et les couleurs… il paraît que ça ne se juge pas. Enfin quand on vous force à le porter, tout de suite, le discours n'est plus le même. « On est en période de soldes ? Comme tu peux le constater, j'suis super renseigné. » Je faisais simplement l'effort de m'intéresser à elle, pas que cela soit dur pour moi, Cho Hee était assez mignonne et spontanée pour que je m'intéresse à elle, mais si le sujet devait en venir à du technique, je risquais fort de passer pour un idiot. Bah tien, un peu comme elle avec mon sujet jeu vidéo, que je venais tout juste d'embrayer suite à sa question sur le pourquoi du comment, les deux maladroits que nous sommes se retrouvent ainsi à se partager un café. « Bah… ça défoule je dirais. Non, plus sérieusement, il existe pas que ce type de jeu. Bon, c'est vrai que souvent on tue des choses pour avancer dans l'histoire mais d'un jeu à l'autre, la violence est… disons pas du tout véhiculée de la même manière. J'pourais te montrer si tu veux. Il doit bien y avoir plus de deux jeux installer sur leur bécane. » Je lui offrais un petit sourire avant d'avaler une gorgée de mon cappuccino. « Sinon, tu fais quoi dans la vie ? » Aller savoir pourquoi j'imaginais la jeune fille en tout sauf en futur idole. Peut-être en fac de droit, ou avec une licence d'art.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 89
Age : 21 ans
groupe : l·i·e
rôle dans le groupe : Compositrice, vocal, dancer
nom de scène : C Hee
occupation : Rookie à la Flow ent.
avatar : kang seulgi (red velvet)
Points : 33

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 20 Nov - 17:27

Tasse de café brûlante cherche chemise propre pour y laisser sa trace
Min Jun & Cho Hee


Alors qu'il rigolait face à son histoire de sasaeng, Min Jun manqua de se faire renverser une deuxième fois son café dessus, à la seule différence que cette fois Cho Hee n'y était pour rien. « Je crois que tu es frappé de la malédiction du café. » Ou alors tout simplement qu’elle l’avait contaminé avec sa maladresse, ce qui était tout aussi embêtant. « Sinon, tu sais que j’ai plein de fringues là-dedans, dont un petit skinny jean super sympa qui t’irais à merveille. » le taquina t'elle avec un clin d'oeil. Effectivement, pas besoin d’aller chercher dans des magasins alors qu’elle avait tout à portée de main ! Apparemment, Min Jun était quelqu’un d’observateur, même si Cho Hee se doutait qu’elle n’était pas très difficile à cerner. « Moi aussi en général, sauf quand il s’agit de regarder devant moi. » Elle ne comptait même plus le nombre de fois où elle avait écrasé les pieds des passants dans la rue, ou même celui où elle s’était pris des poteaux car trop rêveuse. Non non, elle n’exagérait pas du tout, malheureusement. « Tu trouves ? Eh bien, tu n’as encore rien vu mon coco ! » Cho Hee sourit légèrement en jetant un coup d’œil vers ses sacs. Franchement, elle en avait bien peu par rapport à d’habitude. Parfois, il lui arrivait même de devoir laisser certains de ses achats au magasin pour revenir les chercher plus tard. Elle, une accro du shopping ? Pas le moins du monde ! Enfin, peut être un peu, mais vraiment un tout petit peu. « Pas du tout, mais comme je dis toujours, il n’y a pas de période pour se faire plaisir ! » d’ailleurs, peut-être faudrait-il qu’elle pense à changer sa devise un jour, parce que sa carte bleue n’allait pas tenir longtemps à ce rythme-là. Oh, elle prendrait la résolution de faire des économies au Nouvel An, et en attendant, elle pouvait bien s'accorder quelques petites récompenses !
Le sujet du shopping céda finalement sa place à celui des jeux vidéo, que Cho Hee maitrisait un peu moins, pour ne pas dire pas du tout. Lorsque Min Jun lui proposa de lui montrer, elle hocha lentement la tête. « Moi je veux bien apprendre, mais j’espère que t’es patient, parce les jeux vidéo et moi on n’est pas très copains, comme t’as du le deviner. » Elle lui souhaitait bonne chance pour arriver à rentrer quelque chose dans sa tête de linotte. Cho Hee avait toujours aimé tester de nouvelles choses, mais parfois son cerveau ne suivait tout simplement pas. En l’occurrence, elle sentait que ça n’allait pas être simple, vu sa dernière expérience avec une manette de jeu. Mais bon, on n’a rien sans rien, pas vrai ? Et puis, ça ne devait pas être si compliqué que ça, il suffisait juste d’appuyer sur des boutons, après tout. Quand le jeune homme lui demanda ce qu’elle faisait dans la vie, elle prit son temps avant de répondre, cherchant ses mots. « Pour l'instant, suis trainee à Flow, mais notre groupe va bientôt débuter. » Cho Hee eut un petit sourire. Après avoir prononcé cette phrase, une idée germa dans son esprit, et elle sortit son téléphone. « Souris, c’est pour Instagram. » Min Jun fit un drôle de geste avec ses mains, mimant un pistolet, et Cho Hee le filma en riant. Après avoir posté la vidéo sur Instagram, elle avait cherché son pseudo afin de l’identifier, mais n’avait rien trouvé. Elle leva donc vers lui un regard interrogateur. « T’as pas Instagram ? » Cho Hee n’avait pas fait dans la dentelle, comme à son habitude, mais pour une accro des réseaux sociaux comme elle, ne pas avoir Instagram s’apparentait à vivre dans une grotte.
 
Made by Neon Demon


never forget you
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 528
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 37

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Mar 22 Nov - 3:53

This meeting is like a drama
Kang Min Jun & Byun Cho Hee

Un jean moulant ? Je laissais m'échapper un éclat de rire incontrôlé et totalement embarrassé pour la peine. Un jean skinny... Si ça se trouve, ça m'irait super bien, mais non merci, je préférais passer toute humiliation du genre. C'était plus sûr pour tout le monde. « Je commence à me demander si effectivement, tu ne serais pas un peu sasaeng sur les bords. Un jean moulant. Et puis quoi ? Tu veux que je dandine mon popotin sur une des dernières chansons à la mode ? » Qu'elle ne me mette pas au défi, j'en étais totalement capable. Mais peut-être qu'elle le savait déjà. Peut-être que c'était une de nos lightinings. Pour ce que je savais d'elle après tout. « Tsk, c'est un -5kg c'est ça ? On voit plus que ça dans les magazines. » J'y connaissais tellement rien en mode et en vêtement mais pour l'avoir vu sur plusieurs spots publicitaires, je suspectais ce genre de pantalon totalement illusoire d'être au top des tendances actuelles. Les filles alors… a toujours vouloir être minces et grandes. Je crois qu'il n'y a qu'en étant une fille qu'on peux comprendre ce genre de comportement. Je me redressais tout à coup, sans prévenir, lui offrant une vue imprenable sur mon profil. « Mon cul rentrerait jamais dans tes jeans. Même avec toute la volonté du monde. » Comme ça on était fixé ! Je me réinstallais à table, en faisant attention à ma tasse, un sourire idiot sur la face. J'avais peur d'avoir l'air trop sérieux. En vrai, j'étais Kang Min Jun : le roi de la dérision. Clairement, le sujet sur les fringues ce n'était pas ma tasse de thé. Je ne faisais même pas la différence entre un chandail et un pull c'était pour dire…, alors esquiver le sujet par un autre me sembla des plus judicieux.  Et plus surprenant encore, c'est qu'elle me suivait. Cette Cho Hee était diablement surprenante. « T'inquiète pas, j'suis loin d'être un pro gamer. » Ce n'était pas moi qui allait gagner un jour ma place chez les SKT1 ou SSG malheureusement. Je tendais le bras, attrapant à la volée un dépliant de l'endroit. Avant de lui proposer une séance d'apprentissage, ça serait déjà bien de connaître les jeux proposés ici. Je parcourais rapidement la liste, ne trouvant que des FPS, des MOBA ou autres MMORPG. J'étais pas rendu… et j'allais certainement pas souscrire un abonnement pour tester un jeu. Il y avait rien de gratuit dans le tas ? Terra peut-être ou peut-être Aion ? Depuis le temps, ils étaient tout deux sensé être passés en Free 2 Play non ? En fait j'étais pas plus un professionnel en la matière que ma compagne de la soirée. Tout en réfléchissant sur quoi lui montrer, j'en profitais pour l'interroger un peu plus : preuve qu'elle m'intéressait. L'annonce de son statut me fit relever les yeux du flyers que je laissais d'ailleurs retomber sur la table. « Une trainee. Je t'imaginais étudiante à la fac. Licence de droit ou des arts. » Maintenant que j'y pensais, je ne connaissais personne à la Flow Entertainement. Enfin, personne qui me saute à l'esprit, là de suite. « Félicitation pour tes débuts prochains ! Hum… C'est drôle parce que... » Ma question fut mise aussitôt de côté le temps d'une pause improvisée. J'étais surpris par mes propres réflexes en la matière, en revanche je doutais de mon charisme sur la dite photo. Dans un petit raclement de gorge, gêné par les quelques regards tournés en ma direction, je me réinstallais normalement sur mon siège, m'avançant même assez pour parler plus bas. « Instagram ? Non. Si tu voyais la gueule de mon téléphone, tu comprendrais. » Pour en témoigner, j'extirpais avec grand mal l’antiquité de la poche avant de ma veste. C'était un vieux Samsung Corby pro qui appartenait à l'époque à ma sœur aîné. Il fonctionnait toujours et puis, j'avais des priorités autre que celle de m'offrir un de ces mobiles hors de prix. Il faisait la base de ce que je lui demandais : à savoir les appels et les sms. Pour dire vrai, je n'avais pas de forfait 3G dans mon abonnement et pour le peu que je me connectais sur le wifi, c'était pour regarder les horaires des transports en commun. Une vie simple. « J'peux l'oublier partout, y a personne qui risque d'me le voler au moins. Si ça c'est pas l'top. » Il était totalement craignos et abîmé de partout mais c'était le mien. J'étais pas encore décidé à changer. Pas si je devais me l'offrir. Qui sait, peut-être que le papa noël serait sympa cette année sous le sapin de mes parents adoptifs. Bref. « Enfin bon,  je disais… C'est assez drôle, j'ai signé pas plus tard qu'hier un contrat pour soutenir un des nouveaux groupes de ton agence. Avec un peu de chance, on s'y croisera ! »  J'étais assez naïf pour ne pas faire le lien avec le nouveau groupe de la Flow Entertainement et son propre groupe. Je voulais bien croire au destin mais fallait pas pousser les coïncidences non plus. J'avais peu d'information sur le dit groupe d'ailleurs, si ce n'est son nom et le nombre de ses membres. Ça me suffisait amplement. Je buvais une nouvelle gorgée de mon cappuccino tiédis et la fixais, une main soutenant mon menton devenu subitement bien lourd. « C'est quel genre votre groupe ? Peut-être que j'vais vous follow. De loin parce que... » J'agitais mon téléphone en rigolant. « Il est tout juste bon pour écouter de la musique. Mais en général, je l'écoute sur l'Iphone de Yong Seok. C'est plus tendance quoi. »
electric bird.



Dernière édition par Kang Min Jun le Jeu 1 Déc - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 89
Age : 21 ans
groupe : l·i·e
rôle dans le groupe : Compositrice, vocal, dancer
nom de scène : C Hee
occupation : Rookie à la Flow ent.
avatar : kang seulgi (red velvet)
Points : 33

flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 29 Nov - 16:57

Tasse de café brûlante cherche chemise propre pour y laisser sa trace
Min Jun & Cho Hee


La dernière phrase de Cho Hee eut son petit effet puisque Min Jun partit dans un rire incontrôlé dans lequel la jeune fille le suivit. Elle avait dit cela pour plaisanter, et elle espérait ne pas avoir mis le jeune homme mal à l’aise. « Fais pas genre, je suis sûre que t’essayes des leggings en cachette chez toi. » Bien sûr qu’elle le taquinait, et elle savait très bien qu’il n’y connaissait rien du tout en fringues. C’était sûrement la première fois qu’elle se sentait aussi à l’aise avec une personne qu’elle venait tout juste de rencontrer. Il fallait dire aussi que Min Jun savait mettre les gens à l’aise. Peut-être pas les autres, mais elle, si. « Yep. Tu vois que t’es pas si inculte en la matière ! » Cho Hee avait également vu ça dans les magazines, et même si elle n’avait pas du tout honte de son corps et qu’elle doutait fort du résultat, il lui avait bien fallu tester ces fameux jeans. « On va avoir l’air fin, au milieu de tous ces geeks ! » Cho Hee comprenait bien que Min Jun veuille changer de sujet, n’étant pas particulièrement fanatique de shopping, et puisqu’il avait fait l’effort de s’y intéresser, elle voulait bien faire un effort également. Min Jun était en train de chercher un jeu auquel l’initier quand elle lui annonça qu’elle était belle et bien une trainee. Le coréen en lâcha son flyer. Il ne devait décidément pas du tout se douter qu’elle faisait partie de ce milieu ci. Ce qu’elle pensait fut confirmé quand il lui dit qu’il l’imaginait faire des études de droit ou d’arts. « Tu sais, je pense que si je n’étais pas entrée à l’agence j’aurais sûrement fait des études de psychologie. » Cela ne devrait pas être ce à quoi il s’attendait non plus, mais Cho Hee aimait bien le fait d’être imprévisible. En parlant d’être imprévisible, la jeune fille venait de filmer Min Jun sur une impulsion soudaine, ce qui l’avait empêché de finir sa phrase. Quand il lui révéla qu’il n’avait pas Instagram, elle ouvrit d’abord de grands yeux, puis comprit en voyant le téléphone que se trimballait le jeune homme. « Je comprends mieux. Est-ce que ce truc a au moins une caméra avant ? » Il n’empêche, Cho Hee lui était admirative de ne pas se laisser corrompre par la société de consommation dans laquelle ils vivaient. C’était au-dessus de ses forces à elle, qui s’était parfaitement laissé embobiner. Après un petit rire, la coréenne lui montra ce qu’elle venait de poster. « Honnêtement, je trouve que tu rends pas si mal. Je suis plutôt douée comme photographie dis donc ! » Pour confirmer ses dires, les likes commençaient à fuser, et Cho Hee parcourait les commentaires avec attention, comme pour chacune des photos qu’elle postait. « Regarde, un de tes fans t’ordonne de te créer un compte. » Elle lui laissa attraper son téléphone pour qu’il regarde à son tour avec un petit rire. « C’est cool ça ! Quel est le nom du groupe ? » Peut-être qu’il s’agissait des prima donna, groupe auquel appartenait son amie Yu Ri ? En tout cas, Cho Hee n’imaginait pas une seconde que ça soit le sien, tellement la coïncidence aurait été énorme.  « On fait de la K-pop. Et effectivement ça sera peut-être mieux pour apprécier pleinement ma voix cristalline. » Peut être qu’elle exagérait un peu sur ce coup. Cho Hee but la toute dernière gorgée de son café avant que celui-ci ne refroidisse. Elle était contente d’avoir finalement put le boire, après toutes ces péripéties.
 
Made by Neon Demon


never forget you
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.


Dernière édition par Byun Cho Hee le Jeu 1 Déc - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 528
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 37

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Jeu 1 Déc - 17:44

This meeting is like a drama
Kang Min Jun & Byun Cho Hee

Passons outre le délire mode et cette foutue envie que j'avais de l'initier à quelques jeux en ligne et revenons-en au principal : soit nos carrières respectives. Elle n'avait pas encore de carrière à proprement parler mais ça ne saurait tarder vu ses dires. Je devais toujours avoir cet air un peu penaud sur le visage en ce moment, tandis que je réfléchissais au nom du dit groupe en question. Son portable dans mes mains, je faisait défiler rapidement les nombreux commentaires que cette photo volée avait déjà recueillis. C'était fou comme le monde virtuel réagissait vite. J'en revenais toujours pas. « Je rend étonnement bien ouais. Tu dois avoir du talent. Je te dis pas les têtes d'idiots que j'ai en général quand on mitraille sans trop prévenir. Les séances photos officielles sont toujours un cauchemar pour les photographes en charge… enfin là c'est surtout parce que j'arrive pas à rester sérieux. » Rire des tronches over sérieuses de mes bandmates c'était mon plus gros problème. Je m'amusais jamais autant que sur des tournages ou des shootings. Ces journées éprouvantes pour tout le monde. Même pour moi. Je ne m'étonnais pas tellement que presque aucune marque ne me désirait sur une séance. Je devais avoir mauvaise réputation dans le milieu. « Et pour en revenir au groupe. Je reviens pas sur le nom mais elles sont quatre si je me trompe pas. » Voilà. Ma mémoire se stoppait là. Je cherchais pourtant dur dans mes souvenirs. C'était un mot anglais. Assez court. Ça allait me revenir hein ? En attendant c'était plus les commentaires affligeant des internautes qui captaient mon intention. Bonjour ce respect ! Je lui rendais son portable, mettant fin à cette petite session amusante de commentaires parfois – souvent même, hors propos. « Tu sais que maintenant je suis très curieux d'entendre cette dite voix cristalline. » Elle venait d’aiguiser ma curiosité. Si j'étais pas aussi timide pour le coup, je l'aurais invité au karaoké pour découvrir cela en direct live. Un peu de tenue Kang Min Jun voyons. Je suppose que je découvrirais ça tôt ou tard de toute manière. Puis soudain le choc se fit. Comme de rien. Un souvenir qui me revint, mêlé à ce que j'avais pu voir il y a quelques secondes à peine. C'était diablement gênant pour le coup. « Tu sais pour le contrat, le groupe et tout… tu vas rire, mais je crois que c'est pour le tien. T'es des lies non ? J'ai vu ton pseudo sur la photo, ça vient de me frapper. » Le hasard se foutait drôlement de ma poire. Drôle de rencontre mais loin d'être des plus déplaisantes cela dit. Je me redressais alors, m'inclinant poliment en souriant. « Kang Min Jun. Enchanté. Je suis censé danser pour vous alors… amusons nous ! » Je jetais un ultime regard autour de moi et me réinstallais, content que la vie continue sa vie sans même me prêter attention. Je n'étais personne ici visiblement. Tant mieux. C'était assez drôle en y pensant puisque c'était par le biais de ma cousine Yee La que j'avais fini sur ce projet. Elle était la manager de leur leader, peut-être même du groupe. Je sais plus trop. « Pour du hasard… c'est pas mal comique. » J'avais encore plus hâte d'y être, de découvrir ce dit groupe, leur musique et la charisme de Cho Hee devant les caméras. Cela promettait d'être intéressant sur tous les points. Je reprenais enfin ce flyers entre mes doigts, plus calme et sérieux. Les choses étaient ainsi officialisés. J'étais un futur employé de la miss après tout. C'était marrant de voir les choses comme cela surtout. « Il est prévu pour quand votre début au juste ? » Est-ce qu'il y avait la moindre chance pour que je la rencontre aux MAMA prévus dans quelques semaines ? Je l'espérais tiens.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

tasse de café brûlante cherche chemise propre pour y laisser sa trace (ft. Min Jun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» cherche chemise de paddock
» Cherche une personne pour me conseiller
» Cherche cheval fiable pour sorties en extérieur
» Cherche quelqu'un pour travaux sur ma Golf 3
» cherche quelqu'un pour changer embrayage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: nord :: gameover 404-