AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre

don't go, please stay with me ━ wanmi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 705
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 14

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Sam 12 Nov - 14:57




don't go,
please stay with me
ft. Yeon Qun Mi





(Tenue) Jung Wan avait passé un après-midi riche en amusement. Cela ne lui était plus arrivé depuis Heartbreak Hotel. Depuis ses débuts officiels en septembre dernier, il n'avait jamais vraiment arrêté, cumulant les heures de travail entre ses diverses collaborations et la promotion de son album. Et cela n'était pas encore près à s'arrêter puisqu'il s'apprêtait très prochainement à débuter la promo de son nouveau single, en featuring avec le jeune Min Jun des Fireflies. Sans oublier la grande cérémonie des MAMA à laquelle il avait été convié… Pour le coup, le jeune homme ne s'était contenté que du minimum, car n'ayant ni la force ni l'énergie de prétendre à plus pour cet événement. Il irait défiler sur le beau tapis rouge, s'adonnerait au spectacle, chanterait sa chanson éponyme et s'en irait tout aussi gaiement sans demander son reste ! A moins de gagner un prix, bien entendu. Il avait bien un semblant de discours sous le coude au cas où, mais l'improvisation étant son fort, autant dire qu'il ne se prenait pas franchement la tête qu'il gagne quelque chose ou non ! Bien entendu, même s'il avait tenu à laisser aux jeunes le luxe de pleinement s'amuser sur scène et faire le show, il n'avait pas su refuser la requête lorsqu'on lui avait proposé à lui, et à Rhea, de jouer les host pour une remise de prix. Il n'avait aucune raison de ne pas le faire, d'autant plus que c'était aux côtés d'une amie… Bien sûr, il s'imaginait bien que cela risquait de produire son petit effet auprès de Qun Mi. A tort ou à raison. En toute franchise, il l'ignorait. Il n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle pouvait réellement penser dans le fond. Rhea et lui, ça n'avait été qu'une histoire remontant à un été passé. Il ne s'était rien passé de plus depuis. Un simple flirt, mais rien de véritablement alarmant puisque dans les faits, il avait été incapable d'aller plus loin justement à cause… d'elle. La jeune femme l'ignorait encore jusqu'alors. Il y avait certaines choses qui méritaient encore de rester secret. Ou qui n'avait pas lieu d'être dit. Dans bien des cas, il avait été plutôt clair à ce sujet. Pour lui, ça ne changeait rien. Rhea était une amie et en tout bien tout honneur, une ex. Autant l'appeler ainsi. Qun Mi et lui n'en avaient jamais vraiment reparlés mais elle le savait maintenant. Ce n'était plus franchement un sujet tabou et il ne voyait pas en quoi cela serait dérangeant à l'évoquer. Sur ce point, il était serein et bien dans ses baskets. En revanche, il le serait peut-être nettement moins s'il en venait à expliquer le pourquoi de la raison qui l'avait poussé à la choisir elle, et pas son ex conquête. Surtout qu'au final, il ne sortait ni avec l'une ou l'autre. Mais c'était bien Qun Mi qu'il continuait de voir, en douce.

Adossé à l'entrée de la gare, le chanteur resta volontairement en retrait pour laisser les deux sœurs s'échanger leurs au revoir, alors qu'elles étaient sur le quai. Camouflé derrière un masque antipollution, Jung Wan s'amusa de temps à autre à tousser, en toute légèreté, notamment lorsqu'il percevait quelques regards insistants. Dans ces cas-là, jouer les types fragiles et baisser prudemment la tête se révélait diablement efficace. L'excuse était bonne dans une ville telle que la leur. Beaucoup de célébrité parvenait à passer incognito sans avoir à jouer les ninjas de façon continue. La gare étant plutôt bombée, le coréen avait jugé plus nécessaire d'en venir à ce stratagème pour éviter une possible émeute. Il n'était peut-être pas la star en vogue du moment, mais sa notoriété était pour dire remontée en flèche à la sortie de son premier mini. Après une journée passée sous le signe de la bonne humeur et de la complicité, il aurait été fort dommage de tout gâcher alors qu'il se retrouverait enfin en tête à tête avec cette chère Qun Mi. Sa frangine avait été une vraie petite sangsue ! Néanmoins très gentille et mignonne à sa manière. Voir le bonheur qu'il pouvait provoquer sur le visage d'une adolescente avait de quoi faire son petit effet. Lui, il estimait n'avoir pas fait grand-chose. A part se présenter à elle et lui présenter Jackson le temps d'une balade, c'était surtout la demoiselle qui avait beaucoup parlé ! Elle avait eu des tas de choses à lui dire et notamment sur sa grande sœur ! Ce qui l'avait autant amusé qu'intéressé, autant l'avouer. Ils en étaient donc venus à faire le tour de quelques boutiques populaires, sans jamais voir le temps passer. Il arriva bien un moment où les adieux se firent ressentir… Et pour ne pas attirer l'attention sur eux, Jung Wan avait préféré serrer la jeune fille dans ses bras juste avant de l'abandonner sur le quai. C'est de cette façon qu'il se retrouva à attendre à l'extérieur, le masque à la figure et les écouteurs aux oreilles, tentant de paraître le plus quelconque possible. Qun Mi n'en aurait certainement plus pour très longtemps. Et si elle pensait s'arrêter ici pour la soirée, lui il avait d'autres projets pour eux deux. Ce pourquoi, il ressortit son téléphone de sa poche pour lui envoyer un sms en mode furtif. « Je te l'ai pas dis, mais c'est le mois où Jackson fête son premier anniversaire. Ça te dirais de rester ce soir ? Juste nous trois. » Même s'il l'avait récupéré quelques mois plus tard, c'était bien en novembre 2015 que cette petite terreur était née. Un an. Qu'est-ce que ça passait vite...


by mayuko




MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1620
Age : 23 ans (10/04/93)
groupe : l·i·e
rôle dans le groupe : leader, vocal, rap
nom de scène : Jia
occupation : ulzzang & rookie
avatar : Jei - FIESTAR
DC : Kang Min Jun
Points : 94



flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1152-forget-mistakes-just-go-ahead http://www.lights-camera-action.org/t1159-yeon-qunmi-be-my-music http://www.lights-camera-action.org/t1160-yeon-qunmi http://www.lights-camera-action.org/t1167-yeon-qunmi-phone http://www.lights-camera-action.org/t1288-yeon-qunmi-instagram http://www.lights-camera-action.org/t1784-jia-yeon-qun-mi-flw-entertainment
Message
Ven 18 Nov - 17:00




don't go,
please stay with me
ft. Lim Jung Wan





(Tenue) Je n'aurais jamais imaginé inviter un homme à passer une après-midi en ma compagnie en utilisant ma sœur comme excuse. Il y avait des premières à tout et celle-ci n'était pas des moindres. Pour dire vrai, l'après-midi avait été loin d'être de tout repos. Min Ah a beau être franchement adorable, elle n'en reste pas moins épuisante. De plus, lorsqu'elle a en tête d'accaparer toute l'attention, c'est une adversaire des plus redoutables. Que l'on ne se méprenne pas. J'adore ma sœur et cette rencontre avec mon ex binôme du show-télévisé de Heartbreak Hotel avait été entièrement planifié dans le but de lui faire plaisir. Ne pas le faire aurait réduit mon week-end en sa compagnie en véritable enfer pour sûr. Depuis cet été elle ne me faisait que me parler de ça, ou de l'ex DARKNESS. S'il y avait bien une chose que mon récent statut de rookie offrait à ma cadette, c'était cette possibilité de rencontrer quelques célébrités. Et pour l'heure, je n'en connaissais pas beaucoup. Cependant, comment le lui refuser ? J'avais toujours été faible face à ses caprices et ce depuis son plus jeune âge. L'après-midi avait donc été mouvementée. Entre les divers ragots de cette dernière et ces nombreuses envies passagères pour tester telle et telle chose, je m'étais retrouvée, comme je l'avais supposé, à m'occuper de Jackson et à calmer ma jeune cadette quand cette dernière semblait aller trop loin dans ces tentatives d’intrusions. Maintes et maintes fois j'avais encouragée mon ex comparse à lui dire « non » si cette dernière exagérait. Bien entendu, c'était sans compter sur sa gentillesse légendaire. Ce n'était pas pour rien qu'il me plaisait autant. En tout bien tout honneur. Avec Min Ah dans les pattes, nous avions évités l’embarrassante reprise de conversation de notre dernière entrevue ; celle où j'avais perçue que quelque chose se tramait entre lui et ma collègue Feng Rhea. Jamais, ô grand jamais je ne désirais une mise au clair sur cette situation, qui, sur l'instant m'avait paru un poil gênante. Je n'étais personne d'autre qu'une amie pour Jung Wan et jamais je ne m'étais imaginée les choses différemment. Pas plus depuis cette nuit à Busan. Certes cela avait eu un léger impacte sur nos rapports affectifs, mais jamais je ne m'étais embarquée dans quelques idées de romance sordides. Pas certaine que l'idée m’enchante pour dire vrai. Ou du moins, je ne me sentais pas prête à ce genre de relation. C'était même encore plus pénible à imaginer avec Jung Wan puisqu'il m'avait apparu clair qu'il n'était pas intéressé par ce type de relation, ce qui, depuis Rhea, m'apparaissait comme totalement logique. Cette nuit était à ranger dans la casse des bons souvenirs et des fois uniques. Ça évitait au moins les malaises comme avec Joo Heon, il y a de cela des mois. Ce qui, pour être franche : n'était pas plus mal. J'avais assez de me compliquer la vie avec ce genre d'histoire ou de quiproquos et je tenais à Jung Wan tout autant que je tenais à mon meilleur ami. Ne rien savoir sur sa vie sentimentale était donc un confort et une sécurité à laquelle je me raccrochais.

La journée avait filée à toute vitesse. C'était avec une petite pointe de tristesse que je raccompagnais ma jeune sœur jusqu'à la gare de Séoul. Bien sûr, Jung Wan était toujours de la partie. C'était même avec une mine attendrie que j'avais observée leur étreinte, avant d'abandonner celui-ci à l'entrée ; juste le temps d'attendre que le train en destination de Incheon n'arrive et ce, afin que ma jeune sœur ne reste pas seule sur le quai. Une attente qui ne se fit pas bien longue, fort heureusement et  fort tristement pour nous deux. Je savais que je ne serai pas amenée à la revoir avant un certain temps. Les séparations n'étaient jamais plaisantes. Jamais. Je l'observais récupérer sa petite valise à roulettes et monter dans le train. Je la regardais prendre place à l'intérieur du wagon, côté fenêtre. Je ne bougeais pas d'un iota, pas avant que le train ne démarre et que son visage ne disparaisse de ma vue. J'avais le coeur lourd. C'était idiot car je savais que je la reverrai dans quelques mois. Mais pour l'heure, son départ me peinait. J'inspirais lentement et courageusement, concluant cette journée d'un petit texto lui étant destiné, ce qui par ailleurs, me permit de constater l'invitation du chanteur quant à dîner chez lui. Une invitation qui me fit hautement plaisir. Sans prendre la peine de répondre par quelques caractères digitaux, je me pressais vers la sortie. Je ne le trouva pas instantanément dans la masse de monde qui allait et venait dans le hall d'entrée du bâtiment (et puis, sans Jackson, c'était tout de suite moins évident) toutefois il ne me fallut pas bien longtemps avant de le reconnaître, adossé au mur, son faux air malade inscrit sur son visage. J'esquissais un nouveau sourire et m'avançais vers lui, jouant le jeu moi aussi. « Oppa ! » fis-je en lui offrant d'amples gestes de ma main libre (mon autre main tirant derrière moi ma petite valise à roulettes. Le même modèle que celui de Min Ah d'ailleurs). Sans plus de cérémonie, j'attrapais son bras pour me glisser dessous, tout comme le ferait la jeune fiancée dont je jouais le rôle, et qui revenait tout juste d'un long voyage d'affaire. Mon bonheur se devait d'être convaincant. « Tu n'attends pas depuis trop longtemps j'espère. » Les quelques visages qui me fixaient jusqu'ici finirent par se détourner, confus et sans doute perdus par le stratagème. Je murmurais plus bas à l'intention de mon jeune ''fiancé'' quelques nouvelles paroles : « On ferait mieux de filer… je pense qu'ils ne tarderont pas à comprendre ma comédie. » J'étais plus amusée qu’embarrassée pour dire. Je n'avais même aucune gêne à fréquenter Jung Wan et ce malgré les remarques désobligeantes que certain(e)s s'amusaient à glisser sur les divers réseaux sociaux. Qu'y avait t-il de mal à fréquenter un ami après tout ? Sur ces mots, je nous mis en route, impatiente quant à me poser dans un endroit chaud. En occurrence, impatiente de rejoindre l'appartement de mon compagnon. « Un an déjà et toujours aussi mignon. » Je stipulais au moins par cette remarque que j'acceptais ce ''rencard''. Fallait mieux cela qu'un silence des plus gênants, pas vrai ?


by mayuko



my heart is uncontrollable. I'm afraid of being yours.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 705
Age : 24 y.o
rôle dans le groupe : artiste solo (ex-DARKNESS)
nom de scène : lim wan.
occupation : chanteur, compositeur, parolier.
avatar : kihyun (monsta x)
DC : lee yong seok & shin dae ho
Points : 14

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1008-lim-jung-wan-take-a-deep-breath http://www.lights-camera-action.org/t1032-lim-jung-wan-world-is-mine http://www.lights-camera-action.org/t1031-lim-jung-wan#17656 http://www.lights-camera-action.org/t1093-lim-jung-wan#20305 http://www.lights-camera-action.org/t1911-lim-jung-wan-ym_limwan#40416 http://www.lights-camera-action.org/t1039-lim-wan-yuseong-media#17834
Message
Mer 23 Nov - 17:03




don't go,
please stay with me
ft. Yeon Qun Mi





(Tenue) Il était parfois difficile de revenir à une vie normale. Difficile après un été passé sous les feux des projecteurs. Encore plus difficile depuis qu'il avait signé son grand come-back et pourtant, rien n'avait véritablement changé dans son quotidien. Ses journées étaient certes plus longues et plus remplies. Mais il toujours su trouver un peu de temps à consacrer à ses amis, à Jackson, et ce jour-là en l’occurrence, il avait su offrir son après-midi à une jeune admiratrice qui se voulait également être la frangine de sa précieuse partenaire de show-tv. Ex-partenaire, certes. Il n'empêche qu'elle restait toujours son alter-égo dans les faits comme dans les gestes. Pendant un instant Jung Wan s'était même imaginé tourner un énième épisode surprise suite à sa petite intervention, histoire de tromper un peu plus leur monde ! Sans avoir à se concerter au préalable, elle l'avait compris d'un simple regard. Elle avait vite su le rejoindre dans sa comédie. C'en était presque drôle, sauf qu'il s'efforça bien entendu à ne pas sourire malgré le port du masque, camouflant la partie basse de son visage. S'il souriait, cela allait aussi se retranscrire dans ses yeux et il était techniquement en train de souffrir le martyr, non ? Derechef, le jeune homme s'autorisa une courte étreinte auquel il se permit également de récupérer sa valise, en digne gentleman qu'il était. Son bras passé autour de ses frêles épaules, il ne la relâcha pas non plus lorsqu'ils prirent la direction du parking pour y trouver un taxi. Ignorant totalement les gens qu'ils croisaient, Jung Wan repéra un chauffeur disponible à qui il adressa un signe de la main. Ce dernier fut tout aussi réactif, puisqu'il s'empressa d'aller ouvrir le coffre de sa voiture. Aussi furtivement il se saisit de la valise qu'il logea dans son compartiment avant d'ouvrir la porte à Qun Mi, adressant à la jeune femme un sourire charmeur malgré ses traits endurcis par la fatigue, sûrement. C'est à ce moment précis que Jung Wan retira son masque, car ne voyant plus l'utilité de se cacher, pas même à lui. Lorsqu'ils rejoignirent la banquette arrière, son regard se posa naturellement sur sa coéquipière qu'il s'amusa tout particulièrement à la taquiner lorsqu'il se rapprocha sans prévenir d'elle pour se saisir de la ceinture et la boucler à sa place. Oui, il l'avait uniquement fait pour cette raison ! Toujours sans la relâcher des yeux, son petit air satisfait brilla instantanément dans son regard. « Je suppose que c'est un oui ? » fit-il malicieusement, conscient de la réponse attendue. Néanmoins, elle n'avait pas répondue à son précédent message et il devait bien s'en assurer avant de se retourner vers le chauffeur. Sans se faire prier, Jung Wan énonça l'adresse de son appartement. Il ne tarda pas à boucler sa propre ceinture d'un air amusé alors qu'il s'imaginait déjà le déroulement de la soirée à venir. C'était de l'improvisation sans trop l'être, car cette occasion de l'inviter chez lui s'était jointe dans son esprit depuis quelques temps déjà. Il avait simplement manqué de temps jusqu'à présent. Surtout d'un bon prétexte. Enfin, quand l'automobile quitta l'aire de stationnement de la gare de Séoul, un soupir d'aise traversa ses lèvres lorsqu'il se laissa mollement redescendre dans son siège. Comme si de rien n'était, il laissa également sa tête retomber en douceur contre l'épaule de sa partenaire. Un contact qui l'avait foutrement manqué, tout comme le fait de pouvoir lui tenir à nouveau la main. Ce qu'il fit, au moment où il captura ses doigts pour les sceller entre les siennes. Sans prononcer un mot. Juste un soupir… Et enfin il souffla un peu plus longuement lorsqu'il referma les paupières, enclin à une micro-sieste réparatrice. Cet après-midi n'avait pas été de tout repos. « Enfin seuls… Ta petite sœur est adorable, mais elle n'égale pas encore ton niveau. » prononça t-il dans un murmure à peine audible, sa tête se mouvant aux quelques secousses. « Je pourrais rester comme ça toute la soirée. » Au moins le temps du trajet, parce qu'il l'avait bien invité pour une raison précise. L'anniversaire de Jackson, oui. Il avait bien prévu quelques petites choses pour l'occasion, même si rien de tout cela n'était véritablement prêt. Qun Mi l'aiderait pour les micro-préparatifs. Il ne lui disait encore rien pour l'heure, pour ne pas la faire regretter qui sait. Si elle s'attendait à un repas gastronome, on y était pas ! Ou alors il faudrait commander. Ce qui était tout aussi favorable en un sens.

Enfin, lorsque le véhicule les transporta jusqu'à bon port, Jung Wan ne tarda pas à soulever la valise jusqu'à son propre appartement. S'ils croisèrent une petite mamie durant leur traversée dans l'ascenseur, cette dernière ne fut en aucun cas en mesure de la mettre en sourdine lorsqu'elle évoqua que sa couleur actuelle était bien plus raisonnable que son précédent rose abordé. Aussi, elle félicita Qun Mi d'avoir mis le grappin sur lui… De quoi foutre un léger malaise dans l'habitacle au moment où elle les quitta sur son palier. Un rire aussi nerveux qu'amusé glissa sur ses lèvres, et le coréen ressentit une drôle de sensation à l'intérieur de sa poitrine. Sans pour autant se laisser déstabiliser, ils ne tardèrent pas à rejoindre le bon étage, ainsi que son précieux appartement, légèrement laissé à l'abandon un peu plus tôt. Du moins, il espérait que Kwan Sun était repassé entre temps pour calmer la frustration de Jackson. La petite balade qu'ils avaient du écourter pour les biens d'un après-midi shopping l'avait cruellement déplu. Mais qu'il ne chouine pas plus, puisqu'il aurait pas une, mais deux paires de mains pour lui prodiguer tout pleins de caresses et de câlins pour son premier anniversaire. Comme s'il avait déjà senti leur approche, le chien jappa depuis l'autre côté de ces murs en les entendant arriver. Jung Wan galéra un court instant en insérant la bonne clé dans la serrure, pestant d'une manière qui se voulait bien plus drôle que choquante. Il ne jurait jamais à moins de chercher à se donner en spectacle ! Aussitôt eut-il poussé la porte que l'animal se jeta directement sur ses pieds pour lui tourner joyeusement autour. Il n'hésita pas à prodiguer le même cinéma avec Qun Mi, heureux comme un pape à l'idée de la revoir. Le chanteur profita de cette diversion pour se frayer un chemin jusqu'au salon et y allumer toutes les lumières. Il récupéra quelques jouets qui traînaient encore sur le passage pour les balancer dans la boîte à cadeaux… Un an et encore traité comme un bébé, celui-là. « Tu t'en sors ? Jackson viens ici ! » lui ordonna t-il d'une voix plus stricte alors qu'il abandonnait la valise de la jeune femme près du canapé, les mains posées sur ses hanches. Au moment où l'animal revint sans discuter, Jung Wan poussa un doux rire sans parvenir à lui en vouloir réellement. Il s'agenouilla à sa hauteur afin de le serrer contre lui, en mode peluche grandeur nature. Ce qu'il était. « Tu vois, elle est venue. Je te l'avais dis ! » Comme si c'était réellement Jackson qui l'avait souhaité… En vrai, il s'était réellement concerté avec la bête dans la journée afin de savoir ce qu'il en penserait. L'animal avait jappé docilement, donc bien entendu qu'il avait été pour ! Cela allait de soi. « Fais comme chez toi Qun Mi… T'as envie de boire quelque chose ? » Se refusant à ce qu'il y ait le moindre silence dans l'habitacle, le jeune homme alluma l'écran télévisé sur une chaîne aléatoire. Celle-ci diffusait actuellement une émission musicale du style « N'oubliez pas les paroles ». Parfaite pour les deux artistes qu'ils étaient, même si la nana qui chantait actuellement portait une voix typiquement aiguë… Il observa sa jolie invitée se rapprocher de lui, très vite reconduit à lui faire face alors qu'un nouveau tambourinement secouait son cœur. Qu'est-ce qui lui arrivait encore ? Il n'était pourtant pas si nerveux...


by mayuko




MAY I STEAL YOUR HEART? ♒︎ IF I FALL SEVERAL TIMES AND GET HURT. WILL YOU ACCEPT MY SURRENDER?© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1620
Age : 23 ans (10/04/93)
groupe : l·i·e
rôle dans le groupe : leader, vocal, rap
nom de scène : Jia
occupation : ulzzang & rookie
avatar : Jei - FIESTAR
DC : Kang Min Jun
Points : 94



flow ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1152-forget-mistakes-just-go-ahead http://www.lights-camera-action.org/t1159-yeon-qunmi-be-my-music http://www.lights-camera-action.org/t1160-yeon-qunmi http://www.lights-camera-action.org/t1167-yeon-qunmi-phone http://www.lights-camera-action.org/t1288-yeon-qunmi-instagram http://www.lights-camera-action.org/t1784-jia-yeon-qun-mi-flw-entertainment
Message
Jeu 24 Nov - 23:11




don't go,
please stay with me
ft. Lim Jung Wan





(Tenue) Je pouvais toujours compter sur Jung Wan et son humour pour me suivre en toute circonstance. Et cette fois-ci ne dérogeait pas à la règle. Même en dehors de l'émission, notre duo restait inchangé et sur la même longueur d'onde. Une constatation des plus plaisantes et rassurantes. J'avais même écopé d'un petit câlin pour cette magnifique improvisation théâtrale. Une bien jolie récompense. « Gentleman en plus. » Je m’efforçais de ne pas rire, aussi tentant cela était, et essayais de maintenir mon rôle le plus au sérieux possible. Ce qui n'était pas chose aisée, néanmoins, être sur le départ me permis de garder contenance et d'en oublier l'éclat de rire joyeux que je tenais jusqu'ici dans le fond de ma gorge. Une fois sur le parking, j'observais mon partenaire prendre les choses en mains, agréablement surprise par son savoir faire en la matière. Il fallait dire que j'avais bien plus l'habitude de prendre le tram, le bus, voir même le train plutôt que le taxi. Et encore, l'agence nous disposait d'un chauffeur les trois-quart du temps, ce qui était bien pratique je devais l'admettre. Sans me préoccuper de mon bagage à main qui se trouvait déjà aux prises du chauffeur et bientôt dans le coffre de la voiture, je grimpais à l'intérieur de l'habitacle. À peine avais-je poser mes fesses sur la banquette arrière qu'un long soupire épuisé me quitta. J'avais l'impression d'avoir couru toute la journée. Cette courte pause jusqu'au domicile de Jung Wan me paraissait amplement méritée. Par ailleurs, le petit stratagème de mon ex partenaire de show-tv vis-à-vis de ma ceinture de sécurité, me fit reculer la tête d'incompréhension, tandis que, la seconde suivante, je laissais un éclat de rire remplir l'espace tout entier. Un éclat de rire que je calmais aussitôt sa question prononcée. Puisqu'il voulait se jouer de moi, j'avais bien l'intention de lui rendre la monnaie de sa pièce. Un doigt posé contre ma joue doublée d'une moue réfléchie, je murmurais quelques mots, à moitié indécis. « Je ne sais pas trop… Hum, tu crois que c'est un oui ? » Je m'amusais à laisser le doute planer avant de lui tirer la langue et d'abdiquer. Bien entendu que c'était un oui. Plutôt deux fois qu'une comme on dit. Pour mieux le convaincre, je confirmais même l'itinéraire au chauffeur en rigolant, amusée. J'avais beau être épuisée, je gardais toujours en stock un peu d'énergie pour rire et partager ma bonne humeur. Une émotion amplifiée par les gestes instinctifs de Jung Wan, qui sur l'instant même, m'avaient volé un très léger sursaut. On ne perd pas les bonnes habitudes comme ça, même après trois mois de séparation. C'était aussi déstabilisant que plaisant pour dire vrai. Sans tabous, ni retenue, je m'abandonnais à mon tour, fermant les yeux pour mieux laisser défiler le temps et la route. « Attend de voir dans quelques années. Cette petite va en voler des coeurs, crois-moi. » Je me retenais d'ajouter qu'après tout, elle avait eu une excellente professeur, ce qui serait mentir. Niveau make-up et mode, peut-être bien, mais niveau relation, je ne valais pas mieux que notre pauvre mère. Pour l'instant du moins, j'entendais bien un jour remédier à cela. Sa précédente remarque m'extirpa un léger sourire attendrie. Pauvre Jung Wan. Il ne devait pas avoir l'habitude de se faire promener par une jeune admiratrice aussi énergique que ma charmante et ô combien excitée Min Ah. Avait-il seulement l'habitude d'offrir de son temps à ses jeunes fans d'ailleurs ? J'en étais peu certaine. « J'ai bien peur que notre chauffeur ne soit pas très emballé à l'idée que l'on squatte son véhicule. » Un nouveau rire s'extirpa de mes lèvres, nous secouant légèrement tout les deux. Un bref instant, je croisais le regard du conducteur par delà le rétroviseur intérieur. Il semblait attendri par la scène et tout aussi égayé par la situation que moi. Je resserrais nos doigts et fermais à nouveau les yeux. « La journée est terminée. » Ces paroles se voulaient aussi rassurantes que réalistes. Min Ah était en route pour Incheon et même si celle-ci me manquait déjà atrocement, Jung Wan lui, allait pouvoir, tout doucement, se remettre de ses émotions passées.

À peine étions nous arrivés à bon port que je m'étais empressée de sortir de l'automobile. Je tenais ma paire de talons dans un main et, pieds nus, je tournoyais sur moi-même pour profiter un court moment de la fraîcheur de la soirée. Les températures froides de la mi-automne étaient déjà là. Vigoureuses et piquantes. L'hiver n'allait plus tarder à s'installer sur la ville de Séoul et nous forcer à nous vêtir plus chaudement. Sans tarder plus longtemps, je m'empressais de rejoindre Jung Wan et ma valise jusque dans le hall d'entrée et puisque monsieur avait initié le geste plus tôt dans la soirée, c'est sans aucune gêne que je récupérais sa main libre pour y glisser la mienne. J'accompagnais ce geste d'un petit sourire innocent et appelais moi-même l’ascenseur. Un tas de souvenir me revenait en mémoire. Je pouvais dire ce que je voulais, Heartbreak Hotel avait marqué mon esprit au fer rouge. Sur le chemin, nous eûmes la chance de croiser une charmante et vieille dame, qui ne manqua pas de m'amuser de par ses remarques. J'avais cru voir sur les réseaux-sociaux que Jung Wan s'était essayé au rose mais n'avait pu le voir de mes propres yeux. C'était certainement mieux ainsi, je n'étais pas certainement d'apprécier cette coloration sur lui. Le rose en règle général était une couleur que je n'appréciais que dans quelques circonstances et dans des nuances bien spécifiques qui plus est. Quant à la seconde remarque de la dame, je ne pu retenir un petit rougissement immédiat et un rire gênée. Adorable. Jung Wan avait la chance d'être apprécié par son voisinage. Cela sautait aux yeux. « On dirait qu'elle tient beaucoup à toi. C'est mignon. » Et qu'elle tenait également à la voir caser. Le chanteur ne devait pas ramener beaucoup de filles chez lui pour qu'à la première rencontre ce genre de supposition soient ainsi faites. À moins que cette remarque ne soit en vérité qu'un encouragement subtilement glissé envers Jung Wan afin qu'il se décide à trouver l'amour. Quoi qu'il en soit, cette petite dame avait fait ma soirée. Arrivés au bon étage, je laissais mon ex partenaire du show s’empêtrer avec ses clés tandis que je l'observais avec ce même regard amusé qui ne m'avait pas quitté depuis cette petite conversation avec l'une des voisines du dessous. Je pouvais déjà entendre depuis l'autre côté de la porte ce brave Jackson qui attendait impatiemment le retour de son maître. À peine la porte fut ouverte que la fête pu commencer. D'abord Jung Wan – ce qui est légitime. Et puis, ce fut à mon tour d'accueillir les nombreuses rondes de l'animal autour de mes jambes. Tant bien que mal, je m'avançais dans la pièce, ralentis par l'énorme boule de poils devant moi qui réclamais déjà toute mon intention. Impossible d'en détourner mon regard, ce gros bébé était à tomber par terre. À genoux, mon visage à sa portée, je caressais l'animal, lui offrant même un petit baiser pour célébrer ses un an. Rappelé à l'ordre, l'animal m'abandonna pour rejoindre docilement son maître. Je me relevais, sans prendre la peine d’épousseter mon haut ou ma veste en tissus. Cela ne servirait à rien, j'étais bonne pour collectionner les poils durant toute la soirée. Je profitais de ce petit instant de calme pour déposer mes chaussures dans le hall d'entrée, à une place convenable et non au milieu du jeu de quilles, et me débarrasser de ma veste avec laquelle j'avançais enfin dans le séjour. La petite remarque de Jung Wan m'arracha un énorme sourire qu'il me fut pénible de cacher. « Alors comme ça, c'est toi mon beau qui m'a invité. » Je m'agenouillais à nouveau face à l'animal pour déposer un nouveau baiser sur le bout de sa truffe. Et souffler plus bas, pour qu'il soit le seul à l'entendre. « Tu sais que t'es un amour toi ? Merci. » Je gagatisais sans même en avoir honte. Le chanteur pouvait se moquer autant qu'il le voulait. La star ici, c'était Jackson et j'étais sa groupie. À nouveau debout, j'allais déposer mon veston sur le bord du canapé, me permettant de jeter un regard à la pièce. Le salamèche de cet été avait retrouvé fièrement sa place de vainqueur sur la commode du salon. « Je veux bien oui. » lui répondis-je tout en me tournant à nouveau vers lui. Je le rejoignais sans plus attendre dans la cuisine, m'appuyant contre l'un des plans de travail. Je détaillais la pièce, une nouvelle fois, contente de réaliser que certains ustensiles encore neufs lors de mon passage avec l'émission, avaient connus leur première utilités depuis. Cette cuisine n'était plus qu'une pièce décorative, elle vivait enfin pour de vrai. « Alors dis-moi. Qu'as-tu prévu pour ce soir ? » Osais-je espérer goûter un plat fait maison par les mains de mon binôme ou devais-je plutôt m'attendre à quelques plats d'un restaurateur. Le suspens était à son comble. « Si je peux t'aider en quoi que ce soit, dis-moi. Mais avant, si tu voulais bien avoir la gentillesse de m'indiquer où se trouve tes toilettes, je t'en serais reconnaissante. » Ou comment faire le tour des lieux en une seule interrogation.

by mayuko



my heart is uncontrollable. I'm afraid of being yours.
Revenir en haut Aller en bas

don't go, please stay with me ━ wanmi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Stay Gold Emerica .
» BLVD skateboards Stay In Front
» Rallonge de vélo
» Ford Galaxie 500 1968
» cheval stressé/anxieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre-