AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks

it's only a dream. isn't it ? ━ haru&daeho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 251
Age : 22 y.o - 03.11.94
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : face & badass lead vocalist.
nom de scène : shin.
occupation : wonderful trainee.
avatar : jung dae hyun (bap)
DC : lee yong seok & lim jung wan.
Points : 61

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3002-shin-dae-ho-now-and-ever http://www.lights-camera-action.org/t3012-shin-dae-ho-call-me-shin#56704 http://www.lights-camera-action.org/t3011-shin-dae-ho#56701 http://www.lights-camera-action.org/t3013-shin-dae-ho#56711 http://www.lights-camera-action.org/t3014-shin-dae-ho-hotmess_sdh#56713
Message
Lun 14 Nov - 0:25

It's only a dream. isn't it ?
haru&&daeho
tenue ◇ Ce n'était pas tant parce qu'il n'assumait pas. Mais plutôt, parce qu'il était hyper intimidé… et stressé aussi. Myung Haru affichait complet pour le tout dernier fan-meeting de cet été. Aucune réelle surprise en soi, puisqu'elle avait su remarquablement se faire une place parmi les plus grands en l'espace d'un seul et unique mois ! Son titre « Free Somebody » avait rencontré un fier petit succès. Pour un tout premier single, elle avait clairement fait fort. A n'en déplaise aux fans, bien entendu. Daeho comptait par ailleurs parmi les premiers de l'heure. Il avait littéralement craqué pour cette chanteuse le jour où il était tombé sur son clip, en zappant machinalement les chaînes musicales. Ce jour-là, il s'est apparenté quelque chose à un espèce de coup de foudre. Autant physique que musicalement parlant. C'était complètement idiot en un sens et il n'irait jamais jusqu'à se croire éperdument amoureux d'une nana qui n'avait pas la moindre conscience de son existence ! Mais il l'aimait vraiment depuis ce jour, comme un admirateur dépourvu de toute logique envers son idole. Haru s'était hissée à la plus haute place en un battement de cils ! Mais le combo avait été diablement efficace. Il n'y avait absolument rien qu'il n'aimait pas chez elle. Il était en adoration sur cette artiste jusqu'aux moindres faits. Sa voix, son apparence, son style et même jusqu'à l'attitude qu'elle témoignait aux médias, jusqu'à présent. Il était dores et déjà certain que s'il débutait un jour, il affirmerait avec la plus grande fierté que Myung Haru était son genre idéal. Une fille mince et pas trop grande, avec de longs cheveux. Une fille aussi mignonne que séductrice. Aussi attachante que resplendissante. N'était-ce pas la définition exacte ? Quand bien même se trompait-il, Daeho percevait la jeune fille ainsi. Rien ne pouvait véritablement le détourner de cette optique…

Ce jour-ci, il s'était donc rendu jusqu'au rendez-vous de toute une vie, pour assister au fan-meeting de la jeune artiste. Si la plupart se montraient tels qu'ils étaient, lui, il n'avait pas su se faire à l'idée de débarquer sans un masque camouflant la partie basse de son visage. Ce n'était pas de la gêne donc. Simple timidité. Son intérêt pour Haru le poussait à rester sur la défensive. Lorsqu'il se mit à faire la queue pour attendre patiemment son tour afin d'obtenir un autographe, il sut pertinemment, que ses minutes étaient comptées. Il avait beau y avoir réfléchi durant toute une nuit entière, l'anxiété n'avait pas daigné s'estomper. Et puisqu'il ne tenait pas à perdre totalement la face devant elle, la solution du masque avait vite été réfléchie ! C'est ainsi qu'il s'avança prudemment jusqu'à la demoiselle, le cœur battant à tout rompre. Il sentait le poids de son sac à dos peser un peu plus contre lui. Bien sûr, s'octroyer une journée en tant que supporter signifiait aussi qu'il avait pensé comme bien d'autres à emporter le minimum syndical ! Un appareil photo mais surtout de quoi boire et grignoter au besoin. Il s'attendait aussi à faire des rencontres ce jour-ci, et dialoguer entre fans. De ce fait, lorsque ce fut son tour de passer, une boule se noua littéralement à l'intérieur de son ventre. Il tâcha de prendre une grande inspiration lorsqu'il ressortit de son sac à dos, les effets qu'il espérait faire dédicacer. Son premier single donc, mais aussi deux ou trois poster qu'il avait soigneusement enroulé autour d'un élastique.

Le feu lui montant aux joues, il osa alors un regard à la jeune artiste lorsqu'il tendit le tout d'une main affreusement tremblante, se maudissant tout au fond de lui. Et si la plupart s'était adonné à un selfie avec Haru, lui, il n'y songea pas réellement… Il craignait surtout d'avoir l'air tâche. N'ayant pas la moindre idée de la gueule qu'il affichait actuellement… Mais puisqu'elle parut surprise qu'il n'en profite pas, il pensa au fait de peut-être lui manquer de respect… ou la décevoir, qui sait ? Il raisonna d'une drôle de façon. Faute à son cœur sur le point d'exploser. Alors il se décida enfin à retirer son masque pour y laisser transparaître sa gueule d'ange. Nerveux, il approcha son smartphone au-dessus de leurs têtes et captura une photo, le sourire tendu mais néanmoins heureux sur son faciès. D'une inclinaison de la tête, il remercia la jeune chanteuse et rejoignit l'autre côté de l'allée, les yeux encore pleins d'étoiles et encore incertain de ce qu'il venait de se passer. Daeho gravit les quelques marches qui lui firent face pour s'agenouiller au beau milieu des autres chanceux qui s'échangeaient de nombreuses anecdotes. Si certains avaient préféré prendre place sur une des chaises à disposition, lui n'avait jamais trouvé le sol aussi stable qu'à compté de cet instant ! Il échangea quelques éclats de rire avec les autres supporter. D'ici une demi-heure, ils auraient le droit à une petite représentation exclusive de leur idole sur le titre « Free Somebody » en autre. D'autres surprises avaient été annoncé ce jour-là, mais le secret avait été tenu en haleine ! Daeho avait hâte d'en savoir un peu plus, mais surtout, il avait hâte de l'entendre chanter. Il était carrément en train de vivre un rêve éveillé et rien n'était plus beau que ce jour où il faisait la rencontre de Myung Haru, pour de vrai.



emptiness ♒︎ But the tale ends not here, I have nothing to fear, For my love is yell of giving and hold on, And the bright emptiness, In a room full of it, Is a cruel mistress.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 577
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 44

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Mer 16 Nov - 0:31

It's only a dream. isn't it ?
haru&&daeho
outfit - Le soleil brillait haut dans le ciel, sans pour autant assommer de chaleur le public, et Ha Ru profita de la brise qui chassait les nuages au-dessus de sa tête pour ravir les fans présents en leur adressant un signe de la main aussi enjoué et détendu que possible. Dans sa tête tournaient en boucle les conseils de sa manager, lui ordonnant de se montrer calme et surtout, de nourrir les caméras et autres appareils photos, d’une quantité illimité d’aegyos. C’était loin d’être son premier fan-meeting, mais parfois l’ex-trainee ne savait pas comment agir : lorsque l’un d’eux s’avançait jusqu’à sa table, les yeux remplis d’admiration en tendant timidement son poster, elle faisait de son mieux pour témoigner sa reconnaissance. La jeune rookie avait eu la surprise de voir son premier single propulsé dans les charts – sachant pertinemment que sans ces admirateurs, sa carrière ne serait qu’une utopie. Voir son dur travail reconnu par des centaines de fans, c’était ce qui la motivait à continuer ses efforts quotidiens malgré les diverses difficultés qu’elle devait affronter. Pour être honnête, la jeune fille avait l’impression d’évoluer dans un et ne se cachait pas de révéler ses pensées lors du court temps de discussion qui lui était accordé avec les visiteurs : son honnêteté devait sans doute être l’une des choses les plus adorables à son égard.

Il lui restait quelques minutes de pause avant la prochaine rencontre, et elle bût goulûment une gorgée de l’eau en bouteille qui reposait à ses côtés. Heureusement pour elle, les stylistes de la YM l’avait graciée d’une tenue aérée et confortable : la chaleur n’était donc pas vraiment le premier de ses soucis ; mais par réflexe, elle s’éventait délicatement avec un des éventails gentiment offerts par le précédents fans. Ha Ru fut rappelée à l’ordre par sa manager, cette-dernière faisant passer le jeune homme situé en tête de file. La chanteuse salua celui-ci, son embarras égalant le sien : elle le salua joyeusement l’individu visiblement un peu plus âgé qu’elle – avant de s’extasier timidement devant la quantité de goodies qu’il lui dévoilait. Se saisissant vivement du marqueur indélébile fournit plus tôt par le staff, elle s’empressa d’apposer une signature maladroite sur les objets, gênée en quelque sorte de se voir sur les posters. Intimidée par le silence du jeune homme, Ha Ru babillait avec gêne pour briser la glace, lui proposant un selfie en sa compagnie, suivant les instructions du staff. Elle fût soulagée de voir son visage se transformer alors qu’il immortalisait l’instant : elle se sentait toujours angoissée à l’idée de décevoir un fan ; après tout le trajet que certains faisaient, que faire si elle agissait de travers avec un aîné ?

Alors qu’il s’éloignait rapidement, visiblement heureux – du moins, elle l’espérait – elle ne pût s’empêcher de remarquer, en l’observant de plus près, qu’il semblait bien plus nerveux que la majorité des arrivants. Au fond, ça la rassurait de voir qu’elle impressionnait autant qu’elle était déstabilisée. Ça remettait les comptes à zéro, d’une drôle de manière. Mais elle n’eut pas plus d’occasion de s’appesantir sur le sujet, qu’elle était déjà interrompue par une fan la saluant avec excitation. Le dernière rendez-vous en tête à tête se déroulèrent de la même manière, usant jusqu’au dernier de ses zygomatiques alors qu’elle se levait finalement, libérée de son devoir. Lassée, mais satisfaite, la jeune fille dût pourtant se diriger vers le prochain événement de l’après-midi : ses pieds foulèrent avec habitude la scène dressée au milieu du parc, ajustant nerveusement le micro relié à son oreillette que le staff attirait l’attention des individus dispatchés aux quatre coins de l’espace de verdure. Son programme précisait qu’elle chanterait son single en live, et elle ne comptait pas déroger à l’emploi du temps. Malgré ses nombreuses représentation télévisée dégotée par la YM, l’adrénaline était toujours la même. Son visage se fit concentrée alors que les premières notes électriques du morceau résonnaient à travers les enceintes, immédiatement suivies par les mouvements annonçant sa chorégraphie précise, et sa voix réglée comme du papier à musique se mit à chantonner les paroles déjà scandées par la foule. Et comme si ce n’était pas assez à penser, son esprit divaguait déjà sur la prochaine annonce à faire.

La musique à peine coupée, c'est les jambes tremblantes et le souffle entrecoupé qu'elle se saisit du micro tendu par sa manager, avant de répéter son discours si bien préparé. « Ah, premièrement, je voudrais remercier tout le monde d’être venu ici aujourd’hui… » souffla-t-elle bruyamment en ébouriffant timidement ses cheveux, baissant les yeux pour fixer ses pieds et laissant échapper un rire essoufflé. Confuse, elle s’inclina poliment plusieurs fois devant le public, les mains moites, précisant par la suite à quel point elle était heureuse et honorée de se tenir sur scène devant eux, encourageant les fans à écouter son single, et faisant timidement la promotion de la chanson, peu habituée à ce monologue commercial. Une fois ses remerciements effectués, la jeune fille repoussa ses mèches châtains derrière son oreille, annonçant finalement le plus important, la surprise attendue fébrilement par les dizaines de fans agitant leur banderole. Une enveloppe lui fit tendue par un membre du staff, avant qu’elle poursuive un peu plus spontanément, le naturel lui revenait au fur et à mesure qu’elle se détendant, se sentant plus à l’aise. « Comme vous le savez, nous avions un cadeau. Le staff a noté vos noms tout à l'heure, pour récompenser le 100ème fan. » Sa voix monta d’un octave alors qu’elle expliquait impatiemment comment le nom contenu dans ladite enveloppe serait celui de la centième personne ayant pointé au fan-meeting. Sentant la pression montée, elle s'attela à mette fin au suspens – dépliant soigneusement le petit morceau de papier, pourtant si important pour l’élu du comptage. « Alors, Shin Dae Ho-ssi, est-ce que cette personne peut lever la main et s’avancer ? » demanda-t-elle, haussant le ton dans le micro tout en cherchant à localiser l’heureux gagnant, embarrassée par certains fans déçus huant et chahutant autour d’eux.

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 251
Age : 22 y.o - 03.11.94
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : face & badass lead vocalist.
nom de scène : shin.
occupation : wonderful trainee.
avatar : jung dae hyun (bap)
DC : lee yong seok & lim jung wan.
Points : 61

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3002-shin-dae-ho-now-and-ever http://www.lights-camera-action.org/t3012-shin-dae-ho-call-me-shin#56704 http://www.lights-camera-action.org/t3011-shin-dae-ho#56701 http://www.lights-camera-action.org/t3013-shin-dae-ho#56711 http://www.lights-camera-action.org/t3014-shin-dae-ho-hotmess_sdh#56713
Message
Jeu 17 Nov - 14:46

It's only a dream. isn't it ?
haru&&daeho
tenue ◇ Il était sur un petit nuage. Imperturbable. Inébranlable. Insouciant quant à la surprise qui l'attendait encore. Lorsqu'il avait ajouté son nom dans la petite boîte mystère, il ne s'était jamais imaginé autre chose qu'éventuellement remporter un énième goodie à l'effigie de son idole. Les autres fans tout autour de lui pouvaient se concerter sur la chose qu'il n'écoutait même plus. Totalement déconnecté de la réalité, son regard ne daignant plus se détourner de cette scène et de Myung Haru. Il avait encore du mal à réaliser qu'il venait de la rencontrer. De l'aborder, aussi maladroitement soit-il. Cette photo inscrite sur son smartphone allait probablement devenir son prochain écran de déverrouillage. Il en béait toujours d'ahurissement comme beaucoup d'autres fans autour de lui, même si la plus grande majorité ne cessait de scander son nom. Il n'avait jamais rien ressenti de tel de toute sa vie. C'était complètement stupide. Il le savait. Mais les faits étaient là. Et ce petit bout de femme parvenait par sa simple présence à accroître les battements de son cœur et le rendre plus heureux que jamais. C'était tout simplement incroyable, et magique. Et quand serait-il le jour où il débuterait ? Le jour où il se tiendrait également sur scène avec le restant de sa bande… Procurait-il le même sentiment à ses propres admiratrices ? Serait-il en mesure d'apporter autant de joie et de bonheur ? Tout restait encore à faire et à prouver. Pour le moment il n'était nullement le Shin Dae Ho de la Wanderlust. Juste un gars comme un autre, venu pour encourager sa star préférée et vivre un pur moment de partage. Lorsque vint le moment pour Haru d’interpréter son titre « Free Somebody », de nouveaux cris s'élevèrent dans les airs, dont le son de sa propre voix s'ajoutant un peu plus timidement aux autres. Il ne tarda cependant pas à se joindre à l'euphorie générale. Les fan-charts n'étaient plus un mystère pour lui. Il avait su répéter à quelques occasions afin de ne rien laisser au hasard. Le bon rythme, les bonnes appellations et la parfaite synchronisation.

Les premières tonalités électroniques déchirant l'air, Daeho se redressa sur ses jambes pour porter le son de sa voix au plus loin possible. Il était désormais trop tard pour espérer le raisonner. Des neurones ? Il n'en avait plus. Ou juste suffisamment assez pour pouvoir chanter, tout ou plus. Le sourire suspendu à ses lèvres ne daigna plus disparaître. Cette performance passa à la vitesse de la lumière. Trop courte dans le cœur des fans, mais pour le moins intense et unique. Le jeune homme frappa énergiquement dans ses mains à la fin de la représentation. Le silence ne tarda pas à retomber au moment où Haru s'adressa à eux, le souffle encore saccadé, mais le sourire toujours aussi intact et lumineux. Si son discours ne fut rien de plus que des remerciements d'usages dans un premier temps, la seconde partie eut pour effet de les tenir tous en haleine, soulevant quelques cris parmi la foule. C'est à cet instant précis que Daeho se fit une petite idée de la fameuse récompense, son cœur se contractant un peu plus à l'entente de son nom. Si la jeune artiste demanda personnellement après l'heureux élu, il lui fallut quelques secondes supplémentaires avant qu'il ne réagisse. N'en croyant tout bonnement pas ses yeux et ses oreilles. Sa main se redressa et s'abaissa de façon fébrile, comme ne sachant pas lui-même s'il était la bonne personne. Plus d'un regard se tourna vers lui, et ce fut peut-être ce qui l'obligea à se décider une bonne fois pour toute lorsque que sa main se hissa au-dessus de sa tête. Cette même tête qui devait afficher une sévère teinte cramoisie à cause de tous ces regards à son encontre. Aussi envieuses que méprisantes… Il parut se liquéfier sur place au moment où les propres prunelles de Haru se posèrent sur lui, faisant grimper la pression comme jamais alors que son cœur rata un lourd battement.

Ne sachant plus où se mettre, un agent de la sécurité s'avança alors jusqu'à lui pour lui soumettre l'ordre de le suivre, sans protester. C'est avec une nouvelle boule d'anxiété se logeant à l'intérieur de son ventre qu'il se mit à marcher sans faire de bruit. Plus il avançait et plus il comprenait où est-ce qu'on tentait de l'amener ; jusqu'à Myung Haru, bien sûr. Le trac paralysa de nombreuses expressions sur son visage alors qu'il hurlait intérieurement au simple fait de pouvoir la revoir de nouveau et d'aussi près. Allait-elle se souvenir de lui ? Il n'avait pas eu le sentiment d'avoir été très marquant. Là encore, il se sentait pittoresque face à elle. Tellement à côté de ses pompes. A côté de sa vie. Et le pire, c'est qu'on trouva un moyen de lui refourguer un micro ! Ah oui parce qu'il devait aussi s'exprimer maintenant ? De mieux en mieux… Alors quitte à choisir entre un public qui le haïssait certainement pour se montrer aussi chanceux, le jeune homme préféra reporter son attention sur Haru. La seule qui comptait réellement, à vrai dire. Un sourire timide glissa sur ses lippes au moment où il prit la parole, sans la relâcher du regard. « Wow… je… je m'y attendais vraiment pas... C'est dingue. Je sais absolument pas quoi dire… à part merci. » Merci de quoi ? Ça il l'ignorait encore un peu. Il comprenait juste qu'il avait été le petit chanceux à prétendre au symbolique 100ème numéro. Que cela allait-il lui apporter concrètement ? L'avait-on fait venir pour lui imposer un subtile interrogatoire ? Lui qui avait pensé se la jouer discret ce jour-ci… C'était un peu raté. Bien évidemment, il lui suffisait d'un regard envers la jeune artiste pour qu'il perde littéralement le nord ! Cela devait se voir comme le nez au milieu de la figure. Bon dieu. De quoi avait-il l'air, aussi bête et aussi intimidé en sa présence ? Il n'avait jamais été aussi hypersensible de toute sa vie !

HRP :
 



emptiness ♒︎ But the tale ends not here, I have nothing to fear, For my love is yell of giving and hold on, And the bright emptiness, In a room full of it, Is a cruel mistress.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 577
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 44

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Aujourd'hui à 2:59

It's only a dream. isn't it ?
haru&&daeho
outfit - Du haut de l’estrade, elle pouvait voir la foule s’agiter dans un mouvement général, tout aussi curieuse qu’elle de connaître l’identité du fameux élu. Sa nervosité se transforma vite en impatience, alors qu’une main s’élevait timidement au-dessus de la multitudes de têtes.

Un large sourire naquit sur le visage de la jeune fille alors qu’un individu se frayait un passage parmi les fans, un agent de sécurité forçant son chemin jusqu’à la scène.

Malgré tout, il semblait plutôt se replier sur lui-même. Une moue attristé passa rapidement sur le visage de la chanteuse. Elle avait soudainement peur qu’il soit déçu, maintenant qu’il se tenait à ses côtés. Peut-être n’était-il même pas un fan ? Un simple accompagnateur qui se retrouvait dans une mascarade atroce ? Elle déglutit difficilement, maintenant pourtant son sourire figé, soucieuse de préserver une image heureuse au public.

Un soupir de soulagement s’échappa discrètement de ses lèvres, et ses yeux se mirent à pétiller à la vue du délicieux sourire qui lui faisait désormais face. Après une inclinaison polie, elle tendit amicalement la main devant elle, lui indiquant de se rapprocher.

Ravie de l’entendre la remercier, elle l’encouragea gentiment en voyant son air embarrassé. La rookie avait toujours du mal à comprendre pourquoi elle était intimidante : c’était une fillette menue d’à peine un mètre-soixante au visage rond, pas une légende de la musique à l’aura écrasante. « Ne sois pas timide. C’est plutôt un plaisir pour moi ! » le rassura-t-elle en lui adressant le V de la victoire, un grand sourire dévoilant ses dents.

Son geste était sincère : c’était excitant de voir son fan d’aussi près, et une fois qu’elle lui aurait révélé son prix, il pourrait enfin s’en donner à cœur joie. Enfin, elle l’espérait. Parce que pour le moment, son visage confus l’angoissait un peu, et elle ne savait pas exactement s’il était ravi, ou simplement mort de peur. Ou dégoûté ? Mais s’ils agissaient de manière aussi introverti l’un que l’autre, rien ne finirait par avancer.

Retrouvant son enthousiasme, Ha Ru secoua la tête pour détourner son attention vers la foule de fans qui patientait aussi. « S’il vous plaît, applaudissons Dae Ho-ssi – et aussi vous tous – pour son investissement aujourd'hui ! » chantonna-t-elle, inquiète de paraître trop focalisée sur le jeune homme. Après tout, son manager ne cessait de lui répéter qu’elle ne devait pas faire de favoritisme si elle ne voulait pas s’attirer les foudres des netizens. Mais au vu de la surprise qui attendait le jeune homme, elle doutait de pouvoir éviter la chose bien longtemps.

« Ah. Ne m'en veux pas de t'avoir fait attendre.~ » annonça la brunette, sur un ton malicieux, aussi excitée qu’une puce. « Je souhaiterai te kidnapper une journée entière avec moi, dans les couloirs de la Yuseong Media. Tu serais d'accord ? » l’interrogea-t-elle, se mordant la langue pour réprimer son rire.
Revenir en haut Aller en bas

it's only a dream. isn't it ? ━ haru&daeho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Récit de la session au Fighting Dream du 22 au 26 Mai 2009
» Peinture Dream color
» Image dream
» Photos de Vénus Dream
» Frère de Vénus Dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks-