AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

It's been a long time ღ Ft. Huang Shin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Message
Mar 15 Nov - 16:50


IT'S BEEN A LONG TIME

- Shin — Zoé -


TENUE ღ Je quitte mon appartement de bonne heure, sur les coups de 6h du matin. Emmitouflée dans mon gros manteau d'hiver - parce que oui, il commence à faire froid - je monte dans le van que mon manager conduit pour m'emmener jusqu'à l'agence. Il n'est même pas 6h30 lorsque je passe les portes de l'agence, totalement déserte. A part les femmes d'entretien et certains trainees - n'ayant certainement pas dormi de la nuit - le bâtiment est vide. Je me presse de me diriger vers un studio vide - ils le sont tous - et pose mes affaires en bazar sur le grand sofa dans le fond de la pièce. Telle une compositrice je m'installe devant la grande table de mixage, pleines de touches incompréhensibles. J'allume le pc et branche ma clé USB, clé qui contient le sésame ultime. Mon nouveau single. Au total deux pistes, réalisée il y a peu, plus l'instrumental de la chanson titre. Je lance la séquence et ferme les yeux, laissant tomber ma tête sur le fauteuil de bureau. Les notes d'Insane - la chanson titre - résonnent dans mes oreilles et me décrochent un léger sourire. « Je prie tous les soirs que je veux te rencontrer mais tu n'es pas près de moi, dans mes bras. Je voudrais t'enlacer toute la journée bébé ». Cette chanson est exactement celle que je voulais sortir. J'ai dû écrire une bonne dizaine de chansons avant - qu'enfin - l'une d'entre elle me plaise vraiment. Bien sûr elle a eu le droit à quelques modifications de la part de tout le staff, est le rendu est tout ce qu'il y a de plus parfait. Le MV n'est pas mal non plus, simple, mais esthétique, de plus le seul figurant est mon ami de toujours, Taewa.

Il est déjà 8h quand je quitte la pièce d'enregistrement pour retourner derrière la table de mixage. Si je suis venue ici c'est tout simplement pour m'entraîner sur les chansons, les enregistrer bon en écouter le rendu. La semaine ma promotion va débuter, il faut que je sois au top. Seulement, après un bâillement, je décide de quitter la pièce à la recherche d'un café, laissant mes affaires dans la salle. L'agence commence à se remplir et je salue deux ou trois personnes dans le couloir, jusqu'à m'arrêter devant la machine à café. J'attends mon tour et insère une pièce à l'intérieur de la machine. Le café coule, doucement, je patiente. Une fois prêt je le prends et me retourne pour retourner au studio. Seulement là, je m'arrête. Net. Si je ne m'étais pas contrôlée, mon café serait certainement tombé de mes mains pour aller s'écraser sur le sol. Huang Shin. Pourquoi ? Ici ?
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 144
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 662

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 21 Nov - 2:14

It's been a long time
•••

Lorsque son réveil sonna, la seule envie qu’eut Shin fut de jeter celui-ci contre son mur et de  retourner sous sa couette pour retrouver le bonheur que lui procurait le sommeil. La vie de trainee n’avait rien de facile et c’était une chose qu’il réalisait tous les matins, lorsque ses yeux avaient du mal à rester ouverts et que la chaleur de son lit l’empêchait de se lever. Toutefois, malgré la séduction dont faisait preuve son lit douillet, Shin était un homme qui savait contrôler ses désirs et chaque matin, il parvenait à quitter son cocon pour assumer une nouvelle journée. Il savait très bien comment celle-ci allait se terminer : il allait rentrer chez lui, et s’effondrer sur son lit pour se réveiller, une nouvelle fois, dans un état de fatigue déplorant.

Il fallait dire qu’il avait eu l’occasion de vivre une vie plutôt simple pendant quelques mois et que la reprise du dur labeur avait été difficile. Heureusement, il arrivait à apprécier son quotidien, malgré les inconvénients que celui-ci procurait. Shin avait conscience que c’était pour la bonne cause et qu’il lui suffisait simplement de s’habituer, une nouvelle fois, à ce nouveau style de vie. Un jour, il allait pouvoir regarder derrière lui et se rendre qu’il avait eu raison et que ses efforts avaient porté leurs fruits. Il était impatient d’atteindre ce stade… la vie de trainee n’était pas l’étape la plus excitante pour un artiste, ce qu’il espérait rapidement devenir.

Après une douche qui le réveilla enfin, Shin ne perdit pas de temps à rester chez lui, préférant quitter l’appartement pour se diriger vers l’agence. Il avait envie d’un café mais lorsqu’il arriva à son café favori, qui se trouvait près de l’agence, il fut découragé en voyant le monde qui attendait à être servi. Il avait finalement quelques minutes de retard sur son rythme habituel, ce qui le déplaisait. Cette journée commençait d’une manière un peu différence, et ces habitudes en était légèrement modifiées. Est-ce que cela annonçait un évènement spécial? Pour une raison étrange, il avait une petite boule au ventre alors qu’il se dirigeait vers l’agence, l’image d’une machine à café se dessinant dans sa tête. Il avait besoin de caféine pour bien commencer sa matinée et pour se montrer performant durant les entrainements.

Ses plans tombèrent plus ou moins à l’eau lorsque la personne qui se trouvait devant lui, et qui lui avait semblé familière, s’était retournée, café en main. Les yeux de Shin s’était alors écarquillés sous la surprise, une vague de souvenirs venant le percuter violemment. La gorge nouée, il éprouva des difficultés à retrouver l’usage de sa voix, et le souffle sembla lui manquer un instant. « Zoé? » Déstabilisé par cette rencontre imprévue, il recula d’un pas, hésitant presque à s’enfuir. Tous les remords et le regrets qui l’avaient longtemps tiraillé et qu’il avait mis de côté venaient de remonter à la surface et il était incapable de regarder la jeune femme droit dans les yeux. Après tout ce qui s’était passé entre eux, après ce qu’il avait fait.. Il n’était tout simplement pas apte à la regarder, alors qu’il se sentait si coupable. Pourtant, il pensait encore souvent à la jeune femme et il avait espéré la revoir, ne serait-ce que pour s’excuser convenablement. Il n’avait pas eu le courage et il n’en avait toujours pas le courage .. Les mots lui manquaient, il ne savait pas quoi dire pour sa défense … Il avait simplement été un idiot alors qu’il avait vraiment aimé cette femme. Encore en ce jour, elle gardait une place particulière dans son coeur. Son premier amour… Il aurait tellement aimé un happy ending pour leur relation.. « Je… ne m’attendais pas à te voir. » Bonjour la délicatesse, bonjour la première impression après tout ce temps… Shin se trouvait idiot et il détestait le ton qu’avait pris sa voix, le malaise facilement remarquable. « Ca fait longtemps… Comment tu vas? » Idiot idiot idiot… Il n’avait qu’une seule envie… retourner sous ses draps et ne jamais en ressortir.


© 2981 12289 0

<33:
 


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 27 Nov - 13:46


IT'S BEEN A LONG TIME

- Shin — Zoé -


TENUE ღ Le café est certainement la chose qui m'aide le mieux à travailler. Ma dose de caféine est essentiellement pour que je garde une bonne concentration et surtout pour me permettre de bosser durant des heures sans ressentir trop de fatigue. C'est pour quoi après une heure et demi de travail non-stop, je décide de quitter mon studio pour quelques minutes afin de prendre un bon café. Si j'avais eu le courage je serait monté à la cafétéria, il est 8h, elle est certainement ouverte, mais je n'ai pas envie de perdre du temps. Ca serait un risque à ce que je tombe sur des collègues ou amis et que je mette à discuter avec eux, sans voir passer le temps. C'est pour ça que j'opte plutôt pour la machine à café se trouvant en plein milieu du couloir. Je croise quelques têtes connues mais jusque là, personne susceptible de me faire perdre du temps. J'insère ma pièce, regarde le café couler dans la tasse et me saisit du gobelet pour retourner le boire tranquillement dans mon studio.

Huang Shin. C'est face à lui que je me retrouve lorsque je fais demi tour. Shin. Mon visage se fige, tout comme le reste de mon corps, et ma main se crispe autour du gobelet chaud de café. Depuis combien d'année ne l'ai-je pas vu ? Le "Zoé" qui sort de sa bouche provoque un frisson qui parcours mon corps tout entier. Deux ans. C'est ça. Presque trois. Lorsque je suis retournée en France après le décès de ma grand-mère. Les funérailles de ma grand-mère sont d'ailleurs, il me semble, le dernier endroit où je l'ai vu. Je déglutis difficilement, incapable de placer un mot cohérent, alors que Shin continue, hésitant, de garder la parole. « Trois ans. » répondis-je froidement. "Et par ta faute" ai-je presque envie de rajouter. Il y a trois ans, Shin était mon petit ami. Notre relation a duré trois années. Notre différence d'âge a causé de nombreux hauts et bas dans notre histoire, la fin était un peu bancal, les non-dits faisaient souffrir. Puis ma grand-mère est décédée. Je suis rentrée en France pendant plusieurs mois, et Shin ne m'a jamais demandé de rentrer. Il ne m'a jamais demandé quoi que ce soit d'ailleurs.

« Je travaille ici depuis des années. » répondis-je en haussant les épaules, détournant le regard. « Mais toi ? Pourquoi es-tu ici ? ». Question idiote car si Shin est dans l'enceinte du bâtiment, c'est qu'il y travaille. Personne ne rentre ici s'il ne fait pas partie de l'agence ou s'il n'y est pas invité pour un travail en particulier. Shin, qui rêvait de devenir idole, serait-il trainee à la YM ?
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 144
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 662

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mer 7 Déc - 2:25

It's been a long time
•••Shin était mal à l’aise, alors que ses yeux étaient posés sur cette silhouette qu’il n’avait pas vu depuis bien trop longtemps. De nombreux souvenirs remontaient à la surface et il se souvenait tout particulièrement du merveilleux sourire qui pouvait illuminer le visage de la demoiselle. Parfois, il avait été celui qui avait réussi à faire étirer ses lèvres, et parfois, ce fut des sourcils froncés qu’il avait obtenu à cause de ses bêtises. Son ex petite-amie était bel et bien devant ses yeux et il manqua presque de tomber en arrière à cause de la surprise et du stresse qui s’était inséré dans son estomac, tordant ce dernier. Le jeune homme éprouvait du mal à regarder la demoiselle dans les yeux et il avait aussi du mal à s’exprimer convenablement, mettant tout simplement les pieds dans le plat. De nouvelles retrouvailles inattendues et cette fois-ci, les rôles s’inversaient. Shin était le méchant dans cette histoire et Zoé avait toutes les raisons du monde de le détester. Il le savait pertinemment et il s’en voulait énormément. Que pouvait-il faire alors qu’il avait déjà tout ruiné en se montrant égoïste, insensible, idiot et tout simplement irresponsable en abandonnant une personne qu’il avait pourtant aimé? Elle avait été la première à réussir à lui faire croire en l’amour, à le rendre mal à l’aise, à le faire rougir et se sentir idiot. Il avait eu du mal à se rapprocher d’elle, à se montrer digne … et pourtant, un jour, il avait réussi et il avait été le plus heureux des hommes. Et puis, bien plus tard… Après trois années ensemble, il avait tout gâché.

Trois ans… C’était aussi le nombre d’année qui s’était écoulé depuis leur dernière rencontre et celle-ci ne laissait pas de très bons souvenirs non plus. Tout ça par sa faute, une nouvelle fois. A cette réponse, ll avait baissé les yeux vers le sol, trouvant celui-ci moins impressionnant à observer. Zoé était froide, ce qui n’aidait pas Shin à se montrer moins embarrassé mais sa réaction était normale… C’était le traitement qu’il méritait. A vrai dire, il méritait peut-être même une belle baffe puisqu’elle n’avait pas eu la chance de lui adresser sa rancoeur par rapport à cette rupture bancale. Les incertitudes de Shin avait conduit ce dernier à fuir au lieu de se comporter en homme et d’assumer « l’erreur » qu’il avait été sur le point de commettre. Un vrai lâche. Le trainee releva la tête, un instant, les mots lui manquant. Il ne savait tout simplement pas quoi répondre. Trois ans. Trois ans sans se parler, et trois ans à regretter. Shin s’en voulait sincèrement mais il n’avait jamais pris l’initiative de s’excuser en tentant de retrouver contact avec la demoiselle, certainement trop effrayée. Il comprenait pourquoi à présent qu’il se retrouvait en face de la jeune femme en question… Et dire qu’il avait fait de nombreux rapproches à Nathanaël, alors qu’il n’avait pas fait mieux lui aussi. Contradictoire.

Mieux que quiconque, il comprenait maintenant ce que cela fait d’être trahi par une personne en qui on a confiance. Il comprenait ce sentiment de trahison et il se doutait que Zoé devait vraiment lui en vouloir après tout ça. Shin jouait nerveusement avec ses doigts tandis qu’il écoutait la voix de la jeune femme, une voix qui lui avait beaucoup manqué. Leur relation était différente mais Zoé gardait une place très spéciale dans son coeur et pouvoir la revoir, pouvoir entendre le son de sa voix, pouvoir poser ses yeux sur son visage… la savoir si proche… Cela lui réchauffait le coeur mais ce dernier se serrait également alors que son visage était froid. « Je…Je ne savais pas. » Il répondit bêtement avant de reprendre, toujours la voix fragile. L’émotion… « A vrai dire…je…Um, je suis trainee ici. » Ils se croisaient seulement à peine, alors qu’ils se trouvaient pourtant sous le même toit depuis quelques mois… Shin était soulagé que les couloirs soient si vides finalement et il se demandait d’ailleurs si ce n’était pas un signe du destin. Il avait retrouvé beaucoup de personnes ces derniers jours, et il commençait à y voir des signes. Il devait se montrer courageux, une nouvelle fois. Zoé méritait aussi des explications et surtout des excuses. « Est-ce que…est-ce qu’on peut parler quelques minutes? Je ne t’embêterai pas longtemps… Je te le jure. J’aimerai juste te dire quelque chose… » M’excuser pour tout ce qui a pu se passer entre nous et pour mon incapacité à me comporter convenablement envers toi, alors que tu traversais un moment difficile… Les mots restèrent coincés dans sa gorge alors qu’il priait fort pour qu’elle accepte.


© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Jeu 8 Déc - 19:08


IT'S BEEN A LONG TIME

- Shin — Zoé -


TENUE ღ Je reste figée car j'étais loin de me douter que je croiserai un jour Shin dans les couloirs de la YM. J'étais même loin d'imaginer que je le recroiserai un jour tout court. Mon esprit ne pensait plus à lui depuis bien longtemps. J'ai eu énormément de mal à l'oublier et à penser à autre chose. J'étais amoureuse. C'est la seule et unique fois de ma vie où j'ai été amoureuse. Une rupture c'est toujours difficile, surtout lorsque les sentiments sont réellement présents, mais une trahison comme la sienne, c'est encore pire. En profiter pour m'abandonner et faire son lâche alors que j'étais en deuil à l'autre bout du monde, dans mon pays natal, j'ai eu du mal à l'accepter. Mon amour pour Shin s'est transformé en haine, immédiatement, et je ne l'ai jamais revu après mon retour en Corée du Sud. J'ai pensé très souvent à lui. Certaines photos de nous sont toujours présentes dans un dossier sur mon ordinateur, je n'ai toujours pas réussi à m'en séparer. Malgré tout, il est dans un dossier tellement bien caché que je ne risque jamais de tomber dessus, néanmoins, je sais qu'il est là... Comme quoi, la séparation ne s'est toujours pas réellement faite. Et pourtant, je crois que depuis plusieurs mois, l'image de Shin ne m'étais pas revenue en tête. Et aujourd'hui, il se tient là, devant moi, dans les couloirs de l'agence. Je fronce les sourcils lorsqu'il me dit qu'il ne sait pas. A-t-il même oublié l'agence dans laquelle j'étais trainee à l'époque où l'on s'est rencontré ? L'agence même où j'ai débuté l'année où nous nous sommes mis en couple ? Je déglutis difficilement en réalisant que peut-être, depuis tout ce temps, il n'a tellement jamais repensé à moi qu'il en ait venu à m'oublier totalement. « Ah. ». C'est la seule chose que je suis capable de dire lorsqu'il m'apprend qu'il est désormais trainee ici, et donc que je suis susceptible de le croiser presque tous les jours à partir d'aujourd'hui. Enfin, heureusement que les idoles et les trainees ne se croisent pas si souvent que ça, mais tout de même...

Finalement, alors que Shin me demande très sérieusement de discuter avec moi, mon cerveau se met en mode "blackout". Plus rien ne passe. Je me fige encore une fois, mes yeux ne lâchant pas le regard presque suppliant de Shin, et les dix secondes qui passent me paraissent durer en fait des heures. « Suis moi. ». Je ne sais pas trop ce qui me passe par la tête. Je ne sais pas pourquoi j'accepte alors que j'ai juste envie de fuir. Après tout, fuir, il connait ça non ? Je marche droit devant moi, passant à côté de lui sans même le regarder, et je m'engouffre dans le studio que je venais juste de quitter. Je m'assoie sur la chaise, face à la table de mixage, dos à l'entrée et par conséquent je ne sais pas si Shin m'a suivi. J'entends tout de même la porte se refermer et je suppose donc que nous ne sommes plus que tous les deux, seuls, dans cette pièce. Mon coeur bat tellement vite qu'il menace d'exploser dans ma poitrine. « Qu'est-ce que tu as de si important à me dire ? »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 144
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 662

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 9 Jan - 22:29

It's been a long time
•••Il n’y avait pas à dire, Shin était extrêmement mal à l’aise alors qu’il prenait une nouvelle fois conscience de tous les torts qu’il avait dans cette histoire. Dans leur histoire. C’était lui qui avait fuit, lui qui avait tourné le dos à Zoé alors qu’elle traversait un moment difficile. Il avait choisi la facilité par lâcheté, ne sachant plus vraiment où il en était. Au lieu de lui parler directement, il avait fait l’erreur de simplement partir sans un mot, sans explication et il savait qu’il avait du la faire souffrir. Il devait avouer que lui-même avait souffert et que souvent, il avait repensé à leur histoire et à son comportement. Toutes ces fois-là, il avait eu du mal à se regarder dans le miroir, se trouvant tout simplement affreux. Ce fut d’ailleurs encore plus difficile lorsque, à son tour, il fut victime d’une trahison par une personne qu’il appréciait énormément.

Zoé avait beaucoup compté pour lui, et elle comptait toujours. Ils ne s’étaient plus revus, ni contactés et pourtant, elle était toujours dans son coeur et ce malgré leur changement de relation et malgré la distance. Il pensait encore souvent à elle, à ce qu’ils avaient vécu et au bons moments qu’ils avaient passé ensemble. Elle avait été présente dans des moments joyeux comme dans des moments plus difficiles et sa présence avait renforcé son amour pour la Corée du Sud, ce pays qui l’avait accueilli à bras ouverts. Zoé était dans ses souvenirs une femme exceptionnelle qui méritait le meilleur et qui, plus que tout, méritait d’être heureuse… Mais il se doutait bien avoir été responsable de certaines de ses larmes et il ne pouvait pas se le pardonner même s’il avait prétendu oublier, même s’il avait essayé de passer à autre chose. Egoïstement. Pour toujours, elle allait être son premier amour et pour toujours, il allait regretter son comportement. Le mal était cependant déjà fait… Pourtant, Shin avait l’impression que le destin voulait lui offrir une seconde chance, la chance de se faire pardonner… La chance de se racheter. Ce fut pour cette raison qu’il décida de se lancer et qu’il lui demanda de l’écouter. Il avait peur d’entendre un refus et à vrai dire, il l’aurait compris. Son coeur était serré durant cet interminable silence qui ne semblait pas prendre fin. Il manqua d’ailleurs de soupirer de soulagement lorsqu’il comprit qu’elle acceptait de l’écouter…

Elle était fermée, froide et Shin se sentait encore plus mal à l’aise. Il en avait même des bouffées de chaleurs à cause du stresse qui devenait de plus en plus intense. Il n’aimait pas les conflits, comme beaucoup de monde, mais il ne pouvait pas passer sa vie à fuir comme un lâche. Qui plus est, Zoé méritait d’entendre ses excuses, excuses qu’il aurait du faire bien avant… Sans un mot, Shin suivit la jeune femme, gardant une certaine distance. Il hésita un instant avant d’entrer dans le studio, sachant pertinemment ce qui l’attendait une fois à l’intérieur. Soupirant une dernière fois, il entra calmement puis referma la porte derrière lui, le poids du monde sur ses épaules. La chanteuse ne tarda pas à reprendre la parole pour lui demander ce qu’il voulait lui dire… Shin inspira et expira calmement puis ouvrit les lèvres pour les refermer immédiatement, les mots lui manquant. Ses poings se serrèrent, étant lui-même fatigué de son impuissante. Il était hors de question qu’il s’y prenne mal. Il baissa les yeux vers le sol, incapable d’observer la demoiselle et prit enfin la parole : « Il y a énormément de choses que j’aimerais te dire Zoé… Je ne sais même pas par où commencer… » Il marqua une pause, avalant sa salive et relevant progressivement les yeux vers la fine silhouette de la jeune femme : « J’ai été un lâche, c’est peu dire et je regrette réellement la manière dont j’ai pu agir par le passé. Je… Je te dois des excuses et crois-moi, je sais qu’elles arrivent trop tard mais je veux sincèrement que tu les entendes de ma bouche et que tu saches que je le pense sincèrement… Je m’en veux énormément pour la façon dont j’ai agi… Je n’ai aucune excuse, j’ai simplement été égoïste et lâche. Sache que je m’en suis voulu et que j’avais honte de moi… J’aurai pourtant du essayer de m’excuser avant… Je le fais aujourd’hui mais depuis longtemps, mon coeur se serre quand je repense à notre relation… Vraiment… Je suis désolé… » Il n’était pas très adroit mais il était sincère et il en avait encore beaucoup sur le coeur. Il regrettait, réellement… Il avait perdu une femme exceptionnelle.. .


© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 14 Jan - 18:39

my recipe
zoé & heeho


TENUE ♦ J'ai énormément de rancoeur envers Shin. Il est à présent certainement la personne que je déteste le plus au monde. Pourtant, je l'ai tellement aimé, ça fait mal, ça me sert terriblement le coeur dès que j'y pense. C'est pourquoi j'ai réussi à oublier, à tracer un trait là-dessus, à ne plus jamais y penser. J'avais réussi, et puis là, il fait irruption, devant moi, dans mon agence. C'es douloureux, terriblement douloureux. Comme si on m'enfonçait un couteau en pleine poitrine, et je n'exagère pas. Je n'ai jamais connu l'amour, sauf avec lui. Après notre relation, je suis sortie comme ça, avec plusieurs mecs, mais rien de grand, rien de signifiant. Parce qu'il y avait eu ça avant. Tellement de sentiments que je n'ai jamais eu l'occasion d'expérimenter de nouveau.

Je lui demande de me suivre et je retourne en direction de mon studio. Tout un tas de choses se bousculent dans ma tête, je n'y vois plus trop clair. Je me demande bien ce qu'il veut me dire. J'aimerais ne pas avoir à écouter ses belles paroles, je eux juste l'oublier, qu'il disparaisse de ma vie. Seulement il est là, et au fond de moi je suis terriblement curieuse de savoir ce qu'il tient tant à me dire. Je m'assoie dans le siège, lui tournant le dos. J'entends la porte se fermer et, peu de temps après, Shin prend la parole. Je déglutis à la première phrase, et la boule s'étant formée dans ma gorge devient de plus en plus grosse. Je ne dis rien, le laissant continuer. J'écoute chaque mot sortant de sa bouche un à un, des mots que j'ai tellement attendus. Des explications, c'est tout simplement ce que je voulais. Au lieu de ça il avait arrêté de m'appeler, puis arrêté de m'envoyer des messages, jusqu'à ce que je n'ai plus aucun signe de vie, alors que j'étais de l'autre côté de la planète. Je ne pouvais rien faire, mes appels restaient dans le vide, j'étais impuissante. Au début j'avais cru qu'il était arrivé quelque chose de grave, je m'étais inquiétée. Puis j'avais appris par mon manager que non, il était en pleine forme. La colère m'avait alors envahie, et je n'avais plus jamais tenté une seule fois de l'appeler. J'attendais, avec peu d'espoir, qu'un jour il me dise ce qu'il s'était passé, pourquoi m'avait il abandonné si lâchement. Et aujourd'hui, même s'il ne me donne aucune raison, il s'excuse. Je pensais que ça me ferait du bien, seulement ce n'est même pas le cas. Une fois qu'il s'arrête de parler, je me sens encore plus mal qu'avant. Et je ne sais même pas quoi répondre. Je sens une larme perler au coin de mon oeil mais je la refoule très rapidement avant de faire pivoter mon siège de façon à me retrouver face à Shin. « Et alors ? Tu attends quoi de moi au juste ? » J'essaie de garder la face, mais mon visage se tord face à l'émotion. « Je dois te pardonner c'est ça ? Tu crois que de simples excuse efface trois ans de relation, et trois ans sans aucune de tes nouvelles ? »



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 144
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 662

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 24 Jan - 18:40

It's been a long time
•••Le coeur serré, Shin attendait en silence la moindre réaction de la part de Zéo. Sa gorge s’était nouée tandis qu’il venait d’achever son monologue, tout en étant conscient qu’une chose manquait : de véritables explications sur son éloignement… Toutefois, beaucoup d’événements s’étaient produits dans sa vie et si autrefois, il aurait aimé tout lui avouer, il avait à présent beaucoup de mal à se jeter à l’eau. Après tout, il avait bien vu comment les gens pouvaient réagir à une telle information et il ne voulait pas prendre ce risque avec Zoé. Pourtant, d’une certaine façon… Il ne risquait rien vu qu’elle devait le détester. Il avait trop attendu et c’était inutile d’espérer quoi que ce soit d’elle. Cette réflexion le faisait vraiment souffrir, tous comme les regrets qui s’accentuaient. Plus qu’un idiot, il s’était conduit en un lâche qui avait décidé de garder le silence plutôt que d’assumer les changements qui se produisaient dans sa vie. Plutôt que d’assumer sa trahison, il avait fait bien pire en ne disant rien.

Il s’en rendait compte alors que tout était trop tard.

Zoé se tourna et Shin put à nouveau poser les yeux sur les magnifiques traits de la demoiselle. Elle avait changé après tout ce temps et il ne pouvait s’empêcher de la trouver encore plus belle que la dernière fois qu’il avait eu la chance de la voir. Son coeur était toujours sensible à son charme et il se souvenait très bien avoir été ce chiot amoureux qui ne savait comment faire pour obtenir la femme de ses rêves… Et dire qu’il avait fini par y parvenir et qu’elle lui avait alors apporté tellement de belles choses … Et finalement, tout bêtement, il avait tout gâché. « Et alors ? Tu attends quoi de moi au juste ? » Les mots résonnèrent à plusieurs reprises avant qu’il ne réalise qu’il n’avait aucune réponse correcte à fournir. Qu’est-ce qu’il attendait d’elle? Que pouvait-il attendre d’elle, plutôt? Il savait qu’il n’avait pas le droit de dire ce qu’il avait vraiment sur le coeur car c’était injuste d’en demander autant, ou ne serait-ce que de penser au moindre pardon. Comme si, en un claquement de doigt, elle pouvait effacer tout ce qui lui avait fait… Qui plus est, Shin n’était pas aveugle, et il voyait très bien l’émotion marquer le visage de Zoé et cela lui faisait mal, du plus profond de ses tripes. Cela lui retournait l’estomac, de la voir ainsi tout en sachant pertinemment que c’était de sa faute. Même après toutes ces années, elle comptait encore beaucoup pour lui et il ne pouvait  pas être insensible. Peu importe ce qu’il pouvait advenir de leur relation, à tout jamais, elle allait conserver cette place si spéciale au fond de son coeur. C’était évident. Tout simplement.

Elle avait raison. Ses excuses n’étaient pas suffisantes, cela n’avait pas vraiment d’importance après trois années passées dans le silence, sans donner aucun signe de vie et sans même assumer ses torts. Un beau jour, simplement parce que le destin les réunissait, il se décidait à s’excuser… Quelle valeur ses excuses pouvaient-elles avoir dans ces circonstances? Lui même se posait la question alors que malgré lui, en effet, il voulait qu’elle lui pardonne. Il était égoïste mais c’était sincèrement ce qu’il désirait. Encore en ce jour, il voulait qu’elle revienne dans sa vie même si ça ne pouvait plus être comme avant. Il ne pouvait rien faire contre ce désir bien ancré en lui.  « Je sais que c’est ignoble de ma part… ne serait-ce que de l’espérer mais oui, dans l’idéal…oui, j’aimerais que tu m’accordes ton pardon. » Même pour lui, conscient de ses mots, c’était difficile de s’entendre parler ainsi mais il avait opté pour la sincérité. « Cependant, je suis conscient de mes torts et je n’ai pas le droit de t’en demander autant. Pas maintenant. J’aimerais plutôt de montrer que tu comptes toujours pour moi et j’aimerais… J’aimerais me faire pardonner et pour ça… je suis prêt à faire de mon mieux. Qu’est-ce que… qu’est-ce que je peux faire? » Il n’était pas sûr de lui mais il ne voulait plus fuir, alors il osait et prenait des risques.


© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Sam 28 Jan - 14:46

my recipe
zoé & heeho


TENUE ♦ J'ai envie de fuir, de passer la porte en courant et d'aller m'enfermer dans les toilettes pour pouvoir pleurer. Devant Shin, hors de question que je ne montre mes faiblesses, ça serait bien trop facile. Ca serait lui montrer que la plaie ne s'est pas entièrement refermée. Mais finalement, c'est ce qu'il s'est passé... Je pensais que mon soeur était guéri, je savais que la cicatrice était toujours présente, mais j'étais persuadée qu'elle était bien refermée. Et puis finalement, aujourd'hui, alors que je me retrouve seule dans la même pièce que Shin, que j'entends sa voix dont j'étais tant amoureuse, que je l'entends s'excuser, mon cour s'est ré-ouvert. Et maintenant il saigne de nouveau. Ca fait atrocement mal. Ca ne m'est arrivé que deux fois dans la vie, cette fois où j'ai compris que Shin ne reviendrait plus, et aujourd'hui même.

En vérité je me déteste. Cette histoire n'aurait jamais dû commencer. Dès le début j'ai été faible. Je n'aurais pas dû tomber amoureuse d'un garçon de trois ans mon cadet. Trois ans ce n'est pas tant de différence au final, mais j'ai à l'époque ça faisait beaucoup, j'avais vingt ans, il n'en avait que dix-sept. J'étais déjà une jeune adulte, je débutais ma carrière, lui n'étais encore qu'un adolescent. Et j'ai craqué alors que je n'aurais pas dû. Au final, c'est de ma faute. Rien de tout ça ne serait arrivé si je m'étais fait violence et que notre histoire n'avait jamais débuté. Mais tout de même, trois ans de relation c'est long. Trop long. Ca devrait prouver à quel point les deux s'aiment. Mais c'est ce qui fait le plus mal le jour de la séparation. Les trois longues années qu'il faut oublier, effacer, comme si elles n'avaient jamais existé.

Je me retourne finalement vers Shin et j'essaie de soutenir son regard, même si c'est très difficile. Je ne veux pas de s'excuse, qu'il aille se faire foutre tout simplement. Je ne veux plus le revoir, même pas le croiser dans les couloirs de l'agence. Je rigole d'un rire sec et froid. Visiblement oui, il veut vraiment que je le pardonne. Il à l'air sincère, c'est ça le pire. Mais moi je ne veux pas. Je ne suis pas une adolescente qui croit tout ce qu'on lui dit, qui pense que la vie peut se réparer si facilement que ça. Tout ça, ce sont des mensonges. « Je compte pour toi ? Tu agis comme ça avec les gens qui sont chers à tes yeux ? ». Ma voix baisse et je ne peux déjà plus soutenir son regard. Je baisse les yeux et détourne légèrement le visage, néanmoins je reprends la parole. « Tu sais, il y a trois ans, j'ai même cru pendant un moment donné que tu étais mort Shin. Est-ce que tu réalise ce que j'ai pu ressentir ? Après le décès d'halmeonie en plus ! ». Je suis énervée, et le ton de ma voix le fait savoir.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 144
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae (avatar by CHEESEAVATARS)
DC : //
Points : 662

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 30 Jan - 17:44

It's been a long time
••• Dès qu’il avait posé ses yeux pour la première fois sur Zoé, Shin avait eu du mal à détacher son regard de cette belle silhouette. Maladroitement, il avait eu la chance de pouvoir l’aborder et de pouvoir partager quelques conversations, se rendant très vite compte que le physique ne faisait pas tout : Zoé avait beaucoup plus à offrir qu’un joli sourire. Et qu’est-ce qu’il aimait la voir sourire…  Très vite, son attirance évolua en un sentiment plus fort et il fit réellement de son mieux pour se rapprocher de celle qui occupait ses pensées et finalement, il avait réussi ce qui lui avait pourtant paru impossible. Elle l’avait accepté et trois belles années furent alors sur le point de commencer. Il en gardait vraiment de très beaux souvenirs et il se demandait ce que Zoé en pensait, sachant la fin qu’avait connu leur relation. C‘était affreux de se dire qu’une mauvaise séparation pouvait ruiner une histoire d’amour qui avait pourtant si bien commencé… Il avait tout gâché.

Il s’en était voulu, mais il n’avait pas essayé d’arranger les choses pour autant. La lâcheté lui avait semblé être la meilleure solution alors qu’il s’était progressivement éloigné de celle qu’il aimait et qu’il avait rencontré une autre personne. Si ses sentiments avaient duré même après leur éloignement, il s’était bien vite rendu compte des changements qui se produisaient en lui, son regard changeant sur les hommes. C’était effrayant mais il avait eu quelqu’un à ce même moment, quelqu’un qu’il avait réellement apprécié et qui l’avait fait souffrir par la suite. Le karma… il aurait pu en rire amèrement s’il n’avait pas été confronté à Zoé… Zoé qui n’allait certainement pas le pardonner. Il était en train de s’y préparer mentalement… Pourtant, lorsque la voix de la jeune femme résonna dans le studio, ses paroles lui serrèrent atrocement le coeur. S’il se sentait aussi mal, il se demandait comment elle devait se sentir. Il n’avait pas le droit de se montrer pitoyable quand bien même son coeur saignait…

Ses mains étaient moites, il se sentait oppressé et il ne savait plus où poser les yeux, voir Zoé lui étant douloureux sachant les paroles qu’elle prononçait. Ce fut comme si on lui enfonçait un couteau en plein coeur, un couteau très coupant… « Je… » Il en perdait les mots… Son silence avait réellement fait plus de dégâts qu’il ne l’aurait cru alors que lui, il s’était acharné au travail tout en profitant d’une nouvelle idylle un peu différente mais qui lui avait permis de mieux se connaitre. Pendant que lui suait et souriait… Zoé avait versé de nombreuses larmes dans la solitude. « Je l’ignorais et je suis réellement désolé de ne pas avoir été présent dans un moment aussi important. Alors que je savais à quel point elle était importante pour toi… alors que je savais que tu avais besoin de moi. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé, comment j’ai pu me comporter de la sorte alors que… alors que je tenais vraiment à toi. D’une certaine façon, j’avais peur d’assumer — » Il se tut, incapable de continuer. Il avait été sur le point de lui révéler un secret qu’il avait jusque là bien conserver, cette relation malsaine qu’il regrettait (même s’il avait grand mal à rayer cette personne de son coeur). « J’ai été immature et inconscient vis à vis de notre relation et je n’ai aucune excuse pour mon absence… pour ma disparition. Et te dire que j’étais occupé avec mes entrainements n’aurait aucun sens sens… » Comment aurait il pu dire cela alors même qu’elle avait été capable de lui consacrer du temps dans le passé, alors qu’elle avait fait ses débuts? Il aurait pu prendre le temps de lui téléphoner, de se montrer présent même à des kilomètres de distance. : « Je suis tellement désolé. Qu’est — qu’est-ce que je peux faire? » Il insista avant de faire un pas en avant. Il ne continua pas sur sa lancée, restant bloqué : il ne pouvait pas s’avancer plus. Elle était si proche de lui et pourtant si loin… C’était déstabilisant… C’était déchirant! « Zoé… »


© 2981 12289 0


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

It's been a long time ღ Ft. Huang Shin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» It's been a long time without you my friend. [SHUNZEI]
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-