AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

Operation Tough Unni } feat. Campbell Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 579
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 45

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Dim 15 Mai - 3:27

operation tough unni
haru×dylan
Je lâchais un soupir, le visage boudeur, les sourcils froncés. La réponse de mon aîné ne s'était pas faite attendre, et elle était même apparue sous une forme plutôt choquante : « Je ne consacre pas mon temps à ceux qui ne le méritent pas. » avait-elle jeté d'un ton désinvolte. J'avoue que j'avais été troublée et même un peu blessée par ses paroles. Mais j'avais aussi été largement impressionnée par son aura.

Cela faisait désormais quelques semaines que je « harcelais » Dylan Campbell – rappeuse d'envergure internationale et accessoirement, une des meilleures danseuses de la compagnie Yuseong Media. Je m'étais mise en tête de lui prouver mon potentiel et de l'attendrir en la laissant entrevoir mes lacunes. Depuis quelques jours, elle s'était radoucit avec moi… enfin, façon de parler, elle continuait à m'envoyer bouler chaque fois que j'ouvrais la bouche, mais disons juste que maintenant, elle esquissait souvent de petits sourires lorsque je la suppliais de m'entraîner. Je m'étais même risquée à l'appeler "Unni" sans qu'elle ne me foudroie sur place lorsque le mot avait quitté mes lèvres.

Petit à petit, à la force des choses, j'avais attisé son intérêt et maintenant, je réussissais même à m'introduire lors de ses essais en studio. Si je l'avais convaincue que je méritais son attention, cela devait bien être la millième fois que je lui demandais officiellement de devenir mon mentor. Malheureusement pour moi, même après lui avoir expliqué en long et en large à quel point j'admirais non seulement son acharnement au travail, mais aussi le chemin qu'elle avait elle-même créé pour finir par être sur le devant de la scène, elle continuait tout de même de hausser les épaules d'un air agacé avant de vaquer à ses occupations. Si seulement j'avais su que la solution serait bien plus simple pour obtenir une réponse favorable… La veille, je l'avais pratiquement suppliée de me laisser l'accompagner en studio, une fois de plus, et elle avait fini par craquer – au bout d'une dizaine de SMS. J'avais découvert qu'elle ne pouvait pas résister à un délicieux repas, et c'était donc en lui faisant miroiter un service complet que j'avais réussi à obtenir son approbation. Mais toujours pas d'entraînement en vue. J'étais donc assise sur une chaise plantée en plein milieu de la salle d'enregistrement, sous la surveillance étroite des techniciens qui devaient sans doute avoir vérifié mon ID vingt fois d'affilée pour être sûre que j'étais réellement une trainee de la YM, et pas une obsédée s'étant introduite illégalement dans les locaux.

Malgré les regards furieux que me jetait le type en charge de quelque chose dont je ne me rappelais même plus, je n'arrêtais pas de gigoter en attendant que Dylan ait finit ses tests son. Même derrière une vitre insonorisée, elle dégageait le genre de confiance typique que j'essayais d'acquérir depuis mon année de training. Son talent en rap et en danse faisait d'elle le parfait modèle de réussite à mes yeux. Certes, son image de mauvaise fille teigneuse pouvait en mener plus d'un aux mauvaises conclusions, mais j'avais peu à peu découvert que sous celle-ci se trouvait un âme de mentor prête à aider ses hoobaes. Finalement, le manager lui fit signe de sortir de la cabine pour une pause, et je me levais brutalement pour aller à sa rencontre, bien décidée à la faire fondre avec mon regard de chien battu que j'avais travaillé des heures durant devant la glace.

« Sunbaaaae, merci de m'avoir laissée venir aujourd'hui ! » dis-je avec beaucoup plus de consistance que la première fois où je l'avais rencontrée. J'enchaînais impunément sur le sujet de ma présence, prenant soin de chouiner légèrement. « Est-ce que tu as réfléchi à ce que je t'ai demandé ? Tu sais à quel point ça m'aiderais pour débuter ? S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaîîît. Je te promets que je ferai des progrès en danse...»
code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Myung Ha Ru le Lun 16 Mai - 2:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 15 Mai - 10:18

operation tough unni
haru×dylan
Dans la cabine d'enregistrement, je suis dans mon monde. J'oublie tout ce qu'il y a autour, je me focalise sur la musique dans le casque et sur le micro devant moi. Aujourd'hui, j'enregistre mon nouveau single qui devrait sortir d'ici un mois et demi, j'avoue que j'ai hâte de le présenter à mes fans. Cela fait un moment que je travaille dessus, et avec ce genre de titre, je suis certaine de garder la place de Queen du k-rap. D'ailleurs, j'ai pour projet d'étendre ce titre grâce à un futur album entièrement en anglais que j'espère pouvoir sortir aux Etats-Unis, mon pays d'origine, mais pour l'instant, ce n'est qu'à l'état de projet. J'ai des contacts avec quelques producteurs et maisons de disques, nous sommes pour l'instant en pleine négociations. Mais j'avoue que ça me tiens à coeur. J'aime beaucoup le coréen, je suis plongée depuis toute petite dans cette culture grâce à mes parents nés ici, mais j'aimerai pouvoir montrer plus de mes capacités et sortir des musiques aux paroles plus provocantes et filmer des clips dans lesquels je pourrais être aussi sexy et badass que je le souhaite sans craindre la censure qu'impose la loi pour "ne pas choquer les plus jeunes et qu'ils soient tentés de m'imiter".
La chanson est passée très vite, à fond dans mon truc, je n'ai pas vu le temps passer, et c'est déjà finit. A travers le casque, j'entends la voix du superviseur me dire que tout est bon, je peux sortir. Je repose donc le casque sur son socle, éteins le micro et m'aventure en dehors de la cabine. J'ai à peine le temps de respirer qu'une petite chose pleine d'énergie et de mignonneté m'aborde. Ah oui, Haru. Avec tout ça j'ai presque oublié que je lui avais promis de l'aider contre un bon repas ... Néanmoins, je souris en l'entendant m'appeler par ce titre honorifique qui flatte mon égo, et puis elle le dit de façon tellement mignonne ... J'ai beau me donner un air inaccessible, à la limite d'être hautaine, je ne résiste pas à cette façon de parler enfantine que je trouve particulièrement attachante. Je n'ai pas le temps de lui répondre qu'elle enchaîne, pleine d'énergie et d'ondes positives. Ca c'est un état d'esprit qui me plait !
Il est vrai que je l'ai longtemps laissé mariner après qu'elle ait demandé mon aide, je me suis même montrée un peu méchante avec elle, mais c'est comme ça qu'on réussit. On se fixe des objectifs et on se bat pour les atteindre, on apprend rien quand tout nous tombe tout cuit dans le bec. D'ailleurs, je suis plutôt contente de voir qu'elle a persisté. Elle ne le sait sans doute pas, mais j'ai suivis ses avancées. Certes, pas toutes, je suis occupée moi aussi, mais j'ai remarqué ses progrès, ainsi, j'ai pu voir toute la volonté qu'elle possède, et ça, ça me plaît. Elle est prête à tout pour réussir, elle est déterminée, et face à ça, je ne peux que l'en féliciter.

Ne montrant rien de la fierté que j'éprouve à son égard -car oui, je la considère déjà comme mon poulain, même si je ne lui en montre rien, il ne faudrait pas qu'elle se relâche-, je la toise quelques secondes et attrape mon sac à main et ma veste laissés sur le porte manteaux à côté de la porte et lui fait signe de me suivre, avançant avec assurance sur mes talons hauts -comment ça je n'assume pas d'être petite ? -

" Moui, j'y ai vite fait réfléchi. D'ailleurs tu ferais mieux de te dépêcher avant que je change d'avis."


Sans même regarder si elle me suit ou non, je me dirige à la salle de danse que j'ai pris soin de réserver à l'avance. L'entendant trottiner derrière moi, je laisse la porte ouverte et pose mes affaires dans un coin de la pièce, puis je me tourne vers elle, m'adossant contre l'un des miroirs muraux. Je l'observe un instant des pieds à la tête, prenant mon temps. Elle est tellement mignonne avec ses petits yeux pétillants et ses joues toutes rondes ! Mh, bref ...

"Bon, alors, commençons par le commencement. Tes points forts, tes points faibles, et chantes moi mh ... G.U.Y, de Gaga. On verra pour la danse après ça."

J'ai l'air pince sans rire comme ça, mais il faut bien que je me rende compte de son niveau et que j'adapte mon enseignement à ses besoins. Après, à elle de me dire si elle pensait à quelque chose de précis.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 579
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 45

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Lun 16 Mai - 5:17

operation tough unni
haru×dylan
Je crois bien n'avoir jamais été choquée et excitée en même temps. Pendant un instant je crus déceler une once de satisfaction dans ses yeux, mais elle disparue avant même que j'ai le temps de l'identifier correctement. Son regard me scanna de haut en bas, comme si elle me jaugeait et avant même que j'ai le temps de me remettre de mes émotions, elle s'empressa de passer la porte en m'invitant à la suivre. En entendant la phrase qu'elle lâcha passivement je manquais de sauter de joie. Mes efforts avaient payés, je ne sais pas ce qui l'avait fait changer d'avis, mais aux dernières nouvelles, Dylan Campbell venait de me donner son accord pour littéralement être collée à ses basques ! "Vite fait réfléchi" ? J'étais persuadée qu'elle devait l'avoir retourné dans sa tête pendant des jours pour être sûre de l'effet qu'elle créerait lorsqu'elle lâcherait cette énorme bombe devant ma tête étonnée.

Je lui emboîtais immédiatement le pas, surexcitée par la nouvelle alors que Dylan restait visiblement de marbre. Elle ne peut pas voir mon visage, mais j'espère qu'elle sent mon regard interrogatif. Mais j'eus bien vite ma réponse lorsqu'elle me mena jusqu'à une salle de danse vide. Apparemment, elle ne perdrait pas de temps pour se – ou plutôt me – mettre au boulot. Elle sembla me jauger un moment en réfléchissant, avant de me suggérer de lui montrer de quoi j'étais capable avec ma voix. Elle venait de me proposer un titre américain, et je retins un sourire mesquin en me demandant si elle était au courant que je parlais anglais couramment ; c'était une de mes matières préférées au lycée. Je fais la moue un instant avant de hocher la tête d'un air entendu avant d'enchaîner sur le premier couplet a capella, dans une version plus lente et douce de la chanson. Je me fis la réflexion qu'une reprise acoustique pourrait carrément être du tonnerre. Je me laissais emporter au fur et à mesure du bridge et fermais les yeux pour mieux me concentrer sur ma voix : je devais avouer que le regard impassible de mon mentor me rendait un peu nerveuse. Il n'y avait que ma voix résonnant dans la pièce lumineuse, et je fis de mon mieux – ce qui, sans vouloir me vanter ne fut pas si difficile – pour mettre maîtriser mon souffle et mes notes en finissant le refrain.
Je décidais de m'arrêter là, ne sachant pas si ma petite audition l'avait satisfaite. Ébouriffant mes cheveux d'un air gêné je me raclais la gorge rapidement

« Hm… Sunbae, je ne suis pas vraiment à l'aise avec les chansons de ce style. Je pense que ma voix est trop douce pour ça ; j'avais choisi une ballade pour mon audition à la YM. »

Je sortis rapidement mon téléphone de ma poche à la recherche de ma vidéo d'audition. Pas la première, évidemment, mais plutôt celle qui m'avait fait entrée à la Yuseong. Même si j'avais échoué il y avait bientôt deux ans, j'étais quelque peu mal à l'aise de lui expliquer pourquoi, je pris donc bien soin de passer sous silence cette information lorsque je lui montrais l'écran. Pour la millième fois j'entendis ma propre voix fredonner Almost de Tamia. Je coupais rapidement la vidéo pour ne pas l'ennuyer plus et ne pas avoir l'air arrogante.

« J'ai aussi passé une audition en rap, sur Nicki Minaj ; mais je suis loin d'avoir ton niveau Unni ! »
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 29 Mai - 17:08

operation tough unni
haru×dylan
Je l'écoute attentivement chanter, et je peux dire qu'elle se débrouille très bien. Malgré son talent, elle a pas mal de concurrence dans l'agence, je comprends pourquoi elle me demande mon aide. Avec ma renommée, ce n'est pas rare que les trainees viennent me voir, mais pas au point d'insister comme elle le fait. Je me demande ce qui la motive autant à vouloir que je l'entraîne.
Elle ne chante pas en entier et décide de s'arrêter. Je l'observe attentivement sans rien dire tandis qu'elle se remet les cheveux, l'air intimidée. Cette demoiselle a tout pour débuter : jolie, talentueuse, et motivée. Pourtant, de la façon dont elle s'adresse à moi, j'ai l'impression qu'elle manque un peu de confiance en elle, ce qui est compréhensible à son âge et dans ce milieu.
Elle m'explique rapidement ce qui la gêne et me montre la vidéo de son audition. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que j'ai déjà visionné cette vidéo, et plus d'une fois. Après tout, il fallait bien que je me renseigne sur elle afin de savoir à qui j'avais à faire. Et puis je me plais à regarder de temps à autres les vidéos d'audition des trainees de mon agence, au cas ou je puisse donner la chance à l'un d'eux d'apparaître sur mes albums. Mais passons, ce n'est pas le sujet !

"Justement ma belle, si tu n'es pas à l'aise avec ce type de chansons, il faut que tu travailles doublement dessus. La YM est assez souple avec ses artistes, mais il se peut qu'on t'impose des musiques sans que tu ais à donner ton avis, et si tu ne veux pas foirer, il faut faire de ton mieux. Ne néglige aucun genre, c'est à force d'entraînement que tu parviendras à maîtriser totalement le chant et le rap."

Je m'avance vers elle en la regardant droit dans les yeux. Je ne cherche pas à l'intimider, juste à déterminer sa motivation.

"Tu as bien chanté, et en plus tu as compris ce que j'attendais sans même que je te le demande. Recopier platement une chanson, c'est nul, ça ne sert à rien. Quand on te demande de reprendre une chanson, il faut lui donner une note personnelle, ne pas se contenter de recopier, et c'est exactement ce que tu as fais. Il faut que tu t'appropries la chanson, tu comprends ? Que tu fasses un sort qu'elle te convienne."

Je jete un coup d'oeil à mon portable et regarde l'heure. J'ai une faim de loup !

"Pour la prochaine fois, j'aimerai que tu me fasses un reprise de Monster, d'Eminem et Rihana, une reprise à ta façon. Mais pour l'heure, allons manger, j'ai la dalle ! "

En passant à côté d'elle, j’ébouriffe ses cheveux puis lui fait signe de me suivre jusqu'au dehors. A quelques rues de l'agence se trouve un petit restaurant plutôt sympa. On y mange des burgers tels qu'aux States et pour pas cher. Il n'y a pas beaucoup d'attente, et une salle exprès pour les artistes est aménagée à l'étage pour que nous ne soyons pas assailli par les fans. Je l'y mène alors et lui paye le repas, curieuse de faire connaissance avec la demoiselle.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 579
Age : 18 yo + 15.05.98
groupe : solo
nom de scène : haru
occupation : idol @yuseongmedia
avatar : kim chungha (ioi)
DC : yjr (fe) ; fy (kg)
Points : 45

yuseong m
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t239p10-myung-haru-hakuna-your-own-matata http://www.lights-camera-action.org/t241-myung-haru-you-me-cellphones#1891 http://www.lights-camera-action.org/t243-myung-ha-ru http://www.lights-camera-action.org/t251-myung-haru-slide-to-unlock http://www.lights-camera-action.org/t252-myung-haru-aloharu http://www.lights-camera-action.org/t1250-haru-yuseong-media
Message
Mar 31 Mai - 2:44

Campbell Dylan a écrit:
operation tough unni
haru×dylan
Je retins difficilement une moue déçue quand elle m'expliqua que je devrai tout de même travailler sur des styles dans lesquels je n'excellais pas. Ma déception intérieure se transforma en une surprise sincère alors qu'elle m'offrait d'honnête compliments. Je n'émis aucune plainte pendant son discours et me contentait de hocher la tête d'un air résigné. J'étais rassurée de voir qu'elle ne me considérait pas comme un cas désespéré… Je retins un sourire béat devant ses félicitations concernant ma petite. Je doutais souvent de mon talent, surtout maintenant que j'allais passer ma première année à la Yuseong. Dylan sembla soudain se détendre aussi vite qu'elle s'était intensément concentrée durant notre session, et elle sembla remarquer l'heure pour la première fois depuis le début de notre conversation. Je ne pus m'empêcher de réprimer un véritable sourire à l'idée que j'avais des "devoirs" et que j'étais donc officiellement son élève. J'avais l'impression que rien ne pouvait entacher ma bonne humeur naissante ; sûrement pas le fait que j'étais invitée à déjeuner avec elle en tout cas ; elle m'adressa un petit signe affectueux avant de se diriger vers la sortie. « Yes sir ! » m'exclamais-je avec enthousiasme.

Pour dire vrai, je commençais tout juste à sentir mon estomac grogner ; et l'odeur du restaurant dont Dylan avait fait le choix n'aidait pas beaucoup. C'était un lieu à l'ambiance occidentale et colorée. Elle commanda pour nous deux avant que j'ai le temps de le faire et je m'installais confortablement sur la banquette de cuir rouge. Je balayais le lieu désert d'un regard perplexe. J'avais oublié, dans le processus, que si je pouvais encore déjeuner en toute tranquillité dans un restaurant sans avoir de crainte qu'une horde de fan sauvage m'attaque en plein repas, c'était loin d'être le cas de Dylan. Notre commande arriva rapidement – je remerciais intérieurement le statut de mon accompagnatrice,j'imaginais que ça avait dû aider à la préparation éclair de notre repas. Je fis mine d'inspecter prudemment mon repas, je m'en voudrais jusqu'à la fin de ma séance de sport si je prenais un gramme de plus. Mais mon attention à mon poids ne diminuait pas ma curiosité dévorante concernant la femme assise élégamment en face de moi.

« Unnie, pourquoi est-ce que tu es devenu rappeuse au fait ? » Attaquais-je directement, mordant à pleines dents dans mon hamburger, avant d'avaler une grosse gorgée d'eau. « J'ai fais de petites recherches sur ta chaîne Youtube au fait… » enchaînais-je avec un sourire malicieux. Je m'empressais de placer une frite dans ma bouche, les yeux pétillants.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Operation Tough Unni } feat. Campbell Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dylan
» 38 - ElWayne CAMPBELL
» Nicky CAMPBELL
» operation carpe chez mondial peche
» Dylan Rieder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-