AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

join, us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 621
Age : vingt-huit ans.
nom de scène : K.
occupation : auteur & compo. (+ feat & recruteur à temps partiel, héh.)
avatar : shon minho.
DC : nam insu(lte), kang junho(e) & lee hyunki(ki).
Points : 187

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1592-bae-khean#32687 http://www.lights-camera-action.org/t1629-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1616-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1606-bae-khean-69_7k1
Message
Sam 19 Nov - 15:47










tenue

Encore, une fois. Je me retrouvais. Ainsi. Ces multiples feuilles, nichées. À l'encontre, de l'un de mes flancs. Maintenu, entre celui-ci. Et, l’un de mes bras. Pourquoi, diable. Avais-je, à nouveau. Osé, prendre part à de telles, idioties ? Pourquoi, diable. Avais-je, à nouveau. Accepté, ce simple – et unique, fait. Que pouvait, être. Celui. De mener, ce jeune homme. À, mes côtés. En, cette agence. Talentueux ? Semblait-il, être. Cependant. Je ne semblais, que. Davantage. Curieux. Envers, les agissements. De, celui-ci. Parviendrait-il, à mener à bien, les espoirs. Formés. À, son égard ? Chevelure noirâtre, ébouriffée. Frustration. Mise, en avant. Je me frayais, un chemin. En, cet antre. Une habitude. Aussi, mauvaise. Pouvait-elle, être. Qu'il possédait. D'après, de bien vulgaires rumeurs. Se laissant. Entendre. Ici. Et, là. Naïvement. J'avais cru, bon. De m'y rendre. Cependant... Ce lieu. Était-ce, là. Un lieu, convenable. Afin, de discuter. Affaires. Et, contrats ? Sourcils, froncés. Ce sentiment, qu'est : la frustration. Il s’immisçait, en mon esprit. Et, prenait. Peu, à peu. Possession. De, ma personne. Sens visuels, heurtés. De par, ces sources lumineuses. Colorées. Lancées. À, tout va. À l'encontre, de ces sombres inconnus. Se mouvant, en ce rythme. Guère, convenable. Envers, mes sens auditifs. N'y prêtant, aucunement. Attention. Je poursuivais. Difficilement. Il, est vrai. J'observais. Doutais. Et, redoutais. Où, avait-il bien pu, passer ? Inspirant. Lourdement. Expirant. Silencieusement. Enfin. Mes coudes, heurtant cette surface plane que représentait : ce bar. À, son tour. Occupé, par le jeune homme. Index, et majeur. Fièrement dressés. « Deux, bières. Pour moi, et. Lui. » Argumentais-je. Le ton, haussé. Et, ce. Tandis que je vins démontrer, le jeune homme. D'un simple, signe. De tête. Première, étape. Faire, bonne figure. Le tout, poursuivrait, son sens. Et, je parviendrais, non sans mal. À, certainement. Obtenir. Le fruit, de mes désirs. Sans, grande... Difficulté. L'espérais-je.




À la lumière obscure, je te croise enfin. Mon dieu que tu es belle, toi la seule. Toi, l'ultime. Entre les hommes égalité, s'il te plait, prends ma main. Ne te fais plus attendre, il est temps de s'étreindre. Il est temps, de s'éteindre, une dernière cigarette.

l'éphémère, deviens.
éternité.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 236
Age : 24 ans.
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : leader, main rap, compo & parolier, styliste.
nom de scène : SHΔDOW.
occupation : ancienne idole peu connue, de retour en temps que trainee.
avatar : woo ji ho (zico, block b)
DC : jung meena & shen taewon.
Points : 22

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 22 Nov - 12:05










tenue

La vie était une chienne. Et aujourd'hui encore, je m'en rendais compte. Un verre à la main, accoudé à l'une des fenêtres, je laissais le reste de ma cigarette se consumer, la fumée montant et se dissipant dans la noirceur du ciel étoilé. Toujours aussi beau et haut tandis que moi, piètre humain je me retrouvais une fois de plus à ramper au sol. Pour la seconde fois de ma vie, j'avais cru en dieu en étant accepté dans une agence de divertissement, la première fois ayant été pour une toute autre raison. Mais encore une fois, je m'étais rendu compte que tout ce qu'on m'offrait... On me le reprenait aussitôt. Comme cette fenêtre un jour ouverte pour moi qui s'était refermée sans plus qu'aucune lumière ne passe. Seul le vide lui avait succédé. Et la solitude. C'était pareil désormais. J'avais cru pouvoir voler, et je m'étais écrasé. Lamentablement. Des dons en rap, une faculté à chanter ou danser ? Que de la connerie. Personne ne m'avait remarqué. On m'avait tout voler. Pourquoi j'avais été recruté ? Il fallait croire que mon corps, lui par contre, avait de la valeur. Mais jamais je ne me vendrais, pour une quelconque raison. J'avais vu ma mère, et jamais je ne lui ressemblerais. Plutôt crever. La vie avait beau m'envoyer chier, jamais je ne me soumettrais. J'étais pas fait pour rester au sol. Je voulais briller, me démarquer. Sortir de ce quotidien qui m'avait enseveli. Certains étaient nés dans la rue et étaient destinés à y rester ? Foutaises. Je serais l'exception qui démontra cette règle. Mon verre vide et ma cigarette s'était consumée presque toute seule, je soupirais avant de l'écraser dans le cendrier, abandonnant la le récipient pour me rediriger vers le bar. Ouvrant la bouche, quelqu'un commanda pourtant à ma place, me faisant hausser un sourcil et tourner la tête vers... Ce sombre inconnu. « On se connait ? » A priori, non. Mais lui le semblait. Et j'étais pas sur de savoir si c'était pour une bonne ou mauvaise raison. M'enfin, si c'était en échange d'une bière... Je voulais bien l'écouter un peu. De toute façon, j'avais plus rien à perdre. « C'est à quel sujet ? »





Etre antisocial c'est parfois mettre tes écouteurs sans pourtant écouter quoi que ce soit. C'est les mettre pour subtilement indiquer aux autres qu'aujourd'hui t'as pas envie de parler, de sourire, que t'es fatigué et qu'ils peuvent bien aller s'faire enculer.

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 621
Age : vingt-huit ans.
nom de scène : K.
occupation : auteur & compo. (+ feat & recruteur à temps partiel, héh.)
avatar : shon minho.
DC : nam insu(lte), kang junho(e) & lee hyunki(ki).
Points : 187

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1592-bae-khean#32687 http://www.lights-camera-action.org/t1629-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1616-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1606-bae-khean-69_7k1
Message
Mar 22 Nov - 16:15










tenue

Ce liquide. Jaunâtre, intimement. Alcoolisé. Résidant, en ces verres. Glissés. À, nos encontre. L'un, pour le jeune homme. Et, l'autre. Pour, moi-même. Une gorgée, fut. Déglutie. Et, ce. Avant qu'il ne puisse m'être permis de détourner mes sens visuels, à. Son encontre. Cet air, las. Et, fatigué. Niché, à l'instar de. Son faciès. Je ne parvenais, non. Sans grandes difficultés. À, discerner. Ces bien vulgaires sentiments, et. Ressentiments. Glissés, en l'esprit de celui-ci. Que diable. Cet instant, ne semblait aucunement. Jouer, en sa faveur. Et, pourtant. Ces feuilles blanchâtres. Auparavant, disposés envers, mon flanc. Trouvant, dès lors. Place. À l'intention, de ce bar. Glissant. Lascivement. Auprès, de ce regard. Curieux. Que, j'osais. Lui offrir. « Pour tout, t'avouer. Nous ne nous connaissons, pas. Certes. Cependant, je connais bien assez de choses, à ton propos. Pour oser, pointer le bout de mon nez. Ici. En, ces lieux. À, tes côtés. » Argumentais-je, dans un premier temps. Une entrée, en la matière. Dérisoire ? Il est vrai. Et, pourtant. Je poursuivais, en cet élan. Extirpant. Cette simple – et unique, feuille. Ce nom. Cette agence. Cette présentation. Inscrite. Noir, sur blanc. Libre, à lui. De lire, ou non. « Inutile, de parler davantage. Je pense que tu es, un jeune homme. Intelligent, et. Qu'en jetant un simple coup d’œil envers cette vulgaire, feuille. Tu comprendras, la raison. Le pourquoi, du comment. Suis-je, là. » Je ne désirais, aucunement. User, de bien sombres stratagèmes afin, d'amener le jeune homme à porter d'un quelconque intérêt, à. Mon égard. Libre, à lui. De fléchir, ou non. Libre, à lui. De m'écouter, ou non. Ainsi, soit-il. Le destin, se jouait de ma personne. Et, naïvement. J'accepterais, mon sort. Sans, la moindre objection. Je me permettrais, simplement. D'engloutir, cette source. Aqueuse. Alcoolisée, avant. De prendre, la poudre d'escampette. Pile, ou face. Capable, ou non. Reposait, entre ses propres mains. Son avenir. « Cinq minutes. À, toi de voir. L'intérêt, que tu oses apporter envers, cette proposition. Cela, ne tiens. Qu'à toi. » D'y succomber, ou non. Telle Ève, envers. Ce fruit, défendu. Osera-t-il, croquer, cette pomme ? Curieux. Je jetais, de simples regards. Envers, cet être. Ni, oui. Ni, non. Rien, ne semblait être, si sûr. Les dés, sont lancés. Quel sera, le résultat ?





À la lumière obscure, je te croise enfin. Mon dieu que tu es belle, toi la seule. Toi, l'ultime. Entre les hommes égalité, s'il te plait, prends ma main. Ne te fais plus attendre, il est temps de s'étreindre. Il est temps, de s'éteindre, une dernière cigarette.

l'éphémère, deviens.
éternité.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 236
Age : 24 ans.
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : leader, main rap, compo & parolier, styliste.
nom de scène : SHΔDOW.
occupation : ancienne idole peu connue, de retour en temps que trainee.
avatar : woo ji ho (zico, block b)
DC : jung meena & shen taewon.
Points : 22

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 22 Nov - 18:21










tenue

Si aujourd’hui, en poussant la porte de ce bar, j’avais cru me retrouver face à un recruteur… Y serais-je entré ? Assurément pas. La rancœur était un sentiment persistant, tout comme celui d’avoir été trompé. Et j’avais l’impression que dans le milieu du divertissement, la confiance n’avait aucune valeur. On m’aurait vanté des talents que j’avais soit disant, puis au bout de deux ans sans jamais décoller, on m’aurait fait du chantage. Mon corps contre la gloire. Et puis quoi encore ? Qu’ils aillent tous se faire voir. Pourtant, avec un verre et quelques cigarettes, mon esprit semblait plus calme et à même de ne pas l’envoyer chier. Ce n’était pas pour autant que j’accepterais, haussant un sourcil en recevant sa paperasse. « Qui ne me connait pas, je suis le taré qui fait la une des journaux. » Ça ne m’expliquait toujours pas ce qu’il voulait. Je prenais néanmoins le temps de parcourir son bout de papier des yeux, fronçant le nez avant de lui jeter un regard en coin. « C’est une blague ? » Non, franchement. Quelle agence voudrait d’une idole qui n’avait jamais vraiment eu de succès et portait avec elle un lourd dossier ? Inconcevable. Il se foutait de ma gueule ? Sauf qu’aussi énervant que cela pouvait paraître… Quelque chose me retint d’exploser. Comme si au fond, le regard de cet homme me signifiait qu’il ne plaisantait pas. « Tu crois sincèrement qu’en cinq minutes on décide d’un avenir ? D’une carrière ? La dernière fois que je l’ai fait, regarde où ça m’a mené. Alors dis moi, la Wanderlust là, qu’a-t-elle de plus que l’autre ? » J’aimais ce métier. Mais j’étais pas un bout de viande. On avait déjà assez abusé de moi. « Je suis pas le plus populaire, je viens d’essuyer un scandale et mon caractère n’est pas facile à vivre, alors pourquoi moi ? » Je voulais du solide. Quelque chose que je ne pourrais pas démonter. Pas ce blabla ridicule qui me mènerait assurément au plus bas.





Etre antisocial c'est parfois mettre tes écouteurs sans pourtant écouter quoi que ce soit. C'est les mettre pour subtilement indiquer aux autres qu'aujourd'hui t'as pas envie de parler, de sourire, que t'es fatigué et qu'ils peuvent bien aller s'faire enculer.

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 621
Age : vingt-huit ans.
nom de scène : K.
occupation : auteur & compo. (+ feat & recruteur à temps partiel, héh.)
avatar : shon minho.
DC : nam insu(lte), kang junho(e) & lee hyunki(ki).
Points : 187

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1592-bae-khean#32687 http://www.lights-camera-action.org/t1629-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1616-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1606-bae-khean-69_7k1
Message
Mer 23 Nov - 5:48










tenue

Ce ricanement. Fraîchement, extirpé. D'entre, mes lippes. Le jeune homme, en question. Ne manquait, guère. De répondant. C'est, par ailleurs. Envers, cet aspect. Que, ma curiosité à son égard. Fut, dans un premier temps. Redirigée. Qu'importe. Les scandales. Qu'importe. Les rumeurs. Qu'importe. Les bruits, courant. À, son intention. Je ne désirais, réalisé un avis. Que, de par. Mes propres. Moyens. Ainsi, étrange cela – pouvait-il, être. « Je ne suis pas très ingénieux, en ce qui concerne les. Mauvaises, blagues. » Ajoutais-je, dans un premier temps. Humour. Déplorable. Et, tout à la fois. Dérisoire. Je semblais, bel – et bien, sérieux. Et, ce. À l'encontre des questionnements, du jeune homme. Disposé, envers. Ces feuilles blanchâtres, glissées. Sous, son regard. Aspirant, à. Attiser sa curiosité. Ses questionnements, suivant. Jouaient, tout naturellement. En, ma faveur. Cinq minutes. Cela, ne semblait être. Aucunement suffisant, d'après lui. Cela, signifiait. Alors. Que je n'essuyais, guère. Un refus. Premier point, en. Mon camp. « Elle n'a rien, de plus. Car, c'est une agence. Comme les autres, au premier abord. En, ce qui concerne. Le reste. Peut-être, que. Jeter un coup d’œil par. Toi-même, t'aidera. À comprendre. Pourquoi. » Je ne désirais, aucunement. Jeter des fleurs, envers. Cette agence. Je ne désirais, aucunement. Vendre, celle-ci. Faire, croire. Monts. Et, merveilles ? Idioties. Et, bien plus. Encore. « Mais, je peux te répondre. Sincèrement. Pourquoi toi ? Justement, parce que. Toi. » Lui. Simplement, lui. Ce physiquement, intimement. Atypique. Ce faciès. Ne parvenant, guère. À quitter, vos esprits. Ce charisme, heurtant. Vos sens, visuels. Et, bien plus encore. Néanmoins. Je ne désirais, aucunement. Réaliser, l'apologie de. Son être. Verbalement. Cela, ne serait que. De simples paroles, en l'air. « Je dois bien, t'avouer. Je ne suis qu'un pauvre, employé. À, la base. Je suis auteur, et compositeur. Et, voilà que. Je me retrouve, à dénicher. Des talents. Le tout, sous les ordres. Du directeur. Lorsqu'il a une idée, en tête. Impossible, de l'en dissuader. Il te veut. Si jamais, tu veux connaître. Le pourquoi, du comment. Il te suffira de simplement, t'adresser. À, lui. Directement. » Ajoutais-je. Prenant soin, d'extirper. Cette carte. Où, semblait être inscrit. Un simple – et unique, numéro. « Deux sonneries. Il répondra. »




À la lumière obscure, je te croise enfin. Mon dieu que tu es belle, toi la seule. Toi, l'ultime. Entre les hommes égalité, s'il te plait, prends ma main. Ne te fais plus attendre, il est temps de s'étreindre. Il est temps, de s'éteindre, une dernière cigarette.

l'éphémère, deviens.
éternité.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 236
Age : 24 ans.
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : leader, main rap, compo & parolier, styliste.
nom de scène : SHΔDOW.
occupation : ancienne idole peu connue, de retour en temps que trainee.
avatar : woo ji ho (zico, block b)
DC : jung meena & shen taewon.
Points : 22

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mer 23 Nov - 18:32










tenue

Il était pas ingénieux en ce qui concernait les mauvaises blagues. Réponse atypique mais sincère. Si ce n’était pas une blague, j’avais pourtant du mal à y croire. J’avais l’impression que ma vie était semblable à des montagnes russes, avec des hauts et des bas, des loopings, et toutes ces conneries qui me donnaient mal au crâne et envie de gerber. C’était puissant, déstabilisant. On venait de me jeter, et déjà quelqu’un me recherchait. Pourquoi ravaler le vomis des autres ? Tous les journaux disaient clairement que je n’en valais pas la peine. Et si en plus ils savaient de quel milieu je venais… Non, j'étais pas le petit citoyen lambda sage et parfait. J’aspirais pas non plus à réellement rentrer dans le moule. Je voulais voir grand sans qu’on m’étouffe. Triompher de la gloire en restant moi même. J’étais pas un chien qui suivait la trace des billets laissés au sol. Je préférais crever dans la rue que signer pour un contrat s’il ne me convenait pas. Mais j’étais pas con non plus au point de refuser sans rien chercher à savoir. Parce que je finirais à coup sûr par regretter. « Tu ne vantes aucunement ton agence par rapport au déchet qu’était la mienne, mais tu me dis d’aller voir ? » C’était… Pour le coup vraiment étrange. Ça voulait dire quoi ça ? Que je devais me faire une opinion seul ? Ou qu’ainsi il me forçait à y aller ? Frustrant. « Parce que moi ? » Je le répétais de façon débile comme si le prononcer m’aiderait à la comprendre plus. Comment ça ? J’étais unique ? C’était quelque chose qu’on ne m’avait jamais dit. Ou peut être que si, mais pas dans le bon sens du terme. Et ça me laissait perplexe. Je voulais pas me prendre le chou, j’avais pas les idées très claires non plus, mais ce que je comprenais me laissait sur le cul. « C’est le directeur qui me veut ? » L’ordre venait directement d’en haut ? N’était-ce pas trop beau pour être vrai ? Fronçant le nez, je relisais sa paperasse, tentant de me remémorer où j’avais entendu ce nom sans succès. « Quelles idoles font partie de cette agence ? » Pour le coup, aucune nom ne me venait à l’esprit. J’attrapais néanmoins la carte qu’il me tendait, intrigué par ce numéro et tant de suspens. Il me voulait et il en démordrait pas, hein ? Amusant. Buvant quelques gorgées de ma bière, je posais alors une dernière question. « S’il me voulait tant que ça, pourquoi au lieu de se déplacer lui même il envoie un compositeur ? » Simple pique pour voir comment il allait réagir. Et au passage, si on ne me racontait pas de la merde.





Etre antisocial c'est parfois mettre tes écouteurs sans pourtant écouter quoi que ce soit. C'est les mettre pour subtilement indiquer aux autres qu'aujourd'hui t'as pas envie de parler, de sourire, que t'es fatigué et qu'ils peuvent bien aller s'faire enculer.

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 621
Age : vingt-huit ans.
nom de scène : K.
occupation : auteur & compo. (+ feat & recruteur à temps partiel, héh.)
avatar : shon minho.
DC : nam insu(lte), kang junho(e) & lee hyunki(ki).
Points : 187

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1592-bae-khean#32687 http://www.lights-camera-action.org/t1629-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1616-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1606-bae-khean-69_7k1
Message
Jeu 24 Nov - 5:39










tenue

Un haussement, d'épaules. Et, enfin. Une gorgée. De, ce liquide. Jaunâtre. Intimement, pétillant. Et, alcoolisé. Que pouvait, être. Cette bière. Précédemment, commandée. Ce verre, fut. Par ailleurs. Soudainement. Vidé. De, son contenus. Je vins, alors. Réaliser. Une nouvelle, commande. Deux. À, nouveau. Qu'importe. Si, le jeune homme. Avait, terminé, ou. Non. Son propre, verre. Je poursuivais, en. Cet échange. Verbal. Et, gestuel. De simples, propos. Se laissaient, alors. Entendre. Tout, naturellement. Des questionnements, se firent. Entendre. Quel intérêt ? Quelles idées ? Curiosité, piquée. À, vif. L'agence, semblait. Intriguer. Celui-ci. Cependant. Possédais-je, véritablement. Le droit, de m'exprimer. Envers, cet antre ? Moi-même, employé. Au sein, de celle-ci. J'avais, dans un premier temps. Été. Sceptique. De telles, offres. De telles, propositions. Bien, beau. Pour être, vrai. Semblait-il. Et, pourtant. Ces promesses. Furent. Réalisées. « Je dois bien t'avouer, que. Je ne suis pas en mesure de m'exprimer clairement, envers. L'agence. En tant que, employé. Puis-je vraiment me permettre, de te répondre ? » Fort, ridicule. En somme. « Me connaissant, tout ce que je pourrais te dire. Sera. Très certainement. Inutile, et sans grand intérêt. Mais. » Inspirant. Lourdement. Expirant. Silencieusement. « Jeter un œil, par toi-même. Ne t'engagera, à rien. » Il est vrai. Jeter, un œil. Un avis. Concentré, en. Sa simple – et unique, personne. Sans, la moindre. Gênes. Il parviendra, sans grandes difficultés. À, découvrir. Les aspects. Mis, en avant. « Tu sais. À part, mon studio. Et, les salles d'enregistrement. Le bureau du, directeur. Je suis, un vrai casanier. Je me contente, de peu. Alors, en ce qui concerne le reste... Les idoles. Tout, ça. Je n'y connais, pas. Grand chose. » Sincérité, mise. En avant. Je ne pouvais, aucunement. Feindre, l'ignorance. « Pour faire simples, très peu d'artistes de l'agence sont connus, actuellement. Du grand, public. Nouvelle agence, émergente. En, somme. » Travaillant. Si, durement. En, de bien multiples. Années. Recrutant. Silencieusement. Agissant. Silencieusement. Ainsi. Avions-nous, agis. Peut-être, était-ce là. Plutôt. Fourbe. Et, pourtant. « Le directeur ? Venir ? Directement ? » Un éclat, de rire. Se permis, de franchir mes lippes. Cet homme. Dont, il semblait être question. Jamais, encore. Je ne l'avais, vu. Quitter. Cet antre, personnel. Que représentait. Son bureau. Bureau, qui plus est... Fort, original. « Je crois, que. Le jour où il daignera sortir, de sa tanière n'est pas prêt, d'arriver. Pour faire simple : c'est un grand enfant. Il, est. Particulier. Vraiment, particulier. Mais, je pense que... Lorsque, tu oseras pénétrer dans son bureau. Tu comprendras, là où... Je veux, en venir. » Je ne t’arrisais, pas. D'éloges. À l'égard, de. Cet homme. Cependant, je ne pouvais guère. Évincer, de. Mon esprit. Cette simple – et unique, idée. Le concernant. « Si tu veux, venir. N'hésite pas. Une simple, visite. Ne signifie, pas que. Tu acceptes de signer, le contrat. Néanmoins. J'espère que tu considéreras, cette proposition. Je te laisse, les termes. Et, les points. Inscrits, sur les papiers. Si tu veux, éventuellement. Jeter, un œil. Sait-on, jamais. » Semblable, à ces propos tels que : « Je dis, ça. Je ne dis, rien. » Je poursuivais. Naïvement. Un haussement, d'épaules. Se fit, réalisé. « D'autres, questions ? »





À la lumière obscure, je te croise enfin. Mon dieu que tu es belle, toi la seule. Toi, l'ultime. Entre les hommes égalité, s'il te plait, prends ma main. Ne te fais plus attendre, il est temps de s'étreindre. Il est temps, de s'éteindre, une dernière cigarette.

l'éphémère, deviens.
éternité.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 236
Age : 24 ans.
groupe : HOTMESS.
rôle dans le groupe : leader, main rap, compo & parolier, styliste.
nom de scène : SHΔDOW.
occupation : ancienne idole peu connue, de retour en temps que trainee.
avatar : woo ji ho (zico, block b)
DC : jung meena & shen taewon.
Points : 22

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Jeu 24 Nov - 11:12










tenue

Mon verre a peine entamé, voilà qu’il m’en commandait un autre. Voulait-il me saouler ? Était-il accro à la boisson ? Et puis qu’importe ? Des bières gratuites, ça tombait pas des arbres. S’il avait l’argent, moi j’acceptais. Et puis, cela ne prouvait-il pas que s’il avait les moyens financiers, il avait réussi ? Un détail presque anodin, mais qui me donna légèrement plus confiance, me décidant à le suivre en finissant mon verre cul sec, rapprochant alors le deuxième de moi. Il ne savait pas faire de blagues ni parler de son agence. Se considérait-il comme taciturne ? Décidément, les recruteurs de la Wanderlust étaient bien étranges. Pourtant, contrairement aux autres qui vous proposait la lune, il était moins détestable. Plus crédible. Alors au fond, n’était-ce pas mieux ainsi ? Aussi étrange soit le directeur, il semblait faire de bons choix. « Il semble que quoi qu’il arrive, il faille que je me bouge alors. Ton but était de piquer ma curiosité pour que j’aille voir de quoi il en retournait, pas vrai ? Bien, j’irais peut être jeté un oeil. » Rien que pour voir la gueule du truc. Et si les employés étaient tous comme lui. Un auteur-compositeur qui s’improvise recruteur… Tout le monde avait autant de cordes à son arc la bas ? Alors l’agence était neuve, d’où le fait que je ne la connaissais pas. Je ne savais pas si cela devait me rassurer ou pas. Réussirait-elle à se démarquer des autres ? Mais la question n’était-elle pas : réussirais-je à montrer des talents nécessaires pour me démarquer des autres ? Au final, cela ne venait-il pas aussi de moi ? Stoppé dans ma réflexion par son rire, j’ouvrais de grands yeux surpris, ce dernier si calme explosant d’un coup. Et bah. Avais-je dit quelque chose de si drôle ? Je fronçais le nez, et pourtant, mon visage se radoucit légèrement. Un grand enfant, hein ? C’est quelque chose auquel je ne pourrais jamais ressembler, n’en ayant jamais vraiment été un. « L’ours ne sort pas de sa tanière, c’est aux proies de s’y engouffrer, c’est ça ? » Amusant. Je n’avais plus confiance en ce genre d’hommes, mais enfin, verrions nous bien. Au pire, je n’étais pas à un scandale près, pas vrai ? « Je téléphonerai. Et je lirai la paperasse. » agitais-je les quelques feuilles dans ma main avant de les plier et les ranger dans ma poche, faute de place. Je finissais alors ma bière tout aussi rapidement, avant que mon sourire ne se fasse provoquant, clôturant la discussion sur le travail. « Oui, une dernière. On s’en prend une autre ? »





Etre antisocial c'est parfois mettre tes écouteurs sans pourtant écouter quoi que ce soit. C'est les mettre pour subtilement indiquer aux autres qu'aujourd'hui t'as pas envie de parler, de sourire, que t'es fatigué et qu'ils peuvent bien aller s'faire enculer.

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 621
Age : vingt-huit ans.
nom de scène : K.
occupation : auteur & compo. (+ feat & recruteur à temps partiel, héh.)
avatar : shon minho.
DC : nam insu(lte), kang junho(e) & lee hyunki(ki).
Points : 187

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1592-bae-khean#32687 http://www.lights-camera-action.org/t1629-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1616-bae-khean http://www.lights-camera-action.org/t1606-bae-khean-69_7k1
Message
Jeu 24 Nov - 15:14










tenue

Il acceptait. Aussi ridicule, cela. Semblait-il, être. Ce simple – et unique, aspect. Sonnait. Telle, une victoire. En, mon esprit. J'avais, remplis. Ma part, du marché. Envers, le grand manitou. Parvenant à mener, le jeune homme. En, cet antre. Quelque peu, spéciale. Que pouvait, être. L'agence, au sein de laquelle. Je me voyais. Jours. Après, jour. Prendre, place. Artistes. Polyvalents. En, tous genres. Se voyaient, dès lors. Frôler, les couloirs. De celui-ci. Des propositions. Des idées. Et, bien plus encore. Rumeurs. Échos. Et, bruits. Se laissaient, entendre. Un travail, cependant. Acharné, se voyait. Réalisé. Et, ce. Envers, les multiples artistes, et talents. Présents. En, ces lieux. Jeunes, hommes. Et, demoiselles. S'adonnant. Corps. Et, âmes. En, ces arts. « C'est, noté. N'hésite pas, à me contacter lors de, ta venue. Je pourrais toujours, te servir de guide. Dans, l'antre, de Lucifer. » Plaisantais-je, finalement. Et, ce. Malgré mon goût, incertain. Envers, les plaisanteries. Je trouvais. Celles-ci, fort bien. Dérisoires. Et, peu plaisantes. Cependant. J'avais, osé. Poursuivre, en. De tels, propos. Allait-il, m'en tenir rigueur ? Je ne tarissais, pas. D'éloges. Envers, ces pensées. Qu'il oserait, très certainement. Rediriger. À, mon égard. Ridicule. Enfantin. Paraissais-je. Néanmoins. J'étais, bel – et bien, un jeune homme. De, vingt-huit. Années. Derrière, lui. Possédant, une situation personnelle. Stable. En apparence. « Je pense, sincèrement. Que tu dois voir, par toi-même. Ce qu'il, en est. Je ne pourrais pas, véritablement être objectif, si j'osais. En, parler. Même, si. Je dois bien t'avouer, que. Parfois, le patron. Est véritablement, spécial. » Confession, faite. Je vins solder, de tels propos. D'une nouvelle gorgée. Qui fut. Étouffée. Envers, les paroles du jeune homme. Un questionnement, qui n'avait guère. Manqué, de. Me surprendre. Il désirait, alors. Noyer, son esprit et, son organisme envers ces sources aqueuses, et alcoolisés ? J'avais, moi-même. Pris. De telles, et mauvaises. Habitudes. Depuis, un certain temps. C'est donc, et auprès d'une intime surprise que. Je répliquais. D'un bras, levé. Un index et, un majeur. Fièrement dressés. Un ton, haussé. Deux alcools, quémandés. Plus, forts. Encore. « Je sens, que. Toi, et moi. On risque, de. Bien, s'entendre. Au final. Par ailleurs, pas un mot au directeur, s'il apprend, que. J'ai osé, agir comme ça. Je ne sais guère, ce qu'il osera faire, mais. Rien, de bon. » Demande, émise. Ce personnage. Atypique. Que représentait, cet homme. Se dessinait. Peu, à peu. En l'esprit, du jeune homme. Au fil. Des propos, que. J'osais, dévoiler. À, son égard. Cependant... Il ne serait, guère. Au bout de, ses peines. Une fois. Son être. Glissé, en. Son antre. Néanmoins. Motus. Et, bouche. Cousue. Je persistais. Silencieux. Dès, à présent. Envers, ces idées.





À la lumière obscure, je te croise enfin. Mon dieu que tu es belle, toi la seule. Toi, l'ultime. Entre les hommes égalité, s'il te plait, prends ma main. Ne te fais plus attendre, il est temps de s'étreindre. Il est temps, de s'éteindre, une dernière cigarette.

l'éphémère, deviens.
éternité.
Revenir en haut Aller en bas

join, us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» join-up et les 7 jeuux de parelli
» Le Join-up
» quel joint de culasse choisir
» joint bouchon de vidange
» Faire ses joints

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-