Sélecteur de thème

AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion

 

 what you waiting for ⁀➷ seri

flow entertainment
Sun Aeri
Lun 10 Juil 2023 - 22:44
flow entertainment
Sun Aeri
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri D9c25322be47d50e3dfbc1caab93c7b28e0d50c9

what you waiting for ⁀➷ seri 2186849763

Messages :
966

Age :
23 yo (trop jeune pour date et c’est FINAL) (sauf avec une cacahuète)

groupe :
holo✦gleam

rôle dans le groupe :
main dancer, lead rap, vocalist (leader du coeur de seth, main victime de son bullying, chouineuse en chef, ice cream addict, cutie kitty)

nom de scène :
joy (my lauv, mon chaton)

occupation :
idole (future femme de seth, bff de seth, le tout de seth, seth’s) (#nolovesquad #nodatingsquad #noboyssquad) (#protectyouricecream)

avatar :
song hayoung bby ♥

crédits :
hanatsuki (avatar) // magma (signature) (© seth de ma perfection j’ai tout appris de lui)

DC :
(muse) velvet, miran, eiko, hyemi, nayung, jaewon, dambi, chansoo, byeol, sarang, deiji & seulbi

Points :
366


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Elle n’en croyait pas ses oreilles… et pourtant !! Comment nier les faits quand elle était face à pareil tableau ?! Le détaillant, muette de stupeur, alors que l’homme en question haussait le ton, perdant totalement son sang froid. Elle voyait pertinemment sa mâchoire rougie et gonflée, et son oeil au beurre noir, oui. Ses genoux et son dos éraflés tout autant, supposant que comme il disait, ils s’étaient bel et bien battus dans le sable, mais… pourquoi ? C’était la question qui revenait sans cesse alors que sa poitrine se serrait ostensiblement.

Ne l’avait-il pas oublié ? N’allait-il pas parfaitement bien, à sourire comme un parfait benêt devant elle et vanter ainsi sa vie à laquelle il ne manquait rien ? Pas une fois il n’était revenu vers elle. Pas une fois il ne lui avait envoyé un mot, une excuse… semblé triste ou coupable de ce qu’il avait fait. De la peine qu’il avait fiché en son sein, pleurant encore parfois sans même s’en rendre compte, le cœur malade sans trouver quelconque médicament. Et il avait osé recommencer ? Alors qu’ils n’étaient plus rien l’un pour l’autre, par simple jalousie à son bonheur et ego mal placé ? Comment pouvait-il ainsi tabasser un inconnu qui n’avait rien demandé ? Elle ne comprenait pas… non, elle ne voulait pas comprendre !!! La rage bouillant dans ses veines, mélange explosif avec sa peine, les orbes humides devenant tonnerre. Elle ne le laisserait pas passer. Visiblement, elle n’avait pas été assez claire !!!

Alors elle le laisse là, sur le carreau. Oubliant complètement qu’il était celui dont elle devrait se soucier et qu’il était blessé, ses chaussures à peine enfilées qu’elle fonce avec ferveur vers la plage où le soleil commençait à peine à se coucher. Étouffant un tas d'insultes entre ses lèvres serrées, ses petits poings aux jointures blanchies fendant l’air, prête à en découdre. Ce serait les derniers instants de Choi Seth, soyez en assuré ! Elle lui ferait bouffer du sable, boire la tasse et creuserait sa tombe dans la zone meuble. Elle ne prendrait même pas la peine d’écrire un mot avec un bâton ! Ou alors si, elle écrirait quelque chose de méchant, comme vieux singe rabougri ou encore vile scélérat, à moins qu’elle ne penche pour cacahuète moisie ! Peu importait présentement, captant sa silhouette de loin, capable de la reconnaître entre mille et se mettant à charger sans plus tarder, le sable ralentissant sa progression.

« Toi là !!! Ne bouge surtout pas ! » Ne prenant même pas la peine de prononcer son nom, ce dernier ne le méritant pas, alors qu’elle arrivait à sa hauteur et lui donnait un coup en traître derrière le genoux, le forçant à plier devant elle. « De quel droit tu frappes les gens comme ça ?! » continue-t-elle à crier, complètement hors d’elle, le poussant dans le sable et lui grimpant dessus dans le simple but de venir frapper son torse avec toute la violence qu’elle possède, ne supportant pas de donner de vrais coups. « De quel droit tu… » Mais la suite ne vient jamais, se stoppant tout bonnement alors que son visage est enfin face au sien et éclairé du bon côté, attestant des dégâts et se figeant derechef. Ses orbes s’arrondissant et s’humidifiant de plus belle, son poing toujours levé retombant mollement et ses fesses avec, trouvant appui sur ses abdos. « Tu es blessé… » qu’elle souffle à demi-mot, complètement choquée. Et d’un coup, elle ne sait plus quoi faire, pas du tout préparée à cette éventualité. D’un coup… elle a le cœur brisé et l’âme en miettes, sa voix si faible et ses doigts tremblants remontant jusqu’à sa lèvre. « Pourquoi t’as fait ça ?... » Qu’elle demande enfin, comme si aujourd’hui plus qu’hier, elle entendrait une explication valable.








┗ push-and-pull ┛
♡ Your eyes on me, your grinning lips. Pretty nice, I like it. A to Z, you are quite sweet. But I wanna skip (*Just skip*) But the more important thing. Get straight to the point. Stop beating around the bush ♡
http://www.lights-camera-action.org/t30010-aeri-can-t-explain-it-it-must-be-lovehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t30022-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/t30953-joy-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/t21588-hologleam
flow entertainment
Choi Seth
Mar 11 Juil 2023 - 15:01
flow entertainment
Choi Seth
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri 52392c9c6aa92d51e0e1e05146e918eb5738af43

what you waiting for ⁀➷ seri 2837534775 what you waiting for ⁀➷ seri 3543671621 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837

Messages :
680

Age :
23 ans (et le monde le supporte encore ??? someone help her)

groupe :
les stalkers d'aeri, call me oppa, les croqueurs sauvages de glace, team banana #monkey

rôle dans le groupe :
leader, main vocal, face (faire le singe, faire genre qu'il a plus qu'une cacahuète en guise de cerveau, faire son gars sans succès, rendre les autres barges et rester LOIN de la glace d'aeri, warning)

nom de scène :
seth (cacahuète (tous droits réservés dsl))

occupation :
idole (stalker le compte insta d'aeri, la fliquer, la spam de sms et photos et prendre un malin plaisir à la rendre maboule)

avatar :
sim jaeyun | jake (enhypen) (cutest dog ever)

crédits :
xgrenat (avatar) sky (signature)

DC :
LES COMPTES DE FANFAN (LA GUEUX SQUAD, PROPRIETE DE MUSE) (SUAH - MINSOO - YURI - KIWOO - CHULSOO - SANGWOO - DOWAN - SETH - MINKYU - HANBIN - HYUNWOO - HARU)

Points :
483


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Il aurait dû quitter la plage. Incapable de déplacer ses pieds qui s’enfoncent un peu plus profondément dans le sable, plus le temps passe, Seth ne peut que soupirer. Un sentiment atroce et pesant dans sa poitrine, un qui ne l’a pas quitté depuis six mois mais qui se fait encore plus lourd aujourd’hui, ses doigts passant sur sa lèvre pour attester de ses blessures. Seth esquisse une grimace de douleur. Elle n’est rien, pourtant. Rien contre l’espoir qu’Aeri entende parler de ce qui vient de se passer et ne vienne courir en sa direction. Rien contre l’espoir qu’elle quitte ce débile de copain qu’elle s’est retrouvé et qu’elle revienne vers lui. Il sait qu’il ne le mérite en rien. Il sait que tout ça ne sont que ses espoirs et ses désirs égoïstes, mais il lui semble impossible de les faire taire, combien même il l’a essayé. C’était bien comme ça que la soirée avait commencé: ayant mis la main sur une bouteille d’alcool faufilée entre quelques trainees, il avait eu la merveilleuse idée d’en prendre quelques gorgées. Gorgées qui lui avaient délié la langue et de toute évidence le poing, la douleur ne s’amoindrissant jamais quand il agissait ainsi, bien au contraire.

Lorsque le cri retentit près de lui, Seth ne peut s’empêcher de frémir légèrement. Il l’a imaginé. Halluciné. Tant de fois il a cru que c’était elle à côté de lui, posant la main sur l’épaule d’une inconnue pour se rendre compte de son erreur. Tant de fois il avait attrapé son téléphone et cru voir son numéro en appel, répondant avec impatience avec un “Aeri!” pour être déçu d’une voix totalement différente à l’autre bout du combiné. Il ne peut se laisser avoir par l’espoir qu’ici ce soit différent: et pourtant tout dans sa voix en a les sonorités. Sa meilleure amie, la personne qu’il connaît le plus au monde… la personne qu’il aime le plus au monde aussi, s’il n’en doutait pas auparavant ce fait là n’a fait que devenir plus constant avec le temps qui passe, incapable de passer une heure sans penser à elle, et regretter son absence.

C’est la peur tapant violemment au creux de son cœur qu’il relève le regard en sa direction. Une lueur s’accrochant au fond de ses sombres prunelles lorsqu’il en devient assuré: c’est elle qui est en train de foncer en sa direction. C’est sa colère qu’il perçoit, c’est son visage qu’il peut voir, et surtout, c’est lui qu’elle regarde. Qu’importe qu’elle le déteste. Qu’importe qu’elle vienne pour le gronder, il n’avait pas attendu autre chose. Le simple fait de pouvoir la voir, de prendre dans toute son ampleur la vision de sa silhouette, de pouvoir entendre sa voix, gonfle son cœur d’une joie indicible. Ses prunelles s’embuent avant même qu’elle ne s’attaque à son genou, le poussant à tomber sans retenue dans le sable, se retrouvant bientôt coincé sous elle, la respiration courte. Qu’elle continue. Qu’elle le frappe, qu’elle l’insulte, qu’elle le gronde, du moment que ça dure des heures et qu’elle ne s’en aille plus. C’est d’un regard rempli de ces désirs qu’il vient l’observer, se remplissant du fait de voir ses traits à nouveau si proches de lui, lui qui n’avait plus espéré un jour assister à ce spectacle. Les larmes bordent un peu plus ses prunelles malgré la douleur qui prend son corps, ses coups ayant visé un peu trop violemment les endroits déjà endoloris de plus tôt. Seth est incapable de finalement retenir le sourire de venir étirer les coins de ses lèvres tandis qu’elle s’énerve contre lui, jusqu’à ce qu’elle semble se vider de sa force d’un coup, retombant bêtement dans sa lutte.

“Peut-être. Un peu.” ne peut-il s’empêcher de marmonner en ayant envie de détourner le regard, incapable pourtant de se forcer à le faire, happé par son expression qu’il peut deviner au clair de lune. S’inquiète-t-elle pour lui?... Il n’a pas le droit de le désirer mais pourtant, son coeur se remplit de désir à nouveau. Frissonnant lorsque le doigt d’Aeri vient frôler sa lèvre, il ne peut s’empêcher de laisser un léger silence s’étirer, profitant juste du contact de leurs corps l’un contre l’autre, de sa simple présence.

“T’inquiète pas. J’ai pas mal.” ne peut-il s’empêcher de marmonner pour qu’elle ne s’inquiète pas trop, relevant ses propres doigts pour attraper ceux qui jouent avec sa lèvre et qui le perturbent. Incapable de les lâcher alors qu’ils se retrouvent emprisonnés dans les siens, un immense frisson venant contracter tout son être, une timidité s’emparant de lui tout d’un coup. Il finit pourtant par laisser ses doigts libres, laissant retomber son bras mollement dans le sable. “J’avais imaginé des retrouvailles moins violentes.” ne peut-il s’empêcher d’avouer en détournant finalement les yeux, un sourire aussi sincère que triste étirant ses lèvres. Il sait pourtant là qu’il n’y a aucunes retrouvailles du tout. Elle ne souhaite pas redevenir sa meilleure amie… elle ne souhaite probablement rien de lui, à part qu’il arrête d’embêter son idiot de copain. “Si ton copain ne voulait pas se faire taper il n’avait qu’à pas dire n’importe quoi, voilà tout.” avoue-t-il dans un grognement, avant de soupirer, sans pouvoir s’en empêcher. “Tu as toujours eu le pire goût en matière d’hommes.”







Repeated new moon, Memories of you distant away, I've been looking for you since you left, Night and day, What a pity life, Criminal Love


http://www.lights-camera-action.org/t28981-walk-the-line-i-hate-that-line-seth#458666http://www.lights-camera-action.org/t29360-chaussette-party-seth#466332http://www.lights-camera-action.org/t29025-choi-sethhttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t29047-sethonthebeachhttp://www.lights-camera-action.org/t33664-chaoshttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t33663-chaos
flow entertainment
Sun Aeri
Ven 1 Sep 2023 - 18:42
flow entertainment
Sun Aeri
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri D9c25322be47d50e3dfbc1caab93c7b28e0d50c9

what you waiting for ⁀➷ seri 2186849763

Messages :
966

Age :
23 yo (trop jeune pour date et c’est FINAL) (sauf avec une cacahuète)

groupe :
holo✦gleam

rôle dans le groupe :
main dancer, lead rap, vocalist (leader du coeur de seth, main victime de son bullying, chouineuse en chef, ice cream addict, cutie kitty)

nom de scène :
joy (my lauv, mon chaton)

occupation :
idole (future femme de seth, bff de seth, le tout de seth, seth’s) (#nolovesquad #nodatingsquad #noboyssquad) (#protectyouricecream)

avatar :
song hayoung bby ♥

crédits :
hanatsuki (avatar) // magma (signature) (© seth de ma perfection j’ai tout appris de lui)

DC :
(muse) velvet, miran, eiko, hyemi, nayung, jaewon, dambi, chansoo, byeol, sarang, deiji & seulbi

Points :
366


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Où est passée la rage qui l’habitait ? Celle qui l’avait fait sortir de ses gonds. Celle qui lui avait fait revoir l’ordre de ses priorités. Celle qui l’avait tirée dehors sans aucune honte et forcée à courir jusqu’ici dans le simple but de le frapper. Elle ne savait plus. Elle n’en avait aucune idée. Et face à ce regard qui lui avait tant manqué, à cette chaleur, ce parfum… si réconfortant et familier. Devant cette blessure qui l’agresse et ce cœur qui la lâche, ses orbes s’embuant d’un trop plein d’émotions, elle se perd, son postérieur s’échouant bêtement contre lui tandis que ses doigts parcourent ses blessures les plus évidentes.

Elle ne devrait pas se soucier de lui, encore moins s’en inquiéter à en être bouffée, étant après tout celui qui avait commis le pire des péchés. Mais elle ne peut s’en empêcher, ses membres agissant d’eux-mêmes sans que quelconque approbation ne soit donnée, son esprit semblable à une tempête, la secouant de tous les côtés. Une partie lui crie de partir, l’autre de rester… ses sourcils se fronçant de désapprobation lorsqu’il lui ment éhontément et son poing libre venant s’abattre sur sa poitrine. « Arrête de mentir !! Tu saignes, comment tu pourrais ne pas avoir mal ?! T’es complètement idiot !! » L’insulte partant sans qu’elle ne puisse la retenir, habitude ancrée si profondément avec lui qu’elle lui tire une grimace, ses dents mordant sa lèvre férocement. Mieux valait qu’elle se taise, sinon elle n’aurait pas fini avec les noms fleuris, n’étant pas là pour étaler sa bêtise mais… quoi ? Qu’était-elle venue chercher, au juste ? Justice ? Elle n’avait eu l’air guère de se soucier de cet autre pourtant ? Explications ? Une esclaffe amère s’échappant, se doutant que ce ne serait guère possible. Après tout se fichait-il de tout, même d’elle, sa remarque la renfrognant et ses doigts accrochant son tshirt en se contractant. « Parce que tu avais imaginé des retrouvailles tout court ? » N’en avait-il pas fini avec les mensonges ? Lui qui vivait si bien sa vie sans elle, lui qui se complaisait dans le mal qu’il lui avait causé sans avoir jamais cherché à s’excuser… comment pouvait-il plaisanter de façon si légère sur le sujet ??

Il avait toujours réveillé ses pires instincts, d’une façon comme d’une autre, et aujourd’hui n’y faisait pas exception. Détaillant bêtement ses doigts ancrés dans les siens avant qu’ils ne soient relâchés au froid de la nuit, sa poitrine se serrant et se contractant douloureusement. « En quoi ce qu’il dit te regarde ? Et puis, que je sache, c’est toi qui est venu le chercher ! » Répétant là ce qu’on lui avait plus ou moins dit sans en comprendre plus le sens, imaginant mal Seth avoir frappé quelqu’un par derrière. Pourquoi l’aurait-il même fait ? Il se fichait d’elle désormais, pressant ses lèvres l’une contre l’autre pour ne pas en révéler trop sur l’état de son cœur avant de simplement lâcher avec fureur. « J’ai effectivement toujours eu un goût fort douteux vu que tu étais à mes côtés, mais vois-tu, j’essaie de changer !! » C’était faux. Tellement faux… et pourtant le fuyait-elle vraiment, tentant d’extraire de sa poitrine toute l’essence qu’il y avait distillé, se demandant si à ce rythme ce n’était pas l’organe lui-même qu’elle devrait arracher. Pourquoi avait-il fallu que ce soit lui ? Pourquoi régnait-il sur son cœur sans même s'en soucier, parfaite idiote à l’amour de jeunesse qu’elle n’avait réussi à étouffer. Elle était pitoyable, et lui… incorrigible, soupirant avant de se redresser.

« Lève-toi. » Ton sec, époussetant ses jambes avant de pointer du doigt le petit cabanon de secours. « Je vais m’occuper de toi, histoire que tu ne me colles pas un procès si ça s’infecte. » Encore un mensonge, tentant de paraître détachée et sûre d’elle quand pourtant la tristesse infusait ses prunelles. Elle n’avait jamais été très douée pour lui cacher quoi que ce soit, si ce n’est ses sentiments, par instinct de survie. Se dirigeant de ce fait déjà vers la petite cabane de bois pour l’ouvrir et y allumer la lumière, fouillant de ses doigts tremblant pour occuper un esprit qui surchauffait. « Tu es blessé où ? » Son regard coulissant de nouveau vers lui, mélange explosif de peur et de bravade, l'impression qu'il ne lui dirait pas tout et à la fois, la crainte qu'il ne soit plus amoché que ce qu'elle pensait.








┗ push-and-pull ┛
♡ Your eyes on me, your grinning lips. Pretty nice, I like it. A to Z, you are quite sweet. But I wanna skip (*Just skip*) But the more important thing. Get straight to the point. Stop beating around the bush ♡
http://www.lights-camera-action.org/t30010-aeri-can-t-explain-it-it-must-be-lovehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t30022-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/t30953-joy-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/t21588-hologleam
flow entertainment
Choi Seth
Mar 5 Sep 2023 - 23:22
flow entertainment
Choi Seth
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri 52392c9c6aa92d51e0e1e05146e918eb5738af43

what you waiting for ⁀➷ seri 2837534775 what you waiting for ⁀➷ seri 3543671621 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837

Messages :
680

Age :
23 ans (et le monde le supporte encore ??? someone help her)

groupe :
les stalkers d'aeri, call me oppa, les croqueurs sauvages de glace, team banana #monkey

rôle dans le groupe :
leader, main vocal, face (faire le singe, faire genre qu'il a plus qu'une cacahuète en guise de cerveau, faire son gars sans succès, rendre les autres barges et rester LOIN de la glace d'aeri, warning)

nom de scène :
seth (cacahuète (tous droits réservés dsl))

occupation :
idole (stalker le compte insta d'aeri, la fliquer, la spam de sms et photos et prendre un malin plaisir à la rendre maboule)

avatar :
sim jaeyun | jake (enhypen) (cutest dog ever)

crédits :
xgrenat (avatar) sky (signature)

DC :
LES COMPTES DE FANFAN (LA GUEUX SQUAD, PROPRIETE DE MUSE) (SUAH - MINSOO - YURI - KIWOO - CHULSOO - SANGWOO - DOWAN - SETH - MINKYU - HANBIN - HYUNWOO - HARU)

Points :
483


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Est-elle heureuse de le voir? Enervée? Inquiète? Si les émotions qui semblent peindre son visage semblent assez éloquentes, le cœur de Seth ne peut s’empêcher de s’emballer d’une toute autre mélodie. Un espoir vain que la vision qui est en dessous d’elle à cet instant soit aussi jolie que celle à laquelle il peut assister, de légers frissons apparaissant et disparaissant dans son ventre à tour de rôle, à chaque fois que son visage redécouvre une nouvelle partie d’elle. Alors qu’elle le gronde, alors que sa voix perçante résonne si fort dans ses tympans qu’il doit se retenir d’esquisser une grimace rien que pour l’embêter, il est pris tout entier par la certitude que cette entrevue, ce soir là, ne sera pas la dernière.

Jamais il ne pourrait la laisser repartir.

Il ne répond pas à ses questions. Heureux de la voir mais pas assez faible pour épancher ses sentiments, une bête honte le prenant de toutes parts d’imaginer ce qu’elle en penserait si elle savait ne serait-ce qu’un minuscule bout de la réalité. Une épave s’affichant sans honte devant tout le monde, des plaintes à répétition et une solitude étouffante, son quotidien n’a sûrement pas été aussi rose que le sien. Elle qui s’est distraite avec un homme, elle qui a su trouver de la joie autre part, elle qui a su le remplacer, une nouvelle fois. Il ne remplit pourtant pas la place de petit ami. Il est son meilleur ami. Son ami d’enfance. Son frère, aurait-il dit à une autre époque, pour abandonner l’appellation lorsqu’elle lui devint trop inconfortable. Alors pourquoi ne peut-il s’empêcher de vouloir clamer cette place à ses côtés comme la sienne, et uniquement la sienne?

Elle ne l’est pourtant pas. A lui. Alors pourquoi ce désir, revêtant des teintes tout à fait différentes de son habitude, s’impose aussi violemment à son esprit?

Il évite le fait de préciser qu’il n’était pas, exactement, initiateur de la confrontation. Serrant les dents pour ne pas avoir à cracher sur son copain, il préfère prendre son temps pour réfléchir, pour une fois, afin de trouver un moyen d’exposer la situation un peu plus calmement lorsque sa rage sera redescendue. Quoi qu’il dirait, là, maintenant, elle ne le croirait sûrement pas, il en est persuadé. Et lorsque finalement elle lui intime de se relever, il ne peut que pousser un long soupir de déception de la voir s’échapper aussi vite.

Hm? Pourquoi ne part-elle pas? N’a-t-elle pas fait tout son petit discours? Ne l’a-t-elle pas grondé?... N’aura-t-il alors aucune occasion de courir après elle pour lui attraper le poignet et l’intimer de rester? Seth doit retenir le sourire qui veut, malgré lui, monter au coin de ses lèvres. “Un procès.” répète-t-il d’un ton dubitatif, se mordant l’intérieur de la joue pour ne pas exploser de rire. Doit-il la croire?... a-t-il le droit de simplement accepter qu’elle s’inquiète pour lui? Que les habitudes de plus de dix ans d’amitié ne se sont pas envolées en quelques mois? Une joie certaine habite son corps et il trottine à sa suite jusqu’à la cabane, ignorant tout de son corps qui crie à chaque pas. Et lorsqu’il se retrouve dans cet endroit exigu, tout seul avec elle, une certaine tension vient prendre chacun des membres de son corps, tant et si bien qu’il se retient de respirer.

La lumière l’éblouit. Seth cligne des yeux un moment, avant de venir se les frotter, posant finalement son regard sur celui d’Aeri. “ça aurait été mieux, dans le noir.” ne peut-il s’empêcher de murmurer pour lui-même, un air rêveur prenant part de ses traits tandis qu’il la regarde, à la faible lumière de l’ampoule. Elle lui a posé une question mais il lui semble incapable de lui répondre: restant juste les bras ballants, là, à la fixer d’une façon un peu trop intense. Il devrait reprendre ses esprits. Il lui est pourtant impossible de réfléchir alors qu’elle se trouve à quelques pas de lui. Si l’interrupteur se trouve dos à Aeri, il s’approche d’elle et tend le bras pour l’actionner et faire tomber à nouveau l’obscurité dans la cabine. La coinçant contre le mur et lui, il ne résiste pas à venir l’entourer de ses bras, amenant son petit corps contre son torse. La pression contre la partie de son corps endolorie le pousse à laisser échapper un petit son de douleur, avant que le calme ne reprenne l’espace.

Une paume vient reposer contre l’arrière de sa tête. L’autre entoure son buste, ses doigts légèrement recroquevillés contre son bras frêle. “Désolé.” ne peut-il s’empêcher de murmurer. Pas un désolé qui revêt de sous entendus, un simple désolé pour cette étreinte qu’il lui impose et à laquelle il n’a pas pu résister. L’odeur de son shampoing vient caresser ses narines, cette familiarité déchirante le poussant à longuement soupirer. Il ne résiste pas à laisser son nez toucher le sommet de son crâne et à fermer les paupières un instant. “ça aide pour la guérison. Infirmière.” susurre-t-il avec un semblant d’humour, tout aussi craintif qu’elle ne le frappe à nouveau pour ce qu’il s’autorise à faire, à dire. Pourquoi est-il aussi léger? Il ne devrait pas et pourtant il ne parvient pas à se stopper. Grappillant chacune des secondes à ses côtés, le cœur battant. Ses bras se resserrent un peu plus fort autour d’elle. Tu m’as manqué a-t-il envie de lui susurrer, incapable pourtant de laisser les mots passer la barrière de ses lèvres.

Détachant une de ses mains pour la laisser redescendre, il cherche à tâtons celle d’Aeri pour prendre ses doigts entre les siens. Doucement, Seth amène sa main contre son propre torse, pour l’y déposer, à l’endroit où se trouve sa blessure. “J’ai mal là.” chuchote-t-il. Il est conscient qu’il joue sur le double entendre, son cœur battant vivement sous son toucher. “Est-ce que je dois enlever mon t-shirt?...” demande-t-il finalement sans pouvoir s’empêcher d’esquisser un demi sourire, bien trop conscient que ce genre de phrase ne lui provoquera que des cris, heureux de pouvoir se baigner à nouveau dans cette heureuse familiarité, qui disparaîtra sûrement très bientôt.







Repeated new moon, Memories of you distant away, I've been looking for you since you left, Night and day, What a pity life, Criminal Love


http://www.lights-camera-action.org/t28981-walk-the-line-i-hate-that-line-seth#458666http://www.lights-camera-action.org/t29360-chaussette-party-seth#466332http://www.lights-camera-action.org/t29025-choi-sethhttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t29047-sethonthebeachhttp://www.lights-camera-action.org/t33664-chaoshttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t33663-chaos
flow entertainment
Sun Aeri
Ven 1 Déc 2023 - 15:47
flow entertainment
Sun Aeri
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri D9c25322be47d50e3dfbc1caab93c7b28e0d50c9

what you waiting for ⁀➷ seri 2186849763

Messages :
966

Age :
23 yo (trop jeune pour date et c’est FINAL) (sauf avec une cacahuète)

groupe :
holo✦gleam

rôle dans le groupe :
main dancer, lead rap, vocalist (leader du coeur de seth, main victime de son bullying, chouineuse en chef, ice cream addict, cutie kitty)

nom de scène :
joy (my lauv, mon chaton)

occupation :
idole (future femme de seth, bff de seth, le tout de seth, seth’s) (#nolovesquad #nodatingsquad #noboyssquad) (#protectyouricecream)

avatar :
song hayoung bby ♥

crédits :
hanatsuki (avatar) // magma (signature) (© seth de ma perfection j’ai tout appris de lui)

DC :
(muse) velvet, miran, eiko, hyemi, nayung, jaewon, dambi, chansoo, byeol, sarang, deiji & seulbi

Points :
366


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Son regard se fait dur quand il en vient à répéter le mot procès, chaton prêt à mordre de nouveau pour ne pas avoir à expliquer la faiblesse qu’elle gomme à grands coups d’excuses et hurlements. Il ne s’agissait pas d’une justification. Elle ne s’inquiétait pas vraiment pour lui, se répétant en boucle ces mots comme un requiem, son cœur pourtant lourd et ses prunelles ne cessant de dériver sur sa silhouette amochée. Comment avaient-ils pu en arriver là ? Soupirant tout en bougonnant, joues gonflées, se disant que décidément, les garçons n’avaient pas deux neurones dans le crâne ! Lui en voulant profondément sans plus savoir quelle était la raison, tout se mélangeant en une marmelade de sentiments indistincts. D’abord, le soigner. Et puis, elle verrait bien.

Farfouillant dans ce qui s’apparentait à une trousse à pharmacie avec ferveur, entendant sans écouter vraiment ce qu’il murmurait. Sans doute aurait-elle dû, sursautant lorsque la lumière s’éteint, ses yeux s’écarquillant tandis qu’elle se retrouve coincée entre lui et le mur, animal effarouché. Le temps se suspend, sa respiration aussi, manquant cruellement d’air et la chaleur affluant honteusement sur ses joues. Heureusement ne voit-il rien, se retrouvant sans un mot blottie contre lui, poupée de chiffon désirant se battre autant que s’abandonner à lui, son cœur battant frénétiquement. S’apprêtant à se décrocher et protester, sur le point d’exploser en un millier d’étincelles, lorsqu’elle entend ce bruit plaintif qui la fige et l’inquiète.

Etait-il si mal en point ?? Pourquoi ne la lâchait-il pas s’il avait mal ? Lèvre mordue à l’excès tandis que son poing se referme quelque part sur le tissu de son tshirt, au niveau de la hanche, ne sachant trop si elle cherche à le repousser ou s’accrocher. Rendue faible par ce désolé soufflé, de celui qu’elle a souhaité chaque jour durant pendant six longs mois sans en obtenir le moindre début de note murmuré, souffrant de son silence et encore plus de son absence. Il avait pour elle toujours été le pire, et pourtant l’avait-elle toujours considéré comme le meilleur, faible invétérée face à lui le détestant d’autant plus d’en profiter. Papillonnant des cils quand il lui dit que la guérison en sera facilitée, tiquant sur le sobriquet d’infirmière avant de comprendre qu’il était en train de la sniffer. Le coup part contre ses cotes, commençant à batailler pour se décrocher quand la prise contre sa taille se resserre imperceptiblement, son visage rejoignant le creux de son cou, lèvres frôlant la clavicule dévoilée tandis que son nez s’échoue non loin. Enfermée dans son étreinte, empaquetée dans son odeur et enchaînée à ses sentiments, elle se sent lâcher prise. Complètement défaillir, inspirant discrètement et sans un bruit son parfum, myocarde assourdissant ses tympans alors que ses doigts rêvent de venir s’accrocher dans son dos. Réclamer un petit bout de lui.

Mouvement avorté par son éloignement forcé, inspirant fortement comme si elle fut en apnée, complètement paumée. Incapable de ne pas tressaillir lorsque ses doigts s’enquierent des siens pour s’y lier, se laissant faire sans broncher tandis qu’il les amène en direction de son torse, pantin désarticulé. Les informations peinant à arriver au cerveau, poupée vidée de son esprit vif, le regardant sans comprendre parler de douleur alors qu’elle ne sait plus si elle vole ou chute. La sensation de son cœur rapide sous ses doigts, exacerbée, la rendant pantelante.

Est-ce que je dois enlever mon tshirt ?...
« Oui… »

Réponse irréfléchie et non consentie, battant des cils comme se réveillant d’un charme puissant avant d’appuyer vivement là où était la blessure, le repoussant avec fracas et reculant tout autant en se cognant au mur. « Aïe… » Jeune fille stupide extirpée de sa rêverie par la force des choses, minois écarlate et corps gouverné par la honte, se raclant la gorge avec force et fracas. « Yah, arrête de jouer avec moi !! Si t’es blessé déshabille toi et arrête de me coller. Par contre, si tu n’as rien et que tu te dessapes c’est moi qui te cogne, t’es prévenu !! » Tâtonnant avec la force du désespoir pour retrouver l’interrupteur, ses ongles griffant le bois. Visage camouflé d’une main quand la lumière est de nouveau allumée, feignant d’être éblouie avant de se remettre à farfouiller, trouvant enfin de quoi désinfecter et une pommade cicatrisante, ouvrant les mains tremblantes la boîte de cotons tiges. En imbibant un de produit, la gorge nouée, avant de se résigner à se tourner de nouveau vers lui, s’approchant doucement. « Ca risque de piquer… » qu’elle marmonne distraite, regard happé par ses lèvres tandis que le coton vient tapoter à leur coin, se mettant sur la pointe des pieds pour venir souffler en même temps et éviter de trop l’agresser. « Elles sont bien abimées… » qu’elle marmonne plus pour elle-même qu’autre chose, ne comprenant pas pourquoi ce singe idiot avait amoché ce qu’il considérait comme une œuvre d’art quand tout allait bien dans sa vie. Un doigt apposé sur la lippe inférieure pour la maintenir tendue, sourcils froncés d’une concentration qui tenait à s’étioler à chaque fois qu’elle se focalisait trop sur la forme de sa bouche.








┗ push-and-pull ┛
♡ Your eyes on me, your grinning lips. Pretty nice, I like it. A to Z, you are quite sweet. But I wanna skip (*Just skip*) But the more important thing. Get straight to the point. Stop beating around the bush ♡
http://www.lights-camera-action.org/t30010-aeri-can-t-explain-it-it-must-be-lovehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t30022-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/t30953-joy-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/t21588-hologleam
flow entertainment
Choi Seth
Sam 6 Jan 2024 - 17:14
flow entertainment
Choi Seth
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri 52392c9c6aa92d51e0e1e05146e918eb5738af43

what you waiting for ⁀➷ seri 2837534775 what you waiting for ⁀➷ seri 3543671621 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837

Messages :
680

Age :
23 ans (et le monde le supporte encore ??? someone help her)

groupe :
les stalkers d'aeri, call me oppa, les croqueurs sauvages de glace, team banana #monkey

rôle dans le groupe :
leader, main vocal, face (faire le singe, faire genre qu'il a plus qu'une cacahuète en guise de cerveau, faire son gars sans succès, rendre les autres barges et rester LOIN de la glace d'aeri, warning)

nom de scène :
seth (cacahuète (tous droits réservés dsl))

occupation :
idole (stalker le compte insta d'aeri, la fliquer, la spam de sms et photos et prendre un malin plaisir à la rendre maboule)

avatar :
sim jaeyun | jake (enhypen) (cutest dog ever)

crédits :
xgrenat (avatar) sky (signature)

DC :
LES COMPTES DE FANFAN (LA GUEUX SQUAD, PROPRIETE DE MUSE) (SUAH - MINSOO - YURI - KIWOO - CHULSOO - SANGWOO - DOWAN - SETH - MINKYU - HANBIN - HYUNWOO - HARU)

Points :
483


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Sa réponse le fait papillonner des paupières, un instant, avant qu’un rire, sincère, ne s’échappe de ses lèvres.

Oui? Il doit pincer les lèvres de toutes ses forces pour ne pas l’embêter à propos de ce qu’elle vient de lui balancer. Imaginant bien qu’il peut la regarder droit dans les yeux en enlevant son t-shirt, hâtif de pouvoir se concentrer sur sa réaction, hâtif de la voir balbutier et rougir face à son corps à demi dénudé. Il n’y aurait pourtant pas de raison de s’offusquer: ça ne serait pas la première fois qu’elle le verrait dans une telle tenue, habituée à l’accompagner lors de ses virées sur la plage australienne. Une certaine nostalgie ne peut s’empêcher de le prendre tout entier de réfléchir à la dernière fois où ils sont allés à la plage ensemble, cette soirée n’étant décidément pas propice à ce qu’ils aillent faire trempette, une envie pourtant le prenant tout entier de la voler et de la convaincre de prétendre que tout va bien, l’espace d’une soirée.

Son esprit revient à terre face à son exclamation. La douleur qui jaillit de ses lèvres peigne un instant son visage d’inquiétude, et il se rapproche d’elle avec l’intention de la toucher et de s’assurer qu’elle va bien, avant de se stopper dans son geste. C’est elle qui l’a repoussé. Pourquoi devrait-il s’inquiéter à son sujet?

Ses paroles sanguines ne lui inspirent qu’un léger rire. Son regard ne cesse de s’accrocher à sa silhouette, joie battante au fond de sa poitrine face à la familiarité qui tout entière la fait frissonner. Comment pourra-t-il s’en retourner? Abandonner ce sentiment?

Alors que la lumière jaillit dans l’habitacle à nouveau, Seth est un instant ébloui. Mains posées devant ses yeux quelques secondes pour s’habituer, il laisse ses doigts retomber piteusement. Au final, son plan n’a pas marché, ils ne peuvent pas rester dans le noir. D’un autre côté, elle n’aurait pas exactement pu l’admirer si elle n’y voyait rien. Et il la laisse s’approcher, frissons qui s’échappent en nuée au fond de son ventre, alors que sa proximité devient étouffante, qu’il est assez proche d’elle pour compter les cils qui bordent ses yeux immenses.

“Aie.” ne peut-il s’empêcher de siffler, malgré le fait qu’elle l’ait prévenue. Ses doigts s’enroulent automatiquement autour du poignet d’Aeri, comme pour la repousser et lui demander d’arrêter, mais il finit par soupirer, sage, et les laisse retomber. “N’en profite pas pour me torturer, ok?...” ne peut-il s’empêcher de marmonner un peu bougon, sachant pourtant qu’elle n’irait pas en profiter dans une situation pareille. Son regard, empli d’une tendresse qui lui prend naturellement lorsque le calme retombe, s’accroche furieusement à ses traits. “Ne fais pas ça…” marmonne-t-il lorsqu’elle vient souffler contre la plaie, la sensation de son souffle chaud contre ses lèvres réveillant des sentiments qu’il préférerait taire, un corps mû d’un désir qui ne devrait pas exister. Ses paupières se ferment à demi avant de se rouvrir, sourcils froncés dans une émotion qui se tord bientôt avec peine. Il doit chérir chacune des secondes qu’il passe à ses côtés. La chaleur qu’il arrive à voler lorsqu’elle est près de lui s’évanouira toute entière bientôt. Et il retrouvera la froideur qui a été son amie ces derniers mois.

Puisqu’Aeri semble concentrée sur son ouvrage, Seth ne dit rien pendant un long moment. Seulement, lorsque le silence commence à être trop pesant à son goût, il ne peut s’empêcher de murmurer. “Je n’étais pas censé me déshabiller?...” lance-t-il en faisant mine de regarder le paysage, s’arrachant aux traits d’Aeri tandis que les picotements au niveau de sa lèvre se font plus intenses. “Honestly,” lance-t-il ensuite, yeux fixés sur le mur derrière eux, incapable de s’empêcher de faire de l’humour dans une telle situation, hâtif de retrouver la dynamique qui est la leur, incapable de faire autre chose que s’embêter. “... ma lèvre est soignée depuis au moins dix minutes, non? Tu restes là à perdre du temps parce que tu as peur de ce que tu ressentiras quand tu me verras à moitié nu?...” ne peut-il s’empêcher de sortir avec notes d’humour, un certain malaise le prenant pourtant de toutes parts. Il y a quelque chose qui touche de trop près une vérité pour qu’il puisse être confortable, et un soupir finit par s’échapper de ses lèvres. “...Oublie.” et son humeur semble retomber d’un coup, corps qui s’arrache à elle pour s’éloigner de quelques pas. Son regard vient la fixer à nouveau, “... je ne vais pas enlever mon t-shirt. Tu n’es même pas censée… être ici.” vient-il marmonner en la fixant, incapable pourtant de se résigner à vouloir qu’elle s’en aille. “... Pourquoi tu l’es?” finit-il par demander, hésitant. “... Ici.” explique-t-il, avant de pousser un long soupir et d’ajouter. “Au lieu d’avec…” Chaque mot lui semble pénible, sourire jaune qui vient étirer le coin de ses lèvres. “Lui.” finit-il par déclarer, chaque sonorité dans sa bouche laissant apparaître son dégoût. “... Tu préfères être avec moi?” ne peut-il s’empêcher finalement de lui demander, injuste, yeux qui tombent en direction du sol alors qu’une certaine honte vient prendre part de lui. Une envie irrépressible qu’elle avoue qu’il lui manque tout autant qu’elle lui manque à lui, qu’il compte encore un peu à ses yeux, qu’elle n’a pas balayé du revers de la main tout ce qu’ils ont vécu durant tant d’années, sans même s’en retourner. Que la douleur qu’il a traîné durant les derniers mois n’est pas vouée à rester accrochée à sa jambe comme un boulet, incapable d’imaginer un monde où il pourrait se suffire de ne pas être à ses côtés.







Repeated new moon, Memories of you distant away, I've been looking for you since you left, Night and day, What a pity life, Criminal Love


http://www.lights-camera-action.org/t28981-walk-the-line-i-hate-that-line-seth#458666http://www.lights-camera-action.org/t29360-chaussette-party-seth#466332http://www.lights-camera-action.org/t29025-choi-sethhttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t29047-sethonthebeachhttp://www.lights-camera-action.org/t33664-chaoshttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t33663-chaos
flow entertainment
Sun Aeri
Lun 5 Fév 2024 - 17:49
flow entertainment
Sun Aeri
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri D9c25322be47d50e3dfbc1caab93c7b28e0d50c9

what you waiting for ⁀➷ seri 2186849763

Messages :
966

Age :
23 yo (trop jeune pour date et c’est FINAL) (sauf avec une cacahuète)

groupe :
holo✦gleam

rôle dans le groupe :
main dancer, lead rap, vocalist (leader du coeur de seth, main victime de son bullying, chouineuse en chef, ice cream addict, cutie kitty)

nom de scène :
joy (my lauv, mon chaton)

occupation :
idole (future femme de seth, bff de seth, le tout de seth, seth’s) (#nolovesquad #nodatingsquad #noboyssquad) (#protectyouricecream)

avatar :
song hayoung bby ♥

crédits :
hanatsuki (avatar) // magma (signature) (© seth de ma perfection j’ai tout appris de lui)

DC :
(muse) velvet, miran, eiko, hyemi, nayung, jaewon, dambi, chansoo, byeol, sarang, deiji & seulbi

Points :
366


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Son monde secoué au point d’être sans dessus dessous, rien ne faisant plus sens tant et si bien qu’elle ne savait plus où elle en était, son seul point d’ancrage était son état, essayant laborieusement de l’aider. La concentration ne tenait qu’à un fil, sursautant presque quand il la retient, un « fais pas ta douillette » susurré en le regardant à peine du coin de l'œil avant qu’elle ne reprenne son ouvrage en y allant pourtant plus doucement. Incapable de vouloir lui faire du mal, ne pensant pas une seconde à en profiter comme il semblait le penser, son être souffre du simple fait de le savoir mal en point. Et sans doute est-ce ce qui la sauve alors qu’elle est si près de son visage et prend soin de ses lèvres, la pulpe de son doigt apposé la brûlant à la rendre chèvre. Cessant de souffler sur sa plaie puisque monsieur n’y semble pas disposé quand il se plaint pourtant de la douleur, infirmière aux petits soins qui ne se rend pas compte du temps qui file, le silence l’happant si violemment qu’elle ferait n’importe quoi pour rester focalisée sur cette même tâche éternellement. Tout pour ne pas relancer la discussion. Tout pour ne pas le regarder de nouveau. Leur simple proximité, ne s’effleurant même pas, lui donnant plus chaud qu’au cours de ces six derniers mois.

Il la tire néanmoins une fois encore de sa zone de confort, ne lui laissant aucun répit, ses cils papillonnant lourdement face à la question indécente qu’il lui pose. « Tu oses… » qu’elle commence sur le ton du reproche, enfonçant sans le vouloir un peu trop le coton tige. Et puis elle se rappelle qu’elle le lui a elle-même demandé et qu’il n’y a ici aucun sous-entendu pervers, ses joues rondes commençant à la chauffer désagréablement alors que sa gorge est raclée. « Après, je n’ai pas fini. » Repoussant l’instant comme si cela pourrait l’effacer, sachant pertinemment que pourtant jamais elle ne le laisserait s’en aller amoché. Elle détestait ça. Savoir qu’il souffrait, que quelqu’un lui avait fait du mal, toutes ses pensées tournées vers lui à lui en faire vriller le crâne. Sourcil haussé à son honestly, comme se doutant qu’il allait raconter une connerie, le connaissant par cœur après toutes ces années. Et ça ne loupe pas, arrêtant de s’acharner sur sa pauvre lèvre et faisant un pas en arrière pour mieux le toiser, le pointant du bout cotonneux en une menace à peine contenue. « Yah, à quel moment ça fait dix minutes ?! Tu n’as juste aucune patience !! Et pourquoi ça me ferait quelque chose, je t’ai déjà vu cent fois en maillot. » En paraissant presque convaincante à force de pratiquer ce mensonge, ravalant ses sentiments comme elle l’avait fait tant de fois. Qu’y verrait-elle, de toute façon ? Il ne serait jamais à elle, alors à quoi bon ?

Fronçant le nez quand il lui dit soudain d’oublier, ne comprenant pas ce brusque revirement, le regardant bêtement s’éloigner, les bras ballants. « Pourquoi tu ne l’enlèverais pas si tu es blessé ? Arrête un peu tes conneries. » La fin de sa phrase ne la percutant que quand il appuie dessus, une partie d’elle ayant franchement envie de demander où elle devrait être si ce n’est ici, la réalité lui tombant sur la tête avec force et fracas, ses orbes s’arrondissant tandis que l’intégralité de son corps tressaillit. Qu’est-ce qu’elle foutait, au juste ? Pourquoi elle le soignait lui ? Et comment pouvait-elle avoir oublié son petit ami ? L’ayant laissé à la porte sans autre forme de procès, certes au départ pour lui rendre justice, mais s’en trouvant à soigner l’ennemi. Était-elle tombée sur la tête ? C’était à se demander, lèvre mordillée à l’excès tandis que son regard part sur le côté, incapable de le regarder. « Arrête de comparer les gens. » lui répond-elle dans un murmure grogné, retournant fourrager dans la pharmacie. « Je n’étais pas venue pour ça… il m’a dit que tu l’avais tabassé, je ne m’attendais pas à ce que tu sois… » Lâchant un profond soupir, ne sachant clairement plus où se mettre. « Pourquoi tu l’as frappé ? Soi sincère avec moi. Tu ne l’aurais pas fait sans raison. » Se raccrochant à ce simple fait quand pourtant tout lui démontrait qu’elle ne le connaissait pas tant que ça. Qu’il n’en avait jamais fait qu’à sa tête, peu importe qu’elle en souffre ou non. « Tu n'es jamais venu t'excuser, tu ne m’as jamais recontacté et tu vis parfaitement bien ta vie de ton côté alors pourquoi tu…? » ne finissant pas sa phrase, sa voix se brisant sur la fin en un sanglot refoulé, refermant rageusement la boite de soins pour se défouler. « Défais ton t-shirt qu’on en finisse. » A quoi tout cela servait-il ? Il ne lui dirait rien, comme d’habitude. Il ne comprendrait pas qu’il avait merdé, s’octroyant toujours tous les droits. Il n’était même pas revenu en six mois. N’était-ce pas la preuve qu’au fond, elle ne valait pas mieux qu’une autre ? Reléguée au rang de ses conquêtes, les années de complicité gommées et tout volant en éclats. Au final sa plus grande peur s’était-elle réalisée, n’étant rien qu’une personne de passage, larme essuyée d’un revers de main alors que le barrage de ses émotions était à deux doigts de céder.








┗ push-and-pull ┛
♡ Your eyes on me, your grinning lips. Pretty nice, I like it. A to Z, you are quite sweet. But I wanna skip (*Just skip*) But the more important thing. Get straight to the point. Stop beating around the bush ♡
http://www.lights-camera-action.org/t30010-aeri-can-t-explain-it-it-must-be-lovehttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t30022-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/f155-campfirehttp://www.lights-camera-action.org/t30953-joy-sun-aerihttp://www.lights-camera-action.org/t21588-hologleam
flow entertainment
Choi Seth
Mer 7 Fév 2024 - 15:48
flow entertainment
Choi Seth
flow entertainment
what you waiting for ⁀➷ seri 52392c9c6aa92d51e0e1e05146e918eb5738af43

what you waiting for ⁀➷ seri 2837534775 what you waiting for ⁀➷ seri 3543671621 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837 what you waiting for ⁀➷ seri 3640798837

Messages :
680

Age :
23 ans (et le monde le supporte encore ??? someone help her)

groupe :
les stalkers d'aeri, call me oppa, les croqueurs sauvages de glace, team banana #monkey

rôle dans le groupe :
leader, main vocal, face (faire le singe, faire genre qu'il a plus qu'une cacahuète en guise de cerveau, faire son gars sans succès, rendre les autres barges et rester LOIN de la glace d'aeri, warning)

nom de scène :
seth (cacahuète (tous droits réservés dsl))

occupation :
idole (stalker le compte insta d'aeri, la fliquer, la spam de sms et photos et prendre un malin plaisir à la rendre maboule)

avatar :
sim jaeyun | jake (enhypen) (cutest dog ever)

crédits :
xgrenat (avatar) sky (signature)

DC :
LES COMPTES DE FANFAN (LA GUEUX SQUAD, PROPRIETE DE MUSE) (SUAH - MINSOO - YURI - KIWOO - CHULSOO - SANGWOO - DOWAN - SETH - MINKYU - HANBIN - HYUNWOO - HARU)

Points :
483


Baby I've been waiting for
You all this time, I'm faded
Il ne devrait pas aborder ces sujets. Les sujets qui fâchent

Les questions qui bordent ses lèvres sont celles dont il ne veut pas connaître la réponse. Une peur ténue au creux de son cœur qu’Aeri ouvre la bouche et lui dise tout ce qu’il ne veut pas entendre.

Tu n’es plus rien pour moi. Je ne pense plus à toi. Mon copain est mieux que tout ce que tu aurais jamais pu être pour moi. Tu étais un boulet à mon pied.

Il n’a jamais su pourquoi sa présence était aussi indispensable à sa vie. Pourquoi sa seule absence provoquait un vide qu’il était impossible de remplir avec qui ou quoi que ce soit. Pourquoi son esprit revenait inlassablement en sa direction et pourquoi sa présence, à elle seule, donnait de nouvelles couleurs à une vie qu’il avait toujours habité avec lassitude et laisser aller.

Qui serait-il aujourd’hui sans elle?



Qui est-il aujourd’hui sans elle?

Une coquille vide. Le fantôme de lui-même. Une épave qui se traîne pour exister. Pas quelqu’un qui vit.

Et le fait de l’imaginer heureuse, de l’imaginer remplie, d’imaginer que sa douleur soit unique et non partagée, le fait souffrir plus qu’il n’aimerait l’avouer, égoïstement.

Est-ce si compliqué de vouloir qu’elle ressente la même chose à son égard?...

Que ressent-il à son égard, même?

Le regard d’Aeri le fuit. Il lit dans son corps les suppositions les plus négatives, et s’apprête à lui dire d’oublier ce qu’il a dit une nouvelle fois avant qu’elle ne commence à parler sans plus s’arrêter. Seth pince les lèvres comme un enfant boudeur, accusant d’une gronderie qui vient de nulle part, à part sa propre tête.

Une grimace déforme un instant ses traits face à sa question. Pourquoi as-tu fait ça?, et automatiquement, son regard fuyant se redresse en sa direction et s’accroche à son visage. Les yeux dans lesquels il ne peut plus deviner aisément les sentiments, pensées invisibles et impossibles à attraper, les joues contre lesquelles il aimerait presser ses doigts, son odeur qui lui manque.

Une peine certaine s’infiltre au creux de sa poitrine et vient enserrer son cœur. Dans tous les cas, elle aura mal.

A moins qu’elle ne le croie pas. Ce qui est, il l’admet avec un sourire peiné, très probable.

Le sanglot qu’il entend coincé dans sa gorge adoucit le regard qu’il pose sur elle. Cette envie déchirante de l’avoir contre lui comme plus tôt, incapable pourtant de se laisser aller à la voler à nouveau, cette femme qui n’est pas à lui même s’il a toujours prétendu le contraire.


“Ne pleure pas.” ne peut-il s’empêcher de susurrer d’une voix entrelacée de sa peine, incapable de s’arrêter avant de raccourcir la distance entre eux à nouveau. Doigt qui vient trouver le coin de ses paupières comme si c’était là sa place, prêt à recueillir la larme qui y jaillira au moment où elle percera. “S’il te plaît.” ajoute-t-il comme une supplication, incapable de supporter de la voir dans un état pareil, perdu face à ce qu’il peut faire, même, pour faire percer le sourire sur son visage à nouveau. Quoi qu’il fasse, quoi qu’il réponde, quoi qu’il dise, les larmes s’amoncelleront.

Et il n’a pas le droit d’être celui à les sécher, combien même il s’en meurt de désir.

Un soupir frustré s’échappe de ses lèvres, tandis que sa main libre vient se poser sur le sommet de sa tête, pour caresser avec attention ses mèches. Et son visage tangue à nouveau, là où le bout de son nez peut frôler son crâne, et l’odeur de son shampoing vient embaumer son être, contracter ses muscles d’un inconfort qu’il n’aime pas.

“Tu te trompes.” finit-il par susurrer d’une voix à peine perceptible, regard accroché au mur derrière elle. “Je suis misérable.” ajoute-t-il d’une voix encore plus faible, espérant presque qu’elle ne puisse l’entendre. Paupières qui se ferment entièrement et émotion qui remonte, sa gorge se serre inconfortablement, et ses prunelles commencent à picoter. “Est-ce que tu as conscience même de combien je meurs quand je suis loin de toi?...” ne peut-il s’empêcher de lui souffler en laissant percevoir sa tristesse et sa frustration, réprimées depuis des mois. “J’ai essayé de revenir vers toi, mais je…” Et il vient se mordre la lèvre.

Percer l’illusion de bonheur dans laquelle elle semble confortable?

La ramener à la misère qui est, inévitablement, son sort lorsqu’elle est à ses côtés?

N’y a-t-il pas une troisième option?

“Il ne t’aime pas.” finit-il par admettre en se redressant, repoussant légèrement Aeri pour pouvoir la regarder dans les yeux. “Et je ne dis pas ça parce que je suis jaloux, parce que je fais… ce que je fais toujours, parce que je te veux pour moi, parce que…” Et il hésite un instant à lui avouer, tout de même. C’est le cas. Pourquoi ne peux-tu pas être à moi, rien qu’à moi ?, avant de laisser le silence effacer ses désirs incongrus. “Quelqu’un qui t’aime n’aurait pas parlé de toi… de la façon dont il a parlé… devant moi.” Et il n’oserait répéter les mots, dégoût qui se peint perceptiblement sur son visage tandis que ses doigts se resserrent, colère perceptible. “Est-ce que tu comprends?...” demande-t-il péniblement, espérant qu’Aeri devinera d'elle-même la teneur des mots qui lui auraient provoqué une telle réaction, espérant qu’elle le prenne au sérieux, quand bien même il est conscient qu’il en a perdu le droit depuis longtemps.







Repeated new moon, Memories of you distant away, I've been looking for you since you left, Night and day, What a pity life, Criminal Love


http://www.lights-camera-action.org/t28981-walk-the-line-i-hate-that-line-seth#458666http://www.lights-camera-action.org/t29360-chaussette-party-seth#466332http://www.lights-camera-action.org/t29025-choi-sethhttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t29047-sethonthebeachhttp://www.lights-camera-action.org/t33664-chaoshttp://www.lights-camera-action.org/http://www.lights-camera-action.org/t33663-chaos
Contenu sponsorisé
 
what you waiting for ⁀➷ seri
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
» waiting for the one ✬ minhyuk & yiren

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: outside :: flashbacks :: Summer Camp :: ulleungdo