AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps

break up ft. ansun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mar 22 Nov - 23:57

break up
Ansun

Il avait tout. Une carrière à faire envier les trainees. Un groupe qu'il croyait soudé, une famille présente et des amis. Et à la fois… il n'avait rien, n'avait le temps de rien. D'apprécier ne serait-ce que le moindre boulot accompli, puisqu'il devait enchaîner sur le prochain. Une ambiance pas si stable, pour une famille reconstruite sur des problèmes, des scandales qui s'accumulaient. Il avait étouffé, il était parti. Et s'il avait cru que cette discussion avec Tae Won lui avait enfin fait voir le chemin qu'il devait emprunter… Tout se cassa la gueule, s'explosant si violemment sur le sol au moment où il s'y attendait le moins. Il aurait pu tout supporter, continuer à avancer. Mais ce fut lorsqu'il crut contrôler au mieux sa vie, qu'elle lui échappa.  Face à l'écran, il avait laissé les images défiler. Redéfiler inlassablement, sans un mot, les mains jointes et crispées. Le corps tendu et dévoré. Il la touchait… Il l'embrassait. Il voyait ce couple, fictif ou non, sous ses yeux. Par une invitation qu'il avait lui-même créée. Et à côté de ça… il n'en avait jamais entendu parlé des deux concernés. Il avait agi pour se foutre de sa gueule dans son dos. Avait-il considéré ne serait-ce qu'un minimum de ses sentiments ?! S'était-il rendu compte que ses actes le blessaient ?! Il savait. Il savait qu'il aimait Meena. Que depuis quatre ans, il n'avait jamais voulu l'oublier. Qu'il aurait été fou d'apprendre qu'un autre homme s'approche d'elle. Et pourtant… Il ne s'était pas gêné pour l'approcher. Pour étaler leur relation à la télé. Et ça, ça l'avait tué. Cette simple idée, ce simple fait de les savoir aussi proche, en se foutant bien de ce qu'il pourrait en penser. Il avait eu envie d'exploser. De se barrer. Sans savoir comment gérer une jalousie qui lui bouffait le coeur et l'enserrait au point d'étouffer. Malgré tout, il avait attendu presque sagement son retour à l'appartement. Il s'était levé en entendant la porte s'ouvrir, en sachant qu'il s'agissait de lui. Que ni Hyesoo ni Sandeul n'interviendraient et ne reviendraient pas avant un moment. Il s'était planté là, le regard glacial, à le détailler. Ce mec… qui ne s'était soucié de rien, alors qu'il aurait tout fait pour lui. « Faut qu'on parle. » Et cette fois, il ne parlerait pas d'album. Pas même d'idée de chorée ou de duo. Et l'inviterait encore moins à aller prendre un café. Il était pas là pour tourner autour du sujet non plus. Et s'il n'avait pas jugé bon de lui en parler de lui-même, il ne se priverait pas pour lui dire ce qui lui déplaisait. Une retenue accumulée qu'il pouvait enfin relâcher. D'une voix calme et posée, tellement que s'en était effrayant. « Je viens d'apprendre le scandale entre toi et Meena. Tu as quelque chose à dire peut-être ? » Il resta droit, à croiser les bras et arquer un sourcil. A attendre une explication suffisante. Il n'était pas assez idiot pour ne pas voir où il voulait en venir, pas vrai ? Qu'il n'ose même pas lui dire qu'il n'avait rien fait de mal… Parce qu'il ne ferait pas l'effort de lui pardonner.    

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 23 Nov - 10:13

break up
Ansun

Je ferme mon pc et le lance plus loin par colère avant de me passer une main dans les cheveux. Sérieusement ? C'est tout ce qu'ils sont capables de faire les netizens ? Ruiner une jolie amitié en y voyant ce que je n'ai jamais mis dedans. De l'amour, de la sexualité, des vices cachés ?? Ils se moquent de qui ? D'accord, j'aime Meena de façon inconditionnelle, à un moment, je l'ai même aimée de trop, mais c'est passé. Elle est mon amie avant tout, ma petite princesse et ils se permettent de ruiner ça. J'ai déjà eu ma dose de scandale avec Oh Ye Min qui jouait ma « belle-mère » dans mon premier drama. Forcément, les gens voient toujours autre chose derrière une jolie complicité. C'est aussi la faute de l'industrie… On doit jouer, constamment jouer. Surtout nous les hommes. Entre hommes, avec les femmes. On doit toujours faire croire qu'il y a plus que ce qu'il ne peut y avoir, mais quand c'est sincère, vrai et tendre, tout est toujours constamment détruit. Ils ne peuvent pas laisser place à beauté des sentiments, aussi purs et simples soient-ils ? J'attrape mon téléphone et commence à lire les commentaires avant de ramasser mes affaires et sortir de la salle d'entraînements, puis de l'immeuble de la flow pour rentrer à la maison. Porte passée, je retire mes chaussures, puis ma veste. « Faut qu'on parle. » Ma tête se tourne et je lève mon regard vers Jisun avant de baisser un peu la tête.  « Je viens d'apprendre le scandale entre toi et Meena. Tu as quelque chose à dire peut-être ? » « Pour ma défense ? T'agis en leader ou en homme jaloux ? » Je gronde un peu, incapable de rester gentil, docile et… obéissant. « On a juste été naturels, c'est pas de notre faute si les gens voient plus que ce qu'il ne peut y avoir, t'es le premier à savoir ça. » J'avance pour aller vers ma chambre, sauf qu'il bloque le passage. « Quoi ? »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 25 Nov - 17:42

break up
Ansun

Il pouvait être conciliant. Il savait que les scandales apparaissent dans toutes les carrières. Il savait même que l'amour arrivait sans qu'on le présage, et que chaque soul était libre de gérer sa vie personnelle comme il l'entendait. Il ne leur avait jamais fait un quelconque reproche, pas même une remarque. La seule chose à respecter ? Ne jamais entacher le groupe. Une règle simple. Une règle pourtant moindre comparée à celle de ne jamais blesser sa famille. Parce que si un bout de papier finissait bien souvent par ternir et s'oublier, les blessures d'un soul envers son leader resterait à jamais visible. Et là...c'était un putain de coup dans le dos. Anthony…. Ses images qu'il avait vu lui revenaient en pleine gueule. Il posait réellement la question ? Un sourire tout sauf amusé réapparut ses ses lèvres. « Je ne sais pas, tu veux t'expliquer auprès duquel en premier ? Mais c'est bien, ça prouve que tu reconnais être en tort à deux reprises. » Le leader lui en voulait pour le scandale. L'homme jaloux était son ami qu'il avait blessé. Et par cette attitude encore plus. Il agissait ...comme s'il en avait rien à foutre, hein ? Son visage s'assombrit. « naturel ? » Il agissait de cette façon avec elle… constamment ? Il ne l'autoriserait pas. Prêt à parler, il fronça les sourcils en le voyant tenter d'esquiver. Quoi. La goutte de trop. Il croyait parler à qui là ? Il était plus son pote. Bien sûr, qu'il s'interposa. Son insolence, il allait là lui faire ravaler. Son sourire devint aussi glacial que ses yeux, et il attrapa son col en le rapprochant à lui d'un coup sec. « Quoi ? oh, je te dérange ? Excuse moi, je croyais que tu m'avais entendu quand je t'ai dit qu'il fallait qu'on parle. Tu restes là.  » Ironie et sarcasme. Ses doigts lâchent le tissu et le repousse. Il ne serait pas assez con pour vouloir se barrer, pas vrai ? Pas s'il tenait un minimum à leur relation. Mais jusque là, il lui avait prouvé tout le contraire.  « tu tiens la main et t'embrasses tes potes comme ça toi ? .. Donc en plus, tu te fous de ma gueule. Et tu t'es pas dit, je sais pas hein… peut-être que j'allais regarder l'épisode de l'émission dans lequel je t'ai invité, non ?! ... Putain mais Antho, tu me connais au moins ?! Meena, tu sais très bien ce qu'elle représente pour moi . » Et pourtant, face à lui, il lui était totalement inconnu. Un mec qu'il avait jamais vu, s'étant royalement trompé sur son compte… A moins que c'était ça, de connaître la déception.  « Ouais, c'est vrai, je connais pas ton pays. Mais j'ai suffisamment été en France pour savoir qu'il n'y a que les couples qui agissent de cette façon en public. Alors ton naturel… c'est qu'une putain de connerie pour t'autoriser à agir comme tu le sens et te cacher derrière. T'as merdé publiquement, aie au moins la maturité d'assumer ça. » Comme un mec responsable, au lieu de foutre ça sur la faute de la presse. Il avait été le seul fautif à offrir ces images. Parce que justement, il savait. Il avait été face à ces caméras durant onze épisodes. Il savait que c'était difficile, mais pas le temps d'une après midi, non. Pas quand on avait pas de sentiments non plus. « J'attends pas tes excuses. » il attendait de toute façon pas de son pardon. « Mais explique toi.. Pourquoi alors que je t'ai demandé de passer du temps avec elle pour parler de moi, t'as préféré me baiser ? C'est ça ta conception de l'amitié, tu fais des coups de pute à tes potes ? tu le vis bien de fuir sans arrêt, c'est comme ça que t'es ? Ah ouais, c'est vrai que y a que ton image qui compte hein ? Mais quand faut réellement avouer, y a plus personne. »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Ven 25 Nov - 18:18

break up
Ansun

« Je ne sais pas, tu veux t'expliquer auprès duquel en premier ? Mais c'est bien, ça prouve que tu reconnais être en tort à deux reprises. » être en tort ? Sérieusement ? Non, j'étais pas en tort. Il peut dire ce qu'il veut. C'est lui avec ses idées mal placées qui est en tort. J'ai jamais agi comme ça délibérément pour nuire au groupe ou lui faire du mal. On est juste comme ça avec Meena. « naturel ? » Le ton que jisun prend me fait frissonner, mais je garde le menton droit à le fixer longuement avant de vouloir possiblement m'en aller. De toute façon, il est tellement pris par sa jalousie qu'il n'écoutera rien. Alors j'essaie d'y mettre fin, mais c'est la violence qui l'emporte lorsqu'il me rattrape par le col pour me tirer un lui d'un coup sec. « Quoi ? oh, je te dérange ? Excuse moi, je croyais que tu m'avais entendu quand je t'ai dit qu'il fallait qu'on parle. Tu restes là.  » « HYUNG ! » J'empoigne ses mains pour lui tirer mais c'est lui qui me repousse en premier, m'obligeant à me rattraper au premier meuble venu pour ne pas finir complètement au sol, choqué de son attitude. Alors c'est ça être un leader ? Et c'est ça, préserver le groupe ?  « tu tiens la main et t'embrasses tes potes comme ça toi ? .. Donc en plus, tu te fous de ma gueule. Et tu t'es pas dit, je sais pas hein… peut-être que j'allais regarder l'épisode de l'émission dans lequel je t'ai invité, non ?! ... Putain mais Antho, tu me connais au moins ?! Meena, tu sais très bien ce qu'elle représente pour moi . » Oui je sais. J'avais vu la façon dont il la regardait, tout ce qu'il osait pas dire. Je savais. Je sais encore et je le vois encore plus maintenant. Mais il sait lui, ce qu'elle représente pour moi aussi ? Et ce que j'ai fait pour rester dans la friendzone dans laquelle Meena m'a obligatoirement mise en m'imposant une image de « meilleur ami gay » alors que non, je ne le suis pas à la fin. « Ouais, c'est vrai, je connais pas ton pays. Mais j'ai suffisamment été en France pour savoir qu'il n'y a que les couples qui agissent de cette façon en public. Alors ton naturel… c'est qu'une putain de connerie pour t'autoriser à agir comme tu le sens et te cacher derrière. T'as merdé publiquement, aie au moins la maturité d'assumer ça. » « C'est faux ! Il y a des amitiés entre les hommes et les femmes qui sont du même genre sans y voir forcément quelque chose de sexuel derrière ! A t'entendre, je ressemble à une hyène affamée lui faisant un numéro de charme dans l'unique but de te la voler pour la dévorer, et c'est FAUX ! » Vraiment, et j'en ai marre qu'on me fasse passer pour ce que je ne suis pas.  « J'attends pas tes excuses. » « Tant mieux, t'en auras pas ! » « Mais explique toi.. Pourquoi alors que je t'ai demandé de passer du temps avec elle pour parler de moi, t'as préféré me baiser ? C'est ça ta conception de l'amitié, tu fais des coups de pute à tes potes ? tu le vis bien de fuir sans arrêt, c'est comme ça que t'es ? Ah ouais, c'est vrai que y a que ton image qui compte hein ? Mais quand faut réellement avouer, y a plus personne. »  « PARCE QU'ELLE VOULAIT PAS PARLER DE TOI ! » Je l'ai hurlé. Je l'ai hurlé tellement fort que mes poumons me font mal. « T'as vu l'épisode hn ? Tu t'es concentré que sur ce que je faisais comme un gros pleutre qui se cache derrière tout et rien pour ne pas voir la vérité en face ? T'as vu comme elle perdait son entrain et son sourire dès que j'essayais de parler de toi ? Tu sais à quel point, j'étais dans l'impasse face à ça ? Ce que j'ai été obligé de penser en vitesse pour arranger la situation, pour faire en sorte qu'on ne remarque pas son changement d'humeur dès qu'on abordait ta petite personne afin que les gens ne se posent pas trop de questions ? Tu l'as vu ça ou tu refuses de le voir ? Meena est spéciale pour moi mais jamais, JAMAIS, je n'ai fait quelque chose pour te compromettre, même lorsqu'elle m'a raconté sa vision de votre histoire ou tu passes pour un vrai salaud. J'ai essayé de t'excuser. De lui dire que c'est sans doute pas ce qu'elle pense. J'ai essayé. Alors tu sais quoi ? Décharge ta haine autant que tu veux sur moi, ne comprends pas si tu ne veux pas comprendre et fous ta PUTAIN de jalousie en première et en priorité, mais dans ce cas-là, rends ton titre de leader, parce que tu le mérites pas ! » Je reprends mon souffle et me pose contre le meuble auquel je me retenais depuis son élan de colère avant de détourner la tête.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Dim 11 Déc - 12:17

break up
Ansun

Ouais, il était peut-être parfois un peu trop jaloux, un peu trop possessif. Mais il était pas à ce point parano… Sinon cela ferait bien longtemps qu'il serait venu le voir pour cette discussion. Anthony oubliait qu'il le connaissait. Partiellement, du moins. Puisque la chute et la déception fut inattendue et imprévue. Mais qu'il continue de lui mentir ? Croire qu'il n'avait rien fait de mal sans se remettre ne serait-ce qu'un peu en question ? Parler à une personne fermée ne le ferait pas s'adoucir ou prendre du recule, non. Ca le ferait juste foncer dans le tas, plus brutalement. Tant pis pour lui. Tant pis pour eux.  « T'as vraiment pas le cran d'assumer quoi que ce soit toi … est-ce que tu le réalises au moins ? » Non, bien sûr que non. Une évidence que même lui pouvait deviner, à travers ses mots. Se trouverait-il toujours des excuses au lieu de lui filer des explications ? Il avait des femmes dans sa vie, qu'il ne considérerait jamais autrement que comme des amies. Mais il ne leur tiendrait pas la main, non. Et s'il l'avait vu au delà de ses images perçues, il ne se serait pas plus déclarée à elle. Et ça prétend juste l'amitié après ça hein… Ça lui fait face, plein de déni.  « La dévorer ? non, je crois pas que t'en aurais été capable... Il aurait fallu être moins lâche pour ça. » Il était pas un animal, pas même un homme à ses yeux. « t'es en corée depuis assez longtemps pour avoir percuté non ? Croire que tu peux agir comme tu l'entends, ok, très bien, ce sont tes relations. Mais t'en as tellement rien eu à foutre de ce que j'en pense putain. » C'était le plus aberrant. Il ne lui aurait jamais fait ça. Il aurait pas été tenir la main et câliner la personne qu'il aimait dans son dos. Pourquoi il captait pas ça ? Alors c'était ça. à sa question " Pourquoi alors que je t'ai demandé de passer du temps avec elle pour parler de moi, t'as préféré me baiser ? ", il ne trouva rien de mieux à répondre que ça ? Il avait hurlé, ouais. Pas démenti qu'il l'avait trahi. Des mots qu'il lui aurait claqué à la gueule, s'il ne l'avait pas apprécié aussi longtemps. Il n'avait pas levé la main, pas plus que la voix. Mais son regard n'avait jamais été si sombre, et son ton aussi tranchant.  « Ta gueule. »  Et il se rapprocha, pour lui faire face à nouveau. Pour s'arrêter à quelques centimètres de lui. « Tu crois quoi, que je sais pas que j'ai merdé par le passé ? C'est une raison pour trahir ma confiance ? t'ai-je laissé tomber une seule fois ? » Bien sur qu'il savait… Il pensait pas que lui aussi l'enfoncerait. Il le détailla, plissant les yeux mais ne cherchant même plus à le cerner. « Je vois, c'est ce que tu t'es dit. C'est bon, j'ai essayé, on peut faire ce qu'on veut, de toute façon ça la rendra plus heureuse puisque tu me vois aussi comme un salaud ?  ça t'as surtout bien arrangé. » Quel...Bâtard. S'il avait eu tant d'énergie à revendre et à débattre, il n'aurait pas du le faire contre lui.  « Elle n'a pas à être spéciale pour toi, Anthony.  Et c'est pas en changeant de sujet que t'essaies d'aider crétin. Tu fermes juste les yeux parce que t'as pas les couilles d'assumer ou de me dire en face que tu l'aimes. C'est con hein ? »  Et son sourire se dessina au coin de ses lèvres, se penchant pour laisser son souffle effleurer son oreille. « Parce que tu viens juste de la perdre. » Il s'écarta plus doucement, d'un pas, puis deux. Il ne méritait pas d'être leader ? Peut-être, il l'aurait presque fait rire. Tout ce qu'il avait entreprit et construit, à l'instant, il en avait rien à foutre. Il ne faisait pas face à l'un de ses membres. « Pourquoi, tu veux aussi le titre ? Je te l'offre. Tu crois franchement que je veux bosser avec toi après ça ? Plutôt crever. » Et il l'aurait presque cracher, ce dernier mot. Il croyait qu'il continuerait avec lui ? « T'étais ma famille, Antho. » Il avait été son soutien, un frère depuis des années.  Mais s'il avait été le premier à le défendre, à jouer sur ce terrain, il pouvait bien se démerder seul à présent. Alors...ça fait quoi d'être le salaud de l'histoire ?

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Lun 12 Déc - 19:54

break up
Ansun

« T'as vraiment pas le cran d'assumer quoi que ce soit toi … est-ce que tu le réalises au moins ? » Je secoue la tête, interdit face à sa colère et ses insinuations. Je réalise quoi ? Vraiment ? Je sais plus, je sais pas. J'en peux déjà plus de le voir si virulent, mais c'est que le début hein ? « La dévorer ? non, je crois pas que t'en aurais été capable... Il aurait fallu être moins lâche pour ça. » « Je ne suis PAS lâche. C'est toi qui refuse d'entendre et comprendre ce que j'essaie désespérément de te dire ! » C'est… c'est sans nom ce qui se passe là je crois.  « t'es en corée depuis assez longtemps pour avoir percuté non ? Croire que tu peux agir comme tu l'entends, ok, très bien, ce sont tes relations. Mais t'en as tellement rien eu à foutre de ce que j'en pense putain. » « C'est faux ! Tu sais bien que je me suis tenu à carreaux autant que possible après mes erreurs de débutant ! » C'est tellement blessant de l'entendre dire ça alors que j'ai toujours tout fait pour redorer mon image et jamais blesser celle du groupe plus que ce que je n'aurai pu faire à l'époque. C'était des maladresses dans un pays un peu trop complexe pour moi par rapport à ce que j'imaginais avant d'arriver ici. Il me pousse à crier, parce que c'est pesant, parce que j'ai l'impression que sans ça, il ne m'entendra pas.  « Ta gueule. » Inspirant profondément, je serre mes poings sans le quitter du regard. « Tu crois quoi, que je sais pas que j'ai merdé par le passé ? C'est une raison pour trahir ma confiance ? t'ai-je laissé tomber une seule fois ? » « Je t'ai jamais trahi... » Jamais. Il a pas le droit de dire ça. « Je vois, c'est ce que tu t'es dit. C'est bon, j'ai essayé, on peut faire ce qu'on veut, de toute façon ça la rendra plus heureuse puisque tu me vois aussi comme un salaud ?  ça t'as surtout bien arrangé. » « Non, j'ai jamais dit ça. J'ai jamais dit que tu étais un salaud. J'ai jamais eu ta version des faits, comment j'aurai pu te juger ? J'ai juste écouté ce qu'elle m'a dit. Je ne voulais pas que le public voit… qu'elle arrivait pas parler de toi. J'ai essayé d'arranger les choses ! Pas de m'arranger moi ! »  « Elle n'a pas à être spéciale pour toi, Anthony.  Et c'est pas en changeant de sujet que t'essaies d'aider crétin. Tu fermes juste les yeux parce que t'as pas les couilles d'assumer ou de me dire en face que tu l'aimes. C'est con hein ? » Je le fixe en fronçant les sourcils. « Elle est spéciale pour moi et t'y changera r…. » « Parce que tu viens juste de la perdre. »  Alors il est ce genre d'homme ? Il va vraiment faire ça ? Lui demander de choisir entre nous ? Parce ce que c'est ce que je comprends dans ses mots… Interdit, je ne réponds pas avant de secouer un peu la tête et décharger ma peine aussi. Lui renvoyer ses choses à la figure. Non. J'ai pas envie de perdre Meena, mais pas parce que j'ai crushé sur elle à un moment…. Mais parce qu'elle est mon amie depuis des années et qu'il a pas le droit de nous priver de ça.  « Pourquoi, tu veux aussi le titre ? Je te l'offre. Tu crois franchement que je veux bosser avec toi après ça ? Plutôt crever. » J'allais dire un truc, mais entendre la fin de sa phrase me fout les larmes aux yeux. « T'étais ma famille, Antho. » Je le fixe à nouveau. « T'es toujours la mienne... » Je fronce les sourcils, baisse la tête, ouvre la bouche avant d'essuyer mes yeux trop gorgés d'eau. Adossé au mur, je regarde le vide. « J'ai eu des sentiments pour elle… Mais j'ai jamais franchement été amoureux. J'en ai eu, mais je les ai toujours laissé au placard. En plus, elle me croit totalement gay. » C'est pas comme si j'avais essayé de lui dire le contraire plusieurs fois. « J'ai jamais agi pour la récupérer, l'avoir à moi, te trahir, l'éloigner de toi… J'ai jamais voulu faire ça. Ça me tue que tu vois que ça dans mes gestes et mes actions, parce que c'était pas ça. Le jour-là, j'ai essayé de vous protéger tous les deux, que tu veuilles l'accepter ou pas. Oui, on est beaucoup en contacts physiques et j'en suis désolé. D'accord ? J'ai jamais… pensé que ça te ferait autant mal de le voir. Pas quand y'a pas d'arrière pensée derrière. C'était vraiment.. naturel... » Sans prise de tête, sans calcul. C'était pas ça. Ça a jamais été ça. J'avance à nouveau et passe de force pour aller dans ma chambre, fatigué de tout ce merdier à la con. C'est tellement injuste.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message
Mer 14 Déc - 22:08

break up
Ansun

Il avait vu leur amitié se briser à l'instant. Avant même qu'il n'entre dans cette pièce, elle s'était lentement fissurée. Mais à ses mots, il avait su, il l'avait entendu protester puis gueuler. Il pouvait pas lui en vouloir d'avoir l'envie de se défendre, ouais… malgré ça, il avait pas pu la retenir. Il avait pas même eu l'envie de la recoller. Piétinant une dernière fois les morceaux cassés en claquant l'air du son de sa voix. Ta gueule. Les explications qu'il avait demandées ne l'intéressaient plus, jugées insuffisantes et inutiles. Du simple vent. Pour confirmer ses pensées, pour croire que de toute façon il n'aurait pas réussi à effacer cette douleur persistante et étouffante. Elle était spéciale pour lui, il n'y changerait rien, hein ? Il ne le connaissait pas pour ne pas savoir que sa confiance, on ne la gagnait qu'une fois et que son pardon était le plus difficile à obtenir. Si croire qu'il était un salaud l'aurait blessé, aujourd'hui il s'en foutait, puisqu'il avait été le premier à porter le coup et que Ren Jisun n'était pas un de ces mecs à contrarier, un putain de rancunier. Il hausse un sourcil, se fiche même de ses mots à présent et ses larmes, au fond, n'en sont qu'une preuve de plus. Il pouvait bien chialer, il s'était refermé, écarté... et le laissait tomber. Quoi qu'il en dise, il l'avait trahi et lorsqu'il lui avait laissé la parole, il s'était foiré. Devenu hermétique à la discussion et à sa position. A son visage baissé et ses yeux imbibés d'eau. Alors, il avouait. Lui arrachant un sourire sans joie, un rictus et une pointe qui s'affine. Il avait eu des sentiments pour elle. Il avait fallu qu'il le pousse jusque là, pour qu'il crache ses putains de mots. Il s'en sentait pas mieux, non, mais pas dingue au moins. Il n'avait rien imaginé. « C'est bien, tu commences à l'admettre au moins... Un peu tard par contre, dommage. » Dommage pour eux, probablement.  « ça te tue hein ? Si j'étais ta famille, t'aurais pas agi comme ça, arrête un peu. Le naturel ne justifie pas tout. » Il le laissa se libérer, le dégager pour passer. Il bronche pas pour autant, préfère fixer ce mur plutôt qu'exploser. Valait mieux pas qu'il le retienne de toute façon... A quoi bon ? Y avait rien à sauver. Mais sans se retourner, il élève la voix une dernière fois. Il était désolé…. N'avait-il pas dit qu'il ne lui en donnerait pas ? « T'as raison, dégage. tu ne sais faire que fuir après tout. Et garde-les, tes excuses à la con... c'est tout ce qu'il te reste. » Il aurait du commencer par ça, s'il avait voulu qu'il l'écoute… Il en voulait plus. Il pouvait les donner aux autres, à ceux à qui il s'amuserait à raconter cette histoire. A jouer la victime. Il voulait même plus le voir. Un mec trop lâche qui avait pris la fuite. Et sans doute eut-il fini de le blesser. Parce qu'en s'éloignant, en abandonnant, il venait de mettre fin à la seule discussion qu'ils auraient.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

break up ft. ansun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» zx break 1.4 de zx-break
» [Break 59] C3 pluriel Coté SUD
» [Mercedes] C63 AMG break
» vend xsara break am 2000 ph1
» [C5]Le break de Pat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: out of character :: rps-