AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud

escape from the reality. (shinya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
wdl c
avatar

Messages : 329
Age : twenty three. (10.04.94)
nom de scène : nana.
occupation : artiste solo, model cf et shooting, actrice novice.
avatar : irene. (bei) (ft, lions'tears)
DC : soojung, kanlaya, seol-hyun, miran.
Points : 175

wdl c
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3079-kanye-attitude-w-drake-feelings-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t4523-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t3088-sakanoe-sakuya#58499 http://www.lights-camera-action.org/t3129-sakanoe-sakuya-therealnana http://www.lights-camera-action.org/t3854-nana-sakanoe-sakuya-wanderlust-ent#72466
Message
Mar 29 Nov - 22:21

sakuya & shin
aesthetic | Les écouteurs dans les oreilles, sa musique l’enveloppe dans une bulle, la séparant complètement de ce monde. La nuit est tombée, il est tard, mais pas assez pour que les rues soient complètement désertes. Les mains dans les poches de sa veste en cuir, son regard se perd sur les différentes parties de la rue. Les magasins qui commencent à fermer, les restaurants qui se vident peu à peu, les personnes qui se pressent de rentrer chez eux après une dure journée de travail. A cette heure-ci, la nippone devrait dormir, mais l’insomnie est présente en ce moment, l’empêchant de s’endormir à des heures raisonnables. Elle ne trouve le sommeil que sur les coups de trois heures du matin, se sachant obligée de se lever à cinq heures. D’ordinaire blonde, elle arbore une nouvelle couleur, un châtain qui fait ressortir sa peau clair. Ce soir, elle fait dans la folie, elle n’a pas de casquette, pas de masque, pas de grosse écharpe, non, elle est dans la simplicité. Et étrangement, ça lui fait du bien, surtout lorsqu’elle sait qu’elle n’a pas été accosté une seule fois depuis qu’elle traîne dans les rues. Elle est méconnaissable et elle aime ça, pour une fois. Une légère brise fraîche s’installe à mesure que ses pas la mènent partout et nulle part, elle tourne à gauche, tantôt à droite, marche tout droit, pour revenir sur ses pas. Elle vagabonde, sourire aux lèvres, dans sa bulle protectrice. Ses cheveux volent au grès du vent, danse avec le mouvement de son corps. Elle tourne sur une ruelle, mais le manque de fréquentation la fait s’arrêter nette. Devrait-elle s’y aventurer ? Peut-être pas. Pourtant, quelque chose la retient, quelque chose au fond de ses tripes. Elle fronce légèrement les sourcils, retirant ses écouteurs et éteignant sa musique. Elle entend des voix, des voix masculines. Elle ne comprend pas très bien, mais au vu des râles, quelque chose ne va pas. Elle regarde autour d’elle, personne ne semble s’en apercevoir où alors, est-ce qu’ils ignorent. Mais elle ne peut pas, prenant son courage et sa folie à deux mains, elle s’approche à pas de loup, longeant les murs. Elle tombe sur la scène, quatre mecs. Trois mecs contre un. Elle lève les yeux au ciel et soupire. Trois bourreaux et la victime. Elle se mord les lèvres, essayant de chercher un moyen pour le tirer de là. Elle tremble lorsqu’elle le voit se prendre des coups, elle serait tentée d’intervenir mais ce n’est pas une bonne idée. Elle détaille le jeune homme, recule et se met un peu plus loin. Elle se racle la gorge et commence alors à crier, comme une folle à qui veut l’entendre. « .OPPA ! » plusieurs fois, avant de faire semblant d’accoster des gens. « .est-ce que vous auriez vu mon petit ami ? il a disparût, je ne sais pas où il est ! Je m’inquiète ! OPPA ! » elle en rajoute, allant même à détailler la tenue du jeune homme. Les gens l’évitent, la regardent bizarrement mais elle continue. Elle s’en fout. Son manège dure deux bonnes minutes jusqu’à ce qu’elle vit trois silhouette courir de l’autre côté. Elle s’arrête, attend et s’avance dans la ruelle. Elle s’approche rapidement du jeune homme. Elle est inquiète, réellement inquiète. Et sans s’en rendre compte, elle prend son visage entre ses deux mains, l’examinant. « .je suis désolée, est-ce que ça va ? » dit-elle en lui relâchant le visage.


destruction can be beautiful to some people. don’t ask me why. it just is. and if they can’t find anything to destroy, they destroy themselves. — sakuya.


every day you play
with the light of the universe.
Revenir en haut Aller en bas
yuseong b
avatar

Messages : 121
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae
DC : //
Points : 517

yuseong b
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mer 7 Déc - 2:41

escape from reality
••• Le début de soirée de Shin était plutôt calme, alors qu’il se déplaçait mains dans les poches dans les villes encore remplies de Séoul. Les boutiques étaient encore ouvertes, bien que certaines commençaient doucement à dire au revoir à leur clientèle. La bonne odeur des stands de nourriture venaient chatouiller les narines du jeune homme dont le ventre criait déjà famine. L’entraînement de la journée lui avait ouvert l’appétit et il prit le temps de s’arrêter s’acheter quelque chose à grignoter, des tteokbokki qu’il avait hâte de se délecter malgré la fumée qui se dégageait du plat chaud qui se trouvait dans ses mains. Il éprouva quelques difficultés à ranger son portefeuille qui avait été mis en évidence quelques secondes. Il n’avait pas été inquiété par ce fait, ayant l’habitude de se promener librement en ville. Il remercia la serveuse et s’éloigna dans le calme, goutant une première bouchée de son plat, appréciant la saveur de celui-ci. Cela lui permettait aussi de réchauffer le jeune homme, l’hiver ayant pris progressivement place dans la ville, l’obligeant à se vêtir chaudement. Shin n’avait pas remarqué que des individus s’étaient approché de lui, le suivant et l’observant attentivement. Il était dans son monde, levant les yeux vers le ciel et profitant de sa soirée libre. Il avait besoin de repos mais avant de se coucher, il avait voulu profiter de l’extérieur, souhaitant sentir le vent bien frais sur sa peau. Il ne se doutait pas que sa soirée allait prendre une étrange tournure.

Il était passé devant une ruelle, sans y prêter plus attention, mais soudainement, il avait été attrapé par l’épaule et forçait à se diriger dans cette fameuse ruelle, bien trop sombre à son goût. Shin ne comprenait pas ce qu’il se passait, observant attentivement les trois individus qui lui faisaient face et qui lui demandèrent d’arrêter de mal les regarder. De nombreux reproches fut fait à son encontre, reproches que le jeune trainee ne comprenait pas, n’ayant jusque là même pas remarquer les hommes qui lui cherchait des embrouilles. Il hocha les épaules, se défendit avec ses propres mots, puis regretta. Ce n’était pas forcement son portefeuille qu’il voulait, mais simplement quelqu’un sur qui se défouler. Visiblement. Malheureusement, malgré son désir de répondre méchamment et surtout de répondre aux coups qui lui avait été porté, Shin resta silencieux, râlant simplement. C’était injuste… Il n’avait aucune chance contre trois personnes à la fois et surtout, il ne voulait pas prendre le risque de se défendre. Il ne voulait pas se retrouver devant un poste de police ou même se faire remarquer… Cela risquait d’impacter sa future carrière, ou plutôt ses chances de débuter un jour et il en était hors de question! Il ne souhaitait pas jouer avec le feu alors il essaya d’éviter un coup qui fut porté sur son menton… inutilement. Un râlement lui échappa alors qu’il se trouvait à genoux sur le sol, ayant perdu l’équilibre. Quand est-ce qu’ils allaient en avoir marre de s’amuser avec lui?

Fort heureusement, il n’eut pas besoin d’attendre que ces derniers le libèrent de bon coeur puisqu’une voix féminine sonna jusque dans la ruelle, une demoiselle cherchant visiblement son petit ami. Shin se rendit bien vite compte, comme ses persécuteurs, que la tenue qui était décrite était la sienne et il fut ravi lorsque ces pauvres imbéciles prirent peur et décidèrent de prendre la fuite, laissant Shin seul dans la ruelle. Ou presque. Une demoiselle ne tarda pas à le rejoindre alors qu’il se relevait doucement. Il fut surprit lorsque son visage se retrouva entre les mains de la jeune femme en question. Ce fut légèrement douloureux mais il oublia ce détail alors qu’il plongeait son regard dans les iris de celle qui l’avait sauvé. « Je…Je vais bien, juste un peu chamboulé? » Un petit sourire prit possession de ses lèvres alors qu’il se frotta légèrement son menton endolori. Il avait été intimidé par cette apparition soudaine mais il se calma en reprenant la parole : « C’est vous qui m’avez aidé pas vrai? » Il avait reconnu la voix et il lui devait beaucoup : « Merci beaucoup! Je ne savais vraiment pas comment m’en débarrasser. J’ai du avoir l’air bien pitoyable d’ailleurs. » A prendre les coups sans même se défendre, même s’il ignorait si elle avait assisté à la scène : « Il faut que je vous remercie ». Il fit une grimace lorsqu’il essaya d’avoir une meilleure posture, se rendant compte que son genou était également blessé, à cause de sa mauvaise chute. Quel début soirée unique…


© 2981 12289 0

Sorry <3:
 


Revenir en haut Aller en bas
wdl c
avatar

Messages : 329
Age : twenty three. (10.04.94)
nom de scène : nana.
occupation : artiste solo, model cf et shooting, actrice novice.
avatar : irene. (bei) (ft, lions'tears)
DC : soojung, kanlaya, seol-hyun, miran.
Points : 175

wdl c
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3079-kanye-attitude-w-drake-feelings-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t4523-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t3088-sakanoe-sakuya#58499 http://www.lights-camera-action.org/t3129-sakanoe-sakuya-therealnana http://www.lights-camera-action.org/t3854-nana-sakanoe-sakuya-wanderlust-ent#72466
Message
Mer 7 Déc - 12:49

sakuya & shin
aesthetic | Jamais elle ne se serait crût capable de jouer les super héroïnes ce soir, pourtant c’est ce qu’elle fit lorsqu’elle tomba sur une scène qui lui donnait des hauts le cœur. Et s’il y a bien une chose qu’elle détestait par-dessus-tout, plusieurs choses en fait, c’était l’injustice, l’ignorance et la lâcheté. Alors elle avait trouvé la seule solution qu’elle avait jugée bonne sur le moment, joué à la petite amie complètement perdue, ce qui marchait plutôt bien lorsqu’on entendait son petit accent japonais. Elle avait essuyé quelques regards étranges, mais l’effet qu’elle espérait arriva, lorsqu’elle posa son regard haineux sur trois silhouettes déguerpissant comme des enfoirés. Elle serre la mâchoire, avec la folle envie de leur jeter quelque chose à la gueule, elle attendit quelques secondes, s’excuse rapidement face aux personnes devant elle et pénétra dans la ruelle, tombant nez-à-nez avec la victime qui se relevait. Une grimace tire les traits de la nippone lorsqu’elle accourt vers lui, lui prenant le visage, lui demandant si tout va bien. Il grimace, de douleur ? Très vite, elle relâche son visage, inquiète qu’elle ait put lui faire encore plus mal. Un peu chamboulé ? Il est modeste, elle lui lance un regard désapprobateur, est-ce qu’il va bien, réellement ? Ou c’est pour qu’elle parte et qu’elle le laisse tranquille ? Qu’importe ses envies, Sakuya se met en tête qu’elle ne le lâchera pas tant qu’elle est sûre que tout va bien. Elle hoche la tête ; « .oui, c’est moi. » elle se mord les lèvres et scanne sa silhouette, il ne se tient pas très bien, elle espérait juste qu’il n’ait rien de casser. « .j’ai vu pire. murmure-t-elle avant de reprendre .pitoyable ? vous ne l’étiez pas, vous étiez seul contre trois connards … ils sont pitoyables. » son ton de voix est dure, tremblant, elle serre les points, jetant un regard vers la direction qu’ils sont pris. L’idée de ne pas avoir de garde du corps la fait grimacé, il aurait pu les détruire en quelques secondes. « .plus tard. commence-t-elle avant de se précipiter à ses côtés, passant une main autour de sa taille, déposant un des bras du jeune homme sur ses épaules. .là, il faut vous soigner et rapidement, est-ce que vous voulez appeler la police et porter plainte, je me peux me porter garante comme témoin. » dit-elle en le regardant. Et qu’importe les répercussions qu’il peut y avoir.

Spoiler:
 


destruction can be beautiful to some people. don’t ask me why. it just is. and if they can’t find anything to destroy, they destroy themselves. — sakuya.


every day you play
with the light of the universe.
Revenir en haut Aller en bas
yuseong b
avatar

Messages : 121
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae
DC : //
Points : 517

yuseong b
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 9 Jan - 22:22

escape from reality
•••La soirée du trainee avait vraiment pris une étrange tournure, enfin, étrange ne semblait pas  être le mot le plus adapté pour définir la situation dans laquelle il se trouvait en cet instant. Au moins, il avait pu croiser le chemin d’une très charmante demoiselle qui lui était venue en aide alors qu’il se trouvait dans une mauvaise position. Il avait encore du mal à comprendre ce qui avait bien pu se passer et comment il avait pu se retrouver dans ce genre d’embrouille alors qu’il n’était pas du genre à chercher des emmerdes, avec qui que ce soit. A vrai dire, il essayait plutôt de rester discret et s’il avait décidé de sortir, c’était pour profiter du bon air et de l’ambiance des ruelles, et non pour se retrouver roué de coups. Heureusement, il s’en sortait plutôt bien, malgré quelques douleurs qui lui arrachait quelques grimaces. Pourtant, il tentait tant bien que mal d’avoir l’air intacte afin de faire bonne impression. Il n’avait pas vraiment envie de recevoir de la pitié ou plutôt, d’avoir l’air faible devant la belle inconnue. Il devait malgré tout se rendre à l’évidence : cette situation ne l’avait pas mis sous son meilleur jour et il l’avait de lui-même reconnu. Un sourire étira d’ailleurs ses lèvres à la réponse de la jeune femme, qui partageait le même avis que lui. C’était ces énergumènes les plus pitoyables, ayant profiter de leur nombre pour s’en prendre à une personne plus faible, une personne qui n’avait même pas essayé de rendre les coups malgré l’envie qui avait pu le dévorer de l’intérieur. Au moins, Shin était ravi de constater qu’il savait se tenir et rester calme, même dans ce genre d’embrouille. Toutefois, il préférait ne pas connaitre une nouvelle histoire de ce genre !

Il s’était levé, essayant de ne pas avoir l’air trop faible, mais son corps n’était clairement pas au top de sa forme. L’inconnue s’en était rendu compte et s’était rapprochée pour l’aider à tenir debout. Le rapprochement soudain qui se fit entre eux ne le laissa guère indifférent et il tenta de masquer son petit sourire, lui qui était amusé par la situation qui paraissait beaucoup plus agréable à présent. Finalement, il n’était pas tant à plaindre que ça… D’ailleurs, il était encore plus impatient de remercier la demoiselle, bien que celle-ci lui fit comprendre que ce n’était pas le plus urgent. Ce n’était pas faux.. Pour autant, il n’avait pas vraiment envie de perdre son temps dans un commissariat alors qu’il ne savait rien de ses persécuteurs. « Je pense que porter plainte ne sera pas bien efficace… Malheureusement, je n’ai aucune idée de l’identité de ces personnes… Et à vrai dire, je n’ai pas envie de perdre trop de temps » Il voulait clairement passer à autre chose, au lieu de repenser à tout ça même si son corps ne lui laissait pas cette chance. Un « Aoutch » lui échappa par ailleurs alors qu’il avait essayé de faire un pas en avant. Sa jambe semblait écorchée et son jean venait frotter la légère blessure, ce qui n’était pas dès plus agréable. Il ne voulait pas vraiment passer à l’hôpital mais il ne pouvait pas non plus rester dans cet état : « Je ne serai pas contre un passage dans une pharmacie, histoire d’acheter quelques trucs pour arranger mon état » Bien que son état le rendait peut-être un peu sexy, avec les cheveux décoiffés et quelques blessures très légères… Ou peut être bien que non… Peut-être que c’était tout l’inverse. Pourquoi il n’avait pas rencontré la demoiselle dans d’autres circonstances? « Au fait, je m’appelle Shin. Huang Shin. » Il avait tourné la tête vers elle, en souriant de toutes ses dents, ravi d’entamer les présentations. Il espérait pouvoir entendre le nom de la demoiselle, dont le petit accent n’était pas désagréable à entendre.



© 2981 12289 0

Sorry TT:
 


Revenir en haut Aller en bas
wdl c
avatar

Messages : 329
Age : twenty three. (10.04.94)
nom de scène : nana.
occupation : artiste solo, model cf et shooting, actrice novice.
avatar : irene. (bei) (ft, lions'tears)
DC : soojung, kanlaya, seol-hyun, miran.
Points : 175

wdl c
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3079-kanye-attitude-w-drake-feelings-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t4523-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t3088-sakanoe-sakuya#58499 http://www.lights-camera-action.org/t3129-sakanoe-sakuya-therealnana http://www.lights-camera-action.org/t3854-nana-sakanoe-sakuya-wanderlust-ent#72466
Message
Jeu 12 Jan - 20:21

sakuya & shin
aesthetic | Son regard dévie de cette silhouette qu’elle aide à tenir debout, à l’ensemble de cette ruelle, témoin de bons nombres d’agression, elle en est sûre. Rien que le fait qu’elle se tienne en ces lieux, lui arrache des frissons désagréables. Elle n’était pas réellement peureuse, sauf lorsque sa vie pouvait être en jeu. Elle savait parfaitement que s’ils restaient trop longtemps ici, il pouvait leur arriver bien des misères. Elle se pince les lèvres, hochant doucement la tête. Elle comprenait sa réaction face à sa proposition, cependant, elle ne la validait pas pour autant. Si il ne faisait rien, ces monstres allaient s’en tirer et la justice ne serait pas rendue, pire, ils continueront de nuire à autrui. Mais elle n’était pas en droit de l’obliger à porter plainte s’il ne le voulait pas. Elle soupire, vaguement, la situation ne lui plaisait guère mais avait-elle son mot à dire ? Absolument pas. Tout ce qu’elle pouvait faire, maintenant, c’était l’aider et l’emmener quelque part pour qu’il se fasse soigner. Le poids autour de son bras se fit plus intense le temps de quelques secondes avant qu’une plainte ne s’élève dans l’air. La nippone pose un regard inquiet sur le jeune homme, une légère grimace sur le visage lorsqu’elle comprend que c’est sa jambe qui lui fait défaut. « .d’accord.  dit-elle rapidement lorsqu’il lui énonce l’envie de passer à la pharmacie. .vous n’avez pas besoin de passer à l’hôpital ? » demande-t-elle, juste histoire de vérifier qu’il n’est rien de casser. Parce qu’au vu de son état, elle redoutait qu’un simple kit de secours fasse le nécessaire. Même si au fond, elle priait pour qu’il n’ait rien.

Elle papillonne des yeux, répond à ce sourire par un léger hoquet de rire, se mordillant le coin de la lèvre inférieure, Shin. Cet inconnu s’appelait Shin. « .Enchantée, Shin. » répond-elle en se redressant légèrement, sentant son dos faiblir. Son regard se perd une nouvelle fois sur la ruelle, elle sentait son cœur tambouriner dans sa poitrine, signe que les choses devaient évoluer et très rapidement. « .est-ce que vous êtes en état de marcher ? j’pense qu’on devrait partir d’ici et vite, je n’ai pas tellement envie de me retrouver dans le même état, ou pire. » rien que cette pensée la fait frissonner de la tête au pied et sûrement qu’il la senti lui aussi, au vu de la certaine proximité qu’ils avaient. « .il y a une pharmacie pas très loin d’ici, peut-être à cinq minutes de marches, est-ce que vous vous sentez de le faire ? » elle le regarde, une lueur d’espoir dans ses pupilles abyssales, elle espérait que oui. « .appuyez-vous sur moi, d’accord. » sans attendre, elle se repositionne, resserrant son étreinte autour de sa taille, plaçant le bras du jeune homme autour de ses épaules. Ils avaient à peu près la même taille, ce qui faciliter les choses, même si, il avait certainement quelques centimètres de plus qu’elle.


destruction can be beautiful to some people. don’t ask me why. it just is. and if they can’t find anything to destroy, they destroy themselves. — sakuya.


every day you play
with the light of the universe.
Revenir en haut Aller en bas
yuseong b
avatar

Messages : 121
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae
DC : //
Points : 517

yuseong b
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 24 Jan - 18:17

escape from reality
•••Silence. Peut-être bien que Shin allait regretter le lendemain, lorsqu’à son réveil, il allait avoir le corps courbaturé à cause de tous les coups qu’il avait pu recevoir durant cette mauvaise rencontre. Cependant, à l’instant même où il se trouvait enfin en sécurité, (plus ou moins puisqu’il se retrouvait toujours sur les lieux de l’accident), il n’avait pas envie de parler à la police de tout cela. Il voulait laisser ce qu’il s’était passé derrière lui et ne plus vraiment y repenser. Bien évidemment, il pensait également à sa carrière et à sa nuit qu’il n’avait pas envie de gâcher encore plus, celle-ci ayant déjà subi un tournant dont il se serait bien passé. Ainsi, il avoua ne pas voir l’intérêt quant à porter plaindre même s’il se doutait bien qu’il y en avait, celui notamment de punir ceux qui l’avait lâchement attaqué à plusieurs. Dans sa tête, il ne possédait pas assez d’informations pour que cela change quoi que ce soit mais il avait surtout peu envie de s’attarder sur ce point même s’il risquait de regretter. Habituellement, les rues n’étaient pas dangereuses mais comme il venait d’en avoir un avant-goût, ce n’était pas toujours le cas et quelques coins devaient être évités comme la peste. C’était le cas de cette ruelle, suffisamment reculée et plongée dans le noir pour que le pire s’y passe. Un frison lui parcourut l’échine à cette pensée et il était impatient de quitter ces lieux. Il souhaitait, à présent, soigner les plaies que son corps avait reçu et pour cela, un arrêt à la pharmacie semblait s’imposer. La jolie demoiselle proposa l’hôpital comme alternative, et celle-ci n’était pas mauvaise mais le jeune homme ne voulait pas l’encombrer davantage et ses blessures ne semblaient pas si importantes. Douloureuses peut-être mais sa fierté voulait qu’il fasse le dur. Il avait déjà été sauvé et se trouvait dans un état déplorable, il ne voulait pas encore plus de pitié. « Ca devrait aller… je pense. » Il répondit, lui-même perplexe. Il devait admettre avoir mal aux côtes mais il pouvait toujours attendre de voir si ça passait. Pas très raisonnable, en effet, surtout pour un trainee.

Souhaitant profiter de la situation, Shin se présenta et fut curieux d’entendre le doux prénom de la belle inconnue mais celui-ci ne parvenu pas à ses oreilles pourtant attentives. Il ne fut aucun commentaire, se contentant de sourire à sa réponse. Il ne voulait pas la forcer en insistant plus, alors que ce partage devait venir d’elle. D’une certaine façon, alors qu’ils s’approchaient d’une rue mieux éclairée, elle lui sembla presque familière. « Enchanté et encore merci » Il la remercia une nouvelle fois, avec une réelle sincérité dans la voix. Heureusement qu’elle avait été là, c’était peu dire. Il ne s’en serait pas sorti dans un aussi bon état, dans le cas contraire. Le fait de se trouver encore dans cette ruelle, d’ailleurs, n’était pas dès plus rassurant. Ils n’étaient pas certains d’avoir fait fuir les individus, peut-être que ces derniers allaient revenir, plus nombreux encore? Shin avait surement regardé trop de films mais il partageait en tout cas l’avis de la demoiselle. « Je suis en état même si je ne pense pas pouvoir marcher très rapidement. Bien que l’envie de sortir d’ici soit forte. » Il n’avait pas non plus envie de prendre un risque de plus alors qu’il se trouvait avec la demoiselle dont il comprenait sa réaction. « Oui bien sûr! Merci de votre aide! » Il était vraiment tombé sur quelqu’un de bien, cela lui redonnait de l’espoir en l’humanité lorsqu’une personne aussi adorable venait vers lui, sans rien réclamer en retour. Elle aurait très bien pu continuer son chemin, mais non, elle avait fait de son mieux pour lui venir en aide et ça, il n’était pas prêt de l’oublier et il espérait pouvoir la remercier en bonne et due forme. « Dîtes moi, si je vous fait mal surtout. » Il essaya de ne pas trop s’appuyer mais sa jambe était toujours aussi douloureuse, tout comme ses côtes mais, il était tout de même capable de marcher, à son rythme du moins. Les cinq minutes allaient certainement s’allonger… Ce n’était pas forcément pour lui déplaire puisque malgré leur position un peu bancale, le rapprochement qu’il y avait entre eux n’étaient pas  désagréable.

Se retrouver dans les rues bien éclairées de la capitale rassura le jeune homme et il était rassuré de voir que celles-ci n’étaient pas extrêmement remplies, ce qui leur permettait d’avancer sans être poussés dans tous les sens, comme cela pouvait arriver à certaines heures. « Oops, pardon. » Il s’excusa lorsqu’il manqua de trébucher comme le maladroit handicapé qu’il était à cet instant. Il s’était un peu rapproché, en tombant légèrement sur elle mais il reprit une meilleure posture pour ne pas mettre trop de poids sur la frêle demoiselle. Ils marchaient depuis quelques minutes et au loin, il pouvait déjà voir la pharmacie : « J’espère qu’ils auront tous ce qu’il faut. » Et surtout une chaise pour s’asseoir car il était déjà fatigué par cette marche, pourtant bien courte. « J’espère que je n’ai pas gâché vos plans avec tout ça. » Il murmura en se disant qu’elle avait peut-être laissé tomber ses projets en lui venant en aide.

© 2981 12289 0

<33:
 


Revenir en haut Aller en bas
wdl c
avatar

Messages : 329
Age : twenty three. (10.04.94)
nom de scène : nana.
occupation : artiste solo, model cf et shooting, actrice novice.
avatar : irene. (bei) (ft, lions'tears)
DC : soojung, kanlaya, seol-hyun, miran.
Points : 175

wdl c
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3079-kanye-attitude-w-drake-feelings-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t4523-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t3088-sakanoe-sakuya#58499 http://www.lights-camera-action.org/t3129-sakanoe-sakuya-therealnana http://www.lights-camera-action.org/t3854-nana-sakanoe-sakuya-wanderlust-ent#72466
Message
Jeu 2 Fév - 20:30

sakuya & shin
aesthetic | Bien, il refusait la police et maintenant l’hôpital, préférant une pharmacie. Elle soupire légèrement, presque à court d’idée. Il devait se soigner, c’était primordial. Et eux, ils devaient payer pour leur crime, c’était indéniable. Mais non, il n’était pas dans cette optique. C’était étrange, mais soit, elle n’allait pas discuter ses choix, ce n’était pas son rôle. Elle hoche simplement la tête en guise de réponse. Elle s’empêche de rire lorsqu’il décide de se présenter, même dans ce moment-là, il pense à se présenter. Pourtant, la nippone ne fait rien, lui lançant un enchanté sans lui dire le sien. Son statut ne le lui permettait pas, même si elle doutait fortement qu’il puisse la connaître. Pourtant, il lui lance un enchanté et la remercie encore une fois. Elle se pince les lèvres et lui indique la présence d’une pharmacie à cinq minutes de marche. Elle espérait la rejoindre en moins de temps que ça, mais c’était probablement –même sûrement- peine perdue au vue de son état. « .d’accord, bon au moins on se dépêche de sortir de cette ruelle et après on avancera à notre rythme, il y aura du monde donc ça ira, je pense. » après tout, ils n’allaient pas revenir devant tout le monde, la rue était surveillée par les différentes caméras de sécurités des établissements. « .de rien, et puis vous pouvez arrêter de me remercier, c’est normal. » lance-t-elle, elle n’était pas vraiment avare des remerciements, une fois lui suffisait amplement, pas besoin qu’elle l’entende toute les deux minutes même si il le pensait vraiment. Il peut s’appuyer sur elle, même si son corps a un plus petit gabarit que le sien, tant pis, après tout, elle a porté plus lourd en poids que le sien. Alors elle peut le faire. « .d’accord. ».

Quittant cette ruelle malfamée, ils se retrouvent très vite dans la rue principale, légèrement peuplée même à cette heure-ci. Il y avait peu de monde mais assez pour qu’ils ne puissent pas se faire agresser. Un sourire et un soupire soulagé s’échappe de ses lèvres tandis qu’elle se repositionne mieux sous le poids du jeune homme. Elle lui aurait bien placé une de ses plaintes digne d’elle mais il boitait et elle le savait en souffrance à chacun de ses pas. Alors, pour une fois, elle allait se montrer conciliante et ne pas lui donner l’occasion de rencontrer la garce qu’elle pouvait être. Il n’avait pas besoin de ça. Un frisson lui parcourt la nuque à l’idée d’être aussi généreuse avec un parfait inconnu. Certains regards se posent sur leurs deux silhouettes, s’avançant avec peine dans la rue, mais personne ne daigne s’occupait d’eux. Ce manque d’intérêt la faisait rager intérieurement. Pourtant, elle ne pouvait les blâmer, elle est presque comme eux, même si elle ne l’a pas toujours été. Resserrant sa prise autour de la veste du jeune homme, celui-ci trébuche et elle ressent tout son poids sur ses épaules le temps d’une seconde, son premier réflexe fut d’ouvrir les yeux en grand, surprise, le deuxième fut de l’accompagner lorsqu’il se redressa, s’excusant au passage. « .est-ce que ça va ? » lui demande-t-elle en tournant son visage vers lui. Elle grimace légèrement, il était salement amoché. « .je pense, sinon j’fais un scandale. et ça la connaissait plutôt bien, puisqu’elle en avait quelques un à son actif. Et puis elle connaissait pas mal les pharmacies pour les avoir visités plus d’une centaine de fois dans sa trop courte vie. .ne vous inquiétez pas, je n’en avais pas réellement. » et c’était la vérité. Il était tombé au mauvais endroit, au mauvais moment. Elle était tombée au bon endroit, au bon moment. Si elle n’avait pas été là, elle n’aurait pas donné cher de sa peau.

Bientôt arrivés à la pharmacie, la nippone ne peut s’empêcher d’accélérer le pas avant de se souvenir qu’il y avait Shin. « .j’crois qu’il n’y a pas de chaises. » lâche-t-elle en regardant un peu partout, il n’y en avait pas à la pharmacie mais à la supérette juste à côté si. « .attendez moi ici, je vais vous chercher ce qu’il vous faut. » et ce n’est pas réellement une proposition, dépassant la pharmacie, elle l’aide à s’installer sur la chaise avant de fuir pour la pharmacie. Par chance, il n’y avait pas de client, alors dans un éclair, elle arrive à commander tout ce qu’il lui faut. Pendant toute sa commande, elle est stressée. Elle ne sait pas si il est encore là, si ils n’ont pas été suivis, elle tape du pied, impatiente; la somme est élevée mais qu’importe, elle sort sa carte de crédit, paye et récupère son dût dans un sac plastique avant de sortir de la pharmacie en courant. Elle manque de glisser mais se rattrape de justesse avant de poser son regard sur lui, il est toujours là. Un soupir de soulagement sort de ses lèvres alors qu’elle pose sa main sur son cœur. Elle s’avance vers lui, un léger sourire sur le visage. « .c’est bon, j’ai tout ce qu’il faut. »


destruction can be beautiful to some people. don’t ask me why. it just is. and if they can’t find anything to destroy, they destroy themselves. — sakuya.


every day you play
with the light of the universe.
Revenir en haut Aller en bas
yuseong b
avatar

Messages : 121
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae
DC : //
Points : 517

yuseong b
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 14 Fév - 15:51

escape from reality
•••Shin regarda par derrière son épaule, observant les lieux sombres et morbides qu’ils étaient en train de quitter avec hâte, et ce malgré les blessures du jeune homme. Un frisson lui parcourut l’échine alors qu’il tournait vite les yeux vers la rue principale qui lui paraissait beaucoup plus sûre. Il avait beau dire qu’il allait bien et qu’il n’avait pas besoin d’aller au commissariat ou à l’hôpital, il savait pourtant très bien qu’il n’allait pas oublier cette altercation de sitôt. Il avait eu peur, dans cette ruelle, alors qu’on lui donnait des coups gratuitement, sans la moindre once de pitié. Il remercia à nouveau la demoiselle à cette pensée, ne réalisant pas qu’il ne cessait de lui offrir des remerciements. Shin avait peut-être l’air pitoyable, à parler de la sorte, tout en ayant du mal à se déplacer seul mais il avait vraiment eu de la chance grâce à elle. Il se demandait dans quel état il aurait été laissé si elle n’avait pas été là pour lui venir en aide. Soupirant, il chassa ce genre de pensée de sa tête, se concentrant plutôt sur ses pas qu’il avait déjà du mal à faire sans se casser la gueule.

Shin fut bien rassuré lorsqu’il atteignirent enfin la rue principale, celle-ci étant occupée par plusieurs personnes. Il n’y avait pas grand monde mais suffisamment pour qu’ils se sentent en sécurité et qu’ils soient tranquilles. Rassuré, le trainee essaya de se remettre dans une meilleure position alors qu’ils marchaient cette fois-ci en direction d’une pharmacie. Ce fut avec maladresse qu’il manqua de s’étaler sur le sol tout en embarquant la jeune femme. Il avait heureusement eut un bon réflexe et évita le pire même s'il avait encombré la demoiselle avec tout son poids. Il s’excusa et fut amusé lorsqu’elle prit de ses nouvelles. « C’est plutôt à moi de vous demander ça. Je ne vous ai pas fait mal? » Il demanda avec une légère pointe d’inquiétude. Déjà qu’elle l’aidait mais en plus elle devait se le coltiner tout en manquant de tomber à cause de l’handicapé qu’il était. Heureusement, ils se rendaient vers une pharmacie alors dans tous les cas, elle aurait elle aussi de quoi se rafistoler si c’était nécessaire même s’il faisait de son mieux pour marcher droit, sans trop s’appuyer sur elle. Quelle dégaine ils devaient avoir tous les deux, à déambuler de cette façon dans les rues occupées. Shin voyait bien les passants les regarder bizarrement, certains semblaient presque offusquer de les voir aussi coller… Pourtant, il était évident que le jeune homme se trouvait dans un état déplorable et que la jeune femme aidait ce dernier à se déplacer. En tout cas, il fut triste de constater que personne ne se proposa de les aider. Les gens laissaient donc une pauvre demoiselle aussi fine qu’elle se débrouiller seule… C’était quand même fou, pensait-il.

« Je suis rassuré dans ce cas… » Il murmura, réellement satisfait des paroles qu’il venait d’entendre. Il se serait certainement senti coupable de la retenir même si cela l’arrangeait fortement que ce ne soit pas le cas. Il aurait eut bien du mal à se déplacer tout seul vers une pharmacie. Et ce fut qu’en se retrouvant à deux pas de celle-ci qui se sentit stupide : peut-être aurait-il pu proposer de payer un taxi pour les amener jusque la pharmacie au lieux de marcher jusqu’à celle-ci. Ce n’était pas bien loin et la course n’aurait pas été très intéressante pour un chauffeur mais ils auraient peut-être pu essayer de négocier. « D’accord, je ne bouge pas d’ici dans ce cas! » Il répondit avec un sourire taquin, sachant pertinemment que sa réponse était évidente : il n’était plus vraiment maître de ses mouvements dans cet état et il ne voulait pas s’amuser à faire l’idiot non plus. Il resta donc sagement assis, le regard dans le vide alors qu’il repensait à sa journée puis à sa soirée. Il voulait tellement pouvoir effacer ce mauvais souvenir… Il manqua de sursauter lorsqu’il entendit la cloche du magasin retentir, signe qu’un client venait d’entrer à l’intérieur de la supérette. Il soupira avant de se concentrer sur les personnes qui passaient autour de lui, peu rassuré. Son inquiétude s’évapora lorsque la jolie inconnue fut à nouveau à ses côtés. : « aww, est-ce que ça va? Faites attention, ce serait dommage d’avoir un autre blessé, pas vrai? » Elle avait manqué de glisser ce qui ne lui avait pas échappé. « Merci beaucoup, combien cela a coûté? » Il demanda dans un premier temps avant même de savoir ce qu’il y avait dans ce cas : « Je risque d’être énervant mais serait-il possible d’aller dans un café, histoire de que je puisse me cacher dans des sanitaires pour utiliser ces produits? » Il y avait surement de la pommade et même s’il n’était pas forcement mal à l’aise avec son corps, il n’avait pas non plus envie de se dénuder dans un lieu aussi fréquenté que cette rue. Ca pouvait être aussi être l’occasion rêvée pour lui offrir une boisson chaude ou quelque chose à grignoter!


© 2981 12289 0

<33:
 


Revenir en haut Aller en bas
wdl c
avatar

Messages : 329
Age : twenty three. (10.04.94)
nom de scène : nana.
occupation : artiste solo, model cf et shooting, actrice novice.
avatar : irene. (bei) (ft, lions'tears)
DC : soojung, kanlaya, seol-hyun, miran.
Points : 175

wdl c
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3079-kanye-attitude-w-drake-feelings-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t4523-sakuya http://www.lights-camera-action.org/t3088-sakanoe-sakuya#58499 http://www.lights-camera-action.org/t3129-sakanoe-sakuya-therealnana http://www.lights-camera-action.org/t3854-nana-sakanoe-sakuya-wanderlust-ent#72466
Message
Jeu 16 Fév - 14:18

sakuya & shin
aesthetic |Coup du destin ou simple hasard, au fond elle se le demandait bien. Est-ce que ses pas l’avaient guidé vers l’inconnu ou vers lui, elle n’en savait rien et ne comprenait pas cette partie d’elle qui semblait vouloir chercher une réponse à tout ça. Ce n’est pas dans ses habitudes, toute cette situation la dépasse. Certes, elle se refusait de rester de marbre dans ce genre de situation alors c’était naturel pour elle de l’aider mais de là à en venir à ce point, elle ne se reconnait pas. Elle n’avait pas pour habitude de prendre soin de quelqu’un, elle avait arrêté, après tout, personne ne prenait soin d’elle avant alors pourquoi le faire ? Elle avait appris à ne s’occuper que de sa petite personne, alors pourquoi était-elle en train de l’aider ? Étrangement, elle se voyait mal le lâcher en pleine rue et il y avait quelque chose chez lui qui l’attirait et cette chose la faisait flipper. Elle grimace légèrement lorsqu’il manque de tomber, il se rattrape bien vite mais elle voit la douleur sur son visage, inquiète, elle lui demande si ça va. La nippone ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel lorsqu’il lui retourne la question. « .non, j’vais bien. » répond-t-elle, tout doucement. Un ton plus doux que celui qu’elle avait employé pour lui demander d’arrêter de la remercier. Elle sourit doucement. Elle n’arrivait pas à le cerner où était-ce toute cette situation qu’elle ne comprenait pas ?

Quoiqu’il en soit, leur progression dans la rue se fait de plus en plus grande. Ils essuient quelque regards, mais elle n’en a que faire, elle baisse simplement la tête, essayant de cacher la moitié de son visage avec ses cheveux. Non, elle n’avait pas de projet pour ce soir et il en fut rassuré. Rapidement, ils arrivent enfin à la pharmacie mais pas de chaise pour s’y installer, alors c’est dans un ordre dissimulé par une proposition qu’elle l’invite à s’asseoir à la supérette pour qu’elle puisse y aller rapidement. Elle répond par un sourire avant de se sauver dans la pharmacie, achetant tout ce qu’il faut, peut-être un peu plus, tant pis. Après quelque minute, le sac en main, elle sort de l’endroit un peu trop vite, si bien qu’elle manque de tomber au sol. Ça n’aurait pas été la première, ni la dernière fois. Avec le métier qu’elle faisait, elle ne comptait plus les chutes à son actif, mais ce n’était pas le moment de se manger le sol. Revenant vers Shin, elle sourit, presque soulagée de le voir encore ici, à l’attendre sagement. « .oui, ça va. » lâche-t-elle en resserrant sa prise autour du sac. « .effectivement, ce serait gênant. » et pas du tout le bon timing. Elle redresse ses sourcils et sourit. « .rien du tout. » elle se sentait généreuse ce soir. Elle l’écoute attentivement. Elle comprenait son envie, malheureusement, ça ne serait pas vraiment une bonne idée pour elle. Elle se pince les lèvres et se met à réfléchir, le visage légèrement penché vers le bas. « .je comprends. » elle se mord la lèvre inférieur avant de plonger son regard dans le sien. « .malheureusement, pour certaines raisons, je ne pourrais pas vous accompagner là où vous voulez allez. elle ne voulait pas non plus se jeter dans la gueule du loup. .je ne peux pas non plus vous laissez tout seul, vous allez avoir besoin de moi pour vous soigner. elle prend une profonde inspiration. .je vous emmènes chez moi. ce n’est pas très loin d’ici » vérité à moitié mensongère, mais en taxi ça allait. Proposition complètement folle, et pourtant, la voilà déjà en route pour chercher un taxi près de la route. Les secondes passent, se transforment en minutes et rapidement, un taxi libre s’approche, sans peur, elle se fout presque à moitié sur la route pour l’arrêter de force, s’approchant du côté passager, elle lui explique rapidement la situation. Il accepte de les attendre pour les emmener. Rapidement, elle retourne vers le jeune homme. Il n’a pas encore accepter mais en vérité, elle ne lui laisse pas vraiment le choix.



destruction can be beautiful to some people. don’t ask me why. it just is. and if they can’t find anything to destroy, they destroy themselves. — sakuya.


every day you play
with the light of the universe.
Revenir en haut Aller en bas
yuseong b
avatar

Messages : 121
Age : 22
occupation : Trainee
avatar : Kim Jongdae
DC : //
Points : 517

yuseong b
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t2474-huang-shin-la-douleur-persiste-pour-qui-na-pas-despoir http://www.lights-camera-action.org/t2522-huang-shin-welcome-to-my-world http://www.lights-camera-action.org/t2523-huang-shin-mes-rps http://www.lights-camera-action.org/t2528-huang-shin-phone http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mer 22 Fév - 22:26

escape from reality
••• La situation restait étrange mais malgré tout, Shin se montrait optimiste. Il était soulagé du déroulement de cette soirée après ce qui lui était arrivé quelques minutes plus tôt. Son corps tout entier le faisait peut-être souffrir, mais au moins, il avait rencontré une personne assez bienveillante pour lui venir en aide et qui malgré son état lamentable et la perte du temps qu’il pouvait apporter, ne l’avait toujours pas laissé tomber. Elle lui offrait même quelques sourires de toute beauté qui, de toute évidence, ne le laissait pas indifférent. Etrangement, cela le rassurait de se sentir aussi sensible à la demoiselle, parce que finalement, son attirance envers les femmes était toujours là malgré cette « erreur de parcours » qu’il avait commis dans le passé… Et dire que quelques années plus tôt, il n’avait rien éprouvé de négatif contre cette idée… Son expérience avait chamboulé les choses même si cela semblait vain de se voiler la face de cette manière. Il ne pouvait pas lutter contre son désir et visiblement, il savait apprécier la beauté d’une personne, que ce soit celle d’une femme ou d’un homme! « Tant mieux ». Il murmura simplement, toutefois soulagé. Il avait manqué de l’écraser mais heureusement, elle était plus tenace qu’elle ne le paraissait avec sa corpulence très fine.

Après quelques difficultés, ils parvenaient enfin à destination et ce fut patiemment que Shin attendit que la demoiselle revienne vers lui, armée des produits qui allaient pouvoir couvrir ses hématomes. Autant dire qu’il était impatient de pouvoir les utiliser car la douleur semblait s’intensifier à certains endroits de son corps, certainement à cause de la marche qu’ils venaient tout juste de faire pour arriver jusqu’à la pharmacie. Malgré ses blessures, il restait toutefois de bonne humeur, s’amusant des évènements. Il plaisanta quand elle fut de retour à ses côtés, celle-ci ayant manqué de tomber en revenant… Un blessé suffisait déjà! La question du remboursement fut très vite abordée mais cette question n’allait visiblement pas être réglée en une seule phrase puisque la réponse de la jeune femme ne fut pas celle qui l’attendait : « Hors de question! Vous en avez déjà fait assez! » Il ne pouvait la laisser payer alors qu’il était celui qui allait utiliser le contenu de ce sac. Qui plus est, elle lui était déjà venu en aide, avait osé prendre un risque et c’était largement suffisant : elle n’avait pas besoin d’en faire plus et la dette de Shin était déjà bien assez grande. Il devait à tous prix la remercier, il ne mettait pas cette idée de côté et c’était pour cette raison qu’il lui proposa de lui payer quelque chose à boire. Un café semblait être un bon endroit pour se poser et il n’était pas contre son aide pour quelques minutes supplémentaires : une pierre deux coups.  

A la grande surprise du coréen, sa proposition ne sembla pas plaire à la belle inconnue qui paraissait hésitante. Sa réponse ne lui éclaira pas mieux la situation, et pourquoi refusait-elle de  se rendre dans ce genre d’endroit? Elle ne voulait pas se faire remarquer? Avait-elle peur de croiser quelqu’un qu’elle ne voulait pas voir? Shin se posait énormément de questions mais malgré sa curiosité, il s’empêcha de les poser des, ne souhaitant pas se montrer impoli envers celle qui lui avait porté secours. La jeune femme lui paraissait d’ailleurs encore plus mystérieuse après ce qu’elle venait de dire et ce serait mentir de dire que son intérêt ne  s’en était pas renforcé. Shin pouvait être un homme bien étrange, lui qui ne semblait plus aimer prendre de risque depuis quelques mois… D’une certaine façon, il avait l’impression de s’autoriser un peu de folie pour une fois avec cette rencontre inattendue. « Co—Comment, chez vous? » Cette soirée ne prenait pas la tournure qu’il avait imaginé, et ce, même après avoir été aidé par la demoiselle. Il pensait vraiment que leur chemin allait vite se séparer même si cette idée ne lui était pas plaisante, or elle venait juste de lui proposer d’aller chez elle? Il savait bien qu’il n’y avait rien d’ambigu dans sa proposition mais il ne put empêcher son cerveau d’imaginer divers scénarios. Il chassa très vite ces derniers, embarrassé par sa propre indélicatesse. Ce n’était pas le moment de penser à ce genre de chose, surtout pas quand il s’agissait d’une personne qui avait pris le temps de l’aider et qui se montrait aussi bienveillante. « Vous— » Il n’avait pas vraiment eu le temps de la faire changer d’avis ou de dire quoique ce soit qu’elle s’était déjà avancée vers la route, à la recherche d’un taxi. Shin la regarda de loin, toujours installé sur sa chaise. Il manqua de se lever en panique lorsqu’il vit la demoiselle se jeter sur la route alors qu’un taxi arrivait. Elle avait pris un risque et il en avait eu le souffle coupé pendant une seconde, imaginant le pire. « Je crois que je n'ai pas trop le choix, c’est ça? » Il demanda alors qu’elle se retournait vers lui. Elle n’avait pas l’air prête d’accepter son refus et à vrai dire, il ne cherchait pas non plus à refuser complètement.  Il se leva ainsi tant bien que mal et bien vite, il se retrouva à l’intérieur d’un taxi, le chauffeur connaissant déjà l’adresse. « J’ai vraiment l’impression d’être une plaie. Vous en faites trop… » Il murmurait, un peu mal à l’aise par la situation. Il se demandait si elle était comme ça avec tout le monde … Cela pouvait être risqué si elle tombait sur un fou… Heureusement pour elle, Shin était quelqu’un de sain qui n’avait aucune mauvaise intentions envers elle. « Je vous dois vraiment beaucoup avec tout ça! » Il s’exclama tout en levant les yeux vers le plafond du véhicule, le contemplant. Il ne savait pas combien de minutes s’étaient écoulées mais au moins, ils étaient arrivés, le taxi venant juste de s’arrêter. « Laissez moi payer le chauffeur! » Il sortit quelques billets qu’il avait dans une poche de son jean pour les tendre au chauffeur, et ce, le plus vite possible. C’était la moindre des choses après tout ce qu’elle avait fait pour l’aider. « J’espère qu’il n’y a pas d’escaliers! » il plaisanta avant de descendre du véhicule, ignorant totalement où ils se trouvaient.

© 2981 12289 0[/b][/color]


Revenir en haut Aller en bas

escape from the reality. (shinya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» 02.03/17.C.L'Aquila, Italie - Time to escape
» Kickstater Escape issu de l'univers d'Eden
» cray ➺ caught in a landslide, no escape from reality
» it's joyful, but suddenly it's escape time ♦ pv camille
» escape game à besançon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud-