AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: the big four :: knockout global

you from the past | yeonsik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Messages : 190
Age : 24 ans.
groupe : afterglow
rôle dans le groupe : main vocal & leader
nom de scène : fay (요정)
avatar : tiffany
DC : eunha; meeyon; jisung; inha
Points : 13

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3333-fang-yin-little-elephant#61936 http://www.lights-camera-action.org/t3348-fang-yin-fraise-tagada#62230 http://www.lights-camera-action.org/t3350-fang-yin-a-life#73824 http://www.lights-camera-action.org/t3361-li-fang-yin-tut-tut#62456 http://www.lights-camera-action.org/t3848-li-fangyin-fayries#72389
Message
Mer 30 Nov - 19:23

you from the past
yeon sik & fang yin

outfit ;; La journée fût si longue que la chinoise laissa un grand soupir franchir ses lèvres au même moment où elle quittait la salle d'entraînement. Les filles travaillaient plus durement que jamais. Elles devaient réussir à remonter sur scène fières d'elles. Mais c'était bien difficile, si ce n'est impossible. Le groupe avait beau rester soudé, chacune se brisait à sa propre manière. Fang Yin n'avait pas droit de se briser. En tant que leader, elle se devait de veiller sur chaque membre du groupe. Tout cela lui semblait de plus en plus difficile. Rapidement, elle descendit les marches de l'agence. Presque quatre à quatre. Son bonnet enfilé, ses lunettes posées, son manteau resserré. L'hiver commençait doucement mais surement à s'installer sur Séoul, s'insinuant dans chaque pore de sa peau. La brune n'avait que peu de souvenirs de sa Chine natale, mais elle savait que les hivers n'étaient pas aussi rudes qu'en Corée. Du moins, dans le village où elle avait grandit. Le jeune femme n'avait jamais été réellement fixée à un lieu précis. Plusieurs années en Chine, d'autre à Jeju, les dernières à Séoul. D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle n'avait jamais réellement trouvé sa place dans le monde. Hormis auprès des afterglow; et d'un garçon, bien des années plus tôt.

Fang Yin traversa le couloir d'un pas vif, pressée de pouvoir regagner le centre de la capitale. Peut-être même qu'elle passerait dans quelques boutiques pour des achats de Noël. La jeune femme n'aimait pas l'hiver, mais elle aimait les fêtes. Elle voulait trouver quelque chose aux filles, ne serait-ce qu'une écharpe. D'une main elle poussa les portes de la knockout global, rajustant son bonnet sur le crâne. Lorsqu'elle releva la tête, l'idole manqua de rentrer dans le buste d'un gardien. Un mince sourire étira ses lèvres. Il disparut aussitôt, remplacé par un étonnement sans nom sur son faciès. « Yeon Sik ? » Pendant un long moment, elle resta interdite. L'étrangère dû cligner à plusieurs reprises des yeux pour être certaine qu'elle ne rêvait pas. L'homme se tenait pourtant bel et bien quelques mètres plus loin. Le gardien lui permit de sortir de sa torpeur en l'interpellant, lui demandant simplement si elle connaissait cet homme qui semblait vouloir désespéramment pénétrer l'agence. Aucun son ne sortit d'entre ses lèvres. Sa tête d'articula simplement de haut en bas. Il fit alors signe à cet homme de passer. Comme si connaître Fang Yin lui octroyait un passe droit, ou une chose du même genre. « Que... Qu'est-ce que tu fais ici ? » Sept années. Voilà le temps qui s'était écoulé depuis leur dernier après-midi ensemble. Trois années. Le temps où elle est restée sans nouvelles de lui. Le coeur brisé. Résultats de trop d'années de silence. La brune s'accrocha à la porte juste dans son dos, de peur de manquer d'équilibre. Il apparaissait si brutalement et soudainement. Pourquoi maintenant ?
Made by Neon Demon





“I try to love u with all my heart but after years, you don't know I'm still broke inside. My heart beating without feeling. So, my smile is just an appearance; not who I really am.”
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 63
Age : 28 ans
groupe : none.
occupation : bodyguard pour la Blue Moon, expédié à la KG
avatar : taecyeon
DC : none.
Points : 176

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3110-im-yeon-sik-o-ghost-heart http://www.lights-camera-action.org/t3232-im-yeon-sik-o-haunted http://www.lights-camera-action.org/t3285-im-yeon-sik http://www.lights-camera-action.org/t3506-im-yeon-sik#63999 http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Jeu 1 Déc - 4:39


05.12.2016
feelings –
long time no see. shattered hearts.

style ♦Le voilà à faire les cents pas à la réception. Les gardiens de sécurité de l’agence sont formels : pas de pass, pas d’accès. Yeon Sik a mieux à faire que d’importuner les gaillards, alors il prend son mal en patience et attend qu’Hana se pointe. Il s'est déplacé jusqu'ici pour vérifier qu’elle va bien, rien de plus, rien de moins. Leur rencontre s'est passée lors de circonstances qui furent, pour ainsi dire, assez étranges, et depuis, le visage de la demoiselle surgit à l'improviste dans son esprit sans qu'il ne s'y attende. Il aurait pu simplement dénicher son numéro de téléphone  et lui lâcher un coup de fil - trouver un numéro est une procédure de routine dans son domaine, mais il ne tient pas à l'effrayer davantage. Et puis, éthiquement parlant, il est autorisé à collecter des informations sur les cibles de ses contrats seulement. En tant qu'homme de principes, il suit les règles du code déontologique de son corps professionnel, ne s'imisçant jamais dans la vie privée d'autrui sans raison valable... à l'exception d'un seul cas. Depuis trois ans, il suit sa trace de loin, à travers les médias et en récupérant certaines informations accessibles grâce à ses connaissances en tant qu'enquêteur privé. Nous reviendrons à cette personne plus en détail dans un très bref délai, car la voilà qui se pointe à l'horizon, imprévue. Un éclat de voix familier parvient à l’oreille du jeune homme. Son nom - Yeon Sik - est prononcé, modulé par une intonation incrédule. Quelques secondes sont nécessaires pour reconnaître ce visage qui n’est plus exactement le même. C’est bien celui de son amie d’enfance, il en est certain. L’adolescente ingénue qu’il a rencontrée sur la plage à l’été de ses dix-neuf ans s’est métamorphosée en une splendide jeune femme. Son charme juvénile s’est estompé au profit d’une beauté plus mature, d’une douce sensualité. La jeune Fang Yin qu’il avait précieusement conservée en mémoire est à jamais révolue. Cela le frappe de plein fouet. Lui scie littéralement les jambes. Devant lui, une personne qu’il a connu mais qu’il ne connaît plus. Il fait un pas dans sa direction et elle, elle recule, jusqu’à ce que son dos se heurte contre une porte. La voilà acculée. Quand il n’y a plus qu’un mètre de distance qui les séparent, il s’arrête, remarquant l’air mi-surpris, mi-affolé dépeint sur les traits de la jeune femme. Cela le blesse, bien que son propre faciès n’en laisse rien paraître. De leur amitié, ne reste plus que des cendres. « Fang Yin. » Un nom prononcé avec un sourire empreint de nostalgie. Un trémollo de regret dans la voix. Il aimerait qu'entre eux, les chose soient restées comme à l'époque, alors qu'is étaient jeunes, naïfs et révoltés. Avec les années, un malaise avait été créé, un fossé avait été creusé. Aujourd'hui, peut-il réparer les pots cassés, en est-ce seulement encore possible? À en juger par sa tenue, la jeune femme s’apprête à quitter les lieux. Il ne peut la laisser le déserter comme ça sans rien faire, alors il lui balance la première chose qu’il lui passe par la tête. « Si on allait prendre un café? » Une invitation pour se soustraire aux regards indiscrets, alors que tout le monde les observe. Sur le coup, il en vient à oublier l'objet de sa visite. À l'instant, seule la personne en face de lui compte, et son envie de revenir dans sa vie. Il a respecté la volonté de la jeune femme de couper les ponts, mais elle lui manque. Une longue discussion s'impose, en toute intimité, là où il y en a dans une ville peuplée comme la capitale du pays du matin calme... si seulement, à ce moment, il leur était possible de marcher sur les rives de l'île de Jeju, comme autrefois...


Dernière édition par Im Yeon Sik le Sam 3 Déc - 23:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 190
Age : 24 ans.
groupe : afterglow
rôle dans le groupe : main vocal & leader
nom de scène : fay (요정)
avatar : tiffany
DC : eunha; meeyon; jisung; inha
Points : 13

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3333-fang-yin-little-elephant#61936 http://www.lights-camera-action.org/t3348-fang-yin-fraise-tagada#62230 http://www.lights-camera-action.org/t3350-fang-yin-a-life#73824 http://www.lights-camera-action.org/t3361-li-fang-yin-tut-tut#62456 http://www.lights-camera-action.org/t3848-li-fangyin-fayries#72389
Message
Sam 3 Déc - 19:44

you from the past
yeon sik & fang yin

outfit ;; N'importe qui aurait pu se trouver juste là, face à elle. La Knockout Global était une des plus grandes agences de Séoul. Mais la jeune femme ne s'attendait définitivement pas à le voir, lui. Une tonne de questions vinrent tourner dans son esprit, mais aucune d'elles ne resta assez longtemps pour franchir la barrière de ses lèvres. Le choc de le revoir soudainement la clouait presque sur place, la rendant complètement muette. Il avait changé, grandit. Pourtant il restait le même. Il lui avait fallu d'un seul regard pour le reconnaître immédiatement, d'entendre un seul mot de lui pour l'identifier. L'homme prononça son nom dans un sourire, qu'elle tenta en vain de lui rendre. S'appuyant toujours à la porte, elle se releva pour s'en détacher doucement. Comme si le simple fait de la lâcher allait la faire plonger dans l'inconnu. Peut-être bien que c'était le cas, au fond. Qu'en savait-elle réellement ? Il était apparu si soudainement, après tant de temps. Que restait-il d'eux ? Il avait laissé un vide incommensurable en s'en allant, en l'abandonnant. Plus de lettres. Plus rien. Simplement le vide. Un cœur brisé et des larmes. « D'accord. Allons-y. » Sa tête s'accorda avec ses mots puisqu'elle la bascula d'avant en arrière, avec une lenteur étonnante. Fang Yin était encore abasourdie par cette soudaine apparition.

Ils arrivèrent rapidement dans un tendre et chaleureux café, où les lumières illuminaient déjà les vitrine. Nous n'étions qu'au début du mois, pourtant tous semblaient prêts à accueillir l'hiver. Un fois à l'intérieur, la chinoise retira veste et bonnet qui prirent place sur la chaise. Se retrouver face à Yeon Sik était aussi étrange que vivifiant. Il lui avait tant manqué ! Mais il l'avait également énormément blessée. Trois années sans nouvelles, c'était horriblement long. Beaucoup de choses pouvaient se passer en trois ans. « C'est étonnant de te voir sur Séoul. Le monde est incroyablement petit ! » Ils s'étaient connu sur une petite île, bien des années plus tôt. Jeunes et naïfs. Ils avaient une toute autre manière de penser le monde. Et elle l'aimait. Ô qu'elle l'avait aimé. De tout son cœur et de toute son âme. Mais il faut croire que cela n'avait pas été suffisant. Jamais elle n'avait réussi à calmer cette bête au fond de lui. La rage et la colère. Fang Yin frotta doucement ses mains l'une contre l'autre, encore froide par le temps hivernal. « Tu travailles ici à présent ? » Il avait longuement et durement étudié, puis travaillé pour arriver à atteindre ses objectif. La brune espérait seulement que cet esprit révolté qui l'animait des années plus tôt s'était à présent calmé. Elle espérait que Yeon Sik puisse vivre une vie calme et sereine, sans l'ombre de sa sœur planant au-dessus de sa tête. Les yeux de la jeune femme se posèrent sur ceux de l'homme face à elle. Son regard n'avait pas changé, également. C'était ces mêmes yeux bruns qui l'avait faite tomber mainte et mainte fois. Un sourire étira ses lèvres. Le voir ici était réconfortant, au fond.
Made by Neon Demon





“I try to love u with all my heart but after years, you don't know I'm still broke inside. My heart beating without feeling. So, my smile is just an appearance; not who I really am.”
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 63
Age : 28 ans
groupe : none.
occupation : bodyguard pour la Blue Moon, expédié à la KG
avatar : taecyeon
DC : none.
Points : 176

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3110-im-yeon-sik-o-ghost-heart http://www.lights-camera-action.org/t3232-im-yeon-sik-o-haunted http://www.lights-camera-action.org/t3285-im-yeon-sik http://www.lights-camera-action.org/t3506-im-yeon-sik#63999 http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 4 Déc - 0:19


05.12.2016
feelings –
long time no see. shattered hearts.

style « J’ai emménagé à Séoul il y a un peu plus d’un an, après avoir terminé mon service au sein de l’armée. Je loue un appartement dans le nord de la ville. » Pourquoi avoir choisi Séoul? Parce que c'est la ville où sa soeur a été assassinnée, bien entendu. La meilleure façon d'élucider un crime, c'est d'enquêter sur les bons lieux... mais il est revenu s'installer dans la métropole tout simplement parce qu'elle lui manquait. Quand il avait sept ans, ils avaient quitté Busan pour s'installer à Séoul à cause de sa soeur jumelle, qui venait de signer un contrat avec la Flow Entertainement. Pendant douze ans, ils avaient vécu à Séoul, jusqu'à ce que le drame incite ses parents à rentrer chez eux dans le sud-est du pays. En revenant dans le coin, il s'éloignait de la tristesse permanente qui habitait ses parents. Et aussi, il était revenu à cause d'une rumeur. Une rumeur qui concernait la leader des afterglow. Certains journaux à potins écrivaient que la jeune femme avait des tendances suicidaires depuis l'échec du band. Cela l'avait inquiété. Il était donc revenu, aussi, pour garder un oeil sur elle et s'assurer qu'elle ne fasse pas de bêtises. « Je travaille comme enquêteur privé. Un de mes potes me refile également des contrats de garde du corps dans l’événementiel ici et là, » répond-t-il à sa seconde question. Pendant un long moment, il la fixe sans cligner des yeux. De ces regards qui vous rendent mal à l'aise. Il imprime une nouvelle image mentale de son joli minois, car il ne sait pas encore s'ils se reverront ou non.  « Tu as changé, » pointe-t-il. Non, elle n'est définitivement plus la gamine qu'il a connu jadis. « En bien, » s’empresse-t-il de rajouter, redoutant de l’avoir vexée. Idiot, se morigène-t-il intérieurement. Le jeune homme n'est pas particulièrement doué auprès des femmes. On ne peut tout avoir dans la vie. Un faux mouvement l’incite à pousser une exclamation douloureuse. Ayant été poignardé il y a quelques jours seulement, sa blessure reste encore sensible. « Hum. Désolé. Je me suis blessé récemment et ma plaie me fait souffrir. » Il reste plutôt dans le vague. Il n’a pas envie de gâcher leurs retrouvailles en s’étalant de long en large sur les causes exactes de l’accident. De toute façon, Hana l’a probablement mise au courant de leurs mésaventures. Elles font partie du même girlband, après tout. « Et toi, les choses vont comme tu l’entends? Le comeback de mon groupe préféré est prévu pour quand? » Selon lui, la critique a été dure envers les afterglow. Personnellement, il aime bien leur musique. « La situation avec tes parents a bougé depuis le temps? » Il sait bien que non. Il sait que la jeune femme ne les appelle jamais et qu'eux ne la contactent pas - du moins, sur son cellulaire. Mais ça, il n'ose pas le lui dire, ayant peur de sa réaction si elle apprenait qu'il la surveille à son insu depuis trois ans. À l'époque, il avait jugé qu'elle serait plus heureuse s'il sortait de sa vie. Conscient des sentiments amoureux de la jeune femme, il avait espéré qu'elle trouve l'amour ailleurs, sachant qu'il était incapable de l'aimer comme elle le méritait. Il souhaite toujours qu'elle rencontre un type qui saura la chérir comme il se doit. Ce, même si cela lui procurerait un pincement au coeur.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 190
Age : 24 ans.
groupe : afterglow
rôle dans le groupe : main vocal & leader
nom de scène : fay (요정)
avatar : tiffany
DC : eunha; meeyon; jisung; inha
Points : 13

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3333-fang-yin-little-elephant#61936 http://www.lights-camera-action.org/t3348-fang-yin-fraise-tagada#62230 http://www.lights-camera-action.org/t3350-fang-yin-a-life#73824 http://www.lights-camera-action.org/t3361-li-fang-yin-tut-tut#62456 http://www.lights-camera-action.org/t3848-li-fangyin-fayries#72389
Message
Dim 4 Déc - 2:16

you from the past
yeon sik & fang yin

outfit ;; Les informations arrivaient chacun leur tour, faisant leur chemin dans l'esprit de la chinoise. Une année de présence à Séoul, ils ne se croisaient que maintenant. Peut être que le destin avait décidé de leur laisser un peu de répit. Tout comme elle avait espéré que sa rage se soit calmée, mais au vu de son métier elle n'en était pas certaine. Une douce voix dans son esprit lui chuchotait qu'il faisait ça pour retrouver le meurtrier de Sora. Elle eut soudainement peur pour lui. Mais sa peur se tut à l'instant où sa remarque s'éleva entre eux. Ils avaient tout deux changés. Mais il fallait avouer qu'elle n'était qu'une adolescente lorsqu'ils s'étaient quittés, lorsqu'elle avait prit son envol pour Séoul. Fang Yin garda son regard figé sur le sien, dans ses pupilles brunes. Même elles, lui avaient manqué. Mais cet échange, aussi court qu'étrange, fut vite stopper par une plainte de Yeon Sik qui réveilla cette peur en elle. « Tian a ! Qu'est-ce qu'il t'es arrivé ? Rien de grave j'espère ? » Après tout, il venait de lui affirmer qu'il avait des contrats de garde du corps. Peut-être que cette blessure était due à un quelconque accident alors qu'il travaillait ? La jeune femme avança sa main au-dessus de la table avant de se rétracter. Un contact entre leur deux peau n'était pas la meilleure idée, en plus de ne pas être véritablement approprié.

Bien vite, ses yeux s'arrondirent de surprise. Son groupe préféré ? Elle ouvrit la bouche, prête à lui poser cette question avant de finalement réaliser. Il savait. S'il vivait depuis une année dans la capitale, Yeon Sik savait qu'elle faisait partie d'un groupe nommé afterglow. Contrairement à l'idée générale, elle n'était pas fière qu'il le sache. Le groupe ne marchait pas. Les filles n'arrivaient pas à s'imposer sur la scène musicale. Aussi, elle ne répondit que par un haussement d'épaules. Comme loin de tout ça. Alors qu'en vérité, cette histoire la tuait. Fang Yin avait renoncé à tout pour réaliser son rêve, puisque de toute manière elle n'avait jamais trouvé sa place dans la famille Li. Hormis les filles du groupe, elle n'avait personne. Si ce n'est plusieurs histoire d'un soir. Coeur brisé, rêve brisé ; vie brisée. Elle avait l'air d'une enfant essayant de mettre les pièces d'un puzzle ensemble, sans qu'elles s'assemblent. « Quand à mes parents... Nous en sommes restés sept années en arrière. Je n'ai aucune nouvelles. » Même ses deux frères semblaient avoir rejoint l'avis parental. Autant l'aîné que le dernier. Ils avaient renié leur sœur, faisant presque comme si elle n'avait jamais existé. Cela lui faisait de la peine, chaque jour. Une peine qu'elle enfouissait au plus profond de son être et qu'elle finissait par oublier, tard le soir. C'était une leader aimante et maternelle pour son groupe, mais encore loin d'être un exemple. « Enfin. Tu sais comment ils sont. Je ne les changerai pas. Ils n'ont pas réussi à m'accepter. Ils ne l'ont jamais fait. » C'était une triste réalité. La vie était une chose difficile. Yeon Sik le savait mieux que n'importe qui ! La chinoise ne comparait pas son cas à celui de l'homme face à elle ; ils n'étaient clairement pas comparables. Mais lui, plus que quiconque, savait ce que c'était se battre contre la vie. « Les filles du groupe m'aident beaucoup. Elles m'ont si bien accueillies. » Un mince sourire étira ses lèvres. Fang Yin n'était pas heureuse, quand bien même elle tentait chaque jour de le montrer. Mais il lui était difficile d'offrir un grand sourire sincère à l'homme qui a brisé votre cœur, et dont vous essayer encore de penser les plaies chaque nuit entre de nouveaux bras. « Tu as pu construire ta vie comme tu l'espérais ? » Ses espoirs étaient depuis longtemps réduit à néant par son silence. Il ne restait plus rien d'eux. Avant, ils étaient si proches. A cet instant, ils avaient l'air de deux étranger. La brune posa ses yeux sur ses doigts, qu'elle ne pouvait s'empêcher de triturer. « Est-ce que tu as quelqu'un dans ta vie ? Ou... une famille ? » Une voix malveillante dans sa tête lui soufflait que sa rage l'avait empêché de construire quoique ce soit. Nous sommes tous égoïstes, au fond.
Made by Neon Demon





“I try to love u with all my heart but after years, you don't know I'm still broke inside. My heart beating without feeling. So, my smile is just an appearance; not who I really am.”
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 63
Age : 28 ans
groupe : none.
occupation : bodyguard pour la Blue Moon, expédié à la KG
avatar : taecyeon
DC : none.
Points : 176

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3110-im-yeon-sik-o-ghost-heart http://www.lights-camera-action.org/t3232-im-yeon-sik-o-haunted http://www.lights-camera-action.org/t3285-im-yeon-sik http://www.lights-camera-action.org/t3506-im-yeon-sik#63999 http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mar 6 Déc - 4:41


05.12.2016
feelings –
long time no see. shattered hearts.

style « Je suis désolé. » Il dit cela avec sincérité. Il est bien placé pour la comprendre, car lui n'a guère une situation familiale plus reluisante... avec sa mère qui n'arrive plus à le regarder en face depuis la mort de sa jumelle et son père, avec qui il ne s'est jamais vraiment bien entendu, ses propres relations vis-à-vis ses parents sont plutôt... restreintes au minimum. La prochaine question, il fallait s'y attendre, concerne sa situation sentimentale. Il sent que le terrain est glissant, prend le temps de bien peser ses mots. Il avale une longue gorgée de son café avant de lui répondre. « Non, je n’ai personne pour le moment. Avec le travail, je n'ai pas vraiment le temps de m'investir dans une relation. » La vérité, pure et simple. Son horaire est chargé, entre ses contrats d'enquêteur privé et ses contrats dans l'événementiel. Il n'est chez lui que quelques heures, le temps de prendre une douche et de se reposer avant de repartir de plus belle. Son travail exige qu'il soit disponible à toute heure du jour et de la nuit, sept jour sur sept. Difficile de bâtir une relation sérieuse avec une fille dans pareilles circonstances. « Et puis puis je suis plutôt... un type blasant. Elle finirait probablement par prendre la porte d'elle-même, à la longue. » Réthorique pure et simple. Qui cherche-t-il à convaincre? Lui ou elle? Il utilise son travail comme prétexte pour se défiler. Au cours des années, il a eu quelques rencarts amoureux avec plusieurs filles, aussi différentes les unes que les autres. Tantôt introverties, tantôt extraverties. Tantôt mignonnes, tantôt séductrices. Mais, immanquablement, il n'arrivait jamais à passer à la prochaine étape. Il éprouvait de la sympathie envers leur égard, appréciait leur compagnie, mais rien de plus... et il les respectait assez pour ne pas leur faire vivre de faux espoirs. Définitivement, il n'est pas le genre de gars qui enchaîne les nuits sans lendemain. En vérité, ses idéaux amoureux sont assez élevés et il y tient. « Mais qui sait... un jour peut-être? » Après tout, il n'est peut-être pas une cause tout à fait perdue. Un jour, il rencontrera peut-être la personne qui fera battre son coeur un peu plus vite. Il approche la trentaine, et qu'a-t-il accompli? Il bosse comme un dingue. Point à la ligne. Il n'a pas de femme ni d'enfants, peu d'amis. Il n'a même pas retrouvé le meurtrier de Sora. Lui faut-il tourner la page? « Et toi, tu fréquentes quelqu’un? Tu as rencontré le prince charmant, comme on dit? » Sourire artificiel. Simple question de courtoisie. Évidemment, il connaît déjà la réponse à cette question. Néanmoins, l’entendre de sa bouche lui procurerait une certaine satisfaction. « Au fait… j’ai croisé Hana l’autre jour… l’autre soir serait plus juste. Elle traînait là où il ne faut pas. De loin, je l’ai prise pour Sora, tu sais. Évidemment, est arrivé ce qui devait arriver; nous nous sommes fait attaquer par un gang de rue. » Cela l'étonne que Fang Yin n'en ait pas entendu parler. Hana étant plutôt immature, il aurait cru qu'elle aurait déballé toute l'histoire à ses copaines dès qu'elle en aurait eu l'occasion. « C'est une fille... hors du commun, et j'avoue qu'elle m'intrigue... » Il est pensif. Il ne sait pas trop quoi penser de cette Hana. Il la connaît peu, l'ayant rencontrée il y a peu de temps, mais elle a retenu son attention. Son comportement spontané, sans aucun doute. Elle l'énerve autant qu'elle lui fait penser au premier vent du printemps qui annonce la fin des temps de disette. « J'ai fait un rêve étrange, l'autre jour... » Fang Yin a toujours été sa confidente, celle qui gardait touts ses secrets. « Tu vas peut-être me prendre pour un cinglé, mais... est- ce que tu crois au paranormal? »
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 190
Age : 24 ans.
groupe : afterglow
rôle dans le groupe : main vocal & leader
nom de scène : fay (요정)
avatar : tiffany
DC : eunha; meeyon; jisung; inha
Points : 13

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3333-fang-yin-little-elephant#61936 http://www.lights-camera-action.org/t3348-fang-yin-fraise-tagada#62230 http://www.lights-camera-action.org/t3350-fang-yin-a-life#73824 http://www.lights-camera-action.org/t3361-li-fang-yin-tut-tut#62456 http://www.lights-camera-action.org/t3848-li-fangyin-fayries#72389
Message
Dim 11 Déc - 19:27

you from the past
yeon sik & fang yin

outfit ;; Il n'avait pas à s'excuser pour elle, pourtant les mots traversaient ses lèvres. Sa situation familiale était loin d'être des plus joyeuses. C'est toujours délicat de parler de ces choses avec la chinoise, aussi elle avait coupé court le sujet. Du côté de Yeon Sik, elle s'imaginait bien comment cela était. Elle n'avait pas osé retourner la question. Par le passé, elle avait appris à connaître les problèmes de l'homme face à elle. Sa sœur, ses parents. C'était des choses bien compliqués. L'un comme l'autre n'avaient pas de relations familiales des plus simples, mais ils devaient faire avec. Peut-être que sur ce point ils se comprenaient mieux que personne. C'est naturellement qu'elle préféra s'orienter vers sa situation sentimentale, qui n'était guère mieux. Fang Yin ne savait pas exactement ce qu'elle espérait. Qu'il ait une femme pour calmer ses pulsions vengeresses ? Qu'il n'ait personne pour lui laisser l'espoir, même mince, de conquérir son cœur ? Ce serait mentir que d'affirmer qu'être face à lui ne remuait pas un millier de sentiments en elle. Toute sa vie, elle n'avait aimé qu'un seul homme. Yeon Sik. Son silence et son abandon lui avait brisé le cœur. Aussi sûrement qu'un vase qu'on laisse tomber à terre se brise en un milliard de morceaux. La jeune femme ne s'en était jamais remise. Peut-être même qu'au fond, elle ne s'en remettrait jamais. « Peut-être... Je te le souhaite. Tu mérites plus que quiconque qu'on prenne soin de toi. » On ne pouvait pas faire plus sincère. Peu importe combien elle espérait être cette personne. Ce rêve avait été brisé bien des années plus tôt. La chinoise connaissait bien l'enquêteur, elle savait parfaitement qu'il méritait de vivre heureux. Vivre pour lui, non plus dans l'ombre de sa défunte sœur. Elle avait essayé, mais c'était peut-être trop demandé. Avec le temps, elle avait abandonné l'idée de le sauver. Tout autant qu'il l'avait laissée seule. Il lui retourna la question. La jeune femme ne pouvait pas lui en vouloir. C'était de bonne guerre. Elle se racla doucement la gorge. « Non. Personne pour accompagner mes journées. » Ce qui en soit, était vrai. Plusieurs personnes accompagnait ses nuits, mais jamais ses journées. Trouver l'homme de sa vie c'est vouloir passer toute la foutue journée du dimanche auprès de lui ; non pas toutes les soirées du vendredi.

Son espoir intérieur fut alors réduit à néant lorsqu'il lui parla de Hana. La belle et douce Hana, membre des afterglow. Cette fille qui faisait à présent partie d'elle. Cette fille qui formait, avec les deux autres membres, sa seule et véritable famille. Sa jalousie naissante disparut bien vite à l'idée qu'il leur soit arrivé quelque chose. C'était donc cela. Voilà pourquoi il était blessé. Sa main sa posa sur ses lèvres, encore un peu choquée par la situation. « Elle... Hana ne m'en a pas encore parlé... Il faut avouer que nous avons eut que peu l'occasion de parler. » Mais la jalousie revint bien vite en son cœur. Fang Yin ne pouvait pas la contrôler. Elle, qui n'avait jamais réussi à s'approcher de cette manière de Yeon Sik. Voilà que cette femme l'intriguait. Elle se mordit l'intérieur de la joue avant de ramener la tasse près de ses lèvres pour en absorber un peu le contenu. Hana lui expliquerait la situation, en temps et en heure. Pour le moment, elle ne pouvait s'empêcher d'envier un tel intérêt de la part de l'enquêteur. « Mais il est vrai qu'elle ressemble à Sora. J'imagine que cela a du te remuer... » Mais elle n'en parla pas plus, sachant le sujet délicat. Il l'entraîna sur un sujet tout autre qu'est le paranormal. La chinoise reposa finalement sa tasse face à elle, croisant les yeux du jeune homme. Elle avait encore beaucoup de difficultés à soutenir de manière interrompue son regard. « Le paranormal... Hé bien... J'ai toujours pensé que l'Homme se refusait de croire en des choses plus puissante que lui. Alors peut-être bien, que j'y crois. » La brune n'en était pas tout à fait certaine. Après tout, jamais encore elle n'avait eut de preuves de ces choses paranormales, plus fortes que l'Homme lui même. Elle essaya dans son esprit de relier ces mots aux précédents. Cela serait-il parti d'un rêve ? La leader triturait ses doigts sur le table, visiblement perdue face aux mots de Yeon Sik. Même après tout ce temps, il désirait confier ses pensées à Fang Yin. Leur amitié n'était plus que du passé, réduite en cendre par l'absence. Pourtant il essayait de lui parler, tandis qu'elle essayait de l'écouter. Mais elle ne savait pas encore si tout cela était du à de la curiosité ou une véritable sincérité. Le temps est une chose puissante, qui détruit tout sous son passage. « Que t'est-il arrivé ? » Ses doutes se portaient immédiatement sur Sora. Mais elle ne pouvait pas l'affirmer. Elle voulait simplement l'écouter, le laisser se confier. Et, peut-être, qu'elle adhérerait à son discours. Peut-être bien.
Made by Neon Demon





“I try to love u with all my heart but after years, you don't know I'm still broke inside. My heart beating without feeling. So, my smile is just an appearance; not who I really am.”
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 63
Age : 28 ans
groupe : none.
occupation : bodyguard pour la Blue Moon, expédié à la KG
avatar : taecyeon
DC : none.
Points : 176

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3110-im-yeon-sik-o-ghost-heart http://www.lights-camera-action.org/t3232-im-yeon-sik-o-haunted http://www.lights-camera-action.org/t3285-im-yeon-sik http://www.lights-camera-action.org/t3506-im-yeon-sik#63999 http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Lun 12 Déc - 0:30


05.12.2016
feelings –
long time no see. shattered hearts.

style « Tu trouveras le bon, j’en suis certain. » Il aura de la chance, ajoute-t-il silencieusement dans sa tête. Le mec qui fera chavirer le cœur de Fang Yin trouvera en elle une douce moitié loyale. Une fille avec qui passer ses journées agréablement, sans l’ombre d’un doute. Plus jeunes, combien ont-ils passé de journées ensemble? Cent, deux cents? Chaque été, ils ne se quittaient plus, inséparables. L’un n’allait pas sans l’autre. « Sur le coup, ça m’a fait un choc, mais j’ai vite compris que ce n’était que mon esprit qui me jouait des tours. » répond-t-il, de manière calculée. « Quand j’y pense, Hana est beaucoup moins mature que Sora ne l’était à pareil âge. » De son vivant, Sora était une jeune fille pétillante à la détermination de feu. Elle savait exactement où elle voulait se trouver et prenait les moyens pour y arriver. Avec sa célébrité, elle avait été obligée de mûrir rapidement. « Ton amie est restée cramponnée à son enfance. Carrément. » Remarque plutôt incisive de la part du Coréen. Personnellement, il n'apprécie guère les demoiselles en détresse un peu trop fleur bleue. Hélas, elles abondent dans le milieu de l'entertainement. « Néanmoins, elle me surprend. Quand je m’attends à ce qu’elle réagisse de telle ou telle façon, elle fait exactement l'inverse. Et vice et versa. » Hana le déconcerte au plus au point, en plus de lui faire vivre une frustration immense chaque fois qu'elle se comporte comme une gamine de dix ans. C'est qu'il est convaincu qu'elle serait entièrement capable d'être plus responsable, si seulement elle s'en donnait la peine. « J’ai dû me rendre à l’hôpital. Gracieuseté d'un coup de couteau mal placé. Cette nuit-là, j’ai rêvé à ma sœur… mais celui-ci était différent des autres. » Fang Yin sait pour ses rêves, dans lesquels Sora finit toujours par le tuer. Un cauchemar récurrent, qui dure depuis des années. Toujours le même. Il poursuit : « Nous étions dans une gare. Sora était assise sur un banc, alors je l'y ai rejointe. Elle n'était pas dans son assiette. Elle m'a regardé dans le blanc des yeux et m’a demandé si j’avais peur de mourir. Je lui ai dit que non, et elle m’a dit qu’elle non plus. Avant de mourir, elle a seulement été en colère qu’on l’envoie dans sa tombe aussi jeune sans qu’elle ait eu le temps de vivre. » Il passe une main dans ses cheveux, signe qu'il est perturbé, une manie dont il n'a pas conscience. « Elle m'a dit de faire un choix: soit je montais avec elle à bord du train pour un aller simple, sois je le laissais passer. Et que si j’abandonnais maintenant, elle m’en voudrait pour toujours. » « Alors je l’ai laissée monter seule et je l’ai regardée partir. Avant qu’elle ne disparaisse complètement, elle m’a crié que je devais me réveiller. Ça avait l'air si réel, Fang Yin... » Dans ce moment bien précis, il n'a l'air que d'un gamin perdu et effrayé, pas d'un grand gaillard costaud qui bosse à protéger la vie des plus faibles que lui.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 190
Age : 24 ans.
groupe : afterglow
rôle dans le groupe : main vocal & leader
nom de scène : fay (요정)
avatar : tiffany
DC : eunha; meeyon; jisung; inha
Points : 13

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3333-fang-yin-little-elephant#61936 http://www.lights-camera-action.org/t3348-fang-yin-fraise-tagada#62230 http://www.lights-camera-action.org/t3350-fang-yin-a-life#73824 http://www.lights-camera-action.org/t3361-li-fang-yin-tut-tut#62456 http://www.lights-camera-action.org/t3848-li-fangyin-fayries#72389
Message
Dim 18 Déc - 1:57

you from the past
yeon sik & fang yin

outfit ;; Deux anciens amis qui font connaissance, apprenant qu'ils ne sont plus que des étrangers l'un pour l'autre. Le constat manqua presque de lui briser le cœur, s'il n'était pas déjà brisé. Yeon Sik se confiait à la chinoise avec une facilité surprenante comme si rien n'avait réellement changé. Tout semblait différent de l'autre côté. Si lui restait le même homme, cramponné au même objectif, avec le temps ayant coulé en plus ; Fang Yin avait grandit. Son esprit n'était plus le même, bien que son caractère soit inchangé. Il avait beau vouloir se montrer gentil avec de tels mots, ils ne faisaient d'ouvrir cet plaie en son être. « C'était toi, le bon » Du moins elle l'avait espérer pendant beaucoup trop d'années. Forte heureusement, la conversation se tourna vers Hana et leur accident. Un conversation moins tournée vers les sentiments, en apparence, mais bien plus inquiétante. Un sourire éclaira le visage de l'idole alors qu'il évoquait clairement le manque de maturité de son amie. Une main passa doucement dans ses cheveux alors qu'un léger rire lui échappa. « Hana est une femme-enfant, ce qui fait son charme. Elle a besoin d'attention, qu'on s'occupe d'elle. » La leader avait toujours beaucoup de difficultés à résister à sa petite voix et son doux minois. Hana était l'innocence de ce groupe, celle qui pansait les cœurs. Fang Yin se serait perdue plus sévèrement si elle ne l'avait pas rencontrée des années plus tôt. Pourtant la suite de ses propos lui offrit un pincement au cœur. La chinoise se réfugia dans sa tasse, comme si elle allait pouvoir y échapper. Plonger dans ce liquide pour entrer dans un nouveau monde. C'était ridicule. Yeon Sik n'était pas du genre à laisser les mystères l'entourait. Une telle réaction de la part de son amie l'intriguait, forcément. Elle éprouva une soudaine jalousie contre la jeune femme, qu'elle tenta d'enfouir au fond d'elle-même. Alors il se livra à elle, entièrement. Sur son rêve, sur Sora ; sur tout. Il était nerveux, perturbé, effrayé, perdu ; sans aucun repère. « Peut-être bien que c'était réel, Yeon Sik. Parfois la réalité n'est pas ce que l'on croit. » La brune était mieux placée que quiconque pour prononcer ces mots.

Sa main se posa sur la sienne avec douceur et bienveillance. Un tel geste lui coûtait. Après autant d'années sans nouvelles faire fi du passé lui était extrêmement difficile, si ce n'est impossible. Mais elle voyait la détresse dans son regard. Il lui était impossible de laisser l'homme face à elle dans cette situation. « Il n'est pas impossible que Sora ait été réellement là. Tu étais blessé et vulnérable. Ce qui a rendu la communication plus simple. Moi, j'y crois. » Parce que même après ce temps passé, même après avoir réduit son cœur en pièce et leur amitié en poussière ; Fang Yin continuait de le croire lui. La véracité de ses propos, son regard empli de sincérité, l'intonation de sa voix. Tout en lui criait cette même vérité : la présence de Sora. La chinoise connaissait l'enquêteur mieux que beaucoup de personnes. Mieux qu'elle-même, parfois. Elle sera ses doigts sur sa main. Toute cette histoire le remuait, elle le voyait. Dans sa gestuelle, son regard. « Tu avais besoin d'elle pour ne pas abandonner. Elle est la seule qui t'as toujours permis d'avancer. C'est elle qui a toujours guidé ta vie. Je pense qu'elle tenait à ce que tu continue de te battre. Sora était la seule à pouvoir soulever une telle force en toi. » Un sourire bref et rassurant vint ponctuer ses propos. La chinoise n'avait jamais espéré remplacer sa sœur. Simplement atténuer toute cette colère en lui contre les événements passés. Mais elle n'avait pas réussi. Sora était la seule femme à avoir eut de l'emprise sur lui, même dans la mort. La brune retira finalement sa main, la ramenant auprès d'elle. « Tu devais être dans un piteux état pour qu'elle t'apparaisse ainsi. » L'idole grimaça. Elle n'osait pas imaginer sa blessure. Cependant, elle était ravie qu'il ait pu être présent pour aider Hana. Cette histoire l'inquiétait, si elle avait pu être évitée tous se seraient mieux portés. Avec les années, la chinoise s'était habituée à l'absence de Yeon Sik, bien que la veille encore elle en souffrait. Mais perdre Hana aurait été un coup pour les filles, pour les afterglow. Manquer d'une membre était inimaginable. « Tu joues souvent le chevalier servant à tes heures perdues ? » Ce n'était qu'une douce taquinerie pour tenter de se décrispait. Si lui se confiait sans grandes difficultés, la jeune femme éprouvait encore une certaine rancoeur contre lui. Son regard fuyait ses pupilles, elle avait brisé leur contact. « Tu es chanceux qu'Hana ait été ta demoiselle en détresse. C'est une fille emplie de bonté et de douceur. Je suis certaine qu'elle saura te rendre ton geste. Peut-être que nous nous croiserons à nouveau, grâce à elle. » Son café n'était pas vide, pourtant elle avait une envie folle de fuir cette conversation à toute allure. Si elle avait voulu se montrer présente, c'est uniquement parce qu'au fond de son cœur brisé subsiste un reste de sentiments. Mais elle n'était pas certaine que les faire remonter à la surface soit un bonne idée.
Made by Neon Demon





“I try to love u with all my heart but after years, you don't know I'm still broke inside. My heart beating without feeling. So, my smile is just an appearance; not who I really am.”
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 63
Age : 28 ans
groupe : none.
occupation : bodyguard pour la Blue Moon, expédié à la KG
avatar : taecyeon
DC : none.
Points : 176

staff
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3110-im-yeon-sik-o-ghost-heart http://www.lights-camera-action.org/t3232-im-yeon-sik-o-haunted http://www.lights-camera-action.org/t3285-im-yeon-sik http://www.lights-camera-action.org/t3506-im-yeon-sik#63999 http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 18 Déc - 7:20


05.12.2016
feelings –
long time no see. shattered hearts.

style ♦ Elle lui prend la main. Élan spontané de compassion, de réconfort. Le regard du coréen reste fixé sur leurs doigts entrelacés. Une main d'homme, large, imposante. Une main de femme, délicate, raffinée. Tout comme Sora, Fang Yin a toujours été bien plus forte que lui. Mais bien trop vite, le contact se rompt. Une question faussement légère lui est posée. Tentative semi-réussie de détendre l'atmosphère. Certaines personnes les regardent d'un air bizarre à la dérobée. C'est qu'ils font une paire plutôt étrange. Comme deux pièces de puzzle qu'on essaie d'assembler mais dont on n'est pas trop certain de la compatibilité. « Le moins souvent, dans la mesure du possible, étant donné le succès médiocre dont j'en tire. », répond-t-il sur le même ton. Il aide toujours quand il le peut, pour peu qu'il puisse rester dans l'ombre. Un type altruiste mais pudique dans ses actions. Une aide apportée toujours dans la plus grande discrétion. Fang Yin fuit son regard une fois de plus. Elle qui d'ordinaire l'affrontait toujours dans les yeux sans vaciller, elle n'ose même plus le regarder en face. Les choses ont véritablement changé. Il pressent que ses paroles sont artificielles. Au fond, elle aurait plutôt envie de le planter là et de s'enfuir par la porte d'entrée. Elle pourrait très bien le faire et il ne la retiendrait pas. Mais il espère qu'elle attendra encore un peu, car il a plusieurs choses à lui dire. « Justement... » dit-il, mal à l'aise. « Une fois être sorti de l'hôpital, j'ai pris un taxi pour me rendre à la gare afin d'attraper le train express de midi pour Busan. Je comptais visiter la grave de ma soeur. Et comme par hasard, Hana s'est littéralement invitée à l'intérieur du taxi que je venais d'interpeller. Sentant que je lui devais des explications, je lui ai proposé de prendre le train avec moi. » Une proposition plus ou moins sérieuse. Une réponse ironique plutôt, en vue de l'ironie de la situation. « J'étais certain qu'elle refuserait, mais elle s'est bien pointée.» Contre toute attente. Contre le bon sens. C'était là une décision qu'elle avait prise et qui avait laissé l'enquêteur perplexe. À faire confiance aveuglément à n'importe qui sans se donner la peine de réfléchir, il n'est pas étonnant qu'Hana tombe sur les mauvaises personnes. « Une fois à la gare de Busan, nous nous sommes quittés. Évidemment, elle s'était rendue compte de l'incongruité de la situation. » Il s'était rendu seul rendre hommage à la sépulture familiale. Il ne pouvait lui en vouloir. Personne de sensé ne se serait rendu avec un étranger dans un cimetière pour rencontrer le fantôme de la soeur de l'étranger en question. D'ordinaire, les gens évitent les cimetières. Mais par le passé, Fang Yin s'était tenue à côté du jeune homme devant la tombe, lui serrant la main très fort. À plusieurs reprises, même. Elle ne s'était jamais défilée.  « Mon patron venait de m'envoyer un texto pour me dire que la KG allait s'affilier avec Blue Moon et que des postes à temps plein seraient ouverts lorsqu'Hana s'est retrouvée devant moi pour la troisième fois. » Malgré lui, il a bien été obligé de supposer que les deux s'attirent comme des aimants. Il n'a pas encore la réponse au pourquoi, mais il serait bête et inutile de nier l'évidence-même. Ils n'arrêtaient pas d'entrer en collision l'un dans l'autre. Cela le trouble, lui qui est un controlfreak. La situation entière le désarçonne. « On m'a proposé un poste à temps plein au sein de Blue Moon, en vue des futurs contrats reliés à la KG. Je n'ai pas encore pris ma décision, car je tenais à t'en parler d'abord... si j'accepte l'offre, on risque de se croiser beaucoup plus souvent. » Maintenant qu'il y repense, il s'était rendu à la KG pour voir Hana, mais presque tout autant parce qu'il était curieux de savoir à quoi ressemblait l'agence. S'y voit-il? Il n'en est pas encore certain. Il a toujours préféré faire bande à part, agir en solo. Sauf que, à la lumière des récents événements... « Je n'ai jamais été un grand partisan du Destin, mais je ne sais pas si tout ce qui m'arrive n'est que le produit d'étranges coincidences... où encore, si c'est la vie qui veut que les choses se passent ainsi... » Le jeune homme est songeur. Est-il possible que le fil de notre existence soit régi par des lois divines qui décident des événements marquants de notre histoire? Possédons-nous réellement un libre-arbitre? Était-il  inévitable que sa soeur décède ce soir-là? Aurait-il pu décider de simplement poursuivre son chemin lorsqu'il a rencontré Hana l'autre jour? A-t-il vraiment le choix d'accepter ou de refuser de travailler à la KG? Enfin, ce choix, il le laisse à la personne qui lui fait face : « Bien sûr, si l'idée te rend mal à l'aise, je peux refuser. » Il comprendrait parfaitement qu'elle ne veuille pas l'avoir dans les parages. Et il respecterait sa décision.
Revenir en haut Aller en bas

you from the past | yeonsik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Graisse qui ne coule pas .. ?
» Graisse pour chaine en tube - comparatif inside
» testastretta...
» Centenaire et bien vivant - TT 2011 - #19
» [14 Août] The UniTeD TunerZ PRESENT vs PAST - BELGIUM EEKLO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: the big four :: knockout global-