AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud :: goyangi fairy

Im Proud of you. For real. [Meejun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages : 575
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 72

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Jeu 1 Déc - 18:54

Im proud of you. For real.
Kang Min Jun & Nam Mee Yon

Le constat avait été comme une piqûre de rappel. Autant pour elle que pour moi-même. Et je pouvais bien faire l'ignorant, les faits étaient bels et bien là. J'avais évité Mee Yon depuis la fin de Heartbreak Hotel. Pas par envie mais par besoin. Elle me manquait. Tous les jours un peu plus et pourtant malgré tout je n'étais pas totalement guéris d'elle. Je n'étais même nul part dans ma cure d'elle et de mes sentiments d'imbécile heureux. J'avais fait du progrès, je m'étais éloigné pour mieux me rapprocher d'autres personnes : d'autres filles mais les résultats n'étaient pas escomptés. Je ne contrôlais ni mon coeur ni mon esprit mais j'avais une volonté d'acier et beaucoup de travail pour me divertir. Ça aidait vachement mine de rien. La retrouver sur le tournage de ce qui allait démarrer sa carrière m'avait autant fait plaisir que tourmenter. J'étais bien trop sensible à mes heures. Je me maudissais pour cette faiblesse d'esprit mais fort heureusement pour moi, je parvenais sans mal à me plonger dans le déni dès que cela devenait trop intense pour moi. Ce n'était certainement pas mon genre d'aller me morfondre sous ma couverture avec un pot de glace pour calmer mes petites larmes. Pas besoin de chialer pour me défoncer à coup de cuillère de crème glacée. Quoi qu'il en soit, c'est suite à ce petit échange de textos et de la date fatidique des débuts officiels de ma meilleure amie que je me tenais là, dehors, dans le froid et devant son agence. J'étais parti sur un coup de tête, l'envie de la voir et de passer du temps avec elle pour seule excuse à cette sortie nocturne. Une de plus parmi toutes celles inscrites sur le tableau de mes nombreux pêchés. Je m'étais hâté, comme à mon habitude. Lorsque Mee Yon exigeait, j’obéissais, presque instantanément et sans même m'en rendre compte. Putain de soumis. Il était tard. Presque deux heures du matin. J'avais fait au plus vite et ce malgré le trajet en bus que je m'étais tapé avant d'arriver sur place. J'avais rien de prévu si ce n'est lui offrir un chocolat chaud et peut-être une gourmandise ci cette dernière acceptait d'avaler un peu de sucre ce qui n'était pas gagné. Ça caillait dehors. L'hiver était pas loin. Mais étrangement je n'avais pas froid. L’excitation et la nervosité sans doute. Revoir Mee Yon après tout le chichis de l'émission, en tête-à-tête ça faisait un bail que ça n'était plus arrivé. J'appréhendais un peu. Je pestais silencieusement, ne voyant nulle activité du côté de son agence. Je regardais à nouveau mon téléphone, surprit et agacé de son absence. Elle qui parlait de température, elle se fichait bien de moi là, non ? Elle était peut-être rentrée s'abriter dans le hall d'entrée ? Par doute je m'avançais jusque là, l'apercevant enfin, emmitouflé dans son manteau d'hiver. Mee Yon et son éternelle bouille de gosse attendrissante. J'avançais vers elles, mes mains dans les poches, la saluant uniquement par ma parole. Les gestes ça sera quand on sera au chaud et à l'abri. « Manquerais plus qu'il neige tien. J'ai fait au plus vite. On y va ? »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 255
Age : 17 ans
groupe : moonlight
rôle dans le groupe : lead vocal & composition
occupation : rookie
avatar : somi (ethereals)
DC : eunha; jisung; fangyin
Points : 46

wanderlust ent
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1426-mee-yon-broken-baby http://www.lights-camera-action.org/t1593-mee-yon-dumb-dumb#32781 http://www.lights-camera-action.org/t1633-mee-yon-her-life#62422 http://www.lights-camera-action.org/t2142-nam-mee-yon-beep#43537 http://www.lights-camera-action.org/t2977-moonlight-wanderlust-ent
Message
Dim 4 Déc - 12:28

Im Proud of you. For real.
kang minjun & nam meeyon

Après maintes questions, Mee Yon s'était enfin décidée à lui envoyer un message suite à ses propres débuts. Comme pour être certaine que malgré ses occupations, le rookie ait encore un peu de temps à lui accorder. Son coeur frappait sa poitrine. Depuis l'émission elle avait réalisé pas mal de chose. Heartbreak hotel fut l'émission de toutes les révélations. Pour elle même. L'adolescente avait découverts des choses enfouit en son coeur depuis bien trop longtemps. En voyant le message de Min Jun, elle se releva directement de son lit pour s'habiller. Chaudement de préférence avec l'hiver s'installant sur la ville. Mi-novembre était passé et le vent se faisait glacial. Elle enfila alors un pull, une grosse veste et ses bottines. Elle se vérifia une dernière fois dans le miroir avant de quitter l'appartement de Khean. Lors de son arrivée ils avaient convenus d'un couvre-feu. Il la ferait exécuter s'il la savait dehors à une heure pareille. Enfin, il s'inquiéterait et l'exécuterait ensuite. Le jeune fille aurait bientôt dix-huit ans, elle pourrait donc renégocier le couvre feu. Mais, pour le moment, elle faisait attention à ne pas faire de bruit en fermant la porte derrière elle. Mee Yon prit les chemins les plus courts pour se rendre devant la wanderlust. C'était là qu'ils se donnaient rendez-vous la plupart du temps depuis son admission à l'agence. Plus simple, plus court, plus rapide. La brune s’abrita du vent sous le hall d'entrée avant de le voir arrivé au loin. Un sourire idiot naquit sur ses lèvres. Il s'approcha, la saluant rapidement. Ils semblaient tous les deux glacés. « Ouais. Enfin, on pourrait faire un bonhomme de neige. Ou une bataille. Des conneries du genre. » Mais ils finiraient tous les deux encore plus glacés. « On y va. » L'un comme l'autre semblait pressé de se rendre dans un endroit bien chaud. C'est un chocolat chaud qu'il lui avait proposé à la base. N'est-ce pas ?

Ils traversèrent plusieurs rues avant de trouver un salon de thé qui était encore ouvert à une heure si tardive. Depuis leurs entrées dans leurs agences respectives, ils n'avaient plus le temps de découvrir les lieux nocturnes de Séoul. Beaucoup de choses avaient changées avec le temps. La rookie s'engouffra rapidement à l'intérieur du bâtiment où elle laissa un soupir lui échapper. Ils étaient bien mieux à l'intérieur. « Sérieusement, j'préfère tellement l'été. Qui aime le froid comme ça ? » Il fallait être sacrément masochiste pour aimer les températures si basses. Elles faisaient souffrir le corps tout entier. Sans attendre plus, elle avança plus loin dans la boutique pour trouver une place près d'un radiateur. Ses mains y prirent place quelques secondes avant d'être violemment retirées, la différence de température lui brûlant presque la peau. « Bon. Je vais attendre un peu. » A la place, elle offrit un sourire à Min Jun avant de l'enlacer. Il lui avait terriblement manqué, et elle ne savait pas si c'était cette raison qui l'avait adoucie, ou simplement son coeur qu'elle avait finit par comprendre. Elle se recula pour poser ses yeux sur son faciès. « Tu m'as manqué, crétin. Tu m'as pas donné beaucoup de nouvelles. J'ai failli m'inquiéter. Presque. » Ses mots, eux, n'avaient pas tant changés. Elle resta un moment son regard posé sur le jeune homme. Elle avait tant de questions. Sur lui, sur les fireflies; sur eux. Mais tout devrait attendre. Mee Yon venait d'avoir trois long mois pour réfléchir, elle pouvait attendre une soirée de plus.
Made by Neon Demon





Friends are a strange, volatile, contradictory, yet sticky phenomenon. They are made, crafted, shaped, molded, created by focused effort and intent. And yet, true friendship, once recognized, in its essence is effortless.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 575
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
DC : Lim Hyun Ae
Points : 72

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Mar 6 Déc - 15:05

Im proud of you. For real.
Kang Min Jun & Nam Mee Yon

C'était drôle et surprenant à la fois de constater combien le temps n'avait pas joué en ma faveur. J'en étais rendu à cette vision très clair de notre amitié et de sa limite mais en revanche, j'étais presque mal à l'aise et timide de me tenir devant elle aujourd'hui. Honteux d'avoir envisagé plus avec elle, d'avoir désiré franchir la limite de ce tout que l'on formait depuis longtemps. Je m'en voulais maintenant. Clairement et sincèrement, cependant, mon coeur lui avait toujours un mal fou à tenir à sa place. J'esquissais un petit sourire timide et embrayais le pas, sans lui tendre mon bras ou l'attendre. C'était triste que de fuir mes sentiments de cette manière. Je n'avais jamais été doué pour m'exprimer sentimentalement. Aujourd'hui, j'en prenais conscience. Une grosse claque dans la figure ouais. Les mains dans les poches, je nous guidais dans les rues de Séoul. La nuit était le moment de la journée que j'avais toujours préféré. C'était l'instant où j'étais le plus créatif. C'était la période durant laquelle je me tenais éveillé, préférant dormir au petit matin jusqu'au heure du midi, ce que l'agence et mes bandmates n'appréciaient pas beaucoup d'ailleurs… Pas de discutions sérieuses ni longues. La courte marche jusqu'au salon de thé où nous allons nous arrêter faut de mieux, n'avait été ponctué que de questions simplistes et banales sur notre état de santé et d'humeur. Plus impersonnel et malaisant que cela, tu meurs. À l'intérieur, je laissais Mee Yon nous trouver une table à sa convenance tandis que je suivais cette dernière machinalement, les mains toujours bien logées dans les poches arrières de mon jeans. Je me sentais mal de cette rencontre mais je faisais tout pour ne rien laisser paraître. Une seule rencontre et je remettais presque en doute toutes mes convictions passées. Je l'avais dans la peau et je voulais que cela cesse. « Je sais pas. » J'avais à peine écouté ce qu'elle avait dit, faute de penser à tout et à rien à la fois. Je ne voulais pas que notre amitié ressemble à ça par ma faute. Je me devais de réagir et de me ressaisir. J'esquissais un petit sourire, l'envie de me moquer d'elle n'étant pas au rendez-vous. J'étais fichtrement coincé pour la peine. « Ouais, sans doute. » Je me raclais la gorge, gêné par ma répartie proche de zéro. J'étais aussi intéressant qu'une huître sans sa perle. Je me débarrassais de ma doudoune, prêt à redevenir ce mec con et je m'enfoutiste que Mee Yon avait toujours connu. Que mes sentiments ne soient pas réciproques ne changeaient rien à l'histoire – en plus de ne pas dater d'hier. Ça ne changeait rien en théorie oui. Ce qui changeait c'était son attitude soudaine et câline dont je n'avais pas l'habitude. Enfin pas dans ces circonstances. Et ses paroles m'allèrent droit au coeur. Je me sentais coupable. « Je sais… j'ai été vachement occupé ces derniers temps. Je me suis mis à l'écriture et la composition et je dois dire que je kiffe ça presque autant que de chanter. » J'affichais enfin un vrai sourire, mettant fin à notre étreinte. Ce sujet là me tenait à coeur. Heartbreak Hotel m'avait mis sur la voie de l'écriture un peu au hasard. Ça avait occupé certaines de mes soirées quand mon organe vital n'en pouvait plus des nombreux vents intentionnels où non de cette dernière et même si mon premier essai de ''chanson'' n'avait finalement pas servit, il restait ma première toute première expérience du genre. Cette chanson était en quelques sorte mes Adieux à Mee Yon. J'étais toujours pas prêt. Ce qui était plus fou encore, c'est que j'avais continué après l'émission. Motivé comme jamais quand à me lancer en solo : suivre la trace de Yong Seok et Joon Ho mais en m'impliquant plus. Un foutu prétexte pour prendre du recul et faire le point sur ma situation sentimentale totalement catastrophique. « Tu m'as manqué aussi. » Je baissais les yeux, m'installant enfin sur une chaise. J'arrivais tout juste à me réchauffer. « Alors, qu'est-ce que ça te fais d'être une rookie ? Si j'avais su, j'aurais pu composer une partie de votre chanson. Mais on m'a prévenu à la dernière minute. » Apercevant une serveuse, je levais la main pour l'interpeller et passer commande. « Deux chocolats chaud s'il vous plait. »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

Im Proud of you. For real. [Meejun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gros Leurres, Bigbait, real bait...
» [ESP] Real Madrid
» Benzema au Real de Madrid pour.... 35 millions d'Euros !
» Liverpool - Real Madrid (C1)
» Kirksay vers le Real Madrid ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: sud :: goyangi fairy-