Sélecteur de thème

AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz ...
Voir le deal
999.99 €

 

 ☾ ゚。⋆ e n e r g i z e d

dreamers
Ong Yeong Hun
Mer 24 Avr 2024 - 23:13
dreamers
Ong Yeong Hun
dreamers
☾ ゚。⋆ e n e r g i z e d 683684946ebd2b4320c4b6ec95eea22bc510220e


Messages :
149

avatar :
Kang Taehyun (txt)

crédits :
Dayyyyyyyyyy

DC :
do minoh, jung jiwon, oh jaesun, kim kyung, liu taejoon, nam junsu, kang jesse, song minwoo, han youngmin, pyo yunhwa, byun moonhwan, yang raphaël, kim jungwoo, park kyungseok, oh hansoo, jang lucas, yoon sunwoo, wang chaoxiang, wi hansol, lim soojin, jang eun

Points :
195


☾ ゚。⋆ — Yeonghun ne cessait plus de penser à lui, depuis quelques jours. S’il avait réussi à ne plus trop penser à lui malgré les retrouvailles inattendues qui avaient eu lieu le mois précédent. Il avait réussi à ne rien changer malgré les nombreuses fois où il était venu à la salle par la suite… Alors pourquoi maintenant ? Installé dans son lit, les mains liées, posées contre son ventre, Yeonghun essayait de mettre de l’ordre dans ses idées, les yeux rivés sur le plafond. Inha n’était pas là ce soir, et pour être parfaitement honnête, le coach sportif n’en était pas mécontent. Elle se montrait particulièrement pénible, par moments. Ce n’était pas faute d’essayer d’avoir au moins une relation stable dans sa vie…

Et quelle stabilité.

La première fois, c’était quelques semaines plus tôt. Il s’était réveillé aux côtés de sa petite amie et avait posé les yeux sur elle, le cœur battant plus vite qu’à la normale, la culpabilité au creux du ventre. Elle, à qui il disait «Je t’aime » et toutes ces choses qu’on disait habituellement à la personne avec qui on sortait… Comme une sensation étrange d’avoir trompé celle qui partageait son lit, alors même que rien ne s’était passé.

Et pourtant, la simple pensée de ce rêve suffisait à lui faire bouillir le visage, alors qu’il essayait de ne plus penser à tout ça. Ces lèvres qu’il avait imaginées contre les siennes, des mains contre sa peau. Ces rêves n’étaient en rien nouveaux, mais Yeonghun pensait avoir réussi à s’en débarrasser… Hélas, force était de constater que son frère avait raison. Malgré tout le temps qui était passé, c’était bien avec Hyo qu’il se voyait partager ces moments d’intimité.

Mais c’était ridicule. Il n’était plus le gamin qu’il était autrefois, avec son crush ridicule sur le grand-frère de son ami. Il était un adulte qui prenait des décisions comme tel, qui contrôlait ce qu’il faisait de sa vie, et il avait décidé qu’il allait essayer, encore une fois, de construire une relation solide. Avec Inha, même si les jours lui faisaient réaliser qu’elle n’était pas la fille qu’il avait pensé connaître lorsqu’ils avaient commencé à sortir ensemble.

Et cette pensée, il l’avait déjà eue plusieurs fois. Aujourd’hui encore, il la ressassait alors qu’il se levait pour rejoindre la salle de bain et se doucher avant de rejoindre la cuisine de son appartement, commençant à assembler son petit déjeuner avant d’aller s’installer, face à la fenêtre, pour le déguster tranquillement.

Dire qu’Eros, pendant qu’il se torturait de questions qui n’avaient pas lieu d’être (ou du moins était-ce ce dont il voulait encore se convaincre), vivait la belle vie. Il avait été surpris en apprenant que son frère avait un petit ami.

Cela n’avait fait qu’empirer les choses.
C’était de sa faute, après tout, s’il pensait à tout ça maintenant.
S’il avait arrêté de parler de lui, il n’y aurait plus pensé, et la présence de Hyo à la salle n’aurai rien changé dans sa vie.

Il avait envie de le penser, en tout cas.

Reste que s’il savait tromper les gens par ses paroles, quand il le voulait réellement, il était bien difficile de tromper son inconscient. Les étreintes et les baisers, c’était bien à l’ancien patineur qu’il les accordait. C’était bien contre lui qu’il se rêvait parfois, à imaginer la voûte céleste après un rêve des plus absurdes, auquel il peinait lui-même à donner un sens…

Il s’appuya contre le dos de sa chaise, perdu dans ses pensées. Pensées auxquelles il fut arraché quelques instants plus tard, quand le téléphone se mit à sonner. Il décrocha sans attendre, un étrange sentiment nouant sa gorge quand il entendit la voix de Inha à l’autre bout du fil. Il était en train de perdre l’esprit. « Non désolé, je me sens pas trop bien aujourd’hui. T’avais pas prévu un truc avec tes amies ? » Ensemble, avec elles ? Ça risquait d’être long. Il pinça les lèvres. « Non je préfère pas venir, ça serait plus amusant entre vous. » Il attendit qu’elle raccroche, murmurant un je t’aime avant la fin de la communication. Un soupir lui échappa malgré lui. « Qu’est-ce que je fous… » Parce qu’il ne pouvait pas appeler son frère et lui demander conseil. Il allait trop le charrier, trop en rire. Puis, surtout, il avait mieux à penser avec sa nouvelle relation. Du moins, c’est ce qu’il pensait.

Mais alors, quoi ? Devait-il appeler Hyo et lui demander de changer de club de sport ? Cette seule pensée lui brossait le poil dans le mauvais sens. Faire ça, ce n’était ni mature, ni utile. C’était peut-être le temps de quelques semaines. Les souvenirs allaient revenir, puis ils allaient repartir et les choses allaient bien se passer entre eux. Sa relation avec Inha pourrait continuer, et tout irait bien dans le meilleur des mondes…

Pourtant son téléphone semblait l’observer de son regard inexistant. Les bras croisés contre son ventre, le pied battant contre le carrelage de la cuisine, Yeonghun était aux prises avec les émotions qui commençaient à le mettre mal à l’aise, un peu plus de jour en jour. Il poussa un soupir. Il finit par attraper le téléphone pour composer un message après avoir choisi le numéro de l’ancien patineur. Au moment de l’envoyer, cependant, il se ravisa, abandonnant le message sans appuyer sur ce fichu bouton. À la place, il se rendit dans ses contacts pour appeler un autre numéro.

« Allô, maman ? Tu es occupée ? J’ai besoin de discuter un peu. »

Car même sans entrer dans les détails ou mentionner la situation, elle avait toujours été douée pour l’écouter et le conseiller. Si sa voix permettait, pour quelques minutes, de mettre fin à ce combat incessant qui régnait dans sa tête, il n’allait pas cracher sur l’occasion, d’autant qu’alors qu’il parlait, c’était toujours ce même visage qui lui revenait à l’esprit.

À croire que malgré tout ses efforts, il ne faisait qu’aviver un feu qu’il pensait depuis longtemps étouffé.
http://www.lights-camera-action.org/t34100-yeonghun-work-hard-play-harder-love-the-hardest#570128http://www.lights-camera-action.org/t34157-ong-yeong-hun
 
☾ ゚。⋆ e n e r g i z e d
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: Events :: Zone Solo