AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre

Stuff Ourselves [Pv Min Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 259
Age : 22 ans
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Main rap, dancer
nom de scène : Spark
occupation : Rookie
avatar : Yoo Youngjae [B.A.P] (c) Kelly
DC : Ming Lua Nao
Points : 58

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3134-bae-jae-lin-ultra-sound http://www.lights-camera-action.org/t3146-bae-jae-lin-loving-master-zen http://www.lights-camera-action.org/t3226-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/t3185-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Ven 2 Déc - 1:50

Stuff Ourselves.
Min Jun & Jae Lin


Outfit ━Y'avait pas photo. Les régimes c'était franchement le pire. Allongé dans mon lit, j'écoutais mon estomac gargouillé et partir dans un véritable concert, tandis que mon esprit rêvait de bonne bouffe plutôt que de salades et ce genre de choses. C'était la dure loi de la jungle idolienne et des dispositions génétiques. Je n'étais pas de ce genre de personnes qui pouvaient manger trois assiettes de frites, côtelette et sauce barbecue sans prendre un gramme. Non, j'avais même tendance à être le contraire. Les perdre derrière était encore plus compliqué pour moi. Mais... depuis que l'on avait débuté, et encore plus après et avant le comeback, les régimes devenaient drastiques. Il fallait mieux éviter d'avoir l'air gonflé ou ballonné. Sauf que j'atteignais ma limite. Mon amour pour les légumes et les assiettes bien balancées, où chaque gramme était à sa place, venait à sa fin doucement mais sûrement. J'aurais donné n'importe quoi pour un bibimbap ou de la viande, ou autre chose. Pas nécessairement quelque chose de gras mais, quelque chose qui remplissait réellement mon estomac. Je me redressais sur mon lit, tout seul, comme un imbécile en prenant une grande résolution. Aujourd'hui, j'allais manger ce que j'avais envie. Bon... Par contre, je ne voulais pas manger tout seul. Je regardais la liste des numéros dans mon téléphone pour me rendre compte qu'il n'y avait pas grand monde. Mais, quand on parle de bouffe, je pense qu'il était impossible d'omettre Min Jun. J'étais sur qu'il allait me faire chier si je ne l'invitais pas. Genre me rabattre pendant des semaines que j'étais un Hyung indigne ou un truc dans le genre. C'était un chieur mais, bizarrement, je m'étais fait à son caractère. Je lui envoyais un sms pour lui dire qu'il était temps d'aller se goinfrer avant d'aller me laver et d'enfiler des vêtements. Je n'allais pas non plus sortir en pyjama. Et puis le temps de trajet ne serait sans doute pas si long. De toutes les manières, j'étais tellement habitué à voyager que la durée d'un trajet ne me faisait plus peur. Les transports en communs, par contre... je détestais ça. J'avais beau être en Corée depuis plus de quatre ans maintenant, je n'arrivais toujours pas à m'y faire. Enfin bref, j'attendais mon ami de pied ferme et lorsqu'enfin je le vis arriver, ce fut avec un véritable soupir de soulagement que je l’accueillais.

-"J'ai cru que tu allais me poser un lapin et je me préparais déjà à me venger. J'espère que tu es arrivé l'estomac vide, j'ai besoin de me changer les idées et de bien manger."

Je glissais mes mains dans mes poches, réfléchissant à où est ce qu'on pourrait aller en premier. La vérité était que n'importe quoi m'aurait fait plaisir tant que la verdure semblait en disparaître un minimum ou n'en était pas la composante principale. J'étais entrain de faire une allergie à la salade.  Chicken and beer, cela sonnait bien aussi au creux de ses oreilles. Du barbecue. De la viande. Bref, un truc de cannibale.

-"Désolé de te le dire, mais je suis partant pour de la chaire fraîche. Et je parle de viande et non de nanas."

Mieux valait précisé, on ne sait jamais vers où pourraient se diriger ce genre de discussion. Il fallait bien l'admettre, je n'étais pas le mec le plus porté sur la gente féminine ou sur l'idée de plaire qui soit. Batifoler, draguer, flirter, j'étais assez nul pour ça. Je savais juste le faire pour les fans et dans une certaine limite. La plupart du temps je me contentais d'être moi-même et pour l'instant cela semblait fonctionnait. Je n'allais pas cracher dans la soupe après tout. Et puis, il paraît aussi que j'étais légèrement awkward avec les gens. Ok. Je n'avais pas beaucoup de sens, il faut le reconnaître. J'étais un mec tactile et à l'aise dans mes baskets. Ce que je détestais par dessus tout c'est me prendre la tête.

-"Aller, parce que je suis sympa, je te laisse choisir où on va d'abord."

Je lui lançais un grand sourire presque moqueur. Presque bien entendu.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


i will not let anything to hurt us.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 746
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
Points : 59

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Ven 2 Déc - 15:45

Stuff Ourselves
Kang Min Jun & Bae Jae Lin

L'hiver. L'approche des fêtes et donc des bons repas de famille – ou de repas tout court. Ça donnait l'eau à la bouche rien que d'y penser. Pas que je ne songeais qu'à manger m'enfin, depuis que ma situation était devenue stable à l'agence, la bouffe était devenue comme une raison de me lever et de me donner à fond dans ce que je faisais. Et ça datait pas d'hier, disons juste que mes motivations avaient finies par évoluer tout naturellement au fil du temps. J'avais trouvé ma place. En tant que membre des fireflies mais aussi en tant qu'artiste indépendant. Fini le petit merdeux fantomatique qui pensait qu'à s'installer quelque part et se faire quelques amis – et ennemis., indépendant de ma volonté… Tout allait pour le mieux. Professionnellement parlant du moins. Quant au sentimentale, ça allait mieux. Un peu. À peine mais je m'y étais fait à ce tumulte émotionnelle. Même que ça me rendait forcément plus fort, pas vrai ? Nouvelle vie. Nouveaux objectifs. Si encore je pouvais considérer Cho Hee comme un objectif. Elle était… ma nouvelle étape personnelle ? Un truc du genre. Ça me faisait toujours bizarre à admettre. Un pas à franchir et avec précaution. J'étais Kang Min Jun après tout : l'éternel poisseux avec les meufs. Pas question de s'emballer pour un intérêt somme tout réciproque. J'avais surtout besoin d'apprendre à me tempérer un peu. Et pas seulement avec les nanas. Dans tout. Arrêter de brûler la chandelle par les deux bouts. Je ne savais pas m'arrêter. En l'occurrence mon esprit avait trouvé un peu de repos dans mon travail. Qui aurait cru qu'un stylo-plume et quelques lignes sur un carnet me rendrait si heureux ? Pas moi en tout cas. Les fireflies m'avaient transformé. Impensable mais pourtant vrai. Ma boulimie en revanche n'avait de cesse de s'accroître avec le temps. Il fallait bien renflouer la matière grise que je dépensais à force d'écrire pour moi ou pour les autres pas vrai ? Du coup, c'était sans la moindre hésitation que j'avais accepté la proposition de Jae Lin à le rejoindre au centre-ville pour aller m'empiffrer. Aucune hésitation certes mais une pointe de culpabilité envers ma charmante lie : Cho Hee que j'abandonnais là. Elle avait autant à faire que moi, pour dire vrai j'avais même débarqué à l'improviste et réclamer sa présence comme un prince. Je la rendais enfin à ses comparses. C'était ma cousine Yee La qui allait finir par me taper sur les doigts. J'étais trop égoïste et spontané. Rien de méchant. C'était mignon même, non ? Enfin soit. Pas question de faire attendre mon hyung, ni mon estomac. J'avais sauté dans le premier bus pour le centre-ville. Ce ne fut même pas dur de mettre la main sur ce dernier tant ce dernier avair l'air impatient de me voir. Mais moi aussi voyons ! « C'est mal me connaître ça Hyung ! À moins d'avoir été kidnappé, jamais je ne manquerai une occasion comme celle-ci. »  Plus important : Jae Lin qui voulait se changer les idées ? J'avais toujours connu ce type incroyablement positif, du genre à remarquer les détails, à les surligner et les corriger – quand c'était possible évidement. C'était presque un honneur que de lui rendre enfin la pareil. Nombreuses étaient les fois où sans un mot il m'avait ramener un big burger et commander une pizza. Le simple plaisir d'un sourire ? Un devoir d'aîné, aller savoir. Mais ce soir, c'était moi qu'il avait invité. Intelligemment, j'aurais certainement crier à l'injustice si ça avait été un autre à ma place. J'allais l'interroger quant à notre destination à venir mais sa remarque, surtout sa reprise me fit exploser dans un rire presque incontrôlé. « Je suis partant pour les deux, m'enfin sache que je suis plus doué pour avaler de la bidoche que pour faire bonne impression auprès de la gente féminine. T'as tout à m'apprendre je pense ! » Comment il était Jae Lin avec les nanas d'ailleurs ? Je connaissais la maîtrise de Yong Seok quant à voler et briser des coeurs, je savais aussi que Joon Ho était pas mal dans le genre. Mais Jae Lin et pire, Jin Hwan, je ne savais rien. Je m'étais même jamais attardé sur la question, bien trop préoccupé à nourrir les fantasmes de nos fans à jouer les princes avec Yong Seok, ou à me sortir ma meilleure amie de la tête. C'était peut-être l'heure des confidences. Qui sait ? « De la viande et même que je suis ton guide. Hyung tu essayes de me voler mon coeur ? Attention, il est fragile, je te préviens ! » Il m'était impossible de rester tranquille plus de quelques secondes. Mais Jae Lin avait l'habitude de mes frasques et de mon humour parfois très lourd. J'étais tel que j'étais. Toujours là pour faire rire ou agacer… - ça dépendait le degré d'humour en face de moi. « On pourrait aller au Yeolbong Jjimdak. Ca fait un baille que j'y suis pas allé ! Leur poulet est… mais tu connais forcément. » Qui ne connaissait pas ? Se7en en avait fait la pub y a un moment de ça. Quand ce mec avait encore une carrière du moins… Sans plus attendre j’entraînais mon bandmate dans les rues bondées de la ville. Avec les fêtes à venir, les magasins et restaurants étaient toujours ouverts et ce malgré l'heure pas mal tardive du soir. Mais comme on le dit si bien : Il n'y a pas d'heure pour la bidoche. Le poulet n'était certainement pas le choix de viande le plus top au monde, mais puisque j'avais le choix, autant tenter ma chance. Arrêté devant, je sifflais émerveillé devant les décorations de noël avec lesquelles l'établissement s'était revêtis pour l’occasion. « Si tu veux autre chose, c'est le moment car dans cinq secondes, je tire à l'intérieur et c'est fini. Un, deux, trois, quatre… »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 259
Age : 22 ans
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Main rap, dancer
nom de scène : Spark
occupation : Rookie
avatar : Yoo Youngjae [B.A.P] (c) Kelly
DC : Ming Lua Nao
Points : 58

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3134-bae-jae-lin-ultra-sound http://www.lights-camera-action.org/t3146-bae-jae-lin-loving-master-zen http://www.lights-camera-action.org/t3226-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/t3185-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Ven 2 Déc - 21:19

Stuff Ourselves.
Min Jun & Jae Lin


Outfit ━Kidnappé, kidnappé, autant ne pas parler de malheur. On était tous dans une espèce de période un peu bienheureuse. Trois Mama, un comeback qui fonctionnait plutôt bien, on avait de quoi être heureux. Mais, on avait aussi de quoi être sous pression pour la suite. Par exemple, mes activités solos. Les Fireflies étaient un groupe mais, dès le départ, il avait été annoncé que les membres allaient aussi énormément se concentrer sur leurs activités solos. Mais, Jae Lin et activité solo #Zéropointé. Oups. Je n'étais pas du genre à me mettre la pression mais, on se la mettait pour moi et on continuait sans arrêt à me le rappeler. Alors, ok, ok, j'allais voir ce que je pouvais faire. Déjà, il fallait qu'on ait envie de moi ou que je réussisse des trucs. Je pouvais le faire non? Enfin, j'imagine que je pouvais le faire. Je n'étais pas un incapable et j'étais aussi doué que les autres. Même si mes membres étaient fraaaanchement cool et intelligent et tout et tout. Oui, mieux ne valait pas me lancer sur ça. Si ils étaient individuellement très doué pour se jeter des fleurs, j'étais encore meilleurs qu'eux pour les complimenter. Me demander ce que je pensais de leur capacité c'était m'ouvrir une voie pour un véritable monologue, à tel point que je passais pour un papa poule trop fier de ses membres. M'enfin, des fois, j'avais l'impression d'être vraiment un papa. Avec quatre grands enfants. C'était ma façon d'être. Je lui fit un clin d’œil. Of course je voulais voler son cœur, c'était le but de la sortie. Non plus sérieusement, je voulais voler son estomac surtout et remplir le mien par la même occasion. Lorsqu'il me sortit le nom d'un restaurant, j'ouvrais de grands yeux ronds. La vérité c'est que je ne connaissais pas. Ou en tout cas, si j'y étais déjà allé, je ne m'en souvenais pas du tout. La raison était simple. J'avais tellement voyagé dans ma vie qu'à moins que l'endroit ait quelque chose de très particulier, je ne m'en souvenais pas. Ou alors, il avait fallut que j'y sois allé un certains nombre de fois. Donc, je n'y connaissais rien à ce truc.

-"Si jamais j'ai ton cœur, ne t'inquiète pas j'en prendrais soin. Je le met en vitrine et tout et tout. Et pour ce qui est d'apprendre à propos de la gente féminine, je ne suis pas la bonne personne pour ça. Il faudra te trouver un autre Hyung pour ça."

J'étais tellement nul pour ça... Je ne savais pas le faire. Je ne flirtais pas, ou pas consciemment en tout cas. Si je faisais des trucs charmants, je ne le savais même pas. Gênant? Un peu pour une idole. J'étais supposé charmer les fans, mais j'avais toujours du mal avec ce genre de choses. On avait tous ses points faibles et ses points forts après tout. Il fallait mieux ne pas chercher à trop se prendre la tête. Quand j'aurais besoin de m'améliorer sur ce point là, je porterais mon attention dessus. Un problème à la fois. Nous arrivâmes devant le restaurant et avant que Min Sun n'ait le temps de finir son décompte je l'attrapais par le poignet et entrait dedans. Pas besoin de ce casser la tête. De toutes les manières, ce soir je mangeais à m'en rendre malade. Tout m'allais parfaitement. La serveuse nous installa dans un coin un peu calme mais duquel on pouvait observer toute la salle. Tant mieux, c'était le plus marrant quand on pouvait discuter au calme tout en voyant ce qui se passait. Je regardais la carte les yeux pleins d'étoiles. J'étais au Paradis là, tout de suite maintenant. Je voulais du poulet, du bon poulet.

-"Tu connais? Je ne sais pas quoi prendre tout à l'air bon. Je suis perdu."

J'étais totalement indécis. Totalement. Et cela m'arrivait rarement, surtout ces derniers temps. Et cela faisait vraiment du bien. Juste l'odeur et j'étais déjà au septième siècle. Sans blague, c'était vraiment comme ça.

-"Par contre, je suis super partant pour un peu de bière! J'espère que toi aussi."

Je ne buvais pas souvent mais, c'était parfait. Ne pas boire souvent me permettait d'apprécier encore plus le peu d'alcool que je buvais parfois. En plus, il n'y avait personne pour me dire quoi que ce soit.

-"Alors mon gars, comment tu te sens ce soir? Heureux?"

J'éclatais de rire. Cela n'avait rien de drôle mais, je me sentais d'humeur allègre, sans prise de tête. Juste avec quelqu'un que j'appréciais. J'aurais aimé que mon petit frère sois là aussi. Mais... je ne pouvais pas vraiment l’emmener avec moi. Mes parents ne me l'auraient pas permis. Et pourtant j'en avais vraiment envie. Il me manquait vraiment énormément. C'était mon meilleur ami et je ne pouvais pas l'avoir près de moi. Je me contentais de Sun. Mais, c'était tout aussi bien.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


i will not let anything to hurt us.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 746
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
Points : 59

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Sam 3 Déc - 20:23

Stuff Ourselves
Kang Min Jun & Bae Jae Lin

C'était la déception. Mes espoirs envolés en une seule et simple parole. Jae Lin ne savait pas y faire avec les filles. Étrangement, ça me réjouissait autant que cela me donnait envie de hurler. Bienvenue au club comme on dit sauf que… bah pour ce qui est des bases de la séduction, j'allais encore devoir attendre de trouver le bon mentor. Quelqu'un de mieux que Yong Seok. Pas qu'il n'était pas doué à sa manière hein, mais je n'étais pas fan de son style assez avant-gardiste en matière de rupture. De silence surtout. Déception mise à part, j'entendais cette révélation sous un autre jour. Jae Lin allait probablement regretter d'avoir pensé à moi et mon estomac sur patte. « J'suis un peu déçu hyung. J'suis certain que c'est ton manque de confiance en toi qui parle. Allez quoi, avec ta bouille d'ange, tu peux pas ne pas être un Apollon de la séduction. » Il voyait où je voulais en venir, moi et mon petit regard de deux airs qui voulait tout dire ? Hum… ce n'était pas dis. Il ne perdait rien pour attendre. Je voulais m'en assurer moi. Être certain que je n'avais pas devant moi le Dieu de la drague. En vrai, il était beau Jae Lin. Si j'étais gay, peut-être que lui et moi…. Ouais non oubliez ça. À l'intérieur, je laissais mes narines humer la moindre odeur provenant des cuisines. Rien que ça suffisait à me mettre l'eau à la bouche. Je n'avais qu'une hâte : poser mon cul et passer une vingtaine de minutes à me faire violence pour ne pas tout commander. Il allait vraiment me falloir apprendre à me restreindre si je tenais à rentrer encore dans mes pantalons. C'était le CEO et notre manager qui allait gueuler. Pour changer. Une fois installés à table, j'en profitais pour mettre en sourdine mon téléphone et me mettais à mon aise : pas de veste, ni sweat-shirt. Dans peu de temps, je savais que j'allais péter de chaud. Comme toujours. Et même si j'étais franchement pas de nature frileux, j'étais pas très emballé à l'idée de me choper la crève en sortant. Pas question de jouer avec le choc des températures, quitte à frémir quelques minutes à l'intérieur, le temps de s'habituer à la température des lieux. « Et comment. Je venais souvent ici quand j'étais au lycée. » Mee Yon m'y avait accompagné plus d'une fois et à chaque fois, elle me regardait m'empiffrer. Rien que pour elle, j'allais me prendre une brochette marinée. La portion idéale qu'elle ne parvenait tout de même pas, les trois quart du temps, à terminer. « Prends ce que tu veux. Franchement ici, tout est bon. Et je te dis ça en connaissance de cause. J'ai vraiment tout goûter. C'est au top. » Pour moi aussi la galère commençait. L'envie insatiable de tout prendre, quitte à ramener la moitié au dortoir – et de le planquer pour pas que les autres se fassent plaisir gratos. J'étais généreux pour tout, sauf niveau bouffe. Plus égoïste que moi à ce propos , tu meurs. « Au pire, on se fait une commande groupée et on picore chacun chez l'autre. » J'avais l'habitude. Dans ma famille actuelle ça avait été toujours été ainsi. Depuis l'internat de trainee jusqu'à maintenant, j'avais pris l'habitude du chacun son plat, chacun son assiette. C'était peut-être une question de pudeur. Va savoir. J'en faisais absolument pas de cas et Jae Lin n'était pas n'importe qui. C'était mon hyung. C'était un frère. « Je suis partant pour te suivre. Mais pas trop pour moi, je pars vite dans des délires assez costauds et je pense pas que t'ai spécialement envie de me porter après jusqu'au dortoir. » L'alcool, la bière, j'aimais bien, mais à dose raisonnable. Mon métabolisme manquait d'habitude et ma sobriété avait tendance à partir au quart de tour. Il valait mieux ne pas tenter le diable. Clairement pas. Tout en décortiquant la carte des yeux et en relevant les changements, je tapotais mon doigt sur l'un de mes plats préféré de l'endroit. Leur fameux poulet au fromage. « Je suis pas encore totalement arrêté sur mon choix mais j'suis déjà sûr de prendre des brochettes marinées, un bulgogi, au moins, c'est la base quoi. Et puis, leur poulet au fromage totalement oufisime, tu dois goûter ! Tu vas kiffer je crois. Une petite assiette de poulet frit et du gochujang. Pour commencer, c'est pas mal. Tu me suis ? » Il était toujours possible de recommander pour plus tard. Je voyais large, ne serais-ce que pour aiguiller Jae Lin sur quelques plats plutôt atypiques. Il connaissait la Corée et surtout Séoul depuis quelque temps, mais quelque chose me disait que dès qu'il avait l’opportunité de déroger à quelques plats coréens, il sautait sur l’occasion. C'était le moment pour lui faire son éducation en matière de poulet. Je refermais le menu pour le poser sur le côté, à porté, si jamais une idée me traversait l'esprit. Mon regard virevoltait dans la salle à la recherche d'une serveuse pour déjà au moins commander nos bières. Jae Lin avait bien le droit de choisir quelque chose sans forcer me suivre comme le ferait un mouton. « L'idée de manger me rend carrément heureux ouais. Mais ce soir, plus particulièrement, ça va. La forme. Totalement. Et toi ? Quelque chose te tracasse non ? On peux en parler. Tu sais, je suis une tombe. Si j'dois rien dire et garder pour moi, tu t'adresses à la bonne personne. Alors, what's up hyung ? » Je plantais mes coudes sur la table, ne le lâchant pas des yeux. Mon petit doigt me disait que la question carrière allait tomber. Un moment au cours de la soirée. De tous, Jae Lin et Jin Hwan se faisait les plus discrets, ce qui était absolument dommage, on ne va pas se le cacher. « C'est quand tes grands débuts solo hyung ? Si t'attends que je te ponde des paroles de génie, il faut m'le demander. J'suis pas encore devin mon petit père. Mais ça m'ferait plaisir. Tu mérites un peu de lumière toi aussi. Puis tu verras, le solo, ça un truc de méga excitant. J'avais peur au début, de me taper un gros bide, mais c'est tout le contraire. J'ai grave kiffé monter sur scène tout seul pour les MAMA. Enfin j'vous kiffe, mais comment dire ? C'est juste un univers différent. Tu adorerais ça toi aussi. J'suis sûr ! »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 259
Age : 22 ans
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Main rap, dancer
nom de scène : Spark
occupation : Rookie
avatar : Yoo Youngjae [B.A.P] (c) Kelly
DC : Ming Lua Nao
Points : 58

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3134-bae-jae-lin-ultra-sound http://www.lights-camera-action.org/t3146-bae-jae-lin-loving-master-zen http://www.lights-camera-action.org/t3226-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/t3185-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Mer 14 Déc - 11:59

Stuff Ourselves.
Min Jun & Jae Lin


Outfit ━Ok, il avait raison sur un point, je plaisais aux filles. Mais, cela s'arrêtait à mon apparence, dès que j'ouvrais la bouche c'était comme si l'Apocalypse sortait entre mes lèvres. J'avais tendance à agir avec elles comme j'agissait avec mes amis masculins. Et puis, surtout, je n'avais pas vraiment d'intérêt à être dans une relation et plaire pour plaire, ce n'était pas franchement mon truc. Alors, je me lançais rarement dans ce genre d'opérations mais, je sentais bien que Min Jun était plus circonspect, je pariais qu'il allait tenter de me tester dans la soirée. Au moins, il pourrait constater ça de ses propres yeux et aurait de quoi se moquer de moi pendant plusieurs mois. C'était la joie d'être ensemble et d'être social. Quoi que j'aimerais bien le voir à l'oeuvre lui aussi, j'étais certains que j'aurais le droit à un superbe fou rire. Qui aurait pu croire que des idoles étaient aussi... pas doués que nous. Bon, en même temps, on était que des êtres humains et des adolescents. Enfin, si à 21 ans on pouvait toujours considéré être un adolescent. En tout cas, j'avais toujours l'impression d'être un grand gamin sur de nombreux points. Quoi que cette impression c'était légèrement estompée en rencontrant Min Jun et Yong Seok. Il y avait des fois où je doutais de leurs capacités mentales quand ils étaient tous les deux. C'était un espèce d'effet de groupe assez flippant. Il ne fallait pas avoir peut d'être contaminé. Je levais les bras et lui tendais les deux pouces pour approuver l'idée de la commande groupée. C'était le plus simple pour moi. Je n'aimais pas choisir en terme de bouffe, surtout quand je ne connaissais pas. Le plus simple resterait toujours de faire confiance au connaisseur. Je rajoutais à la commande du poulet au kimchi. J'y pouvais rien, c'était mon dada le kimchi. Genre le truc dont je raffolais et que ma mère avait toujours fait, même quand on était à l'étranger. Elle avait toujours trouvé le moyen d'avoir les ingrédients. Toujours. Le pouvoir d'une mère c'était toujours quelque chose d'impressionnant. Et ma mère avait une volonté du tonnerre. En même temps pour avoir épouser mon paternel fallait le vouloir. Passer sa vie à voyager c'était le package prévu dès qu'on se rapprochait de lui. Moi et mon petit frère n'avions pas vraiment eut le choix. Mais bref, tout ça n'était pas la question.

-"Quelque chose qui me tracasse? Pas vraiment je crois. J'avais juste besoin de prendre l'air, on a été tellement occupé ces derniers temps que mon cerveau était entrain de frire sur place. Les régimes ça n'aide pas vraiment à me concentrer ou à me faire du bien. Et puis, pour répondre à ta question suivante, je vais pas tarder ne t'inquiète pas. J'ai été retenu pour un featuring et, je sais pas si tu sais, mais on veut me caser dans un drama. J'y aurais jamais penser tout seul mais, en tout cas, semble qu'ils veulent nous mettre partout à la télé."

Yong Seok était aussi supposer tourner un drama lui aussi. Heartstring qu'il s'appelle il me semble. Bref, on passait notre temps à apparaître partout. Normal en même temps, fallait bien que notre popularité continue à grandir et autant profiter du faire qu'on ait été sur le devant de la scène cette année. C'était logique, disons que je ne m'étais pas attendue à ce que cela se fasse aussi rapidement. En général, ce n'était que quelques années après les débuts que l'on gagnait vraiment de la reconnaissance. Nous, cela avait été vraiment soudain. Mais, tant mieux d'une certaine manière, si cela continuait ainsi sur les prochaines années. Nous n'en serions que mieux lotis.

-"Et toi alors, c'est quoi tes futurs projets? C'est pas qu'on en a pas discuté depuis longtemps, mais ça fait quand même un bail. J'ai l'impression de ne pas avoir eut le temps de faire quoi que ce soit avec vous en dehors du travail ces derniers temps."

Si j'étais stressé à l'idée de partir en solo, c'était uniquement d'un point de vue de réussite. Parce que l'inconnu ne m'était pas inconnu. J'en avais terriblement l'habitude. D'ailleurs la bouffe était entrain d'arriver et déjà mes yeux se mettaient à pétiller et mon estomac me rappelait qu'il était temps de se goinfrer. La bière aussi était là. Un peu d'alcool ne faisait jamais vraiment de mal. Juste un peu, pour détendre les nerfs. Poulet au kiiimmchiii, mon ami.

-"Miam! Moi je te dis, au prochain comeback j'arrête les régimes et je fais plus de sport. Enfin... si notre futur nouveau manager est pas trop chiant. Tu as entendus quelque chose à ce propos?"


Parce que l'une des choses qui avait un peu entaché ces dernières semaines c'était le fait que Min Hee cesse d'être notre manager. Bon, c'était pour qu'elle fasse quelque chose d'encore plus grand mais, cela me faisait quand même bizarre de me dire qu'elle ne serait plus là pour nous râler dessus. M'enfin, je n'étais sans doute pas celui que cela touchait le plus. Je tendais mes baguettes en direction du poulet frit, valeur sûre avant de tenter les truc un peu plus exotiques. Quoi qu'exotique était un bien grand mot.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


i will not let anything to hurt us.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 746
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
Points : 59

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Sam 17 Déc - 18:02

Stuff Ourselves
Kang Min Jun & Bae Jae Lin

Un featuring et un drama ? C'était un bon début ainsi qu'une réaction intelligente de la part de l'agence. J'y connaissais rien en terme de marketing et je m'en fichais pas mal, mais puisque nous étions encore chauds de l'effet des projecteurs dû aux MAMA et à tout ce bruit médiatique qui en avait résulté, il m’apparaissait évident de profiter de cette aubaine pour nous lancer un peu partout. On ne va pas se le cacher, c'était beaucoup de stresse et de pression mais c'était aussi une expérience bigrement gratifiante. Je ne pouvais que je me réjouir de toutes ces opportunités. « Super nouvelle ! Je vois que l'agence n'a pas finie de jouer ses cartes maîtresses. » Et il n'y avait pas qu'elle. Certains producteurs tentaient de nous arracher à la concurrence. Crétin comme je pouvais l'être, j'imaginais la situation comme un combat de catch, voir plus risible encore : un combat de coqs. Ridicule. Je comprenais mieux pourquoi l'agence avait insisté pour que je rejoigne le casting du drama de Monstar. En personnage principal… j'en demandais pas tant, surtout pour une première tentative dans le cinéma mais bon, j'avais eu qu'à moitié le choix après tout. « Les fireflies vont occuper l'antenne ce début d'année 2017 on dirait. Moi aussi j'ai décroché un rôle dans un drama. J'sais même pas encore de quoi il parle. C'est une romance je crois. Super ironique. Et toi alors ? » La tendance était clairement à la comédie romantique ou aux dramas d'époque. J'étais finalement bien content d'avoir écopé dans un rôle bien encré dans notre réalité présente. L'histoire ne me fascinait pas trop, je la préférais dans les jeux vidéos : plus féerique, moins réaliste surtout. « Moi ? » Mes projets persos se décidaient un peu à l'arrache ou aux feelings. Officiellement, outre mon premier rôle au sein de Monstar, je n'avais rien de prévu. Pas de comeback solo avant quelque mois (et c'était ma décision), pas d'émission à la Heartbreak Hotel bis et Dieu merci. Je voulais plutôt concentrer mes activités à améliorer ma musique et mon écriture. Très égoïste, quoi que je travaillais aussi bien pour mes bandmates que d'autres artistes. « Rien d'autre de prévu. Quelques compositions et paroles. Mais comme j'choisis pour qui j'bosse en fonction du message ou de la thématique alors ça s'décide un peu sur le moment, au feelings. Monstar est prévu sur 8 ou 12 semaines, ça occupera bien mes journées déjà. » Un rôle principal quoi… franchement la Knockout Global n'avait peur de rien. Ce n'était pas parce que je pouvais prendre un air sérieux sur un clip vidéo et pendant dix secondes et demi que j'étais doué pour l'acting. Je redoutais vraiment les premières prises du tournage mais ça, je ne l'avouerai jamais à voix haute. Cette fierté encore et toujours. Putain de têtu que j'étais. « J'suis content pour toi hyung. » Je levais ma bière que la serveuse avait fraîchement posée devant mes yeux, cherchant à trinquer avec ce dernier. « J'espère que Jin Hwan aura l'occaz aussi de montrer autre chose que son talent en danse et sa petite bouille de bébé. » Je disais ça avec tout le respect que j'avais envers Jin Hwan. Nous n'étions pas super proches cela étant mais je devais reconnaître qu'il avait du talent. De toute manière, avec ou sans amitié, fireflies existaient parce que c'était nous cinq. Avec nos personnalités de merde respectives. L'amitié n'était qu'un bonus. Non négligeable mais un bonus tout de même. Quand je pense qu'avec Yong Seok on aurait pu tout simplement se marcher dessus… notre amitié n'était pas signée romance comme aujourd'hui. C'était sûrement Hye Ji qui nous avait rapprochée sans le savoir. Quelle foutue ironie tout de même.

Nos plats enfin à table, je laissais mon aîné entamer le repas avant de m'y précipiter moi aussi. Mes baguettes avaient tôt fait de se retrouver plantées dans ce fameux et divin poulet au fromage. Pour moi c'était indéniablement la spécialité de la maison. Je laissais échapper un petit soupire bien heureux en redécouvrant ces saveurs presque oubliées et esquissais un sourire de pur complaisance. « Parce que t'as cru que je me pliais à leur régime toi ? » J'étais celui qui faisait le moins attention à ma ligne et qui s’entraînait sûrement le moins de la bande. J’entraînais même souvent Yong Seok dans quelques écarts de gourmandise une fois la nuit tombée. J'étais comme ça : un ventre sur pattes. Heureusement qu'outre mon manque d'activité plutôt flagrante, je bougeais beaucoup. Je ne savais rester sur place plus de quelques heures. Voir du paysage était ma raison d'être et tant pis si je voyais souvent les même choses. Quant à la question concernant Min Hee, je ne parvenais à cacher ma déception. Rien n'était confirmé pourtant tout le monde s'était rangé sur son départ. Même si il n'était peut-être pas définitif, la rumeur avait brisé un truc en moi. C'était bête parce que j'avais aucune relation particulière avec elle. J'avais simplement idéalisé son rôle et sa personne sans raison. Pourquoi ? Quedal. Je pouvais comprendre son envie de repercer, c'était légitime mais cela restait blessant. Qu'importe l'angle de vue que je donnais à la situation. J'avais un sacré problème avec les abandons. Qu'importe les raisons. « J'sais pas pour Min Hee noona. Mais j'sais que l'agence à décidée de revoir notre programme sportif. Moi d'façon, tant qu'ils se décident pas à nous installer une piscine à l'agence, il est hors de question de me faire grimper sur un tapis de course. Plus ridicule tu meurs ! » J'avais horreur de faire du sport sans raison. Je pouvais tout autant courir des mètres pour le plaisir mais dès lors qu'on me l'imposait je bloquais littéralement. J'allais devoir faire un effort tôt ou tard. J'avais pris du poids depuis mon arrivée à l'agence. Heureusement pour moi cette dernière ne s'était encore rendu compte de rien. Je me resservais alors, évitant brillamment le kimchi ; le seul plat que mon hyung avait commandé. Je détestais le chou. Pas de bol pour moi. Au moins il pouvait profiter de son unique plat. « Goûte-moi ça hyung. C'est comme grimper au septième ciel en une seule bouchée ! J'te jure. » Les métaphores et autres exagérations c'était mon fort. J'adorais ça presque autant que manger. Je me servais cette fois d'une brochette et entamais celle-ci, tout en parlant, la bouche encombrée de quelques morceaux important de volaille. « T'as entendu quoi chur le départ de noona toi ? » Je voulais pas être encore ce pauvre type qui ne savait jamais rien. Je n'étais certes pas très attentif à tout ce qui m'entourait mais à force ça devenait juste frustrant.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 259
Age : 22 ans
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Main rap, dancer
nom de scène : Spark
occupation : Rookie
avatar : Yoo Youngjae [B.A.P] (c) Kelly
DC : Ming Lua Nao
Points : 58

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3134-bae-jae-lin-ultra-sound http://www.lights-camera-action.org/t3146-bae-jae-lin-loving-master-zen http://www.lights-camera-action.org/t3226-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/t3185-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Dim 1 Jan - 12:47

Stuff Ourselves.
Min Jun & Jae Lin


Outfit ━Il fallait bien l'admettre les réflexions d'agence cela me passait totalement par dessus la tête. A vrai dire je ne me posais pas encore assez de questions. Je me contentais de faire ce que l'on me disait. Je n'avais pas assez d'expériences pour me permettre d'être pointilleux ou de faire le difficile. A moins que quelque chose soit vraiment gênant ou anormal. Il n'était jamais bien de tout garder à l'intérieur de soit sans jamais exprimer le fond de sa pensée. C'était dangereux. Surtout quand on était jeune. Je ne voulais pas que cela se termine en pugilat intérieur. Mais, il allait bien falloir qu'un jour j'apprenne à réfléchir sur ce genre de choses.Mais, une chose était sûre, ils mettaient le paquet sur nous, en ce moment. Autant en profiter. J'étais bien content que tout cela donne quelque chose, que nous ne tournions pas à vide comme certains groupes pouvaient le faire. J'avais vraiment l'impression que les Fireflies avait une substance bien à eux qui séduisait le public. Au delà de notre musique, au delà de nos capacités artistiques, il semblait que l'on restait des personnes à part entière, que nos caractères et nos autres capacités plaisaient aussi. J'étais sur que mes parents en seraient ravis mais, je préférais ne pas tout leur raconter. Ils étaient tellement tête en l'air qu'ils pourraient laisser échapper des informations à la presse sans le vouloir. J'aimais ma famille mais je savais depuis longtemps qu'ils n'étaient pas très organisés... Ou attentifs. Au choix. Je bu un peu de bière, ravis d'avoir accès à un peu d'alcool. Je n'étais pas un alcoolique mais, j'aimais boire de temps à autre. Sauf qu'il fallait faire attention à son image et je n'avais pas nécessairement beaucoup de personne en compagnie de qui apprécier un petit verre. Boire tout seul n'était pas encore mon trip. Peut-être que cela le deviendrait plus tard, qui sait. Lorsqu'il m'expliqué ce qui se passait dans son drama j'eus du mal à ne pas rire. A vrai dire, il était aussi mal barré que moi. Lorsque j'avais tenté l'audition, le rôle m'avait paru assez étrange. Le Fils de bonne famille qui croyait que tout lui était du, un tombeur qui en plus tombait amoureux d'une fille pauvre. Cherchez la ressemblance avec moi. Zéro pointé. Totalement zéro pointé.

-"Dit toi que je dois jouer presque mon total opposé, ça va être assez amusant j'imagine. Et avec une love line en prime. Peut-être que je devrais me trouver un coach avant le tournage et si tu veux je t'invite, on y arrivera peut-être mieux à deux... Pour Jin Hwan, je pense qu'il faut attendre. Soit il décidera tout seul, soit l'agence le poussera à le faire."


Il fallait bien l'admettre, on était pas vraiment libre de nos mouvements et de nos choix de carrière. A un moment, il fallait qu'on commence à ramener de l'argent. Cela ne me gênait pas vraiment mais, c'était tout de même quelque chose dans quoi il fallait se lancer. C'était flippant mais, en même temps, on avait décidé de se lancer dans ce genre de carrière. Il fallait assumer ses choix à un moment où à un autre. La vérité c'est que changer de manager m'angoissait légèrement. J'étais plutôt nul pour être proche des gens et cela avait déjà été la galère avec Min Hee alors un nouveau manager. Autant que je renonce à l'idée d'en être proche. Mieux valait me contenter d'être en bon thermes avec lui. Je me servais à nouveau continuant à goûter chacuns des plats qu'il avait commandé. Je souriais en le voyant éviter le poulet au kimchi. Tant mieux, il y en aurait plus pour moi. Franchement, cet endroit était génial. Comment j'avais fait pour ne pas y être allé précédemment. Il fallait vraiment que je fixe mes mauvaises habitudes de toujours passer à côté du meilleur.

-"Je n'ai rien entendu. Concrètement, tu sais en général je suis à l'agence sans vraiment y être. Je passe mon temps à m'entraîner, et la plupart de mes amis sont encore trainee. Je sais juste qu'il parait qu'elle va refaire ses débuts. Tant mieux pour elle, tant pis pour nous on va dire."

J'étais frustré. La vérité, j'avais l'impression que les gens entourant les Fireflies passaient leur temps à nous laisser tomber. On était pourtant pas des mauvais bougres... On avait même du talent parait-il. Parait-il. Parce que je commençais sérieusement à me demander si quelqu'un ne s'amusait pas à nous mettre des bâtons dans les roues. Bon, j'étais sans doute paranoïaque, mais j'avais en permanence cette frayeur que quelque chose d'autre se passe mal pour nous. Une autre gorgée de bière. Je me raclais la gorge avant de me lancer sur quelque chose d'autre.

-"Au fait, je ne t'ai jamais posé la question mais, comment tu connais Mee Yeon, la fille du Heartbreak Hotel. J'avais l'impression de l'avoir déjà croisée avant mais, impossible de m'en souvenir correctement. Et je ne voulais pas dire de boulettes devant des caméras tu vois."

Après l'émission, disons que cela m'était juste totalement sortit de la tête. On avait tous eut autre chose à penser. Je m'étirais, faisant craquer mon cou et quelques articulations supplémentaires. Oui, j'étais relax. Un problème? Je ne me prenais pas trop souvent la tête avec les gars. Au final, ils étaient sans doute ceux avec qui je passais le plus de temps ces derniers mois. Vivre dans le même dortoir, ça rapproche au final.

-"Au fait, j'ai perdu trois à quatre paires de chaussettes et une veste. Tu saurais pas où elles sont passées par hasard?"

Total changement de sujet mais, ce matin j'avais eut l'impression que mes tiroirs se vidaient trop rapidement.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


i will not let anything to hurt us.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 746
Age : 20 ans (17/05/96)
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Lead rap, vocal & dancer
nom de scène : Sมห
occupation : Chieur à temps plein et idole de la Knockout Global de temps en temps ♥ Depuis quelques temps il s'essaye à l'écriture et la composition
avatar : Lim Changkyun (I.M/MONSTAX)
Points : 59

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t1737-kang-min-jun-i-only-wanna-be-with-you http://www.lights-camera-action.org/t1739-kang-min-jun-i-m-two-sides-of-the-same-coin http://www.lights-camera-action.org/t1744-kang-min-jun http://www.lights-camera-action.org/t1747-kang-min-jun-don-t-call-me-babe#36881 http://www.lights-camera-action.org/t2531-sun-knockout-global
Message
Lun 2 Jan - 22:30

Stuff Ourselves
Kang Min Jun & Bae Jae Lin

Pauvre Jae Lin, forcé de jouer son opposé. Pour cela je n'avais pas à me plaindre, le héros que j'allais interpréter dans quelques mois sur les écrans, partageaient pas mal de points communs avec moi. À commencer par le fait qu'il était un musicien. Sur ça au moins je ne risquais pas d'avoir besoin d'une doublure des mains. Youhou ! Et puis son caractère se rapprochait fortement de celui que j'avais quand j'étais encore cet adolescent ingrat avant les auditions à la Knockout Global. Je ne risquais pas d'être trop perdu à ce propos et c'était tant mieux. De ce fait, je compatissais à la douleur de mon hyung plus que n'importe qui. « Un coach. T'veux dire pour faire du sport ? Non, c'est gentil mais mon régime à moi me va très bien. Me priver de chips ? Jamais ! » Et j'étais très sérieux. Je savais qu'il fallait que j'arrête les abus mais entre le savoir et le faire, il y avait un terrible fossé. Un jour, sûrement mais pas aujourd'hui, pas demain, ni la semaine prochaine. Ça n'avait gêné personne jusqu'ici mon petit bidou après tout. C'est qu'on m'appréciait avec. Aucun doute là-dessus. Et puis quoi, sérieux ? J'en avais rien à foutre des étiquettes et des standards de beauté moi. Je voulais faire ma musique par passion, non pas parce que j'avais le physique pour. Pour ça, j'étais dans mon petit monde d'innocence et surtout de déni. Je l'aimais bien ce machin, ça résolvait pas mal de casse-têtes par simple omission. Tellement pratique. Quant au sujet Jin Hwan, je m'en faisais pas tellement pour cela. Lui aussi, comme nous tous, avait plus d'une corde à son arc. Le jour où il se lancerai en solo, ça allait faire du bruit. Pour sûr. Si ça se trouvait, monsieur travaillait déjà dans l'ombre et on ne le savait même pas. Rien d'étonnant pour moi, je n'avais pas une relation folle avec le leader de notre groupe. En fait, hormis Yong Seok avec qui ça n'avait pas été toujours rose et Jae Lin, je n'étais pas plus copain-copain avec les fireflies que cela. Les médias et les fans y croyaient et c'était tout ce qui comptait. De là à dire qu'on était en froid, non, loin de là. Nous n'avions pas de synergie. C'était des choses qui arrivaient et je le vivais pas mal pour autant. On était capable de collaborer ensemble et d'en rire. Ça s'arrêtait là. Et pendant ce temps-là, mes baguettes continuaient de piocher ci et là dans les nombreuses assiettes généreusement remplies devant nous. L'appétit était là, tout comme le goût était au rendez-vous. Cet endroit n'était pas mon restaurant favoris mais il avait sa place dans mon top cinq, pour sûr. Jae Lin semblait lui aussi apprécier le repas et son kimchi. Qu'il se goinfre parce que j'y toucherais pas à ce repas des enfers. Le chou, je ne sais pas si c'est parce qu'on m'en a trop fait avaler quand j'étais môme mais je ne pouvais plus me voir ce légume. Quelle horreur. Aucun goût dans la bouche et le fait qu'il soit mariné n'arrangeait pas les choses. Par principe, je m'y refusais tout simplement. Pas question de manger tranquillement sans bavarder de tout et de rien. C'était moins drôle et surtout, on n'était pas à la cantine de l'école. Dévier de sujet était donc aussi naturel que de picorer dans un autre plat. Pour l'heure, c'était notre ex manager qui était à l'honneur. Bon, elle n'avait pas encore vraiment jeter l'éponge de notre management, mais cela n'allait pas tarder. Les rumeurs allaient bon train et personne ne semblaient vouloir les faire taire, pas même l'intéressée. Je n'étais pas plus au courant que mon hyung à ce sujet, même qu'il avait quand même plus d'informations que moi à ce sujet. Le groupe de Min Hee où la chose à laquelle je n'aurais jamais pensé en tant que telle. Elles avaient pourtant disband. Un truc du genre. « T'en sais toujours plus que moi. La vache, les Pixies… Sérieusement ? » Je pouvais comprendre l'envie de Min Hee a vouloir retourner sur scène. C'était un sentiment unique qui vous rendait plus fort. Mais j'avais toujours du mal à l'accepter. C'était ma vanité qui en prenait un coup. Fireflies sans elle, ce n'était pas pareil, m'enfin, j'imagine que je me ferai à cette idée. Avec du temps. Tant qu'elles revenaient sur les devants des projecteurs avec des titres de feu, j'étais bien capable de tirer un trait sur ça. En attendant, le groupe n'allait pas tarder à rencontrer son troisième manager depuis leur début. C'était pour dire combien ce n'était pas du tout organisé en coulisse. Je me demandais bien comme les fans allaient prendre cet énième départ. Quoi que c'était toujours mieux que le départ d'un de nos membres à nous. Pas sûr que je vivrais l’événement de la même manière.

La question qui s'en suivi me fit presque recracher une bouchée. Je toussotais un moment, gêné mais aussi dérangé par ce bout de viande que j'avais failli avaler de travers. La question tombait mal. Surtout en ce moment que c'était étrange entre nous. Étrange mais pas vraiment tendu. Mee Yon nous faisait un genre de boudin pour on ne sait quoi. J'en faisais moyennement de cas même si ces quelques derniers vents étaient blessants. J'avalais une bonne gorgée de bière avant d'envisager de répondre à cette question. Jae Lin n'avait de toute évidence, pas vraiment suivis mes aventures à l'écran, sinon jamais cette question ne serait tombée sur le coin de la table sans que je ne m'y attende. « L'impression doit venir du fait qu'elle est souvent venue me voir ces cinq dernières années à l'agence. Mee Yon est ma meilleure amie, j'la connais depuis que mes parents m'ont adopté. Elle vivait en bas de ma rue au départ. Puis on allait au même collège. J'te passe les détails parce que c'est pas passionnant. Bref, ça fait dix ans qu'on se fréquente. » Pas plus, ni moins. Dix années de complicités. Dix années de râleries en tout genre. Ce bout de femme me manquait incroyablement et c'était certainement ma naïveté qui me faisait penser que tout irait bien pour nous. Comme si notre duo pouvait se briser en une crise. Impensable. « Trouver quelqu'un à Mee' ça a pas été simple, crois-moi. C'est la personne qui me connaît le plus. Au mieux, vous vous êtes amusés. Enfin j'espère pour vous. » Jae Lin n'était pas le membre du groupe qui me connaissait le mieux, mais il n'était pas le pire. En réalité, personne ne me connaissait véritablement. Pas même Mee Yon. Je vivais avec mes secrets depuis longtemps. Une seule personne me connaissait réellement. Une seule. Et ce n'était pas Yong Seok. Cependant, je n'avais pas misé sur mon hyung pour mettre à jour mes viles secret. Il en savait assez sur moi et mes manies pour avoir vécu plusieurs mois en ma compagnie. Du reste, ça ne regardait personne, encore moins nos fans. Le jour où je dirais toute la vérité sur mon passé n'était pas prêt d'arriver. Déjà pour cela, il me fallait l'accepter moi-même et ce n'était pas gagné d'avance. Avec tout ça, il me faisait penser que je n'avais même jamais pris la peine de visualiser cet épisode depuis son tournage. Ça m'était totalement sorti de la tête. J'étais curieux maintenant. Le pauvre. Lutter pour trouver des choses à dire sur moi. Ça n'a pas dû être une partie de plaisir. Ça, combiné à Mee Yon qui savait se montrer des plus désagréables à ses heures. « Mais ça a été ? J'sais qu'elle est pas toujours facile… j'ai pas été choisir la besta la plus simple qui existe, crois-moi, je me tire les cheveux avec elle. » Mais je ne pouvais pas lutter. Cette gosse m'avait fait un truc. J'étais attiré par elle. Je lui revenais toujours. Je ne savais pas lui en vouloir et même ses mauvaises manies me faisaient sourire. De là à admettre à voix haute que j'étais épris d'elle. Non. Je n'étais pas prêt à cela non plus. Aujourd'hui ça ne servait à rien. J'avais envisagé de tenter ma chance ailleurs et puis, vu que Mee Yon m'évitait pour je ne savais quelle raisons stupide… Voilà. Fin de l'histoire et Jae Lin savait très bien quand aborder un nouveau sujet. Je terminais ma bière, cul sec et apostrophait une serveuse pour demander une nouvelle tournée. « Pour ça j'y suis pour rien bro'. J'ai bien assez de fringue comme ça, et puis j'suis pas très fashion tu vois ? Quoi que peut-être la veste, à la grosse rigueur. J'en ais emprunté une la semaine dernière, elle traînait par là. Elle est doit être dans la piaule. Vérifie voir. » Min Jun un voleur de fringue ? Non. Par contre, je me servais volontiers dans le frigo. Ça oui. « Alors, comment tu trouves le repas ? C'est dément hein ? » On devrait revenir avec les fireflies ici à l’occasion.
electric bird.



Don’t lose me, I’m the only one for you. I'm nothing without you. You miss me all day. I losing my mind...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 259
Age : 22 ans
groupe : Fireflies
rôle dans le groupe : Main rap, dancer
nom de scène : Spark
occupation : Rookie
avatar : Yoo Youngjae [B.A.P] (c) Kelly
DC : Ming Lua Nao
Points : 58

knockout g
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lights-camera-action.org/t3134-bae-jae-lin-ultra-sound http://www.lights-camera-action.org/t3146-bae-jae-lin-loving-master-zen http://www.lights-camera-action.org/t3226-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/t3185-bae-jae-lin http://www.lights-camera-action.org/ http://www.lights-camera-action.org/
Message
Jeu 23 Fév - 10:59

Stuff Ourselves.
Min Jun & Jae Lin


Outfit ━C'était toujours un peu du n'importe quoi quand on était avec Min Jun. C'était aussi très relaxant. Parce qu'il ne se prenait pas vraiment la tête, ou en tous les cas, il n'en avait pas l'air. Parler de boulot, de personnes que l'on connaissait tous les deux sans le cadre officiel de la KG était vraiment bien. Même au dortoir, j'avais parfois l'impression d'être oppressé. Je devrais y être habituer depuis le temps. 4 ans, bientôt 5, que je vivais à la KG, pr la KG et mon avenir. Alors, être contrôlé, minuté, regardé, je savais ce que c'était. J'y étais habitué. Mais, de temps en temps, cela devenait suffoquant. Surtout pour quelqu'un comme moi qui avait passé la majeur partie de sa vie à voyager, à être exempt de toute forme de contrainte en dehors de celle de mes parents et de ces voyages. Certains pourraient voir ça comme une enfance particulièrement instable mais, je m'y étais fait. Mon frère aussi. Cela donnait simplement un regard différent sur le monde et la stabilité. Cela permettait d'appréhender les choses de manières différentes. Min Jun était particulièrement excentrique. J'entendais par là qu'il n'avait pas vraiment de mal à communiquer avec le monde et avec les autres. Un peu mon opposé en somme. Mais, il fallait de tout pour faire un monde et j'aimais chacun des Fireflies pour qui ils étaient vraiment. Le poulet et la nourriture avaient du mal à échapper à nos baguettes. Entre le poulet au kimchi, celui au fromage et ainsi de suite, on avait de quoi se gaver. Plus le riz parce qu'un repas sans riz n'en était pas un. La bouteille de bière descendait aussi doucement mais sûrement. Je devais bien l'admettre me lancer dans un drama était quelque chose d'assez nouveau pour moi. Je n'avais jamais pensé à jouer à l'acteur. J'avais peur de profondément me ridiculiser, surtout dans le rôle que j'allais devoir jouer. M'enfin, au pire, j'irais me cacher dans le dortoir de la KG sous les draps. On verrait bien ce que cela allait donner.

-"Je ne pensais pas à un coatch sportif mais, je suis sur que ça ne te ferais pas trop de mal non plus."

Je lui adressais un clin d’œil. Je faisais pas mal de sport quand j'en avais l'occasion. Principalement du jogging ou du skateboard. Mais, devenir une figure public me rendait plus difficile les sorties le long du Hangang. Sauf à des horaires bizarres. Dans tous les cas, ce n'était pas le plus intéressant. Subitement quand il m'expliqua sa relation avec Mee Yeon, ma mémoire revint directement. Effectivement, je l'avais déjà croisée plusieurs fois avant, cela me revenait. J'ouvrais grand les yeux et la bouche en émettant un son qui exprimait que j'avais retrouver la mémoire. Ce n'était pas la première fois qu'il fallait me lancer des indices pour stimuler mes souvenirs. J'avais parfois l'impression d'être un véritable morceau de gruyère et pourtant je n'étais pas si stupide. Juste un peu... nulle quand il s'agissait des gens. Je lui souriais, histoire de le rassurer.

-"Ne t'inquiète pas, cela n'a pas été horrible. Ce n'a pas été facile non plus, mais on s'est bien amusé. Enfin, en tout cas moi."

Une meilleure amie... Ce qui s'en rapprochait le plus pour moi était Sa Rang. Enfin, j'imagine. Je n'avais de toutes les manières pas d'amis de longues dates. Aucuns. Certains trouvaient ça triste, pour moi, cela avait juste été inévitable. Bon, par contre, aucunes nouvelles de mes vêtements sauf peut-être la veste. Oui, j'étais lancé dans une véritable chasse aux trésors. Je n'avais pas envie de devoir re-remplir mon armoire. J'arrivais doucement à la fin de la bouteille de bière avec une bouchée de poulet supplémentaire et décidais d'en commander une supplémentaire. Je tenais bien l'alcool, j'étais entraîné. Je ne devrais pas m'en vanter mais, mon père avait toujours eut l'habitude de nous faire goûter un peu d'alcool de tous les pays où on allait. Un tout petit peu parce qu'on était des enfants. Mais d'après lui, il fallait "former le palet". Un homme un peu étrange mon père. Mais, je ne lui en voulais pas.

-"Je crois qu'il va vraiment falloir qu'on finisse par ranger le dortoir. A ce rythme là, on va nager dans les affaires. Et peut-être économiser pour un lave-vaisselle? J'en ai assez de laver les assiettes. Je doute que la KG l'autorise mais, on peut toujours rêver non?"

C'était un de mes rêves. Je n'avais pas besoin de grand chose, juste je n'avais plus envie de devoir faire la vaisselle. Je détestais ça.

-"Quoi qu'on devrait le laisser comme ça, jusqu'à l'arrivée du nouveau manager. Histoire de lui faire un peu une petite frayeur."

J'avais du mal à me dire que Min Hee Noona ne serait plus là. Mais, il fallait savoir changer. Et j'étais généralement doué pour m'y faire. Le temps d'adaptation n'était pas très long avec moi.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


i will not let anything to hurt us.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas

Stuff Ourselves [Pv Min Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» green stuff liquide
» Monter son stuff soi même
» "I've got somme hot stuff baby tonight"
» stuff +470
» Les combo de stuff bien OP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights, Camera, Action ! :: séoul :: centre-